vendredi, avril 29, 2011

Revue de presse du vendredi 29 avril 2011



Tronperie - L’Éducation au cœur du débat ?-


Tronperie
Imaginons des journaux (écrits, radios, télévisés,…) où on ne prendrait pas pour argent comptant ce que déclare tel ou tel politique mais où les journalistes vérifieraient toutes les déclarations péremptoires et se donneraient le droit de contredire ou d’aller vérifier ultérieurement pour en rendre compte aux citoyens… La démocratie n’en irait que mieux. Évidemment, cela existe plus ou moins, de temps en temps dans les journaux (la rubrique “désintox” dans Libération) ou à la télévision (le “Petit journal” au delà de l’humour joue ce rôle). Dans le jargon journalistique on appelle cela le “droit de suite” et le “fact checking. Aujourd’hui, les sites web des journaux permettent de développer cette partie essentielle de l’activité du journalisme mais trop souvent sacrifiée sur l’autel de l’urgence de l’actualité (et quelquefois d’une certaine complaisance).
Le blog des journalistes “éducation” du journal Le Monde (sous la plume de Luc Cédelle) se livre à un bel exercice de “fact checking” après les déclarations de Georges Tron que nous évoquions dans notre revue de presse du mercredi 27 avril . Celui-ci , dans un “tchat” avec les internautes du Monde.fr affirmait : “18 000 professeurs du primaire sont sans relation d'enseignement avec des enfants ”. D’où vient ce chiffre ? C’est la question que se pose Luc Cédelle qui mène l’enquête.
Question d’autant plus légitime que le ministère de l’Éducation Nationale s’est bien gardé de le commenter officiellement, en laissant quand même entendre à ses interlocuteurs syndicaux qu’il n’était nullement engagé par les propos de M. Tron. Comme le formule le journaliste du Monde : “ Alors, bévue ou ballon d’essai ?”.
Selon Christian Chevalier, secrétaire général du SE-Unsa, M. Tron « amalgame, pêle-mêle, décharges des directeurs, remplaçants non utilisés à 100%, conseillers pédagogiques, enseignants des RASED, animateurs langues vivantes… dont chacun sait combien ils sont utiles à l’école ». D’autant plus que le ministre a bien parlé de professeurs «n’étant pas directement en relation d’enseignement avec les enfants». Or, e n’est le cas ni des directeurs d’école partiellement déchargés de classe, ni des remplaçants, ni des maîtres formateurs, ni des membres des réseaux d’aide aux élèves en difficulté (RASED). Les seules catégories éventuellement concernées par la définition de M. Tron sont, selon les syndicalistes, les conseillers pédagogiques (environ 2 500 en France) les enseignants bénéficiant d’un congé de reconversion (pas plus de 2 000 au total), ou encore d’une décharge syndicale (environ 300 dans le primaire). Dans tous les cas, et même si on raisonne en “équivalent-temps plein” et non plus en personnes physiques, le compte n’y est pas, conclut Luc Cédelle.
En fait, Georges Tron nous ressort un vieux serpent de mer qui a déjà beaucoup servi (on se souvient encore d’un rapport de la Cour des Comptes) . En laissant croire qu’il y a des enseignants qui ne sont pas devant élèves (et donc certainement improductifs ou mêmes “payés à ne rien faire” si on suit sa logique), ce ministre qu’est Tron (!) insulte les enseignants concernés. Il montre certes sa méconnaissance du dossier mais on peut penser aussi qu’il se sert de cette affirmation comme d’un ballon d’essai dans le cadre de la préparation du budget 2012.

L’Éducation au cœur du débat ?
Exercice difficile : parler d’une interview que la grande majorité des lecteurs de ce blog ne pourra pas lire. Il s’agit d’une interview donnée par Luc Chatel à l’agence de presse spécialisée AEF dont les dépêches ne sont accessibles qu’aux abonnés (que je ne suis pas). Heureusement, on en trouve des échos dans une dépêche de l’AFP et dans quelques autres articles. Parmi les déclarations du ministre, on apprend que certains collégiens de 4ème et de 3ème pourront bénéficier à partir de la rentrée prochaine du développement de trois dispositifs de découverte des entreprises, allant de la découverte ren­forcée au "pré-apprentissage" en passant par des classes de 3ème "pré-pro". Il s'agira à partir de la 4ème de dispositifs "à la carte" qui pourront aller jusqu'à une journée par semaine en entreprise pendant plusieurs semaines. Ensuite vont être créées des classes de 3ème "pré-pro", où il s'agira de préparer le brevet, mais au sein d'un lycée professionnel, "afin de découvrir les différents secteurs de la voie professionnelle", a-t-on précisé. Enfin, les différentes initiatives de pré-apprentissage déjà existantes vont être regroupées au sein d'un "Dispositif d'initiation aux métiers en alternance" (Dima), conçu pour des élèves de 15 ans et qui devra compter "entre huit et 18 semaines de stages" par an. Même si le ministre s’en défend, cela ressemble beaucoup à une orientation précoce et à une attaque très vive contre le collège unique. Ce que semblent confirmer certains des propos du ministre .
Dans cette longue interview, Luc Chatel déclare également que la masterisation ne sera pas remise en cause mais qu’il devrait y avoir des propositions conjointes, avec Valérie Pécresse, d’amélioration du système “pour la rentrée prochaine”. Attendons de voir mais le discours du ministre reste très langue de bois et marqué par l’autosatisfaction.
Luc Chatel déclare également “ Mon avis de responsable politique est que l'éducation sera au coeur du débat présidentiel pour plusieurs raisons : certaines questions sont mûres car les lignes ont bougé depuis quelques années. Il ne faut pas avoir peur d'aborder tous les sujets sans tabou, il faut un débat démocratique sur le fond. ”. Voilà, enfin, un (seul) point sur lequel nous pouvons être d’accord avec le ministre. Oui, il faut un vrai débat. L’École c’est l’affaire de tous…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 29/04/11(certains articles payants)


Education : les rapports fréquents des ministres
Il se passe toujours quelque chose dans l’Education nationale. Même pendant les vacances où l’actualité sommeille et les mobilisations contre les suppressions de postes faiblissent, on n’est pas à l’abri d’un rapport qui tombe. Comme le 11 avril celui de Jean-Michel Jolion sur la réforme de la formation des enseignants (ou «mastérisation»), l’un des grands ratages du quinquennat.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 29/04/11


Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde.fr (certains articles payants) du 29/04/11



Les « 18 000 professeurs » de Georges Tron : bévue ou ballon d’essai ?
Où le gouvernement veut-il en venir sur la question, aujourd’hui plus sensible que jamais, des suppressions de postes d’enseignants ? Dans un « chat » mercredi 27 avril sur le site Internet du « Monde », Georges Tron, secrétaire d’Etat chargé de la fonction publique, questionné sur le taux d’encadrement des élèves dans l’Education nationale, a répondu de la façon suivante : « Je fais deux observations sur le taux d’encadrement. En premier lieu pour noter qu’il convient sans aucun doute d’accroître ce taux en réformant la mobilisation des compétences dans l’éducation nationale. A ce titre, avoir confirmation année après année que 18 000 professeurs dans le secteur primaire ne sont pas directement en relation d’enseignement avec les enfants est, reconnaissons-le, une source d’interrogation dont je n’ai trouvé des réponses appropriées dans aucun rapport ni aucune étude.
Lire la suite de l’article


Le rituel
Et voilà cette année encore, nous repassons le bac. Pour la quatrième année, leWebPédagogique et leMonde.fr s’associent pour proposer un moment de détente aux élèves de terminale se préparant à l’épreuve reine. Objectif identique à celui des années précédentes : “Mention très bien” !

Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 29/04/11



Dernier rapport de la Halde avant disparition
La Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (Halde) a remis ce vendredi matin son rapport 2010. A partir de dimanche, elle sera fondue dans une nouvelle instance, le défenseur des droits.
Lire la suite de l’article


Service Public d’Orientation et Pass’ Contraception : les lycéens imposent leurs revendications !
Au lendemain des déclarations de Luc Chatel, ministre de l’Education Nationale et de Nadine Morano, ministre de l'Apprentissage et de la Formation professionnelle, l’UNL se félicite d’entendre du gouvernement ses revendications historiques pour un véritable Service Public d’Orientation et un accès pour tous à la contraception. Les dispositifs annoncés doivent être précisés pour répondre aux attentes des lycéens.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 29/04/11



Saint-Maur-des-Fossés : une enseignante agressée par une mère d'élève
Une enseignante a été brièvement hospitalisée jeudi après avoir été agressée à la sortie de l'école primaire Auguste-Marin de Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne) par une mère d'élève, qui a été placée en garde à vue.
Lire la suite de l’article


La British School à l’heure du mariage princier
Les huit cent vingt élèves de l’Ecole britannique de Paris, installée à Croissy-sur-Seine, célèbrent aujourd’hui le mariage du prince William et de Kate Middleton.
Lire la suite de l’article


Fillettes harcelées à Bondoufle : la directrice porte plainte contre le père des jumelles
L'inspection académique de l'Essonne a indiqué ce jeudi que la directrice d'une école de Bondoufle, mise en cause par un père d'élèves dans une affaire de fillettes harcelées en classe par ses camarades, portait plainte contre le papa en question.Une réaction qui fait suite à la parution dans Le Parisien du 28 avril d'un article révélant l'affaire et la plainte déposée par ce parent contre la directrice de l'établissement estimant que rien n'avait été fait contre les brimades et insultes vécues par ses jumelles de 10 ans.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
France Soir du 29/04/11



Rien vu...


------------------------------------------------
La Croix du 29/04/11



«Simple», les mésaventures d’un grand petit garçon
Une fable tendre et drôle sur le handicap mental, tirée d’un joli roman de Marie-Aude Murail.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 29/04/11



Chatel veut développer la découverte des entreprises en 4 e et 3 e
Certains collégiens de 4 e et de 3 e pourront bénéficier à partir de la rentrée prochaine du développement de trois dispositifs de découverte des entreprises, allant de la découverte renforcée au « préapprentissage » en passant par des classes de 3 e prépro, a déclaré Luc Chatel à l'AEF (Agence éducation formation). L'idée est de « personnaliser les parcours » en collège, a précisé le ministère, relançant le débat sur le collège unique.
Lire la suite de l’article


Harcèlement à l'école : les propositions faites à Chatel
Un peu plus d'un an après les états généraux de la sécurité à l'école, le ministère de l'Education nationale organise lundi et mardi prochains les Assises nationales sur le harcèlement à l'école. En ouverture desquelles le ministre de l'Education, Luc Chatel, doit annoncer quelle politique il entend mener en la matière. Il s'appuiera sur le rapport rendu public hier et réalisé par le chercheur Eric Debarbieux, président de l'Observatoire international de la violence à l'école. Ce document rappelle que, si 9 enfants sur dix se sentent bien à l'école, environ un sur dix se dit victime de harcèlement scolaire, entendu comme des violences répétées, verbales, physiques ou psychologiques. Un chiffre mis en lumière pour la première fois fin mars dans une étude réalisée par l'Observatoire international de la violence à l'école pour l'Unicef. Et dont les conséquences sont loin d'être négligeables puisqu'un lien direct est établi entre ces violences et le décrochage scolaire, l'absentéisme, mais aussi des difficultés psychologiques à long terme.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 29/04/11



Rien vu...


------------------------------------------------
Rue89 du 29/04/11



Rien vu...


------------------------------------------------
Ouest-France du 29/04/11



Rien vu...


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 29/04/11



Critères ethniques: Les pistes étrangères
Faut-il prendre en compte des critères ethniques et culturels pour lutter contre les discriminations? Dans une note adressée au Premier ministre, appuyée sur des comparaison avec ce qui se fait à l’étranger, le Centre d’analyse stratégique (CAS) laisse entendre que des évolutions des pratiques françaises méritent d’être étudiées.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 29/04/11


Rien vu...


----------------------------------------
L’Express.fr du 29/04/11


Rien vu...


----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 29/04/11


Dernier week-end pour rejoindre les enseignants innovants !
Le 2 Mai il sera trop tard. Il ne vous reste plus que quelques heures pour être invité à Lyon et rejoindre la communauté des enseignants innovants.
Lire la suite de l’article


Chatel fossoyeur du collège unique ?
Faut-il enterrer la scolarité à 16 ans, à 15 ans ou à 14 ? Selon l'AFP, Luc Chatel propose de "personnaliser" le parcours des collégiens. Or la frontière est étroite entre la "personnalisation" et la relégation.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 29/04/11


Rien vu...


----------------------------------------------
Slate.fr du 29/04/11



Rien vu...


----------------------------------------------
ÉducPros du 29/04/11


Jean Marimbert devrait être le nouveau secrétaire général des ministères de l'Education nationale et de l'Enseignement supérieur
Jean Marimbert serait en tête de la short list pour succéder à Pierre-Yves Duwoye comme secrétaire général des ministères de l'Education nationale et de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.
Lire la suite de l’article


Les propositions d’Eric Debarbieux pour lutter contre le harcèlement à l’école
Dans un rapport commandé par Luc Chatel, Eric Debarbieux, chercheur à l’université Bordeaux Segalen et spécialiste de la violence à l'école, publie une synthèse des études effectuées sur le harcèlement au primaire et au collège, assortie d’une quinzaine de propositions. Ce rapport ouvrira les Assises nationales sur le harcèlement à l’école initiées par Luc Chatel, qui auront lieu au lycée Louis Le Grand à Paris les 2 et 3 mai 2011.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
VousNousIls du 29/04/11



Chatel veut développer la découverte des entreprises en 4ème et 3ème
Certains collégiens de 4ème et de 3ème pourront bénéficier à partir de la rentrée prochaine du développement de trois dispositifs de découverte des entreprises, allant de la découverte ren­forcée au "pré-apprentissage" en passant par des classes de 3ème "pré-pro".
Lire la suite de l’article


Philippe Meirieu : « Le consumérisme scolaire entraîne la suspicion »
« L'école française est en panne », « les parents comme les élèves ont perdu confiance en l'institution... » Dans l'ouvrage "L'école et son miroir — Regards croisés sur l'école d'hier et d'aujourd'hui", le pédagogue Philippe Meirieu échange avec le psychanalyste Jean-Bertrand Pontalis sur sa vision de l'école, et ses espoirs pour l'avenir de l'institution.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

>

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.