lundi, juin 26, 2006

Revue de presse du lundi 26 juin 2006

Les examens ne sont pas finis. Il n’y a pas que le bac… Il y a aussi le brevet.
Ils sont 750 000, à partir de ce matin, à plancher sur les épreuves du brevet, étalées sur deux jours. Au menu de la première épreuve, une chanson de Georges Brassens. C’est Le Parisien qui nous le rappelle.. Une petite pensée pour tous ceux pour qui c’est souvent le premier examen.
Parmi ceux-ci, il y en a sûrement qui auront l’esprit encore moins tranquille. Ce sont les enfants sans papiers. Le 1er juillet est la fin du sursis accordé par le ministre de l’intérieur aux jeunes scolarisés et à leurs familles pour quitter la France. Comme le dit Libération, c’est l’été de tous les dangers .C’est l’ouverture de la chasse à l’enfant.. Le Réseau Education sans frontières (RESF a lancé une pétition qui a déjà recueilli plus de 68.000 signatures.<. Il y a eu de nombreux parrainages. ce samedi 24 juin et une manifestation est prévue le 1er juillet.

Il faut ABSOLUMENT lire le portrait bouleversant de Karima, 12 ans paru dans Libération du samedi 24. Juste un extrait pour prendre conscience, s’il en était besoin, du drame et du traumastisme qui sont à l’œuvre : « Elle s'effondre en larmes. Jusqu'en mai dernier, ses camarades de classe ignoraient que ses parents sont des sans-papiers. C'était son secret, un secret auquel elle évitait de penser et qui ne la regardait pas. Un problème d'adultes. Son goût pour les études et sa curiosité lui appartenaient. C'était sa vie intime, son tissage personnel. Qu'est-il arrivé pour que désormais ses résultats scolaires intéressent la préfecture de police ? ”+Ça veut dire que si je suis moins bonne élève, mes parents n'auront pas leurs papiers ? En quoi je suis coupable ? Je n'ai plus de force+” Re-crise de larmes. »[…]

Dans vos journaux, on évoque aussi le rapport du médiateur de l’Éducation nationalecelui ci recense 5 456 plaintes en 2005, dont 53 % adressées par les usagers (49 % en 2004), les 47 % restant provenant, en majorité, des enseignants.


Finissons par une citation trouvée dans L’Humanité. Dans ces temps de discours sur le déclin et invoquant le retour un ordre ancien, il est des choses utiles à rappeler.
«L'autorité en vient à être confondue avec l'autoritaire alors qu'elle se situe précisément à l'opposé: la véritable autorité n'a pas besoin de s'affirmer sur le mode autoritaire; si tel est le cas elle a échoué», écrit la philosophe Myriam Revault d'Allonnes, qui consacre un livre aussi passionnant qu'érudit à la spécificité de ce concept. L'autorité, affirme t’elle, appelle la reconnaissance plus qu'elle ne requiert l'obéissance.
Spéciale dédicace à Karima..

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 26/06/06


L'été de tous les dangers
Malika et Karima Boucherka, 38 ans et 12 ans, algériennes. Sans papiers, elles vivent dans l'angoisse d'être expulsées pendant la trêve estivale, dès la fin de l'année scolaire.
Lire la suite de l’article


Le médiateur, un diplomate pour l'Education nationale
Dans son rapport annuel 2005, il note un «accroissement des tensions entre parents et enseignants».

Lire la suite de l’article


Des parrains pour protéger et faire pression
Elèves sans papiers, élèves expulsés (j-5)
Lire la suite de l’article


«Engagés à aller le plus loin possible»
Bernard et Lisbeth Capo, dessinateur et infirmière, n'ont pas hésité avant de s'impliquer.
Lire la suite de l’article


«Vous ne pouvez pas jeter les gens comme ça»
François Porracchia, agriculteur à la retraite, veut alerter l'opinion publique
Lire la suite de l’article


Pas d'autorité dans un avenir bouché
Le Pouvoir des commencements,essai 
sur l'autorité, Myriam Revault d'Allonnes, Seuil, 266 pp., 21 euros
C'est un thème cher aux «déclinologues» et autres adeptes du «tout fout le camp». Lieu commun par excellence, la crise de l'autorité est au coeur du débat aussi bien à propos de famille que d'école et, bien sûr, de politique. Le mot est volontiers galvaudé, confondu dans la langue commune avec pouvoir, contrainte, voire oppression. «L'autorité en vient à être confondue avec l'autoritaire alors qu'elle se situe précisément à l'opposé: la véritable autorité n'a pas besoin de s'affirmer sur le mode autoritaire; si tel est le cas elle a échoué», écrit la philosophe Myriam Revault d'Allonnes, qui consacre un livre aussi passionnant qu'érudit à la spécificité de ce concept. L'autorité appelle la reconnaissance plus qu'elle ne requiert l'obéissance.
Lire la suite de l’article


---------------------------------------------
Le Figaro du 26/06/06


Parents d'élèves contre enseignants : le médiateur pris d'assaut
Plus de la moitié des réclamations émanent désormais des familles. Le ton monte facilement pour un professeur absent ou une sanction disciplinaire.
Lire la suite de l’article


Comment le «coaching» familial est devenu un enjeu politique et un marché
L'analyse de Delphine de Mallevoüe*

Il y a encore peu, être parent était une aventure. Aujourd'hui, ce serait un métier. Du moins à en juger par la multiplication des «écoles des parents» et de tous ces projets très en vogue d'«aide à la parentalité» qu'affectionnent des pouvoirs publics qui y voient depuis peu la panacée pour tous les maux liés à la délinquance. Pas un département qui ne compte aujourd'hui un de ces lieux d'apprentissage, où l'on vient pour «réinvestir son rôle de père ou de mère». Béquilles de parents à l'autorité bancale, ces heures d'échange et de soutien au sein des services sociaux ou des associations, pourraient même devenir obligatoires.
C'est en tout cas la volonté récemment affichée par Ségolène Royal qui, parmi ses mesures chocs, a préconisé ni plus ni moins qu'une punition pour parents cancres en voulant leur imposer des «stages de parentalité» en cas de démission. Drôle de volte-face si l'on se souvient du tollé qu'a récemment provoqué à gauche le «contrat de responsabilité parentale» instauré par la droite, une mesure d'accompagnement pourtant moins coercitive. «Police des familles !», dénonçait alors le parti de Ségolène Royal qui voyait là une insupportable injonction éducative.
Quoi qu'il en soit, le «coaching» familial semble être aujourd'hui non seulement un enjeu politique et social mais carrément un business en devenir.[…]
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L'Humanité du 26/06/06 (un jour de retard)



Universités européennes, le printemps de la révolte
Ces derniers mois ont été riches en mobilisations étudiantes contre les réformes annoncées des universités dans plusieurs États de l’UE. Un recensement effectué par l’UNEF la semaine dernière a fait état d’actions, au Danemark, contre la remise en cause des aides sociales, ainsi qu’en Slovénie et en Hongrie, contre les frais d’inscriptions. Il faut y ajouter le mouvement qui commence à toucher certains Länder d’Allemagne ayant décidé de créer, là aussi, des frais de scolarité. Hier, une cinquantaine d’étudiants de Francfort ont été arrêtés après des affrontements avec la police sur le campus.
Lire la suite de l’article


Encore un enfant sur trois privé de départ
Par Julien Lauprêtre, président du Secours populaire français.

Au Secours populaire, nous ne proclamons pas seulement le « droit aux vacances », mais nous oeuvrons pour que celui-ci s’inscrive dans la vie. Il en est ainsi depuis fin 1944 où, sortant de la clandestinité avec son cortège de deuils et de sang, les animateurs de l’association de l’époque organisaient, malgré toutes les difficultés, des vacances à la neige pour les enfants de déportés et de fusillés. Depuis cette date, chaque année, les bénévoles du Secours populaire français rivalisent d’initiatives pour permettre le départ en vacances d’enfants, de jeunes, de familles. C’est au lendemain de la Journée des oubliés des vacances « soleils du monde », en août 2005, qui avait rassemblé, au Stade de France 60 000 enfants de France et de l’étranger, qu’a mûri l’idée de faire de l’anniversaire des congés payés une année phare pour interpeller l’opinion publique, les élus et l’État. Car soixante-dix ans après le vote de la loi octroyant les congés payés, un enfant sur trois et plus de 40 % de nos compatriotes ne connaissent pas aujourd’hui les joies du départ.[…]
Lire la suite de l’article


----------------------------------------------------
Le Parisien du 26/06/06 ( payant)



Brevet : trois fois plus de bourses au mérite
ILS SONT 750 000, à partir de ce matin, à plancher sur les épreuves du brevet, étalées sur deux jours. Avec une gratification à la clé pour les élèves les plus méritants issus de milieux défavorisés : le dispositif de bourses au mérite va, en effet,...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 26/06/06



Rien vu...


------------------------------------------------
20 minutes du 26/06/06



Les prépas font la cour aux ZEP
Terminée l'époque où les classes préparatoires étaient réservées aux élèves des beaux quartiers. Désormais, les bons éléments de lycées classés en ZEP ou de milieux défavorisés sont à leur tour encouragés à briguer une place de choix en prépa. Le 14 juin, le ministre de l'Education nationale, Gilles de Robien, a même annoncé qu'« un deuxième tour de recrutement » allait avoir lieu après le bac, pour les « bacheliers boursiers susceptibles d'être candidats » à une classe préparatoire.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Ouest-France du 26/06/06



Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 26/06/06



Les usagers font de plus en plus appel au médiateur de l'éducation nationale
Pour la première fois depuis son installation, en 1999, le médiateur de l'éducation nationale a reçu un nombre plus important de réclamations émanant des parents, des élèves ou des étudiants que de plaintes venant des personnels de l'institution.
Rendu public vendredi 23 juin, le rapport établi par l'actuel médiateur, Jean-Marie Jutant, recense 5 456 plaintes en 2005, dont 53 % adressées par les usagers (49 % en 2004), les 47 % restant provenant, en majorité, des enseignants.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs permanent du 26/06/06


La mobilisation s'amplifie pour les enfants sans-papiers
L'appel pour éviter l'expulstion des jeunes scolarisés clandestins, a déjà recueilli plus de 68.000 signatures.
Lire la suite de l’article


"Nous serons présents à tous moments"
par Richard Moyon,
membre du Réseau
éducation sans frontières
Lire la suite de l’article



----------------------------------------
L’Express Quotidien du 26/06/06


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 26/06/06



Publication du décret sur les modalités d'attribution des bourses au mérite
Les modalités d'attribution des bourses au mérite pour les jeunes issus de familles défavorisées, dont le gouvernement avait décidé d'augmenter le nombre lors des émeutes de novembre 2005, ont été fixées par un décret publié samedi au Journal officiel.
Lire la suite de l’article


Une chanson de Georges Brassens au menu d'une épreuve du brevet des collèges
Quelque 750.000 élèves ont commencé lundi matin à passer les épreuves de la session 2006 du diplôme national du brevet des collèges, notamment celle du français, où des candidats ont été invités à commenter une chanson de Georges Brassens.
Lire la suite de l’article


L'internat scolaire et la peinture pour aider les jeunes en difficulté
Prendre le temps de s'intéresser aux adolescents les plus difficiles pour leur donner l'opportunité de réussir, c'est le credo commun de l'internat scolaire de Thiais et de l'artiste américain Matt Lamb, qui y animait récemment un atelier peinture .
Lire la suite de l’article


Agression filmée d'une enseignante: procès de deux lycéens le 27 octobre
Le tribunal correctionnel de Versailles (Yvelines) a décidé lundi de juger le 27 octobre les deux lycéens soupçonnés d'avoir frappé une enseignante et d'avoir filmé les violences, le 24 avril à Porcheville (Yvelines).
Lire la suite de l’article


Une "Web-TV" pour "dépoussiérer" l'orientation professionnelle des jeunes
Lancée en Franche-Comté, la première "Web-TV" dédiée à l'orientation professionnelle des jeunes peu qualifiés est diffusée depuis lundi sur le site internet "placeauxmetiers.info", a-t-on appris auprès du coordinateur régional de l'opération.
Lire la suite de l’article


A Marseille, 700 à 800 sans papiers viennent chercher un parrainage républicain
"Les certificats de parrainage sont destinés à protéger des enfants, des hommes et des femmes": le discours du maire des 15e et 16e arrondissements de Marseille résonne dans une salle comble. Entre 700 et 800 sans papiers ont convergé samedi à l'hôtel de ville pour recevoir un "parrainage républicain".
Lire la suite de l’article


Seine-et-Marne: parrainage de deux lycéennes africaines menacées d'expulsion
Une cérémonie de parrainage de deux lycéennes africaines, menacées d'expulsion le 30 juin, s'est tenue samedi à Ozoir-la-Ferrière (Seine-et-Marne), a-t-on appris auprès du Réseau Education sans Frontières (RESF).
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------

1 commentaire:

anne-laure a dit…

Bonjour ! Je trouve votre article très intéressant et j’aime beaucoup votre style d’écriture. Ca me ferait plaisir si vous acceptiez d’écrire un ou plusieurs articles du même genre sur mon propre blog. Si l’idée vous tente, faites-le moi savoir. J’espère à bientôt !

 
Licence Creative Commons
Chronique éducation de Philippe Watrelot est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://philippe-watrelot.blogspot.fr.