mercredi, octobre 19, 2011

Revue de presse du mercredi 19 octobre 2011

Dépistage précoce – “Burn out” - TICE dans le sup’-


Dépistage précoce et Ministre “à haut risque”
Ca s’appelle faire machine arrière. Dans l’actualité éducative, il faut en effet signaler cette interview de Luc Chatel dans Le Monde où il est interrogé sur le protocole d’évaluation élaboré par son ministère pour dépister les enfants de grande section de maternelle “à risque ” et “à haut risque.
Le ministre s’y livre à un exercice de contorsionniste pour dire qu’il faut maintenir les évaluations et “évaluer les performances”mais qu’en fait ce n’est pas une évaluation… Et pour dire aussi qu’il faut des “proposer des outils de repérage ” mais qu’ “il y a une maladresse dans le choix des termes. ”. Il joue aussi sur le registre de l’indignation en déclarant : “Je suis en colère parce que la polémique autour des évaluations est une fausse polémique née de la diffusion d'un document de travail qui n'avait aucune vocation à être publié. Mais oui, nous travaillons sur le repérage précoce de la difficulté scolaire. On ne peut pas passer ses journées à déplorer que notre école primaire laisse sortir 15 % d'enfants qui ne maîtrisent pas la lecture et refuser l'idée d'un repérage précoce de lacunes qui entacheront les apprentissages. ”. Quoi qu’il en soit il s’agit bien d’une reculade face à l’ampleur des protestations.
Car, en effet les protestations continuent. La pétition pas de tri à la maternelle initiée par le SE-UNSA a dépassé les 14.000 signatures. Dans L’Humanité une tribune de Pierre Delion, pédopsychiatre et auteur de “Tout ne se joue pas avant trois ans” il écrit notamment “je crois qu’un tel projet, loin de proposer une quelconque aide à quelque enfant que ce soit, est davantage organisé pour repérer les enfants déviants et les catégoriser dans une sorte de classe-prison d’enfants à risque, prédisant ainsi leur futur comportement également à risque. Je fais remarquer que les mots « à risque » et « à haut risque » sont connotés de l’atmosphère pénitentiaire, et qu’ils pèseraient lourd sur le destin des enfants en question. Les psychosociologues ont d’ailleurs étudié l’effet de « prophétie autoréalisatrice » que de tels dispositifs ne manquent pas d’entraîner à coup sûr. Sans compter les ravages anxiogènes que de telles pratiques déclencheraient chez les parents des enfants « en délicatesse » avec l’école à un moment donné.”. Dans Le Monde, il faut lire aussi la tribune de Charles Hadji. ce professeur en sciences de l’éducation s’élève contre ce projet. Pour lui, “une évaluation n'a vraiment d'intérêt qu'à trois conditions : avoir du sens ; remplir une fonction utile ; poursuivre une fin légitime. Or le projet ministériel d'évaluation des élèves à 5 ans ne nous semble satisfaire vraiment aucune de ces conditions. ” Et son texte se poursuit par une réflexion de portée générale et très intéressante sur les fonctions de l’évaluation. Redonnons lui la parole pour la conclusion : “Si donc l'on veut être vraiment utile à la fois aux élèves de maternelle et à leurs enseignants, à l'heure où il s'avère indispensable d'intervenir précocement pour lutter contre les inégalités tant scolaires que sociales, il y a mieux à faire que d'évaluer à en perdre la raison. En commençant, par exemple, à ne pas torpiller la préscolarisation (qui, en une décennie, est passée de 34 % à 13 % (Le Monde du 12 juillet) ; à ne pas fermer les portes des maternelles aux moins de trois ans, pour les pousser vers des structures payantes. En ouvrant des classes de maternelle, au lieu d'en fermer. Tout cela vaudrait mieux que de s'évertuer à montrer du doigt des élèves risquant d'échouer dans une carrière scolaire qui pour eux n'a même pas encore véritablement commencé
Sur un registre plus humoristique mais sur le même thème, on pourra lire la chronique de Stéphane Guillon dans Libération et voir ou entendre celle d’ Artus de Penguern sur France Inter.

Burn out
Selon une enquête révélée par le Monde (accessible uniquement aux abonnés) et réalisée auprès de 2100 personnels de l’Éducation et menée notamment par l’ancien inspecteur général Georges Fotinos et José Mario Horenstein médecin psychiatre de la MGEN, ce serait 17 % des enseignants qui souffriraient de «burn-out» contre 11 % dans les autres professions. “Et près de 30 % des enseignants interrogés ont dit songer, souvent à quitter le métier”.
Qu’est-ce que le “burn out” ? D'un point de vue médical, le burn-out, qui conjugue épuisement physique, mental et émotionnel, se traduit par différents symptômes : productivité diminuée, irritabilité, résistance à la nouveauté, culpabilité de ne pas en faire davantage, perte de contact avec les collègues...
Après le suicide de la collègue de Béziers, les chiffres et les témoignages commencent à sortir. 54 suicides "dans les murs" ont été recensés officiellement en 2009. En lien avec les rectorats, la MGEN reconnaît "accompagner" 15 000 personnels de l'éducation nationale par an, dont "6 000 bénéficient d'un tête-à-tête avec un psychologue". "Nous avons mis en place un bilan de santé pour les personnels de 50 ans, et lancé en 2010 un plan de recrutement de 80 médecins de prévention (ou médecins du travail) ", explique Josette Théophile, directrice générale des ressources humaines du ministère. Problème : la fonction attire si peu que seuls 17 praticiens ont été finalement embauchés . Dix-sept venus s'ajouter aux quelques dizaines déjà en poste. Soit entre un et cinq médecins par rectorat...
Au delà des chiffres, cet événement tragique a servi de cristallisateur et de nombreux enseignants ont ressenti le besoin de témoigner de leurs propres difficultés. Ainsi, par exemple , sur le site Rue89, une enseignante de lettre titre son témoignage “J'écris pour les profs qui pètent les plombs
Pour terminer sur ce sujet redonnons la parole aux proches de la professeure de Béziers : " Ma fille était devenue fragile, sans doute, mais elle restait un excellent professeur de mathématiques et aurait dû pouvoir continuer d’exercer. Son message désespéré était celui-ci: il faut refonder, à tout prix, une nouvelle et authentique école de la République, celle où primaient les valeurs du civisme et du travail; celle où le professeur était au centre de tout; celle où l'enfant du peuple pouvait devenir fils de roi", a écrit le père dans un mail adressé au Midi Libre et publié mercredi.

TICE dans le sup’
Libération consacre un dossier au numérique dans l’enseignement supérieur. Selon, Véronique Soulé, les nouvelles technologies (TICE dans le jargon educ’nat) se sont particulièrement développées ces derniers années. Si le dossier va voir ce qui se fait à l’université de Floride , la France n’est pas à la traîne et un reportage à Nantes montre que l’on trouve de plus en plus de choses en ligne : cours, exercices et tests d’auto-évaluations en ligne, forums, échanges avec les professeurs, accès aux ressources de la bibliothèque, laboratoires virtuels, soutenances de thèse en visioconférence… La FOAD (formation à distance) se développe de plus en plus mais aussi les services proposés aux étudiants : inscriptions, emplois du temps et relevés de notes en ligne, logiciels aidant à rédiger des CV ou à travailler des langues, plateformes dédiées à l’insertion et proposant des stages, forums où l’on peut vendre des livres, trouver un appartement, etc.
Mais comme le note Véronique Soulé, si les moyens techniques semblent en développement, les usages sont très variables. Pour les étudiants mais surtout pour les enseignants. Certains ont pris très vite le tournant et d’autres au contraire renâclent à déposer leurs cours sur les espaces numériques. Et les outils, on le sait bien, ne sont rien sans les pratiques. Comme le note un enseignant interviewé : “certains enseignants redoutent le numérique, craignant qu’il gomme leur place. Alors que d’autres, les utopistes, voient naître un rapport pédagogique totalement nouveau.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 19/10/11(certains articles payants)


Quand l’université se met au numérique
Les nouvelles technologies se sont imposées aux enseignants et étudiants. La France est même plutôt pionnière. Enquête à la fac de Nantes.
Lire la suite de l’article


En Floride, un campus virtuel bien réel
A l’Université de Floride, certains cours sont dispensés sur Internet. Une nouvelle approche qui suscite un débat sur le lien entre étudiants et professeurs.
Lire la suite de l’article


Cablé, branché, connecté… Savez-vous surfer ?
Le numérique dans le supérieur utilise toute une série de sigles:
Lire la suite de l’article


«Fierté, shampooing, Internet, Chuck Norris et tabouret…»
Jour de rentrée à l’école Sup’Internet qui inaugure ses nouveaux locaux.
Lire la suite de l’article


Des formations multifilières
Ecoles et cursus se multiplient pour tenter de nourrir un marché en plein essor.
Lire la suite de l’article


CV en ligne de mire
Viadeo ou LinkedIn, Facebook… Les réseaux sociaux sont désormais incontournables dans la recherche d’un emploi.
Lire la suite de l’article


Manuels, sorties, ordinateurs: les écoles inégales devant les moyens
Les communes ont la charge financière des écoles maternelles et primaires. Et les budgets varient beaucoup d'une ville à l'autre.
Lire la suite de l’article


Si l’on avait fliqué l’enfance des politiques… par Stéphane Guillon
Dieu sait si je ne suis pas toujours d’accord avec certains projets du gouvernement, certaines idées… mais là, ce nouveau dispositif qui permettrait de repérer les comportements dangereux dès la maternelle, je trouve ça formidable ! Après une batterie d’épreuves, nos chérubins déclarés toxiques seront classés en deux catégories : «à risque» et «à haut risque», un peu comme des déchets nucléaires. L’arrivée imminente du petit Sarkozy a certainement joué dans cette décision.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 19/10/11


Internet : un numéro pour parents désemparés
La secrétaire d'État à la Famille, Claude Greff, lance aujourd'hui le service InfoFamille Net écoute.
Lire la suite de l’article


Quand les lycéens interrogent des écrivains
Lundi, à la BNF, 350 élèves débattaient avec les romanciers en lice pour le Goncourt.
Lire la suite de l’article


«Un cartable à sept kilos et des journées interminables»
VOTRE AVIS - D’ici la fin du mois, des négociations se tiendront entre le ministère de l’Éducation nationale et les syndicats sur la question épineuse des rythmes scolaires. Nos enfants travaillent-ils trop, et peut-on réduire ce temps de cours quotidien en modifiant les vacances scolaires ? La question va au-delà d’un simple calcul mathématique, et les internautes du Figaro ont été nombreux à donner leur avis sur ce sujet, qu’ils soient parents ou professeurs.
Lire la suite de l’article


Afflux d'élèves dans les écoles catholiques
En cinq ans, l'enseignement privé a gagné 24.342 élèves et perdu 5 594 professeurs.
Lire la suite de l’article


«Les mères font des fils, les femmes font des hommes»
Maryse Vaillant, psychologue clinicienne, a publié Les Hommes, L'amour, la Fidélité et plus récemment, Être mère, mission impossible? (Ed. Albin Michel).
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr (certains articles payants) du 19/10/11



Luc Chatel : "Un repérage précoce est nécessaire"
Le 13 octobre, Le Monde révélait le lancement d'un protocole d'évaluation élaboré par le ministère de l'éducation, qui classait les enfants de grande section de maternelle "à risques" ou non et se proposait d'établir une "norme nationale". Le ministre, Luc Chatel, qui réfute le terme d'"évaluation", fait aussi marche arrière sur la notion d'enfants "à risques". Il maintient en revanche la nécessité d'un repérage précoce des enfants les plus fragiles.
Lire la suite de l’article


"L'évaluation des élèves de 5 ans n'a aucun intérêt"
par Charles Hadji, agrégé de philosophie, professeur émérite en sciences de l'éducation à l'Université Pierre Mendès-France (Grenoble)
Lire la suite de l’article


L'histoire globale peine encore à supplanter le "roman national" en France
Le soleil s'est levé à Blois, capitale de l'Orient. Du 13 au 16 octobre, la 14e édition des Rendez-vous de l'Histoire consacrée à L'Orient a enregistré un nouveau succès porté par la dynamique du "Printemps arabe". "C'est un pur hasard. La thématique a été choisie avant les révolutions tunisienne et égyptienne", explique Francis Chevrier, directeur du festival soutenu par 44 partenaires dont Le Monde. Conférences, expositions, salon du livre et cinéma – soit plus de 400 débats, rencontres, projections et ateliers – ont rythmé ces journées de réflexion en présence de 30 000 personnes venues de toute la France transformer la préfecture du Loir-et-Cher en véritable Mecque de l'Histoire. Professionnels et amateurs de la discipline, anciennes et nouvelles générations, chacun y trouve son conte et son récit, affine ses connaissances et savoure ses découvertes. Les chercheurs parlent d'historiographie. Les enseignants mettent à jour leur méthodologie, alors qu'étudiants et lycéens écoutent en silence pendant que d'autres sautent de conférences en conférences. Car les rencontres de Blois ne sont pas qu'un rendez-vous des passionnés d'Histoire. C'est aussi une grande université ouverte à tous et gratuite où la citoyenneté se construit d'ateliers en ateliers. Une démarche civique à laquelle sont scrupuleusement attachés les organisateurs de ce pèlerinage républicain.
Lire la suite de l’article


Quoi de neuf maîtresse ? Une pédagogie interactive !
Nadine a 37 ans. Elle est professeur d’école depuis 13 ans et a enseigné dans presque tous les niveaux, dans des écoles de quartiers différents, à Strasbourg et a Marseille. Elle a mis en place dans ses classes une action bien particulière intitulée le "Quoi de neuf". Elle nous explique ici cette pratique très pédagogique, accessible et innovante.
Lire la suite de l’article


Regrets et fiertés de profs
Pour finir en beauté ce blog consacré à la rentrée scolaire, nous avons demandé à des enseignants de se remémorer les choses qu'ils n'auraient pas dû faire et celles qui font toujours leur fierté. Les nouveaux venus dans la profession en tireront sûrement quelques enseignements !
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 19/10/11



Virus de l’évaluation des risques chez les jeunes enfants : le retour
Par Pierre Delion, Professeur à la Faculté de Médecine de Lille-II, chef du service de pédopsychiatrie du CHRU de Lille.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 19/10/11



Dangers d'internet : un numéro vert et un site pour aider les parents
Vente en ligne qui cible les jeunes, insultes, piratage et détournement de compte MSN ou Facebook, cyberharcèlement ou droit à l'image avec des photos qui circulent sur les réseaux sociaux sans autorisation… Malgré de nombreuses campagnes de prévention ces dernières années sur l'usage d'internet chez les jeunes, nombreux sont les parents qui peinent encore à contrôler son usage, désemparés.
Lire la suite de l’article


Pourquoi les bébés prennent les toboggans à l’envers
C’est un livre qui fait du bien. Laurence Rameau, puéricultrice et ancienne directrice de crèche qui a passé la moitié de sa carrière à quatre pattes sur des tapis en mousse, avait envie de l’écrire depuis longtemps… « Pourquoi les bébés jouent ? » qui vient de paraître, fait joyeusement le tour de tout ce qui occupe passionnément un petit de 12 ou 36 mois.
Lire la suite de l’article


Oise : Mobilisation contre l’absentéisme scolaire
La lutte contre l’absentéisme s’intensifie dans l’Oise. Avec 246 signalements d’élèves absents régulièrement, les chiffres sont inquiétants. Les parents vont être rappelés à leurs responsabilités.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
France Soir du 19/10/11



Évaluation des élèves en maternelle : La polémique
Le syndicat d'enseignants SE-Unsa a critiqué jeudi le projet du ministère de l'Education nationale d'évaluer dès cinq ans les élèves pour repérer ceux "à risque", dénonçant un "tri" en maternelle et un "étiquetage des enfants", dans un communiqué.
Lire la suite de l’article


Nouvelles technologies : Un numéro vert pour les parents désemparés
De plus en plus de parents se sentant dépassés par les nouvelles technologies disposent désormais d'un numéro de téléphone ainsi que d'un site Internet.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 19/10/11



Niveau scolaire et inégalités sociales
La France est l’un des pays où le milieu social influence le plus le niveau scolaire.
Lire la suite de l’article


Le Sénat rejette en commission l'encadrement militaire des mineurs délinquants
La commission des Lois du Sénat a rejeté mercredi 19 octobre la proposition de loi du député UMP Eric Ciotti prévoyant un encadrement de type militaire des mineurs délinquants et déjà adoptée par l'Assemblée nationale. La nouvelle majorité de gauche du Sénat a voté, par 25 voix contre 21, une « question préalable » - ce qui équivaut à un rejet du texte -, qui était présentée par la présidente du groupe communiste, Nicole Borvo Cohen-Seat.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 19/10/11



Collèges et lycées : 17% des profs en «burn-out»
Une enquête auprès de 2.100 personnels de 400 collèges et lycées montre que 17 % des enseignants souffrent de « burn-out », qui conjugue épuisement physique, mental et émotionnel, contre 11 % dans les autres professions.
Lire la suite de l’article


Education: seuls 17 des 80 médecins de prévention promis ont été recrutés
Seuls 17 des 80 médecins de prévention promis en juin 2010 par le ministère de l'Education nationale pour améliorer la santé des personnels ont été effectivement recrutés, a expliqué mercredi à l'AFP Elizabeth Labaye, secrétaire nationale du Snes chargée des questions de santé.
Lire la suite de l’article


Diplômés étrangers : les grandes écoles maintiennent la pression
C'est plus que jamais l'un de ses chevaux de bataille. La Conférence des grandes écoles (CGE), par la voix de son président, Pierre Tapie, a annoncé hier qu'elle transmettait au ministère de l'Intérieur 152 dossiers de diplômés étrangers ayant essuyé le refus de l'administration de travailler. Cela, à la suite de la parution fin mai de la désormais fameuse circulaire conjointe du ministère de l'Intérieur et du Travail sur l'immigration professionnelle. Une façon, pour la CGE, de maintenir la pression. Car, si le ministre de l'Enseignement supérieur, Laurent Wauquiez, a annoncé la semaine dernière que la circulaire serait appliquée avec souplesse et discernement, permettant selon lui de débloquer le sort de ces diplômés étrangers - une trentaine de cas ont déjà été réglés -, la CGE continue depuis de recevoir une trentaine de dossiers par jour. « Le flux n'a pas cessé, il reste gigantesque », constate Pierre Tapie. Et, selon la CGE, tous les étudiants n'oseraient pas se manifester, en particulier les Chinois.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 19/10/11



Les souffrances des enseignants mis en lumière depuis le drame de Béziers
Les souffrances et l'épuisement de nombreux enseignants ont été largement mis en lumière depuis le suicide la semaine dernière d'une professeur dans son lycée de Béziers (Hérault), mais les solutions pour répondre à ces difficultés ne sont pas au rendez-vous.
Lire la suite de l’article


Bientôt un listing de « décrocheurs »
« Est-ce normal que des jeunes entre 16 et 18 ans disparaissent de nos écrans radars ?» La question est signée Nicolas Sarkozy. En visite hier à Nice (Alpes-Maritimes) pour parler formation et insertion professionnelle des jeunes, le Président est revenu sur la question du décrochage scolaire. Une problématique qu'il avait déjà abordée lors de son discours d'Avignon (Vaucluse), le 29 septembre 2009, annonçant son plan « Agir pour la jeunesse ».
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 19/10/11



J'écris pour les profs qui pètent les plombs
Choquée par la mort de « la prof de maths qui s'est immolée », Prof Falbala – qui enseigne les lettres sur la Côte d'Azur – a envoyé cette tribune à Rue89.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 19/10/11



Rien vu...


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 19/10/11



Rien vu...


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 19/10/11


Comment internet modifie notre cerveau
Il y a ceux qui ne peuvent plus se concentrer sur un livre sans être distraits par Facebook, ceux qui ne mémorisent plus rien puisque Google a réponse à tout. Exploration de ce qui a changé dans nos têtes.
Lire la suite de l’article


Le Sénat rejette l'encadrement militaire des mineurs délinquants
Le texte déjà adopté par l'Assemblée nationale a été retoqué par la commission des Lois qui dénonce "une loi d'affichage".
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 19/10/11


Jeunes Violences Ecoute: "5% des appels proviennent des auteurs"
La région Ile-de-France a mis en place un nouveau numéro à destination des jeunes victimes de violence, morale ou physique. Pierre-Olivier Dufaux, chef de service à Jeunes Violences Ecoute (JVE) nous explique comment fonctionne ce dispositif.
Lire la suite de l’article


Près d'un professeur sur cinq au bord du "burn-out"
Ils seraient même 30% à avoir régulièrement songé à quitter leur métier, selon une étude publiée ce mercredi dans Le Monde.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 19/10/11


Enfin un guide pour la mobilité des enseignants
Pour tous ceux qui sont fatigués de l'enseignement, parce qu'ils font face aux difficultés du métier, à la routine ou à l'absence de perspectives, l'ouvrage de Rémi Boyer est vraiment le premier pas pour construire son avenir.
Lire la suite de l’article


Rémi Boyer : "L'administration voit toujours la mobilité comme un échec"
Face aux difficultés du métier, à l'absence de perspectives, à la routine, dizaines de milliers d'enseignants veulent quitter l'Ecole. Président de l'association "Aide aux profs", Rémi Boyer est le plus à même pour faire le point sur la question de la seconde carrière des professeurs. C'est pour cela qu'il tient depuis 2007 une rubrique très lue dans le Café mensuel sur la seconde carrière. Son livre "Enseignants et mobilité professionnelle" est un véritable guide pratique pour tous les enseignants qui veulent voir d'autres horizons.
Lire la suite de l’article


De l'autonomie des établissements et des résultats
Une nouvelle étude de l'OCDE pose à nouveau la question de l'autonomie des établissements. Est-ce la panacée aux maux de l'Ecole ?
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Touteduc (accès payant) du 19/10/11


N. Sarkozy: les lycées doivent être des "lieux de vie", et avoir une mission d'insertion professionnelle
"L'insertion professionnelle doit devenir une mission centrale de nos systèmes éducatifs", déclare Nicolas Sarkozy à l'occasion d'une "table ronde" sur la formation et l'insertion professionnelle des jeunes, hier 18 octobre à Nice. Il a également demandé à Luc Chatel de réfléchir à une modification des parcours en lycée professionnel : sur les trois années qui conduisent au baccalauréat professionnel, "est-ce qu'on ne pourrait pas envisager une année en apprentissage ?"
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 19/10/11


Rien vu...


----------------------------------------------
Slate.fr du 19/10/11



Rien vu...


----------------------------------------------
ÉducPros du 19/10/11


La fabrique des notes : des enseignants racontent
La note juste n’existe pas. Réputation de l’élève, origine sociale, effet d’établissement, « constante macabre », différents facteurs influencent le processus d’évaluation. Comment les enseignants tentent-ils d’être le plus «objectifs» possible ? Des professeurs nous livrent leur méthodologie.
Lire la suite de l’article


Réforme du lycée : la Conférence des grandes écoles veut sauver les maths
Donner plus de poids aux enseignements scientifiques, mieux former les enseignants à l’orientation post-bac : la Conférence des grandes écoles (CGE) présentait ce mardi 18 octobre 2011 ses propositions pour accompagner la réforme du lycée.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
VousNousIls du 19/10/11



Suicide au lycée: 800 personnes dénoncent à Montpellier "le malaise enseignant"
Environ 800 personnes, selon la police, ont dénoncé mercredi à Montpellier "le malaise enseignant" et rendu hommage à Lise Bonnafous, professeur décédée après s'être immolée par le feu au lycée Jean-Moulin de Béziers.
Lire la suite de l’article


Education/psychologues: des organisations tirent la sonnette d'alarme
Des syndicats d'enseignants et des associations de psychologues accusent l'Education nationale de "saborder son réseau de psychologues" alors qu'ils jouent un rôle important dans "le développement de l'autonomie" des jeunes, dans un communiqué publié mercredi.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.