lundi, avril 04, 2011

Revue de presse du 4 avril 2011

L’École dans la campagne – Remplacements - Langues - Révoqué -

L’École dans la campagne (présidentielle)
Le Parti Socialiste a fait connaître son programme pour 2012 ou du moins les 20 principales propositions. Benoit Floc’h dans Le Monde détaille la partie de ce projet consacrée à la politique éducative. On remarquera d’abord que le projet 2012 conserve d’ailleurs les mesures et l'esprit du texte élaboré par le secrétaire à l'éducation, Bruno Julliard, adopté déjà sans modification dans la "Convention pour l'égalité réelle", en décembre 2010.
Il s’agit d’abord de lutter contre les inégalités et l’échec scolaire, le plus tôt possible. Le programme propose en particulier de relancer la scolarisation à 2 ans (tombée à 15 % des enfants) dans les zones difficiles et promet de recréer des postes quand la droite en supprime, de revoir les rythmes scolaires en laissant les écoles ouvertes cinq jours par semaine. Le projet propose aussi plus de pluridisciplinarité à l'université pour les premières années afin de lutter contre l’échec dans les premières années. Dans le projet plus global, on évoque aussi la nécessité d’une réforme du collège avec notamment des classes de 6ème et de 5ème avec moins de professeurs. Enfin, comme le note cet article du Monde , le PS n'hésite plus à parler d'autonomie pour les établissements. Mais il ne s'agit pas d'une autonomie managériale, mais pédagogique. Mais le point le plus fort et le plus risqué ne se situe pas là mais dans l’annonce d’un “nouveau contrat” négocié entre la nation et les professeurs. En d’autres termes, il s’agit d’une mise à plat du service des enseignants. Et cela suppose en effet un certain courage politique face à certains conservatismes et réflexes syndicaux.
Le SNES est, semble t-il, le premier à avoir réagi à ces propositions. “Les propositions du Parti socialiste comportent de nombreux aspects positifs ; nous y voyons néanmoins quelques bémols. Le bon point, c'est que le projet couvre le parcours éducatif dans sa globalité, de la maternelle, obligatoire dès 3 ans, à l'université. Nous trouvons en revanche un peu faible la réflexion sur la place du collège, conçu comme la prolongation du primaire, et peu pensé dans son articulation avec le lycée. Mettre en place en 6e et 5e des professeurs polyvalents sur le modèle des professeurs des écoles pour lutter contre l'échec scolaire, c'est illusoire, et c'est oublier qu'il faut offrir des savoirs exigeants à tous. ”. On voit bien le marquage du “territoire” à l’œuvre derrière cette déclaration et les rapports de force à l’œuvre. Le précédent “Jospin” d’une revalorisation sans conditions et sans renégociation sur les services va t-il se reproduire ?

Remplacements
Le ministre de l’Education, Luc Chatel, a affirmé dans un entretien au Figaro que les proviseurs pourront recruter des remplaçants avec Pôle emploi en cas d’absentéisme. «Je tiens d'abord à rappeler que dans l'Education nationale, nous ne comptons que 4% d'absences sur une année. L'absentéisme n'y est pas plus développé qu'ailleurs. Et 96,2% de ces absences sont remplacées. Le remplacement s'améliore», a-t-il dit.«Ce n’est pas le rôle des parents de passer des annonces de recrutement», a reconnu le ministre. «En revanche, j’ai demandé aux proviseurs qu’ils le fassent et qu’ils se mettent en contact avec Pôle emploi», a-t-il précisé. Selon lui, «ce n’est pas en recrutant davantage de titulaires remplaçants que ça marchera mieux». «Les vacataires, étudiants ou jeunes retraités, peuvent très bien remplir ce rôle», a t-il insisté. Au risque de surprendre, il faut signaler au Ministre et à nos lecteurs que cette possibilité existe déjà pour les chefs d’établissements. On a déjà vu, à plusieurs reprises, des recrutements de vacataires se faire par ce biais même si cela reste marginal.
Sur ce même sujet des remplacements, Luc Chatel donne aussi une interview à France Soir . Interrogé sur les non remplacements dans les absences de courte durée, s’il admet que “ce soit un scandale pour les parents”, il continue pourtant à a répéter que les choses s’améliorent. Dans cette interview, il détaille les mesures prises : assouplissement des zones de remplacement, vivier supplémentaire de remplaçants (étudiants et retraités), nomination d’un responsable du dossier par rectorat,…. Et il continue surtout à dire, malgré les évidences des chiffres, à dire qu’il y a suffisamment de remplaçants et même des professeurs en surnombre.
Ce que contestent les syndicats, "Le ministre est pris au piège de sa propre politique. On continue à supprimer un fonctionnaire sur deux et à l'Education nationale, c'est dramatique. Le ministère ne peut plus assurer (...) les remplacements", réagit la secrétaire générale de la Fédération syndicale unitaire (FSU) Bernadette Groison. "Et il ne s'agit pas de trouver des adultes pour encadrer des jeunes en cas d'absence de leur professeur, comme le suggère le ministre, mais des enseignants pour enseigner le programme auquel les élèves ont droit", ajoute-t-elle. "En plus, en renvoyant ça aux proviseurs, il se décharge de sa responsabilité en faisant assumer par le terrain la politique du gouvernement". Pour Patrick Gonthier, secrétaire général de l'UNSA-Education, "le ministre s'exonère de toute responsabilité en faisant ça. Mais c'est parce que le gouvernement a considérablement réduit le nombre de titulaires de remplacement que la situation est à ce point tendue!". De son côté, Thierry Cadart, secrétaire général du SGEN-CFDT, déplore une telle annonce qui, "au fond, revient à considérer comme inéluctable la politique de non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux et les ravages créés dans l'Education nationale". Pour Jean-Jacques Hazan de la FCPE "Le nombre de remplaçants existant aujourd'hui ne suffit pas à remplacer ce qu'il y a à remplacer. La réactivité que réclame Chatel nécessite de recréer de la ressource pérenne".

Langues
Cette interview donnée au Figaro était faite à l’occasion de l’ “installation” d’un comité "stratégique" sur les langues. Véronique Soulé dans Libération ironise sur cette frénésie d’“installations” qui donne lieu à des “plans com’” avec une annonce plus ou moins savamment orchestrée.
Le niveau d'anglais des Français constitue "une vraie faiblesse de notre pays", a donc estimé ce lundi le ministre de l'Education nationale Luc Chatel, au moment de l’“installation” de ce "comité stratégique" destiné à "réinventer" l'enseignement de cette langue, notamment chez les tout-petits. "Ce n'est pas le problème du nombre d'heures", a-t-il estimé, en soulignant qu'"un lycéen qui présente le baccalauréat a eu 1.000 heures d'anglais dans sa scolarité". "Le sujet, c'est de savoir ce qu'on fait pendant ces 1.000 heures et comment on les répartit tout au long de la scolarité", a-t-il ajouté.
On retrouve dans les propos du ministre un discours récurrent de mythification de la technologie comme solution à tous les problèmes. “ Aujourd'hui on a des progrès considérables, vous pouvez avoir des locuteurs natifs en visio-conférence dans des salles de cours, ou (...) vous pouvez sensibiliser dès la maternelle à partir de trois ans ” affirme t-il.

Révoqué
Le professeur d'Histoire-Géographie de Manosque qui avait été initialement suspendu quatre mois pour avoir projeté une vidéo anti-avortement aux images très dures, a finalement été révoqué nous dit Rue89 . Il s'était vu reprocher par des parents d'élèves un "prosélytisme religieux constant" et la diffusion de documents anti-IVG. Selon eux, il avait projeté, "pendant son cours, en empêchant les élèves de sortir, un film de propagande anti-IVG, montage caricatural d'images délibérément choquantes, avec morceaux de foetus, seaux de sang, embryons morts que l'on secoue par les pieds".
On notera cependant que l’annonce de cette révocation de cet enseignant tombe opportunément à la veille du débat UMP sur la "laïcité" alors que son cas est passé en conseil de discipline il y a environ un mois...

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 04/04/11(certains articles payants)


Luc Chatel: «Les proviseurs pourront recruter des remplaçants avec Pôle emploi»
Le ministre de l'Education estime que «le remplacement s'améliore», dans une interview dans le Figaro ce lundi.
Lire la suite de l’article


Luc Chatel: combien d'installations ?
On connaissait les créations de commissions, les commandes de rapports, les remises de conclusions... Il y a maintenant les "installations" . En moins d'une semaine, Luc Chatel installe coup sur coup un conseil "scientifique" sur les discriminations, et un comité "stratégique" sur les langues. Et chaque fois, on a droit à une annonce plus ou moins savamment orchestrée .
Lire la suite de l’article


École des quartiers défavorisés, les parents d'élèves défendent leur «bien»
L'école Gallia à Toulouse prépare ses banderoles. La première confectionnée ce lundi 4 mars à 14h sera “L'école nous appartient, sauvons la pour la réussite de nos enfants».
Lire la suite de l’article


Le prof qui avait projeté une vidéo anti-avortement est révoqué
Cet enseignant d'histoire-géographie d'un lycée de Manosque avait été suspendu le 24 novembre. Il réfute les accusations.
Lire la suite de l’article


L’école enrôlée dans la polémique sur la laïcité
La laïcité, c’est comme la sécurité routière, on devrait l’enseigner à l’école. C’est la proposition assez surprenante qu’a faite Jean-François Copé (UMP), mercredi soir, sur France 3. Face à lui, les représentants des quatre religions (catholique, musulmane, juive et protestante) ont préféré ne pas relever. Mais dans le débat «sur la laïcité» - en réalité, l’islam -, l’école risque encore une fois d’être mise à contribution, réceptacle bien pratique pour les effets d’annonce et autres gesticulations. Le même jour, la ministre de l’Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, a aussi apporté sa petite pierre. «Il nous manque peut-être en France une formation à la laïcité, un diplôme sur la laïcité et les principes républicains», a-t-elle suggéré.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 04/04/11


Chatel veut trouver des profs remplaçants avec Pôle emploi
Le ministre de l'Éducation Luc Chatel veut rassurer les parents qui redoutent l'absentéisme et les suppressions de postes. Il se félicite de l'amélioration du système des remplacements.
Lire la suite de l’article


Violence à l'école : «Il faut
en parler pour la désamorcer»
Lutter contre les violences à l'école et apprendre à «vivre ensemble», c'est l'objet de l'opération «Je, tu, il, elle... NOUS apprenons à vivre ensemble», mise en place dans l'ensemble des écoles parisiennes. Noëlla Germain, qui mène l'opération depuis deux ans, revient sur cette nécessité de faire de la violence un outil pédagogique pour mieux la prévenir.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr (certains articles payants) du 04/04/11



Le PS est prêt à la "rupture" en matière éducative
En matière éducative, le Parti socialiste semble prêt à la "rupture". Le projet 2012 conserve les mesures et l'esprit du texte élaboré par le secrétaire à l'éducation, Bruno Julliard, adopté déjà sans modification dans la "Convention pour l'égalité réelle", en décembre 2010.
Lire la suite de l’article


Un "président des présidents" d'université flamboyant
Avec son sourire toujours de mise, il détonne un peu dans le milieu universitaire. Mais Louis Vogel, le président de l'université Panthéon-Assas (Paris-II) et de la conférence des présidents d'université (CPU), est aussi brillant, séducteur que fin politique.
Lire la suite de l’article


"Le grand emprunt manque de vision politique"
Si les investissements d'avenir, engagés grâce au grand emprunt, sont salués par les présidents d'université, la mise en oeuvre pose problème à la Conférence des présidents d'universités (CPU), l'instance représentative de l'ensemble des universités.
Lire la suite de l’article


Louise Peltzer, la présidente de l’université de Polynésie française, démissionne
Louise Peltzer a fini par démissionner. Jeudi 31 mars, lors du conseil d’administration de l’université de Polynésie française qu’elle préside depuis 2005, elle a présenté sa démission. Accusée depuis le 17 janvier de plagiat, désavouée par la majorité des enseignants et à peine soutenue par son ministère de tutelle, elle a fini par céder. Mais elle ne se retirera que le 29 juin 2011, comme l’annonce Tahiti-infos.
Lire la suite de l’article


L’UNSA, première force syndicale du supérieur
C’est constant, mais on l’oublie souvent. La première force syndicale des personnels de l’enseignement supérieur est bel et bien la fédération UNSA et non la FSU comme dans l’éducation nationale… Les élections qui ont eu lieu fin mars au conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche (Cneser), l’instance paritaire qui étudie tous les projets ministériels, viennent de le confirmer.
Lire la suite de l’article


Comment sauver un collège en cinq actes
Faut-il rire ou pleurer des aventures du collège Cavanna de Nogent-sur-Marne ? Une sorte de théâtralisation en cinq actes assez emblématique de la politique éducative actuelle. Une saga que Le Monde a présenté dans son édition du 30 mars. Mais qui depuis a connu quelques rebondissements, dont une grève, vendredi 1er avril et mérite bien à ce titre une nouvelle mise en scène.
Lire la suite de l’article


Pour la jeunesse : nos idées et nos actes par Valérie Pécresse et Luc Chatel
Après avoir passé quatre années à s'opposer à chacune de nos actions en faveur de la jeunesse, le Parti socialiste semble se souvenir soudainement des jeunes. Mais n'en déplaise à Martine Aubry, même à l'approche d'une présidentielle, ce ne sont pas les mots et les promesses qui comptent, ce sont les idées et les actes. Et le contraste est saisissant.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 04/04/11



Pour remplacer les profs, Chatel recrute à Pôle emploi
Le ministre de l'Education, Luc Chatel, a affirmé dans un entretien lundi au Figaro que les proviseurs pourront recruter des remplaçants avec Pôle emploi en cas d'absentéisme.
Lire la suite de l’article


Ecole: "Combattre les suppressions de poste est un enjeu de société"
Cette semaine, les académies ont mis en œuvre la suppression de milliers de postes dans les écoles primaires alors que le nombre d’élèves augmente partout. Enfants, parents, professeur des écoles se mobilisent partout dans le pays pendant que les comités techniques paritaires entérinent, cette semaine, cette lamentable opération.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 04/04/11



Bonneuil : Accueil des collégiens exclus : un test réussi
Depuis septembre, une classe citoyenne accueille les collégiens exclus de Créteil et de Bonneuil. L’expérience, jugée positive, sera reconduite à la prochaine rentrée scolaire.
Lire la suite de l’article


Parents d’élèves et profs dans la rue à Andrésy
Une centaine de parents d’élèves et professeurs du collège Saint-Exupéry d’Andrésy ont défilé, hier matin, dans les rues de la ville en brandissant des banderoles. Ils protestent contre la dotation horaire globale, prévue à la rentrée prochaine par l’inspection académique. Selon les manifestants, elle priverait l’établissement d’heures de cours et de soutien aux élèves en difficulté.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
France Soir du 04/04/11



Luc Chatel dévoile ses pistes pour les langues vivantes
Luc Chatel, le ministre de l'Education nationale, a présenté lundi quelques idées pour relever le niveau des élèves français en anglais. Un cercle de réflexion sera chargée de les étudier et de les mettre en oeuvre.
Lire la suite de l’article


Chatel : "Je comprends que ce soit un scandale pour les parents"
Le ministre de l'Education répond aux attaques sur le nombre de cours non tenus.
Lire la suite de l’article


Des professeurs remplaçants fournis par Pôle Emploi
Les proviseurs pourront utiliser Pôle Emploi pour recruter des remplaçants aux professeurs absents dans les lycées. Luc Chatel a annoncé la mesure ce lundi.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 04/04/11



«La famille, lieu premier de l’apprentissage de la prière»
Les Conférences de carême à Notre-Dame de Paris (3/6). Cette année, les conférences de Carême ont pour thème la famille. Ce dimanche, plongée au cœur des relations qui la structurent : conjugalité, paternité, maternité…
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 04/04/11



Une adolescente tabassée par des jeunes après un rendez-vous sur Facebook
Une adolescente de 14 ans a été rouée de coups vendredi, sans doute par jeu, par un groupe de jeunes qui lui avaient donné rendez-vous sur Facebook au parc de Sceaux dans les Hauts-de-Seine, une agression qu'ils ont filmée, a-t-on appris de source policière.
Lire la suite de l’article


L'anglais, "une vraie faiblesse de notre pays", selon Luc Chatel
Le niveau d'anglais des Français constitue "une vraie faiblesse de notre pays", a estimé lundi le ministre de l'Education nationale Luc Chatel, au jour de la création d'un "comité stratégique" destiné à "réinventer" l'enseignement de cette langue, notamment chez les tout-petits.
Lire la suite de l’article


Vogel: le grand emprunt "désavantage les équipes prometteuses" des universités
Le président de la Conférence des présidents d'université (CPU) Louis Vogel estime que le grand emprunt "désavantage de fait les équipes prometteuses des différentes universités" et ignore certaines disciplines comme le droit et les lettres, dans un entretien au Monde de mardi.
Lire la suite de l’article


Les proviseurs pourront recruter des remplaçants avec Pôle emploi, affirme Chatel
Le ministre de l'Education, Luc Chatel, a affirmé dans un entretien lundi au Figaro que les proviseurs pourront recruter des remplaçants avec Pôle emploi en cas d'absentéisme.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 04/04/11



Les Français faibles en anglais, un comité stratégique des langues est installé
Le ministre de l'Education nationale Luc Chatel, qui estime que le niveau d'anglais des Français est une "faiblesse", a installé lundi un comité stratégique des langues, présidé par l'angliciste Suzy Halimi, présidente honoraire de Paris-3, selon un communiqué du ministère.
Lire la suite de l’article


Les proviseurs pourront recruter des remplaçants avec Pôle emploi, affirme Chatel
Les proviseurs pourront recruter ces remplaçants en cas d'absentéisme affirme le ministre de l'Education…
Lire la suite de l’article


Les psychologues scolaires ont peur de disparaîtr
Les psychologues scolaires, confrontés à de plus en plus d'élèves en difficulté, estiment apporter un regard singulier sur les problèmes des jeunes, mais redoutent de voir leur profession disparaître.
Lire la suite de l’article


Révocation d'un professeur qui avait projeté une vidéo anti-avortement
Un professeur d'histoire-géographie d'un lycée de Manosque (Alpes-de-Haute-Provence), qui avait été suspendu le 24 novembre pour avoir projeté à ses élèves une vidéo anti-avortement très violente, a indiqué samedi à l'AFP avoir été révoqué "pour faute lourde".
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 04/04/11



Violence à l'école : Luc Chatel trahit un rapport encourageant par Bernard Girard
Comment faire dire à un rapport le contraire de ses conclusions ? C'est l'exercice auquel se sont livrés la plupart des médias à propos de la récente enquête de l'Observatoire international de la violence à l'école pour le compte de l'Unicef.
Lire la suite de l’article


Révoqué pour avoir projeté une vidéo anti-IVG à ses élèves
Après avoir été suspendu quatre mois, un professeur d'histoire-géographie, Philippe Isnard, a été révoqué pour avoir montré à ses élèves une vidéo anti-avortement dont les images sont quasi-insoutenables. La réaction des lycéens et des parents, choqués, avait déclenché l'ouverture d'une enquête.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Ouest-France du 04/04/11



Luc Chatel : « Les proviseurs pourront recruter des remplaçants avec Pôle emploi »
Le ministre de l’Education, Luc Chatel, a affirmé dans un entretien, ce lundi, au Figaro que les proviseurs pourront recruter des remplaçants avec Pôle emploi en cas d’absentéisme.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 04/04/11



Rien vu...


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 04/04/11


Les 20 propositions du PS pour 2012
Plafonnement des salaires des patrons, banque publique d'investissement, TVA écomodulable, 300.000 "emplois d'avenir" pour les jeunes... Le PS annonce la couleur.
Lire la suite de l’article


Les propositions du PS passées au crible
Education, fiscalité, emploi... Voici un décryptage non exhaustif des idées lancées par le Parti socialiste pour 2012.
Lire la suite de l’article


Propositions du PS sur l'éducation : le Snes distribue bons et mauvais points
Le syndicat enseignant juge que le projet du Parti socialiste comporte "de nombreux aspects positifs", mais note "quelques bémols".
Lire la suite de l’article


Education: Chatel appelle Pôle emploi à la rescousse
La mesure était déjà parfois appliquée localement, mais elle va être généralisée. Le ministre de l'Education nationale Luc Chatel annonce ainsi avoir demandé aux proviseurs de recruter, via Pôle emploi, des remplaçants en cas d'absence des professeurs.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 04/04/11


Ces surprises que pourrait contenir le projet du PS
Vingt mesures ont fuité dimanche, mais le projet PS en contient beaucoup d'autres, a promis Benoît Hamon. Elles seront révélées mardi. En attendant, LEXPRESS.fr s'arrête sur certains points sensibles.
Lire la suite de l’article


Pourquoi le PS s'obstine à draguer les jeunes?
François Hollande veut faire de la jeunesse un axe de sa campagne. Le PS organise dès ce week-end une convention sur ce même thème. Sans doute pensent-ils à tort que les jeunes votent à gauche. Décryptage.
Lire la suite de l’article


Des profs remplaçants recrutés à Pôle emploi
Luc Chatel encourage les proviseurs à faire appel à Pôle emploi pour embaucher des remplaçants dans les lycées.
Lire la suite de l’article


Le petit chaperon rouge met en garde vos ados contre Facebook
Mère-grand, le loup et le chaperon rouge entrent en scène dans une campagne de sensibilisation aux réseaux sociaux. Pour le premier opus de la série, Facemoods revisite le conte de Charles Perrault.
Lire la suite de l’article


Une ado tabassée après un rendez-vous sur Facebook
Les agresseurs auraient filmé la scène, qui s'est déroulée ce vendredi dans un parc des Hauts-de-Seine.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 04/04/11


Prendre du pouvoir, sur l'écrit et le reste...
Samedi 2 et dimanche 3 avril, le GFEN, en partenariat notamment avec le Café Pédagogique, organisait une nouvelle édition de ses rencontres annuelles sur l'accompagnement. Cette année, la thématique retenue, "Prendre du pouvoir sur l'écrit", a encore permis de rassembler quelques spécialistes incontournables du sujet, et donné lieu à quelques belles conférences dont nous tentons de vous transmettre l'esprit, si ce n'est la lettre.
Lire la suite de l’article


Enseignement : Petits crimes entre amis
Alors que se multiplient les rapports et les colloques sur le collège et l'école du socle, sur le terrain on laisse tomber l'enseignement spécialisé.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 04/04/11


Rien vu...


----------------------------------------------
Slate.fr du 04/04/11



Rien vu...


----------------------------------------------
ÉducPros du 04/04/11


Laïcité dans les établissements scolaires : la loi de 2004 a clarifié la situation
Cinq ans après l’adoption de la loi interdisant le port de signes religieux "ostensibles" dans les établissements d’enseignement publics, la question religieuse n’est plus une préoccupation centrale des principaux et proviseurs.
Lire la suite de l’article


Tribune de Valérie Pécresse et Luc Chatel sur la jeunesse : un "poisson d'avril" ? Le billet d'Henri Audier
"C’est une petite merveille que nous offrent Madame Pécresse et Monsieur Chatel dans Le Monde.fr du premier avril, sous le titre « Pour la jeunesse : nos idées et nos actes »", estime Henri Audier, directeur de recherche émérite (CNRS) et militant SLR (Sauvons la recherche).

Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
VousNousIls du 04/04/11



Le Sgen-CFDT demande qu'aucun enseignant stagiaire ne soit licencié en 2011
Le Sgen-CFDT, troisième fédération syndicale de l'Education nationale, a exigé lundi lors d'une conférence de presse qu'aucun enseignant stagiaire de l'année 2010–2011 ne soit licencié à la fin de l'année, estimant qu'ils n'avaient pas reçu de formation nécessaire.
Lire la suite de l’article


Rejet de la requête de parents contestant l'emploi du temps de leur fils
Le tribunal administratif d'Orléans a rejeté la requête des parents d'un lycéen, contestant l'emploi du temps de leur fils qui prévoyait des cours le mercredi après-midi et l'empêchait ainsi de participer aux activités sportives de son lycée, a-t-on appris lundi auprès du tribunal.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.