jeudi, juin 30, 2011

Revue de presse du jeudi 30 juin 2011



Fin des concours enseignants ? – 5000 postes au concours de PE - Rosenczveig -

Fin des concours enseignants ?
L’actualité commande. Alors qu’on s’apprête à ranger les cartables et à sortir les sacs de plage, l’actualité éducative est encore très riche.La “mission d’information sur la formation initiale et les modalités de recrutement des enseignants” ( composée de 14 députés ) constituée en mars 2010 et présidée par le député du Doubs Jacques Grosperrin (UMP) vient de rendre son rapport ( contenant une vingtaine de propositions ) qui a été adopté par les seuls députés UMP, majoritaires dans la commission (les députés PS n’ont pas pris part au vote). Ce rapport doit être examiné le 6 juillet prochain par la commission des Affaires culturelles de l'Assemblée nationale.
La proposition qui risque de faire le plus parler et d’éclipser toutes les autres est de“ remplacer le concours par le master et confier aux autorités académiques ou aux établissements le soin de recruter sur la base d'un entretien professionnel les enseignants" ”. Mais "l'opinion publique n'est pas prête pour une transformation aussi radicale", affirme le député. Selon lui, cette dernière étape de la réforme ne devrait donc pas intervenir avant dix ans, voire quinze ans. En attendant, M. Grosperrin préconise de supprimer l'agrégation "externe", ouverte aux diplômés d'un master, pour ne garder que l'agrégation "interne", accessibles aux professeurs certifiés ayant cinq ans d'ancienneté. "Le maintien d'une seconde voie d'entrée dans le métier ne se justifie plus, à l'heure du recrutement généralisé des enseignants à bac+5", estime-t-il.
En dehors de cette “bombe” qui va focaliser toute l’attention que dit également le rapport ? D’abord une critique explicite de la masterisation. "Les lauréats de la session 2010 ont été jetés dans le grand bain sans avoir appris leur métier", déplore l'élu UMP. Il faut donc, selon la commission "professionnaliser" la formation. Les universités devraient revoir l'architecture de leurs masters "Enseignement et formation" pour accorder plus de place à la pédagogique, à la didactique, aux sciences cognitives. Jacques Grosperrin propose de "spécialiser" les masters par niveau scolaire. Il y aurait ainsi des masters "école maternelle", "collège et lycée général", "enseignement professionnel"… Les stages seraient obligatoires et feraient partie intégrante de la validation du master fondé alors sur “une véritable alternance entre la pratique professionnelle et les enseignements
Décidemment très réactif, l’historien de l’éducation Claude Lelièvre propose sur son blog une mise en perspective historique des concours enseignants qu’on lira avec intérêt. C’est pour l’instant la seule réaction. Mais nul doute que celles ci vont rapidement être nombreuses à cette proposition de Jacques Grosperrin. Au risque de biaiser le débat sur la formation des enseignants. A court terme…


5000 Postes de profs des écoles
Les postes de professeurs des écoles ouverts au concours en 2012 seront 5.000, contre moins de 3.000 cette année. C’est ce qu’affirme Sébastien Sihr du SNUipp On peut interpréter cela comme un signe que "les lignes bougent” selon le syndicamiste (et que les élections se rapprochent...). “ Cela doit nous encourager à poursuivre les mobilisations pour l'éducation, et notamment le 27 septembre prochain ” où une grève est prévue pour peser sur le budget 2012.
On notera aussi que si cette augmentation des postes dans le primaire se fait à moyens constants, cela va par le jeu des vases communicants, se traduire par des baisses sensibles aux CAPES pour le recrutement des profs du secondaire…

Rosenczveig
Après Thomas Sauvadet, hier, L'Humanité poursuit sa mobilisation contre la remise en cause de la justice pour mineurs en donnant. la parole au juge pour enfants Jean-Pierre Rosenczveig
Il revient lui aussi sur l’affirmation que les jeunes ont changé. “ C’est une tautologie de dire que les jeunes d’aujourd’hui ne sont pas ceux de 1945, comme les adultes d’aujourd’hui ne sont pas ceux d’hier. Pour autant, les fondamentaux ont-ils changé ? Y-a-t-il toujours une enfance ? A quoi correspond cette séquence ? S’il n’y a plus d’enfance, supprimons la minorité. Ne soyons pas petits joueurs, abaissons la majorité à trois ans. A cet âge-là, on est ouvert sur le monde et on peut rendre des comptes ! ”. Et il pointe aussi les paradoxes : “Notre société est différente de celle qui existait après la Libération. Depuis, plusieurs révolutions industrielles et politiques ont eu lieu. Un gamin de seize ans est-il pour autant mature ? Si c’est le cas, que ceux qui prônent l’abaissement de la majorité pénale fassent de même pour la majorité civile. Les Français sont-ils prêts à reconnaître la peine capacité civile à un jeune de seize ans, c'est-à-dire la capacité à signer un contrat de travail, de location, à faire du commerce, etc ?
Et cet entretien passionnant se poursuit par un constat plus global sur l’évolution de notre société. “Les enfants sont violents, mais à l’aune d’une société qui est de moins en moins capable d’articuler les choses, de dialoguer, qui est aussi nombriliste. Une société de l’appréhension. Les enfants vivent dans tout cela. […] Il faut éviter de tomber dans la facilité, consistant à dire que la catégorie "jeunes" est devenue une catégorie de monstres, de barbares. Bien entendu que certains sont des violents. Mais ça n’est pas à l’image de l’ensemble des jeunes. Et on retrouve leurs pendants chez les adultes.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 30/06/11(certains articles payants)


A Villejuif, des parents d'élèves bougent encore
En attendant la "sanctuarisation" promise par Nicolas Sarkozy pour 2012, des parents se mobilisent jusqu'à la dernière minute. A l'école Pasteur de Villejuif, ils ont fait lundi une formation expresse dans les classes pour pouvoir remplacer à la rentrée un prof qui risque de manquer, car on prévoit des effectifs en hausse mais l'inspection refuse d'ouvrir une classe.
Lire la suite de l’article


---------------------------------------------
Le Figaro du 30/06/11


Enseignement: la fin du Capes ?
Un rapport parlementaire commandé par Luc Chatel à la demande de Nicolas Sarkozy recommande de supprimer les concours de recrutement pour les professeurs (Capes, agrégation, concours de professeur des écoles), qui permet de recruter les professeurs, rapporte RTL. 

Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr (certains articles payants) du 30/06/11



Un député propose la suppression des concours enseignants
Supprimer les concours enseignants ? Certains hauts fonctionnaires de l'éducation le pensent tout bas, un élu de la majorité le dit tout haut. Pour Jacques Grosperrin, député UMP du Doubs, cette petite révolution est l'aboutissement inévitable de la réforme de la formation initiale des maîtres, qui a conduit, depuis 2010, à élever le niveau de qualification de la profession de la licence (bac+3) au master (bac+5).
Lire la suite de l’article


Service civique obligatoire ? Martin Hirsch dit « non »
Faut-il, oui ou non, instaurer un service civique obligatoire ? Depuis la fin du service militaire, en 1997, cette question revient régulièrement dans le débat public. Le dossier, il est vrai, a été particulièrement maltraité par Jacques Chirac.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------
L’Humanité du 30/06/11



"Les enfants ne sont pas plus violents que les adultes"
Faut-il juger les adolescents comme des adultes ? La majorité veut aligner la justice des mineurs sur celle des majeurs, arguant que "les jeunes d'aujourd'hui ne sont plus ceux de 1945". Mythe ou réalité ? Nous avons posé la question à Jean-Pierre Rosenczveig, président du tribunal pour enfants de Bobigny.
Lire la suite de l’article


BTS : vers une session de rattrapage
Valérie Pécresse demande aux candidats lésés de se faire connaître par mail.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 30/06/11



Fraude au bac : «la source» présumée est ressorti libre
Le principal suspect dans l'affaire des fuites du bac S est ressorti libre après deux jours de garde à vue à Avignon et a été convoqué le 17 août devant un juge parisien en vue de son éventuelle mise en examen.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------------------
France Soir du 30/06/11



Fuite au bac : la “source” et son fils toujours en garde à vue
Placé en garde à vue à Avignon, l’homme devait être transféré à Paris mardi soir.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 30/06/11



« C’est mon boulot de parent de surveiller ce que voient mes enfants »
Les deux tiers des Américains approuvent la décision de la Cour suprême qui a balayé au nom de la libre expression la loi de Californie prévoyant d’interdire la vente ou la location de jeux vidéo violents aux mineurs.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 30/06/11




Professeurs des écoles: 5.000 postes ouverts au concours en 2012
Les postes de professeurs des écoles ouverts au concours en 2012 seront 5.000, contre de 3.000 cette année, a affirmé jeudi à l'AFP Sébastien Sihr, secrétaire général du SNUipp-FSU, premier syndicat du primaire, sur la foi de ce que lui a annoncé le ministre Luc Chatel.
Lire la suite de l’article


Les chantiers qui attendent Wauquiez
Le nouveau ministre de l'Enseignement supérieur devra notamment gérer la délicate répartition des fonds du grand emprunt.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 30/06/11



Fuites au bac: Le principal suspect relâché
Après deux jours de garde à vue à Avignon...
Lire la suite de l’article


Fraude au BTS: Valérie Pécresse promet une «nouvelle épreuve» mi-juillet
Pour les étudiants qui, bloqués par certains de leurs camarades dimanche, n'avaient pu assister à l'épreuve de rattrapage...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 30/06/11



Leurs collégiens et lycéens n'ont que le choix du privé
Militants et parents d'élèves de Beaupréau (Maine-et-Loire) luttent contre un vieux monopole – soutenu par le chanoine Sarkozy ?
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 30/06/11



Rien vu...


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 30/06/11



A l'Est, les langues vont se délier
Le premier lycée international doit ouvrir en 2015 dans l'Est francilien. Situé à la fois sur Noisy-le-Grand (93) et Bry-sur-Marne (94).
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 30/06/11


Bac S. Fin de garde à vue de la "source présumée"
L'homme de 52 ans, interpellé lundi, a été convoqué devant un juge.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 30/06/11


Fuites au Bac: fin de garde à vue pour la "source" présumée
Le technicien d'imprimerie doit se rendre devant un juge le 17 août en vue d'une éventuelle mise en examen.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 30/06/11


Michel Hagnerelle : "Le numérique à l'école ne suivra pas le rythme du numérique dans la société"
Membre du comité de pilotage de l’expérimentation sur les manuels numériques, inspecteur général, Michel Hagnerelle fait le point sur la réflexion menée par l'éducation nationale sur le numérique à l'école. Une approche devenue plus prudente qui rappelle l'exigence scolaire de structurer les apprentissages, de fuir le zapping de la société. Pour M Hagnerelle, il faut laisser à l'institution le temps de maîtriser son évolution.
Lire la suite de l’article


Comment noter un ministre de l'éducation nationale ?
Pourquoi poser cette question alors que l'interessé indique lui-même la voie avec l'exploitation des résultats des évaluations de CE1 et CM2 ? A en croire le ministère, "les résultats des évaluations de CM2 montrent une légère amélioration du niveau des élèves en français : le groupe des élèves ayant de bons ou très bons acquis a progressé de 73 à 74,2 %. L’amélioration est plus nette en mathématiques avec une progression de 66,3 à 69,5 %".
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Touteduc (accès payant) du 30/06/11


Recrutement des enseignants: un bref historique (Cl Lelièvre)
Les députés UMP de "la mission d’information sur la formation initiale et les modalités de recrutement des enseignants" proposent de remplacer à terme les concours de recrutement des enseignants "par le master et confier aux autorités académiques ou aux établissements le soin de recruter sur la base d’un entretien professionnel les enseignants". Claude Lelièvre revient à cette occasion sur l'histoire du CAPES.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 30/06/11


Vers la suppression des concours de recrutement des enseignants? Par Claude Lelièvre
Selon l’AFP, l’une des propositions d’une mission d’information de l’Assemblée nationale est «de remplacer à terme le concours par le master et confier aux autorités académiques ou aux établissements le soin de recruter sur la base d’un entretien professionnel les enseignants».

Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Slate.fr du 30/06/11



Rien vu...


----------------------------------------------
ÉducPros du 30/06/11


Laurent Wauquiez, portrait du nouveau ministre de l’Enseignement supérieur
Ancien secrétaire d’Etat chargé de l’Emploi puis ministre chargé des Affaires européennes, Laurent Wauquiez succède Rue Descartes à Valérie Pécresse. L’ancienne ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche reprend, quant à elle, l'ancien portefeuille de François Baroin, devenant ministre du Budget et porte-parole du gouvernement.
Lire la suite de l’article


Les enseignants-chercheurs "non-produisants" sanctionnés, le billet de Pierre Dubois
"Les effets délétères du passage aux responsabilités et compétences élargies (RCE) commencent à se faire sentir dans les universités. Celles-ci avaient cru le discours ministériel : “les RCE accroîtront vos marges de manoeuvre financières parce que vous aurez la mainmise sur votre masse salariale et que vous serez responsables de votre gestion des ressources humaines”. Il n’était pas dit que les RCE contraindraient, aussi rapidement, à faire des choix financiers insupportables pour les personnels, fonctionnaires et sur contrat (CDD ou CDI)", écrit Pierre Dubois sur son blog.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
VousNousIls du 30/06/11



Une mission parlementaire propose de supprimer les concours d'enseignants
La mission d'information de l'Assemblée nationale sur la formation des enseignants a proposé, dans un rapport adopté mercredi par les députés UMP de la mission, de supprimer à terme les concours d'enseignants, a-t-on appris de sources parlementaires.
Lire la suite de l’article


Collège unique : pour Philippe Meirieu, il faudrait éviter de le "dépecer"
Dans la "Lettre de l'Education" cette semaine (27 juin, n°709), Philippe Meirieu prend la parole pour s'exprimer sur les conséquences de l'application, au monde de l'enseignement, d'"un libéralisme autoritaire". Dans ce contexte, le collège unique est en péril.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

mercredi, juin 29, 2011

Revue de presse du mercredi 29 juin 2011



Le niveau monte ? - Justice des mineurs – Grève des enseignants anglais- Vigiles à la cantine -


Le niveau monte ?
Selon le ministère de l'Éducation nationale le niveau des élèves aurait progressé depuis l'an dernier. L’affirmation du Ministère s’appuie sur les résultats des évaluations nationales de CE1 et CM2, passées en mai et en janvier derniers. Dans Le Figaro, on peut lire que la part des élèves ayant des acquis très solides en français est passée de 44% en 2010 à 50,79% cette année, et de 47% à 51,6% en mathématiques. Celle des élèves ayant un niveau jugé insuffisant en français est passée de 25% l'an dernier à 22% et, en mathématiques, de 23% à 21,4%. Au CM2, les performances des élèves sont restées quasiment stables en français et ont progressé de 35% à 38% pour les élèves ayant des acquis très solides en mathématiques. Évidemment la fonction de ces évaluations (très contestées au moment de leur passation) est surtout d’alimenter la communication du ministre. “ «Ces résultats sont très encourageants, estime en effet Luc Chatel, L'on peut attribuer cette progression à l'effet de la réforme du primaire recentrée sur les fondamentaux» ”.
Certains esprits critiques ne manqueront pas de faire remarquer de nombreuses similitudes dans les tests d’une année sur l’autre. Un effet “bachotage” ne peut être nié. Sébastien Sihr, du SNUipp a jugé quant à lui "difficile de tirer des résultats des évaluations des conclusions sérieuses et définitives sur la politique menée par le gouvernement", notamment car il a "de sérieux doutes sur la fiabilité scientifique de ces tests".

Justice des mineurs
Dans L’Humanité, on pourra lire une interview de Thomas Sauvadet. Ce sociologue, spécialiste de la jeunesse, revient sur le durcissement (et la dénaturation) de la justice des mineurs. On se rappelle que l’argument principal utilisé par le pouvoir pour justifier de ce durcissement est que les jeunes ont changé . “Les mineurs de 1945 n'ont rien à voir avec les géants noirs des banlieues d'aujourd'hui qui ont moins de 18 ans et qui font peur à tout le mond ” avait déjà déclaré Nicolas Sarkozy en 2006. Michel Mercier (qui n’est pas si angélique que cela…) affirmait lui aussi à l’assemblée que “les mineurs d'aujourd’hui ne sont plus les mêmes qu'en 1945”…
Thomas Sauvadet ne nie pas qu’il y a des différences mais elles sont d’abord le produit du contexte. “Parce que les jeunes des quartiers populaires sont de plus en plus précarisés, certains se tournent vers la délinquance organisée liée au trafic de stupéfiants. Pendant les Trente Glorieuses, ils pouvaient s’autonomiser autrement. La plupart avaient un travail déclaré, étaient salariés à l’usine par exemple. A présent, la pauvreté et le chômage ont gagné du terrain dans les quartiers populaires, surtout depuis la crise financière […] Beaucoup sont touchés par la pauvreté relative, c'est-à-dire le fait de se sentir pauvre parce qu’on se compare à des gens qui ont un pouvoir d’achat plus important que soi. Celui qui n’a pas toute la panoplie, les vêtements de marques, les Nike Air à 150 euros est méprisé, c’est un "clochard" aux yeux des autres. Et le trafic s’insère dans cette problématique-là. Les jeunes prennent parfois des risques insensés pour obtenir telle paire de chaussure, telle montre ou tel loisir. ”. Mais surtout, Sauvadet alerte sur la surenchère qui est à l’œuvre. “Je ne pense pas qu’aligner la justice des mineurs sur celle des adultes soit une bonne solution. […] En faisant passer des jeunes de 16 ans devant un tribunal correctionnel, en durcissant toujours plus les sanctions, on ne fait que les radicaliser.

Grève des enseignants anglais
Des centaines de milliers d'enseignants britanniques feront grève jeudi pour protester contre la réforme des retraites dans le secteur public et le programme d'austérité du gouvernement. La réforme des retraites est la goutte qui a fait déborder le vase. Il est en effet envisagé de porter l'âge légal de la retraite à 66 ans en 2020, contre 60 ans actuellement pour les femmes et 65 ans pour les hommes.

Des vigiles à la cantine
A Plan de Cuques (Bouches du Rhône) la décision du maire de la ville fait grand bruit. Celui-ci a en effet décidé de remplacer les “dames de cantine” (surnommées ici les “tatas”) par des vigiles. Selon La Provence, ce sont donc 9 agents d'une société privée de sécurité basée à Istres qui vont assurer la surveillance de l'intercantine et des repas au primaire. "Les femmes de service se plaignaient, n'y arrivaient plus, alors on va les soulager", explique le maire, Jean-Pierre Bertrand qui décrit les bousculades, bagarres, grossièretés, insultes à répétition.
Pour le syndicat SDU 13 FSU, la décision du maire découlerait, en fait, d'un conflit social avec son personnel communal cet hiver et évoque une solution pour palier le manque d'effectifs. «C'est une première dans une école primaire. Même dans les banlieues difficiles personne n'a osé faire cela», déplore le syndicat.

Rectificatif

Nous annoncions hier en nous appuyant sur plusieurs articles qu’au brevet on avait du composer sur le sujet de secours. Il semble qu’il n’en soit rien. Le Parisien rectifie aujourd'hui . Le texte de Romain Gary était bien le sujet programmé, “ en revanche, reconnaît le directeur de l’enseignement scolaire il y a eu reformulation de la première question.” Celle ci pouvait être source d’ambigüité et cela a été rectifié.

Ce qui est sans ambiguïté en revanche c’est que la revue de presse va bientôt s’arrêter pour cause de vacances. Il y aura encore quelques chroniques les jours prochains mais dans un rythme plus allégé…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 29/06/11(certains articles payants)


Rien vu...


---------------------------------------------
Le Figaro du 29/06/11


Le niveau des élèves du primaire progresse en français
Luc Chatel se félicite de l'amélioration des évaluations en CE1 et CM2. Même si la méthode est contestée.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Le Monde.fr (certains articles payants) du 29/06/11



"Maintenir les décrocheurs à l'école alors qu'ils n'en peuvent plus, c'est de la folie"
Ancien apprenti, enseignant, parent… Ils ont vécu de près ou de loin l'apprentissage précoce. Une période salvatrice pour certains, néfaste pour d'autres. Témoignages.
Lire la suite de l’article


L'apprentissage avant 16 ans, nouvelle brèche dans la scolarité obligatoire
C'est l'histoire d'un cheval de Troie qui tente, depuis des années, de se frayer un passage dans la scolarité obligatoire jusqu'à 16 ans. "Clipa", "Dima", "apprentissage junior"… depuis plus de trente ans, les dispositifs se succèdent pour sortir du collège les élèves en difficulté et les placer en apprentissage dès 15 ans, voire avant…
Lire la suite de l’article


Bac S : encore une correctrice qui désobéit sur la notation
C'est son dernier bac. A 60 ans et quatre mois Elisabeth Schapira vient de boucler la correction de son dernier paquet de copies d'examen. Une commission d'harmonisation, des oraux et c'est fini. Les grandes vacances de la retraite !
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 29/06/11



"Durcir la justice des mineurs, c'est les radicaliser"
Faut-il juger les adolescents comme des adultes ? La majorité veut aligner la justice des mineurs sur celle des majeurs, arguant que "les jeunes d'aujourd'hui ne sont plus ceux de 1945". Mythe ou réalité ? Nous avons posé la question à Thomas Sauvadet, chercheur en sociologie et spécialiste de la jeunesse.
Lire la suite de l’article


Jeunes : plus formés et plus pauvres
« Aujourd’hui, c’est chez les jeunes que la proportion de pauvres est la plus élevée », affirme l’Insee dans une étude. Ils sont pourtant de plus en plus formés.
Lire la suite de l’article


La réponse sécuritaire en banlieue est-elle la bonne? table ronde
François Asensi, député (membre du groupe GDR) de Seine-Saint-Denis, maire de Tremblay-en-France. Jean-Pierre Havrin, adjoint au maire de Toulouse chargé de la sécurité, ancien policier. Laurent Mucchielli, sociologue, directeur de recherches au CNRS.
Lire la suite de l’article


Université: pendant l'été, la déreglementation continue
La création de l’Université de Lorraine sous le statut de «grand établissement» pourrait être validée par la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, contre l’avis du monde universitaire.
Lire la suite de l’article


La licence low-cost de Valérie Pécresse (PS)
La "nouvelle licence" de Valérie Pécresse est une pseudo-réforme qui ne changera rien à la situation actuelle. La mesure phare – instaurer un minimum de 1500 heures en trois ans – est une provocation : 1500 heures, c’est ce qui existait déjà, en moyenne, il y a dix ans. 1500 heures, c’est le temps de formation en 18 mois de classe préparatoire ou de BTS. Le gouvernement laisse ainsi perdurer des inégalités lourdes entre les filières et n’apporte aucune solution face aux taux d’échecs catastrophiques en premier cycle à l’université ou face au contournement de cette voie par des étudiants de plus en plus nombreux.
Lire la suite de l’article


L’université offerte au privé
Par Peter Avis, journaliste.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 29/06/11



Plan-de-Cuques : des vigiles vont surveiller la cantine en primaire
Face aux incivilités, aux bagarres et autres bousculades à la cantine, le maire sans étiquette de Plan-de-Cuques (Bouches-du-Rhône), près de Marseille, a décidé d'employer la manière forte. En lieu et place des femmes de services, affectueusement baptisées «les tatas» qui surveillaient jusqu'alors la cantine en primaire, l'édile a choisi de faire appel à des vigiles.
Lire la suite de l’article


Le pseudo-bogue du brevet
Il n’y avait finalement pas de bogue, mais l’histoire a fait le buzz une partie de la journée de mardi, alors que 750 000 élèves de troisième attaquaient les épreuves du brevet. Le sujet de français, un texte assorti de 19 questions et d’une rédaction, était-il réellement celui qui avait été initialement prévu, ou un sujet de secours? Le texte de Romain Gary était bien le sujet programmé, « en revanche, reconnaît le directeur de l’enseignement scolaire au ministère de l’Education nationale, il y a eu reformulation de la première question.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------------------
France Soir du 29/06/11



Fuite au bac : la “source” et son fils toujours en garde à vue
Placé en garde à vue à Avignon, l’homme devait être transféré à Paris mardi soir.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 29/06/11



Rien vu...


------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 29/06/11




Le niveau des élèves de CE1 progresse en français par rapport à 2010
Les évaluations des élèves de CE1 passées à la mi-mai révèlent une progression en français par rapport à celles passées par les écoliers de CE1 de 2010, et dans une moindre mesure en mathématiques.
Lire la suite de l’article


Fuite au Bac S: la "source" toujours en garde à vue, son fils déféré
Le principal suspect et "source" présumée dans l'affaire de la fuite du baccalauréat se trouvait toujours en garde à vue mercredi à Avignon, tandis que son fils pourrait être présenté à la justice, a-t-on appris de sources proches de l'enquête.
Lire la suite de l’article


Intersyndicale : la rentrée sociale divise la CGT et la CFDT
Ils continuent de se parler mais n'arrivent plus à s'entendre. Lundi soir, la discrète réunion de l'intersyndicale (CGT, CFDT, Unsa, FSU, SUD) au siège de la FSU a confirmé l'ampleur des différences d'analyse entre la CGT et la CFDT.
Lire la suite de l’article


Ce bac qui prend l'eau par Roger Pol Droit
Y a-t-il vraiment quelque chose de pourri au royaume du grand bac ? En peu de temps, une kyrielle de tricheurs, erreurs et rumeurs ont enfumé l'atmosphère. Protestations, polémiques et manipulations se sont aussitôt enclenchées. Le tout s'est si vite emballé qu'il vaut mieux prendre quelque recul, essayer de comprendre pourquoi et comment le vieux cargo devient tellement difficile à sécuriser. Comment expliquer ces fuites dans la salle des machines, ces voies d'eau sur les flancs, ces instruments de navigation passablement défectueux ? Inspectons.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 29/06/11



Le WWF veut plus de bio à la cantine
La campagne «Oui au bio dans ma cantine» s'invite ce mercredi à l'Assemblée nationale pour mobiliser les politiques autour de l'introduction du bio dans la restauration collective...
Lire la suite de l’article


Les élèves de CE1 en progrès par rapport à 2010
En français surtout, mais aussi en mathématiques...
Lire la suite de l’article


Fuite au Bac S: Le père aurait eu accès aux machines d'impression des sujets
De l'académie d'Aix-Marseille...
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Rue89 du 29/06/11



Leurs collégiens et lycéens n'ont que le choix du privé
(D'Angers) Beaupréau, ville de 7 000 habitants des Mauges rurales (Maine-et-Loire). Un coin désindustrialisé, où l'on élève des bovins, enclavé, et délaissé par l'Education nationale… Ici, il n'y a ni lycée ni collège publics. Les premiers établissements de la République sont à plus de 10 km. C'est un ensemble catholique privé qui a le monopole.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 29/06/11



Écoles primaires. Le niveau monte chez les élèves de CE1
Les évaluations des élèves de CE1, passées à la mi-mai, révèlent une progression en français par rapport à celles passées par les écoliers de CE1 de 2010, et dans une moindre mesure en mathématiques.
Lire la suite de l’article


BTS perturbé : une nouvelle épreuve organisée d’ici mi-juillet
La ministre de l’Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, a annoncé mercredi à l’Assemblée nationale qu’une « nouvelle épreuve » serait organisée « d’ici mi-juillet », pour ceux qui n’avaient pu passer l’épreuve du BTS perturbée dimanche par des étudiants bloqueurs.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 29/06/11



A l'Est, les langues vont se délier
Le premier lycée international doit ouvrir en 2015 dans l'Est francilien. Situé à la fois sur Noisy-le-Grand (93) et Bry-sur-Marne (94).
Lire la suite de l’article


Bac : le principal suspect se dit innocent
Dans le cadre de l'enquête sur les fuites au baccalauréat, le fils d'un employé d'imprimerie a été interpellé lundi dans le Val-d'Oise. Son père a été arrêté quelques heures plus tard dans le Gard. Il nie les faits.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 29/06/11


Bac S. La "source" toujours en garde à vue, son fils déféré
Le principal suspect dans l'affaire de la fuite du bac est toujours en garde à vue à Avignon, tandis que son fils pourrait être présenté à la justice.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 29/06/11


Meilleure réussite aux évaluations des CE1 en 2011
Le taux de réussite a progressé de 6% par rapport à 2010. Pour les syndicats du primaire, les questionnaires étaient trop similaires à ceux de l'année précédente.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 29/06/11


Brevet : La grève pourra-t-elle être évitée dans l'académie de Lyon ?
Selon Jean-Louis Pérez, secrétaire académique du Snes dans l'académie de Lyon, "si le Rectorat n'est pas capable de corriger ses erreurs, on peut craindre que des paquets de copie du brevet restent sans correcteurs". Le syndicat a déposé un préavis de grève pour le 30 juin et le 1er juillet, jours de correction du brevet.
Lire la suite de l’article


BTS : De la triche à la faute
Trois semaines après la triche qui a accompagné l'épreuve E5 du BTS NRC en Ile-de-France, malgré l'annulation de l'épreuve et sa nouvelle organisation le 26 juin, la situation ne s'est pas du tout clarifiée. La gestion de l'épreuve le 26 juin a encore aggravé les choses. Ministre et rectorat semblent impuissants à trouver une solution. Après la triche, on se rapproche de la faute.
Lire la suite de l’article


Modification de la gouvernance du système éducatif : De lourds dangers a l’horizon
Ancien directeur d'IUFM, fin connaisseur du système éducatif, Jean-Louis Auduc décrypte le projet de décret sur la gouvernance du système éducatif. Pour lui cette réforme politise l'administration du système éducatif et va décourager les initiatives et l'innovation.
Lire la suite de l’article


Comment le gouvernement pousse à la privatisation de l'enseignement
Dans le Nord Pas de Calais, 5 établissements catholiques ouvrent des maternelles hors contrat.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Touteduc (accès payant) du 29/06/11


Les propositions du "rapport Carle": un bouleversement complet du système éducatif
L'adoption du Rapport d'information sénatorial sur "l'architecture" du système scolaire, bouleverserait les rapports du ministère et des établissements avec les élus et les collectivités, mettrait fin au statut de l'Education nationale, les recteurs devant des comptes aux préfets, modifierait le statut des enseignants et limiterait le pouvoir d'expérimentation quand il est à l'initiative du ministère, et non des acteurs de terrain,... Voici les 15 propositions du "Rapport Carle", fait au nom de la Mission commune d'information sur le système scolaire, et publié sur le site du Sénat (voir aussi ToutEduc).
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 29/06/11


Rien vu...


----------------------------------------------
Slate.fr du 29/06/11



Rien vu...


----------------------------------------------
ÉducPros du 29/06/11


Etudiants décrocheurs à l'université : leurs profils passés au crible
Aujourd’hui, 20 % des étudiants quittent l’enseignement supérieur sans diplôme. A l’université, 25 % des étudiants en première année de licence ne l'achèvent pas. Avec le plan Réussir en licence, politiques et responsables d’établissement essaient de trouver des solutions au décrochage sans que les résultats soient pour le moment probants. Les dernières enquêtes disponibles démontrent que décrocheurs ne riment pas forcément avec orientation par défaut. Des pistes pour mieux cerner les profils et leur apporter des remèdes.
Lire la suite de l’article


Arrêté licence : les questions en suspens
Le projet d’arrêté sur la nouvelle licence sera présenté le 30 juin 2011 pour un passage pour avis au Cneser à la mi-juillet. Selon Gilles Raby, président du comité de suivi de la licence et de la licence professionnelle, «l’esprit de l’arrêté est de préparer à la vie professionnelle plutôt que la professionnalisation. » Un objectif d’insertion pas vraiment nouveau mais qui n’était peut-être pas assez souligné et où les pratiques sont encore très diverses selon les établissements.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
VousNousIls du 29/06/11



La communauté éducative va examiner les nouveautés pour le bac 2013
Le Conseil supérieur de l'éducation (CSE) doit en principe examiner jeudi les conséquences pour le bac 2013 de la réforme du lycée, de nouvelles sanctions des élèves et une réorganisation des services académiques, mais la réunion pourrait être reportée au 7 juillet.
Lire la suite de l’article


Andreas Schleicher : « Il faut décloisonner l'enseignement »
Membre de la direction de l'éducation de l'OCDE, Andreas Schleicher vient de publier un « Plaidoyer pour un enseignement moderne ». Il y préconise une éducation pluridisciplinaire, où les professeurs travaillent davantage en équipes.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

mardi, juin 28, 2011

Revue de presse du mardi 28 juin 2011




Sanctions – Triche : sport national – NRC énervés – DNB - Résilience -

Sanctions
Chatel : “ Remettre la règle au cœur de la vie scolaire”. C’est le titre d’un article du Figaro. S’agit-il de la règle de trois ? (oui, elle est facile…). En fait, le ministre de l'Éducation nationale détaille dans cette interview la mise en place du nouveau panel de sanctions, publié dimanche dernier au Journal Officiel
L'objectif est de remettre la règle au cœur de la vie scolaire, affirme t-il , qu'elle soit connue de chacun des acteurs et de moderniser le système de sanctions. Il s'agit à la fois de mettre plus de fermeté dans le système face à des dérives que l'on observe chaque jour, en systématisant la sanction. Mais aussi que les sanctions soient plus efficaces en matière éducative et adaptées, notamment en limitant le recours à l'exclusion pour le remplacer par d'autres sanctions. ” Le Ministre précise aussi le calendrier de la mise en œuvre de cette nouvelle échelle de sanctions. “Pour la rentrée les chefs d'établissement vont recevoir deux circulaires d'application ainsi qu'un vade-mecum des mesures de responsabilisation. Mon souhait est que la réforme soit l'opportunité de remettre sur la table tous les règlements intérieurs des établissements et que les règles comme les sanctions soient retravaillées dans chaque collège et lycée au premier conseil d'administration de la rentrée.
Le décret sur les sanctions et en particulier les travaux d’intérêt général a suscité de nombreuses réactions. Pour le secrétaire national du PS à l’Éducation, Bruno Julliard : “ Si les travaux d’intérêt général vont dans le bon sens, l’automaticité des sanctions est une mesure brutale, injuste et inefficace […] Ce n’est pas en imposant des peines plancher dans l’éducation nationale que l’on apportera les réponses individualisées dont les élèves ont besoin.
Mais le plus virulent est, sans doute, Jean-Jacques Hazan, le président de la FCPE. Selon lui, “les travaux d’intérêt général, même quand on les appelle «mesures de responsabilité», ne sont pas une alternative à la sanction. Ce n’est pas de l’éducation, mais bel et bien une sanction. ”. Et il précise sa position : “Je crois en la force de l’éducation. On est dans le système scolaire, où il faut faire de l’éducation. Si l’on fait du répressif, on est dans le système pénitentiaire. Il faudrait plutôt faire participer tous les élèves à des sessions avec des associations pour parler de la façon dont on vit en société, dont on vit ailleurs aussi. Il serait plus malin de prôner cela plutôt que de penser qu’on va régler le problème en expédiant ailleurs pendant 20 heures le gamin qui pose problème. D’autant qu’en 20 heures, il n’apprendra pas grand-chose. La vraie solution est de faire preuve de pédagogie, de psychologie en amont. Et ce n’est pas avec 50.000 postes d’enseignants en moins que cela va être possible.
Dans ce débat sur les sanctions, il était important d’écouter l’avis d’Éric Debarbieux. Ce spécialiste des questions de violence scolaire a animé au sein du ministère les “États Généraux de la sécurité à l’École” et les enquêtes sur le harcèlement. C’est le Café Pédagogique qui l’interviewe sur ce décret portant sur l’échelle des sanctions. Il y voit des avancées mais semble aussi insister sur les précautions dans la mise en œuvre. Des avancées ? “Le décret met fin aux exclusions temporaires de plus de 8 jours qui étaient une cause importante de décrochage et d'absentéisme. C'est une avancée intéressante.” cite t-il en exemple. Et il précise le sens de la démarche qui devrait animer la circulaire d’application et le travail dans les établissements : “On pourra nous reprocher d'être laxistes. Mais c'est faux. Au contraire, il y a sanction. Mais on va demander que les sanctions soient intelligentes, qu'il y ait une véritable réflexion sur la sanction. On sait bien que dans les problématiques de violence la punition peut être contreproductive. Ce que demandent les victimes ce n'est pas la punition de l'agresseur. Mais qu'il comprenne qu'il a mal agi.”. Mais pour tempérer l’optimisme de Debarbieux, on peut se demander si cette volonté éducative est entendable dans un contexte plutôt sécuritaire . Il suffit de lire Le Figaro qui titre sur le “vent de fermeté à l’éducation nationale pour en douter.

La triche : un sport national
C’est le journal Le Parisien qui consacre plusieurs pages à ce sujet de la fraude. Un sujet qui n’est pas si anecdotique que cela car il pose plusieurs questions sur l’état de notre société et sur les valeurs qui la traversent.
Au risque de se répéter, il faut d’abord noter, comme le fait le Parisien que si certains ne reculent devant rien, c’est aussi parce que les enjeux sont importants. Ils sont à la mesure de l’angoisse liée à la pression scolaire. D’une certaine manière, la fraude est le “côté obscur” des cours de soutien. Il s’agit de réussir “coûte que coûte” pour pouvoir accéder à la bonne filière, la bonne série et le bon emploi… quitte à être (un peu) dans l’illégalité.
Car, il est piquant de noter que si depuis plus d’une semaine, on s’offusque de la fraude au bac et aux autres examens et concours, et qu’on en appelle à l’égalité républicaine, en temps normal la fraude, la triche, est plutôt érigée en France, en “sport national”… Pour un observateur étranger qui s’intéresserait à notre pays (ils ont été nombreux à jouer ce rôle de “huron”), le “génie français” semble consister en la recherche perpétuelle du privilège et de la manière de contourner les règlements. Faut-il donner des exemples de ce qui se voit tous les jours dans la vie courante. Cela en dit long sur nos valeurs et rend, du coup, plus difficile la transmission des valeurs d’honnêteté, de respect des règles au sein de l’École.
Peut-on en conclure, qu’avec cette séquence sur les fraudes aux examens, les valeurs sont en train de changer ? Là aussi, on peut sérieusement en douter…

NRC énervés
Dimanche, des centaines d'étudiants franciliens du BTS “NRC” (Négociation Relation-Client”) ont dû repasser un examen entaché la première fois par des fraudes, mais certains ont bloqué l'accès au centre d'examen en signe de protestation, ce qui a empêché d'autres de composer. Dans un communiqué, le ministère a précisé que sur les 2.500 candidats d'Ile-de-France convoqués dimanche, "1.115 étudiants ont pu recomposer dans de bonnes conditions". Après que le Service Interacadémique des Examens et Concours ait déclaré que ceux qui n’avaient pas composé dimanche auraient zéro, on semble revenir aujourd’hui à une position plus raisonnable. "Pour éviter qu'il y ait des victimes au BTS, aujourd'hui je demande à tous les jeunes qui auraient été empêchés de composer par des bloqueurs de se signaler auprès du médiateur de l'Education nationale", et ce "dès aujourd'hui", a déclaré Mme Pécresse sur Europe 1.

DNB
C’est ce mardi que commençaient, avec les épreuves de français, pour environ 750 000 élèves de 3e les épreuves écrites communes du diplôme national du brevet (DNB) des collèges, qui est également constitué de contrôle continu.
Comme le rappelle opportunément le Monde , au printemps 2010, un rapport parlementaire avait préconisé de "supprimer les épreuves actuelles" du DNB et de les remplacer par une "attestation de maîtrise du socle commun de connaissances et de compétences" et par des épreuves de "mises en situation" passées nationalement, en fin d'année, dans un collège voisin et corrigés par un enseignant d'un autre établissement. Interrogé sur ce rapport, le ministre de l'éducation nationale Luc Chatel avait alors assuré qu'il n'était "pas question de supprimer le brevet". Résultat : on se retrouve avec deux systèmes qui se superposent, ce qui contribue à rendre décrédibiliser la validation du socle commun.
D’après l’Union de Reims , il semblerait que les “couacs” à répétition n’aient pas non plus épargné le brevet puisque, selon le quotidien régional, c’est le sujet de secours qui a du être distribué.

Résilience

Pour finir, on jettera un œil attentif et attendri sur les bulletins scolaires de François Fillon divulgués par Rue89 . “ Aucun travail ; résultats alarmants ”, “En continuant ainsi, François est sûr d'un échec.”, “ Pourrait réussir avec un minimum d'efforts.”, voici quelques extraits des bulletins de celui qui allait devenir bien des années plus tard premier ministre. Cet enfant peu travailleur et rebelle ( lâcher d’ampoule lacrymogène en classe, manifestation contre la prof d’anglais,….) était promis à l’échec si on en croit les avis des conseils de classe.
Quoi qu’on pense de l’homme politique actuel et de son action, cela doit surtout interroger les enseignants (et les parents) sur le danger de porter des jugements définitifs sur les jeunes qui nous sont confiés. Et sur la nécessité pour faire ce métier de croire en leur capacités de progresser et d’apprendre.
On appelle cette valeur essentielle, l’éducabilité…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 28/06/11(certains articles payants)


Bac S : un père et son fils interpellés
Triche . Le nouveau suspect, père de Cédric, 19 ans, est employé par une société de maintenance opérant dans des imprimeries.
Lire la suite de l’article


Grand emprunt: l'université retient son enthousiasme
Des milliards d'euros, ça fait rêver... Surtout à l'université et dans la recherche où l'on n'est pas bien riches. Malgré tout, le Grand emprunt célébré aujourd'hui par Nicolas Sarkozy suscite nombre de critiques, notamment sur le fait que l'on ignore quand les sommes promises arriveront.
Lire la suite de l’article


BTS à Arcueil: «Pour une poignée de tricheurs, on punit tout le monde»
«C'est n'importe quoi, ça va m'obliger à redoubler», soupire l'un des 2 500 étudiants franciliens en deuxième année du BTS NRC (négociation et relation client), qui préfère rester anonyme.
Lire la suite de l’article


BTS: Pécresse demande aux étudiants qui s'estiment lésés de se manifester
La ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Pécresse a appelé mardi les étudiants franciliens de BTS qui estiment ne pas avoir pu plancher dimanche à se faire connaître de la médiatrice de l'Education nationale, pour le cas échéant leur permettre de repasser l'épreuve.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 28/06/11


Ado tuée : les parents portent plainte contre le collè
La famille de l'adolescente de 13 ans tuée à coups de poing devant son collège à Florensac (Hérault) a demandé à son avocat de saisir la justice pour négligence.
Lire la suite de l’article


Chatel : «Remettre la règle au cœur de la vie scolaire»
Le ministre de l'Éducation nationale détaille la mise en place du nouveau panel de sanctions.
Lire la suite de l’article


Vent de fermeté à l'Éducation nationale
Le nouveau panel de sanctions au collège et au lycée et les mesures attendues sur la fraude aux examens marquent un tournant.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Le Monde.fr (certains articles payants) du 28/06/11



Fraude au BTS : Valérie Pécresse conseille aux étudiants de saisir la médiatrice de l'éducation nationale
Valérie Pécresse, la ministre de l'enseignement supérieur appelle, mardi 28 juin, les étudiants franciliens de BTS qui estiment ne pas avoir pu plancher dimanche à se faire connaître pour le cas échéant leur permettre de repasser l'épreuve. Dimanche, des centaines d'étudiants franciliens de BTS ont dû repasser un examen entaché la première fois par des fraudes, mais certains ont bloqué l'accès au centre d'examen en signe de protestation, ce qui a empêché d'autres de composer.
Lire la suite de l’article


Brevet des collèges : c'est parti pour 750 000 élèves
Alors que des affaires de fraudes aux examens et concours se multiplient, environ 750 000 élèves de 3e vont commencer, mardi matin, par le français les épreuves écrites communes du diplôme national du brevet (DNB) des collèges, qui est également constitué de contrôle continu.
Lire la suite de l’article


Rapport : vers la réussite scolaire de tous les élèves ?
"Pour la réussite de tous les élèves" (Documentation française), c'est le titre du rapport de la commission du débat national sur l'avenir de l'école présidée par Claude Thélot en 2004. Ce thème est central dans la lutte contre le grand échec scolaire : il revêt des aspects collectifs qui restaurent la mission centrale de l'école, mais également des aspects individuels de prise en charge positive et exigeante de chacun des enfants confiés à l'école.
Lire la suite de l’article


Claude Seibel, inspecteur général honoraire de l'Insee : "l'échec scolaire n'est pas une fatalité"
Depuis plus de quarante ans, le système éducatif français bute sur un obstacle qu'il ne parvient pas à surmonter : celui d'un échec scolaire socialement et culturellement concentré sur certains enfants des milieux populaires. En réalité, la prolongation de la scolarité obligatoire à 16 ans, puis l'accès de tous les enfants au collège en 1969, étendu en 1975, ont rendu apparents des mécanismes plus anciens de départ de l'école pour des enfants qui, vers 13-14 ans, ne maîtrisaient pas les apprentissages scolaires de base (40 % des écoliers n'obtenaient pas le certificat d'études). L'échec scolaire ne date pas des années 1970...
Lire la suite de l’article


Florensac : les parents de la collégienne frappée à mort portent plainte
Les parents de la collégienne frappée à mort par un adolescent la semaine dernière à Florensac (Hérault) ont porté plainte, mardi 28 juin, pour non-assistance à personne en danger, pointant la responsabilité de l'établissement.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 28/06/11



Fraude au Bac : la source suspectée en garde à vue
Le principal suspect, "source" présumée, dans l'affaire de la fuite à l’épreuve de mathématique du baccalauréat, a été arrêté et se trouve toujours en garde à vue ce mardi à Avignon.
Lire la suite de l’article


Echec scolaire et immigration : l'Insee corrige Guéant
L'Institut national de la statistique (Insee) français a officiellement corrigé lundi les chiffres du ministre de l'Intérieur Claude Guéant concernant l'échec scolaire des enfants d'immigrés.
Lire la suite de l’article


Non aux peines plancher dans l’éducation nationale ! (PS)
Les décrets sur les sanctions dans les établissements d’enseignement secondaire qui viennent de paraître au Journal officiel témoignent une nouvelle fois de l’incapacité du gouvernement à penser l’éducation autrement qu’à coup d’opérations de communication.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 28/06/11



Brevet des collèges : le sujet de secours est tombé !
Surprise au Brevet des collèges ce matin : au lieu du sujet initialement prévu, c'est le sujet de secours qui est tombé... sans que l'on sache pour le moment s'il s'agit d'une fuite, a révélé RTL.
Lire la suite de l’article


La triche aux examens, un vrai sport national
S’il était diffusé ces jours-ci, le film des « Sous-doués » ne ferait sans doute pas rire. Révélée avec fracas par la très visible fuite sur Internet du sujet de maths du bac S (filière fleuron d’un examen monument), la triche aux examens prend en cette fin d’année scolaire et universitaire les allures d’un raz de marée.
Lire la suite de l’article


Triche aux examens : certains ne reculent devant rien
Armes technologique. La gruge à l’ancienne (antisèche, brouillon prérempli, jean troué, regard indiscret…), classique dans les lycées, prospère d’autant plus à la fac que les épreuves ont lieu dans d’énormes amphis, pas toujours bien surveillés. Côté nouvelles technologies, les étudiants ne sont pas en reste : oreillette discrète pour communiquer dehors avec un « souffleur », appareils de traduction (autorisés) boostés en mini-ordinateurs (interdits) par des étudiants chinois… La triche est devenue bien plus créative et high-tech.
Lire la suite de l’article


Un étudiant en droit soupçonné d’avoir trafiqué ses notes
Un étudiant de Seine-et-Marne a-t-il falsifié ses notes, ainsi que celles d’amies, via Internet ? C’est l’accusation qui était portée lundi devant le tribunal correctionnel de Melun, avant d’être finalement renvoyée au 14 septembre. Elle concerne l’Institut de droit et d’économie de Paris-II-Assas de Melun. Les soupçons de tricherie ont éclaté en 2008, après une plainte déposée par le doyen de l’université locale, Frédéric Debove, pour piratage informatique.
Lire la suite de l’article


BTS perturbé : les étudiants pourront choisir de repasser l'épreuve
Les étudiants franciliens de BTS qui n'ont pas pu composer dimanche pourront repasser leurs examens, a annoncé la ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Pécresse. Elle a appelé ceux qui s'estiment lésés à se faire connaître de la médiatrice de l'Education nationale.
Lire la suite de l’article


Les parents de Carla vont «porter plainte contre le collège»
Les parents de Carla, l’adolescente de 13 ans tuée à coups de poing devant son collège à Florensac (Hérault), ont demandé à leur avocat de saisir la justice.
Lire la suite de l’article


La sœur de l’agresseur se sent responsable
Agathe*, la mère de Gaël*, l’adolescent qui a tué Carla, et de Marion*, la jeune fille de 13 ans qui était en conflit avec Carla pour une histoire de cœur, a quitté Florensac pour aller chez des amis. Elle alterne les périodes de combativité et de découragement. Lorsqu’elle est retournée dans son appartement du centre-ville pour prendre des affaires, elle a dû être escortée par des gendarmes pour éviter tout incident avec le voisinage.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
France Soir du 28/06/11



BTS : Les étudiants bloqués à l'entrée invités à se faire connaître
Valérie Pécresse invite ce mardi les élèves qui n'ont pas pu se présenter à leur examen du BTS NTC à se faire connaître auprès de l'Éducation nationale.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 28/06/11



Brevet des collèges : la formule gagnante du collège Mère-Teresa
Environ 750 000 élèves de troisième passent mardi 28 et mercredi 29 juin les épreuves écrites du brevet. Fréquenté par de nombreux élèves issus de milieux très modestes, le collège Mère-Teresa de Villeurbanne tentera de rééditer son « sans-faute » de l’an dernier.
Lire la suite de l’article


L’épreuve de la triche
Erreurs ou fraudes : plusieurs examens ont été sérieusement perturbés
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 28/06/11


Fuite au Bac S: la "source" et son fils toujours en garde à vue
Le principal suspect, "source" présumée, dans l'affaire de la fuite du baccalauréat, se trouvait toujours en garde à vue mardi à Avignon tandis que son fils l'était à Paris, a-t-on appris de sources proches de l'enquête.
Lire la suite de l’article


Brevet: coup d'envoi des épreuves finales pour 750.000 élèves
Quelque 750.000 élèves inscrits cette année en classe de Troisième vont commencer mardi par le français les épreuves écrites communes du diplôme national du brevet (DNB) des collèges, qui est également constitué de contrôle continu.
Lire la suite de l’article



BTS: Pécresse appelle les étudiants qui s'estiment victimes à se signaler
La ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Pécresse a appelé mardi les étudiants franciliens de BTS qui estiment ne pas avoir pu plancher dimanche à se faire connaître de la médiatrice de l'Education nationale, pour le cas échéant leur permettre de repasser l'épreuve.
Lire la suite de l’article


Florensac: les parents de la collégienne agressée vont porter plainte
Les parents de la collégienne, frappée à mort par un adolescent la semaine dernière à Florensac (Hérault), vont porter plainte pour non-assistance à personne en danger, pointant la responsabilité de l'établissement, a-t-on appris mardi auprès de leur avocat, Luc Abratkiewicz.
Lire la suite de l’article


Bac : des évolutions prévues en 2013
Après les fuites en série S, les demandes de réforme du bac se multiplient. Avec la réforme du lycée, des changements interviendront dans deux ans.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 28/06/11



Le président de la FCPE: «Si l'on veut faire évoluer la société, il faut éduquer et non mater les enfants»
INTERVIEW - Pour Jean-Jacques Hazan, président de la FCPE, les travaux d'intérêt général n'ont rien à faire dans le système scolaire, qui doit privilégier l'éducatif...
Lire la suite de l’article


Travaux d'intérêt général pour les élèves: Une mesure qui fait consensus, mais dont la mise en place risque d'être compliquée
Principale difficulté: trouver des associations capables non seulement de proposer des choses intéressantes aux élèves en question, mais en plus de les encadrer et de les surveiller...
Lire la suite de l’article


Des travaux d'intérêt général pour les élèves violents dès la rentrée prochaine
Un décret publié ce dimanche au Journal officiel ajoute des sanctions dans les collèges et lycées...
Lire la suite de l’article


BTS: Pécresse appelle les étudiants qui s'estiment victimes à se signaler
La ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Pécresse a appelé mardi les étudiants franciliens de BTS qui estiment ne pas avoir pu plancher dimanche à se faire connaître de la médiatrice de l'Education nationale, pour le cas échéant leur permettre de repasser l'épreuve.
Lire la suite de l’article


Fraude au BTS: Les étudiants protestent contre le traitement «à deux vitesses» de Luc Chatel
Plusieurs étudiants en BTS qui n'ont pas assisté au rattrapage de l'épreuve, dimanche, pestent sur le Net contre les zéros qui pourraient leur être attribués...
Lire la suite de l’article


L'Insee corrige Guéant sur l'échec scolaire
L'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) français a rectifié hier les chiffres du ministre de l'Intérieur concernant l'échec scolaire des enfants d'immigrés. Claude Guéant, qui assurait s'appuyer sur des études de l'Insee, avait d'abord affirmé que les deux tiers des personnes sortant de l'école sans qualification étaient des enfants d'immigrés. Puis, à l'Assemblée, le 25 mai, il a déclaré : « C'est vrai qu'il y a deux tiers des enfants d'immigrés qui se trouvent sortir de l'appareil scolaire sans diplôme. » « La proportion d'enfants d'immigrés parmi les élèves sortis sans qualification de l'enseignement secondaire peut être estimée à environ 16 % pour les enfants de familles immigrées, corrige donc l'Insee Si on y ajoute les enfants de familles “mixtes”, cette proportion passe à environ 22 %. » Ces chiffres sont issus d'une étude de 2005 intitulée « Les immigrés en France » portant sur la scolarité dans l'enseignement secondaire des élèves entrés en sixième en 1995.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 28/06/11



Dans des lycées privés, le pass contraception « confisqué »
En Ile-de-France, seul un lycée catholique le distribue. Les autres lui préfèrent entre autres un programme qui prône l'abstinence.
Lire la suite de l’article


Le dossier scolaire du cancre Fillon, « sûr d'un échec »
Lycéen au tournant des années 70, François Fillon était un cancre ; il ne s'en est d'ailleurs jamais caché. Du genre doué, mais paresseux. Et, surtout, rebelle à l'autorité. Par une singulière ironie, le voilà à son tour victime d'un autre cancre, un de ses lointains successeurs sur les bancs du lycée Sainte-Croix du Mans. Il y a quelques années, ce bonnet d'âne nouvelle génération a découvert le dossier scolaire du lycéen François Fillon dans un placard de l'institution jésuite. Il en a fait une copie.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Ouest-France du 28/06/11



Fuite au bac. Le suspect et son fils toujours en garde à vue
Le principal suspect, « source » présumée, dans l’affaire de la fuite du baccalauréat, se trouvait toujours en garde à vue ce mardi, à Avignon, tandis que son fils l’était à Paris, a-t-on appris de sources proches de l’enquête.
Lire la suite de l’article


Drame de Florensac. Les parents de Carla portent plainte contre le collège
Selon Le Parisien, les parents de Carla, la collégienne tuée à coups de poing la semaine dernière devant son collège à Florensac, vont porter plainte contre l'établissement.
Lire la suite de l’article


750 000 élèves de 3e planchent sur le Brevet
Quelque 750 000 élèves de 3e ont commencé mardi matin à plancher sur l’épreuve de français, coup d’envoi des matières écrites communes du diplôme national du brevet (DNB) des collèges, sous l’œil vigilant des surveillants alors que se multiplient les affaires de fraudes aux examens.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 28/06/11



Enfants d'immigrés : l'Insee corrige Guéant
L'Insee a clos la polémique sur l'échec scolaire des enfants d'immigrés en corrigeant lundi, dans une étude lisible sur son site Internet, les chiffres du ministre de l'Intérieur.
Lire la suite de l’article


"Le bac est dans l'ADN de la France"
Claude Lelièvre, professeur d’histoire de l’éducation à l’université Paris V-Descartes, prône un contrôle continu et espère la fin du bachotage.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 28/06/11


Education : les nouvelles sanctions le sont-elles vraiment ?
Un décret ministériel publié dimanche au Journal Officiel précise l'arsenal des sanctions applicables aux collégiens et lycéens à la rentrée. Par Céline Rastello
Lire la suite de l’article


Les parents de la collégienne décédée vont porter plainte
"Nous allons déposer plainte contre tous ceux qui n'ont pas assuré la sécurité de notre fille", a affirmé le couple une semaine après le drame.
Lire la suite de l’article


BTS. Pécresse appelle les étudiants bloqués à se faire connaître
Les étudiants qui n'ont pas pu composer en raison du blocage de dimanche dernier peuvent se signaler auprès du médiateur de l'Éducation nationale.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 28/06/11


Les parents de Carla veulent déposer plainte
Dans une interview donnée au Parisien, Anne et Sébastien, les parents de la jeune fille battue à mort à Florensac, racontent qu'ils avaient déjà prévenu le collège des menaces qui pesaient sur leur enfant.
Lire la suite de l’article


"L'Etat joue à: 'C'est pas notre faute, c'est Facebook!'"
Les internautes de LEXPRESS.fr reviennent sur les propos de Luc Chatel sur la responsabilité de Facebook dans la mort de Carla à Florensac
Lire la suite de l’article


"Après 13 ans, il faut laisser les enfants seuls sur Facebook"
Au lendemain du drame de Florensac, Luc Chatel a rappelé le rôle des parents dans la lutte contre le harcèlement sur Facebook. Décryptage avec le psychiatre Serge Tisseron.
Lire la suite de l’article


"Les TIG au collège sont l'occasion de renouer le dialogue"
La proposition du ministre de l'Education nationale de mettre en place des missions d'intérêt général pour sanctionner certains actes violents dans les collèges divise les associations de parents d'élèves et les internautes de LEXPRESS.FR.
Lire la suite de l’article


Faut-il donner des tâches d'intérêt commun aux collégiens?
Luc Chatel veut changer les sanctions. Selon vous, est-ce une bonne idée?
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 28/06/11


Brevet : Jour J
Mardi 28 juin, près de 800 000 jeunes passent les épreuves de maths et de français du brevet. Le Brevet reste le diplôme le plus répandu parmi les jeunes français. 553 687 jeunes ont obtenu le brevet des collèges en 2008, 30 139 le brevet technologique et 29 488 le brevet professionnel. C'est 82% d'une tranche d'âge qui détient ce diplôme.
Lire la suite de l’article


Décret sur les sanctions : Debarbieux : " On va demander que les sanctions soient intelligentes"
Spécialiste reconnu des questions de violence scolaire, chargé de mission par Luc Chatel, Eric Debarbieux a abattu un énorme travail réunissant les Etats généraux de la sécurité à l'Ecole, puis les Assises sur le harcèlement tout en participant à la formation de formateurs dans les académies. Un travail où il faut engager, porter la botte, parer mais aussi esquiver. Il défend ici le récent décret sur les sanctions dans les établissements secondaires où il voit "des avancées". La prochaine circulaire d'application devrait mettre les points sur les i.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Touteduc (accès payant) du 28/06/11


Un enseignant agressif peut être sanctionné, mais la décision doit être dûment motivée (Cour d'appel de Nancy)
Même raisonnable, une sanction disciplinaire doit être motivée. C'est ainsi que peut être résumée une décision de la Cour administrative d'appel de Nancy (du 16 juin 2011) après qu'a été annulé un arrêté excluant une enseignante de ses fonctions "pour une durée de deux ans dont un an ...
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 28/06/11


Un nouveau décret sur les sanctions Par claude lelièvre
Le décret « relatif à la discipline dans les établissements du second degré », paru ce 26 juin, se caractérise avant tout par ‘’l’automaticité’’ affirmée de l’engagement de procédures disciplinaires dans un certain nombre de cas ( plus ou moins clairement identifiés en réalité ).

Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Slate.fr du 28/06/11



Génération sacrifiée, génération indignée par Monique Dagnaud
Le mouvement des Indignés en Grèce, en Espagne et au Portugal est la conséquence d’une décennie d’impérities des dirigeants de l’Europe du sud face aux générations montantes. A-t-on mesuré les conséquences sociales d’un tel abandon de la jeunesse? Apparemment pas.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
ÉducPros du 28/06/11


Etudiants décrocheurs à l'université : leurs profils passés au crible
Aujourd’hui, 20 % des étudiants quittent l’enseignement supérieur sans diplôme. A l’université, 25 % des étudiants en première année de licence ne l'achèvent pas. Avec le plan Réussir en licence, politiques et responsables d’établissement essaient de trouver des solutions au décrochage sans que les résultats soient pour le moment probants. Les dernières enquêtes disponibles démontrent que décrocheurs ne riment pas forcément avec orientation par défaut. Des pistes pour mieux cerner les profils et leur apporter des remèdes.
Lire la suite de l’article


CNRJ : un "think tank" consacré aux jeunes
« Produire de la connaissance sur la jeunesse pour informer et lutter contre la stigmatisation »… tel est le programme ambitieux du tout nouveau Cercle national de réflexion sur la jeunesse (CNRJ). A l’écart des circuits institutionnels, ce cercle est né à l’initiative de chercheurs et d’acteurs sociaux, parmi lesquels Grégoire Tirot, auteur de l’ouvrage « La France anti-jeune » (Max Milo éditions, 2008) et Pierre-Yves Chiron, sociologue.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
VousNousIls du 28/06/11



BTS: Pécresse ouvre la voie à une session de rattrapage
La ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, a ouvert la voie à une session de rattrapage pour les étudiants franciliens de BTS qui n'ont pas pu repasser dimanche un de leurs examens, comme le réclament des parents d'élèves.
Lire la suite de l’article


Hommes-femmes: "les stéréotypes perdurent encore trop à l'école" (Chatel)
Le ministre de l'Education Luc Chatel a reconnu mardi que l'école avait sa part de responsabilité dans la perpétuation des stéréotypes hommes-femmes, qui "perdurent encore trop à l'école", lors d'une conférence sur le sujet organisée au ministère des Solidarités.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.
 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.