vendredi, septembre 14, 2012

Revue de presse du vendredi 14 septembre 2012


.


Déclarations et concertation – dégradation par le bas  - Morale laïque, la suite – Education aux médias – L’étrange défaite


Déclarations et concertation

Le matin, il est à la radio, le soir à la télé, entre les deux, sur une chaîne en continu, dans la presse régionale... Vincent Peillon est partout. ” c’est ce que constate la journaliste de Libération, Véronique Soulé, sur son blog. Et elle confesse avoir du mal à suivre le ministre dans toutes ses déclarations entre “annonces confirmées”, “annonces précisées”, “ballons d’essai” et “intuitions qui paient”… Véronique Soulé range dans cette dernière catégorie, les déclarations sur la morale laïque qui semblent rencontrer, selon un sondage pour le journal Ouest-France, l’avis favorable de 90% des français interrogés. On y reviendra plus loin.
Parmi toutes les déclarations et interventions, la plus intéressante est l’interview que le ministre a accordé à nos “amis” du Café Pédagogique. Il revient sur de très nombreux sujets : la rentrée (difficile), la refondation, le socle commune et le Livret Personnel de Compétences (LPC), l'innovation et la morale laïque. Sur le LPC, il le qualifie de casse-tête stérile” et trop “complexe. Il propose, à titre transitoire, qu’on prépare un livret largement simplifié. Dans le même temps il réaffirme son attachement au socle commun de compétences et de connaissances : “Je ne veux pas abandonner le principe du socle d'un ensemble de connaissances et de compétences qui doivent être maîtrisées par tous à la fin du collège. Mais nous devons le transformer et transformer son évaluation ”. Il considère par ailleurs qu’il faut redonner de l’autonomie aux personnels et favoriser l’innovation. “Je souhaite donc soutenir les initiatives de terrain, aider les professeurs à mutualiser leurs pratiques, à bousculer les cloisons entre disciplines, entre corps, entre école et collège. affirme t-il Il faut leur donner les moyens, au-delà des injonctions, de travailler ensemble, de renforcer les liens entre eux, de donner une consistance aux équipes éducative. ”. Cet appel justifie le titre donné à cette interview : “Innovez, partagez, mutualisez...”. Il insiste aussi, dans cette perspective, sur la nécessité de refonder une formation initiale et continue des professeurs qui est aujourd’hui sinistrée. Il annonce par ailleurs la réactivation d’un Conseil de l’innovation (et aussi d’un conseil des Programmes lors de son déplacement à Orléans)
Le ministre de l'éducation nationale revient aussi sur les objectifs de la refondation." Il faut reconstruire cette maison sur des fondements solides si l’on veut que tous les élèves réussissent, repenser ce qu’est la réussite elle-même". La concertation qui passe maintenant par une deuxième phase puisqu’elle va se décentraliser et donner lieu à des réunions (mais pas de journée banalisée), dans les régions dans la semaine qui vient.
Toujours à propos de la refondation, on pourra lire chez nos “amis” du Café Pédagogique, la tribune de Philippe Meirieu en réponse à l’interview du Ministre. Le pédagogue se réjouit de la “modestie” annoncée par le Ministre, “D’autant plus que nous sommes revenus, depuis longtemps, de l’illusion des directives-miracles et que nous savons bien qu’entre le cabinet du ministre et la salle de classe, il n’existe pas vraiment de « transmission directe ». Heureusement d’ailleurs : cela donne aux enseignants toute leur dignité et leur responsabilité ; cela signe aussi la fin de la songerie de « l’école-usine » où les élèves seraient « formatés » selon des normes prédéfinies. Éduquer un sujet n’est pas fabriquer un objet : le ministre-philosophe le sait. Et nous savons qu’il le sait. C’est rassurant.”.
Mais Philippe Meirieu rappelle aussi certaines priorités et regrette l’absence de quelques “signaux forts”. “J’aurais souhaité, par exemple, que les programmes du primaire de 2008 – que toute la communauté éducative s’accorde à considérer comme catastrophiques – soient suspendus et qu’on revienne, en attendant l’élaboration de nouveaux programmes, aux excellents textes de 2002. […] J’aurais voulu la levée rapide des sanctions contre les enseignants en « résistance » qui, à leur manière, ont milité contre des dispositions absurdes et injustes. J’aurais aimé, en même temps que la reconstruction de la formation initiale – dont on comprend bien qu’elle sera lourde et lente –, une relance immédiate de la formation continue qui peut être beaucoup plus vite réactivée… ”. Il souhaite aussi que le refondation aille plus loin que l’École au sens strict. “Car je crois que la « refondation » de l’École ne sera vraiment possible que si elle s’inscrit dans une réflexion et un sursaut éducatif plus globaux. Ce qui rend difficile l’enseignement aujourd’hui n’est pas seulement, en effet, les dysfonctionnements, voire la fragilité, de l’institution scolaire, c’est le statut même de l’éducation et le statut de l’enfant – dans toutes ses dimensions – au sein de notre société.

« Le système se dégrade par le bas »
L'enquête annuelle publiée mardi par l'OCDE dresse un panorama des systèmes éducatifs dans le monde.. Un chiffre attire l'attention : en France, le taux de scolarisation des 15-19 ans est en baisse. Il passe 89 % en 1995 à 84 % en 2010. «Cette baisse est d'autant plus inquiétante que lorsque l'on sort du système éducatif sans diplôme, la situation de précarité sur le marché du travail est beaucoup plus difficile en France que dans d'autres pays de l'OCDE», note Éric Charbonnier, expert à la direction éducation, qui a dressé le bilan pour la France. « Le système se dégrade par le bas », ajoute t-il. 71% des non scolarisés sont sans emploi ou inactifs contre seulement 57 % en moyenne dans les autres pays développés. Une situation qui a, de plus, tendance à persister dans le temps. Les sans-diplômes âgés de 25 à 29 ans sont encore 22 % à être au chômage contre 15 % dans l’OCDE.
Le même Éric Charbonnier dans une interview donnée au SNUipp s’attarde aussi sur la situation de l’école maternelle étudiée maintenant par l’OCDE. «Beaucoup de pays ont fait le choix de la scolarisation dès la maternelle, où se jouent les inégalités», observe Éric Charbonnier. De ce point de vue, la France est bonne élève avec un taux de scolarisation des enfants de quatre ans supérieur à 95%, comme en Belgique, en Allemagne, au Japon et au Royaume-Uni. L'école maternelle française est donc efficace pour son accueil. Son encadrement en revanche laisse à désirer, avec 21 enfants par classe, là où l'on en compte moins de 10 en Suède, en Nouvelle-Zélande, au Chili, et où la moyenne des pays de l'OCDE se situe à 14. Si la France se place légèrement au-dessus de la moyenne de l'OCDE, pour les dépenses publiques en direction de l’’éducation avec 5,9 % du PIB, en revanche la dépense par élève est plus faible pour la maternelle et le primaire en France par rapport à la moyenne.
L’autre donnée qui va être commentée porte sur le salaire des enseignants. En France, le salaire des enseignants du primaire ou du secondaire est inférieur à la moyenne de l'OCDE. Ce constat vaut aussi bien pour les débutants - 24.334 dollars, contre une moyenne de 27.960 - que pour les professeurs ayant 15 ans d'expérience - 32.733 contre, contre 38.280.
Plus d'élèves par enseignant, moins de semaines de cours, des professeurs plus jeunes et moins bien payés, des dépenses d’éducation privilégiant le secondaire aux dépens du primaire, sur plusieurs critères, la France apparaît comme un pays "atypique" par rapport à la moyenne de l'OCDE, comme le résume une dépêche AFP . Un des enjeux de la refondation sera sûrement de retrouver des équilibres plus conformes à la réussite de tous les élèves. Enfin un “Pisa-choc” en France ?

Morale laïque, la suite…
La morale laïque continue à faire débat. Dans son interview au Café Pédagogique , le ministre y revient : “l faut bien comprendre que la morale laïque, cela n’a rien de vieillot. Il ne s’agit pas de réciter des préceptes ou d’ânonner des maximes, mais d’enseigner la liberté, de réfléchir au sens de la vie. Chacun a le droit à sa culture, ses croyances. La morale laïque ne doit blesser aucune conscience. Mais à l'école on bâtit le commun, et c'est une faiblesse que d'avoir abandonné cette mission d'enseigner ces valeurs. Si l'école a peur d'enseigner des valeurs émancipatrices, alors les marchands, les intégristes ont tout le terrain pour eux. Si l'école ne se défend plus, elle s'écroule. Je demande aux enseignants de comprendre que c'est une grande fierté pour eux de porter ces valeurs. On ne va pas laisser la laïcité à ceux qui professent la haine de l'autre. ”. On notera que Philippe Meirieu, dans l’interview que nous évoquions plus haut, semble apporter son soutien à cette volonté tout en se demandant si c’est une discipline spécifique qui est le moyen le plus approprié de défendre cette idée : “Ce sont […] toutes les disciplines, indissociablement dans leurs contenus et dans leurs méthodes, qui doivent porter les valeurs de la « morale laïque ». Et l’on peut craindre qu’une discipline séparée et spécifique les exonère, dans ce domaine, de leur responsabilité. Comme on doit s’inquiéter, bien sûr, de la dérive « scolastique », comme disait Célestin Freinet, d’un enseignement coupé de toute réalité où l’on passe son temps à « expliquer ce qu’il faut faire sans le faire »…
Le sociologue et spécialiste des religions, Jean Baubérot, publie dans Le Monde une tribune plutôt favorable au projet de Vincent Peillon. Mais lui aussi pense qu’il faut d’abord mettre cette morale en actes : “ L'enseignement de la morale laïque doit relier situations vécues et principes généraux. Le problème des discriminations ne peut être mis sous le boisseau, et les élèves sont sensibles à celles qu'ils subissent. Ont-ils pour autant conscience que respecter le travail du personnel de service, ne pas l'alourdir par la transgression de règles de propreté et d'ordre, constitue déjà une lutte contre des formes feutrées de discrimination ?
L’historienne Suzanne Citron est beaucoup plus critique sur cette proposition du ministre. Pour elle, la “morale laïque” ne peut pas, ne doit pas, être “une discipline de plus ”. Elle formule d’ailleurs une critique très forte des disciplines scolaires et des programmes trop normatifs qui cloisonnent les savoirs et créent de la démotivation. Elle conclut : “Monsieur le Ministre, une morale laïque pour l’école d’aujourd’hui ne saurait donc se présenter comme une nouvelle «discipline» s’ajoutant aux autres. Elle exige au contraire, pour être pertinente, une révolution dans la manière de penser non seulement les contenus scolaires mais la République elle-même et la façon dont elle conçoit la dignité sociale et respecte tous les talents.”.

A propos de la violence, du “malaise des profs” et des médias…
Une enseignante d'histoire et géographie du collège Jules-Verne de Buxerolles, près de Poitiers, a été agressée mercredi par la mère d'un élève de 4ème, à la suite d'une remarque dans le cahier de correspondance. Jeudi 13 septembre, un enseignant d'un lycée professionnel de Bordeaux a été roué de coups par un de ses élèves , âgé de 18 ans, à l'issue d'un désaccord lors d'un cours évoquant le système politique du Maroc, a indiqué la direction de l'établissement. Le ministre, notamment lors de son déplacement à Orléans, a évidemment condamné fermement ces agissements. "J'ai demandé à ce que l'institution soit auprès des professeurs et pas seulement dans l'indignation - je suis indigné et j'espère tous les Français avec moi - mais en même temps dans l'action judiciaire", a déclaré le ministre. "Nous ne pouvons pas accepter que ceux qui s'occupent de nos enfants puissent être agressés [...]. Nous ne le tolérerons pas. Nous mettrons en oeuvre les moyens matériels. Et en même temps nous serons aux côtés des enseignants d'un point de vue judiciaire chaque fois que cela sera nécessaire".
Dans ce type d’affaire, les déclarations ministérielles sont logiques, légitimes et attendues. De même qu’il est tout à fait normal que la presse relate ces faits et nous en informe. Ce qui est plus problématique, ce sont les sur-interpérations et les généralisations qui sont faites à partir de deux cas. Certes, ceux-ci sont graves. Mais rien ne permet de déduire à partir de là une tendance lourde d’autant plus que les statistiques sur ce sujet sont peu claires. Celui qui va le plus loin dans ce domaine , c’est Christophe Barbier de l’Express dans ses fameuses vidéos avec son écharpe rouge . Il considère en effet que ces deux événements sont la preuve que le concept d'autorité est en pleine crise et qu'il faut le restaurer au plus vite. D’autres commentaires journalistiques plus mesurés mettent en évidence le fait que tous ces incidents, qu’ils soient ou non en hausse, viennent encore nourrir le malaise enseignant, le sentiment de ne plus être respectés ni écoutés, des élèves et de la hiérarchie.
Encore une fois, cela nous amène à réfléchir sur la manière dont les médias parlent de l’École mais plus globalement sur les relations entre les médias et la construction de l’opinion. Au delà de l’analyse en terme de manipulation, je crois que le phénomène est plus complexe que ce qu'on reproche habituellement aux médias. Ceux-ci ne construisent pas l'opinion mais ont un pouvoir de "mise à l'agenda" de tel ou tel fait. Et comme il y a des phénomènes d'imitation au sein de la presse, cela peut conduire à des emballements médiatiques à partir d'un ou deux cas. Mais ça peut aussi ne pas rencontrer l'opinion qui adhère ou pas à ce qui lui est proposé. Et le soufflé médiatique peut retomber aussi vite qu'il est monté. Tout comme il peut devenir un “phénomène de société” et devenir alors un enjeu politique. Prenons un exemple légèrement décalé. Imaginons que se soient produits à une ou deux journées d'intervalle des agressions contre le personnel hospitalier dans les urgences. On en aurait conclu immédiatement à une remise en cause de l'autorité de la médecine et à un malaise dans le milieu médical...? Sûrement. Mais cela ne veut pas dire pour autant qu'il y a sur une période plus longue plus ou moins d'agressions qu'avant. Et pour rester sur cet exemple des agressions dans les hôpitaux, je suis sûr qu'il y en a en ce moment même. Mais on en parle pas... Donc elles n'existent pas...
Les citoyens, quoi qu'on en dise, ont de plus en plus de discernement et sont capables de repérer ces processus d'emballement à l'oeuvre et ne pas retenir certains évènements car ils ne correspondent pas aux questions du moment. Mais si le fait divers rencontre l'opinion car il est porteur de sens, qu'il touche à des valeurs ou des questions sociétales fortes, alors la mayonnaise peut prendre ... Peut-être que ces deux faits sont révélateurs de la manière dont la société voit l’école aujourd’hui. Mais, de grâce, ne généralisons pas à partir de quelques faits même rapprochés dans le temps. Le port de l’écharpe rouge n’exonère pas d’un peu de rigueur journalistique…

L’étrange défaite
L’historien Marc Bloch rédige en 1940 ce qui sera son dernier ouvrage “L’étrange défaite”. Ce texte sera publié en 1946, deux ans après l’assassinat de ce brillant historien par la Gestapo. Dans ce texte, il analyse avec une pertinence remarquable la situation de la société française qui a conduit à la défaite de 1940. Il montre en particulier que la débâcle de 1940 est en grande partie le résultat d’une mauvaise formation des élites françaises. Le journaliste Patrick Fauconnier dans le Nouvel Observateur a eu la bonne idée de relire ce document et d’en mettre en exergue quelques passages. Ceux ci résonnent curieusement dans la société française de 2012, 72 ans après…
De tant de reconstructions indispensables, celle de notre système éducatif ne sera pas la moins urgente . Notre effondrement a été avant tout, chez nos dirigeants et dans toute une partie de notre peuple, une défaite à la fois de l’intelligence et du caractère. Parmi ses causes profondes, les insuffisances de la formation que notre société donnait à ses jeunes ont figuré au premier rang. Un mot, un affreux mot, résume une des tares les plus pernicieuses de notre système éducatif : celui de bachotage. Le secondaire, les universités, les grandes écoles en sont tout infectés. « Bachotage » : autrement dit : hantise de l’examen et du classement. On n’invite plus les étudiants à acquérir les connaissances, mais seulement à se préparer à l’examen. Dans ce contexte l’élève savant n’est pas celui qui sait beaucoup de choses, mais celui qui a été dressé à donner, par quelques exercices choisis d’avance, l’illusion du savoir. Au grand détriment de leur instruction, parfois de leur santé, on plonge trop précocement les élèves dans la compétition afin d’éviter tout retard pour intégrer telle ou telle grande école. Il n’est pas nécessaire d’insister sur les inconvénients intellectuels d’un pareille « manie examinatoire ». Mais ses conséquences morales, c’est la crainte de toute initiative, chez les maîtres comme chez les élèves, le culte du succès substitué au goût de la connaissance, une sorte de tremblement perpétuel et de la hargne, là ou devrait au contraire régner la libre joie d’apprendre.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 14:09/12(certains articles payants)


A Bordeaux et Poitiers, deux agressions de profs gâchent la rentrée scolaire
En deux jours, deux enseignants ont été frappés, renforçant le malaise de la profession.
Lire la suite de l’article


Pénurie d’enseignants : une rentrée chahutée
Les élèves sans prof, les classes surchargées et les protestations qui vont avec occupent le ministère.
Lire la suite de l’article


La morale laïque à l’école, une discipline de plus ?
Par Suzanne CITRON Historienne
Lire la suite de l’article


Le système scolaire français «se dégrade par le bas»
L'OCDE dévoile aujourd'hui ses indicateurs sur l'éducation. Un chiffre attire l'attention : en France, le taux de scolarisation des 15-19 ans est en baisse.
Lire la suite de l’article


«La refondation pour l'école prévoit de recruter davantage de professeurs»
Une semaine après la rentrée, qu'attendent les élèves et leurs parents de l'école ? George Pau-Langevin, ministre déléguée à la Réussite éducative, a répondu à vos questions.
Lire la suite de l’article


Vincent Peillon court toujours
Le matin, il est à la radio, le soir à la télé, entre les deux, sur une chaîne en continu, dans la presse régionale... Vincent Peillon est partout. Suivre ses déclarations est un travail de Sisyphe : à peine croit-on en avoir fini et pouvoir passer à autre chose, que ça recommence, le ministre parle, et parle encore. Souvent pour ne rien dire d'ailleurs, en tout cas rien de nouveau. Mais pour le savoir, encore faut-il l'avoir suivi !
Lire la suite de l’article


91% des Français favorables à un cours de «morale laïque»
C'est le résultat d'un sondage Ifop réalisé au sujet de ce projet du ministre de l'Education Vincent Peillon.
Lire la suite de l’article


500 «assistants de prévention et de sécurité» dans les collèges et lycées
La circulaire adressée aux recteurs d'académie insiste sur l'importance de la présence d'adultes dans les établissements sensibles.
Lire la suite de l’article


Dans un collège de Grigny, une semaine pour "s'apprivoiser"
"Vous n'êtes pas en danger ici". Goguenard, le principal-adjoint du collège Sonia-Delaunay de Grigny accueille vendredi matin les nouveaux professeurs de cet établissement situé en zone sensible. […]Le collège, qui scolarise 460 élèves, dont des jeunes du centre-ville, n'est pas à proprement parler un "établissement ghetto". Il bénéficie de moyens supplémentaires grâce à la labellisation ECLAIR. Mais il traîne une "mauvaise réputation", concède la principale Fabienne Lajaunie qui a eu l'idée de cette "semaine citoyenne".
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 14:09/12 (certains articles payants)


La violence scolaire fait sa rentrée
Vincent Peillon hausse le ton après deux agressions de professeurs.
Lire la suite de l’article


Le monde enseignant sous le choc des violences scolaires
Deux professeurs ont été agressés mardi 11 septembre en Gironde et dans la Vienne, l'un par un élève, l'autre par une mère de famille. Elèves, parents et professeurs crient leur colère.
Lire la suite de l’article


«Les enseignants n'ont plus le soutien de leur hiérarchie»
Olivia Millioz, porte-parole de l'association SOS Éducation, analyse les causes de l'accroissement des violences à l'école.
Lire la suite de l’article


Une prof agressée par la mère d'un élève
Une enseignante d'histoire et géographie du collège Jules-Verne de Buxerolles, près de Poitiers, a été agressée mercredi par la mère d'un élève de 4ème, à la suite d'une remarque dans le cahier de correspondance.

Lire la suite de l’article


Les devoirs à la maison, source d'inégalités croissantes
Les familles populaires sont désorientées par les devoirs à la maison et les «codes scolaires», qu'elles peinent à assimiler. Le débat n'est pas nouveau, mais un livre publié cette rentrée revient sur le sujet.
Lire la suite de l’article


Le décrochage des lycéens français préoccupe l'OCDE
L'enquête annuelle publiée mardi par l'OCDE dresse un panorama des systèmes éducatifs dans le monde.
Lire la suite de l’article


Exit les baby machos !
Comment les stéréotypes sexistes pénètrent-ils – encore – le cerveau des tout-petits ? Dans les crèches ou les écoles, les filles en rose et les garçons en bleu sont-ils en passe d’être ringardisés ?
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr (certains articles payants) du 14:09/12


Vers un Conseil national des programmes version 2012
Le Conseil national des Programmes pourrait bien renaître de ses cendres. Le ministre Vincent Peillon a annoncé jeudi 13 septembre qu’il remettrait en place une instance chargée de préparer les programmes sur lesquels plancheront les générations à venir d’élèves
Lire la suite de l’article


L'enseignant agressé à Bordeaux veut un entretien "constructif" avec Peillon
Un enseignant d'un lycée professionnel de Bordeaux a été roué de coups par un de ses élèves, âgé de 18 ans, à l'issue d'un désaccord lors d'un cours évoquant le système politique du Maroc, a indiqué la direction de l'établissement, jeudi 13 septembre.
Lire la suite de l’article


Le poids des cartables, le choc des vertèbres
A chaque rentrée scolaire, la question du poids des cartables revient comme une ritournelle. La Fédération des conseils de parents d'élèves (FCPE), le Syndicat national des masseurs kinésithérapeutes rééducateurs (SNMKR) et le réseau de professionnels M'ton dos, ont annoncé, mardi 11 septembre, le lancement d'une nouvelle campagne de prévention contre le mal de dos.
Lire la suite de l’article


A l'université de Cergy-Pontoise, une "semaine d'intégration" pour aider les première année
Lundi 3 septembre, Maud et Faiza nous avaient à voix basse confié leur peur alors qu'elles arpentaient l'esplanade de l'université de Cergy-Pontoise. Trop vaste, que cette ville dans la ville, pire que ce qu'elles avaient imaginé, et comment donc pouvaient-elles dénicher la salle A 341 ?
Lire la suite de l’article


Le défenseur des droits s'interroge sur l'accessibilité aux cantines scolaires
Quelle est la situation de la cantine scolaire en France ? L'an dernier, LeMonde.fr a réalisé une carte de toutes les restaurations scolaires dont l'accès était réservé en priorité aux enfants dont les deux parents travaillent.
Lire la suite de l’article


Education : la France est-elle une bonne élève ?
En termes d'éducation, la France n'est pas à la pointe. Dans son rapport annuel "Regards sur l'éducation 2012", paru le 11 septembre, l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) propose des comparaisons établies parmi l'ensemble des pays développés. The Guardian a publié les principaux chiffres de ce rapport, permettant de comparer la France avec les autres pays.
Lire la suite de l’article


Le décrochage scolaire en France préoccupe l'OCDE
Le taux de scolarisation des jeunes âgés de 15 à 19 ans a légèrement baissé en France depuis quinze ans, un constat "préoccupant" selon le dernier rapport annuel de l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), "Regards sur l'éducation 2012".
Lire la suite de l’article


Education : la France, un pays "atypique"
Plus d'élèves par enseignant, moins de semaines de cours, des professeurs plus jeunes : sur plusieurs critères, la France apparaît comme un pays "atypique" par rapport à la moyenne de l'OCDE, selon le rapport "Regards sur l'éducation 2012" publié mardi par l'institution.
Lire la suite de l’article


Les compagnies d'assurance s'emparent du marché de l'angoisse scolaire
Confiants, les parents d'élèves et les enseignants en ces temps de rentrée ? Si l'inquiétude se mesurait au nombre de contrats d'assurance souscrits, et aux garanties que ceux-ci proposent, la réponse serait sans doute nuancée.
Lire la suite de l’article


Redonnons à la morale laïque toute son actualité Par Jean Baubérot, membre du groupe sociétés religions laïcités à l'EPHE-CNRS
Il est réjouissant de constater que le projet du ministre de l'éducation nationale Vincent Peillon d'enseigner la morale laïque à l'école induit un riche débat. Pourtant certaines des positions adoptées restent imprécises.
Lire la suite de l’article


Concertation sur l'école : pas de jour de réflexion libéré pour les profs
D'ici au mercredi 14 septembre, tous les enseignants, de la maternelle aux classes supérieures des lycées, trouveront dans leur casier une lettre signée de la main de leurs ministres. Vincent Peillon, chargé de l'éducation, et George Pau-Langevin, déléguée à la réussite éducative, ont adressé, vendredi 7 septembre au soir aux recteurs, un exemplaire du courrier qui doit être diffusé aux 920 000 profs.
Lire la suite de l’article


Etre un bon prof ? Pas si simple
Qui remercieriez-vous si vous receviez un prix Nobel ? Votre famille, vos collaborateurs, vos mentors ? Le jour où il a reçu le sien, Albert Camus a tiré son chapeau à son instituteur. Un certain Louis Germain, qui lui apprit mille choses en le jugeant digne "de découvrir le monde ", se souvient-il dans Le Premier Homme, et qui l'encouragea à poursuivre ses études. L'icône du bon professeur, à qui la République doit un de ses plus grands écrivains.
Lire la suite de l’article


Un enfant battu par des agents de sécurité pour avoir volé un Kinder
Un garçon de 12 ans s'est vu infliger une sévère correction par deux agents de sécurité d'un supermarché toulousain. Son crime ? Avoir tenté de dérober un paquet de Kinder Bueno. Pensant se faire simplement réprimander, l'enfant est conduit par les deux hommes dans la salle de repos du magasin où il est littéralement passé à tabac.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 14:09/12



«  35 élèves par classe, c’est aberrant ! »
Classes bondées et manque de moyens humains, certains établissements scolaires sont au bord de l’explosion. Au lycée Picasso de Fontenay-sous-Bois, la grève a été déclarée.
Lire la suite de l’article


Moins de lycéens, plus de décrocheurs
Le rapport annuel de l’OCDE 
sur l’éducation montre un recul en France de la scolarisation des élèves au sortir du collège. Une dégradation qui touche surtout les enfants de milieux défavorisés.
Lire la suite de l’article


Ecole: Peillon ne rompt pas avec le système d'évaluation des élèves
Le ministre de l’Education nationale Vincent Peillon a annoncé dans un entretien accordé au site Le café pédagogique qu’il entendait simplifier le livret personnel de compétences, alors que certains syndicats d’enseignants demandaient la suppression de ce système inspiré des "méthodes de management néo-libérales".
Lire la suite de l’article


Tous les élèves peuvent-ils réussir à l’école ?
Table ronde avec Jacques Bernardin, président du Groupe français d’éducation nouvelle (Gfen). Jean-Rémi Girard, secrétaire national à la pédagogie du Syndicat national des lycées et collèges (Snalc). et Philippe Watrelot, président du Cercle de recherche et d’action pédagogiques (Crap-Cahiers pédagogiques).
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 14:09/12



Violences scolaires : les profs, encore maîtres en classe?
Deux enseignants ont été frappés à deux jours d’intervalle, l’un par une maman, l’autre par un élève. En ce début d’année, l’exaspération est déjà forte.
Lire la suite de l’article


Parents et kinés se mobilisent contre les cartables trop lourds
La chasse aux cartables trop lourds est à nouveau ouverte. Comme c'est le cas lors de chaque rentrée scolaire, la FCPE, principale fédération de parents d'élèves, se mobilise pour dénoncer et prévenir les maux de dos des plus petits.
Lire la suite de l’article


Poitiers : une mère placée en garde à vue après l'agression d'une enseignante
Une enseignante d'histoire et géographie du collège Jules-Verne de Buxerolles, près de Poitiers, a été agressée mercredi par la mère d'un élève de 4ème, à la suite d'une remarque dans le cahier de correspondance.
Lire la suite de l’article


Essonne : Les écoles obtiennent 31 classes supplémentaires
Leur mobilisation n’aura pas été vaine. La trentaine de parents d’élèves de l’école élémentaire René-Descartes de Viry-Châtillon, mobilisés depuis vendredi, ont obtenu hier soir l’ouverture d’une treizième classe dans leur établissement, à l’instar de 30 autres écoles du département.
Lire la suite de l’article


Nogent-sur-Marne : mini-jupes et décolletés interdits au lycée
Depuis la rentrée, les élèves du lycée Branly se font reprendre lorsqu’ils portent des tenues jugées inapropriées par le personnel de l’établissement. Inacceptable, dénoncent des parents.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 14:09/12



Le badminton,vedette du sport scolaire
Peu connu en France il y a trente ans, le badminton s’impose aujourd’hui comme la discipline la plus pratiqué edans les cours d’éducation physique. Il est aussi leader dans les associations sportives des établissements, où les inscriptions sont en cours.
Lire la suite de l’article


L’inquiétant recul de la scolarisation des 15-19 ans
Selon l’étude annuelle « Regards sur l’éducation », publiée mardi 11 septembre par l’OCDE, le taux de scolarisation des 15-19 ans en France a diminué au cours des quinze dernières années. L’insertion professionnelle de ces jeunes s’avère plus problématique dans notre pays que dans la plupart des autres pays membres.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 14:09/12



Refonte de rythmes scolaires : les mises en garde de l'OCDE
L'allongement de l'année scolaire, que défend le gouvernement, ne résoudra pas à lui seul les problèmes de l'école française, avertit l'Organisation de coopération et de développement économiques dans son rapport annuel sur l'éducation publié hier.
Lire la suite de l’article


L'OCDE juge «préoccupant» le décrochage scolaire en France
Dans son rapport annuel sur l'éducation publié ce mardi, l'Organisation de coopération et de développement économiques s'inquiète d'une baisse du taux de scolarisation des 15-19 ans en France.
Lire la suite de l’article


L'OCDE s'alarme de futures difficultés pour renouveler les enseignants
Remplacer les profs partant à la retraite sera un défi pour certains pays européens, souligne l'Organisation de coopération et de développement économiques dans son rapport annuel sur l'éducation.
Lire la suite de l’article


Chicago : une grève d'enseignants pose problème à Obama
Les syndicats et les autorités de la ville s'opposent sur les modalités d'évaluation des professeurs. De quoi dégrader les relations entre le président sortant et les syndicats.
Lire la suite de l’article


Ré-enchanter l’école est un impératif social par Vincent Levrault
- Les résultats de la France aux tests de performance scolaire PISA n'ont cessé de se dégrader passant de la 13e place en 2000 à la 22e place en 2009. La France compte environ 20% des élèves entrant en 6e qui ne maîtrisent pas les savoirs fondamentaux (lire, écrire, compter). Améliorer l'école devient une urgence et devrait être l'un des enjeux majeurs du quinquennat.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 14:09/12



Bordeaux: un professeur frappé par un lycéen après un désaccord en cours
Un professeur de Bordeaux a été roué de coups mardi par un élève de 18 ans après un désaccord en cours sur la situation politique au Maroc, une deuxième agression d'enseignant en deux jours qualifiée "d'inacceptable" par le ministre Vincent Peillon, que l'enseignant a demandé à rencontrer.
Lire la suite de l’article


La mère d'une handicapée occupe un collège pour obtenir une classe spécialisée
La mère d'une jeune handicapée moteur, accompagnée de parents d'élèves, occupe depuis mercredi soir une salle d'un collège de Thionville (Moselle) afin d'obtenir l'ouverture d'une classe spécialisée pour sa fille, a-t-on appris des services de l'Etat.
Lire la suite de l’article


Poitiers: L'enseignante raconte son agression par la mère d'un élève
Elle a été frappée mercredi en plein cours...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 14:09/12



Conventions ZEP : fils d’ouvriers, j’en ai sué pour entrer à Sciences-Po
Si je n’avais pas eu ce professeur de lettres en première, je n’aurais certainement pas su que Sciences-Po proposait des concours d’admission spécifiques aux élèves de ZEP (zone d’éducation prioritaire) comme moi. Et aujourd’hui, je n’y serais peut-être pas.
Lire la suite de l’article


La rentrée bordélique d’un lycée de banlieue
Proviseure débordée, profs en grève : au lycée Rousseau de Sarcelles – le plus grand du Val-d’Oise –, les élèves n’ont toujours pas repris les cours. Récit.
Lire la suite de l’article


Ecole : six idées neuves pour aider les élèves pauvres
Précarité, mal-logement : pour les enfants des familles défavorisées, l’école amplifie les inégalités. L’association ATD Quart Monde propose six pistes.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 14:09/12



Profs en plus, rythmes : l'école renouvelée selon Peillon
Le ministre de l'Éducation nationale promet aux élèves des jours de travail supplémentaires, des enseignants plus nombreux et mieux formés...
Lire la suite de l’article


Cours de morale à l’école. Le projet plébiscité par les Français
Le projet de création de cours de « morale laïque » porté par le ministre de l’Education nationale, Vincent Peillon, est plébiscité, selon un sondage Ifop réalisé pour Dimanche Ouest France.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 14:09/12



Les Français favorables aux cours de "morale laïque"
Une semaine après l'annonce par le ministre de l'Education, Vincent Peillon, de l'instauration de cours de "morale laïque", les Français se disent favorables à un tel enseignement dans un sondage Ifop pour Dimanche Ouest France.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 14:09/12


Un professeur agressé par un élève à Bordeaux
Il n'est "pas question de laïcité ou d'islam" a précisé le proviseur. Le professeur a demandé un entretien "constructif et courtois" au ministre de l'Education.
Lire la suite de l’article


Poitiers : une mère d'élève gifle une enseignante
Le ministre de l'Education nationale Vincent Peillon a exprimé "sa plus vive indignation" et apporté "son soutien indéfectible" à l'enseignante.
Lire la suite de l’article


Enseignant depuis 11 ans, j'ai vu les relations avec les parents se tendre
Une enseignante a été agressée mercredi par la mère d'un de ses élèves de 4e, à la suite d'une remarque dans le cahier de correspondance. Un incident qui ne surprend pas notre contributeur Yves Delahaie, professeur de français, qui note une nette modification du rapport de force entre parents et enseignants ces dernières années.
Lire la suite de l’article


Pourquoi il faut lutter davantage contre l'illettrisme en Europe Par Androulla Vassiliou,Commissaire européenne
L'illettrisme concerne en Europe près de 75 millions de personnes. C'est pourquoi un groupe d’experts, réuni par la Commission européenne, vient de rendre jeudi 6 septembre un rapport sur les moyens de lutter contre ce phénomène. Androulla Vassiliou, commissaire européenne chargée de l'éducation, appelle les gouvernements européens à âgir.
Lire la suite de l’article


"L"étrange déprime" française: l'école en cause, comme en 1940 .
Dans "L'Etrange défaite", l'historien Marc Bloch a magistralement montré que la débâcle de 1940 provenait d'une mauvaise formation des élites françaises. L'histoire se reproduit-elle avec notre débâcle économique actuelle ?
Lire la suite de l’article


Ecole : on "décroche" de plus en plus depuis 15 ans
C'est d’autant plus préoccupant que les "décrocheurs" galèrent plus en France qu’ailleurs, s’inquiète l’OCDE. La baisse du nombre de redoublements serait un facteur d’explication.
Lire la suite de l’article


ETATS-UNIS. Les profs s'invitent dans la campagne
Du jamais vu depuis 25 ans : depuis lundi matin, toutes les maternelles, écoles, collèges et lycées publics de Chicago, troisième ville du pays, sont en grève. Un couac malvenu pour Barack Obama.
Lire la suite de l’article


IUFM : ce qu’il ne faut pas refaire, M. le ministre !
Vincent Peillon a promis de ressusciter les centres de formation pour les enseignants. Une bonne idée, selon ceux qui y sont passés… à condition de ne pas oublier que bien de choses clochaient dans les IUFM.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 14:09/12


Violences scolaires: "Il faut restaurer l'autorité des professeurs"
En deux jours, deux professeurs ont été agressés: l'un par un parent d'élève, l'autre par l'élève lui-même. La preuve que le concept d'autorité est en pleine crise et qu'il faut le restaurer au plus vite. L'édito de Christophe Barbier.
Lire la suite de l’article


Recrutement des enseignants: l'avertissement de l'OCDE à Vincent Peillon
Que faut-il retenir du "Regards sur l'éducation", ce rapport annuel diffusé sur l'OCDE sur l'état de l'école? Deux constats et un avertissement au nouveau ministre.
Lire la suite de l’article


Violence scolaire: un combat perdu d'avance?
Un enseignant roué de coups par un élève, une autre giflée par un parent d'élève. Une nouvelle fois la violence scolaire se retrouve au coeur de l'actualité. Un défi pour les pouvoirs publics.
Lire la suite de l’article


"A l'école, il faut apprendre la vie sociale plutôt que la morale" Par maryse-helbert
Pour notre contributeur, nos dirigeants doivent s'inspirer des réformes de politique d'éducation effectuées à l'étranger plutôt que de prôner un retour en arrière avec l'enseignement de la morale laïque comme l'a préconisé le ministre de l'Education Vincent Peillon.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 14:09/12


Peillon : Innovez, partagez, mutualisez...
"L’école du XXIe, c’est une école plus transversale, une école de pairs qui permet aux enseignants d’innover, de partager, d’apprendre les uns des autres, d’occuper, dans leur carrière, des fonctions différentes". Au terme d'une journée chargée, Vincent Peillon a accordé un long entretien au Café pédagogique. Il évoque l'innovation et le numérique. Il annonce la renaissance du Conseil de l'innovation, une structure crée par J. Lang et supprimée par L. Ferry. Un livret de connaissances et de compétences largement simplifié provisoire remplacera cette année le livret actuel jugé trop complexe. Le ministre de l'éducation nationale s'explique longuement sur les objectifs de la refondation et ses projets. " Il faut reconstruire cette maison sur des fondements solides si l’on veut que tous les élèves réussissent, repenser ce qu’est la réussite elle-même"...
Lire la suite de l’article


Philippe Meirieu : « Refondation » : à quelles conditions ?
Sollicité par le Café pédagogique, Philippe Meirieu réagit aux déclarations de Vincent Peillon. Tout en soulignant "le renversement salutaire de perspective" initié par le nouveau ministre, P. Meirieu invite à réagir à la "désinstitutionalisation galopante" et à la montée de l'individualisme en éducation.
Lire la suite de l’article


Christian Orange "Les savoirs sont de puissants moyens d’émancipation"
" Il faut concevoir les savoirs comme des puissants moyens d’émancipation et de développement de la pensée critique". Interrogé par le Café pédagogique, Christian Orange revient sur la didactique des sciences. Il explicite les thèses de son ouvrage.
Lire la suite de l’article


Palheta : "La transformation de l'école ne peut s'inscrire que dans un projet plus vaste de transformation sociale"
Pour l''auteur de La domination scolaire, " on peut espérer faire de l’école autre chose qu’une instance de tri et une machine à convaincre les jeunes d’origine populaire qu’ils seraient « bons à rien »." Il précise ici les mécanismes qui permettent à travers l'Ecole le maintien de la domination sociale. Un voyage assez désespérant dans l'institution scolaire...
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Touteduc (accès payant) du 14:09/12


Le SNALC est satisfait du fonctionnement de la concertation
"Nous adhérons à la concertation à condition qu'elle s'ancre sur l'école du sérieux, la transmission du savoir et l'autorité reconnue du professeur." a expliqué le SNALC (syndicat des enseignants des lycées et collèges) lors de sa conférence de rentrée.
Lire la suite de l’article


Formation des enseignants : les directeurs d'IUFM plaident pour des ESPE fortes
Le président de la CDIUFM (la conférence des directeurs d'IUFM) réaffirme la nécessité d'une "refondation de la formation des enseignants, au sein de l’université, fortement articulée à la recherche en éducation, [et] impérativement professionnalisée". Il le fait à l'occasion d'une prise de position de la "Conférence des doyens et directeurs des UFR de lettres, langues, arts et sciences humaines et sociales" qui voudrait interdire aux futures ESPE [les structures qui doivent prendre le relais des IUFM], "de se constituer en composantes universitaires".
Lire la suite de l’article


Enfants Roms : le droit commun, mais des adaptations du fait de la complexité du dossier (circulaires)
"Le droit commun s'applique en tous points à ces élèves (...) issus de familles itinérantes et de familles sédentarisées depuis peu, ayant un mode de relation discontinu à l'école", et "l'inclusion dans les classes ordinaires constitue la modalité principale de scolarisation". La circulaire annoncée hier par George Pau-Langevin, ministre déléguée à la réussite éducative, au "Collectif pour le droit à l’éducation des enfants roms" insiste à plusieurs reprises sur ce point. En même temps, le texte évoque "des adaptations pédagogiques", "l'élaboration de programmes adaptés", le "décloisonnement en primaire", des "programmes de travail à la carte en collège", des "évaluations spécifiques" et la recherche de "solutions innovantes et efficaces".
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Éducavox du 14:09/12


Comprendre les nouvelles formes dec citoyenneté à l’heure du numérique
Nous vous faisions part, la semaine dernière, des bons conseils d’Ethan Zuckerman pour utiliser intelligemment le financement participatif pour mener à bien des projets citoyens… Le chercheur, directeur du Centre des médias civiques du MIT, a récemment complété son propos à l’occasion d’une conférence donnée à l’université Flinders à Adélaïde en Australie qu’il a retranscrite sur son blog (vidéo). Pour lui, l’expérience de financement participatif de Jase Wilson qu’il évoquait (le développeur Jase Wilson a lancé une collecte de dons sur l’internet pour financer une ligne de tramway à Kansas City, un projet que la ville venait d’abandonner faute de financement) est un exemple de la façon dont les “natifs” d’internet utilisent l’internet pour exercer leur citoyenneté, et s’engager via de nouvelles formes d’outils dans la vie civique.
Lire la suite de l’article


Le C2i2e, un certificat inutile par Michel Guillou
[…] l’acquisition du C2i2e, naturellement intégré à des pratiques pédagogiques durables, comprises et apprises en formation initiale ou continue, ne serait plus exigée des lauréats. Il serait inutile.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 14:09/12


Ecole: l’OCDE s'alarme du décrochage des 15-19 ans
En France, le taux de scolarisation des 15-19 recule depuis quinze ans, c'est l'un des résultats jugés « préoccupants » de l'enquête Regards sur l'éducation 2012 que vient de publier l'OCDE.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Slate.fr du 14:09/12



L'accès aux études supérieures reste inégalitaire en France
Quelle est la situation de l’éducation en France? Un rapport de l’OCDE, intitulé Regards sur l’éducation 2012, place la France dans la moyenne des pays développés.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Huffington Post du 14:09/12



Le livret personnel de compétences, un "casse-tête stérile" selon Vincent Peillon
Un “casse-tête stérile” et trop “complexe”, le livret de compétences et de connaissances? C’est l’opinion de Vincent Peillon, le ministre de l’éducation nationale, qui a annoncé ce vendredi 7 septembredans un entretien au site spécialisé Le Café pédagogique que cet outil pédagogique destiné aux classes de primaire et de collège serait simplifié.
Lire la suite de l’article


La dictée-heu de la rentrée-heu
J'étais zeureux, virgule, j'étais zeureux, virgule... J'étais très zeureux, point, j'étais très zeureux, point... Pourtant, virgule, pourtant, virgule... j'envi-ais un autre enfant, point, j'envi-ais un autre enfant, point... Il se nommait Alphonseu, point, il se nommait Alphonseu, point... Je ne lui connaissais pas d'autre nom, virgule, je ne lui connaissais pas d'autre nom, virgule... et il est fort possible, et il est fort possible... qu'il n'eût que celui-là, point, qu'il n'eût que celui-là, point... Sa mère était blanchisseuse et travaillait en ville, point, sa mère était blanchisseuse et travaillait en ville, point...
Lire la suite de l’article


L'Ecole américaine déconstruite
Les historiens François Durpaire et Thomas Snégaroff nous convient à un voyage au cœur de la civilisation américaine, dans leur dernier ouvrage paru cette semaine "Les Etats-Unis pour les nuls".
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
ÉducPros du 14:09/12


Yves Durand (député PS du Nord) : "La formation permettra de rendre le métier d'enseignant plus attractif"
A moins d’un mois de la remise du rapport issu de la concertation pour la refondation de l’école au ministre de l’Education nationale, fin septembre 2012, Yves Durand, député PS du Nord et président du groupe de travail consacré à la formation, aux missions et à l’évaluation des personnels de l’Education nationale, revient pour EducPros sur les orientations qui font consensus.
Lire la suite de l’article


Rentrée 2012. Au lycée Corbon, une rentrée de terrain loin du politique
Comment se passe la rentrée 2012 ? Quel est l'état d'esprit des enseignants et proviseurs ? Qu'attendent-ils de la concertation sur l'école ? Eléments de réponses au lycée professionnel Corbon à Paris.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
VousNousIls du 14:09/12



"Ce sont les bons élèves qui font les bons lycées"
Les lycées "poubelles" méritent-ils leur réputation ? Face à la stratégie d'évitement de nombreux parents, Gaëlle Guernalec-Levy, chef de service au magazine Parents, a poussé les portes d'un des établissements les moins cotés de Paris : le lycée public Henri-Bergson (19e). Elle y a découvert de très bons profs, investis et bienveillants, ainsi que des élèves normaux. Entretien.
Lire la suite de l’article


Catherine Gaudy : "un dialogue clair et transparent avec les enseignants"
Nommée le 4 juillet, Catherine Gaudy succède à Josette Théophile au poste de DRH des ministères de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Administratrice de l'INSEE, Catherine Gaudy a travaillé au sein de la direction du budget du ministère des finances ainsi qu'aux affaires financières de l'Education nationale. Depuis octobre 2010, elle était adjointe au directeur général pour la Recherche et l'Innovation. Entretien.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.



La démocratie a besoin de la presse.

La presse a besoin de lecteurs pour vivre…

Lisez et achetez des journaux !


Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.