mardi, avril 03, 2007

Revue de presse du mardi 3 avril 2007

Colle liquide versée dans son sac, cahier de textes jeté dans les toilettes, moqueries chaque fois qu'il donne une bonne réponse au professeur, crachats et insultes... La vie d'Adrien, élève de quatrième jusque-là sans problème et adorant l'école, était devenue un enfer. Quand sa mère a alerté le proviseur sur les brimades subies par son fils. « Adrien doit savoir se défendre seul », lui a-t-il été sèchement répondu.. C’est Le Figaro qui s’intéresse au sort des enfants “souffre-douleur” dans les classes . Pour faire cesser cet engrenage quasi sadomasochiste, les psychologues insistent sur l'importance de tout faire pour permettre à l'enfant de s'intégrer au groupe et dès les premiers signes de maltraitance. des pays comme le Danemark ou la Grande Bretagne ont donné l’exemple en matière de prévention en ce domaine.

Après la "constante macabre" qui consiste à toujours donner un pourcentage de mauvaises notes pour ne pas paraître laxiste, le chercheur André Antibi développe dans son nouveau livre Les notes: la fin du cauchemarun nouveau système de notation pour revaloriser les élèves.Il s’appuie sur une enquête menée auprès de 3.020 enseignants, de septembre 2005 à décembre 2006, à travers un questionnaire anonyme lors de 43 réunions d'établissements scolaires, dans 14 académies. Selon son enquête, 96% des enseignants interrogés reconnaissent l'existence de cette "constante macabre" et 89% estiment qu'il faut la supprimer.
Pour supprimer la "constante macabre", il préconise: le Système d'évaluation par contrat de confiance (EPCC) qu'il explique aussi dans son dernier livre. “ C'est une méthode simple basée sur du bon sens ”, souligne le chercheur. Il fonctionne sur un principe clair: une semaine avant un test en cours, l'enseignant donne le programme de l'examen à l'élève en choisissant une liste d'exercices déjà corrigés en classe. L'élève n'a plus qu'à refaire les exercices le jour du contrôle. Il reste à l'élève lors du contrôle une question "non préparée" de quatre points sur 20.
L'expérimentation de la méthode a déjà prouvé que ces élèves avaient le même niveau aux évaluations nationales.

"Ce n'est pas un système laxiste", précise t-il dans une interview à l’AFP,. "Grâce à ce système, les élèves travaillent beaucoup plus, d'ailleurs ce système n'a rien de révolutionnaire, c'est celui utilisé pour les examens de pilote de ligne", ajoute-t-il.

Devinette ? Qui a dit “l faut créer une loi-cadre sur le renouveau des repères civiques et moraux incluant le revenu parental d'éducation, la fin de l'impôt sur les successions et le rétablissement de l'autorité à l'école.” ?
Le Pen ?
Ca brûle… Non c’est Philippe de Villiers dans une interview à 20 minutes . .
Un retour de l’autorité qui sent les coups de règles sur les doigts et la blouse grise…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 03/04/07


«Pour les élèves, un Français ne peut être que blanc»
Présidentielle J - 19 Vu de banlieue Troisième rencontre avec Guillaume Delmas, enseignant en ZEP.
«Ils ont un mal fou à se sentir citoyens français. Très vite, ils disent : "Je suis marocain" ou "Je suis algérien", alors qu'ils sont bien français, car nés en France ou de parents naturalisés français. Mais ils ont intégré le discours du rejet et du racisme. J'avoue que, lorsque je suis arrivé dans ce collège, je n'imaginais pas cela. Je croyais que ces élèves voudraient se battre pour voir reconnu leur statut de Français, avec les devoirs et les droits qui vont avec.»
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 03/04/07


La détresse méconnue des enfants souffre-douleur de leur classe
Psychiatres et enseignants s'efforcent de trouver ensemble des solutions au problème des adolescents désignés comme boucs émissaires de leur classe.
Lire la suite de l’article


Britanniques et Danois montrent l'exemple
La lutte contre ce phénomène de persécution (appelé school bullying par les Anglo-Saxons) s'est organisée beaucoup plus tôt dans des pays comme la Grande-Bretagne ou le Danemark, à la suite des travaux menés par le Danois Dan Olweus, dès le début des années 1970. C'est ce dernier qui a lancé le premier programme de prévention et d'intervention précoce.
Lire la suite de l’article


Au Brésil, dans l'enfer des prisons d'adolescents
Le système carcéral brésilien, secoué par de violentes révoltes en 2006, est l'un des plus rudes au monde. Y compris dans les unités réservées à l'accueil des tout jeunes délinquants : c'est l'école du crime et de tous les trafics avec, souvent, la complicité des gardiens. La situation ne cesse d'empirer dans l'indifférence générale, comme le prouve l'exemple de São Paulo.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 03/04/07 (un jour de retard)



Les programmes du socle commun discutés aujourd’hui
Quels seront les programmes de l’école primaire et du collège une fois adaptés au socle commun de connaissances ? Le Conseil supérieur de l’éducation doit en discuter aujourd’hui, à l’issue d’une année riche en métamorphose.
Lire la suite de l’article


Les profs n’offriront pas d’état de grâce
Le SNES maintient la pression jusqu’à l’abrogation des décrets Robien et appelle à une semaine d’action au lendemain de la présidentielle.
Lire la suite de l’article


RESF toujours avec les enfants
Des milliers de manifestants, 2 700 selon la police, 10 000 pour les organisateurs, ont manifesté samedi à Paris pour la régularisation des sans-papiers, fustigeant à travers de nombreux slogans la politique de Nicolas Sarkozy.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 03/04/07 ( payant)



Rien vu...



------------------------------------------------
La Croix du 03/04/07



Au Maroc, trop de jeunes sont happés par la violence
À six mois des prochaines élections législatives marocaines, « La Croix » s’intéresse à l’avenir des jeunes, qui représentent près des deux tiers de la population
Lire la suite de l’article


Illam : "Personne au lycée ne connaît mon histoire"
Illam, 17 ans, est « pensionnaire » du Centre de sauvegarde à Casablanca
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 03/04/07



Philippe de Villiers : «Une loi-cadre sur les repères moraux»
Philippe de Villiers, candidat du Mouvement pour la France.
Lire la suite de l’article


Rien vu...


Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Métro (Paris) du 03/04/07



Rien vu...


------------------------------------------------
Ouest-France du 03/04/07



Camif : la coop des profs dans la tourmente
Après huit jours de grève, le personnel du numéro 3 de la vente à distance a obtenu hier le gel de 450 suppressions d'emplois. Un succès fragile. La coop des profs vit un mal profond.
Lire la suite de l’article


Quentin, 17 ans, vit sport et études au sommet
Ce midi, Quentin Gouil reçoit le prix de l'Éducation nationale des mains du ministre Gilles de Robien. À 17 ans, le Nantais est en prépa après avoir décroché le bac avec mention très bien. Champion de France de saut à la perche, il trouve aussi le temps d'aider des collégiens dans leurs cursus scolaire.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 03/04/07



Les démêlés du professeur Bayrou à Saint-Palais
De François Bayrou, les archives du collège Léon-Bérard à Saint-Palais (Pyrénées-Atlantiques) conservent un piètre souvenir. Elles révèlent comment il sut, en 1982, se mettre à dos le corps enseignant de ce collège situé sur ses terres électorales.
Après avoir été détaché dans des cabinets ministériels sous Giscard, M. Bayrou est nommé au cabinet du président (UDF) du Sénat, Alain Poher, après l'arrivée de la gauche au pouvoir. Agrégé de lettres classiques, il relève cependant toujours de l'éducation nationale. Ainsi, un arrêté du 4 septembre 1981 le met à la disposition du recteur de l'académie de Bordeaux "pour un poste d'enseignement dans un établissement de second degré". Il n'y mettra jamais les pieds.(…)
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 03/04/07


Rien vu...


----------------------------------------
L’Express.fr du 03/04/07


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 03/04/07



Présidentielle: les candidats interpellés sur l'IVG, la contraception et l'éducation sexuelle
e Groupe national d'information et éducation sexuelle (Gnies) annonce mardi avoir adressé un courrier aux candidats à la présidentielle leur demandant de "s'engager à garantir la mise en oeuvre" de la loi de 2001, concernant la contraception, l'IVG et l'éducation sexuelle à l'école.
Lire la suite de l’article


Remise du 150.000e "permis piéton" à 29 enfants de CM1 en Seine-et-Marne
Une bise de Miss France, un permis flambant neuf, une photo avec les motards de l'escorte présidentielle : 29 enfants de CM1 de Seine-et-Marne ont reçu solennellement mardi le 150.000e "permis piéton" au quartier des Célestins, l'une des casernes de la Garde républicaine à Paris.
Lire la suite de l’article


Décret Robien: "de plus en plus" de professeurs menacent de "boycotter" le bac (Snalc-CSEN)
Le Snalc-CSEN, syndicat des collèges et lycées traditionnellement étiqueté à droite, a assuré mardi que "de plus en plus de professeurs" menacent de "boycotter" le baccalauréat 2007, pour obtenir le retrait du décret Robien sur leur temps de travail et leur bivalence.
Lire la suite de l’article


Comment en finir avec le cauchemar des notes ou la "constante macabre"
Après la "constante macabre" qui consiste à toujours donner un pourcentage de mauvaises notes pour ne pas paraître laxiste, le chercheur André Antibi dévoile dans son nouveau livre "Les notes: la fin du cauchemar" un nouveau système de notation pour revaloriser les élèves.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.