vendredi, juillet 11, 2008

Revue de presse du 7 au 11 juillet 2008

Faux départ…
L’actualité a été, comme je le craignais, très riche cette semaine. Entre annonces de suppressions de postes, réforme du lycée et nouvelles attaques contre les SES, il y a de quoi remplir une revue de presse de la semaine écoulée….

Dans une interview au quotidien Libération publiée mercredi 9 juillet, le ministre de l'éducation, Xavier Darcos, explique qu'il va proposer le non-remplacement de 13 500 départs à la retraite pour la rentrée 2009. "C'est le chiffre que j'ai proposé au premier ministre et c'est vraisemblablement le chiffre qui sera retenu", affirme M. Darcos, plaidant "pour une meilleure gestion" qui "permet de dégager des marges de manœuvre dans l'éducation nationale". Le ministre souligne notamment que "30 000 personnes ne sont pas devant les élèves car elles sont dans des services de toute nature". “Ces personnes peuvent être mises au service des élèves, et nous allons les ramener au bercail “ rajoute-t-il. On notera au passage que tout le travail actuel de ces mis à disposition est nié sans se poser la question de savoir si, bien que n’étant pas forcément en classe à temps plein, ils ne sont pas déjà “ au service des élèves, ”.
L’équation qu’il dit vouloir résoudre pour 2009 comporte à ses yeux une double exigence. D’une part, «que le service reste de qualité», et d’autre part «réduire la dépense publique afin de ne pas laisser de dette aux générations futures».Bel exercice d’équilibre lorsqu’il explique que « pour qu’on ne [lui] dise pas que la réforme du lycée est justifiée par un cynisme budgétaire et la volonté de faire des économies», il fera « en sorte que les non-renouvellements d’emplois le concernent le moins possible en 2009 » : il admet donc cependant le lien inévitable entre les deux.
Alors, comment Xavier Darcos compte t-il ”faire passer la pilule“ ? En jouant la carte du pouvoir d’achat. Il évoque la revalorisation des débuts de carrière, il promet que l'allègement du personnel permettra de mieux rémunérer les enseignants en poste notamment avec un recours important aux heures supplémentaires. Par exemple, une prime de 500 euros serait versée pour les enseignants qui ajouteraient trois heures dans leur emploi du temps. On sait aussi que le ministre veut développer les stages de remise à niveau dans le primaire (voir plus bas). Mais jouer sur la corde sensible du pouvoir d’achat suffira t-il pour calmer les inquiétudes et l’exaspération des enseignants ? Le journal économique Les Échos fait un tour d’horizon des réponses syndicales et promet une “une forte mobilisation à la rentrée

Sylvain David le président de l’APSES s’exprime dans une tribune de Libération de jeudi sur les attaques répétées contre les sciences économiques et sociales. En effet, après l‘audit de la commission Guesnerie , un autre rapport, très violent a été publié par l’académie des sciences morales et politiques . C’est Yvon Gattaz qui a piloté la rédaction de ce texte, qu’il présente dans une tribune du Figaro. Il avait déjà initié un premier rapport dans le cadre de son association “Jeunesse et entreprise” . Les attaques de ce dernier rapport sont très vives et revendiquent ni plus ni moins que la refonte complète de cet enseignement en s’appuyant plus sur les “fondamentaux” de l’économie et une remise en cause de la sociologie. En bref, un enseignement complètement édulcoré.
Sylvain David, rappelle que les objectifs de l’enseignement des SES sont d’abord un objectif de culture générale et de formation du citoyen “Il serait dangereux que la prochaine réforme du lycée aboutisse à une remise en cause de l’une des finalités de l’école, à savoir fournir aux élèves des moyens de comprendre la société dans laquelle ils vivent. Il est essentiel que des jeunes qui ne se destinent pas à des études d’économie ou de sociologie soient à même de se repérer dans l’économie et la société, de comprendre les enjeux des débats contemporains ou ce qu’en disent les médias sans qu’il soit nécessaire pour cela d’atteindre un niveau bac plus cinq. ”. Il fallait le rappeler.

«Il faut les laisser 
tranquilles !»
Alors qu’environ 115 000 élèves de CM1 et de CM2 en difficulté scolaire devraient assister à des stages de rattrapage cet été, , contre 83 000 pendant la première session organisée pendant les vacances de Pâques, Hubert Montagner, spécialiste des rythmes de l'enfant, s'interroge dans Le Figaro sur l'utilité des stages de soutien scolaire pour les élèves d'école primaire.


« Un dispositif actuellement pléthorique, redondant et peu efficace.» C'est ainsi que le Haut conseil de l'éducation (HCE), qualifie, dans son bilan annuel, l'encadrement en matière d'orientation. Ce rapport, rendu public par lemonde.fr, s'attaque donc aux conseillers d'orientation psychologues (les co-psy) des collèges et lycées. «Sans vouloir retirer des établissements les 4.300 co-psy actuellement en poste, le Haut conseil estime que leur recrutement ne doit pas être poursuivi, affirme le quotidien. Le HCE assure que ces personnels, placés sous l'autorité des directeurs de centres d'information et d'orientation (CIO), "ne sont pas réellement dirigés" et "ne sont pas non plus inspectés". Il souhaite que leur monopole soit remis en cause et que leur formation soit revue.».
Rappelons aussi, avec le HCE, qu’à l'issue du collège, quatre élèves sur dix environ considérent «que leur orientation a été plus subie que voulue».
En tout cas, encore un sujet de débat à la rentrée.

En septembre, ça va être une véritable pagaille !. Ce n’est pas moi qui le dit mais Jacques Pélissard, le président de l'Association des maires de France (AMF) à propos de la suppression de l'école le samedi matin. Cet élu demande au ministre de l'Éducation nationale de reporter d'un an la mise en œuvre de cette réforme.
D’une manière générale, on peut penser que la rentrée sera marquée par l’accumulation des annonces et des réactions. Rappelons qu’après les 13 500 postes annoncés en plein mois de juillet , c’est la réforme des lycées et celle de la formation des enseignants qui vont être présentés en plein cœur de l’été…
Malgré cela, de nouveau, je souhaite de bonnes vacances à mes lecteurs que j’espère retrouver plein d’énergie (et combatifs…) à la rentrée.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 7/07/08 au 11/07/08


La grande distribution s'engage sur le prix des fournitures scolaires
Xavier Darcos a annoncé jeudi que les prix seraient maintenus par rapport à 2007.
Lire la suite de l’article


Les conseillers d'orientation dans le collimateur du Haut conseil de l'éducation
Selon un rapport consacré à l'orientation que s'est procuré lemonde.fr, le HCE préconise que le monopole de ces 4.300 "co-psy" soit remis en cause et que leur formation soit revue.
Lire la suite de l’article


Darcos: «J’ai proposé le non renouvellement de 13.500 départs à la retraite»
Après 11.200 suppressions de postes en 2008, le ministre de l’Education nationale Xavier Darcos révèle à «Libération» que 13.500 devraient suivre à la rentrée 2009.
Lire la suite de l’article


Lycée : la philosophie en phase terminale
DIDIER CARSIN professeur de philosophie au lycée Claude-Monet (Le Havre)ET PIERRE HAYAT professeur de philosophie au lycée Jules-Ferry (Paris).

Professeurs de philosophie en classes terminales, nous nous inquiétons des dégâts irrémédiables que pourrait provoquer dans notre discipline la mise en œuvre de la «réforme» du lycée que le ministre de l’Education nationale présentera au début des vacances d’été. Ainsi que le président Sarkozy l’a indiqué en avril, il s’agit de faire «des réformes qui permettront la suppression de postes». A cette fin, un nombre considérable d’heures de cours disparaîtraient ou seraient transformées en enseignement optionnel dispensé seulement dans quelques établissements. La menace de la transformation de la philosophie en enseignement optionnel est à peine voilée.
Lire la suite de l’article


L’économie édulcorée
SYLVAIN DAVID président de l’association des professeurs de sciences économiques et sociales.

Alors qu’une réforme du lycée est annoncée, l’avenir de l’enseignement des sciences économiques et sociales (SES) apparaît menacé. Ce n’est pas tant la place de cette matière dans la structure du lycée que son contenu qui est sur la sellette.
Les SES ont tout d’abord subi les anathèmes lancés par certains représentants des dirigeants de société qui ont accusé les SES de dénigrer les entreprises, de donner une vision négative de la société, de démoraliser les jeunes, de coûter un point de croissance… Dernièrement, un rapport (le rapport Guesnerie), commandé par Xavier Darcos, propose une version plus subtile de certaines de ces critiques puisqu’il reproche notamment aux SES de se complaire dans une sociologie «compassionnelle» et de verser dans la «sinistrose» en traitant trop des défaillances de la société (le chômage, les inégalités…).
Il est surprenant de voir se répéter des critiques qui témoignent d’une méconnaissance manifeste de la réalité de cet enseignement (l’étude du thème des inégalités ne veut pas dire «dénonciation de l’exploitation capitaliste») et du peu de cas qui est fait des milliers d’élèves qui le suivent avec un réel plaisir chaque année et dont la réussite dans l’enseignement supérieur n’est plus à démontrer.[…]
Lire la suite de l’article


Une fonte des postes de profs qui ne peut être indolore
L’annonce par le ministre de l’Education de la suppression de 13 500 postes à la rentrée 2009 - s’ajoutant aux 11 200 de la rentrée 2008 - a provoqué une vague de protestations dans le monde enseignant. Dans une interview hier à Libération, Xavier Darcos assurait que plutôt que couper dans les effectifs enseignants, il allait en priorité réorganiser les personnels, notamment en «ramenant au bercail» les 30 000 professeurs «qui ne sont pas à plein temps devant une classe». Retour sur ces arguments
Lire la suite de l’article


Des protestations en série
Le Parti socialiste a dénoncé «une régression budgétaire sans précédent des conditions d’enseignement» après l’annonce par Xavier Darcos de la suppression de 13 500 postes à la rentrée 2009.
Lire la suite de l’article


Le collège change de nom, le principal est menacé par les extrémistes flamands
C’était un collège, dans les quartiers populaires de Dunkerque. Un collège vétuste, rempli d’amiante et promis à la démolition. Il s’appelait Michel-de-Swaen, du nom d’un dramaturge flamand du XVIIe siècle, traducteur du Cid en néerlandais. On en a construit un autre, juste à côté, qui sent la peinture, le plastique frais, et le parquet flottant, avec un auditorium pour les classes d’orchestre. Il s’appellera «Lucie-Aubrac». C’est ce qui a valu à Etienne Galand, le principal, des lettres d’injure et des menaces de mort.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 7/07/08 au 11/07/08


École : le samedi supprimé difficile à organiser
Les maires demandent un report de la mesure à la rentrée 2009.
Lire la suite de l’article


Pour un meilleur enseignement de l'économie
Membre de l'Académie des sciences morales et politiques, Yvon Gattaz relaie l'appel de l'Académie en faveur de l'enseignement de l'économie dans les lycées
Lire la suite de l’article


Le concours général, distinction éclectique
Florian et Romain reçoivent leur prix lundi. Deux profils pour deux disciplines très différentes.
Lire la suite de l’article


«Il faut les laisser 
tranquilles !»
Hubert Montagner, spécialiste des rythmes de l'enfant, s'interroge sur l'utilité des stages de soutien scolaire pourles élèves d'école primaire.
Lire la suite de l’article


Les colonies studieuses séduisent les parents
Pour les parents, les stages qui allient révisions et activités sportives sont devenus le compromis idéal.
Lire la suite de l’article


Soutien scolaire :
115 000 élèves inscrits
L'Éducation nationale propose cet été des stages gratuits de remise à niveau pour les écoliers en difficulté.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde daté du 7/07/08 au 11/07/08


Internet : les logiciels de contrôle méritent d'être contrôlés...par les parents
Quatre et cinq ans de prison ferme. Il s'agit des peines prononcées, le 2 juillet, par le tribunal correctionnel de Rouen contre deux internautes qui avaient planifié, via Internet, l'enlèvement, la séquestration, le viol et la torture d'une fillette. C'était sur la messagerie instantanée de Microsoft (Windows Live Messenger) que Christian Cadart et Hervé Limbour, deux hommes âgés de 49 et 42 ans, discutaient de leurs délires pervers, cachés derrière les pseudos de "Helliot" et "Diablo".
Lire la suite de l’article

Le Haut Conseil de l'éducation préconise une profonde réforme de l'orientation scolaire
Traditionnels boucs émissaires de toutes les insatisfactions en matière d'orientation, les conseillers d'orientation psychologues (les co-psy) des collèges et lycées sont dans le collimateur du Haut Conseil de l'éducation (HCE). Cette instance consultative, issue de la loi d'orientation pour l'avenir de l'école d'avril 2005 (dite "loi Fillon"), a rendu public, mercredi 9 juillet, son second bilan annuel, qu'elle avait, de son propre chef, décidé de consacrer à l'orientation. Son précédent et premier bilan, publié à la rentrée 2007, avait porté au premier plan la question des performances - jugées insuffisantes - de l'école primaire.
Lire la suite de l’article


Lutte contre les drogues : le gouvernement mise sur la sensibilisation des parents
Beaucoup de prévention, un peu de répression, et somme toute pas mal de pragmatisme : le plan gouvernemental de lutte contre les drogues et les toxicomanies (2008-2011) met l'accent sur les moyens d'éviter l'entrée des jeunes dans la consommation d'alcool et de stupéfiants.
Lire la suite de l’article


"J'ai pris conscience qu'il fallait pas se droguer n'importe comment"
Ils ont de 18 à 30 ans et sont issus de tous milieux sociaux : fils de cadre, jeune ouvrier, enseignant débutant, ambulancier ou routier. Dans le courant du printemps, ils ont été interpellés en possession de stupéfiants, principalement du cannabis destiné à leur consommation personnelle. En application de la loi sur la prévention de la délinquance du 5 mars 2007, le parquet de Dijon (Côte-d'Or) leur a proposé de participer aux nouveaux "stages de sensibilisation aux dangers de l'usage de produits stupéfiants". Pour échapper à une poursuite pénale, il leur en a coûté 230 euros, payés de leur poche, ainsi que deux jours et demi passés dans les locaux de la Société d'entraide et d'action psychologique (Sedap), l'association dijonnaise qui organise les stages.
Lire la suite de l’article


Xavier Darcos annonce la suppression de 13 500 postes dans l'enseignement en 2009
Dans une interview au quotidien Libération publiée mercredi 9 juillet, le ministre de l'éducation, Xavier Darcos, explique qu'il va proposer le non-remplacement de 13 500 départs à la retraite pour la rentrée 2009. "C'est le chiffre que j'ai proposé au premier ministre et c'est vraisemblablement le chiffre qui sera retenu", affirme M. Darcos, plaidant "pour une meilleure gestion" qui "permet de dégager des marges de manœuvre dans l'éducation nationale". Le ministre souligne notamment que "30 000 personnes ne sont pas devant les élèves car elles sont dans des services de toute nature".
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 7/07/08 au 11/07/08 (un jour de retard)



Drogues : les jeunes accros de plus en plus tôt
La MILDT a présenté le plan de lutte pour la période 2008-2011. Priorité : prévenir l’entrée précoce des adolescents dans l’engrenage de l’alcool et des stupéfiants.
Lire la suite de l’article


Fillon annonce une saignée de 30 000 fonctionnaires en 2009
Le premier ministre confirme son objectif de ne pas remplacer un départ en retraite sur deux. « Il faut que les budgets baissent », martèle-t-il.
Lire la suite de l’article


Vers le non-remplacement de 30.000 postes de fonctionnaires en 2009
François Fillon a confirmé mercredi les prévisions de croissance de son gouvernement pour 2008 et le non remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, qui se traduira par 30.000 postes en moins en 2009.
Lire la suite de l’article


Darcos : la dette comme prétexte, le système éducatif comme cible
Xavier Darcos a annoncé que l’État ne remplacerait pas 13 500 départs à la retraite dans l’Education nationale en 2009, prenant comme prétexte l’impératif de réduction de la dette.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 7/07/08 au 11/07/08



13 500 postes en moins en 2009
Alors que les établissements scolaires sont fermés pour deux mois, le ministre de l'Education nationale annonce le non remplacements de 13 500 postes en septembre 2009.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 7/07/08 au 11/07/08



Le permis de conduire : un rite de passage
Le permis de conduire est devenu un rite de passage vers l'âge adulte, en même temps qu'un sésame indispensable à l'intégration sociale et professionnelle
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos du 7/07/08 au 11/07/08



Plan Campus : Pécresse doit dévoiler de nouvelles universités lauréates

La liste définitive des dix sites universitaires qui bénéficieront en janvier 2009 d'une rénovation immobilière sera connue aujourd'hui. Pour ceux qui ne seront pas retenus, la ministre de l'Enseignement supérieur a d'ores et déjà lancé un audit.
Lire la suite de l’article


Education : les syndicats fustigent un « scénario catastrophe »

Après les 11.200 suppressions de postes de 2008, Xavier Darcos annonce le non-remplacement de 13.500 départs à la retraite en 2009. La condition enseignante devrait être, en contrepartie, revalorisée.
Lire la suite de l’article


Bac 2008 : un millésime légèrement en baisse

Bien, mais peut mieux faire : avec 74,9 % de réussite au premier coup, le bac général 2008 présente une légère baisse par rapport à 2007. Depuis vendredi, la plupart des 615.625 candidats aux bacs généraux, technologiques et professionnels sont fixés sur leur sort : reçus, recalés ou admis au rattrapage. Les candidats au bac pro, eux, devront encore patienter une semaine, les résultats s'étalant jusqu'au 11 juillet selon les académies et les matières. Il faudra cependant attendre la fin des oraux, à la fin de la semaine, pour avoir les résultats définitifs et savoir si 2007 - qui avait été un millésime record pour le bac (75,9 % au premier coup, 83,4 % de réussite au total) - sera égalé.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 7/07/08 au 11/07/08




Burak, le collégien de 15 ans sorti d’ « Entre les murs »
Sous le soleil ardent, il opte pour un short blanc. Une démarche décontractée. Pourtant, le mec, là, celui qui nous serre la main, n’a qu’une quinzaine d’années et a déjà remporté une palme d’or. Celle du dernier festival de cannes. Une palme collective certes, et avant tout française. La première depuis 21 ans. Rassurez-vous, sa tête est toujours sur ses épaules. Lui, c’est Burak Ozyilmaz.
Lire la suite de l’article



La Mildt fait tourner un plan contre les joints et l'alcool

A 11 ans, ils ont déjà testé l'alcool, à 12 ans le tabac et à 14 ans, le cannabis. Le plan gouvernemental 2008-2011 de lutte contre les drogues et toxicomanies, présenté hier par le président de la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les toxicomanies (Mildt), Etienne Apaire, vise notamment à faire régresser les consommations précoces de drogues et d'alcool.
Lire la suite de l’article


Encore moins de profs en 2009
Nouveau régime minceur pour le mammouth. Après les 11 200 suppressions de postes, essentiellement de profs, déjà prévues à la rentrée 2008, Xavier Darcos, ministre de l'Education, a annoncé hier dans Libération qu'à la rentrée 2009, 13 500 départs à la retraite ne seraient pas remplacés.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 7/07/08 au 11/07/08



Rien vu...



------------------------------------------------
Ouest-France du 7/07/08 au 11/07/08



Le plan anti-drogues veut remobiliser les parents
Le gouvernement veut les sensibiliser aux consommations précoces et risquées des jeunes : 11 ans pour l'alcool, 14-15 ans pour le cannabis.
Lire la suite de l’article


'Mention bien au bac : à 44 ans, j'y crois pas !'
Yann Halopeau, journaliste à Ouest-France, repassait son bac littéraire cette année. Il l'a eu. Mais ne lui dites surtout pas que c'était facile..
Lire la suite de l’article


Soutien scolaire : 115 000 élèves en stage
Les sessions, qui durent cinq jours, ont lieu début juillet et fin août. Elles concernent les élèves de CM1 et CM2 qui ont peiné au cours de l'année.
Lire la suite de l’article


L'Observatoire de santé a ausculté les jeunes
École, tabac, alcool, sexualité, sommeil, tentatives de suicide... Près de 2 000 collégiens et lycéens ont tout dit sur leurs comportements et leurs pratiques en famille, à l'école, entre copains.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 7/07/08 au 11/07/08



L'école poursuit son régime
L'Education nationale va continuer à dégraisser. Après les 11 200 suppressions de postes en 2008, ce sont 13 500 départs à la retraite qui ne seront pas remplacés en 2009. Le ministre Xavier Darcos a fait cette annonce mercredi alors que les enseignants débutent leurs congés. Les nouvelles primes promises n'y font rien, un vent de colère s'est levé parmi les syndicats.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 7/07/08 au 11/07/08


Rien vu...


----------------------------------------
L’Express.fr du 7/07/08 au 11/07/08



La mobilité en Europe pour la moitié des jeunes d'ici 2020
Démocratiser la mobilité des jeunes dans l'Union européenne est une des priorités de la présidence française. Un rapport rendu jeudi à la Commission européenne affiche des objectifs très ambitieux.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 7/07/08 au 11/07/08



Menaces contre un proviseur: un nationaliste flamand écope de 6 mois avec sursis
Le tribunal correctionnel de Dunkerque a condamné jeudi à six mois de prison avec sursis un nationaliste flamand qui avait menacé le principal d'un collège parce que le nom de l'établissement, "Michel de Swaen", un poète flamand, doit être rebaptisé "Lucie Aubrac".
Lire la suite de l’article


La LCR accuse Darcos d'être un ministre "destructeur d'emplois"
La LCR a accusé jeudi le ministre de l'Education Xavier Darcos d'être "un ministre destructeur d'emplois" après l'annonce de la suppression de 13.500 postes dans l'Education nationale dans le budget 2009.
Lire la suite de l’article


Bilan contrasté pour l'accompagnement éducatif dans les collèges
Lancé il y a huit huit mois dans 1.500 collèges, l'accompagnement éducatif présente un bilan contrasté, le ministère parlant d'une "réussite" alors que d'autres acteurs sont plus mesurés, soulignant notamment que le dispositif n'a pas mobilisé les élèves les plus en difficulté.
Lire la suite de l’article


Fruits gratuits dans les écoles : Paris promet une adoption d'ici fin 2008
Michel Barnier, ministre français de l'Agriculture, a salué jeudi la proposition de Bruxelles de distribuer gratuitement des fruits dans les écoles pour lutter contre l'obésité, promettant une adoption du texte d'ici fin 2008.
Lire la suite de l’article


L'avenir hypothéqué du collège-lycée musulman d'Aubervilliers
Au collège-lycée privé musulman d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), la fête des "100% de réussite" obtenus au baccalauréat et au brevet est gâchée. Asphyxié financièrement, l'établissement misait sur un contrat d'association avec l'Etat. En vain.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.