mardi, novembre 01, 2011

Revue de presse du mardi 1er novembre 2011



Pour une école vraiment démocratique – parents homos au programme – Pantouflage et copinage – Wise Prize -


Pour une école vraiment démocratique
On commencera cette revue de presse avec la tribune de François Dubet dans Le Monde. Le sociologue prend position sur la proposition de François Hollande de (re)crééer 60 000 postes dans l’Éducation Nationale mais très vite il va bien au delà du commentaire pour faire un constat global sur le fonctionnement de l’École.
Pour le sociologue bordelais “il faudrait d'abord se demander à quelles conditions ces 60 000 postes pourraient améliorer très sensiblement la qualité de notre école. ”. Il dresse alors un constat malheureusement partagé par toutes les études récentes sur le système éducatif : creusement des inégalités, un nombre important d’élèves en situation d’échec, un climat scolaire qui se dégrade aussi bien pour les élèves que pour les enseignants… Que faire face à un tel constat ? “Face à cette situation, aux plaintes et aux souffrances qu'elle engendre chez les élèves et les enseignants, une grande partie des Français et des professionnels de l'éducation, pas seulement à droite, rêvent de revenir au bon vieux temps de l'école de Jules Ferry sans jamais dire ce qu'ils feront de la masse des élèves qui seront refoulés à l'entrée au collège. Le même constat et le même malaise peuvent en conduire beaucoup d'autres, souvent à gauche, à penser que des moyens supplémentaires, 60 000 postes par exemple, suffiraient à retourner la tendance.”. Mais, nous dit Dubet, “c'est une illusion presque aussi forte que la précédente. En effet, si les moyens consistent à continuer en plus grand ce qui ne fonctionne déjà pas, ils seront inutiles et un nouveau prétexte à désespérer de l'école.” Il ne s’agit donc pas simplement de réinjecter des moyens mais de refonder l’école. Pour reprendre un jeu de mots qui a fait florès aux Assises de la Pédagogie il ne suffit plus de “ changer le pansement ” mais de “penser le changement”…
Quelles priorités ? Pour François Dubet, la première porte sur le chantier de la formation professionnelle des enseignants. Il faut aussi “arbitrer en faveur de l'école élémentaire et du collège, et surtout de leur rapprochement progressif autour de la conception d'une école commune à tous les jeunes Français”. Et il ajoute “au-delà des arguments comptables, les 60 000 postes ne peuvent être justifiés que s'ils ouvrent le chantier d'une transformation de l'école, de sa structure et de la conception même du métier d'enseignant et de son service.
Les propos de François Dubet vont certainement en agacer plus d’uns qui lui reprochent de “taper sur le monde enseignant”. Et c’est là une des difficultés majeures de l’évolution de l’École. Car, si tous les experts sont à peu près d’accord sur le constat, certains enseignants considèrent que la critique adressée au système éducatif s’adresse à eux-mêmes et voient alors celle ci comme une remise en cause de leur propre travail, voire de leur propre personne. Alors que, malheureusement, il faut rappeler qu’on peut travailler le mieux possible dans un système qui dysfonctionne… C’est d’ailleurs ce que font beaucoup d’entre nous tous les jours… Dans ces conditions le discours de refondation de l’École est alors difficile à entendre car jugé comme culpabilisateur et modifiant les pratiques. Il conduit quelquefois à minimiser la portée du constat ou à rejeter sur la seule question de la restauration des moyens la solution aux problèmes de l’École. Alors que l’enjeu est bien aujourd’hui de “penser le changement”…

parents homos au programme
Les parents homos au programme ”, c’est le titre de Libération, pour Le Monde, le titre est à peine plus sobre La famille homoparentale au menu de la terminale L ”. Idem dans de nombreux autres journaux papier ainsi que dans plusieurs journaux télévisés.
On nous apprend donc que “l'étude des familles homoparentales fait son entrée au lycée” Au même titre que les autres types de familles, elles seront abordées dans le programme des classes de terminale littéraire dans la spécialité "droit et grands enjeux du monde contemporain" (DGEMC), selon le Bulletin officiel spécial n°8 du 13 octobre du ministère de l'éducation nationale . Une disposition qui entrera en application à la rentrée scolaire 2012-2013. Le texte du programme intitulé "L'évolution de la famille" stipule : "Après avoir constaté l'absence de définition de la famille, on montrera, par une analyse juridique et historique qu'elle a profondément évolué et qu'elle est devenue multiforme (famille biologique, adoptive, monoparentale, homoparentale, recomposée, nucléaire, élargie) et on proposera aux élèves d'en rechercher une définition.
Dans un communiqué spécial, le ministère de l'éducation nationale (pour rassurer la droite conservatrice) "tient à préciser que la mention de ces questions de société ne signifie aucunement qu'elles aient une reconnaissance et une définition légales". Et il insiste : "Mentionner ces questions de société permet seulement de montrer aux élèves les réponses apportées par le droit sous toutes ses formes (loi, réglementation, jurisprudence)".
On pourrait en rester là et se réjouir que l’on invite les élèves à réfléchir à ces questions. Mais livrons nous cependant à un petit exercice d’analyse critique des médias. Car il faut en effet s’interroger sur la manière dont se construit cette information. Certes, "l'évolution de la famille" fera bien partie de la nouvelle option "Droit et grands enjeux du monde contemporain" en Terminale. Mais on présente ça comme une révolution alors que pendant des années (et on regrettera que cela ait disparu) on étudiait cela en cours de Sciences économiques et Sociales dans le programme de 2nde (jusqu'en 2010)! (on pourra même se reporter à un article des Cahiers Pédagogiques qui évoque un de ces cours) De même, en ECJS, en 2nde, le thème de l’homoparentalité peut être aussi abordé Comment faut-il interpréter cet oubli ou cette méconnaissance ?
D’abord, il faut constater encore une fois que la communication (ministérielle, ici) l’emporte sur l’information. Le communiqué du Ministère fait foi et est pris pour argent comptant. Alors qu’il suffisait de feuilleter un (vieux) manuel de SES ou de se rappeler de ses cours de 2nde pour les plus jeunes journalistes pour se rendre compte que la nouveauté n’est pas si nouvelle… Mais on voit bien aussi que le luxe de précautions du ministère qui se fend d’un communiqué pour ne pas énerver les députés pétitionnaires de la Droite populaire se retourne contre lui puisqu’il met un coup de projecteur sur quelque chose qui se fait depuis longtemps et ne va, sur ce programme précis, concerner que peu d’élèves. Et enfin, et c’est le plus grave, cela montre bien à quel point aujourd’hui les questions sur les contenus d’enseignement deviennent des enjeux idéologiques.
Rappelons que parallèlement à la polémique sur le “genre” et l’homoparentalité, on voit resurgir aussi une polémique sur l’enseignement de l’histoire qui donnerait trop de place aux civilisations “extra-européennes”. Et l’on constate aussi un retour en force des lobbys patronaux pour critiquer l’enseignement de l’économie jugé pas assez favorable à l’esprit d’entreprise…

Copinage et pantouflage
Un fait assez exceptionnel et qui mérite d'être signalé : deux recteurs viennent d'être condamnés . Il s'agit de Patrick Gérard et Maurice Quenet, tous deux recteurs (ancien et actuel) de l’académie de Paris. Certes, il s’agit de sanctions données par la cour de discipline budgétaire et financière de la Cour des comptes. Et les amendes prononcées sont modestes : 300 et 400 euros.
Il s'agit en fait de la suite de l'affaire des inspecteurs de l'académie de Paris dénoncée en 2010 par la Cour des Comptes . Dans cette institution spécifique à Paris était organisé un véritable "pantouflage" destiné à recaser les amis politiques. Dans la suite de ce rapport, la Cour des comptes reproche donc aux deux anciens Recteurs de Paris d'avoir nommé des personnes en étant "informés du caractère irrégulier des nominations"... Un article du site d’information Rue89 nous apprend par ailleurs que le ménage commence à être fait dans ce qui apparaissait bien comme un refuge pour battus et autres obligés en attente d’alternance. Six décrets « portant cessation de fonctions » ont été discrètement publiés au Journal officiel vendredi. . Il s’agit entre autres d’ un ancien candidat à la mairie de Neuilly, un ancien dirigeant de l’UNI, un secrétaire national du PS et une ex-conseillère de Dominique de Villepin.
Mais j’attire l’attention de mes lecteurs (et éventuellement de la Cour des comptes ou de certains journalistes) sur le fait qu’il n’y a pas que chez les inspecteurs de l’académie de Paris qu’il y a du pantouflage. Un certain nombre d’IG (inspecteurs généraux) ont aussi été nommé sur des critères politiques. Mais chut, il ne faut pas le dire…

Wise Prize
Il n'y avait pas de prix Nobel en éducation. A l’occasion de la troisième édition du WISE, le World Innovation Summit for Education , la Quatar Foundation à décerné aujourd'hui à Doha le WISE Prize qui peut être considéré comme une sorte d’équivalent du Nobel. Le lauréat reçoit en effet une dotation de 500 000 dollars destiné à “ récompenser une personnalité ou une équipe ayant contribué de manière majeure, sur le plan international, au progrès de l'éducation”.
Le premier lauréat de ce prix semble bien correspondre à cette définition. Le bengladais Fazle Hasan Abed avec son association BRAC (Comité d'aide à la réhabilitation du Bangladesh) a à son actif une aide apporté à des dizaines de millions de défavorisés de par le monde. On pourra lire dans Le Monde un portrait et une rencontre avec le fondateur de cette association. Il prône une approche globale du développement : “Vous ne pouvez pas vous contenter de prêter de l'argent. Il vous faut aussi vous assurer que les mères maitrisent les règles élémentaires d'hygiène pour protéger leurs enfants des maladies ou de la déshydratation. Ensuite, il faudra instruire ces enfants, puis leur donner accès à l'enseignement supérieur ” explique t-il.
Ce qui frappe aussi dans ce portrait, c’est l’approche très pragmatique de cet “entrepreneur social”. L’organisation non gouvernementale est auto-suffisante à plus de 70% Un dernier chiffre, mais qui résume tout : cinq millions d’enfants sont scolarisés grâce à l’action de son association…

Bonne Lecture...

----------------------------------------------
Libération.fr du 01/11/11(certains articles payants)


Education: bataille de chiffres entre Hollande et Chatel sur les 60000 postes
Le ministre de l'Education estime que la proposition du candidat PS coûterait 7,5 milliards d'euros sur le quinquennat, au lieu de 2,5 milliards. Jack Lang réplique en dénonçant son «incompétence».
Lire la suite de l’article


60 000 postes en plus dans l'Education (2): combien ça coûte ?
Deux milliards et demi d'euros ? Sept milliards et demi ? Cent milliards ? Qui dit mieux ? La promesse de François Hollande de créer 60 000 postes dans l'Education donne lieu à une belle bataille de chiffres. Tentons d'y voir un peu clair et de repérer les astuces de calculs, plus ou moins honnêtes, des uns et des autres.
Lire la suite de l’article


Les parents homos au programme
«L’évolution de la famille» figurera en 2012 dans les manuels scolaires. Le ministère tente de rassurer la droite conservatrice.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 01/11/11


Deux hauts fonctionnaires condamnés à l'amende
La cour de discipline leur reproche des nominations irrégulières à l'Éducation nationale.
Lire la suite de l’article


L'enseignement des langues régionales en question
Luc Chatel a commandé un rapport sur un système au succès relatif. Sur le terrain, on constate ainsi que les élèves bretonnants ne peuvent se faire comprendre de leurs aînés.
Lire la suite de l’article


Le soutien scolaire privé s'essouffle
Le secteur est marqué par la crise financière mais le marché - 2 milliards d'euros en France - reste colossal.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr (certains articles payants) du 01/11/11



Pour une école vraiment démocratique par François Dubet
Faut-il créer 60 000 postes dans l'éducation nationale ? Pour le moment, cette question annonce le ton de la campagne électorale: démagogie contre rigueur, dit la droite, investissement d'avenir contre sacrifice des nouvelles générations, dit la gauche. La dispute est abandonnée aux experts en finances publiques alors qu'il faudrait d'abord se demander à quelles conditions ces 60 000 postes pourraient améliorer très sensiblement la qualité de notre école.
En matière d'éducation, Nicolas Sarkozy ferait un cadeau empoisonné à la gauche et aux syndicats enseignants s'ils pensaient que les grandes difficultés de l'école viennent toutes de sa politique d'abandon de la formation professionnelle des enseignants et de réduction des postes, et qu'il suffirait donc de remettre des moyens pour que tout reparte "comme avant".
Lire la suite de l’article


Quand les 60 000 postes du candidat Hollande deviennent un casse-tête
Soit le Parti socialiste résout l’équation-école. Soit il traînera les 60 000 postes comme un boulet une bonne partie de la campagne.
Lire la suite de l’article


Un Nobel en éducation décerné par le Qatar: Fazle Hasan Abed
Il n'y avait pas de prix Nobel en éducation. La Fondation du Qatar a décidé d'en créer un. Pour l'ouverture de la troisième édition du WISE, le World Innovation Summit for Education, elle décerne aujourd'hui cette distinction pour la première fois. Le lauréat a à son actif une aide apporté à des dizaines de millions de défavorisés de par le monde. Portrait-rencontre avec le bengladais Fazle Hasan Abed.
Lire la suite de l’article


La famille homoparentale au menu de la terminale L
L'étude des familles homoparentales fait son entrée au lycée. Au même titre que les autres types de familles, elles seront abordées dans le programme des classes de terminale littéraire dans la spécialité "droit et grands enjeux du monde contemporain" (DGEMC), selon le Bulletin officiel du ministère de l'éducation nationale. Une disposition qui entrera en application à la rentrée scolaire 2012-2013, selon un arrêté du Journal officiel paru en septembre.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 01/11/11



Hollande oppose son projet Éducation aux "75 milliards d'euros de cadeaux fiscaux" de Sarkozy
François Hollande, candidat socialiste à la présidentielle, a opposé vendredi les 2,5 milliards d'euros que coûterait pendant son quinquennat sa proposition de créer 60.000 postes dans l'Education nationale aux "75 milliards d'euros de cadeaux fiscaux" pendant le quinquennat de Nicolas Sarkozy.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 01/11/11



L'étude des familles homoparentales bientôt au programme des terminales L
L'étude des familles homoparentales figurera, au même titre que les autres types de familles, au programme des classes de terminale littéraire dans la spécialité «Droit et grands enjeux du monde contemporain» (DGEMC), selon le Bulletin officiel spécial du ministère de l'Education nationale.
Lire la suite de l’article


L’ex-étudiante marocaine ne peut plus travailler
Touchée par la circulaire Guéant, qui restreint le droit à travailler pour les étrangers diplômés en France, une jeune technicienne d’Issy-les-Moulineaux doit renoncer à son CDI.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------------------
France Soir du 01/11/11



La famille homoparentale sera étudiée en terminale L
C'est officiel, la famille homoparentale fera son entrée dans les manuels scolaires des classes de terminales littéraires à la rentrée prochaine dans le cadre de la spécialité « Droit et grands enjeux du monde ». Un module d'enseignement déjà déclaré au Journal Officiel en septembre dernier mais auquel le ministère de l'Éducation vient d'apporter une modification.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 01/11/11



Emile Poulat : « Le code de la laïcité est insatisfaisant »
L’historien français, spécialiste de la laïcité, aurait souhaité que le ministère de l’intérieur publie réellement l’intégralité des textes en vigueur et de la jurisprudence.
Lire la suite de l’article


La famille stable : une valeur centrale de la société
La Fondation de la Famille, créée jeudi 20 octobre, publie un sondage exclusif Ipsos sur les rapports des Français avec la famille. La famille est perçue par 90 % des Français comme une valeur centrale de la société. 82 % d’entre eux considèrent que ceux qui ont grandi dans une famille stable ont plus de chance de réussir leur intégration sociale.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 01/11/11




Education: bataille de chiffres autour de la proposition Hollande
La proposition de François Hollande, candidat socialiste à la présidentielle, de réintégrer 60.000 postes dans l'Education nationale sur cinq ans, va-t-elle coûter 2,5 ou 7,5 milliards d'euros ? Tout dépend de la période retenue pour le calcul, soulignent lundi des experts.
Lire la suite de l’article


L'étude des familles homoparentales bientôt au programme des terminales L
L'étude des familles homoparentales figurera, au même titre que les autres types de familles, au programme des classes de terminale littéraire dans la spécialité "Droit et grands enjeux du monde contemporain" (DGEMC), selon le Bulletin officiel spécial du ministère de l'Education nationale.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
20 minutes du 01/11/11



Education: Bataille de chiffres autour de la proposition Hollande
Le candidat socialiste souhaite créer 60.000 postes sur cinq ans dans l'Éducation nationale...
Lire la suite de l’article


L'étude des familles homoparentales bientôt au programme des terminales L
L'étude des familles homoparentales figurera, au même titre que les autres types de familles, au programme des classes de terminale littéraire dans la spécialité «Droit et grands enjeux du monde contemporain» (DGEMC), selon le Bulletin officiel spécial du ministère de l'Education nationale. Selon un arrêté du Journal officiel paru en septembre, cette disposition entrera en application à la rentrée scolaire 2012-2013.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 01/11/11



Inspecteurs d'académie de Paris : petit ménage anti-copinage
L'administration a mis fin aux fonctions de plusieurs inspecteurs d'académie de Paris. Ce corps de fonctionnaires nommés par l'Elysée est critiqué par la Cour des comptes.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 01/11/11



Rien vu...


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 01/11/11



Rien vu...


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 01/11/11


Les familles homoparentales au programme des terminales L
L'étude des familles homoparentales figurera, au même titre que les autres types de familles, au programme des classes de terminale littéraire dans la spécialité "Droit et grands enjeux du monde contemporain" (DGEMC), selon le Bulletin officiel spécial du ministère de l'Education nationale. Selon un arrêté du Journal officiel paru en septembre, cette disposition entrera en application à la rentrée scolaire 2012-2013, a-t-on appris lundi 31 octobre.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 01/11/11


Les violences à l'école vous inquiètent-elles?
Quelque 10% des collégiens se disent victimes de harcèlement et 6% de racket, d'après une étude de l'Education nationale. Parents, vous sentez-vous concernés par ces problèmes? Y avez-vous été confrontés?
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 01/11/11


L'éducation et/en crise ?
"Peut-on parler de crise de l'éducation contemporaine ? Peut-on utiliser la notion de crise pour décrire les évolutions éducatives actuelles ?" Ces deux questions, posées par Bruno Robbes, membre du Comité d'organisation du colloque organisé par l'Université Paris Ouest et l'AECSE (Association des enseignants et chercheurs en sciences de l'éducation), ont réuni la fine fleur des chercheurs en sciences de l'éducation durant deux journées, les 28 et 29 octobre. 22 ateliers, 3 conférences magistrales, deux tables rondes : c'est un événement majeur auquel le Café s'est associé.
Lire la suite de l’article


Agir contre le stress, sécuriser les enseignants
Pour Jean-Louis Auduc, "le meilleur anti-stress concernant les personnels de l’éducation nationale, c’est que l’institution, les autorités, la hiérarchie fassent confiance aux personnels. Construire un climat de confiance avec tous les enseignants et non un climat de défiance basé sur la suspicion permanente est décisif". Plus qu'un constat, déjà un programme ?
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Touteduc (accès payant) du 01/11/11


Combien d'enseignants l'an prochain?
Sont publiés au JO de ce mardi 1er novembre les postes mis aux concours de l'enseignement du second degré public et privé. En voici le détail…
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 01/11/11


«Enfants, graines de délinquants?» ou les tout-petits sous surveillance
En accès libre sur Mediapart, le documentaire de Marina Julienne et Christophe Muel interroge les méthodes de dépistage des troubles du comportement chez les tout-petits. Réalisé en 2008, il reste d'actualité à l'heure où le ministre Luc Chatel reparle d'évaluations en maternelle et où les parlementaires durcissent la justice des mineurs.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Slate.fr du 01/11/11



Les garçons bientôt vaccinés contre le cancer du col de l’utérus
Sans en rêver, les «pro-vaccinaux» ne l’excluaient pas. Les «anti», eux, le redoutaient. Or voici que c’est fait. Ou presque. Un groupe de treize experts réunis au sein d’un comité consultatif des autorités sanitaires américaines a, le 24 octobre, officiellement recommandé l'extension aux jeunes garçons (dès l’âge 11 à 12 ans) de la vaccination généralisée contre plusieurs souches de papillomavirus humains (HPV).
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
ÉducPros du 01/11/11


Geoffrey Crossick (président de l’University of London) : «Le gouvernement veut créer un marché de l’enseignement supérieur dans lequel l’étudiant serait un consommateur»
À la rentrée 2012, les universités anglaises seront libres d’augmenter leurs frais de scolarité (jusqu’à 6.880 €, voire 10.320 € par an) en cycle undergraduate. Geoffrey Crossick, président de l’University of London, ne voit pas d’alternative… ce qui ne veut pas dire qu’il adhère à la réforme. Le professeur d’histoire contemporaine, qui a enseigné un an à Lyon 2, revient dans une interview accordée à EducPros sur le financement de l’enseignement supérieur en Angleterre et les classements internationaux.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
VousNousIls du 01/11/11



Rien vu...


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.