jeudi, avril 01, 2010

Revue de presse du jeudi 1er avril 2010


Supprimer le Brevet ou évaluer autrement ? - L’École et la Nation – Plus grand et plus gros – les français ne kiffent pas les jeunes - Prof pride




Supprimer le Brevet ou évaluer autrement ?
Un rapport parlementaire plaide pour supprimer le brevet des collèges, nous dit Le Monde qui nous apprend qu’ onze députés ont en effet demandé la suppression pure et simple du brevet des collèges, arguant que l'organisation de l'épreuve coûte 6,5 millions d'euros et que l'examen de fin de troisième est "bancal", voire "baroque". En fait, il ne s'agit pas là de supprimer ce diplôme, vieux de soixante ans, en tant que tel. Il atteste les connaissances acquises jusqu'à la fin du collège, et reste le premier diplôme qu'obtiennent les élèves français. Seules les épreuves finales seraient supprimées. Le rapporteur Jacques Grosperrin, élu UMP du Doubs, constate l’inefficacité de l’examen final en fin de 3ème, 15% des élèves n'ont rien appris et 30% sont en situation difficile. De 2000 à 2006 les petits Français ont régressé en compréhension de l'écrit, en mathématiques, de manière très conséquente. A ce jour nous sommes en dessous de la moyenne européenne donc on ne peut plus accepter cela”. Il plaide pour une évaluation en contrôle continu. Ce qui va contre la tendance exprimée avec la réforme récente du DNB de renforcer les épreuves finales avec par exemple l'introduction de nouvelles matières comme l'histoire des arts.
On peut prédire une bataille syndicale autour de cette question mal posée par les titres des journaux. Roland Hubert, co-secrétaire général du SNES explique être attaché aux épreuves finales car elles donnent "un cadre national au diplôme." "Cela impose aux établissement de se frotter aux critères nationaux plutôt que de rester enfermés dans ce qu'ils font toute l'année", avance-t-il. On peut supposer que d’autres mettront en avant les avantages d’une évaluation par compétences et plus propice à la prise en compte du socle commun de connaissances et de compétences. Et le ministre va, quant à lui, botter en touche en considérant qu’on ne peut pas toucher à un “monument national” comparable au bac.
Cette question est mal posée par les médias. Dans ce que préconise cette mission parlementaire (qui travaillait initialement sur "la mise en oeuvre du socle commun), la question du brevet en tant que tel ne me semble pas centrale. Il s'agit surtout de faire évoluer le système d'évaluation pour mieux prendre en compte les compétences. Encore un débat biaisé dès le départ et c’est au détriment de la pédagogie…

L’École et la Nation
Aujourd’hui, se tenait à Lyon un «séminaire de recherche sur les rapports entre l’école et la nation hier et aujourd’hui» . On se souvient qu’une des conclusions du calamiteux débat sur l’identité nationale avait été la nécessité d’amorcer au sein de l’école une réflexion sur ce thème. Ce colloque peut donc être interprété comme une réponse à la commande élyséenne. Sauf qu’un événement de ce genre vaut aussi par la qualité de ses participants et de la réflexion qui en résulte. Pour ce premier volet, on a invité des historiens dont les travaux sur l’enseignement et la nation font référence, ainsi que des spécialistes d’éducation ou de sciences sociales. Parmi eux, l’historien Antoine Prost qui est une autorité dans les questions éducatives. Olivier Loubes qui a signé une étude qui sur les manuels scolaires de l’entre-deux-guerres. Des historiens étrangers - québécois, italien et suisse - vont aussi élargir la réflexion et permettre des comparaisons en évoquant comment se construit le roman national à l’école dans leurs pays.
Entre les historiens, un débat s’est engagé sur l’opportunité d’une telle réunion. Olivier Loubes , explique à Libération en quoi, selon lui ce séminaire va enrichir le débat sur la construction du roman scolaire de la nation. A la question du risque de récupération, il répond “ dès que l’on intervient dans un débat public, on court un risque. Mais l’histoire contemporaine est dans la cité. Je ne crains pas de récupération dans la mesure où nous aurons l’occasion d’exposer clairement nos idées, d’étayer nos propos. ”. A l’inverse, Nicolas Offenstadt, historien et maître de conférences à l’Université Paris I, toujours dans Libération , il faut refuser une prolongation du débat sur l’identité nationale qui a “ une dimension très nauséabonde ”. Et il ajoute “ Le problème ici n’est évidemment pas la liberté d’expression - les chercheurs vont s’exprimer librement. Il est dans l’encadrement en amont et en aval de leur parole. Il y a l’effet d’affichage et les conclusions que le gouvernement tirera de ce séminaire, qui risquent bien de masquer le travail savant.”.

Plus grands et plus gros
La campagne nationale de mensuration des 0-5 ans, rendue publique jeudi 1er avril, montre qu’en un siècle les enfants ont grandi de dix centimètres. Mais l’enquête montre aussi que les enfants ont plus grossi que grandi ces 20 dernières années. Les résultats montrent que 90% des enfants de 0 à 5 ans ont un Indice de masse corporel (IMC) considéré comme «normal» mais que 5% sont «en obésité», avec une tendance plus marquée chez les petites filles et 5% au contraire en insuffisance pondérale.
Les français ne kiffent pas les jeunes…
Si les jeunes sont bien nourris, sont-ils aimés ?
Selon une étude du cabinet Audirep, 49% des Français ont une image négative des jeunes «au travers de leurs comportements, de leurs actions dans la société». Ils ne sont que 38 % à les juger "actifs" et capables de se prendre en main. Un peu plus rassurant pour l'entente entre générations, les sondés jugent tout de même les jeunes "créatifs et inventifs" à 72 %.


“Prof pride”
Une dépêche AFP nous apprend que Luc Chatel, en marge du colloque à Lyon où il ouvrait les travaux sur les liens entre l’École et la Nation a fait une proposition nouvelle pour revaloriser les enseignants. Constatant les limites de la revalorisation financière ( !), il propose d’instituer une “Journée des enseignants” comme cela existe d’ailleurs dans d’autres pays. Le “dia del maestro” existe dans plusieurs pays d’Amérique latine, le “teachers day” est aussi présent en Australie (dernier vendredi d’octobre) ou aux Etats-Unis (5 mai). Il est fêté aussi dans de nombreux pays le 28 février. Cette fête serait l’occasion pour la Nation de célébrer le corps professoral, son dévouement et son sens du bien public. Cela pourrait être aussi l’occasion de manifestations diverses (pourquoi pas une “prof pride ?) de marques de sympathie, de cadeaux offerts et de banquets en l’honneur de cette profession trop souvent décriée.
Attaché au caractère symbolique de cette revalorisation à la mesure de l’estime portée par le gouvernement aux enseignants, Luc Chatel, en accord avec Nicolas Sarkozy, propose donc que la journée du 1er avril soit dorénavant la journée de la revalorisation des enseignants.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 01/04/10 (certains articles payants)


Ecole : les intellectuels divisés par l’appel de la nation
Aujourd’hui, des historiens de renom participent à un séminaire initié par Sarkozy sur les rapports entre l’institution scolaire et la patrie.
Lire la suite de l’article


«Ne pas rester dans une tour d’ivoire»
Olivier Loubes, historien, défend sa venue à un séminaire qu’il juge dégagé de l’agenda politique.
Lire la suite de l’article


«Une dimension très nauséabonde»
Nicolas Offenstadt, historien, dénonce un débat orienté par le gouvernement
Lire la suite de l’article


Ecole occupée : les images d'une mobilisation citoyenne
Le mouvement de soutien à Guilherme Hauka Azanka, père angolais menacé d'expulsion, s'amplifie à Lyon. Les parents de l'école Gilbert-Dru, dans le quartier métissé de la Guillotière (Lyon 7e), occupent désormais l'école où ils ont dormi cette nuit. Ils multiplient manifestations et témoignages de solidarité, rejoints par des élus et quelques personnalités du monde culturel.
Lire la suite de l’article

Le «mercato» des profs de droit
Un arrêté du 21 mars 2007 a ouvert l’examen d’accès aux centres de formation des avocats aux diplômés de Sciences-Po Paris. Fruit d’un lobbying rondement mené, ce texte s’inscrit dans un processus de démonopolisation des études juridiques, dont cherchent aussi à profiter les écoles de commerce. Pour enseigner le droit, on recourt encore à des juristes. Ce qui devait arriver est donc advenu : les professeurs de droit, jadis vacataires de luxe au 27, rue Saint-Guillaume, y sont maintenant embauchés à plein temps. Lancée avant cette réforme, la campagne de recrutement se poursuit à un rythme soutenu. Les ambitions affichées par l’Institut d’études politiques pour les prochaines années tranchent avec insolence sur le régime d’austérité infligé aux universités, synthèse de vaches maigres et de vache enragée.
Lire la suite de l’article

--------------------------------------------
Le Figaro du 01/04/10


Un Français sur deux a un regard négatif sur les jeunes
Un sondage révèle que la «fracture générationnelle» s'accentuerait.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 01/04/10



- Les Français n'aiment pas les jeunes
Selon une étude du cabinet Audirep, 49 % des Français ont une image négative des jeunes "au travers de leurs comportements, de leurs actions dans la société". Ils ne sont que 38 % à les juger "actifs" et capables de se prendre en main. Un peu plus rassurant pour l'entente entre générations, les sondés jugent tout de même les jeunes "créatifs et inventifs" à 72 %.
Lire la suite de l’article


Elections étudiantes : l'UNEF arrive en tête avec 67 sièges, malgré une baisse de son score
L 'Union nationale des étudiants de France (UNEF, gauche) a remporté les élections, organisées entre le 22 et le 30 mars, des représentants des étudiants aux conseils d'administration des centres régionaux des oeuvres universitaires et scolaires (Crous).
Lire la suite de l’article


Enseignement supérieur : Valérie Pécresse dévoile le mode d'emploi du "grand emprunt"
e calendrier exact et les critères de sélection des futurs campus d'excellence ne sont toujours pas arrêtés. Mais, le ministère de l'enseignement supérieur soulève un coin du voile sur la manière dont il va gérer le "grand emprunt".
Lire la suite de l’article


Les enfants de moins de 5 ans seraient plus grands et plus gros
Les enfants de moins de 5 ans de 2010 sont légèrement plus grands, mais surtout plus gros que leurs homologues d'il y a dix ans, selon une campagne de mensuration nationale inédite réalisée pour les industriels, présentée jeudi à Paris.
Lire la suite de l’article


Le brevet des collèges, un diplôme vieux de soixante ans
Le "brevet" a été créé en 1947. Tout d'abord appelé "brevet d'études du premier cycle du second degré" (BEPC), il se nomme désormais diplôme national du brevet. Il a connu de nombreux ajustements au cours de son existence.
Lire la suite de l’article


Un rapport parlementaire plaide pour supprimer le brevet des collèges
Selon RTL jeudi, les épreuves du diplôme national du brevet (ancien BEPC, brevet d'études du premier cycle du second degré) verrait ses jours comptés. Onze députés ont en effet demandé la suppression pure et simple du brevet des collèges, arguant que l'organisation de l'épreuve coûte 6,5 millions d'euros et que l'examen de fin de troisième est "bancal", voire "baroque".
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 01/04/10 (un jour de retard)



Les Hauts-de-Seine 
ont oublié la jeunesse
Budget en baisse, dispositifs annulés… Le président du groupe UMP au conseil général 
des Hauts-de-Seine a totalement oublié les Assises de la jeunesse, lancées à grand bruit.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 01/04/10



Pourquoi nos enfants sont de plus en plus grands
Vous habillez votre bout de chou de 10 mois en 2 ans et le trouvez très à l’étroit dans sa chaise haute ? C’est normal, selon les résultats de l’étude 3D Child qui seront publiés aujourd’hui et montrent que les mensurations sur lesquelles se basent les fabricants pour produire les vêtements et le matériel de puériculture sont totalement dépassées.
Lire la suite de l’article


Collège : des députés veulent supprimer le BEPC
Le brevet des collèges - diplôme national qui évalue les connaissances et les compétences acquises à la fin du collège - va-t-il disparaître ?
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 01/04/10



L’enseignement catholique se lance dans l’accueil de la petite enfance
Alors que le ministère de l’éducation freine la scolarisation des moins de 3 ans, l’école privée se dote peu à peu de crèches et jardins d’éveil
Lire la suite de l’article


En un siècle, les enfants ont grandi de dix centimètres
La campagne nationale de mensuration des 0-5 ans, rendue publique jeudi 1er avril, montre aussi que les enfants ont plus grossi que grandi ces 20 dernières années
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 01/04/10



Elections étudiantes : les syndicats politisés reculent
« Tassement » à gauche pour l'Unef, « déception » à droite pour le MET (ex-UNI), selon leurs propres responsables : les syndicats étudiants politisés ne sont pas à la fête.
Lire la suite de l’article


Supérieur et recherche: Pécresse dévoile quelques règles du grand emprunt
La ministre Valérie Pécresse a dévoilé jeudi les premières règles du grand emprunt pour l'enseignement supérieur et la recherche, tout en laissant nombre de questions en suspens, dans un discours à Nancy lors d'un colloque de la Conférence des présidents d'universités (CPU).
Lire la suite de l’article


Absentéisme scolaire: Chatel veut une réelle suspension des allocations
Pour lutter contre l'absentéisme scolaire, le gouvernement veut rendre plus "efficient" le dispositif de suspension des allocations familiales, relançant les critiques sur la pertinence de cette mesure formulées par les acteurs de l'Education et les associations familiales.
Lire la suite de l’article


Exit mai 68, les toges reviennent à l'université
L'esprit de Mai 68 a pris un coup de vieux mercredi avec le retour des toges lors d'une cérémonie solennelle de remise des diplômes de doctorat de l'université Paris Descartes dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 01/04/10



Les enfants de moins de 5 ans plus grands et plus gros qu'il y a dix ans
C'est le résultat d'une campagne de mensuration inédite...
Lire la suite de l’article


Faut-il supprimer le brevet des collèges?
Menace sur le brevet des collèges. Onze députés prônent dans un rapport la suppression du BEPC, selon RTL. En cause: des frais d'organisation qui s'élèveraient à 6,5 millions d'euros pour un examen vieillot. Jacques Grosperrin, élu UMP du Doubs, propose donc d'opter pour le contrôle continu. «Pas question», répond Luc Chatel.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 01/04/10



Rien vu...


------------------------------------------------
Ouest-France du 01/04/10



Les 0-5 ans plus grands et plus gros
La dernière campagne de mensuration des enfants de 0 à 5 ans remontait à un demi-siècle. Les nouvelles mesures permettront d’adapter les normes qui touchent à l'environnement de l'enfant. Les vêtements évidemment, mais aussi le mobilier, les articles de puériculture (les sièges auto notamment), les jeux, et même les courbes des carnets de santé.
Lire la suite de l’article


Vers la suppression du brevet des collèges ?
Selon RTL, le brevet des collèges, le BEPC (brevet d'études du premier cycle du second degré) pourrait être amené à disparaitre. Onze députés ont en effet demandé la suppression pure et simple de l'examen, arguant que l'organisation de l'épreuve coûte 6,5 millions d'euros et que l'examen de fin de troisième est « bancal », voire « baroque ». Le rapporteur Jacques Grosperrin, élu UMP du Doubs, plaide pour une évaluation en contrôle continu.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 01/04/10



Rien vu...


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 01/04/10


Chatel : "pas question de supprimer le brevet"
Le ministre de l'Education nationale a assuré qu'il n'était "pas question de supprimer le brevet des collèges", comme le propose un rapport parlementaire.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 01/04/10


Que font les équipes mobiles de sécurité?
Les 40 académies françaises sont toutes dotées d'équipes d'intervention mobiles en cas d'incidents graves. Bilan de ces installations.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 01/04/10


Luc Chatel ouvre une seconde carrière pour les enseignants de plus de 50 ans
Interrogé par Presse Océan, Luc Chatel annonce la généralisation du dispositif expérimenté dans l'académie de Bordeaux pour favoriser la seconde carrière des enseignants. Les professeurs de plus de 50 ans pourront en bénéficier dès septembre 2010.
Lire la suite de l’article


Merci Facebook !
C'est le fait divers du jour. Quatre collégiens sont passés le 31 mars devant le tribunal de Bonneville (74). Ils avaient tenu sur Facebook des propos homophobes visant deux de leurs professeurs. Le tribunal les a condamnés à suivre un stage de citoyenneté.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 01/04/10


Rien vu...


----------------------------------------------
ÉducPros du 01/04/10


Mastérisation : les masters "enseignement" verront-ils le jour dans les universités à la rentrée 2010 ?
A trois mois de la fin de l’année universitaire, où en est la réforme de la mastérisation ? En 2009 à la même époque, elle était repoussée d’une année. Où en sont aujourd'hui les universités dans la préparation des maquettes ? Quel est le calendrier prévu ? Point d'étape.
Lire la suite de l’article


Violence à l’école : sortir des postures, le billet d'Emmanuel Davidenkoff
Emmanuel Davidenkoff, directeur de la rédaction de L'Etudiant, revient sur son blog sur les Etats généraux de la sécurité à l’école, prévus les 7 et 8 avril prochains. Quelles solutions pourraient être apportées à cette occasion ? Lire son billet intitulé Violence à l’école : sortir des postures
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 01/04/10



La "réduction des inégalités" à l'école reste "un défi majeur" (Chatel)
Le ministre de l'Education Luc Chatel a souligné jeudi à Lyon que la "réduction des inégalités" dans le système scolaire et sa "démocratisation" restaient un "défi majeur lancé à l'Ecole".
Lire la suite de l’article


Le bac technologique, bagage "assez efficace" pour trouver un emploi (Céreq)
Le baccalauréat technologique est "assez efficace" pour trouver du travail, le plus souvent après une poursuite d'études supérieures, selon le Centre d'étude et de recherche sur les qualifications (Céreq), alors qu'une réforme du lycée technologique est présentée ce jeudi.
Lire la suite de l’article


L'appel national pour l'école publique a franchi les 100.000 signatures
Un "appel national pour l'école publique" et laïque destiné à contrer les "choix politiques" actuels qui "favorisent le privé", lancé fin janvier sous forme de pétition, a dépassé le cap des 100.000 signatures, a annoncé mercredi le syndicat d'enseignants SE-Unsa.
Lire la suite de l’article


Evry: 150 personnes manifestent contre les suppressions de postes à l'école
Environ 150 personnes ont manifesté, mercredi, devant la Préfecture de l'Essonne, contre les fermetures de postes annoncées pour la rentrée 2010, a constaté une journaliste de l'AFP.
Lire la suite de l’article


Jets d'oeufs contre une enseignante: un lycée strasbourgeois se mobilise
Une enseignante du lycée Marcel Rudloff, dans la périphérie strasbourgeoise, a été agressée lundi par des jets d'oeufs dans sa classe par deux jeunes masqués, un incident "de trop" qui a entraîné un arrêt de travail du personnel, a-t-on appris jeudi auprès de l'établissement.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.