mercredi, mai 31, 2006

Revue de presse du mercredi 31 mai 2006

La réforme des ZEP est évoquée dans Libération. On rappellera que trois catégories d'établissement sont créées. Les EP1 (pour éducation prioritaire 1) doivent bénéficier d'une augmentation de moyens, les EP2, rester à moyens constants et les EP3, sortir du dispositif des ZEP.
Une réunion s'est tenue mercredi 30 mai avec les chefs d'établissements concernés par ce dispositif. Robien leur a délivré des encouragements et présenté le «délégué à l'éducation prioritaire».
Mais les problèmes demeurent. A commencer par la question essentielle : comment faire une réforme de ce type dans un contexte de rigueur budgétaire ? Autre problème, celui du recrutement de ceux qu'on nomme déjà les “super-profs” (ce qui n'est d'ailleurs pas la meilleure chose à faire pour les aider). Il s'agit d'enseignants référents recrutés sur des postes à profil, qui doivent rejoindre les 249 collèges EP1 avec des tâches de coordination et de soutien. La moitié de l'effectif manque à l'appel.

Retombées de l'amnistie présidentielle.
En dehors du fait qu'il devient difficile de faire des cours d'éducation civique et de faire comprendre la notion de justice aux élèves, l'affaire de l'amnistie présidentielle a des conséquences inattendues.
Quoique...
Le collectif "Assistance juridique CPE", créé par des élèves avocats, a annoncé mercredi avoir écrit une lettre ouverte au président Jacques Chirac qui commence ainsi : "Vous avez très récemment pris la décision d'amnistier par décret Guy Drut afin de lui permettre de pouvoir continuer à siéger au sein du CIO. Cette décision illustre le fait que la fermeté que vous prônez en matière de délinquance n'exclut pas une certaine clémence lorsqu'elle se justifie par des intérêts supérieurs".
Et la lettre se poursuit par une demande d'amnistier, "comme il l'a fait pour Guy Drut", les personnes condamnées lors des manifestations anti-CPE.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 31/05/06


La réforme des ZEP mijote
Journée de discussions hier pour les chefs d'établissements concernés par la réforme des ZEP. Initiée par Gilles de Robien qui vient tout juste de fêter son premier anniversaire au ministère de l'Education nationale, cette réforme doit entrer en vigueur à la rentrée. De nombreuses questions restant en suspens, les principaux de collèges étaient invités hier à rencontrer le tout nouveau «délégué à l'éducation prioritaire» et ancien inspecteur, Pierre Polivka. Attendu en fin de journée, Robien leur a délivré ses encouragements.
Lire la suite de l’article


Parrainages d'élèves menacés
La mairie du XXe à Paris inaugure ce soir une campagne de parrainages d'élèves sans-papiers. La cérémonie aura lieu dans la salle des mariages, en présence d'élus, de militants du réseau Education sans frontières et de simples citoyens. Objectif : protéger les familles et dénoncer «les lois iniques de Nicolas Sarkozy sur l'immigration». Le ministre de l'Intérieur s'était engagé à ne pas expulser d'élèves en cours d'année scolaire. La «trêve Sarkozy» s'achevant fin juin, des expulsions sont prévues pendant l'été.
Lire la suite de l’article


Des maires remontés contre la loi Sarkozy
Des élus de droite et de gauche, réunis à Saint-Denis, refusent le pouvoir accru que le projet de loi sur la délinquance leur donne
Lire la suite de l’article


Villiers entend capitaliser «sa» victoire
Il demandera également aux Français de se prononcer par référendum sur le rétablissement de la peine de mort. Dans la même logique, il rendrait obligatoire le port de la blouse à l'école afin de «masquer toutes les excentricités vestimentaires. communautariste». Pour lui, les IUFM qui forment des «pédagogues savatiers» doivent être supprimés. Tout comme le collège unique qui cédera la place à «l'école du mérite». Il prône la mise en place d'une heure d'enseignement des valeurs françaises.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 31/05/06


La cité des Bosquets veut venger «l'honneur bafoué»
Hier, après les émeutes de la nuit, les jeunes du quartier ruminaient leur colère tandis que leurs mères jouaient l'apaisement.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------
L'Humanité du 30/05/06 (un jour de retard)



Rien vu...



----------------------------------------------------
Le Parisien du 31/05/06 ( payant)



Emeutes en Seine-Saint-Denis L'ambiance reste électrique
«CE QUI s'est passé lundi soir à Montfermeil et à Clichy est inadmissible. » C'est par ces mots que Nicolas Sarkozy est venu soutenir les policiers de Gagny, au lendemain des affrontements entre jeunes et policiers, à Montfermeil et à Clichy-sous-Bois....
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 31/05/06



Les complicités mère-fille
En photographiant des mères et leurs filles, la marque "Le Comptoir des cotonniers" alimente le phénomène actuel de fusion entre les générations
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 31/05/06



Policiers blessés, voitures brûlées et interpellations en Seine-Saint-Denis
Quatre policiers ont été légèrement blessés, une dizaine de voitures brûlées et cinq personnes interpellées, dont le jeune rescapé du transformateur de Clichy-sous-Bois en octobre dernier, dans la nuit de mardi à mercredi à Montfermeil et Clichy-sous-Bois (Seine-saint-Denis), a-t-on appris de source policière.
Lire la suite de l’article


Braises encore chaudes à Clichy-Montfermeil
Poussée de fièvre sporadique ou retour d'une vague d'émeutes ? Le doute était dans les esprits hier, au lendemain d'une nuit d'échauffourées parties de la cité des Bosquets, à Montfermeil, et qui ont atteint la ville voisine de Clichy-sous-Bois, berceau des violences urbaines de novembre. Nombre d'observateurs de terrain répètent ces derniers mois que ces cités sensibles de Seine-Saint-Denis sont comme une « cocotte-minute qui peut exploser à tout instant ». Mais les violences qui ont opposé une centaine de jeunes à 250 policiers pourraient aussi être simplement locales.
Lire la suite de l’article



-------------------------------------------------
Ouest-France du 31/05/06



Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 01/06/06



De nouveaux incidents, moins violents, ont eu lieu à Montfermeil
n hélicoptère équipé d'un projecteur qui survole la ville à basse altitude pendant des heures, des dizaines de patrouilles de policiers ou de CRS en voiture et à pied qui sillonnent les rues, des renforts postés aux principaux carrefours : sous très haute protection policière, les villes de Montfermeil et Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) ont connu de légers incidents dans la nuit de mardi 30 à mercredi 31 mai. Les violences sont toutefois restées limitées en comparaison avec la nuit précédente, où plus d'une centaine de jeunes avaient affronté les forces de l'ordre pendant plusieurs heures, blessant sept fonctionnaires.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs permanent du 31/05/06


Nouveaux incidents en Seine-Saint-Denis 

4 policiers légèrement blessés, et 5 personnes interpellées dans la nuit dont le rescapé du transformateur de Clichy-sous-Bois.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express Quotidien du 31/05/06


Deuxième nuit chaude
Nouvelle nuit de violences à Montfermeil et Clichy-sous-Bois, où cinq personnes ont été interpellées, dont Muhittin Altun, gravement brûlé dans le transformateur où Zyed Bena et Bouna Traore avaient trouvé la mort le 27 octobre 2005. Devant les policiers, Nicolas Sarkozy a affirmé vouloir "mettre le paquet", un discours qualifié de "gesticulation" par François Hollande
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 31/05/06



Robien: "un décret donnant un statut aux parents dans l'Ecole avant août"
Le ministre de l'Education nationale Gilles de Robien a annoncé mardi, à l'issue des premières Assises "Ambition réussite" relançant l'éducation prioritaire, qu'un décret donnant un statut au parents dans le monde scolaire paraîtrait "vraisemblablement avant août".
"Quand les enfants sont en grande difficulté, on remarque que les parents le sont aussi, c'est pour cela qu'il faut combler le fossé entre l'institution scolaire et les parents. Dans les collèges +Ambition réussite+, il faudrait par exemple une salle dédiée aux parents", a expliqué Gilles de Robien devant la presse.
Lire la suite de l’article


Elèves sans-papiers: rassemblement à Paris à l'appel de RESF
Deux à trois cents personnes se sont rassemblées mercredi après-midi place Saint-Michel, à Paris, à l'appel du collectif Réseau éducation sans frontières (RESF), pour dénoncer les menaces d'expulsion qui pèsent sur les lycéens sans-papiers et leurs familles.
Lire la suite de l’article


Lettre ouverte à Chirac pour amnistier les anti-CPE, "comme pour Guy Drut"
Le collectif "Assistance juridique CPE", créé par des élèves avocats, a annoncé mercredi avoir écrit une lettre ouverte au président Jacques Chirac pour lui demander d'amnistier, "comme il l'a fait pour Guy Drut", les personnes condamnées lors des manifestations anti-CPE.
"Vous avez très récemment pris la décision d'amnistier par décret Guy Drut afin de lui permettre de pouvoir continuer à siéger au sein du CIO. Cette décision illustre le fait que la fermeté que vous prônez en matière de délinquance n'exclut pas une certaine clémence lorsqu'elle se justifie par des intérêts supérieurs", dit ce courrier envoyé mercredi au président.
Lire la suite de l’article


Le "Bescherelle", best-seller qui dépasse le Da Vinci Code, fait peau neuve
Les incontournables petits livres rouges, les "Bescherelle" (conjugaison, orthographe et grammaire,) qui font chaque année les plus grosses ventes en librairies en France, "au-delà du Da Vinci Code", font peau neuve avec une nouvelle édition en vente le 28 juin, a annoncé Hatier à l'AFP.
Lire la suite de l’article


Un prof se dit harcelé pour avoir révélé des bizutages dans son lycée privé
Un professeur enseignant à Versailles dans le lycée privé sous contrat Sainte-Geneviève, tenu par des jésuites, a dénoncé mercredi devant la presse un "harcèlement" de sa direction pour avoir révélé des bizutages visant des élèves lors d'une rentrée scolaire.
Lire la suite de l’article


Une Malienne expulsée à tort "heureuse d'être de retour" en France
Mariam Sylla, une Malienne dont l'expulsion avait été annulée en marge d'un voyage de Nicolas Sarkozy au Mali, s'est déclarée mercredi "très heureuse d'être de retour" à Orléans, ville où elle séjournait avant son expulsion.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------

mardi, mai 30, 2006

Revue de presse du mardi 30 mai 2006

Pas de réussite scolaire sans moyens ambitieux c’est ce qu’affirme L’Humanité qui nous dit que les équipes éducatives de plusieurs collèges classés « Ambition réussite » (la nouvelle formule des ZEP) s’inquiètent des incohérences pédagogiques. Marie-Noëlle Bertrand nous donne l’exemple d’un collège à Bagneux. Malgré le label, leur dotation horaire diminue et les classes restent surchargées…

La ministre de l'Ecologie Nelly Ollin a donné hier le coup d'envoi de la quatrième semaine du « développement durable » et de ses initiatives destinées à éduquer et sensibiliser à cette notion. De nombreux journaux s’en font l’échocomme 20 minutes, Ouest France ou Le Parisien qui a réalisé un bon dossier (malheureusement pas en ligne).

Est-ce le début d’une nouvelle série de violences urbaines ?
La ville de Montfermeil en Seine Saint Denis a été le théâtre d’affrontements violents
au cours de la nuit de lundi à mardi. On ne peut le dire. Mais cela nous rappelle avec certitude, que les problèmes soulevés par les événements de novembre-décembre ne sont pas réglés. Tout peut repartir…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 30/05/06


Michel Royez, responsable de l'association des accidentés de la vie :
Handicap: «Une loi, des décrets, aucune matérialisation»

Dominique de Villepin reste dans le social. Après s'être intéressé la semaine dernière aux salariés d'EADS, et aux personnes âgées, le premier ministre était hier à Combs-la-Ville (Seine-et-Marne) pour visiter un établissement de réinsertion professionnelle pour handicapés psychiques et une classe d'intégration. Aucune annonce sur l'insertion des handicapés ­ l'un des trois grands chantiers lancés par Jacques Chirac au début de son quinquennat ­, le Premier ministre se contentant de s'engager à ce que «l'application de la loi [handicap du 11 février 2005, ndlr] tienne toutes les promesses de la loi». Les associations de personnes handicapées n'en attendent pas moins. Un an après le vote de la loi, Marcel Royez, secrétaire général de l'association des accidentés de la vie, fait le point.
Lire la suite de l’article


Quatre heures d'affrontements entre jeunes et policiers à Montfermeil
Une centaine de jeunes contre quelque 250 policiers, dont 150 CRS… la ville de Montfermeil (Seine-Saint-Denis) a été le siège d'échauffourées violentes la nuit dernière. Sept policiers ont été légèrement blessés et trois personnes interpellées.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 30/05/06


Montfermeil : retour au calme après de violents affrontements
Des échauffourées ont opposé cette nuit une centaine de jeunes cagoulés à des policiers pendant plus de quatre heures dans cette ville de Seine-Saint-Denis, où le maire avait tenté de prendre un arrêté anti-bandes controversé, il y a quelques semaines. Nicolas Sarkozy se rendra ce soir au commissariat de Gagny, alors que plus de 400 membres des forces de l’ordre seront mobilisés à Montfermeil.
Lire la suite de l’article


Le coup de gueule du président de la Sorbonne
Pour Jean-Robert Pitte, l'enseignement supérieur est à réformer de fond en comble, et de toute urgence.[…]
Il faut augmenter les droits d'inscription ! Il est bien connu qu'un service gratuit est déconsidéré et finit par se dégrader. La plupart des présidents d'université, même ceux de gauche, disent la même chose que moi dans les dîners en ville, même s'ils n'osent pas tenir le même discours en public. Il s'agit aussi de fixer des numerus clausus sévères dans certaines disciplines, notamment celles des «humanités» : il faut orienter les étudiants. Ils ne doivent pas s'inscrire dans les filières de leur choix, notamment psychologie, sociologie, staps (sports) et lettres qui sont bouchées pour la plupart. Les formations courtes, de types BTS ou IUT, doivent par ailleurs faire l'objet d'un développement massif car elles offrent des débouchés et des perspectives de carrière. Enfin, il faut rapprocher les grandes écoles des universités. Il est scandaleux que les meilleurs élèves du secondaire aillent en prépa puis dans les grandes écoles alors que ces dernières ne produisent aucune recherche. C'est une particularité française très dommageable pour le pays.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L'Humanité du 29/05/06 (un jour de retard)



Pas de réussite scolaire sans moyens ambitieux
Les équipes éducatives de plusieurs collèges classés « Ambition réussite » s’inquiètent des incohérences pédagogiques. Exemple à Bagneux.
Lire la suite de l’article


Principales données de la réforme des ZEP
Près de 900 collèges bénéficient actuellement d’un classement en ZEP. En décembre, le gouvernement annonçait une réforme de ces ZEP. Suivait la création de trois niveaux…
Lire la suite de l’article


----------------------------------------------------
Le Parisien du 30/05/06 ( payant)



Montfermeil et Clichy se sont embrasés cette nuit
DE GRAVES AFFRONTEMENTS ont eu lieu la nuit dernière à Montfermeil et Clichy-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis. Des incidents qui ne sont pas sans rappeler les violences du mois de novembre dernier, après la mort de deux jeunes dans un transformateur...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 30/05/06



Rien vu...


------------------------------------------------
20 minutes du 30/05/06



Incidents violents entre jeunes et policiers à Montfermeil, le maire visé
Des échauffourées violentes ont opposé dans la nuit de lundi à mardi à Montfermeil (Seine-Saint-Denis) les forces de l'ordre à une centaine de jeunes cagoulés qui ont caillassé le domicile du maire, auteur en avril d'un arrêté anti-bandes.
Lire la suite de l’article


Un succès à rendre durable
Le développement durable se recycle avec succès. La ministre de l'Ecologie Nelly Ollin a donné hier le coup d'envoi de la quatrième semaine du « développement durable » et de ses milliers d'initiatives respectueuses des générations futures. Décryptage.
Lire la suite de l’article


Une notion aux contours pourtant très flous
Economie vs environnement. Le combat paraît difficile. Avec l'expression développement durable, on a souhaité associer les deux notions, a priori inconciliables.
Lire la suite de l’article


Semaine de mobilisation pour le développement durable en France
Pour la quatrième année consécutive, la Semaine du développement durable, du 29 mai au 4 juin, appellera citoyens, collectivités et entreprises à changer leurs habitudes pour ménager la planète et le climat.
Lire la suite de l’article



-------------------------------------------------
Ouest-France du 30/05/06



Le développement durable nouvelle frontière de la fraternité
C'est l'expression insupportable par excellence, vide de sens pour nombre d'entre nous, incapables de dire à quoi concrètement elle se rapporte. Formule à la mode, accusatoire et publicitaire à la fois, le développement durable n'est pourtant déjà plus le simple cache-misère d'une société de consommation en délicatesse avec sa bonne conscience.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 31/05/06



Un projet socialiste pour contrer Nicolas Sarkozy
Le programme du PS pour 2007, qui devait être discuté, mardi 30 mai, par le bureau national du parti accompagné de son introduction, se veut une machine de guerre anti-Sarkozy.[…]
L'égalité est mise en avant. […]Elle touche aussi à l'éducation. Le PS souhaite que chaque lycée ouvre à 5% de ses élèves la possibilité d'entrer dans les classes préparatoires aux grandes écoles.
Lire la suite de l’article


Des émeutiers prennent pour cible le maire de Montfermeil
Six jeunes gens ont été interpellés et trois d'entre eux placés en garde à vue, mardi 30 mai, après de violents incidents qui se sont produits dans la nuit à Montfermeil et Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).
Lire la suite de l’article


A Aubervilliers, avec le Collège de France
Voilà une initiative qui ressemble bien à Jack Ralite, sénateur communiste et ancien maire d'Aubervilliers : faire venir des professeurs au Collège de France et autres sommités en Seine-Saint-Denis, pour faire partager "au plus grand nombre" des chefs-d'oeuvre littéraires.
Lire la suite de l’article


L'impossible oubli de sa langue maternelle
Oublie, oublie ton passé, oublie ta langue maternelle, oublie ta personnalité", s'est entendu dire l'écrivain Aharon Appelfeld quand il a été accueilli en Israël au lendemain de la seconde guerre mondiale, rescapé des persécutions nazies. "Moi et ma génération, nous avons refoulé tout ce qui était en nous", témoigne-t-il dans le film D'une langue à l'autre. Un documentaire pour lequel la cinéaste Nurith Aviv a interrogé neuf écrivains et artistes israéliens ou palestiniens, dont les propos pulvérisent bien des clichés sur le multilinguisme.
Lire la suite de l’article


Le bonbon, rituel adulte
Un Français sur trois serait "accro" aux bonbons. C'est ce qui ressort de la première étude comportementale décortiquant les us et coutumes des consommateurs de friandises (hors chocolats) menée par la chambre syndicale nationale de la confiserie avec l'institut BVA, auprès de 847 personnes de plus de 15 ans et publiée le 11 mai. Fraises Tagada, crocodiles Haribo, caramels, sucres cuits et autres chewing-gums séduisent autant les adultes que les enfants pour lesquels ils avaient été imaginés.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs permanent du 30/05/06


Nuit de violences en Seine-Saint-Denis
Neuf policiers ont été légèrement blessés dans la nuit de lundi à mardi au cours d'affrontements à Montfermeil. Dispositif renforcé pour mardi soir.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express Quotidien du 30/05/06


La DADVSI au bout de son chemin
Réunis aujourd'hui en commission paritaire, sept sénateurs et sept députés doivent aboutir à un texte consensuel, là où ont échoué tous ceux qui ont planché sur le sujet ces six derniers mois
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 30/05/06



Walid, 19 ans, condamné pendant la lutte anti-CPE, a révisé le bac en prison
Walid, 19 ans n'est plus un candidat au bac comme les autres. Condamné pendant la lutte anti-CPE, il a passé 40 jours en prison à bachoter. Une fois sa peine purgée, il a voulu retourner à son lycée qui lui a claqué la porte au nez. Une "double peine" dont il se serait bien passé.
Lire la suite de l’article


18.948 candidats de l'enseignement agricole aux différents bacs
L'enseignement agricole présentera cette année 18.948 candidats aux différents baccalauréats auxquels il prépare ses élèves, a annoncé lundi son ministère de tutelle, celui de l'Agriculture.
Lire la suite de l’article


Robien: "au moins 15.000" élèves en apprentissage à 14 ans à la rentrée 2006
Le ministre de l'Education nationale, Gilles de Robien, a assuré mardi à l'Assemblée nationale qu'il attendait "au moins 15.000" élèves en apprentissage à 14 ans à la rentrée prochaine et a espéré "doubler ces objectifs à la rentrée 2007". Le 21 mai dernier, le ministre avait déclaré que, pour la rentrée, "on peut imaginer que ça peut concerner peut-être 20.000, peut-être 30.000 jeunes, c'est un ordre de grandeur auquel on croit parce que c'est fortement attendu".
Lire la suite de l’article


Des parents occupent une école contre l'expulsion d'une famille kirghize
Des parents d'élèves ont occupé symboliquement une école maternelle d'Angers (Maine-et-Loire) mardi, sans perturber les cours, pour réclamer la régularisation d'une famille originaire du Kirghizstan sous le coup d'une procédure de reconduite aux frontières.
Lire la suite de l’article


Mobilisation de soutien en Haute-Garonne à une famille menacée d'expulsion
Plusieurs dizaines de personnes, parmi lesquelles des parents d'élèves et des enseignants, se sont mobilisés lundi soir à Cugnaux pour apporter leur soutien à Kheira et à ses parents, menacés d'une reconduite à la frontière, a constaté l'AFP.
Lire la suite de l’article


La CLCV contre la réintroduction des distributeurs automatiques à l'école
L'association CLCV (Consommation, logement et cadre de vie) a réitéré mardi dans un communiqué son opposition à une réintroduction des distributeurs automatiques dans les écoles afin de promouvoir la consommation des fruits.
Lire la suite de l’article


L'Abibac, un diplôme franco-allemand à vocation européenne plutôt élitiste
Une petite trentaine d'élèves du lycée Monod d'Enghien vient de passer une des épreuves de l'Abibac, un diplôme récent qui rassemble l'Abitur allemand et le bac français. Ils incarnent une génération européenne passée par une "filière d'excellence".
Lire la suite de l’article



-----------------------------------------------------------------------

lundi, mai 29, 2006

Revue de presse du lundi 29 mai 2006

Dans Libération de samedi 27 mai, on pourra lire un bon article de MJ Gros sur le projet socialiste à propos de l’école . Elle évoque la difficulté de ce parti à porter un projet et la prudence pour ne pas dire plus (on évoque, bien sûr, la peur du “syndrome Allègre”) à évoquer des pistes telles que “travailler autrement”
L’article déplore aussi l’absence des mouvements pédagogiques qui n’ont pas été consultés par le parti socialiste.

Peut-être, cette absence a t-elle à voir avec la forte influence médiatique de quelques auteurs qui ont bâti leur renommée sur la déploration et la stigmatisation des pédagogues. Ceux-ci sont qualifiés selon les sources, de «khmers rouges», de «collabos» ou de «Diafoirus d’IUFM. Rien que ça…
La dernière expression est utilisée dans Libération par Pierre Marcelle qui revient sur la polémique amorcée la semaine passée autour de l’utilisation de l’autobiographie d’Hervé Vilard par quelques enseignants de Français dans le cadre d’un travail thémqtique sur l’autobiographie.
Cela lui a valu semble t-il un courrier et quelques piques assez virulentes sur certains blogs. .

Dans Le Figaro, de samedi, on s’intéresse aux parents qui deviennent de plus en plus procéduriers à l’école. Le journal note que depuis quelques années, les parents ( de la Peep notamment, qui étaient en congrès en fin de semaine dernière ) notent une multiplication des recours aux conseils de discipline avec des exclusions quasi systématiques. Les passages devant les conseils de discipline pour des violences verbales et physiques sont également en hausse tout comme les problèmes d'absentéisme.

C’est tout pour aujourd’hui… !
comme disait le regretté Claude Piéplu dans les immortels Shadocks…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 28/05/06


Explication de texte
par Pierre MARCELLE

Evidemment, je me doutais qu'à douter (ici même, vendredi) du bien-fondé de l'étude au lycée de l'autobiographique Âme seule d'Hervé Vilard, je m'exposais à la réactivité du machin. Et je concevais que ne pas dresser un bûcher ardent à la pédagogie de Jean-Paul Brighelli (le diable, assurément) débonderait le machin. Ce qui de fait ne manqua pas : cette colonne aura ainsi déstabilisé quelques lecteurs de peu de gauche dont tel, avec une vigueur équivalente à celle de mes ordinaires contradicteurs de très droite, épanche ici et là une ire exemplaire. Passé les anathèmes, je persiste à tenir qu'une langue s'apprend avec sa grammaire, et qu'un style identifie une ambition de littérature mieux que le sanglotant violon des bons sentiments. Oui, ce démagogique souci de «proximité» dont font tant cas les Diafoirus d'IUFM, et qui faisait dire à une jeune Agathe qu'«il est plus facile de s'identifier à Hervé Vilard qu'à Montaigne parce qu'il est plus proche de nous», m'afflige.[…] Si l'épisode Vilard est anecdotique, ce qu'il dissimule et prépare de renoncement à Montaigne dans les écoles de la République, hormis en ses sanctuaires, ne l'est pas.
Lire la suite de l’article


Sur terrain miné, une invitation assez floue à enseigner autrement (Libération du 27 mai 2006)
Une vingtaine de lignes, tout au plus, résume le pré-projet du Parti socialiste sur l'éducation. Des «généralités» déconcertantes pour nombre d'enseignants : le PS n'a-t-il pas produit quelques ministres de l'Education, investis d'une réelle connaissance du secteur ? Pour les organisations syndicales, la peur de réveiller le «syndrome Allègre» (rupture de confiance, sanction par les urnes) aurait tétanisé les rédacteurs du projet. Un point retient pourtant l'attention. C'est une invitation (assez floue) à «travailler autrement», qui s'adresse prioritairement aux enseignants des ZEP. Désabusés par la réforme de l'éducation en cours, les profs y sont-ils prêts ?[…]
Pour les enseignants et leurs syndicats, il est surtout «urgent» de retrouver «une ambition pour l'école, pour la réussite de tous les élèves». Une ambition que la droite aurait enterrée avec le socle commun des connaissances et l'apprentissage à 14 ans. Les enseignants attendent «un vrai projet de gauche, alternatif, mobilisateur», résume Philippe Meirieu. Mais le PS semble faire fi des contributions des pédagogues, dont aucun mouvement n'a pour l'instant été invité à débattre. Comme s'ils n'étaient guère plus audibles au PS qu'à l'UMP. «Il serait pourtant utile de mettre à profit cette période électorale, pour faire entendre des propositions stimulantes», insiste Meirieu. Il reste du pain sur la planche.
Lire la suite de l’article


---------------------------------------------
Le Figaro du 28/05/06


Des parents d'élèves toujours plus procéduriers
Drogue, violences, absentéisme : le nombre des conseils de discipline explose. Mais les familles rejettent souvent l'autorité scolaire.
Lire la suite de l’article


Puni au collège, Maxime, treize ans, a mis fin à ses jours
Selon ses parents, rien ne laissait présager le geste de l'adolescent de 13 ans. Comme lui, mille jeunes se donnent la mort chaque année en France
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L'Humanité du 26/05/06 (un jour de retard)



Parents d’ici, menacés d’ailleurs
Dans un mois, les préfets pourront de nouveau expulser des parents d’élèves et des jeunes scolarisés. Reportage dans une école du 20e arrondissement de Paris.
Lire la suite de l’article


Nous les prenons sous notre protection !
Les mobilisations autour d’enfants scolarisés de familles sans papiers se multiplient avant l’échéance de la fin de l’année scolaire. Le Réseau éducation sans frontières a lancé cet appel (extraits).
Lire la suite de l’article


« Ils ont grandi ici, ils sont d’ici »
Entretien avec l’un des responsables nationaux du Réseau éducation sans frontières, Jean-Michel Delabre.
Lire la suite de l’article


De nombreux élus bravent les lois
En organisant des parrainages de parents ou de jeunes sans papiers, les élus deviennent le relais institutionnel des associations et organisations politiques.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 28/05/06 ( payant)



100 Parcours réussis
Après les émeutes de novembre dans les quartiers sensibles, notre journal a publié, chaque jour, les témoignages de jeunes issus des zones défavorisées et qui ont réussi leur vie. Un coup de chapeau à tous ces « inconnus » qui nous donnent la pêche.

Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 28/05/06



Rien vu...


------------------------------------------------
20 minutes du 28/05/06



Rien vu...


-------------------------------------------------
Ouest-France du 28/05/06



Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 29/05/06



Fin de grève dans la frustration au collège République de Bobigny
C’est sans enthousiasme que les enseignants du collège République de Bobigny (Seine-Saint-Denis) ont repris les cours, lundi 29 mai, après quatre semaines de grève. A l'origine de cette mobilisation, les craintes suscitées par la mise en place du dispositif "Ambition réussite" dans leur établissement. Malgré son classement en éducation prioritaire 1 (EP1), le niveau le plus élevé du plan Robien pour l'éducation prioritaire, les grévistes dénonçaient une insuffisance et une inadéquation des moyens au regard des besoins de leur collège, l'un des plus grands du département avec 970 élèves.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------
Le Nouvel Obs permanent du 28/05/06


Sarkozy incite au "retour volontaire"
Nicolas Sarkozy a chargé les préfets d'inciter les clandestins dont les enfants sont scolarisés à un retour volontaire à la fin de l'année scolaire.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express Quotidien du 28/05/06


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 28/05/06



"Marie-Antoinette" reçoit le prix de l'Education nationale
Le Prix de l'Education nationale a été décerné dimanche à "Marie-Antoinette", film de la réalisatrice américaine Sofia Coppola, par un jury de dix membres de la communauté éducative et professionnelle, présidé par l'écrivain et réalisateur Frédéric Mitterrand.
Lire la suite de l’article


Elèves sans papiers: près de 30.000 signatures pour la pétition de RESF
Une pétition lancée par le Réseau Education Sans Frontières appelant à soutenir et à protéger les élèves sans papiers a recueilli près de 30.000 signatures au total, a indiqué vendredi Richard Moyon, un des porte-paroles de RESF.
Lire la suite de l’article


Anne Kerkhove, nouvelle présidente nationale de la Peep
Anne Kerkhove a été élue vendredi présidente nationale des Parents d'élèves de l'enseignement public (Peep), la deuxième fédération de parents, après trois années de mandat de Josette Daniel, qui n'a pas renouvelé sa candidature, a annoncé la Peep lors de son congrès au Mans.
Lire la suite de l’article


Congrès Peep: moins de sanctions et plus de médiation pour les enfants
Les parents d'élèves de la Peep, qui tiennent leur 87e congrès au Mans jusqu'à vendredi soir, ont réclamé lors d'une table ronde sur la "discipline et les sanctions" davantage de "médiation" à l'égard des enfants en difficulté dans le primaire et le secondaire.
Lire la suite de l’article


La violence à l'école, préoccupation majeure des parents selon la Peep
La violence à l'école apparaît comme une des préoccupations majeures des parents d'élèves (70%), selon une étude réalisée et dévoilée par les parents d'élèves de l'enseignement public (Peep) lors de l'ouverture de leur 87e congrès qui se tient vendredi au Mans.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------

Revue de presse du lundi 29 mai 2006

Dans Libération de samedi 27 mai, on pourra lire un bon article de MJ Gros sur le projet socialiste à propos de l’école . Elle évoque la difficulté de ce parti à porter un projet et la prudence pour ne pas dire plus (on évoque, bien sûr, la peur du “syndrome Allègre”) à évoquer des pistes telles que “travailler autrement”
L’article déplore aussi l’absence des mouvements pédagogiques qui n’ont pas été consultés par le parti socialiste.

Peut-être, cette absence a t-elle à voir avec la forte influence médiatique de quelques auteurs qui ont bâti leur renommée sur la déploration et la stigmatisation des pédagogues. Ceux-ci sont qualifiés selon les sources, de «khmers rouges», de «collabos» ou de «Diafoirus d’IUFM. Rien que ça…
La dernière expression est utilisée dans Libération par Pierre Marcelle qui revient sur la polémique amorcée la semaine passée autour de l’utilisation de l’autobiographie d’Hervé Vilard par quelques enseignants de Français dans le cadre d’un travail thémqtique sur l’autobiographie.
Cela lui a valu semble t-il un courrier et quelques piques assez virulentes sur certains blogs. .

Dans Le Figaro, de samedi, on s’intéresse aux parents qui deviennent de plus en plus procéduriers à l’école. Le journal note que depuis quelques années, les parents ( de la Peep notamment, qui étaient en congrès en fin de semaine dernière ) notent une multiplication des recours aux conseils de discipline avec des exclusions quasi systématiques. Les passages devant les conseils de discipline pour des violences verbales et physiques sont également en hausse tout comme les problèmes d'absentéisme.

C’est tout pour aujourd’hui… !
comme disait le regretté Claude Piéplu dans les immortels Shadocks…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 28/05/06


Explication de texte
par Pierre MARCELLE

Evidemment, je me doutais qu'à douter (ici même, vendredi) du bien-fondé de l'étude au lycée de l'autobiographique Âme seule d'Hervé Vilard, je m'exposais à la réactivité du machin. Et je concevais que ne pas dresser un bûcher ardent à la pédagogie de Jean-Paul Brighelli (le diable, assurément) débonderait le machin. Ce qui de fait ne manqua pas : cette colonne aura ainsi déstabilisé quelques lecteurs de peu de gauche dont tel, avec une vigueur équivalente à celle de mes ordinaires contradicteurs de très droite, épanche ici et là une ire exemplaire. Passé les anathèmes, je persiste à tenir qu'une langue s'apprend avec sa grammaire, et qu'un style identifie une ambition de littérature mieux que le sanglotant violon des bons sentiments. Oui, ce démagogique souci de «proximité» dont font tant cas les Diafoirus d'IUFM, et qui faisait dire à une jeune Agathe qu'«il est plus facile de s'identifier à Hervé Vilard qu'à Montaigne parce qu'il est plus proche de nous», m'afflige.[…] Si l'épisode Vilard est anecdotique, ce qu'il dissimule et prépare de renoncement à Montaigne dans les écoles de la République, hormis en ses sanctuaires, ne l'est pas.
Lire la suite de l’article


Sur terrain miné, une invitation assez floue à enseigner autrement (Libération du 27 mai 2006)
Une vingtaine de lignes, tout au plus, résume le pré-projet du Parti socialiste sur l'éducation. Des «généralités» déconcertantes pour nombre d'enseignants : le PS n'a-t-il pas produit quelques ministres de l'Education, investis d'une réelle connaissance du secteur ? Pour les organisations syndicales, la peur de réveiller le «syndrome Allègre» (rupture de confiance, sanction par les urnes) aurait tétanisé les rédacteurs du projet. Un point retient pourtant l'attention. C'est une invitation (assez floue) à «travailler autrement», qui s'adresse prioritairement aux enseignants des ZEP. Désabusés par la réforme de l'éducation en cours, les profs y sont-ils prêts ?[…]
Pour les enseignants et leurs syndicats, il est surtout «urgent» de retrouver «une ambition pour l'école, pour la réussite de tous les élèves». Une ambition que la droite aurait enterrée avec le socle commun des connaissances et l'apprentissage à 14 ans. Les enseignants attendent «un vrai projet de gauche, alternatif, mobilisateur», résume Philippe Meirieu. Mais le PS semble faire fi des contributions des pédagogues, dont aucun mouvement n'a pour l'instant été invité à débattre. Comme s'ils n'étaient guère plus audibles au PS qu'à l'UMP. «Il serait pourtant utile de mettre à profit cette période électorale, pour faire entendre des propositions stimulantes», insiste Meirieu. Il reste du pain sur la planche.
Lire la suite de l’article


---------------------------------------------
Le Figaro du 28/05/06


Des parents d'élèves toujours plus procéduriers
Drogue, violences, absentéisme : le nombre des conseils de discipline explose. Mais les familles rejettent souvent l'autorité scolaire.
Lire la suite de l’article


Puni au collège, Maxime, treize ans, a mis fin à ses jours
Selon ses parents, rien ne laissait présager le geste de l'adolescent de 13 ans. Comme lui, mille jeunes se donnent la mort chaque année en France
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L'Humanité du 26/05/06 (un jour de retard)



Parents d’ici, menacés d’ailleurs
Dans un mois, les préfets pourront de nouveau expulser des parents d’élèves et des jeunes scolarisés. Reportage dans une école du 20e arrondissement de Paris.
Lire la suite de l’article


Nous les prenons sous notre protection !
Les mobilisations autour d’enfants scolarisés de familles sans papiers se multiplient avant l’échéance de la fin de l’année scolaire. Le Réseau éducation sans frontières a lancé cet appel (extraits).
Lire la suite de l’article


« Ils ont grandi ici, ils sont d’ici »
Entretien avec l’un des responsables nationaux du Réseau éducation sans frontières, Jean-Michel Delabre.
Lire la suite de l’article


De nombreux élus bravent les lois
En organisant des parrainages de parents ou de jeunes sans papiers, les élus deviennent le relais institutionnel des associations et organisations politiques.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 28/05/06 ( payant)



100 Parcours réussis
Après les émeutes de novembre dans les quartiers sensibles, notre journal a publié, chaque jour, les témoignages de jeunes issus des zones défavorisées et qui ont réussi leur vie. Un coup de chapeau à tous ces « inconnus » qui nous donnent la pêche.

Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 28/05/06



Rien vu...


------------------------------------------------
20 minutes du 28/05/06



Rien vu...


-------------------------------------------------
Ouest-France du 28/05/06



Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 29/05/06



Fin de grève dans la frustration au collège République de Bobigny
C’est sans enthousiasme que les enseignants du collège République de Bobigny (Seine-Saint-Denis) ont repris les cours, lundi 29 mai, après quatre semaines de grève. A l'origine de cette mobilisation, les craintes suscitées par la mise en place du dispositif "Ambition réussite" dans leur établissement. Malgré son classement en éducation prioritaire 1 (EP1), le niveau le plus élevé du plan Robien pour l'éducation prioritaire, les grévistes dénonçaient une insuffisance et une inadéquation des moyens au regard des besoins de leur collège, l'un des plus grands du département avec 970 élèves.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------
Le Nouvel Obs permanent du 28/05/06


Sarkozy incite au "retour volontaire"
Nicolas Sarkozy a chargé les préfets d'inciter les clandestins dont les enfants sont scolarisés à un retour volontaire à la fin de l'année scolaire.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express Quotidien du 28/05/06


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 28/05/06



"Marie-Antoinette" reçoit le prix de l'Education nationale
Le Prix de l'Education nationale a été décerné dimanche à "Marie-Antoinette", film de la réalisatrice américaine Sofia Coppola, par un jury de dix membres de la communauté éducative et professionnelle, présidé par l'écrivain et réalisateur Frédéric Mitterrand.
Lire la suite de l’article


Elèves sans papiers: près de 30.000 signatures pour la pétition de RESF
Une pétition lancée par le Réseau Education Sans Frontières appelant à soutenir et à protéger les élèves sans papiers a recueilli près de 30.000 signatures au total, a indiqué vendredi Richard Moyon, un des porte-paroles de RESF.
Lire la suite de l’article


Anne Kerkhove, nouvelle présidente nationale de la Peep
Anne Kerkhove a été élue vendredi présidente nationale des Parents d'élèves de l'enseignement public (Peep), la deuxième fédération de parents, après trois années de mandat de Josette Daniel, qui n'a pas renouvelé sa candidature, a annoncé la Peep lors de son congrès au Mans.
Lire la suite de l’article


Congrès Peep: moins de sanctions et plus de médiation pour les enfants
Les parents d'élèves de la Peep, qui tiennent leur 87e congrès au Mans jusqu'à vendredi soir, ont réclamé lors d'une table ronde sur la "discipline et les sanctions" davantage de "médiation" à l'égard des enfants en difficulté dans le primaire et le secondaire.
Lire la suite de l’article


La violence à l'école, préoccupation majeure des parents selon la Peep
La violence à l'école apparaît comme une des préoccupations majeures des parents d'élèves (70%), selon une étude réalisée et dévoilée par les parents d'élèves de l'enseignement public (Peep) lors de l'ouverture de leur 87e congrès qui se tient vendredi au Mans.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------

vendredi, mai 26, 2006

Revue de presse du vendredi 26 mai 2006

Comment vont les profs ?
34% des profs de collèges et de lycées déclarent avoir consulté un médecin au cours de l’année écoulée à cause de lésions psychiques ou physiques au travail. Un quart d’entre eux ne se sent pas en sécurité dans son établissement, un sur cinq juge sa santé mauvaise. Et malgré cela, deux sur trois se disent satisfaits d’enseigner.
On trouvera ces chiffres et plus encore dans le dossier du Parisien « Les enseignants n’en peuvent plus » . Le journal s’appuie sur une vaste étude de la MGEN à paraître ces jours ci. La santé physique et morale des profs est reliée au climat régnant dans l’établissement.
Il faut lire aussi l’interview de Georges Fotinos qui tente de répondre à la question des causes de ce stress. « Existe t-il une autre profession aussi soumise à la pression extérieure ?» (à part sélectionneur de l’équipe de France…) demande t-il. « Les enseignants sont formés à enseigner une discipline mais pas au reste. […] Or, beaucoup éprouvent des difficultés à s’adapter à l’hétérogénéité des classes, à des élèves qui leur mènent une vie très dure.[…] Cet échec est un facteur de stress de culpabilité et de perte de sens. »


Pierre Marcelle, qu’on a connu mieux inspiré, évoque dans Libération sans aucun recul l'article du Figaro ("les people au programme des_colleges et lycees" que nous évoquions Mercredi dernier dans notre revue de presse.. Il s’insurge en particulier sur le fait qu’on analyse l’autobiographie d’Hervé Vilard et en profite aussi pour faire l’apologie de JP Brighelli, le déclinologue de l’éducation nationale, qui, s’en était fait l’écho , lui aussi, dans son blog. Dans la veine chansonnière, il concluait que « l’école est finie »<. Puisqu’on est dans les années soixante, la chansonnette qui me vient à l’esprit c’est plutôt «Les élucubrations». Il s’échauffe, Marcelle !.
En tout cas, on ne peut que regretter le départ d’Emmannuel Davidenkoff du journal…
Et j’ai crié, criééèé, pour qu’il revienne….

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 26/05/06


Fabricants de crétins
par Pierre MARCELLE

Considérant l'inanité qui, dans un vertigineux sabir à prétention pédagogique, organise l'enseignement secondaire du français et de sa littérature, pourquoi pas ? Afin d'y remplir la case obligée de l'autobiographie comme «thème», pourquoi pas celle, édifiante, d'Hervé Vilard, ex-chanteur de slow et auteur best-sellerisé cet hiver de l'Ame seule ?...[…] Alors que de vieux croûtons comme moi se demandent s'il n'existe pas un rapport entre l'étude de la vie de Loana Duloft (thème : le psychodrame amoureux) et ce happy slapping qui tant excite les observateurs des moeurs du temps, l'autorité Education nationale, qui adhère plus volontiers à la prose proximale de Marc Lévy (par exemple) qu'à celle, fumeuse, de François-René de Chateaubriand, renonçait à un édifiant attentat contre Jean-Paul Brighelli. De cet agrégé des lettres, auteur notamment de la Fabrique du crétin (Gawsewitch Ed.), on dira sobrement qu'à prétendre que l'acquisition d'un savoir passe par un travail, il énerve assez les Diafoirus d'IUFM. Tant même que, le 10 mai dernier, le président d'un jury de Capes dont il était membre tenta de l'en exclure en excipant d'une pétition de ses collègues. Parlant deux jours après de «malentendu», l'Inspection générale dut le réintégrer. Brighelli, qu'on peut ne pas suivre en tout, évoque sur son blog un peu contestable délit d'opinion. C'est chez bonnetdane.midiblogs.com sans oublier le htpp :// qui va avec, et je crois bien que j'y retournerai un jour.
Lire la suite de l’article


A Montpellier, plaintes croisées d'un étudiant et de policiers
Au tribunal, l'un et les autres se renvoient la responsabilité de coups échangés lors des manifs anti-CPE.
Lire la suite de l’article


Ecoutez lire
La lecture à haute voix d'essais et de romans, longtemps confidentielle en France, draine aujourd'hui des milliers d'amateurs, attirés par une démarche artistique à rebours de l'agitation commerciale.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 26/05/06


L'école primaire se met au tableau blanc interactif
Un millier de «TBI» ont déjà été installés dans les classes. Malgré quelques réticences, ils ouvrent de nouveaux champs pédagogiques.
Lire la suite de l’article


A l'école des Amandiers, la géométrie s'apprend d'un simple clic
L'enseignant de CM 2 a intégré ce nouvel outil à sa pédagogie pour le plus grand profit des élèves.
Lire la suite de l’article


Fonctionnaires: les ministres divergent sur les effectifs
Le ministre de la Fonction publique Christian Jacob met en garde contre une réduction trop importante.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L'Humanité du 25/05/06 (un jour de retard)


Pas en ligne…


----------------------------------------------------
Le Parisien du 26/05/06 ( payant)



Les enseignants n'en peuvent plus
Stress, fatigue chronique ou même dépression... Selon une étude menée auprès de plus de 2 500 d'entre eux , la santé physique et morale des profs est préoccupante. Au premier rang des causes du malaise, un sentiment d'abandon.
Lire la suite de l’article


« L'administration nous traite comme des pions »
MARIE n'ira sans doute pas travailler ce matin, comme toute cette semaine d'ailleurs. « Je n'ai même pas la force d'ouvrir mon sac. En fait, je me sens terriblement fatiguée... comme vidée », souffle cette prof de lettres et d'espagnol…
Lire la suite de l’article


« Le niveau de stress a considérablement augmenté »
Comment vont les profs ? Georges Fotinos. Ils ne vont pas forcément plus mal que les autres, mais vivent en revanche de plus en plus mal leur situation professionnelle. Ils souffrent d'une certaine déconsidération dans l'opinion publique…
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 26/05/06



Rien vu...


------------------------------------------------
20 minutes du 26/05/06



Profs du 93 en colère
Mobilisation en demi-teinte des enseignants hier en Seine-Saint-Denis.
Lire la suite de l’article



-------------------------------------------------
Ouest-France du 26/05/06



Patimat, cette enfant que les Brestois cachent
Le 19 avril,nous vous racontions l'histoire de Sakinat qui,avec sa fille Patimat, a dû fuir le Daghestan et un islam radical. Pour les protéger d'une expulsion,des Brestois cachent l'enfant depuis cinquante jours.Ils racontent.
Lire la suite de l’article


Pour l'université des métiers
par Pascal Pellan, Secrétaire général de la chambre de métiers des Côtes-d'Armor.

Plus le niveau de formation est élevé, plus les chances de trouver un emploi sont grandes. Ce slogan, si souvent martelé, se trouve, aujourd'hui, pris en flagrant délit de contradiction, car de troublantes statistiques ont fait malheureusement ressortir que plus d'un étudiant sur deux se trouverait au chômage, un an après sa sortie de l'université. La désillusion est immense, car un parcours universitaire représente de lourds sacrifices, y compris financiers, pour les familles et les jeunes. Mais le pire est ailleurs et relève de ce sentiment de désespérance qui mine une partie de la jeunesse française.
Dans le même temps, un système comme l'apprentissage, si souvent présenté comme la « filière de l'échec », fait entrer dans le monde du travail plus de huit apprentis sur dix, dès la sortie de leur formation
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 27/05/06



Rien vu...


----------------------------------------
Le Nouvel Obs permanent du 26/05/06


Rien vu...


----------------------------------------
L’Express Quotidien du 26/05/06


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 26/05/06



La violence à l'école, préoccupation majeure des parents selon la Peep
La violence à l'école apparaît comme une des préoccupations majeures des parents d'élèves (70%), selon une étude réalisée et dévoilée par les parents d'élèves de l'enseignement public (Peep) lors de l'ouverture de leur 87e congrès qui se tient vendredi au Mans.
Lire la suite de l’article


Annulation de l'arrêté de reconduite à la frontière d'un Egyptien
Le tribunal administratif de Melun a annulé vendredi l'arrêté de reconduite à la frontière d'un Egyptien vivant en France depuis 1993, a-t-on appris auprès des parents et enseignants du groupe scolaire parisien Olivier Metra, mobilisés depuis une dizaine de jours. Dans le cadre du Réseau éducation sans frontière (RESF), les enseignants avaient déposé pour vendredi, jour fixé pour le délibéré, un préavis de grève concernant les quatre écoles de ce groupe scolaire situé dans le XIXe et où sa fille aînée, âgée de 3 ans et demi est scolarisée.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------

jeudi, mai 25, 2006

Revue de presse du jeudi 25 mai 2006

D’après l'Observatoire international de la Violence à l'Ecole, l'an dernier, chaque lycée français a rapporté en moyenne 14 faits de violences graves.
C’est le Nouvel Observateur qui consacre tout un dossier à ce sujet. Intitulé « La vérité sur la violence des jeunes », on pourra y lire plusieurs analyses sur ce phénomène qui semble progresser.
Que ce soient les émeutes ou la vogue du « happy slapping » ( très bien analysée par Serge Tisseron dans 20 minutes) , comme le dit le Nouvel Obs « pour certains jeunes les coups ont remplacé les mots ».
C’est dans ce contexte que Nicolas Sarkozy projette de durcir l'ordonnance de 1945 sur la délinquance des mineurs. Ce projet de loi, dont les derniers arbitrages ont été rendus hier ne baissera finalement pas la majorité pénale à 16 ans comme cela était initialement annoncé par le ministre de l’Intérieur. Il est largement décrit dans la presse (Figaro ou Ouest France) et fait l’objet de nombreuses critiques. On peut lire en particulier celle des éducateurs de la PJJ (Protection Judiciaire de la Jeunesse) dans L’Humanité.

Dans Le Monde, une chronique détaille « Cinq critères pour évaluer le système éducatif » . Les cinq critères utilisés par l’Union Européenne sont les suivants : le taux de jeunes qui quittent prématurément le système éducatif ; la proportion de ceux qui, à 15 ans, ont des compétences insuffisantes en lecture ; le pourcentage de ceux qui vont au bout du deuxième cycle de l'enseignement secondaire ; le nombre de diplômés en mathématiques, sciences et technologies (MST) ; le nombre d'adultes qui participent à des programmes de formation permanente, ou formation tout au long de la vie.
Pour chacun des critères retenus, l'Union a assigné aux Etats un objectif chiffré à l'horizon 2010. Ils sont loin d’être atteints. En particulier, près d'un élève de 15 ans sur cinq lit mal (19,8 %) et près d'un jeune sur quatre (22,7 %) n'arrive pas au terme du deuxième cycle du secondaire. La France n’est d’ailleurs pas très bien placée dans ce palmarès.
Et si on prenait ces questions à bras le corps ? Malheureusement, l’éducation ne semble pas bien partie pour être un des thèmes majeurs de la future campagne présidentielle.
La répression plutôt que l’éducation…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 25/05/06


Clément refuse à Sarkozy la majorité pénale à 16 ans
Pas d'abaissement de la majorité pénale de 18 à 16 ans, comme le voulait Nicolas Sarkozy. «Cela reste le tribunal pour enfants qui juge», souligne le ministre de la Justice, Pascal Clément, qui aura donc réussi à sauver quelques meubles dans le projet de loi sur la prévention de la délinquance du ministre de l'Intérieur. Il reste quand même une «présentation immédiate» devant un juge pour enfants des mineurs soupçonnés d'un délit.
Lire la suite de l’article


La French intégration sous l'oeil critique de Britanniques
Deux jours avec des musulmans d'outre-Manche, entre région parisienne et Nord
Lire la suite de l’article


Ne jouons pas avec les mémoires!
par Gilles MANCERON

Génocide arménien, colonisation... les modifications des lois existantes sont inutiles.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 25/05/06


Statu quo sur le régime pénal des mineurs
Le gouvernement renonce à réformer en profondeur l'ordonnance de 1945 en laissant la majorité pénale à 18 ans.
Lire la suite de l’article


Les points-clé du plan de prévention de la délinquance
Les principales mesures du plan de Nicolas Sarkozy pour lutter contre la criminalité, notamment chez les plus jeunes.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L'Humanité du 24/05/06 (un jour de retard)



« Un véritable dévoiement des missions de la PJJ ! »
Prévention de la délinquance . Un tiers des mutations proposées cette année aux personnels de la protection judiciaire de la jeunesse sont destinées aux structures d’enfermement.
Lire la suite de l’article


Le calvaire de Walid continue
Après quarante jours en prison et trois semaines sans pouvoir réintégrer son lycée, ce militant anti-CPE passait lundi soir en conseil de discipline. Vous avez dit acharnement ?
Lire la suite de l’article


Les pions s’agitent à Marseille
Réunis en assemblée générale, les assistants d’éducation s’alarment quant à l’avenir de leur statut.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 25/05/06 ( payant)



Diam's, une vraie nouvelle star
A 25 ans, la « petite banlieusarde du 91 », qui se produit ce soir et demain à l'Olympia, devient une artiste populaire. Sa vie, ses textes, la politique : la rappeuse parle de tout, et avec passion.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 25/05/06



Rien vu...


------------------------------------------------
20 minutes du 25/05/06



Serge Tisseron: "Le happy slapping sera très vite détourné"
Interview de Serge Tisseron, psychiatre et psychanalyste spécialiste des images, sur le phénomène des violences filmées par téléphone portable. Il vient de publier "L'enfant au risque du virtuel", aux éditions Dunod et avait auparavant écrit un livre intitulé "Enfants sous influences: les écrans rendent-ils les jeunes violents?"
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Ouest-France du 25/05/06



Délinquance : Villepin présente le projet Sarkozy
Le gouvernement met au point un projet de loi sur la prévention de la délinquance. Les crimes sexuels seront plus sévèrement réprimés.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde daté du 26/05/06



Cinq critères pour évaluer le système éducatif, par Thomas Ferenczi
Chaque Etat membre organise son système éducatif comme il l'entend. En ce domaine, l'Union ne prétend imposer aucune norme. Les pays restent maîtres chez eux. Il n'est pas question d'harmoniser les programmes ni d'unifier les politiques. La matière est jugée trop sensible pour être soustraite à la responsabilité des nations. Tout au plus les autorités bruxelloises s'efforcent-elles de faciliter les échanges, d'encourager la coopération, de rendre possible la reconnaissance mutuelle des diplômes, notamment à l'université, par la mise en correspondance des cycles d'enseignement, le fameux LMD (licence, master, doctorat).
A défaut d'une politique commune d'éducation, les Européens ont choisi de se donner quelques objectifs identiques. Cinq critères ont ainsi été définis pour mesurer les performances de chaque pays : le taux de jeunes qui quittent prématurément le système éducatif ; la proportion de ceux qui, à 15 ans, ont des compétences insuffisantes en lecture ; le pourcentage de ceux qui vont au bout du deuxième cycle de l'enseignement secondaire ; le nombre de diplômés en mathématiques, sciences et technologies (MST) ; le nombre d'adultes qui participent à des programmes de formation permanente, ou formation tout au long de la vie. […]
Encore faudrait-il que les Etats retardataires se donnent les moyens d'améliorer leurs performances en prenant chez leurs partenaires ce qu'il y a de meilleur. C'est une des façons de faire avancer l'Europe. C'est même la seule dans des domaines, comme l'éducation, qui relèvent de la compétence quasi exclusive des Etats. Cela s'appelle, dans le langage bruxellois, l'échange des bonnes pratiques. Considérée comme une des clés de la croissance, l'éducation appelle un effort particulier. A chaque gouvernement de définir sa méthode.
Lire la suite de l’article


Délinquance des mineurs, à chacun sa partition
e numéro de duettistes de Dominique de Villepin et Nicolas Sarkozy, mercredi 24 mai, n'était pas tout à fait au point. Réunis pour une même conférence de presse, pour la première fois depuis plusieurs mois, le premier ministre et le ministre de l'intérieur ont joué leur partition, chacun de son côté.[….]
Premier mouvement de cette partition inédite : le premier ministre annonce que la majorité pénale restera fixée à 18 ans. Le garde des sceaux, Pascal Clément, précise : "Nous restons dans le cadre de l'ordonnance de 1945, (...) cela reste le tribunal pour enfants qui juge." Seule concession aux partisans d'un traitement des mineurs équivalent à celui des adultes : la "présentation immédiate" des jeunes devant un juge pour enfants est calquée sur la "comparution immédiate des adultes".
Lire la suite de l’article


Maires fouettards ?
Peut-on être à la fois un "héros" de la République, et un "père fouettard", selon l'expression de Jaques Pélissard (UMP), président de l'Association des maires de France (AMF) ? C'est l'une des questions posées par l'avant-projet de loi sur la prévention de la délinquance élaboré par Nicolas Sarkozy et discuté en comité interministériel, mercredi 24 mai. Ce texte met les maires au coeur du dispositif de prévention de la délinquance. Il renforce leurs pouvoirs et leur capacité d'information, leur confère la possibilité d'ordonner des sanctions envers les familles de fauteurs de troubles.
Lire la suite de l’article


Les dreadlocks, des nattes qui décoiffent
Elles enchantent les adolescents et consternent les parents. Les dreadlocks, ces nattes de cheveux emmêlés, de longueur et de grosseur variables, sont à la mode. Chanteurs, sportifs, mannequins en tout genre n'hésitent plus à les arborer l'espace d'un été ou davantage. Histoire de montrer que cette coiffure-là en vaut bien une autre.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------
Le Nouvel Obs du 25/05/06


La vérité sur la violence des jeunes
« Orange mécanique », version 2006. Les violences commises par les mineurs progressent inexorablement. D'émeutes urbaines en sanglants faits divers, en passant par la vogue du « happy slapping » (agressions filmées sur un téléphone portable) ou les razzias sauvages des casseurs lors du mouvement anti-CPE, pour certains jeunes les coups ont remplacé les mots. En échec, Nicolas Sarkozy projette de durcir l'ordonnance de 1945 sur la délinquance des mineurs. Une énième réforme inutile aux yeux des spécialistes. Que faire ? Aujourd'hui, le monde des adultes paraît désemparé face à l'hyperviolence d'une frange de la jeunesse... Agathe Logeart a mené l'enquête
Lire la suite de l’article


Inserm, le rapport qui dérange
Retouches ou grand virage : à quelle révision va être soumise la politique sanitaire de la petite enfance ? La grande majorité des médecins, pédiatres de PMI, pédopsychiatres et travailleurs sociaux sont sur le pied de guerre depuis la parution en septembre 2005 d'un rapport jugé dangereux. Elaborée par des experts de l'Institut national de la Santé et de la Recherche médicale, l'Inserm, cette étude intitulée « le Trouble des conduites chez l'enfant et l'adolescent » a été immédiatement rejetée par une multitude de professionnels regroupés dans un collectif dénommé « Pas de zéro de conduite pour les enfants de 3 ans ». Mal documenté selon eux, inspiré par la médecine américaine et fondé sur la vision d'un enfant violent plus que souffrant, le rapport leur apparaît pécher surtout par sa principale recommandation : la détection précoce des enfants atteints de troubles du comportement. Une prescription qu'a fini par critiquer le président du comité d'éthique de l'Inserm, dans une tribune du « Monde », rappelant que la «vision positiviste de la science» avait jadis «fait le lit du totalitarisme».
Lire la suite de l’article


Violences gratuites
Pour Alain Bauer, criminologue et auteur de la « Géographie de la France criminelle », la délinquance des jeunes est loin d'être une nouveauté. «Apaches, loubards, sauvageons ou racaille, on a changé le vocabulaire, mais on parle toujours de la même chose.» Ce qui a changé, en revanche, ce sont les formes de cette délinquance. Le grand tournant, selon le chercheur, remonte au milieu des années 1990, quand la violence contre les personnes a pris le pas sur la violence contre les biens.
Lire la suite de l’article


Duel à Montfermeil
Xavier Lemoine, maire de cette commune de Seine-Saint-Denis, a voulu interdire les rassemblements de mineurs. Un tollé ! Mais la montée de la délinquance, elle, est bien réelle
Lire la suite de l’article


« La prison ? Ni chaud, ni froid... »
Rappel à la loi, placement, détention : face à la violence des mineurs et au désarroi des familles, la justice manque souvent de moyens. Reportage au tribunal de Melun
Lire la suite de l’article


« Une nouvelle réforme ne sert à rien »
Faut-il « réécrire » l'ordonnance de 1945 sur les mineurs délinquants ? Sûrement pas, estime Philippe Chaillou, président de la chambre des mineurs de la cour d'appel de Paris
Lire la suite de l’article


Peur sur l'école
L'an dernier, chaque lycée français a rapporté en moyenne 14 faits de violences graves. Explications par les experts de l'Observatoire international de la Violence à l'Ecole
Lire la suite de l’article


Collèges : la revanche des campagnes
La concurrence forcenée entre établissements scolaires qui existe dans les départements fortement peuplés tire les résultats d'ensemble vers le bas. Une équipe de chercheurs de l'éducation vient d'en faire la démonstration
Lire la suite de l’article


----------------------------------------
L’Express Quotidien du 25/05/06


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 25/05/06



Violences sur un lycéen en stage: six mois requis contre deux entrepreneurs
La procureure de la République a requis mercredi six mois de prison avec sursis contre deux entrepreneurs du BTP, poursuivis devant le tribunal correctionnel de Bordeaux pour "des violences en réunion" sur un lycéen accueilli dans leur entreprise lors de stages.
Lire la suite de l’article


Tracts racistes devant un lycée niçois: trois personnes en garde à vue
Trois personnes âgées de 19 à 32 ans, soupçonnées d'avoir participé à une distribution de tracts à caractère raciste accompagnée de violences mardi devant un lycée niçois, se trouvaient mercredi soir en garde à vue, a-t-on appris de source judiciaire.
Lire la suite de l’article


La vie mathématique de Lee Dinetan, 14 ans, plus jeune candidat au bac
Pour Lee Dinetan, 14 ans, la vie est un vaste calcul et le baccalauréat, qu'il sera le plus jeune candidat de France à passer, une équation sans inconnue, ou presque, qui devrait lui ouvrir la voie d'une carrière de mathématicien prodige.
Le frêle garçon brun qui s'avance dans la cour du lycée Impérial à Nice, où il est élève de terminale scientifique, a le sourire poli et malicieux, le regard curieux et une ombre de moustache sur la lèvre supérieure.
Avec quatre ans d'avance, il planchera dans quelques jours sur les premières épreuves du bac, impatient d'en terminer avec les bancs du lycée et d'intégrer une classe préparatoire où il pourra enfin se "concentrer sur les matières utiles", comprenez les maths, la physique et la chimie, les sciences "exactes".
Lire la suite de l’article


Ecoles: 2 syndicats contestent les modalités de 50.000 nouveaux recrutements
Le syndicat des chefs d'établissement, le SNPDEN, a protesté mercredi contre les modalités de recrutement de 50.000 nouveaux emplois vie scolaire, destinés à seconder les directeurs d'école primaire, tandis que le Sgen-CFDT a appelé à ne pas procéder "au recrutement de personnels aussi précaires".
Lire la suite de l’article


Toulouse: manifestation de soutien à une lycéenne azérie menacée d'expulsion
Plusieurs dizaines d'élèves et d'enseignants du lycée Bellevue de Toulouse se sont rassemblés devant l'établissement mercredi à la mi-journée en soutien à une élève azérie menacée d'expulsion avec toute sa famille, a constaté un journaliste de l'AFP.
Lire la suite de l’article


Le collectif "assistance juridique CPE" appelle à une loi d'amnistie
Le collectif "Assistance juridique CPE", créé par des élèves avocats, appelle à une loi d'amnistie pour les personnes poursuivies et condamnées à la suite des manifestations anti-CPE, estimant qu'elles ont été "sacrifiées" afin de freiner la contestation, dans un rapport publié mercredi. A l'appui de sa demande, le collectif critique des conditions d'interpellation et de garde à vue "pas toujours conformes au droit" et une "justice expéditive".
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------

mercredi, mai 24, 2006

Revue de presse du mercredi 24 mai 2006

Le Figaro se distingue aujourd’hui avec un titre racoleur…
La journaliste s’insurge contre le fait que l’on soit amené à étudier “Les «people» au programme des collèges et lycées“ (c’est le titre de l’article).
Est-il besoin, "écrit-elle, " pour intéresser les élèves à la littérature de leur faire étudier les autobiographies de Loana, Charlotte Valandrey, Jean-Pierre Pernaud et autres stars du petit écran ? Les futurs professeurs de français en seront peut-être un jour réduits à cette extrémité.[…] “.
On s’aperçoit, à la lecture de l’article, qu’en fait, le thème de l’autobiographie est au programme du bac de français. C’est ce qui amène certains enseignants à s’appuyer comme point de départ sur quelques autobiographies pour comprendre les caractéristiques et contraintes de ce type de littératures.
Tout ça pour ça…
On trouvera même dans cet article, l’inévitable protestation de la représentante de la société des agrégés ainsi qu’une jeune collègue qui déclare«On nous encourage à étudier des oeuvres de faible niveau. Comme si nous étions là pour faire stagner les élèves»...

La réaction des mêmes sera peut être exactement inverse à la lecture de l ‘article du Parisien La philo, ça inspire aussi les écoliers . Le journal s’intéresse, en effet, aux pratiques telles que la discussion philosophique en primaire . Il montre bien l’intérêt et l’exigence de ce type de travaux avec les élèves.

Nous évoquions déjà hier, le gros titre de l’actualité : le projet de loi sur la prévention de la délinquance. Revenons sur un autre aspect du projet avec le pouvoir étendu confié aux maires notamment en matière d’absentéisme. Ils auront donc un rôle majeur en matière de prévention de la délinquance . Pour se faire, l'élu disposera d'informations communiquées par les autorités académiques sur «les élèves de sa commune qui auront fait l'objet d'un avertissement pour défaut d'assiduité scolaire». Le maire présidera également le «conseil des droits et devoirs des familles» et pourra proposer «un accompagnement parental lorsque l'ordre ou la tranquillité publique sont menacés par un défaut de surveillance ou d'assiduité scolaire» ou «un dispositif d'accompagnement des allocations familiales».

L'Éducation nationale réorganise son administration centrale.
Le ministère de l'Education nationale, premier employeur de France (1,3 million de fonctionnaires), a annoncé mardi avoir lancé "une réforme majeure de son appareil administratif", afin d'en simplifier le fonctionnement pour ses usagers.
La réforme veut s'adapter aux critères de la loi organique de la loi de Finances (Lolf) et améliorer la « lisibiité » de son action.
Au vu du projet, on retiendra surtout que la DPE (Direction des Personnels Enseignants) s’appelle aujourd’hui DRH (Direction des Ressources Humaines).
C'est sûr, ça change tout…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 24/05/06


Sarkozy veut des maires «fouettards»
Son avant-projet de loi place les élus au premier plan dans la prévention de la délinquance
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 24/05/06


Les mineurs délinquants sous la garde des maires
Le projet de loi sur la prévention de la délinquance est présenté aujourd'hui. Matignon et l'Intérieur en revendiquent chacun la paternité.
Lire la suite de l’article


Les «people» au programme des collèges et lycées
EST-IL BESOIN pour intéresser les élèves à la littérature de leur faire étudier les autobiographies de Loana, Charlotte Valandrey, Jean-Pierre Pernaud et autres stars du petit écran ? Les futurs professeurs de français en seront peut-être un jour réduits à cette extrémité.[…] Jeune enseignante de français dans un collège des Yvelines, Laurence ne s'est toujours pas remise des conseils de son inspecteur pédagogique l'an dernier : faire étudier Le Voile noir d'Anny Duperey, dans lequel l'actrice raconte la disparition tragique de ses parents. Les romans à l'eau de rose de Marc Lévy, pourtant régulièrement éreintés par la critique littéraire, ont bonne presse auprès de certains inspecteurs. «On nous encourage à étudier des oeuvres de faible niveau. Comme si nous étions là pour faire stagner les élèves», s'agace Laurence.[…]
Lire la suite de l’article


L'UDF cherche un motif pour exclure Robien
Les proches de François Bayrou annoncent une «clarification avant la fin de l'année».
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L'Humanité du 23/05/06 (un jour de retard)



Grève dans les écoles de Seine-Saint-Denis
Les enseignants alertent sur les conséquences de politiques éducatives qui menacent les écoles du département.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 24/05/06 ( payant)



La philo, ça inspire aussi les écoliers
IL ENTORTILLE ses baskets sous la table, lève le doigt et se lance, essoufflé par son empressement à répondre. « Grandir, c'est grandir en taille et grandir dans la tête.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 24/05/06



L'avenir d'un enfant handicapé
Les parents d'enfants handicapés, déficients mentaux ou malades psychiques sont soucieux de ce qu'ils deviendront après leur propre disparition
Lire la suite de l’article


Les enfants disparus mais pas oubliés
La Journée internationale des enfants disparus a lieu jeudi 25 mai. Un travail de plus en plus fouillé est mené en permanence par les enquêteurs
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 24/05/06



Bataille contre l'expulsion de centaines d'enfants clandestins
Les autorités françaises menacent d'expulser des élèves étrangers clandestins à la fin de l'année scolaire, mais des parents, des professeurs et des militants de gauche se mobilisent et dénoncent une "chasse à l'enfant" qui pourrait concerner des milliers de jeunes.
Lire la suite de l’article


Agression filmée d'une enseignante: le complice présumé en garde à vue
Un jeune homme de 19 ans, soupçonné d'avoir filmé le 24 avril l'agression d'une enseignante de 34 ans dans un lycée de Porcheville (Yvelines), a été placé en garde à vue mardi au commissariat de Mantes-La-Jolie (Yvelines), a-t-on appris de source policière.
Lire la suite de l’article



-------------------------------------------------
Ouest-France du 24/05/06



Sujets du bac, les pronostics sur Internet
Quelles questions peuvent « tomber » le jour de l'examen ? Comment réviser efficacement ? Pronostics et conseils sur des sites Internet.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 25/05/06



La hausse des violences n'est pas plus élevée chez les étrangers
La dernière étude de l'Observatoire national de la délinquance (OND), rendue publique le 18 mai, vient battre en brèche un mythe persistant sur la surcriminalité des étrangers. S'intéressant à la nationalité des personnes mises en cause, par les services de police et de gendarmerie, pour atteintes aux biens et atteintes volontaires à l'intégrité physique, cette étude montre que les étrangers ne sont pas plus responsables que les Français de la hausse de la violence.
Lire la suite de l’article


Le Medef salue une jeunesse attirée par l'entreprise, informée et métissée
Le Medef s'interroge sur la situation des jeunes et leur comportement à l'égard des entreprises. Après la crise des banlieues de l'automne, puis celle du contrat première embauche (CPE) au printemps, les dirigeants de l'organisation patronale tentent de cerner les raisons d'un "malaise" dont les remous sociaux des derniers mois n'auront été, assurent-ils, que le révélateur. Chargée d'animer la commission nouvelle génération, créée en septembre 2005, Laurence Danon, PDG du Printemps, a livré, mardi 23 mai, les premiers éléments de réflexion et d'analyse. Ces données devraient inspirer les propositions que le patronat entend faire valoir auprès des pouvoirs publics et des organisations syndicales.
Lire la suite de l’article


Internet bouscule toutes les situations acquises, par Eric Schmidt
Pendant des siècles, l'accès et la transmission de l'information dans le monde ont été réservés à la frange aisée et instruite de la population. Aujourd'hui, il suffit de taper quelques mots-clés sur le clavier d'un ordinateur pour obtenir des informations sur n'importe quel sujet ou presque. En quelques minutes, il est possible de comparer des prix ou des politiques. Rien d'étonnant donc à ce que tout un chacun utilise cette capacité pour acheter des produits et des services, pour demander des comptes et surtout pour s'exprimer.[…] Avec le temps, la numérisation permettra aux populations des pays émergents d'accéder à la même information que celle dont nous disposons dans les pays développés. Un écolier africain pourra, par exemple, trouver des articles sur la recherche provenant du monde entier ou consulter des manuscrits anciens d'une bibliothèque d'Oxford. Mais à l'heure actuelle, la fracture numérique est bien réelle et le taux de pénétration d'Internet dans les pays développés est presque dix fois plus élevé que dans les pays émergents.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 24/05/06


Comité sur la délinquance à Matignon
Un Comité interministériel se tient ce matin. Entre autres, le projet de loi de prévention de la délinquance remet en cause l'ordonnance de 1945.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
L’Express quotidien du 24/05/06


Sarkozy durcit le ton
Le projet de loi concocté par Nicolas Sarkozy prévoit un durcissement des sanctions contre les mineurs et un meilleur suivi des délinquants sexuels. L'abaissement de la majorité pénale et la rétroactivité concernant l'obligation de soins pour les récidivistes sexuels ont toutefois été écartés par Matignon
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 24/05/06



L'Education nationale réorganise son administration centrale
Le ministère de l'Education nationale, premier employeur de France, a annoncé mardi avoir lancé "une réforme majeure de son appareil administratif", afin d'en simplifier le fonctionnement pour ses usagers.
Cette administration de 3.000 personnes gère 1,3 million de fonctionnaires, et se perdait jusqu'à présent dans d'interminables méandres. Ses interlocuteurs - académies, universités.. - se heurtaient à la multiplication des interlocuteurs ou à des réponses différentes aux mêmes questions selon les services, a précisé l'entourage de Gilles de Robien. La réforme veut améliorer "la lisibilité" du ministère et s'adapter aux critères de la loi organique de la loi de Finances (Lolf), dans le cadre de la réforme de l'Etat initiée par Jean-Pierre Raffarin en 2002-2003.
Le ministère a précisé dans un communiqué sa volonté de "moderniser" son organisation pour "augmenter l'efficacité de son action".
Lire la suite de l’article


Dégradations CPE à la charge universités: Unef dénonce "vengeance" de Robien
Les étudiants de l'Unef, leader du mouvement anti-CPE, ont dénoncé mardi l'"esprit de vengeance" de Gilles de Robien, ministre de l'Education, qui a rappelé dimanche que le coût des dégradations liées à ce mouvement serait à la charge des seules universités.
Lire la suite de l’article


Manifestation à Nantes en soutien aux enfants de parents menacés d'expulsion
Une manifestation a réuni mardi une trentaine de parents d'élèves et de membres d'un collectif anti-expulsion devant une école élémentaire de Nantes, pour protester contre les menaces d'expulsion de six familles à l'issue de l'année scolaire, a constaté un journaliste de l'AFP.
Lire la suite de l’article


"Dix mois d'école et d'opéra", programme destiné aux ZEP, fête ses 15 ans
Le programme pédagogique "Dix mois d'école et d'opéra", mis en place par l'Opéra de Paris avec l'Education nationale notamment pour les jeunes scolarisés en ZEP (zones d'éducation prioritaire), fête son 15e anniversaire ce week-end avec un spectacle, "Mozart Porte 3".
Lire la suite de l’article


Robien fait découvrir à des collégiens "l'envers du décor" des jeux vidéos
Le ministre de l'Education nationale, Gilles de Robien, a emmené mardi une quinzaine de jeunes d'un collège de Saint-Denis voir dans une entreprise "l'envers du décor" des jeux vidéos et leur a vanté les mérites de la "découverte professionnelle".
Lire la suite de l’article


Après-CPE: étudiants et enseignants préparent les examens en accéléré
Six semaines après le long mouvement de contestation du CPE, le retour dans les amphis s'est fait avec le plus grand sérieux, étudiants et enseignants préparant en accéléré et avec des fortunes diverses des examens très largement réaménagés.
Lire la suite de l’article


Un collège de Montpellier fermé pour cause d'agression
Un collège de Montpellier est resté fermé mercredi, les professeurs ayant usé de leur "droit de retrait" après l'agression d'un surveillant par un élève, a-t-on appris auprès de l'établissement.
Lire la suite de l’article



-----------------------------------------------------------------------

Pour en savoir plus




Le site de VousNousIls (Rubrique dépêches de l’éducation AFP)


Les dépêches AFP sur lesite Voila.fr



Le site Yahoo Actualités, rubrique éducation



La maison des enseignants



L’indispensable café pédagogique
 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.