lundi, décembre 06, 2010

Revue de presse du lundi 6 décembre 2010



Désobéisseurs – Fiers du service public - Mallette des parents – Le tour de PISA -

désobéisseurs
Ce samedi, à Paris, se tenait le premier Forum des résistances dans les services publics. Il rassemblait selon Libération une centaine de «désobéisseurs» de tous horizons - profs, infirmiers, agents forestiers… A l’origine de ce forum, nous rappelle Vétronique Soulé on trouve le Réseau des enseignants du primaire en résistance, les premiers désobéisseurs à s’être organisés. Il rassemble 3 000 professeurs des écoles ayant signé une charte proclamant qu’ils n’appliqueraient pas certaines réformes jugées nuisibles - plusieurs chefs de file ont d’ailleurs été sanctionnés par des retraits de salaires ou des rétrogradations. Libération propose le portrait de l’une d’entre eux, Véronique Decker. 53 ans, directrice d’école.
Avec ce forum, l’objectif était de nouer des liens, voire de créer un réseau entre tous ces salariés qui se présentent comme désobéisseurs voire “résistants” et qui ne sont pas d’accord avec l’évolution du service public.

Fiers du service public
C’est à une démarche différente et proche à la fois que nous invite la FSU. La fédération de l’Éducation nous invite à nous déclarer Fiers du service public . Il s’agit de rassembler des témoignages sur un site dédié ou une page Facebook .
Selon la FSU, la page a été créée "pour que les fonctionnaires puissent exprimer leur fierté de travailler au service de tous les publics, ou partager leurs désirs de faire évoluer le service public". Le gouvernement, "à travers l'appareil d'Etat, ne défend plus les valeurs d'égalité, de justice, de fraternité, il les rétrécit : moins de moyens, moins de retraites, moins d'effectifs, moins de réflexions, moins de salaires", a-t-elle déclaré dans un communiqué.

Mallette des parents
Dans Le Figaro on évoque l’extension de la “mallette des parents. Expérimentée l'an dernier dans l'académie de Créteil, ce dispositif a été étendu cette année à 1300 établissements, à hauteur d'une vingtaine à une trentaine de familles aidées par structure. Le principe: les parents, qui reçoivent un DVD, sont conviés à trois soirées dans l'année. Des rencontres dédiées à des questions comme la gestion de l'ordinateur, le temps de sommeil ou l'autorité…
Le Figaro évoque aussi l’expérience de l’école des parents menée dans les Alpes Maritimes. Cette expérience à l’initiative d’Éric Ciotti, président du Conseil Général et “Monsieur Sécurité” de l’UMP repose sur une logique fondée sur une part importante de répression. Car si les familles sont invitées (voire sommées…) d’abord à participer à des cours dispensés à l’ “école des parents”, en cas d’absentéisme réitéré de l’enfant on passe très vite à la répression. Les parents sont alors sanctionnés: leurs allocations familiales sont alors suspendues. On peut s’interroger sur l’efficacité d’un tel système reposant sur la stigmatisation et la culpabilisation.

En attendant PISA
Les classements des systèmes éducatifs de 65 pays ou territoires, selon les compétences de leurs élèves de 15 ans en compréhension de l'écrit, mathématiques et sciences, vont être rendus publics mardi à 11h par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Le résultat de l'enquête "Pisa" 2009 est “sous embargo” (les journalistes l’ont depuis plusieurs jours, pas nous…) pour le monde entier jusqu’à 10h00 GMT (11h00 en France). Il s’agit de la quatrième édition du "Programme international pour le suivi des acquis des élèves", après celles de 2000, 2003 et 2006. Cette enquête 2009 a concerné 65 pays. En 2006, la Finlande et la Corée du Sud avaient affiché les meilleures performances éducatives de l'OCDE, la France connais­sant alors une position moyenne marquée par de fortes inégalités, notamment une proportion d'élèves en grandes difficultés scolaires plus élevée que la moyenne.
Lors des premières enquêtes, l’opinion publique et les médias en France ont porté peu d’attention aux résultats de PISA au contraire d’autres pays où dès le début des années 2000, cela a conduit à des modification importantes dans les systèmes éducatifs (comme en Allemagne). L’image libérale de l’OCDE et l’idée même de comparaison internationale étaient rejetées par de nombreux acteurs de l’École. Et puis les choses ont évolué, avec notamment le livre de Baudelot et Establet “l’élitisme républicain, l’école française à l’épreuve des comparaisons internationales qui a popularisé certaines des conclusions et la méthode d’analyse de l’OCDE. On pourrait citer aussi les travaux de Nathalie Mons ou de Christian Forestier, Claude Thélot et Jean-Claude Émin dans le Haut conseil de l’évaluation de l’École. On a vu aussi plusieurs ouvrages se pencher sur le cas de la Finlande présentée comme un “modèle” en matière de système éducatif.
Cette année, on peut penser que les résultats de PISA seront largement commentés et intégrés dans le débat politique sur l’École. Luc Chatel, le ministre de l’Éducation Nationale a déjà prévu de tenir une conférence de presse mardi 7 décembre à 11h15 pour “commenter les résultats” et "présenter des orientations pour y répondre". On va assaisonner PISA à toutes les sauces…

Bonne Saint Nicolas et Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 06/12/10 (certains articles payants)



Service public : l’heure des désobéisseurs
Ils sont postiers, profs ou électriciens et ils refusent d’appliquer certaines mesures au nom de la défense de l’intérêt général.
Lire la suite de l’article


«Nous refusons les évaluations de CE1 et de CM2»
Véronique Decker. 53 ans, directrice d’école.
Lire la suite de l’article


Affrontements à Athènes entre des dizaines de jeunes et la police
Les lycéens et les enseignants manifestent en mémoire d'un adolescent tué par un policier il y a deux ans.
Lire la suite de l’article


Les scouts à l’ère libre
Comme beaucoup, j’ai quelques préjugés envers le scoutisme. Le fait qu’il ait été l’invention d’un général anglais (Lord Robert Baden-Powell) ayant servi lors de la guerre des Boers, le port de l’uniforme et un certain type d’insignes sur celui-ci, les rapports hiérarchiques, le côté «viril» de groupes apparemment éloignés de toute notion de parité, etc. : rien de tout cela ne contribuait à me faire voir les scouts d’un très bon œil… Aussi le début des festivités qui vont, courant 2011, accompagner la célébration du 100e anniversaire des Eclaireuses et Eclaireurs de France (EEDF) peut-il être l’occasion de revenir sur certains de ces préjugés. Il faut, pour cela, se pencher sur ce que les EEDF appellent leur «Règle d’or».
Lire la suite de l’article


Cliquer: un métier d’homme
Deux universitaires ont mené une étude sur l’évolution du métier d’informaticienne, neutre au départ, viril à l’arrivée.
Lire la suite de l’article


---------------------------------------------
Le Figaro du 06/12/10


Éducation : l'opération «la mallette des parents» étendue
Expérimenté l'an dernier dans l'académie de Créteil, ce coaching parental proposé par l'Éducation nationale a été étendu cette année à 1300 collèges.

Lire la suite de l’article


Expérience niçoise pour lutter contre l'absentéisme scolaire
Le conseil général des Alpes-Maritimes a lancé ses «écoles des parents».
Lire la suite de l’article


Se préparer à aller étudier à l'étranger
Il faut généralement plus de six mois pour accomplir toutes les formalités d'admission dans une université étrangère. Voici comment réussir au mieux ce marathon.
Lire la suite de l’article


Bien choisir son université à l'étranger
Sortir de nos frontières pour étudier est une formidable aventure. Encore faut-il opter pour la bonne destination, le cursus approprié, et partir au bon moment. Voici quelques conseils pour vous aider à sauter le pas.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr (certains articles payants) du 06/12/10



Le consensus philosophique par Lambert Dousson, professeur de philosophie
Ce qu'il y a de philosophique dans le film de Jean-Pierre Pozzi et Pierre Barougier, Ce n'est qu'un début, ne se lit peut-être pas sur le visage de ces enfants si adorables que les publicitaires ont depuis longtemps compris combien était vendeur le décalage généré par une parole "adulte" qui sort de la bouche d'un bébé. Mais plutôt dans ce qui est effleuré, se devine hors champ : une certaine souffrance de l'immigration dans le souvenir partagé d'une plage, l'apprentissage du marqueur qu'est la couleur de peau pour une petite fille qui ne souhaiterait pas être noire, l'annexion de l'intelligence à la capacité, spécifiquement maternelle, de ranger correctement le "pot de Nutella", les difficultés sociales lisibles sur les façades des immeubles, la télévision constamment allumée, les inégalités d'accès au langage. Ces enfants ne sont plus, n'ont même jamais été des anges vierges et innocents, et leur parole, la manière dont bougent leurs corps, signalent toujours déjà combien ils sont traversés par les forces sociales qui conditionnent nos existences, et celles de leurs parents.
Parler de l'amour ou de la mort n'est pas faire de la philosophie : c'est simplement parler, ce qui est déjà beaucoup, mais en cette matière, la philosophie ne jouit d'aucun privilège. Et c'est sans doute le grand mérite de cette institutrice dans Ce n'est qu'un début : faire parler les enfants, leur apprendre à s'écouter — ce qu'aussi bien l'école, la famille ou la société devraient pouvoir enseigner, ce à quoi elles parviennent de plus en plus difficilement tant il y a de forces contraires pour les en empêcher. A ce titre, la philosophie est aussi vulnérable que tous les autres modes de formulation de l'expérience humaine aux transformations brutales du monde et aux réformes tout aussi brutales du système de l'enseignement public.
Lire la suite de l’article


HEC à nouveau classée meilleure école de commerce d'Europe
Pour la cinquième année consécutive, le Financial Times a consacré, lundi 6 décembre, HEC Paris comme la meilleure école de commerce du continent. Les écoles de commerce françaises dans leur ensemble sont récompensées, avec 18 établissements parmi les 75 primés par le classement du quotidien. Seul le Royaume-Uni fait mieux avec 21 établissements distingués. Ainsi l'Insead se classe troisième derrière la London Business School. L'ESCP Europe arrive septième, EM Lyon dixième et l'Essec quatorzième.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 06/12/10



Trop haute, la bosse des maths
En fin de CM2 et de troisième, quelque 40 % des élèves 
ne maîtrisent pas suffisamment les notions du programme 
en mathématiques, révèlent deux études ministérielles, 
un constat qui inquiète des experts et les incite à enseigner 
les maths autrement. Réalisées en mai 2008, ces études montrent une grande « hétérogénéité » des niveaux des élèves qui « n’est pas résorbée » en fin de collège. « C’est un très grave problème », analyse Éric Barbazo, président de l’association des professeurs de mathématiques de l’enseignement public (Apmep), qui estime que « l’école ne parvient plus à réguler les différences sociales, comme elle l’a fait dans les années 1980 ou 1990 ».
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 06/12/10



Fontenay dit non au menu sans viande dans les cantines
Des parents d’élèves ont sollicité la ville pour l’élaboration d’un menu sans viande à la cantine. Impossible, selon la mairie, d’un point de vue matériel comme philosophique.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
France Soir du 06/12/10



Rien vu...


------------------------------------------------
La Croix du 06/12/10



Rien vu...


------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 06/12/10



La France mal classée dans une étude sur les enfants pauvres des pays riches
Une étude menée pour l'Unicef sur les enfants pauvres dans les 24 pays de l'OCDE, et publiée vendredi, montre que "les pays riches laissent tomber les enfants les plus pauvres", notamment la France, mal classée.
Lire la suite de l’article


PS : le texte sur l'égalité réelle approuvé à 80%, selon des résultats provisoires
Les militants socialistes, appelés à voter jeudi dans leurs sections sur le texte "égalité réelle", quatrième et dernier volet du projet pour 2012, ont voté pour à 80% selon des résultats provisoires, a annoncé vendredi à l'AFP un responsable du PS.
Lire la suite de l’article


Le classement des business schools du «Financial Times»
Quatre écoles de management françaises figurent dans les dix premières du «classement général» européen des business schools publié par le «Financial Times». Pour la cinquième année consécutive, HEC décroche la première place.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 06/12/10



Le Père Noël plus à la fête que Saint Nicolas
Aujourd'hui, le saint patron des écoliers est à l'honneur. Mais peu d'enfants le connaissent...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 06/12/10



Contre la rigueur à l'anglaise, la seule résistance étudiante
(De Londres) Le Parlement britannique se prononce jeudi 9 décembre sur un triplement des droits d'inscription à l'université proposé par le gouvernement. Dans les facs, la mobilisation contre cette mesure ne faiblit pas. Le mouvement étudiant est en train de devenir la principale force d'opposition aux coupes budgétaires.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 06/12/10



Rien vu...


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 06/12/10



Rien vu...


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 06/12/10


Rien vu...


----------------------------------------
L’Express.fr du 06/12/10


Rien vu...


----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 06/12/10


Le socle commun enfin mis en débat par l'IREA
Alors que l'on attend demain les résultats de l'évaluation internationale PISA, qui pourrait montrer une montée des inégalités dans l'Ecole française, on reconnaitra que l'idée d'un colloque sur le socle commun est particulièrement opportune.
Lire la suite de l’article


Les inégalités en éducation de l'Unicef à Pisa
Après la Défenseure des enfants qui publiait en novembre un rapport alarmant, mais à la veille de la publication de PISA, Unicef France tire la sonnette d'alarme sur les inégalités dont sont victimes les enfants.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 06/12/10


Rien vu...


----------------------------------------------
Slate.fr du 06/12/10



Rien vu...


----------------------------------------------
ÉducPros du 06/12/10


Quel est l'effet des PRES sur le paysage de l'enseignement supérieur ? Le billet de Michel Lussault
"Contre toute attente, les Pres, appuyés sur leur statut d’établissement public de coopération scientifique (EPCS), ont de l’effet. Ils deviennent, à la faveur des actions qu’ils mènent et notamment de leur rôle dans les grandes opérations nationales comme le plan campus ou, actuellement, les investissements d’avenir, des vecteurs de convergence des établissements, des catalyseurs de réflexions et d’évolutions parfois spectaculaires", écrit Michel Lussault sur son blog.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
VousNousIls du 06/12/10



La FSU appelle à se déclarer "fier du service public" sur Facebook
La FSU, première fédération syndicale de l'Education, a lancé vendredi une campagne de témoignages rassemblés sur une page du réseau social Facebook pour dire son "attachement au service public" ou sa "fierté d'en faire partie".
Lire la suite de l’article


Systèmes éducatifs: les classements de 65 pays publiés mardi par l'OCDE
Les classements des systèmes éducatifs de 65 pays ou territoires, selon les compétences de leurs élèves de 15 ans en compréhension de l'écrit, mathématiques et sciences, vont être rendus publics mardi par l'Organisation de coopération et de développement écono­miques (OCDE).
Lire la suite de l’article


La FSU appelle à se déclarer "fier du service public" sur Facebook
La FSU, première fédération syndicale de l'Education, a lancé vendredi une campagne de témoignages rassemblés sur une page du réseau social Facebook pour dire son "attachement au service public" ou sa "fierté d'en faire partie".
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.