mardi, février 28, 2006

Revue de presse du mardi 28 février 2006

Pour Gilles de Robien les neurosciences sont des « vraies sciences » qui permettent de lutter contre ce qu’il appelle les « curieuses sciences, souvent mêlées de forts a priori idéologiques », comprenez le « pédagogisme » (fustigé la semaine dernière à la convention de l’UMP), doctrine qui abuse les enseignants
C’est ce qu’il écrit dans une tribune publiée dans Libération. Il appelle, comme on s’en doute, la vraie science à la rescousse pour trancher le débat sur la lecture.
« Les premières découvertes sont fécondes, et nous permettent de trancher certaines questions. Nous savons par exemple désormais, grâce aux neurosciences, pourquoi certaines méthodes de lecture sont moins efficaces dans les premiers pas vers la lecture : elles contredisent directement les structures de fonctionnement du cerveau dans l'exercice du décodage. Bref, on sait désormais non seulement que la méthode à départ syllabique est plus efficace, mais l'on sait pourquoi. On en a la preuve. Plus aucune fausse science ne pourra révoquer l'expérience. »

Le même journal Libération consacre sa Une à la question du dépistage précoce des enfants « à problèmes » et potentiellement délinquants. Cette proposition contenue dans un rapport de l’INSERM et reprise notamment par le Ministre de l’Intérieur est contestée fortement. Une pétition circule « Pas de zéro de conduite pour les enfants de trois ans, Appel en réponse à l’expertise INSERM sur le trouble des conduites chez
l’enfant » qu’on peut signer en ligne

Sur ce sujet, il faut aussi lire le billet, très court et très efficace, d’Eric Fottorino dans Le Monde

La Croix s’intéresse, pour sa part, à la question du socle commun et de l’évaluation.
« La culture française de la « note » sur le bulletin scolaire contribue aujourd’hui davantage à « classer les élèves entre eux » qu’à mesurer leurs acquis,déclare Bruno Racine, président du Haut Conseil de l’École, qui critique aussi la notion de « moyenne ». « Un élève peut être bon dans telle matière, mais très mauvais dans telle autre, poursuit-il, et malgré tout parvenir à passer dans la classe supérieure ou à décrocher son examen.»
Le président du HCE juge aussi que le concept de moyenne n’est plus conforme aux méthodes d’évaluation modernes. Bruno Racine, précise surtout, dans cette interview, les enjeux du futur « socle commun » qui sera présenté en mars au gouvernement.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 28/02/06


Le cerveau, puits de sciences
par Gilles de Robien

Comment apprenons-nous ? Quelles sont les meilleures façons d'apprendre ? Ce furent mes premières questions à mon arrivée au ministère. Des questions essentielles car la mission première de l'école ­ faut-il le rappeler ? ­ est de transmettre des connaissances. Pas n'importe lesquelles ! Les connaissances fondamentales, qui seules permettent de prendre son envol dans l'immense univers du savoir. Les connaissances qui permettent aussi de trouver une place dans la société, de devenir un citoyen responsable... et de contribuer à la réussite de notre pays.
Cette question de la transmission des connaissances agite les hommes depuis des millénaires. Curieusement, depuis quelques décennies, elle a connu un regain de controverses. Le bon sens populaire et l'expérience des professeurs ont été mis en doute par de curieuses «sciences» souvent mêlées de forts a priori idéologiques.
Mais voici que la science, la vraie, la science expérimentale, est en train d'investir ce domaine. Cette science toute jeune, c'est la science du cerveau. Sous le nom de «neurosciences cognitives», ces sciences nouvelles commencent à apporter des réponses fermes ­ confirmant bien souvent nos connaissances empiriques ­ et l'explication rigoureuse qui nous manquait.[…]
Les premières découvertes sont fécondes, et nous permettent de trancher certaines questions. Nous savons par exemple désormais, grâce aux neurosciences, pourquoi certaines méthodes de lecture sont moins efficaces dans les premiers pas vers la lecture : elles contredisent directement les structures de fonctionnement du cerveau dans l'exercice du décodage. Bref, on sait désormais non seulement que la méthode à départ syllabique est plus efficace, mais l'on sait pourquoi. On en a la preuve. Plus aucune fausse science ne pourra révoquer l'expérience.[…]
Lire la suite de l’article


Les tout-petits pris dans le tout-sécuritaire
Mobilisation contre le rapport de l'Inserm qui veut détecter les futurs délinquants chez les jeunes enfants. Et dont Nicolas Sarkozy s'inspire pour son projet de loi.
Lire la suite de l’article


Une volonté de classifier l'inclassable
Le directeur de l'Inserm défend sans état d'âme ses expertises, arguant que tout doit être évalué.
Lire la suite de l’article


«On ne peut pas prédire qu'un enfant de 3 ans sera délinquant»
Bernard Golse est chef du service de pédopsychiatrie de l'Hôpital Necker-Enfants malades à Paris et professeur à l'université Paris-V. Il est l'un des premiers signataires de la pétition et s'en explique.
Lire la suite de l’article


Editorial
Camisole

Votre bambin est intenable ? Il vole des cubes à ses petits copains de crèche ? Il tire les cheveux de sa voisine de maternelle ? Méfiez-vous, et courez chez le psy : votre enfant file un mauvais coton, il est même un délinquant potentiel et il faut le mettre d'urgence sous camisole chimique. On exagère ? Non. C'est à peu de choses près ce qu'a préconisé un rapport très officiel du très sérieux Institut national de la recherche médicale (Inserm), qui revendique un dépistage «prédictif» des troubles des conduites chez les enfants, dès leur plus jeune âge. Traquez les indociles, recommandent ces experts, surveillez les agressifs, ayez à l'oeil les manipulateurs en herbe, et traitez-les tant qu'il est temps : non seulement l'industrie pharmaceutique y gagnera un nouveau filon, mais ce seront autant de délinquants potentiels en moins. La voyance serait-elle désormais reconnue comme une nouvelle spécialité en médecine ?
Lire la suite de l’article


A savoir
7 000 enfants sous Ritaline
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 28/02/06


Rien vu...


-------------------------------------------
L'Humanité du 27/02/06 (un jour de retard)



« Une violence reflet de notre société »
Pour le magistrat Jean-Pierre Rosenczveig, l’aggravation des actes de violence est liée à la déstructuration du tissu social, familial et culturel.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 28/02/06 ( payant)



Et voici l'orientation payante
Après le boom du soutien scolaire, des entreprises privées se spécialisent aujourd'hui dans le conseil à l'orientation en proposant des bilans pour lycéens et étudiants. C'est souvent cher, mais les jeunes et leurs familles en redemandent...
Lire la suite de l’article


« Les parents doivent rester très vigilants »
Les services d'aide à l'orientation privés se multiplient. Comment expliquez-vous ce phénomène ? Danièle Pourtier. On a commencé à l'observer dans le milieu des années 1990 mais, depuis trois ou quatre ans, c'est l'envolée. Pour les familles, il s'agit...
Lire la suite de l’article


« J'y vois plus clair »
JEAN TAILLE BASSE, joli minois, voix assurée et prunelles pétillantes... A première vue, Adélaïde a tout de la jeune fille bien dans ses baskets et confiante en l'avenir. Mais, derrière cette façade, on devine les doutes qui parasitent ses 19 printemps....
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 28/02/06



Réformer l’évaluation des élèves
Le président du Haut Conseil, Bruno Racine, précise les enjeux du futur « socle commun » qui sera présenté en mars au gouvernement
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 28/02/06



Alain Trautmann : «L'indépendance des scientifiques fait peur au gouvernement»
Interview d'Alain Trautmann, porte-parole du collectif Sauvons la recherche
Lire la suite de l’article


Des facs en grève contre le CPE
Barrage au CPE, blocage des facultés. Hier, les sites universitaires de Jussieu (Paris VI et VII)...

Lire la suite de l’article



-------------------------------------------------
Ouest-France du 28/02/06



Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 28/02/06



Délinquants de 3 ans, par Eric Fottorino
D'après les chercheurs de l'Inserm, les délinquants en puissance sont à rechercher en couches-culottes et en culottes courtes, dès la crèche et la maternelle. Voleurs de cubes, tireurs de cheveux, gamins présentant, dixit l'institut, une froideur affective, une tendance à la manipulation, des signes de cynisme, de l'indocilité et même un "indice de moralité bas", tous ces affreux bambins doivent être listés, testés et traités, on ne sait comment d'ailleurs. Et si on soignait d'abord les adultes capables de telles énormités ?
Lire la suite de l’article


Pourquoi il faut défendre mordicus l'usage du français,
par Claude Hagège

Un assassinat est imminent, celui du français comme langue scientifique et commerciale. En effet, un amendement à la (bénéfique) loi de programme pour la recherche est en voie d'être soumis discrètement (en séance de nuit, aux effectifs réduits !), avant la fin du mois de février, à l'Assemblée nationale. Cet amendement conduirait à la ratification du protocole de Londres sur les brevets d'invention. De quoi s'agit-il ? Tout simplement d'un texte qui imposerait l'anglais comme langue des brevets, annulant l'obligation d'une traduction en français. Y a-t-il, dira-t-on, de quoi perdre le sommeil ? Oui ! Il y a même de quoi se battre avec la dernière énergie ! Pourquoi ? Pour de multiples raisons.[…]
Lire la suite de l’article


Les grandes entreprises commencent à s'engager sur l'apprentissage
Le développement de l'apprentissage est l'une des voies privilégiée par le gouvernement pour insérer dans la vie professionnelle les jeunes, dont 150 000 sortent chaque année du système scolaire sans diplôme, et chez qui le taux de chômage atteint 23 %.
"La montée en régime a commencé", s'est félicité le ministre délégué à l'emploi, au travail et à l'insertion professionnelle, Gérard Larcher, en clôturant, lundi 27 février, les premières assises de l'apprentissage à la chambre de commerce et d'industrie de Paris (CCIP).
Lire la suite de l’article


----------------------------------------
Le Nouvel Obs permanent du 28/02/06


Des étudiants bloquent
des universités parisiennes
L'Unef a annoncé mardi matin le blocage des entrées de l'université de Villetaneuse en signe de refus du CPE. Blocage partiel à Censier, Tolbiac et Nanterre.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express Quotidien du 28/02/06


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 28/02/06



Les chefs d'établissements contre la suppression de la carte scolaire
Le Syndicat national des personnels de direction de l'Education nationale (SNPDEN) s'est élevé, mardi dans un communiqué, contre la volonté du ministre de l'Intérieur, annoncée lors de la convention UMP sur l'éducation, de supprimer la carte scolaire.
Lire la suite de l’article


Les collégiens jugent les notes utiles et justes, selon un sondage
Les collégiens affirment très majoritairement que les notes de leurs enseignants sont justes et correspondent bien à leur niveau, selon un sondage CSA réalisé pour Okapi, le magazine pour adolescents de Bayard presse.
Lire la suite de l’article


CPE: manifestation à Paris, de République à Nation, le 7 mars
Huit syndicats d'Ile-de-France appellent à manifester à Paris le mardi 7 mars pour réclamer le retrait du Contrat première embauche (CPE), dans le cadre de la journée de mobilisation à l'appel des confédérations syndicales, a-t-on appris mardi auprès de la CGT.
L'Unsa, FO, la CFDT, la CGT, la CFTC, Solidaires, la CFE-CGC et la FSU, qui ont lancé un appel à manifester, défileront dans cet ordre.
Le cortège démarrera à 14H30 place de la République pour rallier la place de la Nation, via Bastille.

Lire la suite de l’article


Entrer en prison pour partager son savoir, des étudiants chez les détenus
Claudine, étudiante, franchit les portes de la prison Saint-Joseph de Lyon chaque semaine pour donner des cours d'espagnol; Alexis fait des maths à la Santé à Paris dans un parloir d'avocats; Christophe a longtemps enseigné la comptabilité à des détenus lyonnais.
Ces bénévoles sont tous membres ou ex-membres actifs du Groupement étudiant national d'enseignement aux personnes incarcérées (Génépi) qui fête cette année ses 30 ans.
Lire la suite de l’article


Paris: modification de la carte scolaire de 32 collèges à la rentrée 2006
Les nouveaux collégiens parisiens de 32 établissements dépendront d'une nouvelle carte scolaire dès la rentrée 2006, selon une décision du conseil de Paris adoptée lundi en vertu d'une nouvelle compétence dévolue auparavant au rectorat.
Lire la suite de l’article


Marseille: agression d'une enseignante, les professeurs cessent les cours
Les professeurs du collège Belle de Mai à Marseille ont cessé les cours mardi matin en invoquant le droit de retrait, après qu'un élève a frappé une enseignante lundi, a-t-on appris auprès d'un professeur.
L'enseignante de technologie, qui compte une trentaine d'années d'expérience, a été frappée d'un coup de poing dans le dos par un élève de 16 ans à qui elle avait demandé de "changer de ton". Ce collégien avait refusé de copier un cours écrit au tableau.
L'enseignante s'est vu prescrire une interruption totale de travail (ITT) de huit jours et a déposé plainte, tout comme le proviseur, selon la même source.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------

Pour en savoir plus




L’indispensable café pédagogique



Le site de VousNousIls (Rubrique dépêches de l’éducation AFP)



La maison des enseignants



Les dépêches AFP-Éducation sur le site Voila.fr



Le site Yahoo Actualités, rubrique éducation

lundi, février 27, 2006

Revue de presse du lundi 27 février 2006

Le ministère de l'Education nationale "encourage" les enseignants à "expliquer le caractère odieux des crimes racistes" à leurs élèves, à la suite de la mort du jeune Ilan Halimi. "Ce qui compte, c'est d'expliquer aux élèves le caractère odieux de ce crime, par exemple en cours d'Education civique, juridique et sociale (ECJS)", a affirmé à l'AFP l'entourage de Gilles de Robien, en précisant que les établissements pouvaient "adapter au mieux la manière de le faire".

La présence de policiers dans les collèges et les lycées se fera "sur la base d'une demande claire du chef d'établissement", écrit le ministère de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy, dans une lettre au député PS Jack Lang,.
Les forces de l'ordre "se mettent à la disposition" de l'Education nationale pour "assurer une permanence au sein du collège ou du lycée sur la base d'une demande claire du chef d'établissement, validée en conseil d'administration après débat en comité d'éducation pour la santé et la citoyenneté", écrit M. Sarkozy.



Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 27/02/06


Dans les rouages de Wikipedia
Succès planétaire sur le web, l'encyclopédie ouverte, alimentée par les contributions d'internautes, est un projet qui marche au consensus et travaille à sa neutralité.
Lire la suite de l’article


La Bibliothèque pas si vieux rose
La célèbre collection de livres a 150 ans. De nouveaux héros ont rejoint Oui-Oui.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 27/02/06


La jeunesse des banlieues et les avatars de la violence collective
par Lucienne Bui Truong

Face aux violences émeutières, il est nécessaire, pour un travail en amont, de rechercher les causes sociales profondes, ainsi que les ressorts psychologiques des auteurs de violences (notamment leur ressentiment contre une société globale qu'ils dénoncent comme «raciste»).
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------
L'Humanité du 25/02/06 (un jour de retard)



Rien vu...


----------------------------------------------------
Le Parisien du 27/02/06 ( payant)



Rien vu...


------------------------------------------------
La Croix du 27/02/06



Rien vu...


------------------------------------------------
20 minutes du 27/02/06



Rien vu...



-------------------------------------------------
Ouest-France du 27/02/06



Rien vu...



-------------------------------------------------
Le Monde daté du 27/02/06



Rien vu...


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 27/02/06


Rien vu...


----------------------------------------
L'Express Quotidien du 27/02/06


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 27/02/06



Meutre Ilan: une association juive demande une minute de silence à l'école
Le B'nai B'rith France, association juive de défense des droits de l'Homme, demande qu'une minute de silence soit respectée "dans tous les établissements scolaires", le 6 mars, dans une lettre ouverte au ministre de l'Education, Gilles de Robien, communiquée dimanche à l'AFP.
Lire la suite de l’article


Ségolène Royal: "remettre l'école et la famille au centre de la société"
La députée PS des Deux-Sèvres, Ségolène Royal, estime, dans un entretien à paraître lundi dans Femme actuelle, qu'"il faut remettre l'école et la famille au centre de la société".
"Il faut remettre l'école et la famille au centre de la société. Les parents ne doivent plus être exclus de l'école mais associés étroitement à la vie de celle-ci", déclare la candidate socialiste préférée des Français pour la présidentielle de 2007.
Lire la suite de l’article


CPE: une coordination d'étudiants appelle à une grève reconductible
ne coordination nationale d'étudiants, réunie à Toulouse dans la nuit de samedi à dimanche, a appelé "l'ensemble des universités et lycées" à une grève reconductible à partir du 7 mars, date d'une nouvelle mobilisation anti-CPE, a-t-on appris auprès de la coordination.
Lire la suite de l’article


La FCPE fustige l'expérimentation du "policier référent" voulue par Sarkozy
La FCPE, principale fédération de parents d'élèves, a fustigé vendredi l'expérimentation décidée par Nicolas Sarkozy d'un "policier référent" présent une demi-journée ou une journée par semaine dans les établissements scolaires des Hauts-de-Seine.
"Les Hauts de Seine connaissent-ils une hausse alarmante de la délinquance au sein des collèges ?, S'est-on assuré d'abord que les collèges y disposent de personnels éducatifs en nombre suffisant pour pallier les difficultés ordinaires avant de faire appel à des mesures extraordinaires ?", a interrogé la fédération dans un communiqué.
Elle a mis en doute l'efficacité du "message" ainsi adressé aux jeunes: "Sont-ils des délinquants en puissance que la police doit surveiller jusque dans l'Ecole parce que ceux chargés de les y encadrer ne sont pas à la hauteur ?".
Lire la suite de l’article


Sarkozy: policiers à l'école en cas de "demande claire" des établissements
La présence de policiers dans les collèges et les lycées se fera "sur la base d'une demande claire du chef d'établissement", écrit le ministère de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy, dans une lettre au député PS Jack Lang, dont l'AFP a eu copie lundi.
Les forces de l'ordre "se mettent à la disposition" de l'Education nationale pour "assurer une permanence au sein du collège ou du lycée sur la base d'une demande claire du chef d'établissement, validée en conseil d'administration après débat en comité d'éducation pour la santé et la citoyenneté", écrit M. Sarkozy.
Lire la suite de l’article


La FSU appelle à la grève le 7 mars contre le CPE
La FSU, premier syndicat de l'Education nationale, appelle à la grève le 7 mars, journée de mobilisation nationale des syndicats de salariés, d'étudiants et de lycéens contre le contrat première embauche (CPE), a-t-elle indiqué dans un communiqué.
Lire la suite de l’article


L'Education "encourage" les professeurs à parler d'Ilan Halimi aux élèves
Le ministère de l'Education nationale "encourage" les enseignants à "expliquer le caractère odieux des crimes racistes" à leurs élèves, à la suite de la mort du jeune Ilan Halimi, torturé et séquestré pendant trois semaines, a-t-on appris lundi auprès du ministère.
"Ce qui compte, c'est d'expliquer aux élèves le caractère odieux de ce crime, par exemple en cours d'Education civique, juridique et sociale (ECJS)", a affirmé à l'AFP l'entourage de Gilles de Robien, en précisant que les établissements pouvaient "adapter au mieux la manière de le faire".
Lire la suite de l’article



-----------------------------------------------------------------------

Pour en savoir plus




L’indispensable café pédagogique



Le site de VousNousIls (Rubrique dépêches de l’éducation AFP)



La maison des enseignants



Les dépêches AFP-Éducation sur le site Voila.fr



Le site Yahoo Actualités, rubrique éducation

vendredi, février 24, 2006

Revue de presse du vendredi 24 février 2006

Pas grand chose de neuf aujourd’hui dans la revue de presse.
On retrouve des échos, encore, des propositions de N.Sarkozy sur l’éducation. L’Humanité, qui est mise en ligne avec un jour de retard, considère qu’il s’attaque aux spécificités du système éducatif français.
Le président de l’UMP, qui est aussi président du conseil général des Hauts de Seine, a signé aujourd’hui un protocole dans son département, pour la mise en place de « policiers référents ». « C'est un policier qui pourra passer une demi-journée ou une journée par semaine dans un collège pour que ce ne soit pas aux familles ou enseignants d'aller au commissariat », a t-il déclaré.

L’autre thème qui occupe les journaux, c’est, bien sûr, la mobilisation contre le CPE. Les facs semblent s’organiser, c’est moins vrai dans les lycées. Comme Le Parisien l’indique, c’est en tout cas une première embûche (je sais, je l’ai déjà faite…) pour Dominique De Villepin qui chute dans les sondages.


Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 24/02/06


Loi du 23 février 2005, un an d'outrage à la dignité
par Christophe GIRARD et Louis-Georges TIN

Au lieu d'une abrogation pure et simple au nom de la vérité historique, le Président critique la forme pour ne pas aborder le fond.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 24/02/06


Rien vu...


-------------------------------------------
L'Humanité du 23/02/06 (un jour de retard)



L’école dans la ligne de mire de Nicolas Sarkozy
Le gratin de l’UMP tenait hier sa dernière convention d’une série de dix. L’éducation aura mobilisé les adhérents toute la journée. Mais en dévoilant son programme pour l’école dans le Figaro, Nicolas Sarkozy avait déjà tout dit... Son projet éducatif s’attaque aux spécificités de l’enseignement français... La question sur laquelle Nicolas Sarkozy s’étend le plus est la remise en question des zones d’éducation prioritaire (ZEP). En mettant en parallèle leur nombre et les difficultés scolaires, il entend prouver leur échec, patent selon lui. « Le zonage aggrave la ségrégation et aboutit à mettre ensemble (...) les élèves les plus difficiles et les enseignants les plus jeunes et les moins expérimentés. » Pour le président de l’UMP, « la lutte contre l’échec scolaire » est avant tout « une affaire d’individu. »
Lire la suite de l’article


Le discours qui contredit la réalité
Un des leitmotive de l’UMP est l’inspiration prise à l’étranger. Parmi les intervenants de la convention d’hier, était présents des experts européens, dont Kristina Kaihari-Salminen, chargée d’appliquer la politique du ministère de l’Éducation en Finlande. Son discours a démoli l’introduction du ministre de l’Éducation, Gilles de Robien.
Lire la suite de l’article


Colonisation c’est toute la loi qu’il faut abroger
Après l’abrogation partielle de l’article 4 sur le « rôle positif » de la présence française outre-mer, les articles 2, 3 et 13 continuent à alimenter la controverse.
Lire la suite de l’article


La page du CPE n’est pas tournée
En utilisant le 49-3, le gouvernement entendait tourner la page de la contestation du CPE. Mais la page, décidément, ne se tourne pas. Une mobilisation multiforme s’enracine dans le pays, préparant sans nul doute une nouvelle journée nationale d’action de très grande d’ampleur pour le 7 mars prochain.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 24/02/06 ( payant)



Faible mobilisation contre le CPE
Ils étaient entre 3 000 et 5 000 jeunes à battre le pavé hier à Paris et quelques milliers dans les grandes villes de province pour défiler contre le contrat première embauche. Ils donnent rendez-vous le 7 mars...
Lire la suite de l’article



« Ce contrat institutionnalise la précarité »
LA PRECARITE, Joanne, 23 ans, connaît. « Pour financer mes études, en plus d'un prêt étudiant, j'ai dû multiplier les petits boulots. Distribuer des journaux en intérim, stagiaire dans une grande entreprise pour 600 par mois, être serveuse au noir,…
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 24/02/06



Rien vu...


------------------------------------------------
20 minutes du 24/02/06



Poursuite de la résistance contre le CPE malgré les vacances scolaires
Les jeunes, étudiants, lycéens et salariés, ont tenté jeudi de poursuivre la résistance contre le gouvernement, dont le texte sur le Contrat première embauche (CPE) était examiné au Sénat, malgré le handicap récurrent des vacances scolaires et universitaires tournantes.
Lire la suite de l’article


Les facs en grève contre le CPE
Paris-X et Paris-XIII en pointe de la mobilisation contre le CPE. Les deux universités ont voté hier matin en assemblée générale la grève pour aujourd'hui. Et nombre d'étudiants ont rallié dans l'après-midi le cortège de la manifestation nationale. A Paris-XIII-Villetaneuse (Saint-Denis), 600 étudiants étaient en amphi hier matin. Une mode y a été lancée : épingler un petit carré de velours rouge à son blouson pour signifier qu'on est contre le CPE.
Lire la suite de l’article



-------------------------------------------------
Ouest-France du 24/02/06



« Eh ! Zid, ramène-toi, on cause des émeutes »
Une soirée au pied des tours, de hall en hall, avec les jeunes de la cité des Bosquets à Montfermeil. Les mots sont bruts, parfois brûlants. Gounédi, animateur au centre social, nous guide pour ce dernier reportage en banlieue parisienne.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde daté du 25/02/06



La "Bibliothèque rose" fête ses 150 ans
Petits, cartonnés, roses... et surtout mythiques. Véritables petites madeleines de Proust, les Alice, Oui-Oui, Club des cinq et autres Malheurs de Sophie ont bercé sept générations de lecteurs, même si aujourd'hui ce sont surtout les Titeuf, Totally Spies et Kid Paddle qui font le succès de la "Bibliothèque rose".Car la célèbre collection fête ses 150 ans.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 24/02/06


Le président de Paris I veut
fermer le centre Tolbiac

La décision a été prise, dans la matinée de vendredi, après l'occupation des locaux de l'université par des étudiants. Raison invoquée : la sécurité.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
L’Express quotidien du 24/02/06


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 24/02/06



Le CNAL dénonce des "contrevérités" de Sarkozy sur l'enseignement privé
Le Comité national d'action laïque (CNAL) a dénoncé, vendredi dans un communiqué, les récents propos du ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy en faveur "de la suppression à terme" de la carte scolaire et du libre choix des familles y compris vers le privé.
Lire la suite de l’article


Proposition de loi du député PS Armand Jung contre le tabagisme passif
Le député PS du Bas-Rhin Armand Jung a annoncé vendredi avoir déposé une proposition de loi destinée à lutter contre le tabagisme passif en interdisant de fumer dans tous les lieux publics.[…] La proposition de loi fait en effet écho à celle déposée fin octobre par Yves Bur, député UMP du Bas-Rhin, grand pourfendeur du tabagisme passif, qui vise aussi à interdire de fumer dans tous les lieux publics et dans les établissements scolaire
Lire la suite de l’article


Réforme en 1ère année de médecine à Grenoble: des DVD remplacent des cours
Une réforme pédagogique, unique en France, de la première année d'études de médecine consistant remplacer des cours magistraux hebdomadaires par la mise à disposition de DVD, a été adoptée à l'université Joseph Fourier à Grenoble, ont annoncé vendredi le doyen de la faculté de médecine et le président de l'université.
Des DVD gratuits, enregistrés par les professeurs, vont à la prochaine rentrée permettre de remplacer les 20 heures de cours magistraux hebdomadaires pour 650 étudiants, par dix heures de cours interactifs avec les enseignants par groupes de 150.
Lire la suite de l’article


Sarkozy signe un protocole sur la présence policière dans les collèges du 92
Le ministre de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy, a signé vendredi à Nanterre "un protocole départemental expérimental visant à renforcer la sécurité" dans les collèges des Hauts-de-Seine, via la désignation d'un policier référent.[…]Le document instaure la mise en place de "policier référent, c'est-à-dire connu des familles, des élèves et des enseignants. C'est un policier qui pourra passer une demi-journée ou une journée par semaine dans un collège pour que ce ne soit pas aux familles ou enseignants d'aller au commissariat", a déclaré Nicolas Sarkozy.
Lire la suite de l’article


Grève étudiante reconduite jusqu'au 6 mars à l'université de Rennes 2
Des étudiants de l'université de Rennes 2, réunis en assemblée générale jeudi, ont reconduit jusqu'au 6 mars leur grève, entamée le 8 février, pour protester contre le contrat première embauche (CPE), a-t-on appris vendredi auprès du syndicat étudiant Unef.
Lire la suite de l’article


Blocage partiel de l'université de Lille III pour protester contre le CPE
Des étudiants de l'université de Lille III ont bloqué vendredi l'accès à la faculté à la plupart des élèves, ne laissant passer que les étudiants du Capes et de l'agrégation, en signe de protestation contre le contrat première embauche (CPE), a-t-on appris auprès de l'Unef.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------

Pour en savoir plus




Le site de VousNousIls (Rubrique dépêches de l’éducation AFP)


Les dépêches AFP sur lesite Voila.fr



Le site Yahoo Actualités, rubrique éducation



La maison des enseignants



L’indispensable café pédagogique

jeudi, février 23, 2006

Revue de presse du jeudi 23 février 2006

«Imaginons l’école d’après…

On pourrait paraphraser le nouveau slogan de l’UMP pour évoquer la convention de ce parti qui s’est tenue mercredi 22.
Les quotidiens reviennent sur les propositions de Sarkozy que j’évoquais déjà hier dans cette même chronique à partir de l’interview dans Le Figaro
: Autonomie de tous les établissements, suppression de la carte scolaire pour laisser le «libre choix» de l'école aux parents, suppression des zones d'éducation prioritaires, installation d'écoles privées dans les banlieues, rémunération des enseignants au mérite... Autant de propositions qui sont censées mettre fin à ce qu'il dénonce comme le «quasi monopole de la gauche» dans ce domaine. C’est ainsi que Libération résume le projet de Nicolas Sarkozy.
Pour Le Monde, les intentions sont claires : le président de l’UMP veut « libéraliser » le système éducatif.
A cet égard, ce qu’il dit sur les Zep est le plus emblématique. "Ma proposition n'est pas tant de supprimer les ZEP que de recentrer cette politique sur les élèves prioritaires", explique-t-il. "La lutte contre l'échec scolaire n'est pas une affaire de zone, mais une affaire d'individu"

On est bien là, en effet, au cœur de la philosophie libérale. On raisonne au niveau de l’individu et non des déterminants sociaux et des groupes. Avec deux valeurs centrales : la responsabilité individuelle et la liberté.
Mais l’effet pervers d’une telle perspective, c’est d’ignorer ou de nier les inégalités sociales et de privilégier la logique méritocratique plutôt que la réussite de tous.
Tout cela questionne fortement les fondements du système éducatif.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 23/02/06


L'éducation, radicalement corrigée par l'UMP
Après l'économie, le social et l'environnement, le bulldozer Sarkozy s'est attaqué hier au fragile édifice de l'Education nationale. Le président de l'UMP a profité de la convention de son parti sur l'éducation, organisée à la Maison de la chimie, à Paris, pour proposer quelques mesures révolutionnaires qui n'ont pas du tout plu aux syndicats enseignants : autonomie de tous les établissements, suppression de la carte scolaire pour laisser le «libre choix» de l'école aux parents, suppression des zones d'éducation prioritaires, installation d'écoles privées dans les banlieues, rémunération des enseignants au mérite... Autant de propositions qui sont censées mettre fin à ce qu'il dénonce comme le «quasi monopole de la gauche» dans ce domaine.
Lire la suite de l’article


L'amertume de Luc Ferry
Invité hier par Nicolas Sarkozy à la convention de l'UMP sur l'éducation, Luc Ferry n'a pas caché son amertume d'avoir été viré du gouvernement Raffarin, il y a deux ans, après sa réforme ratée sur l'autonomie des universités.
Lire la suite de l’article


A Toulouse, les facs enrôlent à tout-va contre le CPE

A l'heure de l'examen du texte au Sénat, les syndicats appellent à manifester aujourd'hui dans toute la France.
Lire la suite de l’article


---------------------------------------------
Le Figaro du 23/02/06


Carte scolaire : le débat est ouvert à l'UMP
Les syndicats de l'éducation ont critiqué hier les dernières propositions de Nicolas Sarkozy.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------
L'Humanité du 22/02/06 (un jour de retard)



La montée en puissance de Jussieu
À l’université de Paris-VI et Paris-VII, les étudiants se sont interrogés hier en assemblée générale sur la suite à donner à leur mouvement.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------------------
Le Parisien du 23/02/06 ( payant)



L'école selon Sarkozy
CLOTURANT hier à Paris la convention de l'UMP consacrée à l'éducation, Nicolas Sarkozy a dévoilé son programme pour l'école en vue de 2007. Pour le quasi-candidat à l'Elysée, le constat est clair : le système éducatif n'a plus rien d'égalitaire,
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 23/02/06



Rien vu...


------------------------------------------------
20 minutes du 23/02/06



« 9-2 », v'là les flics dans les collèges
Les bleus arrivent, les profs voient rouge. L'expérience qui va être lancée dans le département des Hauts-de-Seine visant à implanter des « correspondants de la police » dans certains collèges provoque un vif débat. Demain, le ministre de l'Intérieur et président du conseil général des Hauts-de-Seine, Nicolas Sarkozy, signera à Nanterre un « protocole départemental » pour renforcer la sécurité dans les collèges par la nomination d'un policier référent. Ces policiers en tenue seront là pour « aider les chefs d'établissement, les enseignants, les conseillers d'éducation, les parents d'élèves et les élèves ». Dans un premier temps, l'expérience pourrait débuter dans douze collèges du département. Elle devrait durer six mois, mais le dispositif a vocation à être étendu.
Lire la suite de l’article



-------------------------------------------------
Ouest-France du 23/02/06



À Clichy, rien n'a changé... sauf dans les têtes
À Clichy-sous-Bois, la ville des premières voitures incendiées, les problèmes demeurent. Chômage, logements vétustesgalère pour les déplacements... L'impatience en plus. Second volet de notre reportage en banlieue, trois mois après.
Lire la suite de l’article


Ferry et Onfray rendent la philo accessible à tous
Deux stars de la philo tentent de mettre la pensée à la portée de tous. Michel Onfray publie Contre-histoire de la philosophie et Luc Ferry, Apprendre à vivre.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 23/02/06



Nicolas Sarkozy veut libéraliser le système éducatif
Suppression de la carte scolaire, autonomie des établissements, rémunération des enseignants au mérite, encouragement du privé sous contrat à s'implanter dans les zones sensibles : les propositions de réforme avancées, mercredi 22 février, par le président de l'UMP, Nicolas Sarkozy, à l'issue de la convention UMP sur l'éducation, ébranlent les fondements du système éducatif français.[…]
Lire la suite de l’article


Nicolas Sarkozy présente son "projet contre l'échec scolaire"
Dans un long entretien publié mercredi 22 février dans Le Figaro, Nicolas Sarkozy enfile son costume de président de l'UMP pour exposer une série de mesures destinées à lutter "contre l'échec scolaire" qu'il présentera à la convention éducation de son parti qui a lieu le même jour.

Lire la suite de l’article


CPE : les jeunes tentent de maintenir la pression
Multipliant qui les recours, qui grèves et manifestations, sénateurs de l'opposition, lycéens et étudiants se sont mobilisés jeudi contre le contrat première embauche (CPE), inclus dans le projet de loi sur l'égalité des chances, dont l'examen débutait au Sénat. Alors que Dominique de Villepin a affirmé le matin même sur Canal+ que les jeunes n'étaient que "quelques-uns" à manifester contre ce contrat destiné aux moins de 26 ans, ils étaient plusieurs milliers dans les rues, en préambule à la journée de mobilisation interprofessionnelle, intersyndicale et jeune du 7 mars.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 23/02/06


CPE : Journée de mobilisation dans plusieurs villes
A l'initiative des organisations étudiantes et lycéennes, des manifestations sont attendues à Bordeaux, Clermont-Ferrand, Toulouse ou encore Paris.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------
L'Express Quotidien du 23/02/06


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 23/02/06



CPE : la FSU souhaite un appel unitaire à la grève pour le 7 mars
La FSU souhaite que les organisations syndicales appellent unitairement à la grève interprofessionnelle le 7 mars, journée de mobilisation des syndicats, des étudiants et des lycéens contre le contrat première embauche (CPE), indique-t-elle mercredi dans un communiqué.
Lire la suite de l’article


Manifestation de milliers de jeunes dans Paris contre le CPE
Plusieurs milliers de jeunes ont manifesté jeudi après-midi à Paris de la place d'Italie jusqu'à Bastille contre le Contrat première embauche (CPE), aux cris de "assez de cette société qui n'offre que la précarité", a constaté une journaliste de l'AFP.
Lire la suite de l’article


Projet Sarkozy, "contre l'école et la République", selon le PS
Le Parti socialiste a dénoncé jeudi le projet sur l'école exposé la veille par le président de l'UMP Nicolas Sarkozy, qui est, a-t-il dit, "d'abord un projet contre l'école et contre la République". Les propositions de M. Sarkozy, "à la fois archaïques et libérales, constituent un véritable danger pour l'école en instaurant la concurrence en son sein même", selon un communiqué de la secrétaire nationale à l'Education, Claude Roiron.
Lire la suite de l’article


Contre la suppression des ZEP: occupation nocturne d'un lycée du Val d'Oise
Une vingtaine d'enseignants et surveillants du lycée Romain Rolland à Goussainville (Val d'Oise) ont annoncé jeudi soir à l'AFP qu'ils occupaient leur établissement pour la nuit.
Lire la suite de l’article


Nuit militante dans une dizaine de collèges et lycées de Seine-Saint-Denis
Des professeurs et parents d'élèves ainsi que le Snes ont annoncé jeudi soir qu'ils occupaient pour la nuit une dizaine de collèges et lycées de Seine-Saint-Denis ou y organisaient des soirées de discussions.
"Il y a très peu de personnes qui restent, ça reste symbolique", a déclaré de son côté l'inspecteur d'académie, Jean-Pierre Delaubier, sur la base des premiers retours.
Lire la suite de l’article


Collège vandalisé dans le Maine-et-Loire: trois jeunes mis en examen
Trois jeunes gens, parmi lesquels deux anciens élèves, ont été mis en examen pour "destruction de bien d'autrui par incendie et vol aggravé" dans l'affaire d'un collège du Maine-et-Loire saccagé en août 2005, a-t-on appris auprès du parquet d'Angers.
Lire la suite de l’article


Appels à défendre une "politique éducative ambitieuse" le 7 mars
Plusieurs syndicats et organisations du secteur de l'Education ont appelé à la mobilisation le 7 mars contre "l'abandon d'une politique éducative ambitieuse" par le gouvernement.
"Avec la loi sur l'égalité des chances, le Premier ministre s'attaque de deux manières aux jeunes. D'une part en remettant en cause la scolarité obligatoire jusqu'à 16 ans par l'instauration de l'apprentissage junior dès 14 ans, d'autre part en tentant de mettre en place un contrat dit 'première embauche' qui vise à généraliser la précarité", estiment-ils dans un communiqué commun.
Lire la suite de l’article



-----------------------------------------------------------------------

Pour en savoir plus




L’indispensable café pédagogique



Le site de VousNousIls (Rubrique dépêches de l’éducation AFP)



La maison des enseignants



Les dépêches AFP-Éducation sur le site Voila.fr



Le site Yahoo Actualités, rubrique éducation

mercredi, février 22, 2006

Revue de presse du mercredi 22 février 2006

Sarkozy veut tout changer…
Aujourd'hui, mercredi 22 février, se tenait à Paris la convention de l'UMP (Union pour un mouvement populaire) sur l'éducation. Vos journaux y reviendront certainement demain.
Mais, dans le Figaro, Nicolas Sarkozy donne déjà dans une interview, les points développés durant cette journée. Suppression des Zep elles "accroissent les inégalités sociales au lieu de les réduire parce qu'elle aggravent la ségrégation urbaine en raison des stratégies de fuite qu'elles provoquent". Mais aussi suppression de la carte scolaire "Je suis pour la suppression à terme de la carte scolaire. A terme, parce qu'elle n'est possible que dans le cadre d'une autonomie renforcée des établissements".
Il se déclare aussi pour une différenciation des revenus des enseignants. «Il faut revaloriser leur métier d'enseignant, qui est essentiel et difficile. Les rémunérations doivent être différenciées. Celui qui fait le plus d'heures, qui va au contact des élèves les plus difficiles doit être mieux payé. Et les enseignants qui veulent travailler plus doivent pouvoir le faire", a t-il déclaré. En se démarquant de Robien, il a assuré également qu'il fallait "plus de liberté pour les enseignants. On n'enseigne pas la lecture et l'orthographe de la même manière à tous les enfants. La clef c'est l'adaptation. L'enseignant qui a eu le temps en vingt ans de mettre au point ses propres techniques doit être jugé sur ses résultats et non sur ses méthodes".

Dans la même convention, on a entendu, en effet aussi, notre ministre faire de la surenchère : "Il faut revenir sur l'idéologie du pédagogisme", déclare le ministre de l'Éducation nationale Gilles de Robien. Faisant le constat d'une école qui "marque le pas" en matière de promotion sociale, de transmission des savoirs ou d'autorité, le ministre souhaitesoutenir les enseignants, à qui le "pédagogisme" a été "imposé". "Il suffit d'ailleurs de prendre un peu l'avis des jeunes enseignants qui sortent de l'IUFM pour savoir ce qu'ils pensent de ces doctrines", ajoute-t-il. "Au nom de cette idéologie, on a déconsidéré les apprentissages élémentaires", regrette Gilles de Robien.
La dépêche AEF sur laquelle je m’appuie signale aussi que le Ministre a été abondamment applaudi par son auditoire de militants UMP lorsqu’il a rappelé que l’apprentissage de la lecture devait se faire par la méthode syllabique, tout en fustigeant les défenseurs de la liberté pédagogique.
Deux discours différents donc , mais beaucoup d’inquiétude de toute façon.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 22/02/06


A la fac de Brest, «plus ça va, mieux on s'organise»
Aux avant-postes de la mobilisation, les étudiants en lettres reconduisent la grève depuis le 14 février.
Lire la suite de l’article


Nanterre rejoint le mouvement
Après Rennes, Brest, Lorient, Le Mans et Toulouse, les étudiants de l'université de Paris-X Nanterre, réunis en assemblée générale, ont voté hier la grève et le blocus de leur faculté. En vacances jusque-là, les étudiants franciliens entrent à nouveau dans la mobilisation contre le contrat première embauche (CPE). Depuis lundi, jour de la reprise des cours dans les académies de Paris, Créteil, Versailles et Bordeaux, les lycéens s'organisent eux aussi en vue d'une journée d'action et de manifestations prévue dans toutes les villes universitaires demain.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 22/02/06


Nicolas Sarkozy : «Mon projet contre l'échec scolaire»
Alors que la convention de l'UMP consacrée à l'éducation se tient aujourd'hui, Nicolas Sarkozy dévoile son programme au Figaro. Selon lui, l'Education nationale se trouve face à un quadruple problème : échec scolaire, inégalité des chances, échec de la formation des élites et manque d'autonomie des établissements[…]
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L'Humanité du 22/02/06 (un jour de retard)



Le retour du « criminel né »
Une pétition s’insurge contre le dépistage précoce du trouble des conduites chez les tout-petits, préconisé par l’INSERM.
Lire la suite de l’article


Perpignan pleure trois écoles
Plus qu’une manifestation, c’est un hommage qu’ont organisé, samedi, des habitants de Perpignan. Parents, élèves, enseignants et quelques voisins ont défilé pour protester contre la fermeture, à la rentrée 2006, de trois groupes scolaires, condamnés par la municipalité.
Lire la suite de l’article


Course de fond contre le CPE
Alors que le gouvernement a décidé le passage en force de son projet, étudiants et lycéens se relaient dans la mobilisation et la riposte.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 22/02/06 ( payant)



Les lycéens à l'Université...
C'ÉTAIT un pari un peu fou, conçu dans le cadre des célébrations du passage au III e millénaire : organiser des conférences scientifiques gratuites, ouvertes à tous, et animées par la crème des spécialistes. Six ans plus tard, l'Université de tous les savoirs…
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 22/02/06



Pas de service civil obligatoire
Michèle Alliot-Marie, ministre de la défense, dresse pour « La Croix » le bilan de dix ans de professionnalisation des armées
[…] un service civil obligatoire devrait s’adresser non seulement aux garçons comme du temps du service militaire, mais aussi aux filles. Ce qui reviendrait à loger, nourrir et encadrer des classes d’âge de 700 000 personnes, au lieu des 350 000 appelés de la conscription dont beaucoup étaient au demeurant exemptés. En termes de fonctionnement, l’opération coûterait cinq milliards d’euros annuels, somme à laquelle il faudrait ajouter les 4,5 milliards nécessaires à la remise en état préalable des infrastructures nécessaires pour leur accueil. Il serait, en outre, quel que soit le cadre d’accueil, très difficile de dégager un personnel nécessaire à l’encadrement de ces jeunes. Pour autant, le principe de mettre ensemble des jeunes pour qu’ils donnent quelques mois de leur vie à leur pays et pour qu’ils se sentent solidaires et responsables à l’égard de la collectivité, est louable. Voilà pourquoi j’ai introduit, dans la journée d’appel de préparation à la défense (JAPD), des cours d’initiation au secourisme. L’actuelle forme du service volontaire reste, dans la pratique, une bonne formule. La défense y prend toute sa part[…]
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 22/02/06



Karen Montet-Toutain: "rien n'a changé" au lycée Blériot d'Etampes
L'enseignante agressée au couteau par un élève en décembre, Karen Montet-Toutain, a déclaré mercredi à la presse que "rien n'a changé" au lycée professionnel Louis-Blériot d'Etampes (Essonne), citant "une bagarre à l'arme blanche entre deux élèves, il y a deux jours".
Interrogée en marge de la convention sur l'Education de l'UMP, où elle participait à une table ronde sur les violences scolaires, la jeune professeure d'arts plastiques a assuré d'une voix lasse qu'à la suite de son agression, le 16 décembre, "un proviseur-adjoint a été nommé mais on attend toujours les autres personnels" dans l'établissement.
Lire la suite de l’article


Les scientifiques veulent séduire les jeunes
Eveiller la curiosité scientifique des lycéens d'Ile-de-France et les faire rêver. C'est le défi que s'est lancé l'Université de tous les savoirs (UTLS). Après l'engouement suscité, à Paris, par ses conférences scientifiques gratuites et ouvertes à tous, lancées en l'an 2000, l'UTLS inaugure aujourd'hui son premier cycle de conférences dédié aux 14-19 ans sur le thème « Que trouve-t-on dans un téléphone portable ? Une introduction aux métiers de la physique et de l'informatique », à l'université Paris-V, rue des Saints-Pères (6e).
Lire la suite de l’article



-------------------------------------------------
Ouest-France du 22/02/06



Trois mois après, la banlieue reste sous tension
En pleine crise, ils nous disaient : « Revenez plus tard. On vous expliquera. » Nous sommes revenus.
Lire la suite de l’article


La naissance du monde divise les Américains
La bataille fait rage entre scientifiques et fondamentalistes religieux, qui rejettent la théorie de Darwin sur l'évolution des espèces
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 22/02/06



A La Courneuve, les surdoués font la classe
Ils sont polytechniciens. En juillet 2005, Antoine Bodereau et Mohamed Amine El-Khanjar ont été reçus au concours qui fait d'eux l'élite de la nation, sous la tutelle du ministère de la défense. Depuis octobre, ils vivent dans un foyer de Seine-Saint-Denis. Envoyés en mission dans des collèges et lycées de La Courneuve, Saint-Denis et Villetaneuse, pour y faire du soutien scolaire en mathématiques, physique et chimie.
Lire la suite de l’article


Un stage de sept à huit mois "dans la vie" pour les X
Taupins vous étiez, taupins vous ne serez plus." C'est ce qu'entendent dire les 500 lauréats annuels du concours de Polytechnique. Usés par deux ou trois années de classes préparatoires dites "taupes", les jeunes cerveaux commencent leur expérience de la grande école par un stage de sept à huit mois "dans la vie" : à Polytechnique, on appelle cela "l'année de formation humaine et militaire". Elle a lieu d'octobre à Pâques.
La plupart effectuent un stage dans les forces armées, la voie naturelle pour ces étudiants sous tutelle du ministère de la défense. Près d'un quart (dont les 100 lauréats étrangers, qui eux n'ont pas le statut militaire) offrent leurs services dans le civil : stagiaires dans la police nationale, l'administration pénitentiaire, dans des ONG ou des associations caritatives, dans l'éducation nationale.
Les stages ont lieu en milieu défavorisé. Notamment dans des collèges ou lycées de zones d'éducation prioritaires (ZEP) des académies de Créteil, Versailles, Strasbourg, Toulouse.
Lire la suite de l’article


Pour une science sans a priori (collectif)
ous sommes un groupe de scientifiques venant des horizons les plus divers, aussi bien sur le plan culturel que sur celui des disciplines scientifiques que nous représentons. Nous avons en commun le fait de penser que, si les conceptions religieuses ou métaphysiques ne doivent en aucun cas intervenir a priori dans le déroulement de la recherche scientifique, il est non seulement légitime mais également nécessaire de réfléchir a posteriori aux implications philosophiques, éthiques et métaphysiques des découvertes et des théories scientifiques.
Ne pas le faire serait prendre le risque de couper les scientifiques et la science d'une majorité de nos contemporains.[…]


Lire la suite de l’article


----------------------------------------
Le Nouvel Obs permanent du 22/02/06


Ecole : le pavé dans la mare de Sarkozy
Le ministre se prononce pour une "différenciation" des revenus des enseignants et veut supprimer à terme la carte scolaire.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express Quotidien du 22/02/06


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 22/02/06



Ecole: Sarkozy veut tout changer de la carte scolaire aux salaires des profs
Nicolas Sarkozy veut modifier en profondeur le système éducatif français, de la carte scolaire, qui empêche les élèves de s'inscrire où ils veulent, aux salaires des professeurs, qu'il voudrait au mérite. Le président de l'UMP, qui a proposé toute une série de réformes lors d'une convention UMP sur l'école, mercredi, semble ainsi mettre de côté la loi Fillon sur l'école, voulue par Jacques Chirac. Quinze mois avant l'élection présidentielle, il prend aussi le risque de heurter profondement le corps enseignant. Les organisations syndicales ont d'ailleurs réagi tout de suite en dénonçant une dérive libérale.
Lire la suite de l’article


Carte scolaire, autonomie des établissements, salaires des profs: état des lieux
Le ministre de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy, voudrait supprimer la carte scolaire, donner plus d'autonomie aux établissements et procéder à des différenciations dans les salaires des personnels. Voici la situation actuelle : […]
Lire la suite de l’article


Le Sgen-CFDT qualifie Sarkozy de "chantre du libéralisme"
Le Syndicat général de l'éducation nationale (Sgen-CFDT) a qualifié mercredi dans un communiqué Nicolas Sarkozy de "chantre du libéralisme", à la suite des propositions qu'il a énoncées sur l'école.
Lire la suite de l’article


Le SE-Unsa qualifie Sarkozy de "casseur" de l'éducation
Le Syndicat des enseignants (SE-Unsa) a qualifié, mercredi dans un communiqué, Nicolas Sarkozy de "casseur de l'Education nationale", à la suite des propositions qu'il a énoncées sur l'école.
Lire la suite de l’article


Aschieri contre suppression carte scolaire et salaire au mérite des profs
Gérard Aschieri, secrétaire général de la FSU, principale fédération de l'Education, s'est prononcé mercredi, lors de la convention éducation de l'UMP, contre la suppression de la carte scolaire et contre une rémunération des enseignants au mérite.
Lire la suite de l’article


Des lycéens, apprentis journalistes, interrogent Robien sur l'emploi des jeunes
Une centaine de lycéens venus de 36 lycées d'Ile-de-France, et ayant créé des journaux dans leurs établissements, ont interrogé pour la première fois mercredi le ministre de l'Education nationale lors d'une "conférence de presse" sur l'emploi des jeunes, au ministère à Paris.
Lire la suite de l’article


Quatorze organisations de l'éducation appellent au "succès" du 7 mars
Quatorze organisations de l'éducation ont appelé, mercredi dans un communiqué commun, à "assurer le plein succès" de la journée nationale de mobilisation du 7 mars contre le contrat première embauche (CPE).
Lire la suite de l’article



-----------------------------------------------------------------------

Pour en savoir plus




L’indispensable café pédagogique



Le site de VousNousIls (Rubrique dépêches de l’éducation AFP)



La maison des enseignants



Les dépêches AFP-Éducation sur le site Voila.fr



Le site Yahoo Actualités, rubrique éducation

mardi, février 21, 2006

Revue de presse du mardi 21 février 2006

Il y a trois mois, les banlieues brûlaient… Où en est-on aujourd’hui ? Qu’a t-on fait ? Est-ce que ça risque de repartir ?
Ce sont les questions que posent plusieurs de vos journaux et en particulier Libération. Quand le quotidien va en Seine Saint-Denis les élus répondent que rien n’a changé depuis les émeutes. La réponse principale semble avoir été une réponse sécuritaire.
C’est ce que disait aussi un texte paru dans le Monde durant les vacances et que je n’ai pas assez mis en avant hier. On y trouve notamment cette remarque qui me semble, malheureusement, parfaitement résumer la situation. Erwann Lecoeur, directeur de l’observatoire du débat public y affirmait « Désormais, on a à la fois peur pour nos enfants et peur de nos enfants. »
Une société qui a peur de sa jeunesse est une société bien malade…

Si on a peur pour nos enfants, c’est aussi parce que l’avenir n’est pas rose et risque d’être marqué par plus de précarité (voir l’enquête de la JOC dans L’Humanité). Sur ce sujet aussi , la protestation contre le CPE se poursuit à l’assemblée avec la motion de censure. Parallèlement, la manifestation du 7 mars se prépare et s’oriente vers un mouvement interprofessionnel.
Cependant, quand on dit que tous les jeunes sont concernés par la précarité, ce n’est pas tout à fait vrai. Le Monde nous rappelle, à juste titre, que dans les grandes écoles, le CPE semble bien loin des préoccupations…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 21/02/06



En Seine Saint-Denis, les maires désespèrent
Rien n'a changé depuis les émeutes, assurent les élus, stigmatisant l'absence de mobilisation de l'Etat. Retour dans un département encore meurtri
Lire la suite de l’article


Editorial
Nouvelle alerte

Trois mois après les émeutes, les maires de Seine-Saint-Denis remontent au créneau. En novembre, déjà, ils étaient en première ligne, à tirer la sonnette d'alarme, à essayer de jouer les médiateurs entre la rue et le pouvoir. Même si beaucoup d'entre eux avaient été pris de court par les événements et leur violence, ils avaient tenté de trouver des solutions pour empêcher qu'ils dégénèrent. Déjà à l'époque, ils ne réclamaient pas tant l'instauration de l'état d'urgence que la mise en oeuvre de politiques de la ville enfin dignes de ce nom. Ils dénonçaient notamment le manque de moyens en matière de sécurité et la suppression par le gouvernement Raffarin de la majorité des subventions jusque-là accordées aux associations, dont le rôle de régulateur social dans les quartiers difficiles n'est pourtant plus à démontrer. Aujourd'hui, ces mêmes maires se plaignent que rien n'ait changé.
Lire la suite de l’article


Les «sans gymnase Þxe» du Blanc-Mesnil
Après l'incendie de sa salle, le club de gym tente de survivre en squattant les villes voisines.
Lire la suite de l’article


Le lycée musulman fait des adeptes à Lyon
Après Lille, projet d'un nouvel établissement privé, «ouvert à tous».
Lire la suite de l’article


L'Ecole des loisirs change de cartable
L'éditeur jeunesse quitte le service de distribution du Seuil pour celui de Gallimard.
Lire la suite de l’article


Une pierre dans l'internat vitrine de Sarkozy à Nanterre (20/02/06)
Un «jeu» entre collégiens tourne mal dans cette structure pour élèves en difficulté sociale ouverte au débotté en septembre et qui fermera en juin.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 21/02/06


Rien vu...


-------------------------------------------
L'Humanité du 20/02/06 (un jour de retard)



La grande solitude de la jeunesse face à l’embauche
Quatre sur cinq, voilà la proportion exacte des jeunes ayant fait part de leur empressement à entrer dans la vie active. « Cela remet en question les idées reçues, selon lesquelles ils ne veulent pas travailler », explique Hugo Vandamme, responsable d’une enquête qualitative réalisée par la Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC) et dont les résultats viennent d’être publiés. Pas moins de 31 000 jeunes de quinze à trente ans ont été interrogés dans toute la France par les militants de la JOC, qui vont organiser, à partir de ce sondage, quelque 200 tables rondes, afin d’élaborer des propositions qui serviront de base à la préparation d’états généraux.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------------------
Le Parisien du 21/02/06 ( payant)



Medecine : Le gouvernement veut rendre le concours moins sélectif
GÂCHIS HUMAIN, esprit malsain de compétition... Chaque année, huit étudiants sur dix (7 000 reçus sur 42 743 candidats en 2005) se cassent les dents au cours de la première année de médecine. Une hécatombe

Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 21/02/06



Rien vu...



------------------------------------------------
20 minutes du 21/02/06



Le CPE contesté à l’Assemblée aujourd’hui, et dans la rue en mars
Alors que la politique sociale du gouvernement Villepin sera au coeur de la motion de censure discutée aujourd’hui à l’Assemblée, Force ouvrière a appelé hier les salariés du public et du privé à une grève interprofessionnelle le 7 mars. C’est à cette date qu’aura lieu la journée nationale de mobilisation des syndicats étudiants et lycéens contre le contrat première embauche.
Lire la suite de l’article


Tous les savoirs, pour tous les publics
L’Université de tous les savoirs lance demain un cycle de conférences pour les lycéens
Lire la suite de l’article


« Faire rêver les lycéens et susciter des vocations »
Yves Michaud, Professeur de philosophie à l’Institut universitaire de France et à l’université de Rouen, concepteur de l’Université de tous les savoirs.

L’Université de tous les savoirs (UTLS) inaugure demain une session de conférences pour les lycéens franciliens. Pourquoi avoir ciblé ce public ?
Dans un contexte marqué par la désaffection des jeunes pour les études scientifiques, je veux favoriser le contact direct entre lycéens et scientifiques afin de stimuler leur curiosité, les faire rêver et, dans le meilleur des cas, susciter des vocations.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Ouest-France du 21/02/06



Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 22/02/06



CPE : Les grandes écoles ne se sentent pas concernées
« LE CPE ? Attendez, ça me dit quelque chose... Ce n'est pas le nouveau contrat proposé par Villepin ?" Au bureau des élèves de l'Ecole centrale de Paris, le contrat première embauche ne suscite guère d'intérêt. Et pour cause : même si la plupart des étudiants des grandes écoles se retrouveront sur le marché du travail à 23 ans, un âge qui, théoriquement, leur ouvre les portes du CPE, ce contrat comportant une période d'essai de deux ans destiné aux moins de 26 ans, ils jugent peu probable qu'ils y goûtent. En raison du prestige encore intact de leurs diplômes.[…]
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 21/02/06


L'instituteur d'"Etre et avoir"
toujours en procès
L'instituteur invoque, à l'appui de ses prétentions financières, la reconnaissance d'un "droit d'auteur" sur son cours, d'un statut de "coauteur" du film, ainsi que "d'artiste-interprète", et affirme n'avoir pas permis l'exploitation illimitée de son image et de sa voix.[…] Le procès relance le débat autour de l'indemnisation des personnes filmées dans le cadre d'un documentaire.
"Ce film n'est pas la reproduction du cours de M. Lopez", a souligné Me Rappaport, qui y voit "une fable puisée dans la réalité".
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
L’Express quotidien du 21/02/06


Amende et prison avec sursis pour bris de bornes biométriques
Le tribunal correctionnel d'Evry a condamné, vendredi 17 février, les trois lycéens à trois mois de prison avec sursis et 500 euros d'amende chacun.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 21/02/06



La défense récuse les demandes de l'instituteur d'"Etre et avoir"
Les avocats de la défense ont accusé lundi la télé-réalité de brouiller la frontière entre réalité et fiction, au procès intenté par Georges Lopez, l'instituteur au centre du documentaire "Etre et avoir", sur une école dans un village rural. M. Lopez poursuit le réalisateur Nicolas Philibert, les sociétés de production et de diffusion, pour "contrefaçon" et "violation des droits de la personne".
Lire la suite de l’article


"La Fée des Mots": des romans pour les enfants n'aimant pas lire
S'imaginer batifoler avec une panthère, humilier un fantôme, sillonner les mers ou chasser le trésor des pirates et se passionner pour une aventure dont on est personnellement le héros, c'est possible même si on déteste lire grâce à "La Fée des Mots".
Maison d'édition pas comme les autres, fondée il y a trois ans, "La Fée des Mots" s'est attachée à susciter l'envie de lire chez des enfants ayant des problèmes, notamment les dyslexiques, ou n'aimant tout simplement pas lire.

Lire la suite de l’article


La région PACA jugée responsable de la mort accidentelle d'un lycéen en 99
Le tribunal administratif de Marseille a condamné le Conseil régional Provence-Alpes-Côte-d'Azur (PACA), en tant que gestionnaire des lycées, à indemniser la famille d'un lycéen décédé en 1999 après la chute d'un auvent dans un établissement marseillais, a-t-on appris mardi auprès de l'avocat de la famille.
Lire la suite de l’article


974 actes racistes et antisémites en 2005 en France, en baisse d'un tiers
Les actes ou menaces racistes et antisémites comptabilisés par les forces de l'ordre ont diminué de plus d'un tiers en France entre 2004 (1.574) et 2005 (974), selon les chiffres de la Direction générale de la police nationale (DGPN) publiés en janvier.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------

Pour en savoir plus




Le site de VousNousIls (Rubrique dépêches de l’éducation AFP)


Les dépêches AFP sur lesite Voila.fr



Le site Yahoo Actualités, rubrique éducation



La maison des enseignants



L’indispensable café pédagogique

lundi, février 20, 2006

Revue de presse du lundi 20 février 2006

Fin des vacances pour la zone C et retour de la revue de presse.Bonnes vacances ou suite de vacances pour ceux des zones A et B… !

Dans la presse aujourd’hui, il faut surtout lire Le Monde qui propose le quatrième volet de l'étude menée avec La République des idées sur "la crise sociale française". Dans ce dossier intitulé « « Éducation, les promesses de la discrimination positive », on trouve des propositions très concrètes.
Thomas Piketty propose des réductions ciblées de la taille des classes en Primaire. Il s’appuie sur une étude qu’il a menée montrant qu’ « une réduction de la taille des classes à 17 élèves en CP et CE1 en ZEP (au lieu de 22 actuellement) permettrait de réduire de près de 45 % l'inégalité en mathématiques à l'entrée en CE2 entre écoles ZEP et hors ZEP. »
Autre proposition concrète, celle formulée par Patrick Weil, d'admettre en classes préparatoires les 7 à 8 % des élèves les meilleurs de chaque lycée, en particulier ceux de ZEP. Cela pourrait avoir un effet fort sur la mixité sociale (beaucoup de parents calculateurs voudraient alors mettre leurs enfants en ZEP), qui pourrait contrebalancer largement les effets pervers habituels.
Voilà en tout cas des mesures qui méritent d’être débattues…

Dans La Croix, toujours sur le même sujet, on trouvera un reportage assez complet sur un collège de Villefranche sur Saône qui est classé “Ambition réussite“. L’article détaille les différentes mesures mises en œuvre. De la mise en place d’un livret de compétences à un programme de suivi individuel renforcé en passant par le renforcement du lien entre école et collège.

Dans le reste de la presse, on lira, bien sûr, des échos de la mobilisation contre le CPE qui ne faiblit pas. On apprend aussi que 90 élèves d'un lycée professionnel de Saint-Girons (Ariège) ont été exclus pour trois jours pour "être sortis de l'établissement" scolaire afin de manifester contre le CPE.
Excès de zèle du Proviseur ? C’est en tout cas une première embûche….

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 20/02/06


L'école trottinière, affaire qui marche
Avec l'opération Pedibus, le ramassage scolaire est fait à pied par les parents.
Lire la suite de l’article


«Robien applique ma loi, sans le dire» (13/02/06)
François Fillon à propos de la politique de son successeur à l'Education nationale :
Je ne suis pas favorable au fait que des enfants sortent du système éducatif avant l'âge de 16 ans, ce qui sera, je le crains, le cas. Je fais beaucoup de déplacements en ce moment et observe de près les systèmes étrangers. Je puis vous garantir qu'aucun pays développé n'envisage de réduire ainsi la durée de la scolarité obligatoire. L'accès aux études supérieures, l'université et la recherche sont partout considérés comme prioritaires pour permettre de survivre dans la société de la connaissance.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 20/02/06


CPE : extension du domaine de la grève
Après les appels de la coordination étudiante aux universités et de la CGT à la fonction publique, FO annonce une grève interprofessionnelle, pour la journée de manifestation du 7 mars.
Lire la suite de l’article


La jeunesse française est toujours tentée de rejouer le scénario de Mai 68
Eric Zemmour

Cela tient tout à la fois du rite d'initiation, des cours du soir et de la bouée de sauvetage. Rite d'initiation pour chaque nouvelle génération qui a besoin de se jauger et de se mesurer à la génération phare, à la fois initiatrice, dominatrice et castratrice, celle des glorieux anciens qui «ont fait» 68.
Lire la suite de l’article


Le service civique obligatoire : du mythe à l'illusion
Guy Teissier, député UMP des Bouches-du-Rhône, président de la commission de la défense nationale et des forces armées de l'Assemblée nationale

Un peu plus de 10 000 citoyens et 441 parlementaires pétitionnent depuis quelques jours pour imposer à tous un service civique obligatoire ! Ce serait la solution qui permettrait de résoudre «la désintégration progressive de la société française», constatée, semble-t-il, depuis la suspension du service national.
Voici que ressort de l'inconscient collectif le mythe du service obligatoire, de ses bienfaits supposés pour notre jeunesse, construction baroque formulée avec véhémence par tous ceux qui se sont opposés, au printemps 1996, à la professionnalisation totale de nos armées et à la suspension de la conscription.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L'Humanité du 18/02/06 (un jour de retard)



L’EPS, la philosophie, la musique (13/02/06)
La conception de l’école est clairement utilitariste et inscrite dans une logique économique. Loin d’être typiquement française, cette vision est partagée par d’autres gouvernements européens. Si l’on prend l’exemple de l’EPS, matière scolaire considérée par les libéraux comme trop coûteuse et hors du socle des enseignements « indispensables », une tendance se dessine dans tous les pays d’Europe : sortir progressivement cette discipline de l’école par des dispositifs d’options, une réduction de la dotation horaire et le recours croissant à des personnels non enseignants (bénévoles ou prestataires privés), creusant ainsi les inégalités entre établissements et élèves. C’est dans ce contexte qu’a émergé « l’idée » du ministre François Fillon (dans son projet de loi d’orientation pour l’avenir de l’école) de supprimer le caractère obligatoire de l’EPS au brevet des collèges et de la sortir (ainsi que les disciplines artistiques) du socle commun des matières indispensables.[…]
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 20/02/06 ( payant)



Prof cherche partenaire bidon...
«JE CHERCHE à faire un Pacs avec un homme ou une femme qui habite Montpellier. Qui est intéressé ? », interroge Claire, créant la surprise autour d'elle. Dans l'Education nationale, le Pacs se manie comme un levier pour obtenir un poste dans le Sud. «...
Lire la suite de l’article


Reprise décisive pour les élèves
EN RETOURNANT en classe ce matin, les 2,8 millions d'élèves des académies de Paris, Créteil, Versailles et Bordeaux entament une ligne droite décisive de leur année scolaire. Sept semaines pour progresser : un défi à relever tout de suite,
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 20/02/06



Les ambitions du collège Jean-Moulin (16/02/06)
Classé « ambition réussite », ce collège de Villefranche-sur-Saône veut renforcer le suivi des élèves en difficulté scolaire
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 20/02/06



Rentrée sous tension dans le « 9-3 »
Cette semaine de rentrée sera décisive pour l’avenir du mouvement des enseignants en Seine-Saint-Denis. En pleines vacances de février, les profs ont appris la refonte de la carte de l’éducation prioritaire, et n’ont pas pu réagir. Mais la grogne ne semble pas près de retomber, même si aucun établissement de Seine-Saint-Denis n’est classé EP3 – et donc amené à quitter l’éducation prioritaire –, et que certains se voient même attribuer des moyens supplémentaires. Dès aujourd’hui, des assemblées générales se tiendront partout dans le département pour décider si les grèves de janvier doivent reprendre. Une nuit d’occupation des collèges est déjà prévue pour jeudi.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Ouest-France du 20/02/06



Quatre étudiants sur dix ratent leur fac (13/02/06)
Après un an d'études, un quart des jeunes bacheliers quittent l'université. Au bout de deux ans, 41 % se retrouvent hors faculté, sans diplôme. Des universités, comme celle de Brest, ont mis en place des tuteurs pour accompagner les étudiants en difficulté. En vain.
Lire la suite de l’article


Une nouvelle façon de noter les élèves (10/02/06)
Que fait un ado paresseux quand il connaît, à l'avance, le sujet exact de l'interro ? Il travaille ! Parce qu'il est sûr de décrocher une bonne note... Des centaines d'enseignants utilisent déjà ce principe pour tester leurs élèves. Le ministère est très intéressé. La notation sévère et sélective, à la française, en prend un coup dans l'aile.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 21/02/06



La coordination des étudiants anti-CPE appelle à bloquer les cours
Les délégués étudiants d'une trentaine d'universités se sont rassemblés, samedi 18 février, sur le campus de l'université Rennes-II, bloquée depuis près de deux semaines par le mouvement anti-contrat première embauche (CPE). La coordination nationale ainsi constituée a voté un appel à la grève et au blocage de l'accès aux cours, à partir de jeudi 23 février.
Des manifestations nationales sont programmées jeudi 23, ainsi que mardi 28 février et mardi 7 mars, pour demander le retrait du CPE, du contrat nouvelles embauches et le rétablissement des postes supprimés au Capes et à l'agrégation.
Lire la suite de l’article


Education : les promesses de la discrimination positive
Thomas Piketty

Tout le monde en convient : la société française doit inventer de nouvelles politiques permettant de faire progresser concrètement l'égalité des chances, "l'égalité des possibles" pour reprendre l'expression d'Eric Maurin, notamment en matière scolaire. L'élévation générale des niveaux d'éducation a suscité des frustrations à la mesure des espoirs placés en elle. Les inégalités de parcours et de réussite scolaire se sont simplement translatées vers le haut, quand elles ne se sont pas accrues - encore que ce point tende à être exagéré aujourd'hui : le paradis perdu de l'ascenseur social tournant à plein régime n'a jamais existé, pas plus que celui de l'emploi à vie.
Simplement, les inégalités sont devenues moins lisibles. Autrefois, l'inégalité était brute : certains devaient commencer à travailler à 14 ou 16 ans pour gagner leur vie, alors que d'autres avaient la chance de pouvoir poursuivre leurs études. Aujourd'hui, chacun peut ou croit pouvoir accéder à une formation longue, mais des inégalités plus subtiles reviennent en cours de route (entre filières générales et professionnelles des lycées, à l'intérieur des filières du supérieur...), et ceux qui ratent le bon embranchement et qui connaissent le plus fort chômage à la sortie sont souvent les mêmes qui travaillaient tôt autrefois - l'emploi en moins.
[…]Pour lutter contre ce type radical d'inégalité des chances, il faut agir à un âge très précoce, dès les premières classes du primaire, où se forment des inégalités durables. Et contrairement à une idée reçue, il est faux d'affirmer que rien de tangible ne peut venir des réductions ciblées de taille des classes.
De telles politiques ont certes un petit côté "mécaniciste" qui les rend suspectes à beaucoup de fins penseurs du social - mais au moins ont-elles le mérite d'appartenir à l'espace des politiques possibles.
Lire la suite de l’article


PATRICK WEIL, DIRECTEUR DE RECHERCHE AU CNRS

"Les meilleurs de chaque lycée doivent accéder aux prépas"

[…]On pourrait proposer que 7 à 8 % des meilleurs élèves de chaque lycée de métropole et d'outre-mer puissent se voir proposer d'accéder directement aux premières années des cycles du supérieur qui sélectionnent à l'entrée (classes préparatoires aux grandes écoles, IEP de province et de Paris, Dauphine...).
Si l'on compte que certains de ces élèves préféreraient malgré tout suivre une autre voie, on peut imaginer que 50 % des places disponibles seraient ainsi pourvues. Pour certains, cela ne changerait rigoureusement rien : les 8 % les meilleurs d'Henri-IV y entrent déjà ! Mais cela changerait beaucoup pour les nombreux lycées qui n'envoient jamais aucun de leurs élèves dans ces filières. Plus aucun lycéen ne pourrait se dire : "Je n'ai aucune chance parce que je suis dans un mauvais lycée."[…]
Lire la suite de l’article


"On peut assister en 2007 à une forme de révolte conservatrice" (18/02/06)
Erwan Lecoeur, Directeur scientifique de l'Observatoire du débat public, ce spécialiste du néopopulisme analyse chez les Français la perception de l'Hexagone et du monde "comme un champ de ruines" après le 11-Septembre, le tsunami, la grippe aviaire ou la crise des banlieues. D'où la nécessité urgente de réapprendre "les règles et les valeurs de la vie en société"
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs permanent du 20/02/06


CPE : 90 lycéens exclus pour "absentéisme" 

Ces élèves d'un lycée professionnel de l'Ariège ont été exclus trois jours pour "être sortis de l'établissement" scolaire afin de manifester.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express Quotidien du 20/02/06


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 20/02/06



CPE: une coordination d'étudiants appelle toutes les universités à la grève
Une coordination nationale d'étudiants a appelé toutes les universités à se joindre à la grève contre le contrat première embauche (CPE), lors d'une réunion à Rennes dans la nuit de samedi à dimanche, a-t-on appris auprès de l'Unef.
Lire la suite de l’article


"Je fumais du cannabis parce que j'allais mal, mais c'était pire en fumant"
Je fumais du cannabis par plaisir et parce que j'allais mal, mais j'allais encore plus mal en fumant. En même temps, ça me faisait du bien parce que j'arrêtais de penser", raconte Grégory qui a pris jusqu'à vingt pétards par jour pendant quatre ans.
Lire la suite de l’article


Agression d'un professeur dans l'Ain: 2 mois de prison ferme
Le jeune homme qui avait agressé lundi un professeur du lycée technique Arbez Carme de Bellignat (Ain) a été condamné vendredi à 5 mois d'emprisonnement dont 3 avec sursis, par le tribunal de grande instance de Bourg-en-Bresse, a-t-on appris de source judiciaire.
Lire la suite de l’article


CPE: Les parents d'élèves FCPE appellent à manifester le 7 mars
La Fédération des conseils de parents d'élèves des écoles publiques (FCPE) a appelé vendredi, dans un communiqué, à participer aux manifestations de la journée nationale interprofessionnelle d'action du 7 mars contre le contrat première embauche (CPE).
Lire la suite de l’article


Sur les blogs ados, désapprentissage garanti de "l'ortograf"
"A chui tro belle kes ke jme kiff! jvous assur chui pa narsissique". Traduction: "Ah, je suis trop belle. Je me plais. Je vous assure, je ne suis pas narcissique." Victoria, 14 ans, tient un blog depuis déjà deux ans, où l'écriture texto se mêle aux fautes d'orthographe.
"Ecrire en français normal, ça fait intello. C'est mal vu dans notre génération. En plus, j'écris beaucoup plus vite si je ne pense pas à mon orthographe. (...) De toute façon, je ne sais pas comment on écrit +narcissique+", confesse l'adolescente, complètement accroc à internet.
Chaque soir, en rentrant du collège, Victoria se rue sur son ordinateur pour parler, encore et encore, avec ses amis. Ses discussions sur MSN, une messagerie instantanée gratuite, se terminent à minuit. Dans les moments de creux, elle garnit son blog, ou commente celui des autres.
[…]“Tout le monde fait des fautes dans ma classe. Moi, ça m'arrive tout le temps", affirme Victoria. Parfois, l'habitude aidant, l'adolescente rédige aussi ses dictées en langage blog. Son professeur de français apprécie moyennement et la note sur dix. Comme Victoria, ils sont plusieurs millions d'ados à avoir leur blog. Skyblog.com, qui réunit la grande majorité de ces jeunes, espère passer rapidement le cap des quatre millions de blogs. Le risque de paupérisation de la langue semble réel.

Lire la suite de l’article


Aide aux devoirs, soutien scolaire: la famille d'abord (étude)
L'aide aux devoirs des enfants et le soutien scolaire est d'abord l'apanage des familles et surtout des mères bien avant les cours dispensés par l'établissement ou une association ou encore les cours payants, selon une étude que publie l'Education nationale.
Ainsi, les parents consacrent en moyenne 15 heures par mois à aider leurs enfants (19 heures à l'école, 14 heures au collège et 6 heures au lycée). Ce sont les mères qui sont les plus assidues: 95% aident leurs enfants en primaire, 84% au collège, 53% au lycée et 40% au lycée professionnel. Les pères sont 70% à aider à l'école, 60% en collège, 40% en lycée et 30% en lycée professionnel.
Lire la suite de l’article


Agression d'un professeur: pas de cours dans un lycée technique de l'Ain
Les professeurs du lycée technique Arbez Carme de Bellignat (Ain) n'ont pas assuré de cours jeudi pour protester contre l'agression de l'un d'eux, lundi, par le grand frère d'un élève exclu des activités d'atelier, a-t-on appris auprès des enseignants.
Lire la suite de l’article



-----------------------------------------------------------------------

Pour en savoir plus




L’indispensable café pédagogique



Le site de VousNousIls (Rubrique dépêches de l’éducation AFP)



La maison des enseignants



Les dépêches AFP-Éducation sur le site Voila.fr



Le site Yahoo Actualités, rubrique éducation
 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.