jeudi, septembre 22, 2011

Revue de presse du jeudi 22 septembre 2011





- “pression scolaire” – les chiffres de Hollande – “élève fourbe” -


la “pression scolaire”

Mercredi 21 septembre se tenait la quatrième journée du refus de l’échec scolaire organisée par l’AFEV (Association de la fondation étudiante pour la ville) et Curiosphère. Le thème retenu cette année était Les familles face à la pression scolaire et le parrain en était Boris Cyrulnik.
La “pression scolaire” est un très bon thème pas assez exploré jusque là. Or, comme le dit le texte de cadrage, “en France, le diplôme a un poids tel qu’il est plus que jamais indispensable tant pour s’insérer dans la vie professionnelle que pour y évoluer. Tous les parents y compris ceux de milieu populaire ont intégré l’impérieuse nécessité pour leurs enfants d'obtenir un diplôme, perçu souvent comme l’unique levier potentiel d’ascension sociale : l'école constitue, pour les familles populaires, leur unique recours. Aussi la réussite scolaire de leurs enfants devient-elle une préoccupation majeure. Symétriquement la perspective de l’échec scolaire ou de la sortie sans diplôme de son enfant est vécue comme une source d’angoisse pour chaque parent. ”. Et cette angoisse a des répercussions très concrètes avec le développement du soutien scolaire (qu’on peut d’ailleurs qualifier de “marché de l’angoisse”) et l’importance prise par les devoirs.
Selon l’enquête Trajectoires/Afev, menée auprès d’un panel de parents dont les enfants sont aidés par l’association 59 % des parents d'élèves en milieu populaire assimilent les devoirs à un moment «difficile». Ils sont également 56 % à déclarer se disputer avec leurs enfants à cause des notes. Les familles interrogées mettent aussi en lumière trois actions essentielles qui permettraient de «changer l'école» : « permettre aux enfants plus faibles de réussir» (40,8 %), « qu'il y ait moins de tensions entre élèves» (39,5 %), et « savoir mieux aider mon enfant» (37,1 %). C'est la première fois qu'une telle enquête concernant les parents est menée, alors que celle concernant les enfants des quartiers populaires en est à sa quatrième édition. L'étude 2011 montre que 57 % des élèves s'ennuient à l'école, et 27 % seulement déclarent l'aimer. Et pour les élèves, la pression est aussi là, comme le rappelle Eunice Mangano-Lunetta, la déléguée générale de l’AFEV à EducPros : 43% des enfants ont mal au ventre avant d'aller à l'école, un tiers ne se sent pas respecté à l'école, 70% connaissent des difficultés de compréhension mais seulement 46% osent lever le doigt...
A l’issue de cette journée (à laquelle le CRAP-Cahiers Pédagogiques était aussi associé) L'AFEV a annoncé qu'elle proposerait un "pacte du refus de l'échec scolaire" aux candidats aux présidentielles. Espérons que ce pacte créera plus d’engagements que le pacte écologique signé en son temps par tous les candidats de 2007…

les chiffres de Hollande
Puisque nous parlons de candidats à la présidentielle continuons sur ce sujet…
Sur l'école, François Hollande a parfaitement raison”, c’est le titre d’une chronique de Gérard Courtois, journaliste au Monde. Retenons cette phrase qui résume la position de l’auteur “Sa proposition est simplificatrice ? Oui, et c'est son mérite de ne pas tourner autour du pot, de mettre - simplement autant que symboliquement - le doigt sur la dégradation du système éducatif français et sur l'une de ses causes centrales : l'affaiblissement des moyens que la République lui consacre, au point qu'il n'apparaît plus comme un investissement essentiel pour le pays, mais comme un fardeau qu'il faudrait à tout prix alléger. ”.
Et Gérard Courtois de rappeler les deux études récentes de l’OCDE et du CESE que nous avons évoqué dans une précédente chronique. Et qui concluaient l’une comme l’autre sur l’inefficacité et l’inégalité présentes dans le système éducatif français. L’auteur concède qu’ “ embaucher en cinq ans 60 000 professeurs supplémentaires ne résoudra pas par magie les problèmes graves ainsi pointés. Comme dirait Mme Aubry, c'est un peu plus complexe. Effectivement, car bien des facteurs doivent se conjuguer pour améliorer l'efficacité d'un système éducatif : l'attractivité du métier d'enseignant, la formation des professeurs (aujourd'hui saccagée), leur statut et les conditions dans lesquelles ils travaillent, les dispositifs pédagogiques, notamment de soutien aux élèves les plus faibles, l'organisation de la carte scolaire, celle des rythmes scolaires, etc.”. Mais il ajoute “Encore faut-il, au préalable, mettre clairement un terme à la logique malthusienne et destructrice à l'oeuvre depuis dix ans. […] Et que l'on n'objecte pas que la France n'aurait pas les moyens de recruter 60 000 enseignants de plus en cinq ans : cela équivaudrait au coût d'une seule année d'allégements fiscaux accordés au secteur de la restauration (2,5 milliards d'euros) ! Gouverner, c'est choisir. En l'occurrence, le choix s'impose.
Mais si la proposition de François Hollande a le mérite de frapper les esprits par son message fort et symbolique, elle a été aussi vivement critiquée. A droite, c’est notamment Laurent Wauquiez qui a porté la polémique. Le ministre de l'enseignement supérieur a affirmé, mardi sur i-Télé, que la mesure coûtera "100 milliards d'euros" au total dans "les 30 ans qui viennent". Le ministère a expliqué que M. Wauquiez était parvenu à ce chiffre en évaluant le "recrutement d'un enseignant du secondaire sur une période d'activité de 30 ans en coût complet, c'est-à-dire avec prise en compte de l'ensemble des charges". Avant de multiplier le tout par 70 000, nombre de postes annoncés le 9 septembre par M. Hollande, mais revu à la baisse depuis.
Car comme l‘indique le Monde, cela a conduit François Hollande à préciser lui même le coût de sa proposition en rappelant le 15 septembre lors du débat de la primaire PS qu’il souhaitait recréer "60 000" postes en cinq ans au rythme de "12 000 par an". L’entourage de François Hollande ne conteste pas que cette mesure soit coûteuse. Mercredi, l'ancien ministre de l'économie Michel Sapin a déclaré sur France Inter que la mesure coûterait "2,5 milliards d'euros au budget de l'Etat au bout de cinq ans". Un syndicaliste de l’UNSA interrogé par Le Monde voit plutôt, en prenant en compte tous les coûts, une facture à régler par l'Etat pour l'embauche de 60 000 enseignants de 2012 à 2017 qui serait en fait de "4,2 à 4,5 milliards d'euros au total",Alors, qu’hormis Wauquiez et ses 100 milliards, d’autres membres de l’UMP chiffrent la mesure à 7,5 milliards d’euros.
Peu importe la polémique sur le chiffrage, “ François Hollande n'a pas douze priorités, il en a deux : la fiscalité et la jeunesse. Son investissement le plus fort du quinquennat sera donc sur l'éducation, domaine dans lequel il souhaite mettre des moyens mais aussi engager en même temps les réformes structurelles nécessaires (changer le temps scolaire, revoir le métier d'enseignant...) ” explique Vincent Peillon, un autre soutien du candidat favori des sondages.

" Elève fourbe”"
Des élèves entrant en 6ème dans un collège de Montreuil (Seine-Saint-Denis) ont fait l'objet de fiches, contenant des informations d'ordre privé et des jugements de valeur,selon Médiapart. " Elève fourbe”", “papa alcoolique ”, " stéréotype de la fille de la cité dans son attitude”", " violence de la part du papa envers sa fille, maman au courant”": tel serait le contenu des fiches. Pour les abonnés on peut voir des exemples reproduits par Mediapart.
Comme le remarque très justement un de mes correspondants sur Facebook la frontière est étroite, entre le ragot de langue de vipère colporté et l'analyse comportementale nécessaire et créatrice d'alertes salutaires … Mais ici, il semble bien que la frontière ait été franchie car même dans le cadre des échanges de travail, certains jugements de valeur n’ont pas leur place et sont absolument insupportables tant à l’écrit qu’à l’oral…
Si le ministère de l'Education, le rectorat et la principale du collège n'ont pas souhaité répondre aux questions de Médiapart , le site d’informations indique que Dominique Voynet, la maire de Montreuil, a alerté le ministère de l'Education et la CNIL (commission nationale informatique et libertés.)

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 22/09/11(certains articles payants)


L'allégeance aux armes de la France, une formulation «pas la plus adaptée»
L'UMP propose que tout Français fasse allégeance au moment de sa majorité ou lors de sa naturalisation. Critique à gauche, gêne à droite. Copé se dit prêt à bouger sur la sémantique, pas sur le fond.
Lire la suite de l’article


«Une classe de plus, c’est 25 fois plus de risques de conflit»
Diary . Marine T., 36 ans, professeure d’anglais, entame dans «Libération» sa chronique d’une année scolaire dans un collège réputé difficile de la région Paca.
Lire la suite de l’article


---------------------------------------------
Le Figaro du 22/09/11


Des code-barres pour tracer les écoliers
Équipées d'une application sur leur portable, des nounous flashent le code-barres du cartable pour sécuriser les parents sur la prise en charge de l'enfant.
Lire la suite de l’article


Tuberculose à Clichy-sous-Bois
Une vingtaine d'enfants et d'adultes habitant le quartier pauvre du Chêne-Pointu à Clichy-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, sont atteints de tuberculose, selon un dépistage organisé cet été et qui va être suivi d'une seconde vague de recherche de cas.
Lire la suite de l’article


«Les cartables peuvent-ils entraîner des scolioses ?»
La réponse du professeur Jean Dubousset, chirurgien orthopédiste.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr (certains articles payants) du 22/09/11



Sur l'école, François Hollande a parfaitement raison
L'affaire paraît entendue : François Hollande est un dangereux démagogue ! Doublé d'un tacticien à la petite semaine, prêt aux promesses les plus extravagantes pour séduire la grande famille de l'éducation nationale, réputée fournir de gros bataillons d'électeurs à la "primaire citoyenne" des 9 et 16 octobre.
Lire la suite de l’article


Education : Hollande minimise le coût de sa proposition
L'UMP a-t-elle raison de dénoncer le "sous-chiffrage" de la promesse de François Hollande sur l'éducation ? La question fait polémique depuis que le candidat à la primaire socialiste a créé la surprise en promettant, le 9 septembre, de recréer au cours du prochain quinquennat l'ensemble des postes supprimés depuis 2007 dans l'éducation nationale. Autrement dit, ouvrir "60 000 à 70 000" postes, sachant qu'à ce jour, 66 000 postes ont été supprimés dans l'enseignement depuis 2007.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 22/09/11



Pour la FCPE, la rentrée n’est pas « réussie »
La fédération de parents d’élèves ne partage pas l’avis de Luc Chatel et a détaillé, hier, les difficultés que rencontrent les écoles.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 22/09/11



Cours le matin, sport l’après-midi : ça marche
Six collèges et lycées du département vivent au rythme de l’alternance entre cours et sport. Hier, le ministre de l’Education, Luc Chatel, est venu au lycée Jean-Vilar, pionnier du dispositif.
Lire la suite de l’article


« Ils sont mieux dans leur peau »
Perchée sur son VTT, Clothilde Duru embarque les élèves dans le sillage de ses roues. Cette enseignante, professeur d’EPS qui ramène des médailles à son club de cyclisme, est impliquée dans ce dispositif depuis le début, en janvier 2009. « Ce rythme scolaire est positif au niveau du comportement général de la classe, c’est un facteur d’épanouissement.
Lire la suite de l’article


« On se découvre de nouveaux muscles! »
AGATHE ET BÉRÉNICE en terminale S
Lire la suite de l’article


----------------------------------------------------
France Soir du 22/09/11



Échec scolaire : Les devoirs, un calvaire pour les parents
La "4e journée du refus de l'échec scolaire" a lieu mercredi. Pour cette occasion, une étude a été réalisée sur les parents d'élèves de milieux populaires. 59 % d'entre eux considèrent les devoirs comme un moment "difficile".
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 22/09/11



Faut-il donner des devoirs à la maison ?
La quatrième Journée du refus de l’échec scolaire se penche sur la pression que l’école exerce sur les familles. Il sera notamment question des devoirs à la maison auxquels beaucoup d’enseignants continuent de recourir.
Lire la suite de l’article


Le rattrapage scolaire s’organise
Selon le ministère de l’éducation, le nombre d’élèves en difficulté a progressé ces dernières années. « La Croix » s’associe à la Fondation de France pour valoriser des initiatives dans le domaine de l’accompagnement à la scolarité.
Lire la suite de l’article


Un lieu d’accueil informel après l’école
Créé par des psychanalystes de l’Institut de recherche appliquée pour l’enfant et le couple (Iraec), « Le lieu après l’école » propose aux collégiens de sixième et de cinquième un espace où se retrouver. L’initiative vient de recevoir le prix de la Fondation de France.
Lire la suite de l’article


Retrouver le goût d’apprendre
À Montpellier, trente élèves en rupture scolaire se réconcilient avec le savoir dans une classe-relais grâce aux sciences et à la philosophie.
Lire la suite de l’article


Des jardins secrets en héritage
Les parents laissent souvent à leurs enfants le soin de trier leurs affaires après leur mort. Au risque de susciter leur embarras. Quelle part de secret choisit-on de transmettre ? Peut-on s’autoriser à lire les lettres et les journaux intimes ?
Lire la suite de l’article


Bien choisir les activités extrascolaires de ses enfants
Foot, judo ou escrime ? Éveil musical ou atelier de découverte scientifique ? Difficile parfois de sélectionner la discipline qui convient à chacun. Des spécialistes, psychologues et professeurs nous éclairent
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 22/09/11



Chatel : la politique des suppressions de postes menée avec "discernement"
Le ministre de l'Education nationale Luc Chatel a défendu jeudi la politique du non remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, assurant qu'elle était menée avec "discernement" et qu'elle permettait de revaloriser les salaires des enseignants.
Lire la suite de l’article


Louis Maurin : «Notre société accepte assez bien que les étudiants soient fauchés »
Ces dernières années, la situation sociale des étudiants tend à se dégrader, estime Louis Maurin, directeur de l'Observatoire des inégalités . A cause de la crise, mais surtout de la hausse des loyers. Résultat : nombre d'étudiants vivent dans des conditions difficiles.
Lire la suite de l’article


Le FN en embuscade sur les “valeurs” de l’école
Le parti d’extrême-droite organise le 29 septembre un colloque intitulé “Comment redresser l’école de la République ?”
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 22/09/11



Comment bien appréhender l'entrée à la fac
Avant l'entrée dans le grand bain du savoir, autant connaître la température de l’eau...
Lire la suite de l’article


"Le fusil, c'est fini" : des jeunes répondent à "l'allégeance aux armes"
"Le fusil, c'est fini" : des jeunes rencontrés mercredi par l'AFP accueillent avec scepticisme, voire hostilité, la proposition de l'UMP d'imposer un serment d'"allégeance aux armes", certains assurant toutefois qu'ils répondront à l'appel "s'il faut faire la guerre".
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 22/09/11



Un rapport UMP jugeait le serment à la France « incongru »
Jean-François Copé maintient son idée d'un serment censé renforcer le sentiment national, notamment chez les jeunes issus de l'immigration. Il aurait dû relire le rapport rendu en juin par le député UMP Claude Goasguen, pourtant pas un tendre sur la question. Il concluait qu'un serment serait « peu conforme » à la culture française et pourrait se révéler « artificiel ou incongru ».
Lire la suite de l’article


A l'université aussi, il faut changer de République !
Par Arnaud Montebourg et Bertrand Monthubert | Candidat à la primaire et mathématicien
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Ouest-France du 22/09/11



Rien vu...


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 22/09/11



Blâme retiré à un prof ayant écrit à Sarkozy
Le tribunal administratif de Montpellier a annulé jeudi le blâme et la perte de sa fonction de directeur qui avaient été infligés à un professeur des écoles, Bastien Cazals, qui avait écrit au président de la République en 2008 pour dénoncer les problèmes de l'Education.La juridiction a, en revanche, refusé les autres requêtes de ce directeur d'école maternelle héraultais qui demandait également l'annulation de 36 jours de retrait de salaire (12 jours en décembre 2008 et 24 en mai 2009) et l'annulation d'un refus de promotion (décembre 2009).
Lire la suite de l’article


Polémique sur des fiches élèves à Montreuil
Des élèves entrant en 6ème dans un collège de Montreuil (Seine-Saint-Denis) ont fait l'objet de fiches, contenant des informations d'ordre privé et des jugements de valeur, a-t-on appris de sources concordantes, confirmant une information du site Mediapart."Elève fourbe", "stéréotype de la fille de la cité dans son attitude", "violence de la part du papa envers sa fille, maman au courant": tel serait le contenu des fiches, selon des exemples reproduits par Mediapart.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 22/09/11


Montreuil : des fiches élèves illégales ?
Selon Mediapart, un document interne à un collège du 93 contient des éléments sur la vie privée d'élèves de 6e. La CNIL a été saisie.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 22/09/11


Une rentrée mal anticipée pour les élèves handicapés
La rentrée scolaire 2011 a vu 5000 élèves handicapés se retrouver sans accompagnant, rendant impossible la scolarisation de certains. Une situation dénoncée par plusieurs associations.
Lire la suite de l’article


Pour les autistes: "Dis maman, c'est quand qu'on va à l'école"
En matière d'intégration scolaire des enfants autistes, la France accuse un retard inacceptable, condamné en 2004 par le Conseil de l'Europe. Depuis, la situation a peu évolué et l'association Paroles de femmes s'en émeut, à travers une pétition déjà signée par une vingtaine de personnalités.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 22/09/11


4ème Journée du refus de l'échec scolaire : Comment lutter contre la "pression scolaire" ?
Organisée par l'AFEV et Curiosphère le 21 septembre, la 4ème Journée du refus de l'échec scolaire voulait dénoncer la pression scolaire. Mais comment sortir du consensus et faire des propositions concrètes ? La Journée a permis d'entendre des experts prestigieux (Cyrulnik) et des acteurs de terrain. L'AFEV s'engage à lui donner une suite concrète sous forme d'un pacte soumis aux candidats aux présidentielles.
Lire la suite de l’article


La salle de classe du futur et ses résultats
Les TICE améliorent-elles les résultats des élèves ? La question est posée une nouvelle fois par Internet Actu qui renvoie à une étude américaine.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Touteduc (accès payant) du 22/09/11


Le WISE 2011 aura pour thème l'éducation de demain, le ministère français de l'éducation sera présent
Le 3ème WISE (World Innovation Summit for Education), organisé du 1er au 3 novembre à Doha (Qatar), aura pour thème "Changer, penser et construire l’éducation de demain" ou "Changing Societies, Changing Education". La première journée sera l'occasion d'évoquer les relations avec le monde ...
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 22/09/11


Un collège de Seine-Saint-Denis a mis en fiche ragots et vie privée de ses élèves
«Elève fourbe», «papa alcoolique», «gens du voyage»: le fichier interne mis en place au collège Lenain-de-Tillemont, en Seine-Saint-Denis, est un document stupéfiant. Censé aider à harmoniser les classes de 6e, il recense – sans aucune précaution – des données ultra-sensibles où les considérations psychologiques se mêlent à des informations proprement policières.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Slate.fr du 22/09/11



Rien vu...


----------------------------------------------
ÉducPros du 22/09/11


Eunice Mangano-Lunetta (déléguée générale de l'AFEV) : "Il faut procéder à un désarmement scolaire"
L’Afev (Association de la fondation étudiante pour la ville) organise le 21 septembre 2011 la quatrième édition de la Journée du refus de l’échec scolaire, consacrée cette année aux effets néfastes de la pression scolaire sur les familles. Explications d’Eunice Mangano-Lunetta, déléguée générale de l’association.
Lire la suite de l’article


Institut Montaigne : ses pistes pour développer l’alternance dans le supérieur
Dixième volet de notre partenariat avec l’Institut Montaigne. Dans sa tribune que nous publions en exclusivité, le think-tank plaide pour l’accroissement des étudiants en alternance à l’université. Ses propositions : généraliser l’alternance dans les licences professionnelle et donner la possibilité de suivre son master 2 par cette même voie. L’orientation plus précoce des élèves, des contrats d’alternance plus longs et des débouchés dédiés à ce mode de formation sont également à son programme.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
VousNousIls du 22/09/11



"Elève fourbe"... Controverse sur des fiches sur des élèves de 6ème à Montreuil
Des élèves entrant en 6ème dans un collège de Montreuil (Seine-Saint-Denis) ont fait l'objet de fiches, contenant des informations d'ordre privé et des jugements de valeur, a-t-on appris de sources concordantes, confirmant une information du site Mediapart.
Lire la suite de l’article


Le parquet général demande le retrait d'enfants déscolarisés à des parents mormons
Le parquet général de la cour d'appel de Nîmes a requis mercredi, conformément à la décision rendue en première instance, le placement de quatre enfants, deux adolescents et deux plus jeunes, déscolarisés par leurs parents pratiquants la reli­gion mormone.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.