samedi, septembre 03, 2011

Revue de presse du samedi 3 septembre 2011



- Rentrée tendue – statut des enseignants - Morale – Polémiques - Compétences -


Rentrée tendue
Quand on observe le fonctionnement des médias, comme le fait cette chronique depuis 2003, il y a deux moments privilégiés dans l’année où on parle de l’École : le baccalauréat et la rentrée scolaire. Pour la rentrée, nous y sommes…
Même si on peut espérer que l’École devienne un sujet de la future campagne électorale , le début de l’année scolaire est déjà un moyen de mettre le projecteur sur ce sujet qui nous tient tant à cœur.
A la veille de la rentrée des profs, le ministre de l'éducation nationale, Luc Chatel, a dressé jeudi dans sa conférence de presse de rentrée ,un bilan des réformes depuis 2007 avec trois mots clés : de la « personnalisation » (le mot fétiche du moment), de la « différenciation dans les parcours», de «l’autonomie ». Il dit aussi en "assumer" les postes supprimés. Je pense que c'est responsable d'assumer cette politique, a en effet déclaré Luc Chatel, ceux qui disent qu'ils vont recréer des postes en 2012, ils vous mentent." "La vraie question aujourd'hui, c'est le “sur mesure”" et non "la quantité", a-t-il ajouté.
Du “sur-mesure”, bien cintré ,alors, et dont les coutures risquent très vite de craquer… Très concrètement, la préparation de la rentrée devient un véritable casse-tête lorsqu’il n’y a plus aucune marge de manœuvre dans un contexte de pénurie . Un très bon dossier d’ÉducPros pose la question “qui paie l’addition des suppressions de postes ?” et détaille les conséquences directes : effectifs surchargés dans les classes, soutien, option et enseignements d'exploration sacrifiés, ... Dans le primaire des centaines de contrats emplois vie scolaire ne vont pas être renouvelés pour cette rentrée , or ils constituaient des aides précieuses pour les directeurs d’école.
L’opinion publique ne s’y trompe pas. Chaque année le SNUipp réalise à la rentrée un sondage sur l'opinion des français sur le métier d'enseignant. Cette année, ce sont 82% des personnes interrogées qui considèrent que le non remplacement d'un enseignant sur deux est une "mauvais chose" . Par ailleurs, 61% des Français estiment que le gouvernement va plutôt «dans le mauvais sens» en ce qui concerne «la réduction de l'échec scolaire», 59% partagent cette opinion pour «la formation des enseignants» et 63% pour «la valorisation du métier d'enseignant», selon la synthèse du sondage par CSA.
Une grève unitaire est prévue dès le 27 septembre prochain. L’appel a été lancé par les syndicats du secteur public, Ferc-CGT, FSU, Sgen-CFDT et Unsa Education, auxquels vient de s’ajouter la Fep-CFDT, principale fédération des enseignants du secteur privé sous contrat.

Le statut des enseignants
Le temps de travail des enseignants "n'est pas un sujet tabou", a déclaré jeudi le ministre de l'Education nationale . Il s’exprime aussi dans une interview au magazine Challenges où il confirme qu’il envisage de confier l’évaluation des enseignants aux seuls chefs d’établissements (fin des IPR ? ) “Je ne peux pas me satisfaire d'un système qui prévoit une inspection en moyenne tous les cinq ans. J'ai demandé à la DRH de réfléchir à un dispositif plus moderne, plus équitable, bâti sur des critères d'évaluation plus transparents. Je ferai des propositions à la fin de l'année. ” Et il ajoute, en montrant ses muscles (au figuré, bien sûr) “L'époque de la cogestion est révolue

Demandez le programme…
Le Monde a décidé de mettre l'accent sur cette question du statut des enseignants avec plusieurs articles sur ce sujet et publie aussi une interview assez poussée de Martine Aubry sur la question des réformes scolaires (uniquement accessible aux abonnés) .
Car la rentrée 2011, n’est pas une rentrée ordinaire. Elle se combine avec le démarrage de la campagne présidentielle et l’éducation fait bien sûr partie des thèmes forts abordés par les candidats.
C’est dans Les Échos qu’on trouvera un bon comparatif entre les propositions des différents candidats à la primaire socialiste. Le JDD.fr détaille, lui aussi, les propositions des prétendants socialistes. Parmi ceux-ci, Arnaud Montebourg a communiqué récemment sur son “programme” qu’on peut trouver en ligne . Il y a eu aussi un atelier à l’université de La Rochelle sur ce sujet. Bien que n’étant pas candidat, un autre homme politique socialiste s’investit dans le débat sur l’École. C’est Jack Lang, ancien ministre, qui publie un livre intitulé “Pourquoi ce vandalisme d’Etat contre l’école ?” et ouvre aussi un blog de débat .
En terme de premières décisions à prendre, Laurent Fabius (chargé par le PS de réfléchir sur les mesures d’urgence) livre ses réflexions dans Le Monde et identifie les contraintes : “nous faisons face à une difficulté : la rentrée 2012 aura été préparée en amont par la droite. Nous devrons améliorer la rentrée sans pour autant installer du précariat dans l'Education nationale ”. Et précise cependant "Nous reviendrons sur la règle de non remplacement d'un fonctionnaire sur deux, en premier lieu dans les domaines de l'éducation et de la sécurité.

Morale
Comme chaque année, il y a toujours un écran de fumée pour masquer l’incendie des suppressions de postes. Cette année, le coup de com’ du moment, c’est le “rétablissement” des cours de morale à l’École et ses relents de nostalgie fleurant bon l’odeur de l’encre et de l’encaustique sur les pupitres des écoliers récitant en chœur la maxime écrite par le maître en belles lettres rondes...
Une circulaire signée de Luc Chatel précise que «À l'école primaire, le développement moral de l'enfant doit faire l'objet d'une attention aussi soutenue que son développement intellectuel ou physique». Il s'agit d'aider chaque élève à renforcer sa conscience morale dans des «situations concrètes et en référence aux valeurs communes à tout honnête homme», insiste-t-on. Plus loin on indique que notre rôle d'enseignant est "d'expliciter la distinction fondamentale entre le bien et le mal"
Rappelez moi qui, dans un discours d’il a quelques années, comparait l’instituteur et le curé ?

Polémiques
Sur le marché de la polémique, les cours ont subi de fortes variations. Celle sur l’enseignement de l’histoire a commencé très fort avec un dossier du Figaro intitulé “Ce que nos enfants n'apprennent plus au collège ” où l’auteur ( un certain Dimitri Casali ) expliquait qu’on n’enseignait plus Clovis, Roland à Roncevaux, Napoléon au collège pour laisser la place (horreur ! malheur !) à «l'enseignement des civilisations extra-européennes»…
Mais après un départ fulgurant, cette polémique a vu sa note dégradée… Pour laisser la place à un débat qui avait déjà été amorcé avant les vacances par l’église catholique et les caciques de l’enseignement privé et qui a été relancé par 80 députés. Il s’agit bien sûr de la polémique sur les nouveaux programmes de SVT de Première où on évoque la construction de l’identité sexuelle. Rappelons que ces représentants du peuple dont les fondateurs de la Droite populaire, ont demandé le 30 août 2011 au ministre de l'Education nationale le retrait de manuels scolaires accréditant l'idée que l'identité sexuelle est autant le fruit de l'environnement socioculturel que de la biologie. Cette demande fait suite à plusieurs interpellations du ministre sur cette question au mois de juillet dernier.
On voit bien les visées électoralistes de cette intervention. Pour Richard Descoings, interviewé par Libérationc'est une polémique créée de toutes pièces ” et il propose ironiquement que dans la même logique on retire Simone de Beauvoir (l’auteure de la célèbre phrase on ne ne naît pas femme, on le devient) des programmes de littérature. Mais au delà de la basse manœuvre politicienne, il y a aussi des questions qui se posent. D’abord sur cette question du “genre”. On lira avec profit une mise au point de David Simard sur Rue89 et surtout l’explication lumineuse d’ Éric Fassin dans le magazine Têtu . Il y a aussi la question de savoir qui doit décider des programmes et du contenu des manuels. L’Express rappelle utilement que ce n’est pas le premier conflit sur les programmes. Les enseignants d’Histoire-Géographie ou de Sciences économiques et sociales le savent bien. Sur cette question, on pourra aller lire l’interview de Philippe Meirieu dans L’Express où il affirme que “ce n'est en aucun cas le rôle des députés de demander le retrait de manuels scolaires. L'assemblée nationale n'a pas à délibérer sur les programmes, sauf s'il s'agit de théories qui touchent aux valeurs de la nation telles que le négationnisme, les lois mémorielles, etc. Cela doit venir d'un consensus entre le ministre de l'Education nationale, de l'inspection générale et éventuellement des parents d'élèves. ”.
Même si le ministre, en bon libéral, a rappelé que les manuels étaient proposés par des entreprises privées en concurrence et qu’il n’y avait pas de manuel officiel, la polémique n’est pas calmée.Le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, Christian Jacob, dans une interview à La Croix, "propose qu'on mette très rapidement en place une mission d'information parlementaire sur les programmes dans les livres scolaires". 
"Eriger une idéologie en réalité scientifique me choque, a ajouté Christian Jacob. Que ce soit un débat de philo, pourquoi pas, mais pas en cours de science.”. Il rejoint aussi les propos de JF. Coppé qui disait dans Libération Ce qui est profondément choquant dans cette affaire, c’est que la théorie du genre, qui est une théorie défendue par des personnes mais combattue par d’autres, soit présentée comme une vérité scientifique alors que ça ne l’est pas” et il ajoutait ensuite “ C’est comme si on présentait dans les manuels d’économie la théorie marxiste comme une vérité scientifique ” (no comment…)
Qu’est-ce qu’une science ? Qu’est-ce qu’une théorie ?... 
La rentrée sera épistémologique....

Compétences et “capacité à penser”
Au delà de l’urgence de l’actualité de la rentrée et des polémiques qui s’éteindront (peut-être) rapidement, il faut signaler aussi dans cette revue de presse des textes qui nous invitent à réfléchir.
On délaissera très vite le livre d’entretiens entre Luc Chatel et Jean-Pierre Chevènement qui ne semble pas correspondre à la définition. C’est le cas en revanche de l’entretien croisé qu’on peut lire dans Le Monde entre Philippe Meirieu et Marcel Gauchet. Intitulé “Contre l'idéologie de la compétence, l'éducation doit apprendre à penser”, ce débat confronte les positions de ces deux intellectuels qu’on classe trop facilement dans les camps opposés des “pédagogues” et des “républicains”. Beaucoup de choses intéressantes dans cet échange et en particulier la réflexion sur les conditions de l’apprentissage à l’École aujourd’hui. L’analyse est assez sombre et désenchantée. Philippe Meirieu constate que “dans le monde du zapping et de la communication "en temps réel", avec une surenchère permanente des effets qui sollicite la réaction pulsionnelle immédiate, il devient de plus en plus difficile de "faire l'école".” et il poursuit avec cette belle formule : “ainsi, le système scolaire s'adresse-t-il à des élèves qui désirent savoir, mais ne veulent plus vraiment apprendre. Des élèves qui ne se doutent pas le moins de monde qu'apprendre peut être occasion de jouissance ”. Et Marcel Gauchet renchérit : “L'école est prise dans ce grand mouvement de déculturation et de désintellectualisation de nos sociétés qui ne lui rend pas la tâche facile. Les élèves ne font que le répercuter avec leur objection lancinante : à quoi ça sert ? Car c'est le grand paradoxe de nos sociétés qui se veulent des "sociétés de la connaissance" : elles ont perdu de vue la fonction véritable de la connaissance. ”.
Plus problématique et polémique est la partie sur les “compétences” qui donne son titre à cet entretien. Philippe Meirieu se positionne clairement contre ce qu’il croit être le travail par compétences. Lorsqu’il dit “de même qu'aucun métier ne se réduit à la somme des compétences nécessaires pour l'exercer, aucun savoir ne se réduit à la somme des compétences nécessaires pour le maîtriser.”, on ne peut qu’être d’accord. De même lorsqu’il s’élève contre les livrets de compétences qui juxtaposent des “compétences” disparates, on peut le suivre. Mais il poursuit ensuite : “Que peut bien signifier alors "l'élève a 60 % des compétences requises" ? La notion de compétence renvoie tantôt à des savoirs techniques reproductibles, tantôt à des capacités invérifiables dont personne ne cherche à savoir comment elles se forment. Ces référentiels atomisent la notion même de culture et font perdre de vue la formation à la capacité de penser”.
Il ne s’agit pas de transformer cette revue de presse en une chronique polémique, mais on peut considérer qu’il établit une confusion entre deux objets distincts. D’un côté la dérive technocratique observée avec les “livrets de compétences” où dans une sorte de taylorisme pédagogique (les “usines à cases” ) on découpe le travail en savoir-faire ou en “micro-compétences” évaluables et de l’autre la logique du travail (et pas seulement de l’évaluation…) par compétences. Tous les pédagogues qui travaillent dans cette direction savent bien que cela consiste à identifier des “ressources” (savoirs, savoir-faire, habiletés, capacités,…) que l’élève doit ensuite mobiliser pour réaliser une “tâche complexe” qui est bien la meilleure vérification de l’aptitude à penser. Dans cette perspective, les "compétences” ne alors sont rien d'autre que "des savoirs en action“. Et on a du mal dans ce cadre à comprendre le positionnement de Meirieu qui, au lieu de la pensée complexe et la nuance à laquelle il nous avait habitué, contribue à renforcer une opposition binaire et stérile. Et qui renforce le courant de tous ceux qui se saisissent du mot “compétences” dans une logique de refus fondée sur une critique pseudo-gauchiste pour justifier l’absence de réflexion sur l’évolution de l’enseignement.
L’intérêt cependant de cet échange c’est qu’il va (peut-être) amener les pédagogues et tous ceux qui se sont saisis de cette logique du socle et du travail par compétences à préciser leurs objectifs et à apporter des réponses à cette interpellation. Si les urgences de la rentrée le permettent…

Toutes mes excuses aux lecteurs de cette revue de presse pour le retard à l’allumage dans la reprise de cette chronique. Des soucis de santé m’ont empêché de me pencher ( !) sur les questions d’éducation autant que je le voulais. On peut espérer le retour à un rythme régulier (quotidien ? hebdomadaire ?) prochainement.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 02/09/11(certains articles payants)


Manuels scolaires : le mauvais procès des bon chic bon genre
Quatre-vingt députés UMP s’élèvent contre le contenu de livres de sciences de la vie qui insistent sur la dimension culturelle de l’identité sexuelle.
Lire la suite de l’article


Manuels de sciences: «c'est une polémique créée de toutes pièces»
Pour Richard Descoings, directeur de Sciences Po Paris, la polémique sur l'enseignement de la théorie du genre en SVT est «contraire à l'esprit même de la recherche scientifique».
Lire la suite de l’article


Les suppressions de postes, Chatel «assume» toujours
Le ministre de l'Education tenait son bilan de rentrée ce jeudi, sur fond d'effectifs réduits et de malaise des nouveaux enseignants en mal de formation.
Lire la suite de l’article


«Dans la France post-68, la morale est devenue un gros mot à l'école»
Le ministre de l'Education annonce des cours de morale dans les classes: l'occasion d'une petite remontée dans le temps, avec l'historien de l'éducation Claude Lelièvre.
Lire la suite de l’article


Ecole : une rentrée au chausse-pied
Face à la fonte des postes, les chefs d’établissement multiplient astuces et petites économies.
Lire la suite de l’article


Ecole : quand les postes sautent, c'est l'aide aux élèves qui trinque
Le SNPDEN, syndicat des chefs d'établissement, présentait ce lundi son enquête sur les effets des suppressions de postes répétées.
Lire la suite de l’article


10 ème mois de bourse: vous avez dit "annonce" ?
Une annonce qui est une confirmation d'annonce, en plus déjà à moitié concrétisée, est-elle encore une annonce ? C'est ce qu'a tenté de prouver le ministre de l'Enseignement supérieur Laurent Wauquiez en "annonçant" jeudi le dixième mois de bourse. Petite étude de cas.
Lire la suite de l’article


Des lycéens prennent leurs quartiers rue d’Ulm
Cette semaine, près de deux cents élèves issus en majorité de milieux populaires ont été accueillis par des normaliens pour préparer la rentrée
Lire la suite de l’article


Orientation sexuelle: 80 députés UMP réclament le retrait de manuels scolaires
80 députés UMP ont demandé mardi au ministre de l’Education nationale, Luc Chatel, le retrait de manuels scolaires qui expliquent «l’identité sexuelle» des individus autant par le contexte socio-culturel que par leur sexe biologique.
Lire la suite de l’article


L'homosexualité enseignée à l'école : une pilule qui passe mal
L'introduction, dans les manuels scolaires de la rentrée, d'un chapitre sur l'orientation sexuelle heurte plusieurs associations familiales.
Lire la suite de l’article


---------------------------------------------
Le Figaro du 02/09/11


Une rentrée scolaire sous le signe de la personnalisation
Luc Chatel défend ses réformes et annonce les prochains grands débats sur l'éducation.
Lire la suite de l’article


Les futurs profs s'entraînent à la tenue de classe
À cinq jours de la rentrée, ils reçoivent les derniers conseils.
Lire la suite de l’article


Rentrée scolaire : un casse-tête pour les proviseurs
Les suppressions de postes rendent l'organisation des emplois du temps particulièrement complexe.
Lire la suite de l’article


Des travaux d'intérêt général contre l'indiscipline à l'école
Une mesure de responsabilisation est instaurée à la rentrée pour réduire le recours à l'exclusion.
Lire la suite de l’article


«À l'école, toute infraction doit être sanctionnée»
Le ministre de l'Éducation nationale annonce que les violences verbales feront l'objet d'une procédure disciplinaire.
Lire la suite de l’article


Ce que dit la circulaire sur les leçons de morale à l'école
Le texte, que Le Figaro a pu consulter, va être envoyé aux recteurs dans la semaine.
Lire la suite de l’article


À l'approche de la rentrée, les «petits cours» font le plein
Alors que l'engouement pour les stages de prérentrée orchestrés par des organismes de soutien ne se dément pas, le ministère de l'Éducation aménage les siens. Ces derniers concernent désormais 15 % des élèves de CM1 et CM2.
Lire la suite de l’article


Les grandes nouveautés de la rentrée scolaire
Philosophie en seconde, évaluation en cinquième ou prépa-pro en troisième seront au menu dès lundi prochain.
Lire la suite de l’article


Quand les ordinateurs remplacent les profs
Une note du ministère aux recteurs encourage les initiatives d'enseignement à distance.
Lire la suite de l’article


Au niveau éducatif, 
«qui aime bien frustre bien»
Didier Pleux, docteur en psychologie du développement et psychothérapeute, vient de publier Un enfant heureux, aux Éditions Odile Jacob.
Lire la suite de l’article


Ce que nos enfants n'apprennent plus au collège
Le saviez-vous ? Clovis, Saint Louis ou François I er , mais aussi Henri IV, Louis XIV ou Napoléon ne sont plus étudiés dans les collèges français ! Rayés des programmes ou relégués en option. Raison invoquée par l'Education nationale: il faut consacrer du temps, entre la sixième et la cinquième, à «l'enseignement des civilisations extra-européennes», de l'empire du Mali à la Chine des Hans. C'est ce scandale pédagogique et culturel que dénonce l'historien Dimitri Casali dans son salutaire Altermanuel d'histoire de France (Perrin), dont Le Figaro Magazine publie des extraits. Superbement il lustré, l'ouvrage se présente comme un complément idéal aux manuels scolaires recommandés (ou imposés) par les professeurs de collège. Qui fixe les programmes scolaires en histoire ? L'enquête du Figaro Magazine montre que la question engage l'avenir de notre société.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr (certains articles payants) du 02/09/11



Manuels scolaires : Christian Jacob plaide pour la mise en place d'une mission parlementaire
Le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, Christian Jacob, "propose qu'on mette très rapidement en place une misson d'information parlementaire sur les programmes dans les livres scolaires", dans une interview publiée vendredi dans "La Croix".
Lire la suite de l’article


Pour les professeurs stagiaires, la rentrée est "brutale"
Le premier rang reste vide. Au fond de la salle, un vague murmure peine à mourir malgré le début du discours du principal. Dans leur coin, deux enseignantes commentent leur emploi du temps, se couvrant la bouche, un regard furtif vers le chef d'établissement : trois jours avant leurs élèves, les professeurs ont fait leur rentrée, vendredi, certains pour la première fois de leur carrière. Dans cette salle du collège Rameau, à Versailles, dans les Yvelines, trois enseignants se préparent à cette rentrée, marquée pour la deuxième année par l'application de la très contestée réforme de la formation des enseignants.
Lire la suite de l’article


Education : Martine Aubry veut négocier "un nouveau contrat" avec les syndicats (édition abonnés)
L'école sera au cœur du débat de la présidentielle 2012. Alors que le chef de l'Etat a déjà posé quelques jalons, Martine Aubry présente son projet : une école rénovée où l'enseignant a de nouvelles missions.
Lire la suite de l’article


Le toilettage en profondeur des baccalauréats technologiques continue
Cette année, les bacs industriels sont repensés. A la rentrée 2011, trois nouvelles premières technologiques sont mises en place. Elles s'appellent STI2D (Sciences et technologies de l'industrie et du développement durable), STL (Sciences et technologies de laboratoire) et STD2A (Sciences et technologies du design et des arts appliqués).
Lire la suite de l’article


Conseils pour aborder « la première heure », et les suivantes !
Aujourd'hui, c'est la pré-rentrée pour les professeurs. A cette occasion, Jean-Michel, professeur d'histoire-géographie, nous fait part de la trame d'une intervention qu'il avait animée auprès de collègues entrant dans le métier. Prenez-en bonnes notes pour votre premier jour devant les élèves, et bonne pré-rentrée à tous !
Lire la suite de l’article


Rentrée scolaire des enseignants : la droite et la gauche s'accrochent
L'un assume, l'autre condamne. Luc Chatel et Martine Aubry ne parviennent pas à se mettre d'accord. Tous deux ont cependant souhaité ouvrir le débat sur les missions des enseignants du secondaire.
Lire la suite de l’article


Les agrégés critiquent le débat sur le statut des enseignants
Le temps de travail des enseignants "n'est pas un sujet tabou", a déclaré jeudi le ministre de l'Education nationale, Luc Chatel, lors de la conférence de presse de rentrée.
Lire la suite de l’article


2012 : le statut des enseignants au cœur du débat
C'est un dossier explosif. Tellement explosif que depuis soixante ans, les gouvernements successifs se sont bien gardés d'y toucher : le statut des enseignants du public, en particulier leurs obligations horaires. Depuis 1950, un décret de quelques lignes précise que la mission du professeur est d'assurer 15 heures de cours hebdomadaires s'il est agrégé et 18 heures s'il ne l'est pas. Les enseignants d'aujourd'hui ont construit leur identité professionnelle sur cette définition, même s'ils font bien autre chose que donner des cours.
Lire la suite de l’article


Repenser le statut des profs sans les déstabiliser, un défi
C'est la clé de voûte du système. Ils sont 800 000 et portent sur leurs épaules une école qui flanche faute d'avoir changé à temps. Une école qui ne sait plus comment transmettre à force d'hésiter entre s'adapter ou résister. Une école qui ne va plus très bien, alors qu'on a longtemps cru que notre système était un modèle.
Lire la suite de l’article


Luc Chatel veut remettre au goût du jour les leçons de morale à l'école
Le ministre de l'éducation, Luc Chatel, assure qu'il souhaite rétablir les leçons de morale en classes de primaire et annonce une circulaire imminente sur ce sujet, dans une interview publiée, mercredi 31 août, dans Aujourd'hui en France/Le Parisien.
Lire la suite de l’article


Enseignants stagiaires : comment on fait tout dire au sondage
Les chiffres sont "tombés" lundi 29 août : 92 % des enseignants stagiaires jugent leur situation professionnelle satisfaisante ; 87 % font un bilan positif de la réforme de la formation. Tous deux sont extraits du sondage Ipsos* réalisé, mi-juillet, pour le ministère de l’éducation nationale, et rendu public lundi 29 août, premier jour d’une semaine chargée pour les 16 000 enseignants stagiaires ayant obtenu leur concours au printemps. A quelques jours de leur "mise en responsabilité" devant les élèves, ces débutants enchaînent pendant quelques jours – "cinq", soutient Luc Chatel, mais parfois moins – des stages de "tenue de classe" et des formations accélérées (pédagogie, didactique, premiers cours)... en vue, en théorie, d’être prêts le 5 septembre.
Lire la suite de l’article


Cours de soutien scolaire : une niche fiscale à supprimer ?
Alors que le gouvernement s’apprête à supprimer des niches fiscales pour réduire le déficit public, celle qui permet de déduire de ses impôts une partie du coût des cours de soutien à domicile est-elle menacée ? Ancienne ministre de l’Enseignement supérieur, la toute nouvelle ministre du Budget, Valérie Pécresse est en tout cas bien placée pour en connaître les effets pervers.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 02/09/11



Education: travailler plus pour ne pas gagner plus, Luc Chatel y pense pour les professeurs
Pour compenser les 4.800 nouvelles suppressions de poste en collège et lycée cette année et les prochaines coupes claires que prévoit Nicolas Sarkozy s'il gagne la Présidentielle de 2012, Luc Chatel a bien une idée en tête: toucher au temps de travail des enseignants du second degré. Il l'a dit lui-même lors d'un point presse ce jeudi: "Réfléchir aux missions ne me paraît pas un sujet tabou".
Lire la suite de l’article


Orientation sexuelle dans les manuels scolaires : relance de la controverse
Le Parti socialiste et le syndicat Unsa-Education s'élèvent mercredi contre l'initiative de 80 députés UMP qui réclamaient mardi le retrait d'un manuel de sciences de la classe de première dont ils contestent un chapitre sur l'identité sexuelle des individus.
Lire la suite de l’article


Une rentrée des classes toujours plus chère
Selon la Confédération syndicale des familles, le coût de cette rentrée scolaire serait en hausse de 3,1 %, la plus forte augmentation depuis 2008. Un nouveau coup dur pour les familles modestes.
Lire la suite de l’article


Des manuels scolaires constestés
La droite populaire veut voir retirés les nouveaux manuels de SVT évoquant « l’identité sexuelle ».
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 02/09/11



Luc Chatel : «Je fais revenir la morale à l’école»
A cinq jours de la rentrée, le ministre de l’Education nationale est venu à la rencontre de parents, réunis au siège de notre journal, à Saint-Ouen.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
France Soir du 02/09/11



“Enseigner en ZEP, j’en rêvais !”
Tim Thomas va enseigner l’éducation physique, soulagé d’avoir profité d’une formation pratique, contrairement à beaucoup de profs stagiaires.
Lire la suite de l’article


Luc Chatel et ses leçons de morale
Luc Chatel propose une nouvelle mesure ce mercredi. Le ministre de l'Éducation nationale aimerait rétablir les leçons de morale en classes de primaire.
Lire la suite de l’article


Éducation : Pour les profs, c'est la rentrée !
Les professeurs sont appelés à se rendre dans leurs établissements ce vendredi. Pour eux, c'est déjà la rentrée avant de retrouver leurs élèves, lundi.
Lire la suite de l’article


Identité sexuelle : Vanneste accuse un "lobby gay"
Christian Vanneste, le député du Nord (UMP), voit la main du "lobby gay" derrière l'enseignement de la théorie du genre au lycée.
Lire la suite de l’article


Education : “L’école fabrique des illettrés”
Indignation à la veille de la rentrée, un instituteur dénonce les méthodes de lecture en vigueur à l’école primaire, responsables selon lui de l’échec d’un grand nombre d’élèves.
Lire la suite de l’article


Enseignement : Revoilà les leçons de morale !
Les bons vieux cours de morale restent d’actualité : une circulaire ministérielle doit préciser aujourd’hui aux enseignants le contenu des leçons à donner aux élèves de primaire.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 02/09/11



Christian Jacob : «Je propose une mission parlementaire sur les livres scolaires»
Christian Jacob était jeudi 1er septembre l’invité de l’émission « Face aux chrétiens » animée par Dominique Chivot.
Lire la suite de l’article


Fragments d’adolescence
Pendant près de sept ans, Béatrice Bakhti a suivi des adolescents suisses. Elle dresse un portrait sensible de cette période complexe
Lire la suite de l’article


La grande école, ce Saint-Graal
Le documentaire de Carine Mournaud suit le parcours de lycéens de milieu modeste se préparant au difficile concours de Sciences-Po Lille.
Lire la suite de l’article


Aider son enfant à réussir à l’école
Avec la rentrée, de nombreux parents se trouvent confrontés à une même interrogation : comment préparer et aider leur enfant ou leur adolescent à réussir ?
Lire la suite de l’article


Les enseignants font leur rentrée vendredi
Près de 840.000 enseignants se rendent, vendredi 2 septembre, dans leurs établissements pour préparer la rentrée des 12 millions d'élèves, lundi. Parmi eux, plusieurs milliers de professeurs débutants lancés à plein temps devant leur classe sans avoir jamais fait cours auparavant.
Lire la suite de l’article


Mgr Pierre d’Ornellas : « Des demi-vérités sont plus catastrophiques que des demi-mensonges »
Mgr Pierre d’Ornellas, qui a mis en place un groupe de travail sur la théorie du genre, ne souhaite pas s’exprimer sur la démarche des députés.
Lire la suite de l’article


Le succès grandissant et controversé du soutien scolaire en ligne
Dans un contexte de fort développement des cours privés, le soutien scolaire payant sur Internet connaît un succès croissant.
Lire la suite de l’article


Les diplômes de théologie bientôt reconnus par l’Etat
Dans quelques jours, l’État et le Saint-Siège devraient annoncer la reconnaissance des diplômes canoniques délivrés par les universités catholiques.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 02/09/11



Italie: une enseignante titularisée après 37 ans de précarité
Après 37 ans de contrats précaires, une enseignante italienne a appris avec émotion sa titularisation dans un collège sicilien, à l'âge de 63 ans et à deux ans de la retraite, rapporte vendredi la presse italienne.
Lire la suite de l’article



L'éducation à l'environnement investit de plus en plus les bancs de l'école
Construire une ville pour 10.000 personnes en respectant l'environnement, trouver comment nourrir 9 milliards de personnes d'ici 2050 ou de gérer durablement les ressources de nos océans: ces thèmes dignes de sommets des Nations unies sont désormais en bonne place à l'école, au collège et au lycée.
Lire la suite de l’article


Rentrée des enseignants, avant leurs élèves lundi
Les quelque 840.000 enseignants des écoles, collèges et lycées se rendent vendredi dans leurs établissements, dont plusieurs milliers de professeurs débutants lancés à plein temps devant une classe, pour beaucoup sans avoir fait cours auparavant.
Lire la suite de l’article



Chatel défend le bilan d'un quinquennat qui aura profondément bousculé l'école
Le ministre de l'Education nationale revient ce jeudi matin lors de sa conférence de presse de rentrée sur les réformes et les expérimentations menées depuis 2007 qui, sur fond de révision générale des politiques publiques, ont commencé à transformer l'école. Mais l'ont aussi déstabilisée.
Lire la suite de l’article


La rentrée des enseignants prend un tour politique avant 2012
Près de 860.000 enseignants retrouvent ce matin leurs établissements, alors que le débat sur les suppressions de postes dans l'Education nationale ainsi que sur la mission des professeurs s'aiguise à l'approche de 2012.
Lire la suite de l’article


Rythmes scolaires, statut, effectifs : ce que proposent les candidats à la primaire socialiste
Les postulants socialistes à l'Elysée profitent de la rentrée pour dévoiler leurs propositions de réforme de l'Education nationale.
Lire la suite de l’article


L'éducation à l'environnement investit de plus en plus les bancs de l'école
Construire une ville pour 10.000 personnes en respectant l'environnement, trouver comment nourrir 9 milliards de personnes d'ici 2050 ou de gérer durablement les ressources de nos océans: ces thèmes dignes de sommets des Nations unies sont désormais en bonne place à l'école, au collège et au lycée.
Lire la suite de l’article


Les professeurs stagiaires satisfaits de leur métier, pas de leur formation
Les professeurs stagiaires qui ont inauguré en 2010-2011 la réforme très contestée de la formation des enseignants sont très satisfaits de leur métier, mais par de leur formation, selon un sondage Ipsos commandé par le ministère de l'Education nationale et communiqué à l'AFP.
Lire la suite de l’article


Les syndicats mettent la rentrée scolaire sous pression
La rentrée scolaire sera particulièrement politique cette année. Avec en ligne de mire le débat présidentiel et les élections professionnelles d'octobre prochain. A quelques jours du retour des élèves en classe, le SNUipp-FSU, principal syndicat du premier degré, s'est d'emblée hier, lors de sa conférence de presse de rentrée, positionné afin de «peser dans le débat public sur l'école», selon son secrétaire général, Sébastien Sihr. D'abord en revenant sur l'impact des suppressions de postes dans le premier degré. Car, avec près de 9.000 postes de moins le 5 septembre, une fermeture nette de 1.500 classes et une hausse des effectifs, cette rentrée, estime Sébastien Sihr, sera « difficile », avec des conséquences sur «les conditions d'apprentissage».
Lire la suite de l’article


Cours de soutien privés : un marché de plus de 2,2 milliards d'euros
Dopés par le chèque emploi-service, les cours privés connaissent un engouement important en France. Notamment à l'approche de la rentrée scolaire.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 02/09/11



Education: Les directeurs d'école dénoncent la fin de l'aide administrative
Des centaines de contrats emplois vie scolaire ne vont pas être renouvelés pour cette rentrée...
Lire la suite de l’article


Programmes scolaires: «En France, on enseigne une histoire culpabilisante»
Dimitri Casali, historien et auteur d’une trentaine d’ouvrages dont «L'altermanuel d'histoire de France -Ce que nos enfants n'apprennent plus au collège» (Ed. Perrin), tacle les choix faits en matière d'enseignement...
Lire la suite de l’article


Jack Lang : «Une vraie politique de la terre brulée qui sacrifie l'avenir de nos enfants»
Dans un ouvrage au vitriol qui parait jeudi, l'ancien ministre de l'Education, Jack Lang, fustige la politique éducative menée depuis 2007...
Lire la suite de l’article


Rentrée: Chatel assume les postes supprimés, craintes du PS
PARIS - A la veille de la rentrée des enseignants, le ministre de l'Education nationale Luc Chatel a dressé jeudi un bilan des réformes depuis 2007 en "assumant" les postes supprimés, sans convaincre Martine Aubry qui voit une "rentrée épouvantable".
Lire la suite de l’article


Rentrée des enseignants: «Il y a un côté détendu, mais tu sens bien que le boulot redémarre»
Deux professeurs racontent à «20Minutes» leur retour en classe, sans les élèves...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 02/09/11



Instit' depuis 24 ans, je suis venu vous dire que je démissionne Par Laurent Ott, Instituteur
Un ancien directeur d'école nous a fait parvenir la lettre de démission qu'il vient d'envoyer à l'inspecteur d'académie de l'Essonne. Il y explique ne plus avoir sa place au sein d'un système éducatif qui n'a que faire d'une pédagogie respectueuse de l'enfant
Lire la suite de l’article


Ivry-sur-Seine : 1968-2012, un lycée rouge qui bouge toujours
Sur l'aile sud-est du périphérique parisien, Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) tient bon après la mue d'autres banlieues rouges. Chantal Bourvic, élue PCF, est un pur produit du lycée Romain-Rolland. Prof depuis 33 ans et ex-lycéenne. A l'époque, le bahut vient d'ouvrir, c'est une annexe du lycée Henri-IV, « une victoire » arrachée à l'Education nationale par le conseil municipal communiste.
Lire la suite de l’article


Luc Chatel et les chiffres de l'école : je t'aime, moi non plus
Décidement, Luc Chatel aime les chiffres. La réciproque, par contre, n'est pas automatique. En cette veille de rentrée, le ministre de l'Education nationale ne sèche pas sur un exercice de maths. Il préfère ressortir de son cartable ses fiches favorites : une ribambelle de chiffres cités dans son premier ouvrage en librairie ce 1er septembre et dont EducPros publie les meilleures feuilles.
Lire la suite de l’article


Théories du genre : députés UMP sous influence catho
Portée par 80 députés, la fronde contre les questions de genre (sexuel) au lycée a été menée par des catholiques conservateurs.
Lire la suite de l’article


Genre, sexe, orientation sexuelle, les députés UMP confondent tout
Quatre-vingts parlementaires, dont les fondateurs de la Droite populaire, ont demandé le 30 août 2011 au ministre de l'Education nationale le retrait de manuels scolaires accréditant l'idée que l'identité sexuelle est autant le fruit de l'environnement socioculturel que de la biologie. Cette demande fait suite à plusieurs interpellations du ministre sur cette question au mois de juillet dernier.
Lire la suite de l’article


Brandir le mérite scolaire pour ne pas lutter contre les inégalités par Jean Baptiste Mauvais
Rentrée des classes. L'école républicaine, laïque, a sa grand-messe, et sa Sainte Trinité : élitisme républicain, mérite, égalité des chances. Ces principes ont connu un regain de vie significatif dans le discours public et politique depuis la campagne présidentielle de 2007. Le souhait d'un retour à l'école de l'oncle Jules Ferry, hussards noirs et bon sens retrouvés, promettait davantage que le plaisir fugace d'un parfum suranné : l'efficacité sociale – et politique, pour ceux qui la prônaient. Valorisant les efforts de chacun, promettant une juste rétribution en fonction des talents et des capacités individuelles, le mérite et l'égalité des chances semblaient frappés au coin du bon sens. L'un et l'autre posent problème, pourtant : erronés d'un point de vue sociologique, ils menacent dans la pratique la cohésion sociale. Les sociologues Marie Duru-Bellat dans « Le mérite contre la justice », et François Dubet, dans « Les places et les chances », en ont interrogé les mécanismes, les présupposés et les effets problématiques.
Lire la suite de l’article


Loi Facebook : une association d'enseignants poursuit le Missouri
Le 6 août, Rue89 publiait un article concernant l'interdiction récente, pour les enseignants des écoles publiques du Missouri, d'être « amis » avec leurs élèves sur les réseaux sociaux, et de leur envoyer des messages privés. L'association des enseignants publics du Missouri (MSTA) critique cette mesure, convaincue qu'elle limite les professeurs dans leurs droits et l'exercice de leur fonction. Elle nous a fait part de sa décision de poursuivre l'Etat du Missouri en justice, expliquant dans un communiqué :
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 02/09/11



Suppression des postes d'enseignants. 82% des Français sont contre
La politique de non-remplacement d'un enseignant sur deux partant à la retraite est une «mauvaise chose» pour 82% des Français, selon un sondage CSA commandé par le SNUipp-FSU, principal syndicat des professeurs des écoles, et rendu public jeudi.
Lire la suite de l’article


Rentrée scolaire : « le sur-mesure » de Luc Chatel
Moins d'enseignants et plus d'élèves... Le ministre de l'Éducation nationale balaie la critique et se veut rassurant. Le système éducatif se modernise...
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 02/09/11



Education : ce que proposent les socialistes
Sur tous les thèmes, le PS veut contrer le gouvernement. Jeudi, veille de rentrée du corps enseignant, les candidats à la primaire sont sur le terrain et renouvellent leurs ambitions en matière d’éducation. Revue de détails des propositions de chaque prétendant à l’investiture socialiste.
Lire la suite de l’article


Education : Chatel promet la révolution
Jeudi matin, Luc Chatel a tenu sa traditionnelle conférence de presse de la rentrée. Une manière pour le ministre de l'Education d'évoquer les nouveautés et de détailler la politique gouvernementale, qui sera centrée sur "la personnalisation". L'occasion de faire le point sur les propositions éducatives du PS, d'Europe Ecologie - Les Verts ou encore du Front national.
Lire la suite de l’article


Chatel : "Mon plan pour sécuriser le bac
A la suite des fuites concernant l’épreuve de mathématiques du baccalauréat S 2011, un premier rapport a été rendu mi-juillet au ministre de l’Éducation nationale pour sécuriser l’examen. Luc Chatel livre au Journal du Dimanche les principales mesures anti-fraudes, qui seront appliquées dès juin 2012.
Lire la suite de l’article


Chatel à la rescousse des colos
Jeudi, Luc Chatel a annoncé sur Europe 1 vouloir "pérenniser" le système des colonies de vacances, dont la Cour européenne de justice (CEJ) a épinglé les contrats de travail des animateurs. Le ministre de l'Education a annoncé la mise en place d'un groupe de travail.
Lire la suite de l’article


Enfants : les vacances ont-elles été réussies?
Alors que la rentrée scolaire s'annonce, Jean-Didier Urbain (*), anthropologue à l’université Paris-Descartes, explique ce que sont des vacances épanouissantes pour les plus jeunes.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 02/09/11


Les nouveautés de la rentrée scolaire 2011
Entre enseignements en langues étrangères et nouvelles filières professionnelles, la rentrée 2011 inaugure de nouvelles réformes.
Lire la suite de l’article


Les profs ont fait leur rentrée ce vendredi
Depuis la "masterisation", beaucoup d’enseignants débutants arrivent dans leur classe sans n’avoir jamais fait cours auparavant.
Lire la suite de l’article


L'histoire au programme mais pour combien de temps encore ?
Les enseignants préparent leur rentrée. Les élèves profitent des derniers jours de liberté. Dans ce contexte bien choisi, Le Figaro magazine a décidé de déterrer un vieux marronnier aux logiques bien huilées : celui d’un enseignement de l’Histoire de France en danger. 

Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 02/09/11


Identité sexuelle: "L'enseignement est là pour remplacer les clichés"
80 députés UMP ont demandé à Luc Chatel le retrait des manuels scolaires de SVT du chapitre sur l'identité sexuelle. La réaction de Philippe Meirieu, spécialiste de la pédagogie et président du conseil fédéral d'Europe-Ecologie Les Verts.
Lire la suite de l’article


Les enseignants en classe pour préparer la rentrée
C'est d'abord aux 860 000 enseignants de reprendre le chemin de l'école pour leur pré-rentrée, avant les élèves lundi.
Lire la suite de l’article


Les programmes scolaires au coeur des controverses
80 députés ont demandé le retrait des nouveaux manuels de SVT à cause de l'enseignement de la théorie des genres. Retour sur les derniers conflits autour des programmes scolaires.
Lire la suite de l’article


Le projet pour l’école d’Arnaud Montebourg
Ce matin, au siège du PS rue de Solférino, Arnaud Montebourg avait invité la presse pour présenter ses 32 propositions pour l’école (à télécharger gratuitement sur http://www.desideesetdesreves.fr/content/mon-projet-pour-lecole/). Il y a avait assez peu de journalistes dans la salle. « Normal, me glisse un collègue qui suit le PS, c’est toujours comme ça quand on attaque les questions de fond ». Ha bon…
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 02/09/11


La fascinante rentrée de Luc Chatel
Tout va bien. Tout va même au mieux. C'est l'impression qu'a pu donner Luc Chatel en présentant la rentrée 2011 le 1er septembre. Pourquoi ? Comment ? Parce que tout pourrait être pire !
Lire la suite de l’article


Sésame, le premier contre-manuel des enseignants
Est-ce aux enseignants à faire les programmes ? "Normalement non", nous dit Marjorie Galy, présidente de l'Association des professeurs de SES (APSES). "Si tout avait été normal et démocratique dans la rédaction du programme , on aurait pas eu besoin d'agir ainsi". Car ce que vient de faire l'Apses est tout à fait nouveau dans l'enseignement secondaire. Pour la première fois, des enseignants éditent un manuel gratuit qui permet de contourner le programme officiel.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Touteduc (accès payant) du 02/09/11


Luc Cédelle quitte la rubrique "éducation" du Monde
Luc Cédelle quitte la rubrique "éducation" du Monde, selon les informations recueillies par ToutEduc. Il s'occupera des pages "disparitions" du quotidien. A l'origine journaliste social, ayant commencé sa carrière à l'ACP (Agence centrale de presse), il a découvert la question scolaire lorsqu'il est entré en 1997 au "Monde de l'Education", alors dirigé par Jean-Michel Djian. Il devrait continuer d'alimenter son blog (ici) et prépare deux livres, l'un d'entretiens avec Philippe Meirieu et l'autre sur la crise qu'a connue l'enseignement supérieur lors des débats sur l'autonomie des universités.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 02/09/11


L'éducation: un thème prioritaire?
C’est ce qui apparaissait déjà en juillet ; et cela semble se confirmer en cette rentrée scolaire si l’on en juge par un récent sondage et par les interventions ou initiatives actuelles de plusieurs candidats déclarés.

Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Slate.fr du 02/09/11



Rien vu...


----------------------------------------------
ÉducPros du 02/09/11


Rentrée 2011 au lycée : qui paie l’addition des suppressions de postes ?
Quelque 66.000 suppressions de postes dans l’Éducation nationale en 4 ans, cela se ressent, cela se voit. Quelles sont les conséquences dans les lycées ? Enquête sur ceux qui paient la facture et sur les compromis des proviseurs à l'heure de donner les emplois du temps aux enseignants.
Lire la suite de l’article


Luc Chatel fait sa rentrée… littéraire
Luc Chatel, le ministre de l’Éducation nationale, fait (aussi) sa rentrée dans les librairies ce jeudi 1er septembre 2011. Son premier ouvrage, « Le monde qu’on leur prépare - École, Économie, Etat », paraît chez Plon. Il s’agit d’un livre d’entretiens avec Jean-Pierre Chevènement, ministre sous François Mitterrand et candidat à l’élection présidentielle de 2012, dirigés par le journaliste Nicolas Beytout. Notation et formation des enseignants, politique budgétaire, programmes, rythmes scolaires... les deux ministres de l’Éducation (à 25 ans d’intervalle) confrontent leurs idées sur des sujets d’actualité. Les bonnes feuilles sur EducPros.
Lire la suite de l’article


Professeur débutant : trois livres pour mieux vivre sa rentrée
A l’heure où les enseignants débutants éprouvent le tract intense de la première fois, trois livres - publiés à la rentrée - ambitionnent de les faire réfléchir au regard qu’ils portent sur les enfants, les adolescents et le métier d’enseignant avant de franchir la porte de la classe. Rencontre avec leurs auteurs, qui partagent le souci de donner des conseils et non des leçons.
Lire la suite de l’article


Rentrée 2011 : Luc Chatel en mode libéral
De la personnalisation, c’est-à-dire de la « pédagogie individualisée », de la « différenciation dans les parcours », de « l’autonomie » : voilà les mots clés de la rentrée présentée par Luc Chatel, le ministre de l’Éducation nationale, à la presse le 1er septembre 2011. « Parce que chaque enfant est différent ». Des principes qui se retrouvent à travers plusieurs dispositifs mis en place ou développés en 2011. Exemples.
Lire la suite de l’article


Formation des enseignants : Jean-Michel Fourgous chargé d’une mission sur l’intégration du numérique dans la pédagogie
Jean-Michel Fourgous, député-maire UMP d’Elancourt (Yvelines), a été nommé par le Premier ministre, François Fillon, à la tête d’une mission sur l'évolution de la pédagogie par l'utilisation du numérique, auprès de Laurent Wauquiez, ministre de l'Enseignement supérieur.
Lire la suite de l’article


Théorie du genre : les manuels scolaires de SVT dans la tourmente
Quatre-vingt députés UMP ont exigé le retrait des manuels scolaires de SVT de première L et ES, qui abordent, pour cette rentrée, l’homosexualité et la transsexualité. Que disent exactement ces ouvrages ?
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
VousNousIls du 02/09/11



Rentrée 2011 : le SE-Unsa se prépare à "une année combative"
La traditionnelle conférence de rentrée du SE-Unsa s'est tenue ce mardi 30 août. A cette occasion, le syndicat a dressé le bilan des politiques éducatives menées ces cinq dernières années, et est revenu sur les grands enjeux de la rentrée 2011. Vousnousils.fr y a assisté.
Lire la suite de l’article


Une rentrée 2011 préoccupante (Snuipp-FSU)
Vousnousils.fr a assisté le 25 août à la conférence de rentrée du Snuipp-FSU. Sébastien Sihr, secrétaire général, est revenu sur les principales insuffisances du système éducatif pour le premier degré : faiblesse des salaires, suppressions de postes, "situation critique" des directeurs d'école…
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.



La démocratie a besoin de la presse.

La presse a besoin de lecteurs pour vivre…

Lisez et achetez des journaux !

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.