vendredi, avril 29, 2011

Revue de presse du vendredi 29 avril 2011



Tronperie - L’Éducation au cœur du débat ?-


Tronperie
Imaginons des journaux (écrits, radios, télévisés,…) où on ne prendrait pas pour argent comptant ce que déclare tel ou tel politique mais où les journalistes vérifieraient toutes les déclarations péremptoires et se donneraient le droit de contredire ou d’aller vérifier ultérieurement pour en rendre compte aux citoyens… La démocratie n’en irait que mieux. Évidemment, cela existe plus ou moins, de temps en temps dans les journaux (la rubrique “désintox” dans Libération) ou à la télévision (le “Petit journal” au delà de l’humour joue ce rôle). Dans le jargon journalistique on appelle cela le “droit de suite” et le “fact checking. Aujourd’hui, les sites web des journaux permettent de développer cette partie essentielle de l’activité du journalisme mais trop souvent sacrifiée sur l’autel de l’urgence de l’actualité (et quelquefois d’une certaine complaisance).
Le blog des journalistes “éducation” du journal Le Monde (sous la plume de Luc Cédelle) se livre à un bel exercice de “fact checking” après les déclarations de Georges Tron que nous évoquions dans notre revue de presse du mercredi 27 avril . Celui-ci , dans un “tchat” avec les internautes du Monde.fr affirmait : “18 000 professeurs du primaire sont sans relation d'enseignement avec des enfants ”. D’où vient ce chiffre ? C’est la question que se pose Luc Cédelle qui mène l’enquête.
Question d’autant plus légitime que le ministère de l’Éducation Nationale s’est bien gardé de le commenter officiellement, en laissant quand même entendre à ses interlocuteurs syndicaux qu’il n’était nullement engagé par les propos de M. Tron. Comme le formule le journaliste du Monde : “ Alors, bévue ou ballon d’essai ?”.
Selon Christian Chevalier, secrétaire général du SE-Unsa, M. Tron « amalgame, pêle-mêle, décharges des directeurs, remplaçants non utilisés à 100%, conseillers pédagogiques, enseignants des RASED, animateurs langues vivantes… dont chacun sait combien ils sont utiles à l’école ». D’autant plus que le ministre a bien parlé de professeurs «n’étant pas directement en relation d’enseignement avec les enfants». Or, e n’est le cas ni des directeurs d’école partiellement déchargés de classe, ni des remplaçants, ni des maîtres formateurs, ni des membres des réseaux d’aide aux élèves en difficulté (RASED). Les seules catégories éventuellement concernées par la définition de M. Tron sont, selon les syndicalistes, les conseillers pédagogiques (environ 2 500 en France) les enseignants bénéficiant d’un congé de reconversion (pas plus de 2 000 au total), ou encore d’une décharge syndicale (environ 300 dans le primaire). Dans tous les cas, et même si on raisonne en “équivalent-temps plein” et non plus en personnes physiques, le compte n’y est pas, conclut Luc Cédelle.
En fait, Georges Tron nous ressort un vieux serpent de mer qui a déjà beaucoup servi (on se souvient encore d’un rapport de la Cour des Comptes) . En laissant croire qu’il y a des enseignants qui ne sont pas devant élèves (et donc certainement improductifs ou mêmes “payés à ne rien faire” si on suit sa logique), ce ministre qu’est Tron (!) insulte les enseignants concernés. Il montre certes sa méconnaissance du dossier mais on peut penser aussi qu’il se sert de cette affirmation comme d’un ballon d’essai dans le cadre de la préparation du budget 2012.

L’Éducation au cœur du débat ?
Exercice difficile : parler d’une interview que la grande majorité des lecteurs de ce blog ne pourra pas lire. Il s’agit d’une interview donnée par Luc Chatel à l’agence de presse spécialisée AEF dont les dépêches ne sont accessibles qu’aux abonnés (que je ne suis pas). Heureusement, on en trouve des échos dans une dépêche de l’AFP et dans quelques autres articles. Parmi les déclarations du ministre, on apprend que certains collégiens de 4ème et de 3ème pourront bénéficier à partir de la rentrée prochaine du développement de trois dispositifs de découverte des entreprises, allant de la découverte ren­forcée au "pré-apprentissage" en passant par des classes de 3ème "pré-pro". Il s'agira à partir de la 4ème de dispositifs "à la carte" qui pourront aller jusqu'à une journée par semaine en entreprise pendant plusieurs semaines. Ensuite vont être créées des classes de 3ème "pré-pro", où il s'agira de préparer le brevet, mais au sein d'un lycée professionnel, "afin de découvrir les différents secteurs de la voie professionnelle", a-t-on précisé. Enfin, les différentes initiatives de pré-apprentissage déjà existantes vont être regroupées au sein d'un "Dispositif d'initiation aux métiers en alternance" (Dima), conçu pour des élèves de 15 ans et qui devra compter "entre huit et 18 semaines de stages" par an. Même si le ministre s’en défend, cela ressemble beaucoup à une orientation précoce et à une attaque très vive contre le collège unique. Ce que semblent confirmer certains des propos du ministre .
Dans cette longue interview, Luc Chatel déclare également que la masterisation ne sera pas remise en cause mais qu’il devrait y avoir des propositions conjointes, avec Valérie Pécresse, d’amélioration du système “pour la rentrée prochaine”. Attendons de voir mais le discours du ministre reste très langue de bois et marqué par l’autosatisfaction.
Luc Chatel déclare également “ Mon avis de responsable politique est que l'éducation sera au coeur du débat présidentiel pour plusieurs raisons : certaines questions sont mûres car les lignes ont bougé depuis quelques années. Il ne faut pas avoir peur d'aborder tous les sujets sans tabou, il faut un débat démocratique sur le fond. ”. Voilà, enfin, un (seul) point sur lequel nous pouvons être d’accord avec le ministre. Oui, il faut un vrai débat. L’École c’est l’affaire de tous…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 29/04/11(certains articles payants)


Education : les rapports fréquents des ministres
Il se passe toujours quelque chose dans l’Education nationale. Même pendant les vacances où l’actualité sommeille et les mobilisations contre les suppressions de postes faiblissent, on n’est pas à l’abri d’un rapport qui tombe. Comme le 11 avril celui de Jean-Michel Jolion sur la réforme de la formation des enseignants (ou «mastérisation»), l’un des grands ratages du quinquennat.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 29/04/11


Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde.fr (certains articles payants) du 29/04/11



Les « 18 000 professeurs » de Georges Tron : bévue ou ballon d’essai ?
Où le gouvernement veut-il en venir sur la question, aujourd’hui plus sensible que jamais, des suppressions de postes d’enseignants ? Dans un « chat » mercredi 27 avril sur le site Internet du « Monde », Georges Tron, secrétaire d’Etat chargé de la fonction publique, questionné sur le taux d’encadrement des élèves dans l’Education nationale, a répondu de la façon suivante : « Je fais deux observations sur le taux d’encadrement. En premier lieu pour noter qu’il convient sans aucun doute d’accroître ce taux en réformant la mobilisation des compétences dans l’éducation nationale. A ce titre, avoir confirmation année après année que 18 000 professeurs dans le secteur primaire ne sont pas directement en relation d’enseignement avec les enfants est, reconnaissons-le, une source d’interrogation dont je n’ai trouvé des réponses appropriées dans aucun rapport ni aucune étude.
Lire la suite de l’article


Le rituel
Et voilà cette année encore, nous repassons le bac. Pour la quatrième année, leWebPédagogique et leMonde.fr s’associent pour proposer un moment de détente aux élèves de terminale se préparant à l’épreuve reine. Objectif identique à celui des années précédentes : “Mention très bien” !

Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 29/04/11



Dernier rapport de la Halde avant disparition
La Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (Halde) a remis ce vendredi matin son rapport 2010. A partir de dimanche, elle sera fondue dans une nouvelle instance, le défenseur des droits.
Lire la suite de l’article


Service Public d’Orientation et Pass’ Contraception : les lycéens imposent leurs revendications !
Au lendemain des déclarations de Luc Chatel, ministre de l’Education Nationale et de Nadine Morano, ministre de l'Apprentissage et de la Formation professionnelle, l’UNL se félicite d’entendre du gouvernement ses revendications historiques pour un véritable Service Public d’Orientation et un accès pour tous à la contraception. Les dispositifs annoncés doivent être précisés pour répondre aux attentes des lycéens.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 29/04/11



Saint-Maur-des-Fossés : une enseignante agressée par une mère d'élève
Une enseignante a été brièvement hospitalisée jeudi après avoir été agressée à la sortie de l'école primaire Auguste-Marin de Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne) par une mère d'élève, qui a été placée en garde à vue.
Lire la suite de l’article


La British School à l’heure du mariage princier
Les huit cent vingt élèves de l’Ecole britannique de Paris, installée à Croissy-sur-Seine, célèbrent aujourd’hui le mariage du prince William et de Kate Middleton.
Lire la suite de l’article


Fillettes harcelées à Bondoufle : la directrice porte plainte contre le père des jumelles
L'inspection académique de l'Essonne a indiqué ce jeudi que la directrice d'une école de Bondoufle, mise en cause par un père d'élèves dans une affaire de fillettes harcelées en classe par ses camarades, portait plainte contre le papa en question.Une réaction qui fait suite à la parution dans Le Parisien du 28 avril d'un article révélant l'affaire et la plainte déposée par ce parent contre la directrice de l'établissement estimant que rien n'avait été fait contre les brimades et insultes vécues par ses jumelles de 10 ans.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
France Soir du 29/04/11



Rien vu...


------------------------------------------------
La Croix du 29/04/11



«Simple», les mésaventures d’un grand petit garçon
Une fable tendre et drôle sur le handicap mental, tirée d’un joli roman de Marie-Aude Murail.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 29/04/11



Chatel veut développer la découverte des entreprises en 4 e et 3 e
Certains collégiens de 4 e et de 3 e pourront bénéficier à partir de la rentrée prochaine du développement de trois dispositifs de découverte des entreprises, allant de la découverte renforcée au « préapprentissage » en passant par des classes de 3 e prépro, a déclaré Luc Chatel à l'AEF (Agence éducation formation). L'idée est de « personnaliser les parcours » en collège, a précisé le ministère, relançant le débat sur le collège unique.
Lire la suite de l’article


Harcèlement à l'école : les propositions faites à Chatel
Un peu plus d'un an après les états généraux de la sécurité à l'école, le ministère de l'Education nationale organise lundi et mardi prochains les Assises nationales sur le harcèlement à l'école. En ouverture desquelles le ministre de l'Education, Luc Chatel, doit annoncer quelle politique il entend mener en la matière. Il s'appuiera sur le rapport rendu public hier et réalisé par le chercheur Eric Debarbieux, président de l'Observatoire international de la violence à l'école. Ce document rappelle que, si 9 enfants sur dix se sentent bien à l'école, environ un sur dix se dit victime de harcèlement scolaire, entendu comme des violences répétées, verbales, physiques ou psychologiques. Un chiffre mis en lumière pour la première fois fin mars dans une étude réalisée par l'Observatoire international de la violence à l'école pour l'Unicef. Et dont les conséquences sont loin d'être négligeables puisqu'un lien direct est établi entre ces violences et le décrochage scolaire, l'absentéisme, mais aussi des difficultés psychologiques à long terme.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 29/04/11



Rien vu...


------------------------------------------------
Rue89 du 29/04/11



Rien vu...


------------------------------------------------
Ouest-France du 29/04/11



Rien vu...


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 29/04/11



Critères ethniques: Les pistes étrangères
Faut-il prendre en compte des critères ethniques et culturels pour lutter contre les discriminations? Dans une note adressée au Premier ministre, appuyée sur des comparaison avec ce qui se fait à l’étranger, le Centre d’analyse stratégique (CAS) laisse entendre que des évolutions des pratiques françaises méritent d’être étudiées.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 29/04/11


Rien vu...


----------------------------------------
L’Express.fr du 29/04/11


Rien vu...


----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 29/04/11


Dernier week-end pour rejoindre les enseignants innovants !
Le 2 Mai il sera trop tard. Il ne vous reste plus que quelques heures pour être invité à Lyon et rejoindre la communauté des enseignants innovants.
Lire la suite de l’article


Chatel fossoyeur du collège unique ?
Faut-il enterrer la scolarité à 16 ans, à 15 ans ou à 14 ? Selon l'AFP, Luc Chatel propose de "personnaliser" le parcours des collégiens. Or la frontière est étroite entre la "personnalisation" et la relégation.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 29/04/11


Rien vu...


----------------------------------------------
Slate.fr du 29/04/11



Rien vu...


----------------------------------------------
ÉducPros du 29/04/11


Jean Marimbert devrait être le nouveau secrétaire général des ministères de l'Education nationale et de l'Enseignement supérieur
Jean Marimbert serait en tête de la short list pour succéder à Pierre-Yves Duwoye comme secrétaire général des ministères de l'Education nationale et de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.
Lire la suite de l’article


Les propositions d’Eric Debarbieux pour lutter contre le harcèlement à l’école
Dans un rapport commandé par Luc Chatel, Eric Debarbieux, chercheur à l’université Bordeaux Segalen et spécialiste de la violence à l'école, publie une synthèse des études effectuées sur le harcèlement au primaire et au collège, assortie d’une quinzaine de propositions. Ce rapport ouvrira les Assises nationales sur le harcèlement à l’école initiées par Luc Chatel, qui auront lieu au lycée Louis Le Grand à Paris les 2 et 3 mai 2011.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
VousNousIls du 29/04/11



Chatel veut développer la découverte des entreprises en 4ème et 3ème
Certains collégiens de 4ème et de 3ème pourront bénéficier à partir de la rentrée prochaine du développement de trois dispositifs de découverte des entreprises, allant de la découverte ren­forcée au "pré-apprentissage" en passant par des classes de 3ème "pré-pro".
Lire la suite de l’article


Philippe Meirieu : « Le consumérisme scolaire entraîne la suspicion »
« L'école française est en panne », « les parents comme les élèves ont perdu confiance en l'institution... » Dans l'ouvrage "L'école et son miroir — Regards croisés sur l'école d'hier et d'aujourd'hui", le pédagogue Philippe Meirieu échange avec le psychanalyste Jean-Bertrand Pontalis sur sa vision de l'école, et ses espoirs pour l'avenir de l'institution.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

>

jeudi, avril 28, 2011

Revue de presse du jeudi 28 avril 2011




Harcèlement – Fessée et claques -

Le harcèlement nouvel “arbre sécuritaire”
Éric Debarbieux a mis en ligne mercredi un rapport sur la lutte contre le harcèlement à l’école. Intitulé "Refuser l'oppression quotidienne: la prévention du harcèlement à l'école", ce rapport qui avait été remis le 12 avril au ministre de l'Education nationale, Luc Chatel, est désormais consultable sur le site du ministère, à l'adresse www.education.gouv.fr/rapport-prevention-harcelement-ecole .
Les formations à bâtir pour sensibiliser les adultes à comprendre et faire cesser ces phénomènes de brimades répétées, physiques ou verbales, constituent le gros des 15 propositions de l'auteur. Les personnels "relais" devraient faire l'objet d'un "plan national de formation": à savoir les personnels de direction, mais aussi "les membres des Rased, les infirmières et médecins scolaires, les membres des équipes mobiles de sécurité, les CPE" qui doivent être "confortés dans leurs missions".
Le rapport évoque aussi la formation initiale des enseignants que Debarbieux juge insuffisante. On évoque plusieurs pistes: l'organisation d'une "conférence nationale" sur le sujet impliquant les présidents d'universités, la création d'un "Haut conseil à la formation", de la formation aux "phénomènes de groupe". Éric Debarbieux préconise aussi que le concours pour devenir enseignant s'obtienne via des modules proposés dès la licence et jusqu'en deuxième année de master, "au lieu d'être un concours couperet post-master". Il réfute qu'il s'agisse là d'une "attaque contre les savoirs disciplinaires".
Le rapport servira de base de discussion aux "assises nationales" sur le sujet, organisées les 2 et 3 mai à Paris au lycée Louis le Grand, au cours desquelles Luc Chatel annoncera la politique qu'il entend mener en la matière.
Dans une tribune publié sur Médiapart, le chercheur Hubert Montagner attaque vigoureusement cette campagne sur le harcèlement dans un long article très argumenté. Il affirme qu'il n'existe «aucune étude scientifique sur les conduites que l'on qualifie d'agressions, en particulier le harcèlement». Pour lui le bullying (le nom anglo-saxon du harcèlement) est la porte grande ouverte à la catégorisation (et stigmatisation) des enfants à l'école : “En effet, une fois les phénomènes de harcèlement identifiés, en supposant que cela soit possible ou crédible, que va-t-on faire? Va-t'on définir des profils de «vrais» ou «supposés» «harceleurs» et parallèlement de «vrais» ou «supposés» «harcelés», et les suivre au fil du temps? Qu'est-ce qu'on va en faire? punir et/ou exclure les «harceleurs»? Surprotéger les «harcelés», les confiner dans leur classe, les mettre dans un espace réservé, un cocon...? Tant qu'on y est, faudra t'il repérer dans la cour d'école (et ailleurs), les enfants «hyperactifs», les enfants «assurément» ou «sournoisement» violents, les enfants impolis, les enfants autocentrés, les enfant fugueurs... ceux qui crachent par terre?
Il considère que les assises organisées prochainement sont un «nouvel arbre sécuritaire» qui masque la forêt des problèmes des enfants, des familles, des enseignants, de l'école et de la société elle-même.

Fessées et gifles
La presse est occupée également par un débat sur les fessées et les gifles. Comme nous l’indiquions hier, la Fondation pour l’enfance diffuse depuis hier un spot télévisé qui montre une une mère, à bout de nerfs, qui gifle sa fille qui vient de renverser son verre de jus de fruits. La grand-mère, qui assiste à la scène, prend alors dans ses bras sa propre fille en s’excusant d’avoir fait la même chose dans son enfance. Le message, qui défile alors sur l’écran, est clair: «Des parents qui battent ont souvent été battus.»
C’est un débat récurrent en France, il a déjà eu lieu en novembre 2009 et en avril 2010 à l’occasion de campagnes similaires. On y rappelle à chaque fois que les sévices corporels aux enfants sont interdits dans plusieurs pays. A chaque fois aussi, cela s’accompagne de sondages qui montrent qu’en France, les parents restent attachés à ce genre de châtiments.
Cette année le débat est aussi alimenté par un fait divers. En effet, il y a quelques jours, Jérome Cahuzac, député maire PS de Villeneuve sur Lot, a donné une paire de claques à un jeune qui, selon lui, lui manquait de respect et l’agressait. Les réactions à cet action que le député juge lui même comme étant un acte “violent mais proportionné” sont assez tranchées. Mais les réactions de l’opinion publique donnent plutôt raison au député et sont bien le reflet d’un certain climat. Et nous montrent aussi qu’il y a encore bien du travail à faire en matière d’éducation…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 28/04/11(certains articles payants)



«On ne donne pas aux profs les moyens de remplir leur mission»
Les profs, des nantis ? Fainéants et surpayés ? Ce n'est pas l'avis des parents d'élèves de cette école parisienne qui déplorent un manque de moyens général. Pour eux, le professeur, c'est celui qui encaisse.
Lire la suite de l’article


Ségolène Royal tente un retour sur fond de fermetures de classes
Mardi, la candidate à la primaire socialiste a apporté son soutien aux parents d’élèves mobilisés contre les suppressions de postes dans l’Education nationale.
Lire la suite de l’article


---------------------------------------------
Le Figaro du 28/04/11


Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde.fr (certains articles payants) du 28/04/11



Quand le CNRS distingue les “innovateurs”
On connaissait les médailles d’or, d’argent ou de bronze du CNRS, parmi les plus hautes distinctions scientifiques françaises. Désormais, le CNRS, le premier organisme de recherche français, va remettre chaque année d’une à cinq “médailles de l’innovation”. L’idée soutenue par Valérie Pécresse doit “permettre aux chercheurs-entrepreneurs d’être reconnus par leurs pairs”, comme l’explique la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche.
Lire la suite de l’article


"Dauphine offre une plus grande valeur ajoutée que les grandes écoles"
Laurent Batsch, président de l'université Paris Dauphine
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 28/04/11



Contraception gratuite pour les lycéens franciliens
La région Île-de-France a présenté hier son « pass santé contraception » accessible dans les lycées, les centres 
de formation des apprentis et les instituts de formation sanitaire et sociale. 159 000 jeunes pourraient en bénéficier.
Lire la suite de l’article


Contraception « un sujet tabou avec les parents! »
Réactions des jeunes devant le lycée où a été présenté le pass contraception, hier.
Lire la suite de l’article


Le 4 mai à Paris : rassemblement intersyndical éducation 93 contre les suppressions de postes
Annulation de toutes les suppressions de postes ! Préparons ensemble nos délégations d'établissement au ministère le mercredi 4 mai
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 28/04/11



Deux fillettes harcelées à l’école pendant deux ans
Un père porte plainte contre la directrice d’un établissement. Ses filles ont été importunées par d’autres élèves sans que le corps enseignant agisse.
Lire la suite de l’article


VIDEO. La campagne choc contre les claques
Une bonne gifle ou une fessée n’ont jamais tué personne… dit-on. N’empêche, la campagne diffusée à la télévision contre les violences éducatives qui démarre demain fait frémir.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
France Soir du 28/04/11



Faut-il fesser pour mieux éduquer ?
Alors que depuis mercredi une campagne contre les "violences éducatives ordinaires" diffuse un spot contre les claques et les fessées, la question relative à l'interdiction de la fameuse tape sur les fesses fait débat.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 28/04/11



Pourquoi lancer une campagne contre la gifle ?
À l’occasion de la Journée internationale contre les violences éducatives, samedi 30 avril, la Fondation pour l’enfance lance jeudi 28 avril une campagne télévisée choc : un spot de trente secondes dans lequel une maman, fatiguée, gifle sa fille qui a renversé un verre de lait.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 28/04/11



Harcèlement à l'école : les propositions faites à Chatel
Un peu plus d'un an après les états généraux de la sécurité à l'école, le ministère de l'Education nationale organise lundi et mardi prochains les Assises nationales sur le harcèlement à l'école. En ouverture desquelles le ministre de l'Education, Luc Chatel, doit annoncer quelle politique il entend mener en la matière. Il s'appuiera sur le rapport rendu public hier et réalisé par le chercheur Eric Debarbieux, président de l'Observatoire international de la violence à l'école. Ce document rappelle que, si 9 enfants sur dix se sentent bien à l'école, environ un sur dix se dit victime de harcèlement scolaire, entendu comme des violences répétées, verbales, physiques ou psychologiques. Un chiffre mis en lumière pour la première fois fin mars dans une étude réalisée par l'Observatoire international de la violence à l'école pour l'Unicef. Et dont les conséquences sont loin d'être négligeables puisqu'un lien direct est établi entre ces violences et le décrochage scolaire, l'absentéisme, mais aussi des difficultés psychologiques à long terme.
Lire la suite de l’article


"10.000 dessins d'enfants" pour la liberté de Ghesquière et Taponier
L'exposition "10.000 dessins d'enfants pour leur liberté!", initiée par le comité de soutien aux journalistes de France 3 otages en Afghanistan, Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier, est organisée à Paris à partir de jeudi pendant un mois, afin de ne pas les oublier.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 28/04/11



Gifler un enfant est-il éducatif ou néfaste ? Une campagne relance le débat
Une campagne contre les "violences éducatives ordinaires", lancée mercredi par la Fondation pour l'enfance, relance le débat entre partisans et adversaires de la fessée ou de la gifle comme "outil éducatif".
Lire la suite de l’article


Harcèlement à l’école : Un rapport propose des solutions
Préparer le terrain. Avant les assises nationales sur le harcèlement à l'école, qui auront lieu lundi et mardi prochains, le rapport du chercheur Eric Debarbieux sur ce sujet a été publié hier sur le site du ministère de l'Education*. Il préconise quinze mesures pour lutter contre ce fléau. Parmi celles-ci, l'organisation d'une campagne de communication pour sensibiliser les jeunes au harcèlement et la formation massive des équipes scolaires (enseignants, infirmiers, médecins scolaires, conseillers principaux d'éducation,etc.) à la détection des victimes de violences dans les établissements et à leur écoute. Certaines de ces propositions devraient être reprises et étayées par Luc Chatel lors du débat de la semaine prochaine.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 28/04/11



Dans la ville de Cahuzac, avec le « giflé » et les autres jeunes
Jérôme Cahuzac, maire de Villeneuve-sur-Lot, a giflé un jeune. Rencontre avec la « racaille oisive » de cette coquette ville.
Lire la suite de l’article


La réforme de la carte scolaire a rendu l'école plus injuste
Présentée comme une mesure de justice sociale, la libéralisation de la carte scolaire renforce au contraire les inégalités. Et fait reculer une mixité déjà mise à mal. Inverser la tendance ? Possible, à condition de mettre en œuvre un vrai projet politique.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 28/04/11



Faut-il interdire les gifles et les fessées ?
Une campagne contre les «violences éducatives ordinaires», lancée ce mercredi par la Fondation pour l'enfance, relance le débat entre partisans et adversaires de la fessée ou de la gifle comme «outil éducatif».
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 28/04/11



Pass Contraception: Chatel change d'avis
A l'origine c'est une idée de Ségolène Royal. La présidente de Poitou-Charentes avait proposé, en novembre 2009, la mise en place de "chèques contraception" dans les lycées de sa région. Une idée plus que controversée. Ségolène Royal s'était alors attirée les foudres du gouvernement, Luc Châtel en tête. Pourquoi aujourd'hui ce revirement de la part du ministre de l'Education nationale?
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 28/04/11


Deux ans ferme pour un parent d'élève qui avait frappé un enseignant
L'homme de 37 ans lui avait asséné un coup de poing au visage avant de lui donner des coups de pieds, dans une école près du Mans.
Lire la suite de l’article


La fermeture de classes n'est que la partie visible de l'iceberg
9.000 postes d'enseignants doivent être supprimés à la rentrée prochaine, alors que le France est déjà sous dotée de 15% par rapport aux autres pays de l'OCDE.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 28/04/11


La fessée, j’arrêterai plus tard… (blog)
« Des parents qui battent ont souvent été des enfants battus. » C’est le message de la campagne de prévention contre « les violences éducatives » qui débute ce jeudi. Et alors là, je m’inscris en faux: mes parents n’ont jamais porté la main sur moi et je n’en suis pas à ma première fessée pour mes propres enfants.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 28/04/11


Contre le harcèlement, Debarbieux demande à Chatel de revoir la formation des maîtres
Chargé de mission par Luc CHatel, Eric Debarbieux a remis le 27 avril son rapport sur "la prévention du harcèlement à l'Ecole". Très ambitieux, le rapport invite l'institution à revoir la formation des enseignants et à améliorer les pratiques pédagogiques. Il demande une grande campagne d'opinion, le développement d'outils et à retourner les réseaux sociaux contre le cyberbullying.
Lire la suite de l’article


Formation des enseignants : Chatel positive au Sénat
Peut-on parler de "déni" ? Le 26 avril, devant le Sénat, Luc Chatel a été sérieusement accroché sur la formation des enseignants et ne s'en est sorti qu'en niant les difficultés.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 28/04/11


Rien vu...


----------------------------------------------
Slate.fr du 28/04/11



Rien vu...


----------------------------------------------
ÉducPros du 28/04/11


Sélection des IDEX : des jurys étrangers ? Le billet de Philippe Jamet
"Je ne sais pas ce que vaut cette information, mais j’entendais dire pas plus tard qu’aujourd’hui que le jury en charge de l’audition des sept finalistes “Idex” serait essentiellement constitué de personnalités étrangères. Si cette rumeur s’avère fondée, elle provoque en moi trois étonnements que l’on jugera probablement naïfs", écrit Philippe Jamet sur son blog.
Lire la suite de l’article


Skema, première école française à s’implanter sur un campus américain
Skema a ouvert en janvier 2011 des locaux au sein du campus de la North Carolina State University, sur la cote est des Etats-Unis. L'école de commerce implantée à Nice, Lille, Paris y accueille 200 de ses étudiants. Reportage sur place.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
VousNousIls du 28/04/11



Un chercheur prône formation et prévention contre le harcèlement à l'école
Une meilleure formation des enseignants et des autres personnels des écoles, ainsi que des politiques de prévention précoce, sont les principales mesures prônées par le chercheur Eric Debarbieux pour lutter contre le harcèlement à l'école, dans un rapport mis en ligne mercredi.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------


La démocratie a besoin de la presse.

La presse a besoin de lecteurs pour vivre…

Lisez et achetez des journaux !

mercredi, avril 27, 2011

Revue de presse du mercredi 27 avril 2011


- exténué – bulle éducative - pilule - gifle -

exténué
On pouvait lire hier dans Libération une formidable double page avec la suite de la chronique de David S. enseignant stagiaire (et exténué) qui nous fait le récit de son deuxième trimestre. Rappelons que c’est la troisième partie de ce tableau de bord après Journal d’un jeune prof pris de court ” (septembre 2010) et Tableau de bord d’un prof (déjà) à bout” (décembre 2010) qui ont déjà été publiés.
Cettte troisième partie a pour titre “Monsieur, vous êtes là l’année prochaine ?”. Car on se dirige déjà vers la fin de l’année et c’est une question que pose certains élèves. Comme il ne répond pas précisément, raconte t-il, les élèves se regardent et murmurent : «C’est comme monsieur D., l’année dernière», à savoir le stagiaire précédent. Cette remarque est douloureuse mais pas autant que la suivante. L’élève du premier rang souffle suffisamment fort :«Pff, ça fait trois ans que je me tape des stagiaires.».
David S. raconte également les conseils de classe et les bulletins de note. Le sérieux qu’il y met et les progrès qu’il fait dans l’évaluation des élèves. Il évoque aussi la formation qu’il a suivie dans son académie le vendredi. Son avis est plutôt positif : “Nous sommes nombreux parmi les stagiaires à être sur la même longueur d’onde quant à la contestation de la réforme. Cette formation a surtout été utile. J’ai passé la plupart des vendredis pendu aux lèvres des formateurs et des intervenants. Sachant qu’il y a de grandes chances que je me retrouve dans des établissements avec des élèves difficiles, je me sens non pas formé mais informé sur ce que je peux faire. ” Et finalement, malgré la fatigue et une certaine amertume, il est optimiste : “J’essaie d’appliquer ce que j’ai appris en formation […] Pourtant, je ne désarme pas, avec l’expérience et mettant le nez dans certains bouquins, j’y arriverai. Après tout, ce n’est que ma première année. ”.
Une dernière citation qui résume l’état de beaucoup de stagiaires : “Je pars en vacances exténué. Le collège ne va pas me manquer. C’est assez intéressant de voir comment la fatigue m’a fait soudainement changer d’état. Je suppose que je vais devoir m’y faire tout au long de ma carrière, quelle que soit sa longueur d’ailleurs. Il faut cependant se résoudre à apprendre à encaisser. […] En attendant, je vais me reposer un peu pour ne pas perdre ce goût d’enseigner. Mon avion décolle dans cinq minutes.
Dans Rue89, on pourra continuer la réflexion avec un article sur trois enseignants qui ont démissionné. Pour deux des trois cas, il s’agit de démissions qui sont intervenues avant la réforme de la mastérisation mais qui disent là aussi le découragement et la désillusion.

“bulle éducative”
Toujours dans Rue89, on pourra lire un article évoquant l’éducation aux Etats-Unis. Ce texte évoque notamment un article très dur du New York Times intitulé « Is Law School a Losing Game ? » . On y découvre l'histoire de ces brillants étudiants qui ont emprunté pour devenir avocat surpayé comme dans les films, et qui se retrouvent au chômage, avec des dettes énormes.
Aux Etats-Unis, on investit dans l'éducation, en pensant que cela va apporter de la richesse et de la stabilité. Mais ce n’est pas aussi simple. L’auteur évoque l’explosion des frais de scolarité dans les universités et les emprunts et autres plans d’épargne nécessaires pour financer les études. Mais des études qui ne sont plus assurées d’aboutir à un emploi stable. Car les emplois “intellectuels” ne sont pas préservés du chômage et concurrencés par également par la mondialisation.
On parle même, dans The Economist, de “bulle éducative” tout comme l’on parlait auparavant de “bulle immobilière”….

Chatel a du avaler la pilule…
Comme le notent plusieurs journaux, Luc Chatel a du opérer un revirement et “avaler la pilule” a propos du “pass contraception. Hier, mardi la région Ile-de-France a présenté son Pass santé contraception. Destiné aux lycéens, ce dispositif leur permet d'avoir accès gratuitement et anonymement à des consultations médicales pour obtenir pilule, stérilet, implant, patch ou autre méthode de contraception. Le lancement s’est fait lors d’une visite de Jean-Paul Huchon, président de la Région, au lycée Elisa Lemonnier (Paris 12ème ) et en présence de Luc Chatel.
Or, on s’en souvient, il y a un an, celui s’était vigoureusement opposé à une initiative identique prise par la présidente de la région Poitou-Charentes, Ségolène Royal. Pour Luc Chatel, l'école ne devait pas être le lieu de ce type de questions. "Eduquer, c'est être responsable et cela ne peut se résumer à distribuer un chèque", avait-il ironisé. "La responsabilité de proposer de la contraception aux mineures n'est pas du ressort des infirmières scolaires."
Ce Mardi 26 avril, Luc Chatel s'est félicité de la mise en place en Ile-de-France du Pass santé contraception, en estimant que "l'Etat est dans son rôle lorsqu'il écoute, informe et accompagne les adolescents", lorsqu'il agit pour "prévenir" les IVG subies par "des jeunes mineures". "Je vais prendre un décret dans quelques semaines pour permettre aux infirmières scolaires de prolonger pendant six mois des prescriptions médicales en matière de contraception" a, par ailleurs, promis le ministre, qui estimait pourtant, voilà quelques mois, que cette question n'était "pas de leur ressort".

Gifle
L’actualité est assez riche dans le domaine éducatif en ce mercredi 27 avril. On peut citer deux articles du journal Le Monde qui évoquent la violence. L’un est un entretien avec un proviseur qui raconte les cinq circonstances qui l’on amené à porter plainte au cours de sa carrière, et un autrequi rappelle que la violence scolaire est aussi le fait des parents .
On rappellera aussi qu’aujourd’hui est aussi le jour de lancement d’une campagne de la Fondation pour l’enfance contre les fessées et les claques aux enfants. un texte intéressant de 20minutes.fr explore les alternatives à ces pratiques interdites par la loi dans de nombreux pays.
Enfin, on finira par l’affirmation de l’ineffable Georges Tron qui, dans un chat avec les internautes du journal Le Monde affirme :“18 000 professeurs du primaire sont sans relation d'enseignement avec des enfants”.
Ce genre de gifle et de violence scolaire n’est malheureusement pas interdite…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 27/04/11(certains articles payants)


«Monsieur, vous êtes là l’année prochaine ?»
David S., 25 ans, enseignant stagiaire, reprend dans «Libération» la chronique de sa première année, sans filet, au collège. Récit d’un deuxième trimestre exténuant.
Lire la suite de l’article


Pass contraception: Luc Chatel retourne sa veste
Le ministre de l'Education a présenté un dispositif permettant aux jeunes Franciliens d'accéder gratuitement à la contraception. En 2010, il avait pourtant fait interdire un projet analogue de Ségolène Royal en Poitou-Charentes.
Lire la suite de l’article


Un «pass santé contraception» pour 159 000 jeunes franciliens
La région Ile-de-France présente mardi son «pass santé contraception», qui permettra à 159.000 lycéens et lycéennes de seconde, apprentis et élèves en formation sanitaire et social, d’accéder gratuitement et de façon anonyme à une contraception pendant quelques mois.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 27/04/11


Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde.fr (certains articles payants) du 27/04/11



Rien vu...


Lire la suite de l’article


"18 000 professeurs du primaire sont sans relation d'enseignement avec des enfants"
Georges Tron, secrétaire d'Etat à la Fonction publique, était invité pour un chat avec les internautes du Monde.fr mercredi 27 avril 2011. Il défend le non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux et affirme son opposition à une primaire au sein de l'UMP en vue de l'élection présidentielle de 2012.
Lire la suite de l’article


Fessée, une loi en forme de piège
A la une de l'actualité, un jour, puis un autre, un enfant mort sous les coups de ses parents. La proposition récente d'inscrire dans la loi l'interdiction de la fessée permettrait-elle de mettre un terme à cette horreur ? Non. Car ce n'est pas sur l'absence de loi que bute la protection des enfants maltraités - les lois existent -, mais sur la façon dont elles sont appliquées.
Lire la suite de l’article


Un proviseur de lycée confronté à la violence témoigne
En vingt-deux ans de direction d'établissements, il a déposé cinq fois plainte. Pascal Charpentier, aujourd'hui proviseur du lycée Charles de Gaulle de Dijon, fait partie de ces proviseurs qui estiment bon le climat de leur établissement, mais ne lâche rien. Son tour de France des établissements – la loi du genre – l'a mené successivement de l'Oise à la campagne dijonnaise, avant de passer en centre-ville.
Lire la suite de l’article


Les parents d’élèves, premiers auteurs d’incivilités envers les chefs d’établissement
Pas facile d'être chef d'établissement. C'est ce qui ressort d'un rapport inédit, élaboré par l'Observatoire international de la violence à l'école et dont la réalisation a été financée par la Casden, banque mutualiste de l'éducation. Les universitaires Georges Fotinos et Eric Debarbieux ont analysé les réponses de 1 542 des quelque 7 000 personnels de direction des collèges et lycées français.
Lire la suite de l’article


Moins de classes, plus d'élèves, les parents se mobilisent
Séquestration symbolique d'un directeur d'école à Aiguillon (Lot-et-Garonne), "nuit des écoles" à Montpellier et ses environs, occupation d'école à Thionville (Moselle), opération "école morte" à Caen. Pas un jour sans qu'une initiative ne vienne dénoncer la suppression des postes d'enseignants en maternelle et en primaire. "Des actions sont déjà recensées dans 60 départements", affirme Sébastien Sihr, secrétaire général du SNUipp.
Lire la suite de l’article


Dans le Nord, en Sambre-Avesnois, dix-sept classes disparaissent
Marie Mignolet n'est pas une pasionaria. Cette mère de famille a toutefois occupé l'école Orléans de Sains-du-Nord (Nord), une commune de 3 000 habitants, dans le bocage de l'Avesnois. Elle ne peut se résoudre à la fermeture d'une des huit classes. Les banderoles ne suffisaient pas, des parents ont voulu un geste fort et se sont relayés, les 8 et 11 avril.
Lire la suite de l’article


Pass contraception : le revirement de Luc Chatel
Mardi 26 avril, la région Ile-de-France a présenté son Pass santé contraception. Destiné aux lycéens, ce dispositif leur permet d'avoir accès gratuitement et anonymement à des consultations médicales pour obtenir pilule, stérilet, implant, patch ou autre méthode de contraception.
Lire la suite de l’article


Le Pass contraception proposé dans les lycées d'Ile-de-France
La région Ile-de-France présente, mardi 25 avril, son Pass santé contraception. Ce dispositif permettra à 159 000 lycéens et lycéennes de seconde, apprenties et élèves en formation sanitaire et sociale, d'accéder gratuitement et de façon anonyme à une contraception pendant quelques mois. Pour lancer ce dispositif, le président du conseil régional, Jean-Paul Huchon (PS), sera accompagné, au lycée polyvalent Elisa-Lemonnier dans le 12e arrondissement parisien, du ministre de l'éducation nationale, Luc Chatel.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 27/04/11



Education: Luc Chatel confirme la fermeture de 1500 classes
Le ministre de l'Education Luc Chatel a annoncé mardi sur RMC qu'"environ 1 500" classes seraient fermées dans le primaire à la prochaine rentrée confirmant l'évaluation donnée la semaine dernière par le SNUipp-FSU.
Lire la suite de l’article


Sarkozy veut « une éducation nationale à la carte »
Le chef de l’État a affirmé jeudi aux enseignants qu’il 
ne fallait « pas avoir peur du changement » et que face à des élèves qui changent, il fallait également que les méthodes d’enseignement changent. Nicolas Sarkozy s’exprimait lors d’une table ronde sur la prévention 
de l’échec scolaire, tenue au collège Jean-Monnet 
de Bagnères-de-Luchon (Haute-Garonne). Il y a aussi plaidé pour « une éducation nationale à la carte », pour répondre au mieux aux besoins différenciés des élèves.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 27/04/11



La campagne choc contre les claques
Une bonne gifle ou une fessée n’ont jamais tué personne… dit-on. N’empêche, la campagne diffusée à la télévision contre les violences éducatives qui démarre demain fait frémir.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
France Soir du 27/04/11



Rien vu...


------------------------------------------------
La Croix du 27/04/11



« L’infirmerie à émotions »
Reportage dans un centre de loisirs maternel à Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis , où Lorie Dutoit, la directrice, et Sylvie Hazebroucq auteur de « J’me sens bizarre » et co-commissaire de l’exposition-parcours «Petites et grandes émotions», ont crée une « infirmerie à émotions »
Lire la suite de l’article


L’avortement se banalise chez les adolescentes
Alors qu’un «pass contraception » a été mis en place mardi 26 avril en Île-de-France, une chercheuse rappelle que le rapport entre accès à la contraception et baisse des IVG n’a rien d’automatique
Lire la suite de l’article


Le « pass contraception » sera entièrement financé par la région
Le dispositif de « pass contraception » lancé mardi 26 avril à destination des élèves franciliens a été approuvé par le ministère de l’éducation nationale. Il prend la forme d’un chéquier de six coupons, délivré par l’infirmière d’un établissement scolaire à l’élève qui le demande.
Lire la suite de l’article


Mon enfant est très émotif
Attention, fragile ! Éduquer un enfant hypersensible est un art subtil. D’autant que sa difficulté à gérer les « à-coups émotionnels » durant ses premières années peut avoir des répercussions sur sa vie future
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 27/04/11



La dernière salve de la Défenseure des enfants
Le constat est sévère et plutôt amer. Dans son dernier rapport présenté hier, la Défenseure des enfants, Dominique Versini, dénonce « les reculs » et « insuffisances » de la politique de protection de l'enfance du gouvernement. Elle pointe notamment du doigt des évolutions contraires, selon elle, à l'esprit de la Convention internationale (Cide) de l'ONU, en matière de justice des mineurs ou de traitement des enfants étrangers isolés, des enfants roms ou des enfants placés avec leur famille en centre de rétention. « Les difficultés des enfants étrangers », qu'ils soient isolés ou en famille, en situation régulière ou irrégulière, «sont d'autant plus d'actualité que le discours politique et la politique d'immigration se durcissent», insiste-t-elle.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 27/04/11



Dans quels pays la fessée n'a-t-elle plus de droit de cité?
Depuis 1979, dans 28 pays, les enfants sont protégés de tout châtiment corporel par la loi...
Lire la suite de l’article


La gifle dénoncée dans un spot télévisuel
Il doit être diffusé à partir de jeudi sur plusieurs chaînes...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 27/04/11



L'éducation, nouvelle bulle spéculative aux Etats-Unis
Nous commençons à peine à réaliser l'ampleur des conséquences que la crise des subprimes, et du crédit en général, va avoir sur les économies occidentales – on parle maintenant d'une nouvelle crise du crédit, mais subie par les Etats eux-mêmes – qu'une rumeur de plus en plus tenace se fait entendre aux États-Unis : il y aurait une nouvelle bulle. Non, on ne parle ni de la surévaluation de Facebook, ni de la spéculation énergétique post-Fukushima, ni du bulletin de santé de Steve Jobs, mais d'éducation. Ça annonce une sale remise à plat des perspectives pour les nouvelles génération. Le New York Times a dégainé le premier, avec un article assez dur : « Is Law School a Losing Game ? » . On y découvre l'histoire de ces brillants étudiants qui ont emprunté pour devenir avocat surpayé comme dans les films, et qui se retrouvent au chômage, avec des dettes énormes.
Lire la suite de l’article


La réforme de la carte scolaire a rendu l'école plus injuste
Présentée comme une mesure de justice sociale, la libéralisation de la carte scolaire renforce au contraire les inégalités. Et fait reculer une mixité déjà mise à mal. Inverser la tendance ? Possible, à condition de mettre en œuvre un vrai projet politique.
Lire la suite de l’article


Profs ou instits, déprimés et mal formés, ils ont démissionné
Trois jeunes ex-enseignants racontent pourquoi ils ont déserté une Education nationale où « tout le monde s'en fout ».
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 27/04/11



Rien vu...


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 27/04/11



Pass Contraception: Chatel change d'avis
A l'origine c'est une idée de Ségolène Royal. La présidente de Poitou-Charentes avait proposé, en novembre 2009, la mise en place de "chèques contraception" dans les lycées de sa région. Une idée plus que controversée. Ségolène Royal s'était alors attirée les foudres du gouvernement, Luc Châtel en tête. Pourquoi aujourd'hui ce revirement de la part du ministre de l'Education nationale?
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 27/04/11


Enquête : l'ère de l'enfant-femme
A 10 ans, elles portent déjà des sacs à main, s'habillent, se maquillent, s'épilent comme des femmes. Des études soulignent l'apparition plus précoce des signes de la puberté.
Lire la suite de l’article


Lancement du "pass contraception" pour les jeunes franciliens
Celui-ci consiste en la remise de coupons gratuits aux lycéens, échangeables de façon anonyme contre une contraception pendant quelques mois.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 27/04/11


Eduquer sans fessée, vous y arrivez?
Pour la journée internationale contre les violences éducatives, un nouveau spot tente de sensibiliser les parents. Mais peut-on faire disparaître la gifle?
Lire la suite de l’article


Sarkozy aux enseignants : une communication qui intrigue (Blog l’Instit’humeurs)
Le monde de l’enseignement, qui comprend certains l’oublient trop souvent des élèves et des parents, est actuellement en pleine ébullition. Les élections cantonales à peine passées, les rectorats de France et de Navarre ont annoncé quelles classes allaient fermer et dans la foulée le ministère vient de publier la carte officielle des fermetures.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 27/04/11


Un Pass contraception pour les lycéens franciliens
Double événement mardi 26 avril au Lycée E Lemonnier de Paris. L'éducation à la sexualité fait une entrée véritable dans les lycées franciliens. Cette idée est le résultat d'une concertation entre le Conseil régional, initiateur et porteur du projet, et le ministère de l'Education nationale.
Lire la suite de l’article


Cousu-main
éditorial de Marcel Brun

« Cette année s’est passée dans de meilleures conditions que celles que nous attendions ». Ce sont les mots de l’inénarrable Luc Chatel parlant de la réforme de la formation. Lorsque la journaliste l’interroge sur le récent rapport Jolion qui pointe des errances de la réforme, c’est pour lui injuste. Et quand elle lui demande des nouvelles du « bilan qualitatif » qu’il devait publier en mars, il botte en touche : « je n’ai pas encore ce bilan, je l’attends ». Mais attention, Luc Chatel a tous les éléments : « nous en parlons régulièrement avec les recteurs » qui lui ont dit « qu’on était loin de la caricature entendue au début de l’année »… Evidemment, c’est un gage. Surtout vu la vitesse à laquelle sont remplacés ceux qui font la moindre réserve sur la politique menée…
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 27/04/11


Harcèlement à l'école: «des généralisations hâtives»
Alors que le Ministère de l'éducation nationale organise les 2 et 3 mai 2011 des assises nationales du harcèlement à l'école, Hubert Montagner, ancien Directeur de l'Unité Enfance inadaptée de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM), affirme qu'il n'existe «aucune étude scientifique sur les conduites que l'on qualifie d'agressions, en particulier le harcèlement» et dénonce un «nouvel arbre sécuritaire».
Lire la suite de l’article


Un DRH vous parle…
En bon DRH, n'écoutez pas mais regardez plutôt ce qui n'est pas dit…
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Slate.fr du 27/04/11



Rien vu...


----------------------------------------------
ÉducPros du 27/04/11


Réorientation : l’AFIJ a accompagné 2 400 « étudiants décrocheurs »
De l’automne 2009 à février 2011, l’AFIJ (Association pour faciliter l’insertion professionnelle des jeunes diplômés) a mené une expérimentation auprès de 2 400 étudiants décrocheurs. Au vu des premiers "résultats encourageants", l’association aimerait avoir les moyens de reconduire l’expérience.
Lire la suite de l’article


Plagiat étudiant : un fléau intellectuel, le billet de Jean-François Fiorina
"Comment analyser ce fléau [du plagiat]? Comment l’endiguer et surtout comment l’expliquer à des étudiants souvent médusés par les mesures coercitives prises à leur encontre ?", interroge Jean-François Fiorina sur son blog. Pour le directeur de l'ESC Strasbourg, ni une charte, ni la contractualisation des relations avec les étudiants sur ces questions ne règleront le problème.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
VousNousIls du 27/04/11



Un chercheur prône formation et prévention contre le harcèlement à l'école
Une meilleure formation des enseignants et des autres personnels des écoles, ainsi que des politiques de prévention précoce, sont les principales mesures prônées par le chercheur Eric Debarbieux pour lutter contre le harcèlement à l'école, dans un rap­port mis en ligne mercredi.
Lire la suite de l’article


Le Guen (PS) demande la gratuité de la pilule pour les mineures
L'adjoint au maire de Paris chargé de la santé publique, le député PS Jean-Marie Le Guen, a demandé mardi la gratuité de la pilule contraceptive "pour toutes les mineures".
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

mardi, avril 26, 2011

Revue de presse du mardi 26 avril 2011



Hamsterisation – Cathos secs – 1.500 – dernier rapport – racolage -

Retour de la revue de presse “éducation” avec la fin des vacances de la Zone C. Bonnes vacances aux enseignants des autres zones…


Hamsterisation
Durant ces quinze jours, l’actualité éducative ne s’est pas arrêtée. Et plusieurs informations méritent qu’on y reviennent. A commencer par le ”rapport Jolion”.
Président du comité de suivi ”master” , Jean-Michel Jolion a rendu à Valérie Pécresse son rapport d’étape sur la réforme de la formation des enseignants . Sans remettre en cause le principe de l’admissibilité au niveau master, le document sans complaisance pointe les insuffisances et les dysfonctionnements de la réforme. Si le rapport définitif est attendu pour la fin de l’année universitaire, le président du comité de suivi master propose d’ores et déjà quelques pistes.
Nous sommes aujourd’hui au milieu du gué d’une réforme de très grande ampleur qui aurait incontestablement nécessité un plus grand consensus amont pour en permettre une vraie réussite. Décriée parce qu’elle a principalement été amorcée pour des raisons budgétaires, cette réforme n’a jamais été mise en situation de pouvoir être élaborée en lien avec l’ensemble des acteurs ”. Ces phrases situées au début du rapport en donnent le ton. L’universitaire déplore le manque de coordination entre les deux ministères et alerte sur la baisse des candidats pour les filières et les concours. A propos de ces derniers, il pointe très fortement le sentiment de déconnexion entre le concours et “la réalité du métier” et les effets pervers que la nature du concours induit sur le comportement des étudiants : bachotage, contournement des stages, problème de motivation,… Il insiste aussi sur le fait que le cahier des charges attribuée à ces années de master (et en particulier M2) est trop lourd. Paradoxalement, ce sont les étudiants par leur motivation et leur envie d’enseigner et malgré la fatigue qui empêchent le système d’imploser… Mais dit-il, “le système actuel met les étudiants en situation d’échecs [notez le pluriel] par accumulation de contraintes au lieu de les mettre en situation de réussite
Ainsi qu’en sera t-il pour les “reçus-collés” ? C’est-à-dire ceux qui auront réussi leur master et échoué au concours ou l’inverse ? Voilà une des nombreuses questions sans réponses aujourd’hui et que pose Jean-Michel Jolion. Mais l’universitaire fait aussi des propositions comme par exemple de déplacer la date des concours. Selon lui, la “moins mauvaise place” serait à la fin de l’année M1 (actuellement en milieu et fin de M2). Mais ces concours eux-mêmes doivent être modifiés. Il déplore que la composante professionnelle soit absente ou presque du contenu de concours essentiellement disciplinaires. En outre, Jean-Michel Jolion insiste sur la nécessité de publier un plan pluriannuel des emplois, afin que les candidats sachent à l’avance à quoi s’en tenir, et soient assurés, dans certaines disciplines, qu’il y aura bien des postes au moment où ils passeront le concours. Il préconise aussi un renforcement des stages et prône également le développement d’une réelle alternance.
Les réactions syndicales sont partagées à la lecture de ce rapport. Le SGEN-CFDT et le SE-UNSA , tout comme le SNUipp-FSU se félicitent de voir leurs analyses et leurs propositions confirmées par ce rapport. Pour sa part, le SNES a écrit le 21 avril une « Lettre ouverte aux ministres » ( L.Chatel, V.Pécresse et B. Lemaire ) avec le SNEP, le SNUEP, le SNIPI et le SNETAP ( « tous syndicats de la FSU », est-il précisé ) pour faire état de certaines propositions : « Loin de celles figurant dans le rapport Jolion, ou d’autres organisations syndicales ( est-il indiqué d’entrée de jeu ), nous proposons de reculer le moment du concours, de façon à aboutir à une réelle élévation du niveau de recrutement des enseignants et CPE, et de diversifier les voies d’accès aux concours ». Comme le souligne Claude Lelièvre dans un de ses blogs , on constate donc une convergence dans le primaire ( y compris avec le SNUipp-FSU ), et des divergences syndicales dans le secondaire ( entre les syndicats FSU – ainsi que le SNALC - et les autres ), que va-t-il pouvoir se passer ? Cela va-t-il bouger, et dans quel(s) sens ? Car pour l’instant les “aménagements” promis dans un discours de Sarkozy tardent et alors que l’année prochaine se prépare grosso modo dans le même cadre, on ne voit rien venir….
Les étudiants ”cobayes” de la réforme de la masterisation risquent de se reproduire.

Cathos secs
Autre titre qui a occupé l’actualité éducative de la quinzaine écoulée : la grosse colère de l’enseignement catholique. Ce que Libération (sous la plume de Véronique Soulé) résume par un titre dont il a le secret : Suppressions de profs : les catholiques ne tendent plus l’autre joue
Tout en martelant que l'enseignement catholique est « toujours prêt à participer à l'assainissement des finances publiques », avec 4.600 postes rendus entre 2008 et 2010, 1.533 suppressions à la rentrée 2011 sur les 16.000 de l'Education nationale, et entre 1.500 et 2.500 en 2012 et 2013, Eric de Labarre, secrétaire général de l’enseignement catholique estime que cette « politique de suppression, sans prendre en compte la politique d'aménagement du territoire, l'accueil des populations scolaires en difficulté, sans mesures structurelles, [les] conduit tous, enseignement public et enseignement privé, dans une impasse en 2011 et un blocage en 2012. »
Pour desserrer l'étau, l'enseignement catholique comptait notamment sur un amendement à la loi de Finances 2011 qu'il interprète comme devant réduire de 300 les suppressions de postes dans le privé quand le gouvernement en a redonné une centaine. Sur LCI, le ministre de l'Education, Luc Chatel, a donné une fin de non-recevoir aux revendications du privé. Il a souligné que l'enseignement catholique, « qui représente 20 % du grand service de l'éducation, doit participer - et il le fait d'ailleurs - à l'effort » et que ses spécificités (pas de remplaçants titulaires...) avaient été prises en compte puisque les suppressions correspondent « à moins de 10 % de l'effort».
On se gardera de rallumer ici une guerre public-privé qui n’est pas d’actualité face à cette logique de pénurie qui touche tout le monde. On notera d’ailleurs que les conséquences pour le privé (qui n’a pas de système de remplaçants titulaires) seront des vraies suppressions d’emplois puisqu’une bonne partie des postes ne sont pas assurés par des titulaires mais par des précaires qui verront tout simplement leurs postes supprimés

1.500
Pendant ce temps dans le public, la rigueur se poursuit. On se souvient que les annonces de fermetures de classes dans le primaire avaient été retardées pour être annoncées seulement après les élections cantonales. On commence maintenant à en avoir une idée plus précise.
Le SNUipp-FSU, principal syndicat du primaire, estime en effet à 1.500 le nombre de classes qui pourraient être fermées dans les écoles à la rentrée, selon les résultats d’une collecte de données remontant de 62 départements. Par une simple règle de trois (eh oui, ça peut servir aussi à ça…), on peut déduire que si 1.168 classes vont être fermées dans 62 départements, selon l’enquête du syndicat menée auprès de ses sections départementales, alors on peut estimer à «1.500» le nombre total de fermetures sur le territoire (le ministre vient vient d’ailleurs de confirmer le chiffre ce mardi) Ce chiffre s’entend comme étant le solde entre ouvertures et fermetures de classes. “Pour la première fois, ce solde est négatif, on va fermer plus de classes, qu'on ne va en ouvrir, c'est une rupture sans précédent avec les années passéesdéplore Sébastien Sihr, secrétaire général du syndicat.

Dernier rapport
Dernier rapport pour Dominique Versini, la Défenseure des enfants. Son poste va être supprimé et fondu dans une grande entité de “défenseur des droits” (avec le médiateur de la République et la Halde). Et son bilan est très sévère pour l’exécutif. Elle dénonce notamment les "reculs répétés" en matière de justice des mineurs, de logement social ou encore les difficultés rencontrées par les enfants étrangers présents en France. Elle déplore aussi que nombre des recommandations faites par ses services n'aient pas été suivies d'effets de la part des pouvoirs publics. C'est le cas de la création d'un statut de tiers pour ceux qui partagent ou ont partagé la vie d'un enfant, qui a été bloqué par l'Assemblée nationale. "Il en résulte un vide juridique sur la nature des liens affectifs des enfants élevés dans des familles homoparentales", écrit-elle. Pour Dominique Versini, "force est de constater que les pouvoirs publics ont rejeté toutes les recommandations qui pouvaient être un frein aux objectifs de réformes restrictives dans les domaines régaliens (immigration, justice des mineurs)".Elle constate notamment une "dégradation" de la situation des enfants roms et les difficultés rencontrées par les enfants dont les familles ont le statut de réfugié politique pour retrouver leurs parents.
La défenseure déplore, plus généralement, la situation des enfants pauvres, pointant "l'insuffisance de certaines politiques publiques au regard des recommandations du Comité des droits de l'enfants des Nations unies (juin 2009)".
Selon ses calculs, en France, deux millions d'enfants vivent dans des familles dont les revenus sont inférieurs au seuil minimum de pauvreté (de 773 euros à 950 euros après transferts sociaux).

Racolage actif
Qui a dit "J'ai beaucoup d'admiration pour le travail que vous faites, je suis bien conscient de l'importance du rôle que vous jouez, plus que vous ne pouvez l'imaginer" ?
Nicolas Sarkozy en visite dans un Établissement de Réinsertion Scolaire (ERS) à Bagnères de Luchon, le jeudi 14 avril dernier
On peut parier que cette répréhensible tentative de racolage actif laisse de glace les enseignants. De glace… car leurs salaires sont gelés…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 26/04/11(certains articles payants)


La "pompimobile", dernière trouvaille de Nicolas Sarkozy
Qui connaît la "pompimobile" ? Un indice: le mot vient de Pompidou et de papamobile. Vous donnez votre langue au chat ? C'est la dernière invention de Nicolas Sarkozy: l'idée est de balader en France des oeuvres du Centre Pompidou pour les montrer aux élèves qui n'ont pas tous les moyens d'aller voir des expos à Paris. Si tu ne vas pas à la culture, la culture viendra à toi, pense le président...
Lire la suite de l’article


Suppressions de profs : les catholiques ne tendent plus l’autre joue
On connaissait les parents mobilisés contre le manque de remplaçants, les maires ruraux contre la fermeture de petites écoles, les enseignants contre les classes de plus de 30 élèves, les Rased (maîtres spécialisés dans la difficulté scolaire) contre leur disparition programmée… Voilà maintenant l’entrée des catholiques dans la bataille contre les suppressions de postes et «la gestion comptable» de l’éducation
Lire la suite de l’article


Laïcité à l’école : ça coince sur les travaux pratiques
Survenant dans un contexte politique tendu, le maintien des dates de concours d’ingénieurs durant la Pâque juive illustre la montée des crispations sur les questions religieuses.
Lire la suite de l’article


«Ne pas accorder d’attention au fait religieux favorise les intégrismes»
Christian Defebvre, historien, défend une autre approche du vivre-ensemble.
Lire la suite de l’article


1500 fermetures de classes dans le primaire à la rentrée?
C'est l'estimation ce mercredi du SNUipp-FSU, le principal syndicat du primaire.
Lire la suite de l’article


«Au collège, quelqu’un qui pue quand on lui fait la bise, c’est pas possible»
Incroyable le temps que Pablo, 17 ans, peut passer sous la douche. Derrière la porte, le jet est puissant, continu, énervant. Quand Pablo était petit, son père devait quasiment le kidnapper pour le passer de force sous le pommeau. Désormais, ça n’en finit plus. Eaux grandes eaux, les grands moyens : au bout de trente minutes, le paternel, excédé, coupe carrément l’eau chaude. Alors, enfin, Pablo, drapé dans sa serviette, libère la salle de bains : «Quoi ? A l’internat, j’ai moins de deux minutes pour me doucher.» Après lui, la salle de bains est impraticable : condensation maximum et multiples flaques d’eau.
Lire la suite de l’article


Elèves méritants de la prépa Ena : un peu de discrétion s'il vous plait ...
Pas facile d'être sous le feu des caméras parce que l'on est des modèles de la diversité. Quatre membres du gouvernement ont inauguré mercredi la nouvelle prépa de l'Ena réservée à des jeunes méritants. Mais les 15 élèves auraient manifestement préféré rester dans l'ombre. Et ils ont fui la presse. "Oui, nous sommes méritants, boursiers, de milieux modestes, cela devrait vous suffire, le reste est notre vie privée", a expliqué l'une d'elles.
Lire la suite de l’article


Normale Sup élève sa résistance
Pied de grue. Les normaliens occupent leur école pour demander la titularisation des personnels précaires.
Lire la suite de l’article


Le diplôme n’est pas secondaire
Une étude va à contre-courant du pessimisme ambiant sur l’avenir des jeunes. Clichés au rayon X
Lire la suite de l’article


Hachis oui, suppressions de postes non
Tandis que les ténors de l’UMP planchent sur l’épineuse question du hachis parmentier dans les cantines scolaires - soi- disant boudé par «certains» élèves (comprenez musulmans) -, ou sur la non moins brûlante affaire des mères qui accompagnent des sorties scolaires avec un foulard sur la tête, d’autres se mobilisent autour de vrais problèmes : les suppressions de postes, les fermetures de classes, la disparition des Rased (maîtres spécialisés dans la difficulté scolaire) ou des psychologues scolaires, etc. Pas fou, le ministère avait décidé de reporter après les cantonales les annonces de la carte scolaire pour la rentrée 2011, c’est-à-dire le nombre de postes dont chaque école va disposer. Relativement épargnée jusqu’ici, l’école primaire est touchée par 8 967 suppressions de postes, sur 16 000 au total, alors que l’on attend 8 300 élèves supplémentaires.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 26/04/11


1500 classes supprimées à la rentrée dans le primaire
Le ministre de l'Éducation, Luc Chatel, a confirmé mardi l'évaluation faite la semaine dernière par le principal syndicat d'enseignants du primaire.
Lire la suite de l’article


Les jeunes plébiscitent le service civique
Près de 45.000 candidats ont tenté leur chance. Selon une étude dont Le Figaro a obtenu l'exclusivité, les jeunes filles diplômées sont les plus intéressées.
Lire la suite de l’article


L'université d'Auvergne accède à la propriété
Toulouse-I et Poitiers devraient aussi obtenir la dévolution de leur patrimoine avant cet été.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr (certains articles payants) du 26/04/11



Le Pass contraception proposé dans les lycées d'Ile-de-France
La région Ile-de-France présente, mardi 25 avril, son Pass santé contraception. Ce dispositif permettra à 159 000 lycéens et lycéennes de seconde, apprenties et élèves en formation sanitaire et sociale, d'accéder gratuitement et de façon anonyme à une contraception pendant quelques mois. Pour lancer ce dispositif, le président du conseil régional, Jean-Paul Huchon (PS), sera accompagné, au lycée polyvalent Elisa-Lemonnier dans le 12e arrondissement parisien, du ministre de l'éducation nationale, Luc Chatel.
Lire la suite de l’article


Luc Chatel confirme la suppression "d'environ 1 500" classes de primaire
Le ministre de l'éducation Luc Chatel a annoncé mardi 26 avril sur RMC qu'"environ 1 500" classes seraient fermées dans le primaire à la prochaine rentrée, confirmant l'évaluation donnée la semaine dernière par le SNUipp-FSU, principal syndicat du primaire.
Lire la suite de l’article


Les mineurs délinquants menacent-ils la société française ?
A l’issue du Conseil des ministres de mercredi dernier, le ministre de la Justice a annoncé qu’il déposait au parlement un « Projet de loi sur la participation des citoyens au fonctionnement de la justice pénale et le jugement des mineurs ». La question des jurés en correctionnelle est beaucoup discutée ces jours-ci. Mais n’oublions pas le second volet : la justice des mineurs. Une fois de plus, cette dernière est sur la sellette et, une fois de plus, un loi entend réformer c’est-à-dire durcir la fameuse Ordonnance de 1945 (qui, à force, ne ressemble plus guère à ce qu’elle était en 1945…).
Lire la suite de l’article


Abuser du petit écran mettrait en danger la santé des enfants
Les enfants qui regardent trop la télévision ont plus de risques de développer à terme des maladies cardiaques, de l'hypertension ou du diabète, selon une étude australienne publiée, mercredi 20 avril, dans le Journal of the American Heart Association.
Lire la suite de l’article


Partir étudier à l’étranger : en Europe c’est de plus en plus facile
En cette semaine de vacances propice à la réflexion, je vous propose de faire le point sur les études à l’étranger en commençant par l’Europe où, avec le succès du programme européen Erasmus, les séjours d’études à l’étranger se généralisent.
Lire la suite de l’article


Un lycéen se pend dans son établissement en Alsace
Un garçon de 16 ans, élève du lycée Jean-Mermoz de Saint-Louis (Haut-Rhin), se trouvait vendredi dans un état "très grave" après avoir été retrouvé pendu dans les toilettes de l'établissement, selon la direction de l'établissement.
Lire la suite de l’article


Education : les nouveaux enseignants du primaire s'estiment mal préparés
Selon une enquête du Snuipp-FSU, principal syndicat d'enseignants du primaire, rendue publique jeudi 7 avril, plus de 80 % des professeurs des écoles débutants jugent leur préparation au métier insuffisante, après l'entrée en vigueur, en septembre 2010, du nouveau système de formation. Plus de 1 200 professeurs débutants sur 7 000 ont répondu à cette enquête conduite par le syndicat du 15 février au 30 mars.
Lire la suite de l’article


Pourquoi les élèves de milieux populaires n'"oseraient"-ils pas les études longues ?
Par Séverine Chauvel, attachée temporaire d'enseignement et de recherche à l'EHESS et doctorante en sociologie, CMH-ENS
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 26/04/11



Comment peut-on sauver
l’école publique ? Table ronde
Jacques Bernardin, président du Groupe français d’éducation nouvelle (GFEN), Philippe Meirieu, professeur à l’université Lumière-Lyon-II, Marine Roussillon, responsable école-université du PCF Paris
Lire la suite de l’article


La conquête du savoir populaire au village
Alain Corbin restitue l’ordinaire d’un instituteur rural du Limousin : lecture, morale et sciences, au cœur d’une IIIe République conquérante et rêvant d’éducation populaire. Les conférences de Morterolles, hiver 1895 - 1896, à l’écoute d’un monde disparu, d’Alain Corbin,éditions Flammarion, 2011, 19 euros.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 26/04/11



Un pass contraception pour les lycéens d’Ile-de-France
Permettre aux élèves de seconde, mais aussi aux autres, d’accéder plus facilement à la conception, c’est le but du pass santé contraception dévoilé aujourd’hui en Ile-de-France. Voici en exclusivité le dispositif.
Lire la suite de l’article


Pass Contraception : mode d’emploi
Dès aujourd’hui, les lycéens d’Ile-de-France, ceux en seconde en priorité, ont droit au pass santé contraception.
Lire la suite de l’article


Chatel confirme la suppression de 1 500 classes dans le primaire
Environ 1 500 classes seront fermées dans le primaire à la rentrée prochaine, du fait de la suppression de 9 000 postes d'enseignants, a annoncé le ministre de l'Edication, ce matin sur RMC-BFMTV. Luc Chatel a ainsi confirmé l'estimation du SNUipp-FSU, principal syndicat du primaire, qui avait avancé ce chiffre la semaine dernière.
Lire la suite de l’article


Testez et certifiez votre niveau en orthographe
Vous êtes doué en orthographe (bravo :p) ? Testez-le et affichez-le sur votre CV grâce à une cerfication en orthographe
Lire la suite de l’article


Selon un syndicat, 1500 classes pourraient être fermées à la rentrée
Le SNUipp-FSU, principal syndicat du primaire, estime à 1500 le nombre de classes qui pourraient être fermées dans les écoles à la rentrée. Le syndicat fait cette estimation à partir d'une collecte de données qu'il a menée dans 62 départements. Au total, 1168 classes vont être fermées dans ces 62 départements -les deux-tiers concernent l'élémentaire et un tiers la maternelle- selon cette enquête que le syndicat a communiqué à l'AFP, dont il extrapole le nombre total de 1500 fermetures sur le territoire. Ce chiffre s'entend comme étant le solde entre ouvertures et fermetures de classes.
Lire la suite de l’article


Fellation dans un bus scolaire : un an avec sursis contre le surveillant
Un ancien surveillant du lycée Henri-Moissan de Meaux (Seine-et-Marne) comparaissait ce vendredi devant le trubunal correctionnel de la ville pour «atteinte sexuelle sur mineure, corruption de mineure et exhibition sexuelle». Il avait réclamé et obtenu de façon consentante deux fellations à une élève de 16 ans dans un bus, lors d'une sortie scolaire le 28 janvier dernier.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------------------
France Soir du 26/04/11



Education : Luc Chatel confirme la suppression de 1.500 classes
Le ministre de l'Education a confirmé lundi matin que 1.500 classes seront supprimées dans le primaire lors de la prochaine rentrée.
Lire la suite de l’article


Le pass contraception arrive dans les lycées
La région Ile-de-France lance mardi le pass santé contraception dans les lycées. Les adolescentes pourront désormais se procurer auprès de leur infirmière scolaire des contraceptifs et d'autres accès sanitaires pour faciliter la prévention et la contraception.
Lire la suite de l’article


Fermetures de classes : Une "rupture sans précédent", selon le SNUipp-FSU
Le principal syndicat du primaire, le SNUipp-FSU, estime à 1.500 le nombre de fermetures de classes prévues à la rentrée 2011 ainsi que 8.967 suppressions de postes d'enseignants. Interrogé ces derniers jours, le ministre de l'Education Luc Chatel n'avait pas précisé les chiffres.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 26/04/11


De plus en plus de jeunes se retrouvent à la rue
Une analyse de l’Observatoire National du 115, réalisée en exclusivité pour « La Croix », dresse un constat inquiétant sur la prise en charge des jeunes SDF en France
Lire la suite de l’article


Les jeunes catholiques, spirituels et solidaires
«La Croix» publie une enquête exclusive sur la nouvelle génération de catholiques qui se rendra en août aux Journées mondiales de la jeunesse en Espagne
Lire la suite de l’article


Trois jours dans la vie de la génération JMJ
Antoine, Mika, Camille, Louis et Alexandra. « La Croix » a suivi à Toulouse la quête spirituelle de cinq étudiants catholiques traversés par les mêmes interrogations que leur génération
Lire la suite de l’article


Les résultats de l'étude sur les jeunes catholiques
À quelques mois des JMJ, le Service national pour l’évangélisation des jeunes et pour les vocations (SNEJV), en partenariat avec « La Croix », a sollicité le service « Recherche, études et université » du groupe Bayard (éditeur de « La Croix ») pour lancer une étude quantitative sur le rapport qu’entretiennent les jeunes de 16 à 30 ans avec la religion catholique
Lire la suite de l’article


Eric de Labarre : « L'enseignement catholique n'est pas en mesure d'assurer la prochaine rentrée scolaire »
Pour Éric de Labarre, secrétaire général de l’enseignement catholique, qui a perdu 4 600 postes en deux ans, la politique de l’emploi menée par l’éducation nationale conduit à une impasse
Lire la suite de l’article


Les jeunes ne se sentent pas libres du choix de leur premier emploi
Une étude de la Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC) menée auprès des 15 à 30 ans montre que la crise économique pèse sur leur liberté de choix
Lire la suite de l’article


Papa dit oui, maman dit non
L’éducation des enfants est parfois source de désaccords. Pourtant, ces différences de vue peuvent se révéler une richesse pour l’enfant, à condition que celui-ci puisse se référer à des valeurs communes
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 26/04/11



Chatel : "Environ 1.500" classes fermées dans le primaire à la rentrée
Le ministre de l'Education Luc Chatel a annoncé mardi sur RMC qu'"environ 1.500" classes seraient fermées dans le primaire à la prochaine rentrée confirmant l'évaluation donnée la semaine dernière par le SNUipp-FSU, principal syndicat du primaire.
Lire la suite de l’article


Un "pass santé contraception" pour les jeunes franciliens
La région Ile-de-France présente mardi son "pass santé contraception", qui permettra à 159.000 lycéens et lycéennes de seconde, apprentis et élèves en formation sanitaire et social, d'accéder gratuitement et de façon anonyme à une contraception pendant quelques mois.
Lire la suite de l’article


Le service civique, avant tout vu comme un atout pour trouver un emploi
Les jeunes qui cherchent à effectuer un service civique estiment avant tout que cela leur servira dans leur parcours professionnel, selon une enquête réalisée par TNS Sofres pour l'Agence du service civique et publiée vendredi.
Lire la suite de l’article


Suppressions de postes : fin de non-recevoir de Chatel au privé
Lui aussi touché par les suppressions de postes, l'enseignement privé sous contrat dénonce une situation « intenable » et propose des réformes structurelles.
Lire la suite de l’article


Education: 1.500 fermetures de classes à la rentrée, selon le SNUipp-FSU
Le SNUipp-FSU, principal syndicat du primaire, estime à 1.500 le nombre de classes qui pourraient être fermées dans les écoles à la rentrée, une "rupture sans précédent", selon les résultats d'une collecte de données remontant de 62 départements, a annoncé le syndicat à l'AFP.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 26/04/11



La Défenseure des enfants déplore les «reculs et les insuffisances» de la protection de l'enfance
Dominique Versini présente son dernier rapport ce mardi...
Lire la suite de l’article


Environ 1.500 classes seront fermées à la rentrée prochaine
C'est Luc Chatel qui l'a annoncé ce mardi matin…
Lire la suite de l’article


Présidentielle 2012: L'emploi et l'éducation, priorités des sympathisants de gauche
Selon les résultats d'une enquête Harris Interactive publiée dans «le Parisien»...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 26/04/11



Si si, les jeunes votent encore comme leurs parents
Peu importe ce qu'ils en disent à table, les trois quarts des jeunes rejoignent le camp idéologique de papa-maman.
Lire la suite de l’article


A l'école, Mozart et « Princesse de Clèves », même combat
Un prof pour ados en difficulté raconte comment la musique – classique ou jazz – transforme une classe de Seine-Saint-Denis.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 26/04/11



Des jeunes se battent pour des livres
Hier, à Rennes, les jeunes du jury du Prix Ouest-France Étonnants Voyageurs ont sélectionné cinq romans.
Lire la suite de l’article


Rentrée scolaire. 1500 classes pourraient être fermées
Le SNUipp-FSU, principal syndicat du primaire, estime à 1 500 le nombre de classes qui pourraient être fermées dans les écoles à la rentrée, une « rupture sans précédent », selon les résultats d’une collecte de données remontant de 62 départements, a annoncé le syndicat à l’AFP.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 26/04/11



Chatel veut miser sur le qualitatif
Luc Chatel a répondu à la colère montante des enseignants. Sur Europe 1, le ministre de l'Éducation a justifié la suppression de 4.900 postes d'enseignants en voulant miser sur le “qualitatif”.
Lire la suite de l’article


Ils se battent pour leur école
Les cartes scolaires départementales dévoilées ces derniers jours font craindre la disparition de 1.500 à 3.000 classes de primaire et de maternelle. Pourtant, le nombre d’élèves augmente. École par école, la mobilisation s’organise.
Lire la suite de l’article


"On met en péril le principe d’égalité des chances"
Claude Lelièvre, historien de l’éducation, auteur des Politiques scolaires mises en examen (ESF Éditeur).
Lire la suite de l’article


Sarkozy parle éducation… et joue au ping-pong
Jeudi, Nicolas Sarkozy a accompagné le ministre de l'Education, Luc Chatel, à Bagnères-de-Luchon (Haute-Garonne). L'occasion de visiter un établissement de réinsertion scolaire (ERS) et de participer à des tables rondes sur la lutte contre l'échec scolaire. Une visite qui n'était pas du goût de tous
Lire la suite de l’article


Marleix: "La gauche et les syndicats aiguillonnent les parents"
Alain Marleix, député UMP du Cantal, ancien secrétaire d’État aux Collectivités territoriales, assure que son "département est bien loti".
Lire la suite de l’article


Ecole: Dans le Doubs, la colère monte
Cinq-cents parents d’élèves se sont regroupés dans un collectif. Objectif: ne pas fermer 35 classes dans le département. Reportage.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 26/04/11


Enquête : l'ère de la femme enfant
A 10 ans, elles portent déjà des sacs à main, s'habillent, se maquillent, s'épilent comme des femmes. Des études soulignent l'apparition plus précoce des signes de la puberté. Par Marie Vaton, avec Charline Blanchard
Lire la suite de l’article


La puberté plus précoce
Aux Etats-Unis, plus d'une petite fille blanche sur dix montre des signes de puberté à 7 ans, soit deux fois plus qu'il y a dix ans.
Lire la suite de l’article


La Défenseure des enfants déplore les "reculs" de la protection de l'enfance
Dans son ultime rapport, Dominique Versini déplore qu'un bon nombre de ses recommandations n'aient pas été prises en compte.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 26/04/11


Chatel confirme la fermeture de 1500 classes de primaire
Le ministre de l'Education a confirmé l'évaluation donnée la semaine dernière par le SNUipp-FSU, principal syndicat du primaire.
Lire la suite de l’article


Un mammouth sans graisse et sans muscle
Hier toute la presse (ici, là, ou là…) publiait les chiffres communiqués par le SNUIPP, le syndicat majoritaire dans le primaire. Se fondant sur les fermetures de classes annoncées dans 62 départements, soit 1 168 classes, le SNUIPP obtient avec une petite règle de trois une estimation de 1 500 classes fermées à la rentrée prochaine sur l’ensemble du territoire (hors DOM).
Lire la suite de l’article


Le business des Instituts cathos
Prestigieux et de haut niveau, les cinq instituts catholiques façonnent depuis deux siècles les enfants de l'élite, chrétienne ou non. Avec l'appui bienveillant des pouvoirs publics.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 26/04/11


Primaire : 1 500 classes en moins à la rentrée
Le gouvernement avait repoussé les annonces de fermetures à l'après-cantonales. On sait maintenant pourquoi. Pour la première fois les suppressions de postes vont se traduire par des suppressions massives de classes.
Lire la suite de l’article


Salaire : C'est le gel
En 2011, à nouveau les salaires des enseignants vont diminuer de facto. Le gouvernement a annoncé son intention de geler les salaires pour la seconde année, malgré le redémarrage de l'inflation.
Lire la suite de l’article


Europe Ecologie organise une convention de l'éducation
Le samedi 7 mai, 90 organisations du monde de l'éducation sont invitées par Europe Ecologie pour débattre des ses propositions sur l'éducation. La journée suivante, Europe Ecologie finalisera l’écriture du projet Europe Ecologie "à la lumière des propositions avancées la veille par nos deux cents invités".
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 26/04/11


Sélection par l'argent: lettre ouverte à Mr Richard Descoings
Plusieurs professeurs du lycée Condorcet (Paris) interpellent le directeur de Sciences-Po, Richard Descoings, sur sa politique de concours. D'après eux, réussir les examens d'entrée nécessite bien souvent d'avoir recours à des officines privées extrêmement coûteuses, en plus et au détriment des cours ordinaires.
Lire la suite de l’article


La fin des recteurs? Par Claude Lelièvre
La nomination à Reims d'un recteur ancien directeur de la PJJ est-elle une simple péripétie ou le signe renouvelé d'une mutation de l'Education '' nationale''?
Lire la suite de l’article


Formation des enseignants : reconstruire sur un champ de ruines par Fondation Terra Nova
Il est urgent de proposer une sortie à l’impasse destructrice de la « masterisation » pour la formation des enseignants, matérialisée par le passage, décidé et mis en place par le gouvernement, du niveau de recrutement des concours enseignants à bac + 5, sans réelle formation pédagogique. Cette nécessité est d’autant plus forte qu’elle doit aussi répondre à la crise du recrutement qu’elle n’a pas manqué d’aggraver.

Lire la suite de l’article


Pour un aggiornamento de l'enseignement de l'histoire-géographie
Le collectif Pour un enseignement de l'histoire-géographie, qui regroupe plusieurs chercheurs et enseignants, lancent un aggiornamento particpatif dans le but de réélaborer les finalités et les moyens de l'enseignement de l'histoire-géographie, afin de préserver son rôle dans «l'édification d'une citoyenneté critique».
Lire la suite de l’article


Six directeurs d’école «désobéissants» menacés de punition
En Loire-Atlantique, six directeurs et seize enseignants du primaire qui refusent de remplir le fichier «Base élèves» ou les évaluations de CE1-CM2 ont reçu des courriers annonçant des «mesures disciplinaire »
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Slate.fr du 26/04/11



Rien vu...


----------------------------------------------
ÉducPros du 26/04/11


Mastérisation : convergences syndicales dans le primaire ? Le billet de Claude Lelièvre
"Si l’on en juge par leurs prises de position publiques, le SE-Unsa, le Sgen-Cfdt et le SNUipp-FSU ont fait un accueil foncièrement positif au rapport "Jolion" sur la mastérisation, alors même que les syndicats du secondaire appartenant à la FSU (notamment le SNES) ont fait bande à part", écrit Claude Lelièvre sur son blog.
Lire la suite de l’article


Mastérisation : un rapport pointe les dysfonctionnements de la réforme
Président du comité de suivi master, Jean-Michel Jolion a rendu à Valérie Pécresse son rapport d’étape sur la réforme de la formation des enseignants. Sans remettre en cause le principe de l’admissibilité au niveau master, le document sans complaisance pointe les insuffisances et les dysfonctionnements de la réforme. Si le rapport définitif est attendu pour la fin de l’année universitaire, le président du comité de suivi master propose d’ores et déjà quelques pistes.
Lire la suite de l’article


Nadine Morano lance le service public de l’orientation
En déplacement à Marseille le 19 avril 2011, la ministre chargée de l’Apprentissage et de la Formation professionnelle Nadine Morano a détaillé les missions et le fonctionnement du service public de l’orientation (SPO) qui doit entrer en vigueur après la publication d’un décret "dans les tout prochains jours".
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
VousNousIls du 26/04/11



Contraception: infirmières scolaires bientôt autorisées à prolonger les prescriptions (Chatel)
Le ministre de l'Education Luc Chatel a annoncé mardi sur RMC la publication d'un décret "dans quelques semaines" autorisant les infirmières scolaires à prolonger pendant six mois les prescriptions médicales en matière de contraception.
Lire la suite de l’article


"On peut encore réduire le nombre de fonctionnaires" (Georges Tron)
Le secrétaire d'Etat à la Fonction publique Georges Tron a estimé dimanche que l'on pouvait "encore réduire le nombre de fonctionnaires" mais surtout chez les opérateurs de l'Etat plus que dans la police ou l'Education nationale.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.
 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.