jeudi, août 31, 2006

Revue de presse du 31 aout 2006

Le Point publie, jeudi 31 août, une carte de France des établissements scolaires les plus violents. Utilisant des données obtenues (non sans mal) auprès du ministère de l'éducation nationale, l'hebdomadaire a classé les collèges et lycées les plus violents : du "plus paisible" - le collège La Martinière de Lyon qui recense 23 actes de violence cette année - au plus violent - le collège Condorcet de Nîmes qui en comptabilise 285.Beaucoup d'autres journaux se font l'écho de classement.
Après les hôpitaux, après le classement des lycées selon les résultats au bac (et on sait la difficulté qu'il y a eu pour faire évoluer les critères...), voici donc rendu public la carte de France des établissements violents. Pourquoi pas ? Mais pour faire quoi ? Si c'est pour stigmatiser encore plus les établissements et les personnes qui s'y trouvent, c'est plutôt dangereux et ça ne risque que de remettre encore plus en question la carte scolaire et les phénomènes de fuite. Espérons (sans trop y croire) que cela permettra surtout de se donner les moyens de faire changer cette situation et que le classement soit très différent l'an prochain...

Intéressons nous plutôt à un autre news magazine, L'Express qui titre Profs, le gâchis français. Malgré le titre un peu racoleur (c'est la loi du genre), Delphine Saubaber, se livre à une analyse assez fine et mesurée du système scolaire et de ses acteurs. Elle montre qu'ils sont soumis à des injonctions complexes et paradoxales: fabriquer une élite tout en remettant à flot ceux qui peinent. Le regard est vif et sans complaisance mais ne manque pas de justesse.
«Ainsi va notre rapport aux profs, brassé de contradictions, bourré d'affect. Terriblement passionnel, en fait. On les aime et on les charge, on en fait des héros et des planqués, on les trouve gâtés et démunis, souverains et impuissants, doctrinaires et laxistes, agressifs et défensifs. Dès qu'on parle d'école, chacun a son mot à dire. C'est de notre mythologie nationale qu'il s'agit et qui s'est forgée, comme dans nul autre pays, autour de l'institution scolaire
A noter aussi dans le même dossier une contribution de François Dubet : Pourtant les profs ne sont pas si conservateurs

Parmi les nouveautés de la rentrée, il ya aussi une circulaire définissant la participation des parents à la vie des écoles, collèges et lycées. Ce texte est publié ce matin au Journal officiel.
C'est Le Figaro qui détaille les principes de cette circulaire. Les réunions devront dès cette année être organisées à des heures compatibles avec les contraintes horaires des parents. Une rencontre sera organisée pour accueillir tous les nouveaux parents d'un établissement au plus tard trois semaines après la rentrée. Les familles bénéficieront aussi d'un entretien au moins deux fois par an avec les enseignants. Enfin, le chef d'établissement et les enseignants devront veiller à ce qu'une réponse soit systématiquement apportée aux demandes d'information des parents.
« Laissez nous enseigner » c'est le coup de gueule d'une institutrice, à lire dans le même journal. Elle trouve la présence des parents trop envahissante.
On peut penser cependant que cette opinion est minoritaire même si il y a beaucoup de chemin à faire pour dépasser la « méfiance réciproque » qui est encore trop souvent la régle dans les relations parents-enseignants.


Le coaching et les cabinets de conseil en tout genre pullulent depuis quelques années. L'Éducation nationale n'échappe pas à cette vague. L'Humanité consacre un article à l'orientation “dans l'œil du business scolaire” . Mais l'orientation n'est qu'un nouveau secteur dans une marchandisation déjà à l'œuvre depuis de nombreuses annnées. Toujours dans l'Humanité, on nous rappelle que le chiffre d'affaires annuel du soutien scolaire avoisine les 550 millions d'euros.

On a dit souvent, lorsqu'il était à Libé, qu'Emmanuel Davidenkoff, était un bon journaliste qui a produit des analyses assez fines du système scolaire. Le propos de son dernier livre ne se situe pas dans la même veine. Il est interviewé par Le Parisien et dénonce les dérives et les incohérences des manuels scolaires. Pourquoi pas ? L'enjeu est effectivement de donner le plaisir d'apprendre aux élèves et les manuels n'y réussissent pas toujours. Mais l'impression qu'on a est surtout celle d'un énième livre sur le déclin de l'école dont les librairies et les médias sont déjà bien remplis...



Bonne Lecture...
----------------------------------------------
----------------------------------------------
Libération du 31/08/06


Jeff Babatundé expulsé
Malgré un important mouvement de soutien, le lycéen a été renvoyé mercredi matin au Nigeria.
Lire la suite de l'article


Bertrand Jérôme, «Papous» orphelins
«Un jour où je demandais à Perec de m'écrire des textes, il m'a dit : "D'accord, mais donne-moi une contrainte".» Voilà comment Bertrand Jérôme racontait la création des Papous dans la tête, son émission de jeux littéraires de France Culture. A l'en croire, un heureux hasard. Le producteur, mort le 19 juillet, cultivait la modestie.
Lire la suite de l'article

---------------------------------------------
Le Figaro du 31/08/06


L'école privée affiche toujours complet
Victime de son succès, l'enseignement catholique doit refuser 25 000 demandes pour cette rentrée. Un phénomène qui se répète depuis cinq ans.
Lire la suite de l'article


Vent de fronde des maires ruraux contre le «forfait communal»
Un article des lois de décentralisation oblige les maires à participer aux frais de scolarité des enfants qui vont à l'école privée hors de la commune.
Lire la suite de l'article


Les inquiétudes de deux élus dans l'Aube et le Cher
Francesca Ferré est maire de Dierrey-Saint-Julien, un village de 236 âmes situé non loin de Troyes (Aube), où l'unique école est une maternelle qui accueille une vingtaine d'enfants. Cette année, trois petits seront scolarisés dans le privé hors du village, ce qui devrait coûter à la commune 2 100 euros, alors que cette somme n'aurait été que de 108 euros s'ils étaient restés sur place. «C'est considérable au regard de notre budget annuel de 235 000 euros», déplore le maire. En attendant la facture, elle a lancé une pétition locale qui a recueilli 65 signatures de maires, un chiffre important, dit-elle, «si l'on considère l'habituel fatalisme des édiles ruraux».
Lire la suite de l'article


Les parents décrochent une place au premier rang
CETTE ANNÉE, les parents aussi font très officiellement leur rentrée sur les bancs de l'école. Une circulaire définissant leur participation à la vie des écoles, collèges et lycées est publiée ce matin au Journal officiel.
Lire la suite de l'article


«Laissons les enseignants enseigner !» : le coup de gueule d'une institutrice
France Doppia ne craint pas de nager à contre-courant. Institutrice en maternelle, auteur d'un ouvrage « Maternelles à la dérive », elle n'a qu'un rêve : que les parents ne franchissent plus la grille de l'école.
Lire la suite de l'article


-------------------------------------------
L'Humanité du 30/08/06 (un jour de retard)



L'orientation dans l'oeil du business scolaire
Après les cours de soutien privé, les conseils en orientation scolaire et professionnelle fleurissent sur le marché.
Lire la suite de l'article


En Haute-Saône, l'expulsion déchire une famille
Une maman géorgienne et deux de ses enfants ont été expulsés jeudi . Restés en France, le père et son aîné vivent depuis dans la clandestinité.
Lire la suite de l'article


Yannick grandira-t-il sans sa mère ?
Une jeune Chinoise, menacée d'expulsion, à Marseille, pourrait être séparée de son fils né en France.
Lire la suite de l'article


Le soutien scolaire privé en plein boum
Le chiffre d'affaires annuel du secteur frise les 550 millions d'euros.
Lire la suite de l'article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 31/08/06 ( payant)



Cantine : ce que mangent vraiment nos enfants
ls mangent le dessert en premier, chipotent les légumes... A la cantine de l'école, le déjeuner est souvent fantaisiste et insuffisant, malgré la variété proposée. Les résultats d'une étude inédite.
Lire la suite de l'article


« Ils privilégient ce qui leur fait plaisir »
Quels sont les enseignements de « la Vraie Vie à la cantine » ? Jean-Michel Cohen . L'alimentation proposée aux enfants est correcte, mais ce qui est consommé ne l'est pas. Les écoliers mangent de façon anarchique et privilégient ce qui leur fait plaisir ...
Lire la suite de l'article


« Ça permet de garder la jeunesse »
DANS LE jargon administratif, c'est un Atsem, un agent territorial spécialisé des écoles maternelles. Pour les parents, c'est « la dame qui aide la maîtresse ». « Et pour les enfants, c'est comme si j'étais la maîtresse. Ils ne font pas de différence. »
Lire la suite de l'article



Haro sur les programmes scolaires !
PAR QUEL MIRACLE un triangle peut-il être « mou » ? Pourquoi un complément d'objet second peut-il être premier ? Comment en arrive-t-on à parler à des enfants de 12 ou 13 ans de « situation de communication », « d'énoncé ancré dans la situation...
Lire la suite de l'article


Comprenez-vous les manuels de vos enfants ?
Voix express
Lire la suite de l'article


« Le français est la principale victime au collège »
Que reprochez-vous aux manuels de collège ? Emmanuel Davidenkoff. De grosses erreurs factuelles, il y en a assez peu, encore heureux. En revanche, j'ai découvert des manuels truffés d'approximations, de présentations contestables des enseignements, de...
Lire la suite de l'article


Un an pour concevoir un livre
Qui réforme les programmes ? L'impulsion est donnée par le ministre de l'Education nationale. Les programmes scolaires, revus en moyenne tous les cinq ans, sont rédigés par des groupes d'experts (enseignants, inspecteurs pédagogiques, formateurs à...
Lire la suite de l'article


La première carte des établissements violents
ET LA PALME nationale revient au... collège Condorcet de Nîmes. L'établissement se serait sans doute bien passé de la publicité que le magazine « le Point », aujourd'hui dans les kiosques, vient de lui offrir. En se fondant sur des statistiques obtenues...
Lire la suite de l'article

------------------------------------------------
La Croix du 31/08/06



Rien vu...


------------------------------------------------
20 minutes du 31/08/06



Une réforme pas très lisible
Digne d'un brouhaha de salle de classe. D'un côté, le ministre de l'Education nationale, Gilles de Robien, annonce solennellement la fin de la méthode globale d'apprentissage de la lecture en France à compter de lundi, jour de la rentrée 2006 de 785 000 écoliers en CP. De l'autre, les syndicats d'enseignants, d'inspecteurs et même certains éditeurs de livres scolaires qui, en réponse, ironisent. « Plus personne n'utilise la méthode globale pure depuis quinze ans », assure Marie-Noëlle Audigier, directrice générale de Hatier. L'éditeur n'a même pas jugé bon de modifier ses manuels pour cette rentrée.
Lire la suite de l'article


Chat-éducation avec Emmanuel Davidenkoff
A l'occasion de la sortie de son livre "Réveille-toi Jules Ferry, ils sont devenus fous!" (Oh éditions).
Lire la suite de l'article



-------------------------------------------------
Ouest-France du 31/08/06



Apprendre à lire en CP : comment décoder la réforme
Entre un ministre de l'Éducation qui parle « de mesure phare de la rentrée » et des enseignants qui affirment que rien ne va changer, les parents peuvent s'interroger. Quelques clefs pour comprendre le nouveau b.a.-ba du primaire...
Lire la suite de l'article


Les dangers qui menacent l'enfant à la maison
Un peu de bon sens et beaucoup de vigilance : quelques conseils à l'usage des parents.
Lire la suite de l'article


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 31/08/06



Pour la première fois, un classement recense les établissements scolaires les plus violents
Au terme de dix-huit mois de bataille juridique, Le Point publie, jeudi 31 août, une carte de France des établissements scolaires les plus violents. Utilisant des données obtenues auprès du ministère de l'éducation nationale, l'hebdomadaire a classé les collèges et lycées les plus violents : du "plus paisible" - le collège La Martinière de Lyon qui recense 23 actes de violence cette année - au plus violent - le collège Condorcet de Nîmes qui en comptabilise 285.
Lire la suite de l'article


La lutte contre l'échec scolaire, objectif de la rentrée
Lundi 4 septembre, plus de dix millions d'élèves doivent effectuer leur rentrée scolaire, tandis que deux millions ont déjà repris le chemin de l'école, en raison de l'application de la semaine de quatre jours.
Lire la suite de l'article


----------------------------------------
Le Nouvel Obs permanent du 31/08/06


Le rescapé de Clichy?jugé à Bobigny
Le seul rescapé parmi les jeunes électrocutés dans un transformateur à Clichy-sous-Bois, comparaît pour avoir caillassé une voiture de police
Lire la suite de l'article

----------------------------------------
L'Express Quotidien du 31/08/06


Le gâchis français
C'est peu habituel: Dominique de Villepin a choisi de faire sa rentrée, le 24 août, sur le thème de l'éducation, car c'est à l'école que «l'égalité des chances commence». Le Premier ministre a martelé ses priorités: la mise en œuvre du socle commun de connaissances, la réforme des ZEP. Pourtant le projet de budget 2007 prévoit la suppression de 7 000 postes. Les syndicats appellent à une grève unitaire en septembre. Les parents, eux, s'inquiètent. Trop d'enfants peinent à lire et à écrire, trop de jeunes quittent le système scolaire sans diplôme. La faute aux profs? Coupables ou victimes d'un système ankylosé et si difficile à réformer? Autopsie d'un gâchis.
Lire la suite de l'article


Les 7 plaies de l'Education nationale
Les profs sont mal préparés à la complexité de leur mission- On envoie les débutants au feu des collèges difficiles - La gestion du personnel est antédiluvienne - Les syndicats entravent toute réforme - Le temps de travail est un sujet tabou - Entre les enseignants et les parents, la méfiance règne - L'ancienneté pèse plus lourd que la compétence -
Lire la suite de l'article


Le parcours du débutant
C'est vers eux que les regards se tournent quand on évoque l'école, ses maux et ses carences, ses enjeux et ses doutes: les profs en poste dans les ZEP. Comment vivent-ils leur quotidien à l'heure de la réforme des ZEP? Aiment-ils toujours leur métier? L'Express a rencontré deux jeunes enseignants. Bien dans leur peau et fiers de leur boulot.
Lire la suite de l'article


«Pourtant, les profs ne sont pas si conservateurs»
L'Education nationale passe pour être le bastion de la «réforme impossible». Le sociologue François Dubet explique pourquoi
Lire la suite de l'article


La philo dès le collège
Pour Yves Michaud, c'est dès la cinquième que l'élève doit s'essayer à la science d'Aristote
Lire la suite de l'article


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 31/08/06


Les parents d'élèves veulent plus de soutien scolaire (sondage)
Les parents d'élèves estiment à 76% que l'Ecole remplit son rôle d'instruction mais 88% réclament une meilleure prise en charge des enfants en difficulté scolaire et 86% des effectifs moins nombreux dans les classes, selon un sondage Audirep pour la fédération de parents d'élèves Peep.
Lire la suite de l'article


Après l'école: goûter, devoirs, PC ou console pour les 6/12 ans
Après l'école, 98% des 6/12 ans prennent un goûter, 97% se consacrent quotidiennement à leurs devoirs, alors que le PC et la console de jeux ont détrôné la télé au palmarès de leurs activités préférées, selon une étude du Domoscope Unilever publiée mercredi.
Lire la suite de l'article


12,4 millions d'élèves rentrent lundi, inquiétudes pour les sans-papiers
Près de 12,4 millions d'élèves, de la maternelle à la terminale, auront repris lundi le chemin de l'Ecole dont des milliers d'enfants sans-papiers, sous la protection d'une communauté éducative déjà très remontée par les coupes budgétaires annoncées.
Lire la suite de l'article


Une circulaire sur le rôle et la place des parents à l'école au BO
La circulaire définissant le rôle et la place des parents à l'école, très demandée par les parents d'élèves, a été publiée jeudi au Bulletin officiel de l'Education nationale.
Lire la suite de l'article


Une circulaire sur la prévention et la lutte contre la violence à l'école
Une circulaire sur la "prévention et la lutte contre la violence en milieu scolaire", adressée aux directeurs généraux de la police et de la gendarmerie, aux préfets et aux recteurs d'académie a été publiée jeudi au Bulletin officiel de l'Education nationale.
Lire la suite de l'article

-----------------------------------------------------------------------

La démocratie a besoin de la presse.

La presse a besoin de lecteurs pour vivre...

Lisez et achetez des journaux !

mercredi, août 30, 2006

Revue de presse du mercredi 30 aout 2006

C’est dans La Croix qu’on trouvera aujourd’hui le dossier le plus complet sur la rentrée scolaire. Bernard Gorce, fin connaisseur du monde éducatif, détaille tous les dossiers concernés par cette rentrée. Les réformes en cours et aussi les réformes à venir. La loi Fillon sur l’école de 2005 entre en effet pleinement en application, comme l’illustre la mise en place du socle commun. De même, les réformes des zones d’éducation prioritaire (ZEP) ou de l’apprentissage décidées après la crise des banlieues de l’automne dernier entrent en application. Il faut aussi ajouter l’apprentissage de la lecture. En préparation imminente, la réforme de la formation des maîtres. En cette année scolaire qui sera aussi électorale, toutes ces nouveautés vont contribuer à placer l’école au centre du débat.
A noter ans le même journal, le dossier de la rubrique hebdomadaire “Parents-Enfants” est consacré à l’internat.



Dans 20 minutes , on rouvre le dossier de l’école privée. Cette année encore les inscriptions devraient augmenter ( Environ 25.000 élèves sont inscrits en liste d'attente ). Côté cours particuliers, c’est la même augmentation. Acadomia, nº 1 du secteur, voit son activité grimper de 25 % chaque année depuis quatre ans. Pour son directeur général, Philippe Coléon, «les familles estiment que l'école ne remplit plus son rôle et s'organisent pour la réussite de leur enfant».
Ces propos énervent et ne font que renforcer la méfiance vis-à-vis de l’école et des enseignants. Mais cela pose une vraie question : celle de la capacité d’innovation de l’école publique. Mais l’autre problème est plus difficile à résoudre, c’est celui des inégalités spatiales et sociales. Aujourd’hui, la carte scolaire est le reflet des clivages sociaux et la mixité sociale est quasi inexistante dans les quartiers. La “fuite” vers le privé n’est qu’un symptome de plus de ce refus de la mixité et de la construction de véritables ghettos français (pour reprendre le titre d’un livre d’Éric Maurin )

Un oubli dans la revue de presse d’hier, avec cet article du Monde qui pose la question « Pour ou Conntre l’école à 2 ans ? » à l’occasion d’un livre de Claire Brisset, très hostile à cette pratique.

N’oublions pas également dans l’actualité, le sort des élèves sans papiers. On apprend que, Jeff, le lycéen nigérien a été expulsé aujourd'hui même et beaucoup d’autres vont faire la rentrée la peur au ventre. Restons solidaires avec les enfants rappelle une tribune de Gérard Aschiéri dans Le Monde.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 30/08/06


30 000 aides à la rentrée au pied levé
Des emplois vie scolaire ont été recrutés pour décharger les directeurs d'école.
Lire la suite de l’article


40 000 écoles demandeuses
L'emploi vie scolaire est un mi-temps de vingt heures par semaine payé au Smic horaire et signé pour dix mois, le temps de l'année scolaire. Il entre dans le cadre des contrats d'avenir lancés en avril 2005,[…]
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 30/08/06


Rien vu...


Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L'Humanité du 29/08/06 (un jour de retard)



Le débat sur la lecture n’est pas clos
Halte à la polémique... mais le débat n’est pas clos. Si le ministre de l’Éducation affirme que la controverse portant sur les méthodes d’apprentissage de la lecture est enterrée, le SNUipp ne l’entend pas ainsi. « S’il s’agit d’en finir avec les propos stériles, d’accord, explique Gilles Moindrot, secrétaire général du principal syndicat du primaire, qui faisait le point, hier, sur les dossiers de cette rentrée 2006. Mais s’il considère qu’une circulaire suffit à répondre à toutes les questions, non. »
Lire la suite de l’article


Pour les étudiants, le compte n’y est pas
Selon l’enquête de l’UNEF, les dépenses obligatoires des étudiants dépassent largement leur budget. Le ministre est sommé d’agir.
Lire la suite de l’article


La prévention des jeunes, parent pauvre des policiers
Dans le quartier du Neuhof, le brigadier-chef Benet pratique la police de proximité tandis que le centre loisirs jeunesse soigne ses relations avec les jeunes.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 30/08/06 ( payant)



Après l'école, quelle solution choisir pour les devoirs ?
Plus que quelques jours pour trouver la nounou idéale. Celle qui accompagnera vos enfants pour leurs devoirs. Il y a aussi la possibilité de les inscrire à l'étude. Tous nos conseils pour prendre la bonne décision
Lire la suite de l’article


Pas facile de dénicher « la perle »
«A CHAQUE RENTRÉE, c'est la même galère. La course à la baby-sitter, ça devrait être inscrit au programme des Jeux olympiques ! » Voilà deux mois que Marc cherche la « perle », qui s'occupera de son fils Louis, 6 ans, à la sortie de l'école.
Lire la suite de l’article


« Toujours une petite appréhension »
SABRINA, étudiante de 24 ans qui prépare le concours de CPE (conseiller principal d'éducation), a effectué avant-hier sa troisième rentrée en tant que surveillante au collège. Soit une semaine avant les élèves.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 30/08/06



Ce qui va changer à l'école
Le ministre de l'éducation Gilles de Robien présentera mercredi 30 août les chiffres précis de la rentrée scolaire 2006, qui sera marquée par plusieurs innovations pédagogiques
Lire la suite de l’article


Ils ont fait le choix de l'internat

Aller en pension n'est plus considéré comme une sanction. De plus en plus souvent, ce sont les adolescents eux-mêmes qui en font la demande
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 30/08/06



De plus en plus de public pour le privé
Les rentrées se suivent et se ressemblent. Cette année encore, les établissements privés devraient voir les inscriptions d'élèves augmenter. Si les premières estimations font état d'une stabilisation des effectifs – plus de deux millions d'élèves –, une légère hausse est enregistrée dans les lycées. L'an dernier, 23000 élèves ont été refusés dans le privé faute de places. Un boom à comparer au blues des ZEP – zones d'éducation prioritaire – où l'on trouve les établissements publics les plus en difficulté.
Lire la suite de l’article


Des renforts pour les collèges les plus difficiles
La réforme entre en vigueur lundi. Les ZEP sont rebaptisées en cette rentrée et découpées en trois niveaux, du plus « difficile » (EP1) à celui appelé à sortir du système (EP3) en passant par la masse des EP2.
Lire la suite de l’article


«Pour un bon élève, la ZEP, c'est du suicide scolaire»
Interview de Philippe, professeur de collège en ZEP à Vaulx-en-Velin (Rhône)
Lire la suite de l’article


Chat-éducation avec Emmanuel Davidenkoff
A l'occasion de la sortie de son livre "Réveille-toi Jules Ferry, ils sont devenus fous!" (Oh éditions), Emmanuel Davidenkoff répondra à vos questions mardi 5 septembre à 10h30.
Dans son livre, le chroniqueur Education de France-Info et rédacteur en chef adjoint du magazine Phosphore dénonce le scandale du collège qui, selon lui, "rate sa mission première qui est de donner le goût d'apprendre aux enfants".
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Ouest-France du 30/08/06



Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 31/08/06



Pour ou contre l'école à 2 ans
ut-il scolariser les enfants dès 2 ans ? A l'heure de la rentrée des classes, le sujet - controversé - refait surface à l'occasion de la parution d'un ouvrage collectif hostile à cette pratique. Codirigé par Claire Brisset, qui vient de quitter ses fonctions de défenseure des enfants, et Bernard Golse, pédopsychiatre, ce livre compile les points de vue de professionnels de l'enfance qui, chacun dans son domaine, développent les inconvénients d'une scolarisation des tout-petits (L'école à deux ans. Est-ce bon pour l'enfant ?)
Lire la suite de l’article


Le collège-lycée musulman de Décines ne sera pas autorisé à ouvrir
Le recteur de Lyon, Alain Morvan, devrait officialiser, mercredi 30 août, son refus d'autoriser le collège-lycée musulman de Décines à ouvrir ses portes pour la rentrée du 4 septembre. Le chef du rectorat estime en effet que les conditions de sécurité dans cet établissement de la banlieue lyonnaise, qui serait - avec une capacité de 150 élèves - le plus important de France après celui de Lille, ne sont pas réunies. "Je n'y enverrais pas mes enfants, en l'état actuel du dossier", répète-t-il.
Lire la suite de l’article


Jeff Babatundé Shittu expulsé vers le Nigeria
Le lycéen nigérian, âgé de 19 ans, Jeff Babatundé Shittu a été expulsé par avion vers le Nigeria, mercredi 30 août, en fin de matinée, et "deux passagers du vol ont été interpellés", a-t-on appris de sources aéroportuaire et syndicale."Des passagers se sont rebellés. Ils se sont levés et sont restés debout dans l'avion pour protester", a expliqué Karl Stoeckel, responsable du syndicat lycéen UNL, présent à l'aéroport. "Nous nous rendons chez le préfet du département pour exiger la libération de ces deux personnes", a-t-il indiqué.
Lire la suite de l’article


Solidaires avec les enfants, par Gérard Aschieri
C’était à l'automne dernier, au moment où, à Sens, les enfants de Barbe Makombo avaient pris la fuite pour éviter l'expulsion de leur mère : nous étions reçus avec un représentant de Réseau éducation sans frontières (RESF), un de la Ligue des droits de l'homme (LDH) et un du SNJ-CGT au cabinet du ministre de l'intérieur. L'atmosphère était à couper au couteau, les regards glacés, on se serait cru des mauvais élèves dans le bureau du proviseur. Aucune concession ne semblait possible.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------
Le Nouvel Obs permanent du 30/08/06


Jeff : une première tentative d'expulsion 

L'opération a été lancée tôt ce matin. Le lycéen nigérian de 19 ans devrait prendre un vol pour le Nigeria à 10h55.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express Quotidien du 30/08/06


Expulsion retardée par des passagers
Les passagers du vol Air France qui a embarqué le lycéen nigérian se sont levés pour empêcher le décollage, retardant le départ d'une heure
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 30/08/06



Le MPF demande la fermeture du collège musulman de Decines
Le Mouvement pour la France (MPF) de Philippe de Villiers a demandé mardi la fermeture du collège musulman de Decines (Rhône), estimant qu'il ne "répond pas aux valeurs de la République".
Lire la suite de l’article


Sans-papiers: le PS réclame un moratoire des expulsions
Le PS a réclamé mardi "un moratoire des expulsions concernant l'ensemble des familles ayant déposé une demande de régularisation" dans le cadre de la procédure ouverte avant l'été par le ministère de l'Intérieur.
Lire la suite de l’article


Jeff Babatunde expulsé en dépit de la mobilisation d'élus et d'associations
Malgré le soutien d'élus et d'associations, Jeff Babatunde, lycéen nigérian de 19 ans en situation irrégulière, a été reconduit mercredi vers son pays, un mois après son interpellation.
Lire la suite de l’article


1er classement des établissements scolaires les plus violents selon Le Point
Le premier classement des 450 établissements scolaires les plus violents de France est publié dans l'hebdomadaire Le Point à paraître jeudi, à partir de la base de données Signa mise en place par l'Education nationale pour suivre les actes de violences à l'Ecole.
Lire la suite de l’article


"Liste d'attente" de 25.000 élèves dans l'enseignement catholique
Environ 25.000 élèves sont inscrits en liste d'attente afin de pouvoir rejoindre des établissements de l'enseignement catholique privé sous contrat avant la rentrée scolaire, a annoncé mercredi Gilles du Retail, directeur de l'information de l'enseignement catholique.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------

La démocratie a besoin de la presse.

La presse a besoin de lecteurs pour vivre…

Lisez et achetez des journaux !

mardi, août 29, 2006

Revue de presse du mardi 29 aout 2006

La rentrée s’annonce mouvementée. Ce n’est pas moi qui le dit, mais une prédiction du Figaro qui consacre un dossier au « difficile retour de la méthode syllabique » et un éditorialRobien a raison d’être têtu”…. On trouve aussi dans ce dossier du Figaro une interview du Dr Wettstein-Badour qui aurait inspiré Gilles de Robien.
Celui ci a déclaré lundi 28 août, sur RTL, (rapporté par Le Monde) "qu'il n'y avait plus de débat, que l'affaire (était classée), que, maintenant, les grands spécialistes de la question (s'étaient) prononcés, aussi bien les psycholinguistes, les linguistes, les spécialistes des neurosciences, c'est ce que dit l'inspection générale". Interrogé sur le fait que des enseignants auraient l'intention de faire de la résistance, il a estimé être "tout à fait confiant". Pour lui, les enseignants "appliqueront les programmes" sans aucun doute.

On trouve aussi dans le Figaro, histoire de charger une barque déjà bien lourde, une revue de détail des pamphlets contre le système éducatif. Haro sur l’école et les enseignants donc, pour le Figaro.

Dans un autre registre, L’Humanité détaille “les mesures qui fâchent déjà…” et Libération expliquent pourquoi l’école primaire se mobilise déjà.
Une dépêche AFP va plus loin encore que la prédiction du Figaro : Les candidats à la présidentielle 2007 ne pourront pas sécher sur l'Ecole Le Premier ministre Dominique de Villepin a d'ailleurs donné le ton jeudi dernier, en plaçant sa rentrée politique sous les auspices d'une Ecole, "moyen privilégié de l'ascenceur social"

Allez pour finir, une info trouvée dans Le Monde qui nous informe que br/>« Le chimpanzé transmet fidèlement son savoir à ses proches< .
Aucun rapport ? Pas si sûr que cela, on parle bien, là aussi, d’éducation.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 29/08/06


Apprendre à lire fait toujours parler
Le principal syndicat du primaire, le Snuipp, continue d'en vouloir à Gilles de Robien d'avoir relancé l'an dernier «la polémique sur l'apprentissage de la lecture ». «Comment a-t-il pu annoncer qu'il allait interdire la méthode globale alors que celle-ci n'est plus appliquée ?» soulignait hier Gilles Moindrot, le porte-parole du Snuipp. Les enseignants s'inquiètent de l'impact sur les parents de ce qu'ils perçoivent comme une mise en cause professionnelle.
Lire la suite de l’article


Rentrée colère à l'école primaire
Réductions budgétaires, statut des directeurs d'école : les instituteurs se mobilisent déjà.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 29/08/06


Le difficile retour de la méthode syllabique
Gilles de Robien condamne la méthode globale. Scientifiques et parents approuvent le ministre. Mais le système éducatif fait de la résistance. La rentrée s'annonce mouvementée. Cinq fédérations syndicales ont décidé d'organiser une journée de protestation le 6 septembre et une grève nationale à la fin du mois pour dénoncer les coupes budgétaires.
Lire la suite de l’article


Editorial : Robien a raison d'être têtu
C'est devenu un filon éditorial : chaque année, à l'heure où les enfants retrouvent les bancs de l'école, les «livres de profs» fleurissent. Souvent jeunes, affichant un pragmatisme rétif aux idéologies, ces enseignants racontent «leur» école, qu'on dirait inventée par le père Ubu. Vacuité prétentieuse des programmes, inanité des méthodes d'enseignement imposées par des «pédagogues» imbus de leur pseudoscience, découragement des professeurs «de terrain», effarement des parents... Le tableau accablant d'un système injuste qui fait que 15% des enfants arrivent en sixième sans savoir lire, et que 20% ne comprennent pas ce qu'ils déchiffrent péniblement.
Lire la suite de l’article


D r Wettstein-Badour : «Les syndicats font de la désinformation»
Le Dr Ghislaine Wettstein-Badour craint que les enseignants profitent du flou entretenu par les textes officiels sur les méthodes de lecture pour ne rien modifier.
Ghislaine Wettstein-Badour est médecin généraliste. Depuis trente ans, elle dépiste les difficultés d'apprentissage du langage écrit chez les enfants et les adolescents. Militante des méthodes syllabiques, elle a mis au point sa propre méthode de lecture (Fransya). Elle est l'auteur de La Recherche médicale au secours de la pédagogie (1992) et de Bien parler, bien lire, bien écrire (Eyrolles, 2006). Ses écrits auraient inspiré les directives de Gilles de Robien. En juin dernier, elle a mené une enquête auprès des écoles primaires du Mans, en posant la question suivante : «Quelle méthode de lecture utiliserez-vous à la rentrée ?»
Lire la suite de l’article


Le système éducatif cloué au pilori dans les librairies
Les pamphlets contre l'école prospèrent. Programmes et manuels sont particulièrement sous le feu des critiques.
Lire la suite de l’article


La grammaire et le calcul, prochains chantiers
Après une remise en question des méthodes d'apprentissage de la lecture, Gilles de Robien va-t-il s'attaquer aux mathématiques et à la grammaire ? En avril dernier, il annonçait lors d'un Conseil des ministres que le chantier de la rénovation de l'enseignement de la grammaire serait «très prochainement ouvert, avec le retour à des leçons d'apprentissage des règles. Il en sera de même pour le calcul».
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------
L'Humanité du 29/08/06 (un jour de retard)



Rentrée anticipée pour 1,6 million d’écoliers
Un quart des écoliers reprennent - ou ont déjà repris - le chemin des classes, sans attendre le 4 septembre.
Lire la suite de l’article


Ces mesures qui fâchent déjà...
Socle commun, collèges « ambition réussite » et apprentissage junior.
Lire la suite de l’article


Rentrée des claques en perspective
À l’orée de la rentrée scolaire et syndicale, le discours de Dominique de Villepin, jeudi, a fait grimper l’irritation des organisations.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 29/08/06 ( payant)



Nos conseils pour éviter les galères
Des dizaines de milliers d'élèves ont repris hier le chemin de l'école. Pour le gros des troupes - 12 millions au total - il faudra attendre lundi. Comment aborder sereinement ce rendez-vous : voici les réponses aux questions que vous vous posez.
Lire la suite de l’article


N'oubliez pas les aides
«DE NOMBREUSES familles ne savent toujours pas à quelles aides elles ont droit. Et, normalement, le problème se pose moins en primaire qu'au collège ou au lycée », prévient Brigitte Masure, secrétaire générale adjointe de la CSF
Lire la suite de l’article


« J'entre en sixième »
Ce qu'il raconte : Avec cet ouvrage, très pratique, l'élève qui s'apprête à entrer dans quelques jours au collège trouvera une multitude d'informations (qu'est-ce qu'un CPE ou un intendant, la note de vie scolaire, quelles sont les missions du prof...
Lire la suite de l’article



35 000 ENFANTS
* C'est le nombre d'élèves en plus que les écoles primaires vont accueillir à cette rentrée. Pour compenser cette hausse liée au baby-boom des années 2000, 750 postes ont été créés. « Insuffisant », rétorque Gilles Moindrot, patron du Snuipp-FSU,...
Lire la suite de l’article


La SNCF lance un site sur l'orientation
DESTINÉ à « apporter aux parents et aux enseignants » de l'information « pour faire découvrir aux collégiens les différents métiers - 150 - et les opportunités » au sein de la SNCF, l'entreprise publique lance un site Internet sur l'orientation
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 29/08/06



Rien vu...


------------------------------------------------
20 minutes du 29/08/06



L'Unef dénonce une nouvelle baisse du pouvoir d'achat étudiant
"Amers" et "déçus" des mesures sociales obtenues après la crise du CPE, les étudiants de l'Unef ont dénoncé lundi la chute constante du pouvoir d'achat des étudiants depuis cinq ans, leurs dépenses obligatoires ayant augmenté quatre fois plus que les bourses.
Lire la suite de l’article


De plus en plus chères études
Plus ça va, plus le porte-monnaie des étudiants sonne creux. C'est ce que constate leur principal syndicat, qui a tenu hier sa conférence de presse de rentrée.
Lire la suite de l’article



-------------------------------------------------
Ouest-France du 29/08/06



Les enfants Lepikhov rentrent avec leurs papiers
Semaine de quatre jours oblige, les enfants Lepikhov ont fait leur rentrée des classes, hier, à Coutances (Manche). Signe particulier : cette famille ukrainienne a été régularisée il y a six jours.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde daté du 29/08/06



Apprentissage de la lecture : le ministre "confiant" dans les enseignants
A l'approche de la rentrée des classes, Gilles de Robien a tenu à rappeler aux enseignants, lundi 28 août, sur RTL, que l'apprentissage de la lecture passait par l'application de la méthode syllabique, c'est-à-dire par le déchiffrage des mots. En décembre 2005, le ministre de l'éducation nationale avait ranimé la polémique sur cette question en déclarant qu'il fallait "abandonner une fois pour toutes la méthode globale ou assimilée". L'affirmation avait fait bondir les principaux syndicats d'enseignants, qui jugeaient caricaturale l'approche du ministre.
Gilles de Robien a donc estimé, lundi, "qu'il n'y avait plus de débat, que l'affaire (était classée), que, maintenant, les grands spécialistes de la question (s'étaient) prononcés, aussi bien les psycholinguistes, les linguistes, les spécialistes des neurosciences, c'est ce que dit l'inspection générale". Interrogé sur le fait que des enseignants auraient l'intention de faire de la résistance, il a estimé être "tout à fait confiant". Pour lui, les enseignants "appliqueront les programmes" sans aucun doute.
Lire la suite de l’article


Le chimpanzé transmet fidèlement son savoir à ses proches
Les primatologues en sont persuadés : nos cousins les grands singes possèdent des embryons de "culture" - entendue comme une capacité à transmettre d'une génération à l'autre des innovations. Tel groupe de chimpanzés sait piéger les termites avec une paille, quand tel autre ignore cette technique. Certains orangs-outans usent de baguettes pour extraire les graines de neesia de leur bogue acérée, alors que d'autres se contentent de casser le fruit.
Lire la suite de l’article


Des moyens pour l'université, par Jean Fabbri, secrétaire général du Syndicat national de l'enseignement supérieur Snesup-FSU.
ans Le Monde du 14 juillet, François Goulard, ministre de l'enseignement et de la recherche, a invité les universités et les grandes écoles à se rapprocher. Après un juste début d'analyse, on reste stupéfait par l'absence du moindre engagement sur les inégalités de moyens (postes d'enseignants, budget...) entre ces établissements.[…]

Lire la suite de l’article


----------------------------------------
Le Nouvel Obs permanent du 29/08/06


La justice annule
l'expulsion d'une lycéenne
La jeune comorienne était sous le coup d'un arrêté préfectoral de reconduite à la frontière depuis le 9 août.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express Quotidien du 29/08/06


Chaude rentrée
Cinq fédérations de l'Education nationale appellent à une journée d'action le 6 septembre, deux jours après la rentrée scolaire, et à la grève fin septembre. Elles pourraient être suivies par les syndicats de fonctionnaires
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 29/08/06



L'angoisse de l'échec scolaire fait fleurir cours privés et coaching
La peur de l'échec scolaire et l'angoisse croissante des parents pour l'avenir de leurs enfants sont une manne pour les cours de soutien privé et les accompagnements personnalisés (coaching) qui font face à une explosion des demandes.
Lire la suite de l’article


Fronde de dizaines de maires contre le financement des écoles privées
A l'approche de la rentrée, des dizaines de maires de petites communes refusent un article de loi les obligeant à participer aux dépenses de fonctionnement des écoles privées d'autres communes lorsque des élèves résidant sur leur territoire y sont scolarisés.
Lire la suite de l’article


Des milliers de jeunes clandestins feront leur rentrée, la "peur" au ventre
Certains élèves feront leur rentrée, cette année, la "peur" au ventre : les milliers d'enfants clandestins, de la maternelle à la terminale, qui ont la malchance d'avoir des parents sans-papiers.
Lire la suite de l’article


RESF mobilise pour qu'il n'y ait "aucune chaise vide" à la rentrée
A quelques jours de la rentrée, le Réseau Education Sans Frontières (RESF) se mobilise pour que, malgré les déboutés de la circulaire Sarkozy, il n'y ait "aucune chaise vide" d'enfant sans-papiers expulsé dans les classes.
Lire la suite de l’article


Les candidats à la présidentielle 2007 ne pourront pas sécher sur l'Ecole
Après la révolte des jeunes de banlieue, le mouvement anti-CPE et le combat pour les élèves sans-papiers, les candidats à la présidentielle ne pourront pas faire d'impasse sur l'Ecole, quotidien de 15 millions d'élèves et réserve électorale de plus d'un million de fonctionnaires.
Le Premier ministre Dominique de Villepin a d'ailleurs donné le ton jeudi dernier, en plaçant sa rentrée politique sous les auspices d'une Ecole, "moyen privilégié de l'ascenceur social".
"Dans le discours politique, l'Education va prendre une place forte. On nous sollicite beaucoup, à droite comme à gauche, pour élaborer les propositions électorales", assure Gérard Aschieri, secrétaire général de la puissante FSU, principale fédération du monde éducatif. PS, UMP, UDF: les grands partis l'ont déjà fait participer à leur réflexion.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------

La démocratie a besoin de la presse.

La presse a besoin de lecteurs pour vivre…

Lisez et achetez des journaux !

lundi, août 28, 2006

Revue de presse du lundi 28 aout 2006

Alors c’est quand la rentrée ?
Ca dépend…
On le sait, pour la majeure partie des enseignants, la pré-rentrée est vendredi prochain (1er septembre) et pour les élèves lundi prochain.
Mais d’autres sont déjà rentrés. C’est le cas des écoles qui fonctionnent avec la semaine des 4 jours, qui "fait de la résistance" selon Libération
Et quelle sera la couleur de cette rentrée ?
L’Humanité nous prédit que l’éducation sera au cœur de la rentrée politique .
On sait qu’un mouvement de grève unitaire est prévu “courant septembre” et des manifestations dès le mercredi 6 septembre.
D’autant plus que des dossiers chauds sont au cœur de cette rentrée : expulsion d’élèves sans-papiers , manque de moyens prévus et suppressions de postes dans le budget 2007, pénurie de directeurs d’écoles , mise en place de la circulaire sur la lecture… Les sujets ne manquent pas.

Dans Le Monde, Richard Descoings et des chefs d’établissement du 93 présentent le projet “expérimental” de lycée pilote dont on avait beaucoup parlé lorsque le directeur de Sciences Po en avait eu l’idée. Ces acteurs de terrain se défendent de construire un “lycée d’élite” et insistent sur le côté modeste mais résolument tourné vers l’innovation de ce projet.
Il s’agit plutôt d’un "recueil des bonnes pratiques", qu'ont adopté au début de l'été les conseils d'administration des lycées Alfred-Nobel, Jean-Renoir, Jacques-Feyder et Auguste-Blanqui. Des équipes de profs volontaires, des emplois du temps permettant le travail en équipe, du tutorat, des parcours individualisés et progressifs, telles en sont les grandes lignes.
. Des objectifs simples et ambitieux à la fois pour permettre la réussite de tous les élèves. Souhaitons leur à tous (profs et élèves), une bonne rentrée…
Alors finalement, c’est quand la rentrée ?
Elle est déjà bien là, la preuve, c’est le retour de la revue de presse !
Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 00/00/06


Près de Lyon, le lycée musulman ouvrira si le recteur le veut
«S'il plaît à Dieu», lit-on sur le site de l'association Al-Kindi, un lycée musulman ouvrira ses portes dans dix jours à Décines, dans la banlieue de Lyon. Sept classes sont prévues, de la sixième à la seconde, et 139 élèves sont d'ores et déjà préinscrits. Mais, avant l'agrément de Dieu, il faut d'abord décrocher celui du recteur d'académie, dont la réponse est imminente (lire ci-dessous). Les responsables d'Al-Kindi n'ont pas attendu pour préparer l'ouverture de cet établissement, le deuxième après celui de Lille, où une centaine de d'élèves étudient au-dessus d'une mosquée.
Lire la suite de l’article


Inégalités face au cinquième jour
En théorie, le modèle des 4 jours est largement rejeté par la communauté éducative. Le ministère dispose de nombreux rapports défavorables, et le principal syndicat d'instituteurs (SNUipp), comme la fédération de parents FCPE, ont officiellement critiqué cette formule. Inconvénient majeur : en laissant les familles se débrouiller le cinquième jour, on accroît les inégalités
Lire la suite de l’article


Ecole : les quatre jours font de la résistance
Bien que controversé, ce modèle libérant les élèves le mercredi et le samedi reste prisé par beaucoup de parents.
Lire la suite de l’article


---------------------------------------------
Le Figaro du 00/00/06


Écoles recherchent directeurs... désespérément
La rentrée pourrait cette année encore se faire avec une absence importante de responsables d'école, surtout à la campagne.
Lire la suite de l’article


Rentrée scolaire 2006 : des budgets en hausse
Un reportage sur le prix des fournitures
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L'Humanité du 00/00/06 (un jour de retard)



L’éducation au coeur de la rentrée politique
Plus qu’une simple apparition : une tonalité. Le premier ministre a choisi d’opérer sa rentrée politique face aux responsables académiques, rassemblés à Paris pour préparer la rentrée des classes. L’éducation, donc, comme cheval de bataille, enfourché à l’aube d’une année d’élection présidentielle et dans la foulée d’une campagne dite pour l’égalité des chances.
Une évidence presque. Le sujet se place en tête « des préoccupations des Français », selon de nombreux sondages. Et une batterie de mesures ont été votées depuis deux ans, qui entrent en vigueur ce mois de septembre.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 00/00/06 ( payant)



Plus qu'une semaine pour se mettre à l'heure de l'école
Dernière ligne droite avant la rentrée ! Pour douze millions d'élèves, lundi prochain sonnera l'heure de la grande reprise. Il faut profiter de ces sept jours pour remettre enfants et ados en condition : rythmes, règles de vie, loisirs...
Lire la suite de l’article


« Sept jours pour régler le sommeil »
Opération reréglage : on s'y prend une semaine avant. Quel que soit leur âge, « il est important de pouvoir rerégler vos enfants une semaine avant. Sinon, la rentrée va être dure. On voit, hélas, des parents rentrer de pays lointains la veille de la...
Lire la suite de l’article


« Réorganisez la vie familiale »
Eviter de trop traînasser le matin. « Il faut retrouver des horaires plus structurés. Plutôt que de traîner devant la télé ou dans sa chambre, mettez-les à une activité plus intellectuelle, qui demande de la concentration : lecture, jeux de mémoire...
Lire la suite de l’article



Cartable allégé dans la Drôme
LE CONSEIL GENERAL de la Drôme renforce pour la rentrée son opération Cartable allégé. Accessible aux 4 500 élèves de sixième des collèges publics, elle est désormais étendue à ceux du privé (1 600 jeunes de plus). Le cartable a ainsi perdu 3 kg
Lire la suite de l’article


MA RENTREE : « Je serai peut-être en grève ! »
«MOI, je suis militant. Alors j'aurai forcément une pensée pour tous les élèves sans papiers susceptibles d'être expulsés. Je vais d'ailleurs aborder la question dès la réunion de prérentrée, même si, cette année, il n'y a pas de cas dans mon lycée.
Lire la suite de l’article


« Ecole et collège, tout ce que nos enfants doivent savoir »
Ce qu'il raconte. Paru le 11 juillet 2006 au « Journal officiel », le décret sur le « socle commun » a été la grande affaire de l'école pendant presque deux ans. Le texte d'une quarantaine de pages est publié aujourd'hui par les éditions XO.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 00/00/06



Expulsions : la mobilisation continue
Deux manifestations ont eu lieu samedi 26 août à Paris et Marseille. Les associations se battent pour tenter d'empêcher les expulsions de sans-papiers
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 00/00/06



La rentrée en sursis d'Al-Kindi
Nouveau revers administratif pour l'association Al-Kindi. A quelques jours de la rentrée, une suspicion de pollution vient une fois encore menacer l'ouverture du plus grand collège-lycée musulman de France, à Décines (Rhône).
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Ouest-France du 00/00/06



Direction d'écoles : les « renforts » manquent à l'appel
C'est le premier couac de la rentrée. Chaque école publique devait avoir recruté un « Emploi de vie scolaire », en appui au directeur. Soit 50 000 postes précaires créés. On en très loin..
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 00/00/06



Faire réussir les lycéens sans grande réforme
Quatre lycées : Jean-Renoir à Bondy, Alfred-Nobel à Clichy-sous-Bois, Jacques-Feyder à Epinay-sur-Seine, Auguste- Blanqui à Saint-Ouen.
Huit établissements d'enseignement supérieur : les universités Paris-Sorbonne (Paris-IV), Pierre-et-Marie-Curie (Paris-VI), Paris-Nord (Paris-XIII), l'Ecole supérieure de physique et de chimie industrielles de Paris, Télécom Paris (Ecole nationale supérieure des télécommunications), l'Ecole Estienne, l'Institut national du patrimoine, Sciences Po.
Dix-neuf entreprises parmi lesquelles Air France, Axa, BNP-Paribas, Bouygues, EDF, Fnac, France Télécom, Gaz de France, IBM, Lagardère, L'Oréal, PPR, RATP, RMC-BFM, Schneider Electric, SNCF, Total. L'Etat et la région Ile-de-France.
Un objectif : mobiliser des acteurs représentant toutes les forces de notre pays pour donner l'envie et les moyens de réussir aux lycéens de Seine-Saint-Denis, pour leur montrer que la société est prête à leur reconnaître toute la place à laquelle leur volonté et leurs mérites intellectuels leur donnent droit.
Il ne s'agit ni d'une "réforme du lycée", ni d'une "réforme des programmes", ni d'une "réforme du bac".
Il s'agit d'un projet expérimental qui sera mis en oeuvre dès l'actuelle rentrée scolaire et bénéficiera à tous les élèves des quatre lycées, avec une mobilisation particulière d'une centaine d'enseignants volontaires dans 17 secondes générales et BEP, soit près de 500 élèves.
Lire la suite de l’article


Selon l'UNEF, le coût de la rentrée pour les étudiants a augmenté de 4,3 %
Le syndicat d'étudiants UNEF dénonce, dans une étude qui devait être rendue publique lundi 28 août, "une situation sociale des étudiants qui ne cesse de se dégrader". Cette publication intervient trois jours après l'annonce par le gouvernement de la création d'une allocation pour l'installation étudiante (Aline), d'un montant de 300 euros.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs permanent du 00/00/06


Expulsion de Jeff :
Klarsfeld approuve
Le médiateur estime qu'il est "logique et légitime" que le jeune lycéen soit expulsé, s'appuyant sur l'enquête faite par l'Intérieur sur son dossier.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express Quotidien du 00/00/06


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 00/00/06



Villepin préfère "l'incantation à la réalité" selon l'Unsa-Education
L'Unsa-Education, deuxième fédération du monde éducatif, a estimé vendredi que le Premier ministre avait "préféré l'incantation à la réalité" dans son discours de rentrée consacré à l'Ecole et à l'égalité des chances.
Lire la suite de l’article


Lecture: professeurs et inspecteurs enterrent la méthode globale
Enseignants et inspecteurs accueillent avec ironie la proscription de la méthode globale pour apprendre à lire, présentée par Gilles de Robien comme la "mesure-phare" de la rentrée, et éprouvent encore une certaine réticence à mettre en pratique cette "injonction".
Lire la suite de l’article


Budget Education: journée d'action le 6 septembre et grève à la fin du mois
Le SNUipp-FSU, premier syndicat du primaire, a annoncé lundi, lors d'une conférence de presse, l'organisation avec les fédérations de l'Education d'une journée d'action mercredi 6 septembre et d'une grève à la fin du mois contre les suppressions de postes.
Cette journée de protestation du mercredi de la rentrée avait été évoquée fin juin par les fédérations de l'Education (FAEN, Ferc-CGT, FSU, Sgen-CFDT, Unsa-Education) pour dénoncer les "arbitrages budgétaires du gouvernement" après l'annonce de la suppression de 8.700 postes dans l'Education nationale.
Lire la suite de l’article


30.000 employés "vie scolaire" vont épauler les directeurs d'école
Quelque 30.000 personnes ont été recrutés, en "emplois vie scolaire" (EVS), pour épauler les directeurs d'écoles dans leurs tâches, dès la rentrée, a déclaré lundi un conseiller du ministre de l'Education nationale, lors d'un déplacement à Longueau (Somme)
Lire la suite de l’article


"Essayer" le rythme scolaire aménagé, "c'est l'adopter" dit Gilles de Robien
Le ministre de l'Education nationale a assuré lundi, jour de rentrée anticipée pour des centaines de milliers d'écoliers français, que "toutes les écoles qui ont adopté un aménagement du rythme scolaire veulent le conserver".
Lire la suite de l’article


Sans papiers : le vrai nom de Jeff Babatunde est Shittu (association)
Le véritable nom de Jeff Babatunde, un jeune nigérian sans papiers, 19 ans, placé en rétention en vue de son expulsion, est Shittu, ce qui expliquerait qu'une enquête du Quai d'Orsay n'ait pu trouver trace de lui dans sa commune de naissance, a annoncé lundi l'association France Terre d'Asile.
Lire la suite de l’article



-----------------------------------------------------------------------

La démocratie a besoin de la presse.
La presse a besoin de lecteurs pour vivre…
Lisez et achetez des journaux !
 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.