lundi, août 30, 2010

Revue de presse du lundi 30 août 2010


C’est la rentrée… - et elle risque d’être chaude – pendant l’été les débats continuent – Une idée positive de l’École – Revue de presse -


C’est la rentrée…
Commençons cette nouvelle et septième saison de la revue de presse sur l’éducation par une information essentielle : c’est la rentrée…
En fait, même si les enseignants ne retrouveront leurs élèves qu’au cours de cette semaine, cela fait bien une semaine que c’est déjà la rentrée pour les journalistes, les politiques, les syndicalistes et tous ceux qui font l’éducation. A commencer par les enseignants qui, bien souvent, ont commencé à préparer leurs cours et à ressentir cette petite boule là ( oui, là…) qui leur dit que la rentrée s’approche.... Le ministre, lui, a profité du décalage pour faire déjà sa rentrée à la Réunion, ce qui lui a permis d’éviter (pour l’instant) le télescopage avec la rentrée sociale qui s’annonce avec les syndicats enseignants en gros bataillons de la mobilisation sur les retraites. Quant à la presse, les articles sur l’éducation se sont multipliés ces derniers jours et les fausses polémiques et les vrais débats ne manquent pas.
Parmi les débats, il y en a un qui est incontournable : l’École pourra t-elle échapper au discours ultra-sécuritaire enclenché par le gouvernement ? C’est la question que posait Luc Cédelle, le spécialiste de l’École au journal Le Monde au cœur de l’été. dans un billet sur son blog . Les récentes déclarations du Ministre Luc Chatel semblent lui donner raison. Le 26 aout, Luc Chatel, dans une intervention après la remise d'un rapport du criminologue Alain Bauer sur les sanctions à l’École déclare : "les questions de sécurité sont devenues secondaires dans la pédagogie". "On essaye donc de faire évoluer les mentalités en reprenant les fondamentaux, comme il aurait fallu ne jamais cesser de le faire", justifie-t-il. Un discours qui montre bien que le tournant ultra-sécuritaire est bien en train d’être pris et qu’il permet aussi au ministre de parler d’autre chose que des réformes en cours et des suppressions de postes…

Une rentrée chaude
Car la rentrée risque d’être chaude. Avec plusieurs points brulants : les suppressions de postes, la formation des enseignants et la mise en œuvre de la réforme du lycée
Dans une tribune dans Le Monde parue le 27 aout, le ministre affirme qu’il veut “passer de l’école pour tous à la réussite de chacun”. Et il égrène les différents éléments de cette ambition : maîtrise des “fondamentaux”, formation des enseignants, sécurité,… Et il conclut en affirmant que “nous sortons d’une approche quantitative du "toujours plus" pour aller vers le "toujours mieux" ”. Mais pour les syndicats enseignants, c’est surtout une logique du “toujours moins” qu’ils constatent. Pour Bernadette Groison secrétaire générale de la FSU qui s’exprime dans le même journal, la saignée n'a jamais été un bon remède ” et elle énumère les symptômes qui frappent aujourd’hui l’Éducation Nationale : “Augmentation des effectifs dans les classes, baisse du taux de scolarisation des enfants de 2 ans, suppression de dispositifs innovants et d'aide aux élèves en difficulté, problèmes de remplacement, augmentation du nombre d'heures supplémentaires, suppression d'options dans les lycées, voire d'heures d'enseignement dans certaines disciplines, développement de l'apprentissage hors statut scolaire, dégradation de la formation des enseignants, abandon des zones d'éducation prioritaires (ZEP), précarisation de l'emploi… ”. On retrouve ces thèmes dans la déclaration commune du collectif une école notre avenir qui rassemble la quasi totalité des syndicats de l’éducation, les parents d’élèves FCPE, les syndicats lycéens ainsi que les associations et mouvements pédagogiques. Toutes ces organisations tenaient une conférence de presse ce lundi où elles présentaient des “fiches” prenant le contre-pied du « schéma d’emploi » du ministère de l’Éducation nationale divulgué par la presse fin mai 2010. Elles concluaient leur déclaration ainsi : “quels que soient les artifices de communication qui seront déployés, cette rentrée sera celle de la régression et du renoncement éducatif parce que les décisions qui l’ont préparée font délibérément l’impasse sur l’ambition que le pays doit à sa jeunesse.
Des mouvements sociaux sont d’ores et déjà programmés. Le 6 septembre, le SNES-FSU (principal syndicat du secondaire lance un appel à la grève sur des mots d’ordre spécifiques à l’éducation. Et le lendemain 7 septembre, c’est un appel de l’ensemble des syndicats à faire la grève et manifester contre la réforme des retraites. La rentrée risque donc d’être chaude.

Autre point chaud : la réforme de la formation des enseignants. Avec cette rentrée, se met en place la “masterisation” et surtout la modification des conditions de la formation . Les stagiaires, notamment dans le second degré, verront leur temps de travail devant les élèves doublé par rapport au système précédent. La formation , gérée par les rectorats et non plus uniquement par les IUFM, se fera en plus de ce temps de travail devant élèves ainsi que dans des périodes de stages groupées à quelques moment de l’année. L’essentiel de la formation devrait passer par des “tuteurs” (c’est-à-dire des professeurs expérimentés) situés dans leur établissement. Sauf que, l’on peine à trouver des tuteurs (beaucoup refusent pour protester contre le système mis en place) et que les conditions de travail (classes en charge, emplois du temps,…) sont quelquefois très éloignées de ce qui est affirmé dans les circulaires. Beaucoup de stress donc, peu de temps, pour une formation marquée par pas mal d’impréparation . Comme le résume un professeur stagiaire anonyme dans un texte parvenu au site d’information Rue89 , « Nous nous faisions, tous, une grande joie de pouvoir commencer ce métier passionnant. Nous aurions simplement voulu que cela se fasse dans d'autres conditions. ».

Avec cette rentrée, nous voyons aussi se mettre en œuvre la réforme du lycée en seconde. Les élèves et les enseignants vont devoir se familiariser avec les enseignements d’exploration, l’accompagnement personnalisé et les nouveaux programmes. C’est ce dernier point qui a fait l’actualité avec le débat sur les manuels scolaires . Une bonne partie (un tiers ? la moitié ? ) des élèves ne devrait pas avoir de manuel en Seconde. Cela pose aussi la question du financement de l’achat de ces nouveaux manuels. Les Régions qui achètent ces manuels pour les distribuer ensuite aux élèves vont devoir dépenser des sommes importantes et réclament une aide de l’État . Le ministre essaye de minimiser ce qui apparaît malgré tout comme un couac de la rentrée et reporte la faute sur les éditeurs. Mais cette polémique masque le vrai débat qui porte en fait sur les modalités d’élaboration des programmes. Car ces manuels ont été conçus à la va-vite sur la base de programmes réalisés en un mois et demi, programmes transmis dans leur version définitive le 31 mars dernier aux éditeurs. Alors que pour que les éditeurs aient le temps d'imprimer et de livrer des spécimens en mai dans les lycées, le travail d'édition doit se terminer normalement en février ...

pendant l’été les débats continuent…
Pendant l’été, l’information n’a pas abandonné pour autant l’École. Plusieurs débats se sont poursuivis.
Comme par exemple, celui sur les rythmes scolaires. Il y a quelques jours, Luc Chatel est allé au Danemark étudier la journée des petits danois . La Conférence nationale sur les rythmes scolaires, installée en juin dernier, poursuit ses travaux. Pour ceux qui veulent une remise à niveau, Les Échos proposent une bonne synthèse des “éléments du débat”.
On a vu aussi se poursuivre la communication sur les établissements expérimentant les cours le matin et le sport l’après-midi. Il faut cependant signaler qu’à chaque fois, il ne s’agit que d’une ou deux classes au sein de chaque établissement. Ce qui relativise pas mal la portée de l’expérience.
Cette fin d’été a vu aussi surgir une nouvelle polémique sur l’enseignement de l’Histoire. ertains historiens réunis autour d'une pétition intitulée “notre histoire forge notre avenir" trouvent que «L'ouverture aux autres civilisations» inscrite dans les programmes d'histoire au collège et dans le socle commun réduit la part de l'histoire consacrée à la "France éternelle" , Clovis et le vase de Soissons, Napoléon, Louis XIV...
En ces temps de "ministère de l'identité nationale", d'expulsions de gens “pas d'chez nous" et colorés..., cette polémique ne sent pas très bon…

Une idée positive de l’École
A un moment où la déploration sur l’École tient lieu d’idéologie, je voudrais signaler un dossier qui prend le contre-pied de cette pensée facile. La Croix , dans son édition du 27 aout, propose une image positive de l’École avec un dossier intitulé : L’école, un lieu pour apprendre à vivre. On peut y lire aussi un article qui interroge plusieurs enseignants qui parlent du sens de l’acte éducatif qui dépasse la transmission de savoirs. A lire aussi, une belle interview de Bernard Pivot , qui évoque l’éducation physique et sportive et son rôle éducatif.
Un dossier qui fait partie des bonnes lectures de l’été.

Revue de presse
Ainsi se termine cette revue de presse de rentrée aux allures de rétrospective de l’actualité de l’été.
Signalons une innovation à nos lecteurs. Cette revue de presse est toujours disponible sur le site des Cahiers Pédagogiques et sur mon blog. Elle est aussi signalée sur FaceBook et Twitter . Mais dorénavant, on peut aussi la recevoir directement sur sa boîte mail. Pour cela, il suffit de s’inscrire sur la page de la revue de presse sur le site des Cahiers Pédagogiques (en haut à droite de la page ). Qu’on se le dise !

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 30/08/10 (certains articles payants)


Les élèves doivent-ils se lever quand le professeur entre dans la classe?
Le ministre de l’Education, Luc Chatel, s’est dit dimanche «favorable» à ce que les élèves se lèvent à l’entrée de l’enseignant dans la classe, «dans le cadre du respect du professeur et de l’incarnation de l’autorité».
Lire la suite de l’article


Les écoles au garde-à-vous
Sanctionner parents et élèves et généraliser la présence de policiers dans les écoles… Pour sécuriser les établissements, le gouvernement n’a pas renoncé aux mesures qui fâchent.
Lire la suite de l’article


Les profs «désobéisseurs» remontés pour la rentrée
En cette rentrée 2010, les enseignants «désobéisseurs» ont la pêche. Ces professeurs du primaire, qui refusent d’appliquer certaines réformes qu’ils jugent nuisibles pour les élèves, viennent d’achever leur deuxième université d’été à Lyon. Loin de baisser les bras, ceux que l’on présente officiellement comme de dangereux agitateurs ou d’indécrottables «pédagos» ont décidé de relancer le combat. Ils vont ainsi envoyer une «lettre collective de résistance» à Nicolas Sarkozy, à son Premier ministre et à son ministre de l’Education, rappelant les réformes qu’ils rejettent - les nouveaux programmes, les évaluations… -, lancer une grande campagne contre «l’école élitiste et concurrentielle» qui se prépare et, enfin, tenter pour la première fois de rallier les profs du secondaire à leur cause.
Lire la suite de l’article


Réforme des lycées : Chatel recalé à l’épreuve manuels
Un élève de seconde sur deux n’aura pas de livre à la rentrée. Le ministre minimise.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 30/08/10



«À l'école, toute infraction doit être sanctionnée»
Le ministre de l'Éducation nationale annonce que les violences verbales feront l'objet d'une procédure disciplinaire.
Lire la suite de l’article


Des professeurs mal à l'aise avec la discipline
Le comportement des élèves a changé et les professeurs ont parfois du mal à asseoir leur autorité.
Lire la suite de l’article


Les maths ont leur championnat international
Plus de 300 candidats, venus de 12 pays, sont réunis à Paris pour la finale.
Lire la suite de l’article


Mots d'excuse des parents : les perles notées par un prof
Entre 1980 et 2010, un enseignant de la région parisienne a patiemment recueilli ces billets souvent cocasses.
Lire la suite de l’article


Polémique sur les programmes d'histoire au collège
«L'ouverture aux autres civilisations» va-t-elle faire oublier Louis XIV et Napoléon? Certains historiens le craignent.
Lire la suite de l’article


124 collèges et lycées testent le sport l'après-midi
Au sein des établissements, quelque 7 000 élèves vont initier cette nouvelle répartition.
Lire la suite de l’article


Rythmes scolaires : une pause déjeuner de 1h30 obligatoire
La réflexion sur l'emploi du temps des élèves va être le chantier de l'année. Des premières pistes se dégagent.
Lire la suite de l’article


La concurrence acharnée des éditeurs de manuels scolaires
Une douzaine de maisons d'édition spécialisées se partagent le marché.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 30/08/10



Passer de l’école pour tous à la réussite de chacun
Luc Chatel, ministre de l'éducation nationale
Lire la suite de l’article


Education nationale : la saignée n'a jamais été un bon remède par Bernadette Groison, secrétaire générale de la Fédération syndicale unitaire (FSU)
Augmentation des effectifs dans les classes, baisse du taux de scolarisation des enfants de 2 ans, suppression de dispositifs innovants et d'aide aux élèves en difficulté, problèmes de remplacement, augmentation du nombre d'heures supplémentaires, suppression d'options dans les lycées, voire d'heures d'enseignement dans certaines disciplines, développement de l'apprentissage hors statut scolaire, dégradation de la formation des enseignants, abandon des zones d'éducation prioritaires (ZEP), précarisation de l'emploi…
Lire la suite de l’article


Contre la violence à l'école, le préfet des études est une innovation aventureuse par Christian Vitali, formateur à l'IUFM de Basse-Normandie
Cette rentrée, le ministre lance un nouveau dispositif pour tenter de traiter le problème des établissements les plus violents et les plus difficiles du système scolaire. La mise en oeuvre de ce programme Collèges lycées pour l'ambition, l'innovation et la réussite (Clair) concerne 105 établissements, répartis dans les 10 académies les plus exposées : Aix-Marseille, Amiens, Créteil, Lille, Lyon, Montpellier, Rouen, Strasbourg, Toulouse et Versailles. Ce plan prévoit d'innover dans trois domaines : l'enseignement, la vie scolaire et les ressources humaines. Chacun de ces éléments pose question.
Lire la suite de l’article


Les ambiguïtés de la carte scolaire par Lorenzo Barrault, chercheur au Centre europée de sociologie et de science politique de la Sorbonne, Paris-I
La rentrée, le 2 septembre, des quelque 12 millions d'écoliers, collégiens et lycéens va s'effectuer, cette année encore, conformément à la carte scolaire. En 2007, le candidat Nicolas Sarkozy avait pourtant fait de sa suppression une des promesses de sa campagne. Une fois élu, son gouvernement a annoncé un assouplissement généralisé de cette politique à travers l'octroi simplifié de dérogations, avant une "suppression totale à l'horizon de la rentrée 2010".
Lire la suite de l’article


L'école face au fléau de la marchandisation par François Cocq, secrétaire national à l'éducation du Parti de Gauche, et Francis Daspe, secrétaire général de l'Agaureps-Prométhée
L'offensive néolibérale n'épargne que bien peu de secteurs dans sa volonté de faire passer la plupart des activités humaines sous les fourches caudines de la loi du marché. L'éducation n'y échappe pas : il est vrai qu'elle aiguise les convoitises. Elle recèle en effet les potentialités d'un gigantesque marché mondial. On estime à près de 1 500 milliards d'euros les dépenses annuelles consenties par les Etats, dont les trois quarts environ sont le fait des pays développés.
Lire la suite de l’article


Réforme de l'éducation : la gauche au défi par Suzanne Citron, historienne
Que l'école soit l'une des clefs de l'intégration, c'est pour la gauche une évidence. Mais, à l'exception d'une rencontre, animée notamment par Vincent Peillon, à l'automne 2009, on chercherait en vain dans la sphère politique une analyse critique argumentée de l'inadaptation de notre système scolaire et de ses prérequis institutionnels et culturels hérités du XIXe siècle. […] Il serait pourtant essentiel que les différents courants de gauche se retrouvent pour formuler de façon audible et solennelle les enjeux et les contours d'un système éducatif pour la société française du XXIe siècle, prenant en compte les mutations sociales, culturelles, institutionnelles des cinquante dernières années
Lire la suite de l’article


Violence scolaire : "Comment M. Chatel peut-il ignorer les travaux faits par les équipes éducatives ?"
Au lendemain des annonces du ministre de l'éducation, Luc Chatel, qui propose de "nouvelles dispositions" pour lutter contre la violence à l'école, enseignants, surveillants et conseillers principaux d'éducation réagissent et racontent les difficultés rencontrées dans leur exercice quotidien du travail. Le Monde.fr publie une sélection de témoignages recueillis auprès des internautes.
Lire la suite de l’article


Violence scolaire : quand la communication émotionnelle noie l'action politique par Hélène Bekmezian
Durant les vingt dernières années, pas moins de neuf plans de lutte contre la violence à l'école ont été élaborés, avec des succès relatifs. Luc Chatel n'a pas dérogé à la règle en créant au mois d'avril des états généraux de la sécurité à l'école. Dans une interview au Figaro, jeudi 26 août, il revient sur les "nouvelles dispositions" qu'il propose.
Lire la suite de l’article


Rythmes scolaires : Luc Chatel explore le Danemark
C'est dans le cadre de sa "Conférence nationale sur les rythmes scolaires", lancée le 7 juin, que Luc Chatel se rend en visite au Danemark jeudi 26 août. Le ministre de l'éducation s'apprête à trouver dans ce pays de 5 500 000 habitants un système scolaire en pleine activité depuis déjà plusieurs semaines.
Lire la suite de l’article


Chatel : "Toute violence verbale à l'école entraînera une procédure disciplinaire"
Les "violences verbales" feront désormais l'objet d'une procédure disciplinaire, a annoncé le ministre de l'éducation nationale, Luc Chatel dans Le Figaro de jeudi 26 août. "L'idée est qu'il ne faut jamais laisser se perdre la riposte de l'institution", a déclaré le maire de Chaumont, après avoir réuni mercredi les "équipes mobiles de sécurité", dispositif mêlant personnels de l'éducation nationale et de la police.
Lire la suite de l’article


La rentrée des classes ? "Ce sera de la débrouille, comme d'habitude"
Réforme du lycée oblige, les nouveaux programmes de seconde sont parus tardivement cette année. Certains manuels ne sont pas encore disponibles et de nouvelles heures d'accompagnement personnalisé ont été mises en place. La rentrée s'annonce chaotique. Des enseignants inquiets ont répondu à notre appel à témoignages.
Lire la suite de l’article


François Dubet : "Lorsqu'on attend tout de l'école, elle se sacralise et se paralyse"
Un entretien avec François Dubet à l'ocassion de la sortie aujourd'hui même de "Les Sociétés et leur école" (Seuil, 224 p., 18 euros) écrit par François Dubet, Marie-Duru-Bellat et Antoine Vérétout
(accessible uniquement aux abonnés du journal Le Monde)
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 30/08/10 (un jour de retard)



Qui enseignera aux baby-boomers de l’an 2000 ?
Par Stéphane Bonnery, RESPONSABLE DE LA CAMPAGNE « ÉCOLE » DU PCF.
Lire la suite de l’article


Des profs en quête de Mutations
Après deux nuits passées la semaine dernière devant le rectorat de Bordeaux, trois professeurs des écoles devraient reprendre leur mouvement ce matin. Elles réclament depuis plusieurs années leur affectation dans le Sud-Ouest, où leurs conjoints vivent avec leurs enfants, à des centaines de kilomètres de leur lieu d’affectation. « Nous avons traité les cas les plus difficiles, je n’ai pas la possibilité d’en résoudre d’autres », a déclaré le recteur d’académie.
Lire la suite de l’article


Éducation : le Snes-FSU frappera deux fois
Le principal syndicat du secondaire appelle à la grève dans les collèges et lycées dès le 6 septembre, veille de la journée interprofessionnelle sur la réforme des retraites.
Lire la suite de l’article


A la rentrée, des lycéens au chômage technique
La moitié des élèves de seconde pourraient ne pas avoir de manuels scolaires à la rentrée. Éditeurs, professeurs, régions et parents d’élèves sont pris de court par une réforme menée précipitamment par le Ministre de l’éducation nationale Luc Chatel.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 30/08/10



Les nouveaux profs stressent avant la rentrée
L’académie de Créteil a tenté de rassurer, hier, les 887 nouveaux profs qui vont enseigner à plein temps, sans formation préalable.
Lire la suite de l’article


Quand les parents écrivent aux profs
Les mots d’excuse sont un vrai lien, parfois le seul, entre les parents et les profs.Un enseignant les passe au crible dans un ouvrage savoureux.
Lire la suite de l’article


Violences à l'école : la FCPE dénonce l'«agitation sécuritaire» de Chatel
Luc Chatel a annoncé jeudi que l'échelle des sanctions contre les violences à l'école allait être revue dès la rentrée de janvier. «La philosophie générale est de redonner du sens aux sanctions à l'école pour les rendre plus efficaces, car celles existantes ne sont plus adaptées aujourd'hui», a le ministre de l'Education nationale, en déplacement au Danemark sur les rythmes scolaires.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 30/08/10



La rentrée offensive des syndicats de l'enseignement
Les principales organisations, qui prévoient une à deux journées de grève dès la semaine prochaine, ont présenté hier pour l’école des propositions alternatives à la politique gouvernementale
Lire la suite de l’article


Les contre-propositions du collectif « L’éducation est notre avenir »
Le collectif, qui regroupe les principaux syndicats enseignants, lycéens et étudiants, ainsi que la FCPE, la principale fédération de parents d’élèves – a émis, lundi 30 août, une série de propositions alternatives en matière de politique éducative
Lire la suite de l’article


L’école, un lieu pour apprendre à vivre
Mercredi 1er septembre, les enseignants font leur rentrée. Le lendemain, ce sera le tour des élèves. L’occasion d’interroger chacun des acteurs sur le rôle de l’école. Parole à des collèges et lycéens
Lire la suite de l’article


Rentrée 2010 : des chiffres et des réformes
En France métropolitaine, ils seront un peu plus de 12 millions à reprendre les cours jeudi 2 août (sauf en Corse où ils rentreront le 9 septembre) dans les 66 288 écoles primaires, collèges et lycées. Le chiffre de 11 983 311 lors de l’année scolaire 2008-2009 (dernier chiffre officiel connu) ne devrait pas beaucoup varier.
Lire la suite de l’article


Ce que veulent transmettre les professeurs
En début, milieu ou fin de carrière, Marie, Christophe et Sophie parlent du sens de l’acte éducatif qui dépasse la transmission de savoirs
Lire la suite de l’article


Bernard Pivot : « Au collège, le sport m’a aidé à me révéler »
À 75 ans, le journaliste et ancien présentateur d’émissions culturelles à la télévision prépare un livre de souvenirs. Pour « La Croix », il revient sur ce qu’il doit à l’école
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 30/08/10



Rythmes scolaires : la France veut s'inspirer des bonnes pratiques européennes
Luc Chatel se rend jeudi au Danemark dans le cadre de la Conférence nationale sur les rythmes scolaires qu'il a installée en juin dernier.
Lire la suite de l’article


Rythmes scolaires : les éléments du débat
Une conférence nationale va réfléchir à une réforme du temps passé à l'école, au collège et au lycée. Les pistes retenues sont attendues pour mai 2011.
Lire la suite de l’article


Commission Attali : les débats se focalisent sur les finances publiques
Les membres de la commission Attali, réactivée en février par Nicolas Sarkozy pour « accroître le potentiel de croissance » de la France, doivent se retrouver une dernière fois mercredi pour finaliser leur rapport. Après avoir dressé un portrait de la France en 2020, la commission s'est assigné deux objectifs : répondre aux « urgences » que sont le désendettement et l'emploi, ainsi qu'à deux « priorités de long terme » que constituent l'éducation et la gestion des ressources. La commission Attali, qui avait planché en 2008 sur les réformes à engager pour parvenir à 3 % de croissance annuelle, a légèrement revu en baisse ses ambitions : à l'horizon 2020, la France serait alors capable de réaliser au moins 2,5 % de croissance par an.
Lire la suite de l’article


Le Snes-FSU: une rentrée "exceptionnelle" qui "accumule tous les problèmes"
Le Snes-FSU, principal syndicat enseignant des collèges et lycées, a estimé vendredi que la rentrée allait être "exceptionnelle", dans le sens où elle va "accumuler tous les problèmes", et a rappelé que cela nécessitait "une réponse exceptionnelle" avec une grève le 6 septembre.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 30/08/10



Les nouveaux profs passent l'examen de rentrée
La réforme de la formation des enseignants est mise en place ces prochains jours...
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Rue89 du 30/08/10



En Autriche, Walter est devenu Andrea et ne peut plus enseigner
(De Vienne) « Peut-être t'es-tu rendu compte des quelques petits changements récemment intervenus dans mon apparence », écrivait Andrea S. à chacun de ses 160 collègues, à la fin du mois de juin, pour les préparer à la regarder revenir à la rentrée habillée en femme.
Lire la suite de l’article


Prof stagiaire, ma première rentrée scolaire s'annonce mal
Rue89 a reçu ce témoignage d'un riverain par courrier électronique alors que les enseignants entament leur rentrée. Il éclaire l'une des conséquences des réformes qui agitent l'Education nationale cette année.
Lire la suite de l’article


A Marseille, les moins de 3 ans refoulés de la maternelle
« Les élèves qui atteindront l'âge de 3 ans durant l'année civile en cours seront placés en liste d'attente et admis par les directeurs en fonction des places restées vacantes après l'accueil des élèves âgés de 3 ans révolus », écrit l'inspecteur de l'académie des Bouches-du-Rhône dans une lettre, datée du 14 juin et adressée aux responsables de circonscription, qui n'avait pas vocation à être rendue publique.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Ouest-France du 30/08/10



Les nouveaux profs vont apprendre sur le tas
Ils sont 8 500 nouveaux enseignants. Ils seront devant une classe, jeudi, sans aucune formation préalable.Ils vont apprendre avec des collègues expérimentés.
Lire la suite de l’article


Des enseignants en grève écriront aux parents
Le mardi 7, les enseignants seront eux aussi en grève. Nouveauté : l'un de leurs syndicats expliquera ses motivations dans une lettre aux parents.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 30/08/10



Les Français ne lésinent pas sur les cartables
Fournitures, manuels, habillement… Malgré la crise, 68 % des sondés prévoient de dépenser autant que l’an passé.
Lire la suite de l’article


Le couplet sécuritaire de Luc Chatel
Le ministre de l'Éducation nationale annonce dans Le Figaro de jeudi une refonte des sanctions scolaires. Pour Luc Chatel, il s'agit de "rappeler les règles élémentaires de civilité à travers une charte intégrée au règlement intérieur" de chaque établissement. Et chaque infraction aux "règles" fera l'objet d'une mesure de discipline.
Lire la suite de l’article


"Base élèves" (un peu) retoquée
Le Conseil d'Etat a demandé lundi au gouvernement de modifier les deux fichiers de recensement des élèves du primaire, dont la très contestée "Base élèves".
Lire la suite de l’article


Les élèves de seconde privés de manuels à la rentrée
Six disciplines sont concernées. la réforme des programmes a décalé le calendrier des maisons d'édition.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 30/08/10


Violence à l'école : les syndicats dénoncent une "politique sécuritaire"
A une semaine de la rentrée, le ministre de l'Education veut se montrer ferme face aux violences à l'école. Mais les syndicats, joints par Nouvelobs.com, critiquent ce "glissement sécuritaire dans le domaine éducatif" et posent la question des moyens humains.
Lire la suite de l’article


Luc Chatel, le surgé du gouvernement
La meilleure défense c'est l'attaque. S'il y a une leçon de Nicolas Sarkozy (un maître en la matière) que ses ministres les plus fidèles ont compris c'est bien celle-ci.
Lire la suite de l’article


Manuels de seconde: Vauzelle accuse Chatel de "désinvolture
Selon la région PACA, le renouvellement des manuels de seconde lui coûtera 9,7 M euros contre 5,3 M euros les années précédentes.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 30/08/10


Chatel veut que les élèves se lèvent à l'entrée du prof
Le ministre de l'Education envisage une "charte des droits et des devoirs".
Lire la suite de l’article


Chatel cherche l'inspiration sur les rythmes scolaires
Le ministre de l'Education s'est rendu au Danemark, un modèle d'innovation et de souplesse.
Lire la suite de l’article


Luc Chatel: "La méritocratie est en panne"
C'est la deuxième rentrée scolaire qu'il supervise en tant que ministre de l'Education nationale. Grèves programmées pour septembre, suppressions de postes, polémiques sur la mastérisation des maîtres: cette année, l'ambiance s'annonce morose. Cela n'empêche pas Luc Chatel de croire en sa bonne étoile. Depuis le début du quinquennat, son propre parcours ministériel n'a cessé de lui attirer les félicitations du "professeur" Sarkozy. Mais il reste évidemment sur ses gardes, tant il sait que la classe politique -comme les autres- n'aime pas les chouchous.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 30/08/10


Rentrée 2010 : L'Etat de l'Ecole
Comment préparer ma rentrée ? Comment va l'Ecole ? Voilà les questions que pose ce nouveau dossier du Café pédagogique. Destiné aux enseignants, sans oublier les débutants, et aux acteurs de l'Ecole, "L'état de l'Ecole – Rentrée 2010" offre une information à jour à la fois concrète et conceptuelle.
Lire la suite de l’article


Luc Chatel : Père Fouettard et Père Noël des lycéens
Si Luc Chatel prend des postures autoritaires envers les lycéens et collégiens, de nouveaux textes viennent concrètement renforcer leurs droits.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 30/08/10


Luc Chatel n'a pas su se tenir, se retenir
Dans le déroulé de la grande séquence sécuritaire, il ne manquait plus que lui. Et il s’est précipité pour faire une annonce «forte», avant la date (le 23 septembre) qu’il avait lui-même choisie pour présenter devant le Conseil supérieur de l’éducation les dispositions qui doivent s’inscrire dans le cadre de la refonte des sanctions (et faire ensuite l’objet de deux décrets).
Lire la suite de l’article


Les élèves sont victimes de la concurrence entre établissements scolaires
Fruit de huit ans de recherches, Ecole: les pièges de la concurrence, met à mal l'idée selon laquelle la compétition entre établissements scolaires améliorerait le niveau général en créant de l'émulation. Au contraire, cela pénalise tous les élèves, y compris ceux des classes moyennes.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
ÉducPros du 30/08/10


Lycées franciliens : le numérique et les internats, priorités de la région Ile-de-France
Jean-Paul Huchon, président du Conseil régional d’Ile-de-France, a annoncé le 30 août 2010 la rénovation de lycées, le développement des internats et de l’informatique dans les lycées de la région.
Lire la suite de l’article


Le SNES appelle à la grève en collège et lycée le 6 septembre
Le SNES a lancé un appel à la grève pour le 6 septembre 2010, la veille de la grève interprofessionnelle sur les retraites. Le syndicat majoritaire des professeurs du second degré a fait valoir ses revendications lors de sa conférence de presse de rentrée.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 30/08/10



Affectation des profs stagiaires: le rectorat d'Orléans dément les chiffres du Snes
Le rectorat de l'académie d'Orléans-Tours a démenti lundi les affirmations du syndicat enseignant Snes-FSU selon les­quelles 56 professeurs stagiaires ne seraient pas encore affectés sur un poste précis, dans une déclaration à l'AFP.
Lire la suite de l’article


Une rentrée scolaire en "régression", selon un collectif de l'éducation
Le collectif "Une école, un avenir" (principaux syndicats enseignants, lycéens et étudiants) a prédit une rentrée "de la régression et du renoncement" et présenté 11 pistes pour améliorer l'efficience du système éducatif, s'opposant à celles du ministère de l'Education.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.