mardi, février 08, 2011

Revue de presse du mardi 8 février 2011

Ressources humaines - Amis sur Facebook - Grève jeudi -


Ressources humaines
Le Café Pédagogique propose dans son édition de ce mardi 8 février une interview de Josette Théophile. Il s’agit de la directrice des ressources humaines du Ministère de l’Éducation Nationale. Elle réagit notamment aux interrogations concernant l’évaluation des enseignants. Pour elle, “cette fébrilité est étonnante”. Les personnes concernées apprécieront.
Elle tente également de rassurer les corps d’inspection qui se sentaient exclus des nouveaux dispositifs d’entretien et assure que ceux ci pourront être menés avec les moyens actuels. “D'ailleurs plusieurs académies, comme Versailles ou Nantes, pratiquent déjà les entretiens individuels.
Elle évoque aussi , en réponse à une questions, le cas des enseignants qui envisagent une reconversion. Ces réponses sur ce que le MEN peut proposer, c’est le moins qu’on puisse dire, restent floues sur ce sujet. Enfin, elle minimise la baisse du recrutement des enseignants. Selon elle, la baisse du nombre de postes au concours s’explique avant tout par un phénomène conjoncturel. On a organisé deux sessions de recrutement la même année “ au printemps et en automne et on a puisé deux fois dans le même vivier. ”. Tout juste concède t-elle que pour certaines disciplines, “c'est possible que la rémunération joue ou encore le contenu du métier”.
Dire tout cela sans sourciller et avec assurance, c’est ce qu’on appelle avoir de la ressource !

Prof et “ami” sur Facebook
La rubrique “Vous” de Libération propose un dossier “Professeur, veux tu être mon ami ? ”. Cette question c’est celle que peuvent poser de nombreux élèves sur Facebook. C’est en tout cas cette question (“Madame, pourquoi vous n’avez pas voulu qu’on soit amis sur Facebook ?”) à laquelle a du faire face Sylvie Grau, prof de maths en collège à Nantes. Et la réponse est complexe et suscite des débats en salle des profs car, comme elle le souligne, Facebook est «trop intrusif » pour certains, «hors sujet » pour d’autres, et en tout cas «passionnant pour ceux qui y sont car tout le monde tâtonne », poursuit cette prof de maths. Caroline Jouneau-Sion enseigne en lycée et quand on lui pose la question répond que, pour sa part, elle accepte ses élèves comme “amis” sur Facebook car elle a en fait deux compte, l’un privé et l’autre professionnel. Elle y voit un intérêt éducatif “Refuser les sollicitations des élèves n’a pas de sens : c’est éducatif de leur apprendre à se contenir sur Facebook. Un jour ou l’autre, des recruteurs se pencheront sur leur profil, alors autant leur apprendre le plus tôt possible à se construire une identité numérique. ” D’autant plus, ajoute t-elle qu’apprendre à ses élèves à “travailler à plusieurs et à distance, c’est une compétence supplémentaire.”. Etre “amie” ne veut pas dire qu’on accepte n’importe quoi “Dans mes échanges avec mes élèves, je marque la même distance qu’en classe. précise t-elle Eux-mêmes d’ailleurs font plutôt attention quand ils m’écrivent : ils mettent les formes comme je les mets moi-même. ”. Dans une autre interview, Emmanuel Grange, prof à Saint-Étienne, est d’un avis contraire : “je refuse d’ajouter mes élèves comme "amis" sur Facebook. J’y ai beaucoup réfléchi. Facebook sert à voir et à être vu et des collégiens ne mesurent pas toujours ce que ça implique. En tout cas, dans le cadre d’une relation d’autorité prof-élèves, ça brouille les cartes : il faut poser une règle du jeu. ” Mais tous deux se rejoignent pour dire qu’il faut éduquer les élèves aux usages de ces nouveaux outils et à maîtriser son identité numérique. Comme pour une multitude de choses, on ne naît pas internaute on le devient.

Grève jeudi
Les enseignants des écoles primaires sont 19,8% à avoir déclaré leur intention de faire grève jeudi, a annoncé le ministère de l'Education nationale dans un communiqué alors que le SNUipp-FSU, principal syndicat du primaire, donne une estimation de 33% de grévistes.
La FSU a lancé un appel national à la grève pour jeudi — principalement en raison des 16.000 suppres­sions de postes du budget 2011 -, qui se double à Paris d'un appel unitaire de l'intersyndicale de l'éducation.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 08/02/11(certains articles payants)


Le plagiat sans vague de Louise Peltzer
Copieuse . La présidente de l’université de Polynésie française été rappelée à la loi par sa ministre.
Lire la suite de l’article


Professeur, veux-tu être mon ami ?
De plus en plus d’enseignants s’interrogent sur l’opportunité d’avoir, ou pas, des échanges avec leurs élèves par le biais des réseaux sociaux.
Lire la suite de l’article


«Je marque la même distance qu’en classe»
Pour. Caroline Jouneau-Sion, 37 ans, professeure de lycée
Lire la suite de l’article


Ça brouille les cartes : il faut une règle du jeu»
Contre Emmanuel Grange, 30 ans, professeur de collège
Lire la suite de l’article


Aux Etats-Unis, la peur pédophile
L’Etat de Virginie envisage d’interdire les échanges profs-élèves via le Net et le mobile.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 08/02/11


Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde.fr (certains articles payants) du 08/02/11



Le Nouveau Centre prône l'autonomie des établissements scolaires
Estimant que "les résultats qu'obtiennent les jeunes Français aujourd'hui mettent la nation en grand danger", Hervé Morin se saisit de l'éducation et en fait la "priorité des priorités". Lundi 7 février, le président du Nouveau Centre organisait, à l'Assemblée nationale, une convention pour lancer la réflexion sur le sujet. A ses yeux, la clé de la réforme du système est l'autonomie des établissements.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 08/02/11



Seine-Saint-Denis : la colère monte chez les parents d'élèves
Des parents d'élèves d'une centaine d'écoles de Seine-Saint-Denis dénonçaient lundi les absences non remplacées d'enseignants en "occupant" les bureaux de direction des établissements, a annoncé la FCPE, la principale fédération de parents d'élèves.
Lire la suite de l’article


A Epinay-sur-Seine, des parents contre une école à trous
L’Humanité explore les conséquences des suppressions de postes. Première étape à l’école Jean-Jaurès d’épinay-sur-Seine.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 08/02/11


Seine-Saint-Denis : des parents d'élèves «occupent» une centaine d'écoles
Un vent de colère souffle sur les écoles de Seine-Saint-Denis. Des parents d'élèves d'une centaine d'écoles de Seine-Saint-Denis dénoncent lundi les absences non remplacées d'enseignants en «occupant» les bureaux de direction des établissements, a annoncé la FCPE, la principale fédération de parents d'élèves.
Lire la suite de l’article


Seine-Saint-Denis : une maman voilée interdite de sortie scolaire
Une femme qui porte le voile peut-elle accompagner une sortie scolaire ? La directrice de l’école élémentaire Joséphine-Baker à Pantin (Seine-Saint-Denis) a clairement pris position, refusant qu’une mère de famille voilée participe à une sortie. Une décision qui a choqué l’intéressée ainsi que la FCPE, principale fédération de parents d’élèves. L’association vient d’écrire à Luc Châtel, ministre de l’Education nationale, pour lui demander de rappeler la loi et de condamner ces pratiques.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------------------
France Soir du 08/02/11



Rien vu...


------------------------------------------------
La Croix du 08/02/11



Rien vu...


------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 08/02/11



Absences non remplacées, une centaine d'écoles "occupées" en Seine-Saint-Denis
Des parents d'élèves d'une centaine d'écoles de Seine-Saint-Denis dénonçaient lundi les absences non remplacées d'enseignants en "occupant" les bureaux de direction des établissements, a annoncé la FCPE, la principale fédération de parents d'élèves.
Lire la suite de l’article


L'héroïne birmane et les profs d'économie
L'économie ne sera jamais une terre de consensus. La moitié des professeurs qui l'enseignent dans les lycées guerroient à nouveau contre les programmes du ministère. Ils l'ont rappelé lors de leurs états généraux des sciences économiques et sociales ce week-end. L'an dernier, la contestation portait sur la classe de seconde - un enseignement étrange censé s'ouvrir sur l'élasticité et ignorant le mot « chômage ». Cette année, elle s'attaque au programme de première, jugé trop lourd et trop libéral. Au moins commence-t-il par le début, en mettant « l'accent sur le raisonnement coût-bénéfice » et « les choix individuels et collectifs », même si l'on peut s'étonner de l'insistance sur « le caractère extensif de la notion de rationalité » mise à mal par la récente crise. Publié dans les prochains jours, le nouveau programme de terminale va sans doute déclencher une autre pluie de critiques.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 08/02/11



Rien vu...


------------------------------------------------
Rue89 du 08/02/11



Retour au collège : ma journée en ZEP pour des ateliers d'écriture
Il y a quelques mois, une enseignante m'avait contacté pour animer une série de cinq ateliers d'écriture au collège. Les Jacobins.Le thème : les incivilités dans cet établissement ZEP où elles sont monnaie courante. Une responsable du collège me prévient que je suis très attendu. Les élèves n'ont, pour la plupart, jamais vu d'écrivains. Pour eux, ce sont des visages morts en couverture de romans. Je suis vivant, relativement jeune et je m'appelle Mabrouck Rachedi, fils d'Algériens.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 08/02/11



Rien vu...


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 08/02/11



Rien vu...


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 08/02/11


Rien vu...


----------------------------------------
L’Express.fr du 08/02/11


Rien vu...


----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 08/02/11


Evaluation des enseignants : Josette Théophile : "Cette fébrilité est étonnante"
Directrice générale des ressources humaines, Josette Théophile est l'auteur des fameuses lettres adressées à certains établissements organisant des entretiens individuels et envisageant une réforme de l'évaluation des enseignants. Elle nous reçoit à notre demande pour donner son point de vue sur cette affaire et sur l'évolution du métier d'enseignant.
Lire la suite de l’article


Evaluation des enseignants : Pour le SNIA IPA les IPR sont évincés
Le Syndicat SNIA IPR revendique une majorité d'adhérents chez le millier d'inspecteurs IPR-IA. Interrogé par le Café, il évoque ses doutes sur la future évaluation des enseignants.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 08/02/11


Rien vu...


----------------------------------------------
Slate.fr du 08/02/11



Rien vu...


----------------------------------------------
ÉducPros du 08/02/11


Formations d’ingénieurs "à la française" : l’Institut Montaigne remet le modèle en cause
La polémique relancée par l’AERES (Agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur) sur les formations d’ingénieurs n’a pas fini de rebondir. Alors que certains parlent de licences et de masters d’ingénierie, l’Institut Montaigne publie sur EducPros, pour le quatrième volet de notre partenariat, des propositions pour que les formations d’ingénieurs soient compétitives avec celles des pays émergents. Création d’entreprise, lien avec la recherche et l’innovation, promotions élargies et doctorats d’ingénierie sont au programme des trois polytechniciens signataires
Lire la suite de l’article


Enquête OVE : les étudiants clouent la méritocratie scolaire au pilori
À quoi bon être diplômé ? L’OVE (Observatoire de la vie étudiante) a mené l'enquête « Méritocratie scolaire » auprès d’étudiants de première année de quatre filières de l’enseignement supérieur (STS, IUT, CPGE et université). Résultat : 43 % des étudiants pensent que le rôle des études pour trouver du travail en France est trop important. Un quart d’entre eux estiment que ceux qui ont fait beaucoup d’études ne doivent pas forcément être mieux payés.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
VousNousIls du 08/02/11



Un professeur de musique condamné pour violences sur élèves
Un professeur de musique a été condamné mardi par le tribunal correctionnel de Cambrai (Nord) à un mois de prison avec sursis après avoir été accusé de faits de violences par plusieurs de ses élèves.
Lire la suite de l’article


De 20% à 33% d'instituteurs en grève jeudi
Les enseignants des écoles primaires sont 19,8% à avoir déclaré leur intention de faire grève jeudi, a annoncé le ministère de l'Education nationale mardi dans un communiqué alors que le SNUipp-FSU, principal syndicat du primaire, donne une estimation de 33% de grévistes.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.