mardi, avril 06, 2010

Revue de presse du mardi 6 avril 2010


Violences et sécurités – rentrée à Haïti - Menottes -



Violence(s) et sécurité
C’est donc demain mercredi 7 avril que débuteront les États Généraux de la sécurité à l’École . Le conseil scientifique est présidé par Éric Debarbieux, président de l’Observatoire international de la violence à l’École et comporte de nombreux experts à la légitimité scientifique incontestable et à la parole libre. Toutefois, ce qui inquiète, ce ne sont pas les conclusions de ces états généraux mais plutôt le contexte médiatique et politique dans lequel s’ouvre cette réunion et l’usage que peut en faire le ministre.
Plusieurs journaux proposent des articles destinés à illustrer la problématique ou à nourrir la réflexion. Le Monde avait commencé la semaine dernière avec plusieurs contributions très intéressantes d’ Éric Debarbieux , Claude Lelièvre et Philippe Meirieu . Signalons aussi l’émission “Rue des Écoles” sur France Culture consacrée aussi à ce sujet. Le Figaro propose aujourd’hui un article sur les violences entre élèves. Ce que dans les pays anglo-saxons, on appelle le school bullying se définit comme une conduite agressive d'un ou de plusieurs élèves envers un autre. Au programme, brimades, moqueries, intimidations, rejet, violences physiques, racket. Une enquête de la sociologue Cécile Carra, publiée en 2009 et menée auprès de 2 000 enfants de sept à douze ans dans 31 écoles du nord de la France, est à cet égard significative. Plus de 40 % des enfants affirment avoir été victimes de violences une fois dans l'année, quand 28 % des élèves déclarent avoir été auteurs de violences. Apprendre en sécurité à l’école c’est aussi en effet ne pas avoir peur de se faire racketter ou tout simplement se faire traiter de “bouffon” parce qu’on est bon élève.
Dans un chat sur Le Monde.fr, Georges Fotinos, membre de l'observatoire international de la violence, regrette que les chefs d'établissement et les enseignants n'aient pas reçu de formation pour affronter le problème de la violence et répond de manière mesurée à de nombreuses questions d’internautes. Dans un autre article du meme journal qui évoque une etude du meme auteur , on revient aussi sur le role des exclusions et leurs limites dans la gestion de la violence.
Dans un entretien au Parisien/Aujourd'hui (article payant en ligne) de mardi, Luc Chatel restreint par ses déclarations le champ de réflexion de ces états généraux. Le ministre de l'Education nationale déclare qu’il souhaite surtout «un éventail de sanctions plus large» contre les auteurs de violence à l'école, «Il est clair que nous ne sommes pas bien armés, en France, dans notre dispositif de sanctions: elle ne sont ni assez graduées ni suffisamment compréhensibles pour les élèves», estime le ministre. On notera qu’il envisage essentiellement la question sous l’angle de la répression et que la prévention est peu prise en compte. De plus, alors que le gouvernement prévoit de supprimer 16.000 postes dans l'Education nationale cette année et qu'enseignants et élèves de lycées touchés par la violence réclament plus de surveillants, Luc Chatel assure que «le taux d'encadrement reste le même» et «que la sécurité d'une école n'est pas l'affaire des seuls surveillants», mais «la responsabilité de tous les adultes, notamment les enseignants».
Ce type d’affirmation qui renvoie en effet, à la responsabilité éducative collective, risque cependant d’être mal interprété dans un contexte de pénurie budgétaire…

Rentrée à Haïti
A Haiti, les autorités ont prévu que la reprise de l’école se fera ce mardi 6 avril, nous rappelle le journal Le >Monde . Pourtant, on estime que 80 % du parc scolaire de la région de Port-au-Prince est détruit ou très endommagés, ce qui représente plus de 4 000 écoles. Les établissements universitaires seraient, eux, détruits à plus de 90 %. Les récits des enseignants témoignent du désarroi qui règne en Haïti mais aussi des initiatives prises par les uns et les autres. J’invite tous mes lecteurs à lire sur le site des Cahiers Pédagogiques , le témoignage bouleversant d’un collègue du Lycée Français de Port au Prince pour mieux ressentir tout cela.
Dans un tel contexte, combien d'écoles ouvriront ? Où ? Sous quels abris ? Avec quel matériel ? Quels enseignants ? Payés par qui ? Et pour enseigner quoi à cette population traumatisée qui refuse d'entrer dans le moindre bâtiment en dur ? Toutes ces questions sont évoquées par le ministre de l'éducation, aux bureaux eux aussi réduits en miettes. Discutées avec l'Unesco, l'Unicef, des représentants de la Commission européenne, de la francophonie, de la Banque mondiale. L’enjeu n’est pas seulement de reconstruire mais aussi de refonder le système éducatif haïtien marqué par de profondes inégalités.

Menottes
Une info trouvée dans Libération . Une écolière de New York City, a été arrêtée et menottée pour avoir gribouillé sur son pupitre. Elle avait écrit "j'aime mes amies Abby et Faith" à l'encre verte (lavable). Les enseignants se sont alors précipités sur elle et l'ont traînée dans le bureau du directeur.
 Appelés sur les lieux, des policiers ont alors menotté la jeune fille et l'ont emmenée au poste, où elle a été menottée à une barre métallique pendant plus de deux heures.
Ce n’est pas chez nous, que ça se produirait… (euh…, finalement, pas sûr…)

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 06/04/10 (certains articles payants)


L’expulsion d’un père sans papiers, cas d’école à Lyon
Depuis une semaine, des parents se relaient à Lyon pour occuper une école du quartier de la Guillotière, et tenir compagnie à un père de famille au centre de rétention. Ils veulent obtenir la libération et le maintien en France de Guilherme Hauka-Azanga, Angolais de 45 ans, arrivé en France il y a huit ans, dont les enfants sont scolarisés à l’école Gilbert-Dru (7e arrondissement). Une audience est prévue ce matin après l’appel par le parquet du refus, dimanche, de la prolongation de sa rétention...
Lire la suite de l’article


"La palme de la réforme abracadabrantesque à ..." (blog de Véronique Soulé)
De toutes les réformes menées à hue et à dia ces derniers temps dans l'Education, l'une bat tous les records d'abracadabrance: la masterisation, autrement dit la réforme de la formation des enseignants. Mal conçue au départ, extrêmement confuse, difficilement applicable, destabilisante pour les étudiants, inquiétante pour les élèves qui vont avoir ces jeunes profs, elle entre malgré tout en application à la rentrée 2010.
Lire la suite de l’article


Violence à l'école: Chatel veut «un éventail de sanctions plus large»
Le ministre de l'Education nationale Luc Chatel souhaite «un éventail de sanctions plus large» contre les auteurs de violence à l'école, dans un entretien au Parisien/Aujourd'hui (article payant en ligne) de mardi, avant les «états généraux de la sécurité à l'école» qui se tiendront mercredi et jeudi à Paris.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 06/04/10


Les violences entre élèves empoisonnent l'école
Ces conduites agressives représentent un tiers des faits graves commis en milieu scolaire.
Lire la suite de l’article


Comment dire non à ses enfants ?
Imposer des limites ne va plus de soi et nécessite, de la part des parents, un vrai travail de réflexion sur les valeurs à transmettre.
Lire la suite de l’article


Violence à l'école : trouver des réponses «à long terme»
Le gouvernement organise mercredi et jeudi des états généraux de la sécurité à l'école. Il s'agira pour l'équipe scientifique de dresser un état des lieux de la violence à l'école et d'élaborer des mesures applicables dès la rentrée prochaine. Luc Chatel, le ministre de l'Éducation nationale, qui a pris l'initiative de ce colloque, après de graves agressions en janvier et février dans des lycées du Val-de-Marne, affiche cependant sa volonté de s'engager sur le «long terme». Il attend un travail de fond entre les différents acteurs, représentants du monde éducatif, d'associations et du gouvernement, scientifiques français mais aussi canadiens britanniques ou belges. «L'objet de ce conseil scientifique est de nous éclairer sur les causes des violences et de nous donner des réponses tant sécuritaires que préventives», insiste-t-il.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 06/04/10



"Le problème de la violence à l'école ne peut être résolu qu'avec les parents"
Dans un chat sur Le Monde.fr, Georges Fotinos, inspecteur honoraire de l'Education nationale, membre de l'observatoire international de la violence, regrette que les chefs d'établissement et les enseignants n'aient pas reçu de formation pour affronter le problème de la violence.
Lire la suite de l’article


"Aveu d'échec" ou "nouveau départ" : l'exclusion vue par deux principaux
Alain Ouvrard, principal du collège Gagarine, à Trappes (Yvelines), membre du syndicat des chefs d'établissement SNPDEN
Bruno Bobkiewicz, principal du collège Lucie-Aubrac de Villetaneuse (Seine-Saint-Denis)
Lire la suite de l’article


L'exclusion, principale réponse à la violence scolaire
Chaque jour de classe, 95 collégiens ou lycéens sont définitivement exclus de leurs établissements scolaires et plus de 2 000 écartés temporairement. Unique en son genre, une étude analyse le phénomène des exclusions, réponse la plus grave de l'institution scolaire aux actes de violences ou d'incivilité des élèves.
Lire la suite de l’article


Mobilisation autour des violences en milieu scolaire
Annoncés le 16 février par le ministre de l'éducation nationale, Luc Chatel, au lendemain d'une série d'agressions dans les établissements scolaires, les Etats généraux de la sécurité à l'école, qui se tiennent les mercredi 7 et jeudi 8 avril à Paris, à la Sorbonne, vont réunir des scientifiques et des représentants du monde éducatif.
Lire la suite de l’article


Garde à vue pour des lycéens qui ont insulté la fille d’une policière
Trois lycéens marseillais ont été placés en garde à vue pendant plusieurs heures fin mars pour avoir insulté une autre élève, dont la mère, commandante de police, a vu rouge, ont dénoncé le syndicat Snes-FSU et la Fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE), rapporte l’AFP.
Lire la suite de l’article


La violence à l'école, une fatalité ?
Débat en direct avec Georges Fotinos, inspecteur général honoraire, membre associé à l'Observatoire.
Lire la suite de l’article


A Port-au-Prince, une rentrée scolaire hypothétique
La pluie, la nuit dernière, a eu raison de l'abri de toile dans lequel il avait trouvé refuge depuis le soir du séisme. Des torrents de boue ont emporté les draps, les bâches, un fatras d'ustensiles et de vêtements. Mais le voilà qui sourit, remercie le ciel, Jésus, et tous les saints. Il a sauvegardé l'essentiel : un échantillon de petites photos, collées, jaunies, mais authentiques, représentant son école, sa fierté, son histoire.
Lire la suite de l’article


La crise éducative, symptôme et creuset de la crise sociétale, par Anne Fremaux
On recommence à parler aujourd'hui, après des années d'occultation, de la violence à l'école. Sans doute, ce problème est-il devenu trop évident pour qu'on continue à l'éluder et à faire comme si tout était "pour le mieux dans le meilleur des mondes" au sein de nos écoles. Celles-ci ne sont plus les sanctuaires dont on parlait autrefois. Bien au contraire, elles sont devenues les vitrines d'un mal-être sociétal "global", mal-être dont l'école est en partie victime et en partie responsable dans la mesure où elle ne remplit plus son rôle d'éducation à la pensée et à la citoyenneté. En plaçant "l'élève" et non plus le "savoir" au centre des préoccupations éducatives, les artisans des réformes pédagogistes avaient cru résoudre le problème en jouant sur les mots, comme si la question n'était que sémantique. L'élève ou plutôt "l'apprenant" n'a jamais été aussi pris en considération formellement et pourtant, jamais il ne s'est senti aussi factuellement abandonné.
Lire la suite de l’article


L'école des fables, par Camille Carmaux
Du collège au lycée, en classe préparatoire ou à l'université même ; entre tous les quatre murs scolaires répertoriés par le ministère de l'éducation nationale, l'on fait encore et toujours apprendre, lire (et, à l'occasion – rare – voir, plutôt : entrevoir) le théâtre comme un art empaillé.
Lire la suite de l’article


Un site Internet répertorie les lycées équipés de caméras
Le site Internet owni.fr a ouvert, vendredi 2 avril, une application permettant aux internautes de localiser les établissements équipés de caméras de surveillance.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------
L’Humanité du 06/04/10 (un jour de retard)



À la Sorbonne, de l’amphi au poste
Ils ont été « surpris », jeudi, en arrivant au commissariat du 14e arrondissement de Paris où ils avaient été convoqués, d’être « directement placés en garde à vue ». Surpris peut-être plus encore d’apprendre le motif de la plainte déposée contre eux par la directrice du centre Tolbiac de l’université Paris-I : « Séquestration. » C’est de cette accusation qu’ont dû répondre devant la police judiciaire six étudiants, représentants de SUD, de la CNT et de la Fédération syndicale étudiante (FSE).
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 06/04/10



Miser sur les parents pour lutter contre les violences scolaires
Alors que s’ouvrent demain les états généraux de la sécurité à l’école, Fadela Amara se rend aujourd’hui dans un collège de Créteil pour souligner les initiatives originales de l’académie.
Lire la suite de l’article


La pratique du catch inquiète les parents
Quand la folie du catch chez les enfants fait peur. Les familles de la copropriété de Chatou- Plateau ont été alertées. Leurs bambins s’amusent sans protection à ce sport vu à la télé.
Lire la suite de l’article


Les écoliers sensibilisés aux dangers du train
La SNCF et la ville de Groslay mettent en place des opérations de sensibilisation aux dangers des trains auprès des écoliers. Objectif : éviter qu’ils traversent les voies ferrées.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 06/04/10



Rien vu...


------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 06/04/10



Rien vu...


------------------------------------------------
20 minutes du 06/04/10



Violences à l'école: Luc Chatel souhaite «un éventail de sanctions plus large»
Les «états généraux de la sécurité à l'école» s'ouvrent mercredi...
Lire la suite de l’article


Etats généraux: Solution miracle ou poudre aux yeux?
Ces derniers temps, pas un secteur en crise n'y échappe, mais les résultats sont souvent mitigés...
Lire la suite de l’article


Le barème de l'affectation des lycéens en seconde à Paris va changer
Plus de poids pour la proximité, moins pour les résultats scolaires. Le barème des différents critères présidant à l'affectation des lycéens en seconde à Paris, via le système informatique Affelnet, a été modifié pour la rentrée 2010. Jusqu’en 2007, c’étaient les proviseurs qui choisissaient les élèves. Depuis, un logiciel a été mis en place, qui permet de classer les élèves selon un barème de points.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 06/04/10


Rien vu...


------------------------------------------------
Ouest-France du 06/04/10



'Ambition réussite' : des collégiennes à l'école d'IBM
Depuis dix ans, le géant de l'informatique organise des sessions pour intéresser les filles aux carrières scientifiques et techniques. Et leur faire découvrir l'entreprise. Rencontre au labo de recherche, à Pornichet.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 06/04/10



Violence: La réponse de Chatel
A la veille de l'ouverture des états généraux de la sécurité à l'école, Luc Chatel annonce dans une interview au Parisien-Aujourd'hui en France des sanctions plus fortes et une "tolérance zéro".
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 06/04/10


"La sécurité d'une école n'est pas l'affaire des seuls surveillants"
Le ministre de l'Education nationale Luc Chatel souhaite "un éventail de sanctions plus large" contre les auteurs de violence à l'école.
Lire la suite de l’article


Pour une école sans violence
Prof de sciences de l'éducation, le « Monsieur Sécurité à l'école » est un homme de terrain qui fonde ses préconisations sur l'observation de la réalité française et étrangère
Lire la suite de l’article


Orthographe : rattrapage à la fac
Face aux difficultés rencontrées à l'écrit par les étudiants, des universitaires reviennent aux dictées et conjugaisons
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 06/04/10


Les Français se méfient des jeunes générations
Le regard sur les jeunes est loin d'être positif. Ils sont perçus comme " intolérants" et "individualistes", selon une récente étude.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 06/04/10


STI – STL : La réforme recalée pour 280 postes
Le 1er avril, entre l'adhésion majoritaire du Conseil Supérieur de l'Education à la réforme STI – STL et son rejet majoritaire , il s'en est fallu de 280 postes. Un nombre dérisoire au regard de la masse des enseignants (près d'un million d'emplois) mais qui finalement "parle".
Lire la suite de l’article


Que les absents lèvent le doigt
Editorial de Monique Royer

« Un départ en retraite sur deux ne sera pas remplacé ». Comme dans les problèmes de notre enfance, on cherche comment traduire la formule. Vider la moitié d’une ville dont le nombre d’habitants est équivalent au nombre des futurs retraités de l’éduction nationale ? Entrer dans la salle des profs et retirer un casier sur deux ?
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 06/04/10


Rien vu...


----------------------------------------------
ÉducPros du 06/04/10



Les rythmes scolaires : un serpent de mer selon Claude Thélot
« La question des rythmes scolaires est de nouveau sur le devant de la scène. […] Toutes les X années, cette question revient sur la table. C’est sans doute politiquement nécessaire. Mais la question est-elle soluble ? », demande Claude Thélot sur son blog.

Lire la réponse de l’ancien président de la Commission du débat national sur l’avenir de l’école (2003-2004) dans son billet intitulé Serpent de mer.
Lire la suite de l’article


Quid des stages dans la masterisation ? Le billet de Claude Lelièvre
Comment vont s’organiser concrètement les stages dans la future formation des enseignants ? Historien de l’éducation, Claude Lelièvre s’appuie sur le plan d’organisation de l’année de formation de fonctionnaire stagiaire que vient de déposer en Comité technique paritaire académique (CTPA) Alain Boissinot, recteur de l’académie de Versailles, pour en tirer de premiers enseignements. Lire son billet intitulé : Mastérisation des formations : quid des stages ?
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 06/04/10



La CPE d'un collège légèrement blessée par de l'acide, un élève interpellé
Un élève du collège Doucet-Perrin de Nanterre a été interpellé mardi matin après qu'une conseillère d'éducation a été légèrement blessée par un mélange contenant de l'acide, a-t-on appris de source proche du dossier.
Lire la suite de l’article


Trois lycéens marseillais en garde à vue pour avoir insulté une autre élève
Trois lycéens marseillais ont été placés en garde à vue pendant plusieurs heures fin mars pour avoir insulté une autre élève, dont la mère, commandante de police, a vu rouge, ont dénoncé le syndicat Snes-FSU et la Fédération des conseils de parents d'élèves (FCPE).
Lire la suite de l’article


Violence scolaire : Chatel veut "un éventail de sanctions plus large" (presse
Le ministre de l'Education nationale Luc Chatel souhaite "un éventail de sanctions plus large" contre les auteurs de violence à l'école, dans un entretien au Parisien/Aujourd'hui de mardi, avant les "états généraux de la sécurité à l'école" qui se tiendront mercredi et jeudi à Paris.
Lire la suite de l’article


La réforme du lycée technologique n'optient pas l'adhésion du monde éducatif
La réforme du lycée technologique, que le ministre de l'Education nationale Luc Chatel a présenté jeudi en Conseil supérieur de l'éducation (CSE), n'a pas emporté l'adhésion du monde éducatif, contrairement à celle du lycée général en décembre, a indiqué vendredi le syndicat SE-Unsa.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.