mardi, novembre 06, 2007

Revue de presse du 1er au 6 novembre 2007

Puisque la mode est aux lettres, en voici une autre.
Ma chère Maman,
Moi aussi j'ai vu mes notes, je suis écoeuré, j'en ai plein le dot [sic], quand on en est venu au point de travailler 2 h sans arrêt pendant une étude pour récolter un 1 à un devoir d'algèbre que l'on croillait [sic] bon il y a de quoi être découragé, aussi ais-je [sic] tout laché [sic] pour réviser mes examens et mon 4 en application explique sûrement la révision de mon examen de géologie pendant mon cour [sic] de math [etc.] Je ne suis pas assez intelligent et travailleur pour continuer mes études. Ça ne m'intéresse pas, j'attrape mal au crane [sic] à rester enfermer [sic] dans la paperasse, je ne comprend [sic] rien à l'anglais, à l'algèbre, je suis nule [sic] en orthographe, que reste-t-il ?'"

Elle est de Daniel Pennac qui vient d’obtenir le Prix Renaudot pour son roman autobiographique Chagrin d’école .
Ce roman est aussi une formidable leçon de pédagogie. Outre le fait qu’il nous rappelle que nous sommes “tous capables” et qu’il n’y a pas de fatalité, Pennac nous dit aussi que la connaissance de l’échec scolaire est essentielle pour enseigner. “ j'ai tiré un savoir de ma cancrerie. Elle m'a apporté la connaissance des mécanismes par lesquels un élève, qui s'est très tôt persuadé de son idiotie, cherche à briller par ailleurs, en déconnant, en agressant, en fuguant... Les ex-bons élèves ont du mal à admettre qu'on ne puisse comprendre que 2 et 2 font 4. En réalité, le problème est ailleurs, il n'est pas dans l'objet de l'incompréhension, mais dans la peur de ne pas comprendre.” dit-il dans un entretien accordé à l’Express

Tout a commencé le 25 août 2007. Un contributeur crée un nouvel article sur Wikipédia présentant une société française de conseil pharmaceutique. Un paragraphe, intitulé Particularismes, attribue des orientations homosexuelles à trois de ses dirigeants. Le 24 septembre, l’un d’eux découvre l’article et adresse, par mail, une mise en demeure à la Wikimédia Foundation, qui n’y répond pas. Parallèlement, le 1er octobre, un utilisateur de Wikipédia supprime la rubrique sur les particularismes. Mais comme tout contenu édité dans l’encyclopédie, le texte reste visible dans l’historique de l’article. Le 8 octobre, les trois dirigeants adressent à Wikimédia une assignation pour obtenir le retrait du texte, et réclament 68 000 euros de dommages et intérêts pour atteinte à la vie privée et diffamation. Le 17 octobre, Wikimédia intervient pour faire supprimer le contenu litigieux dans l’historique. Le 29 octobre, le Tribunal de grande instance de Paris déboute la demande par ordonnance de référé. Il rappelle tout d’abord que Wikimédia est assignée en qualité d’hébergeur technique, et non éditeur, il rend un jugement disculpant l’encyclopédie en ligne dans cette affaire. Le Monde dans son édition de samedi s’en est pris très vivement à cette décision concluant que “tout ce qui est interdit aux médias classiques écrits et audiovisuels est permis sur Internet”. Le journal rappelle aussi que Wikipédia, dont le succès est considérable, est devenu l'un des dix premiers sites mondiaux : n'importe quel article ou élément d'article diffusé par son canal est dans l'instant mis à disposition de millions d'internautes dont notamment beaucoup de jeunes élèves.
L’occasion de rappeler qu’une des missions des enseignants est aussi d’éduquer à l’usage des nouvelles technologies et aux limites de ce type de média.

A Tours, Perpignan, Toulouse ou à Paris (Tolbiac) des étudiants ont bloqué des entrées des bâtiments universitaires pour protester contre la réforme des universités. La ministre Valérie Pécresse se déclare "attentive" et dans le . . même temps trouve ces protestations “injustifiées
A suivre…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 01/11 au 06/11/07



Les facs sous tension
Blocages à Toulouse et Tours ce matin, occupation du site de Tolbiac, hier à Paris, la contestation monte contre la loi sur l'autonomie.
Lire la suite de l’article


Wikipédia, encyclopédie à responsabilité limitée
Attaquée pour « atteinte à la vie privée » et « diffamation », Wikimédia, la fondation propriétaire de Wikipédia, a été reconnue non responsable et non coupable par une ordonnance en référé du Tribunal de grande instance de Paris, dans une affaire mettant en cause un article de l’encyclopédie en ligne.
Lire la suite de l’article


Il faut sauver l'élève Ibrahim Arpaci
Ibrahim a 21 ans, il est élève de Bac pro (climatisation et métiers de l’électricité) au lycée Perdonnet de Thorigny-sur-Marne. Il est kurde, de nationalité turque. Il suffit d’ouvrir un journal pour deviner l’affection que porte le gouvernement turc aux Kurdes qui ont fui le pays et déserté l’armée turque…
Lire la suite de l’article


Enfants, attention rétention
Les procédures d’expulsion frappent de plus en plus des sans-papiers avec de très jeunes enfants. Un nourrisson vient de passer deux jours dans un centre de rétention en Bretagne.
Lire la suite de l’article


Un livret de famille nommé mouchard
Comme de nombreux parents adoptifs, Christian et Jeanne ont découvert récemment que leur livret de famille n’était pas comme les autres. Ils sont les parents d’une petite fille, née en Chine et arrivée au printemps 2006. Le livret de famille, qui a suivi quelques mois plus tard, mentionnait que l’enfant était adoptée[…]Cette inscription est illégale selon l’association Enfance et familles d’adoption (EFA), saisie par plusieurs centaines de familles. Jusque-là, à la lecture d’un livret, rien ne différenciait un enfant adopté d’un enfant conçu par ses parents, la loi protégeant (en cas d’adoption plénière) une fiction autour de la filiation. EFA a demandé le retrait de cette mention. Et assure que la chancellerie a promis de nouveaux livrets.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 01/11 au 06/11/07


L'école buissonnière (Figaro Magazine)
Jugés souvent incompréhensibles, les manuels scolaires sont désormais concurrencés par des ouvrages plus ludiques vendus en librairie. Alors que Luc Ferry lance une collection pédagogique et que Patrick Rambaud revisite la grammaire, Daniel Pennac s'adresse aux cancres. Enquête sur un phénomène éditorial.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------
L’Humanité du 01/11 au 06/11/07 (un jour de retard)



Rien vu...


----------------------------------------------------
Le Parisien du 01/11 au 06/11/07 ( payant)



La grogne monte dans les facs
CELA n'a encore rien de la lame de fond qui avait déferlé au printemps 2006 contre le contrat première embauche (CPE)...
Lire la suite de l’article


Universités et grandes écoles attendent vos dons
Une nouvelle loi permet aux contribuables de faire un chèque - déductible à 66 % sur la feuille d'impôt - à un établissement du supérieur. La chasse aux « généreux donateurs » est déclarée. Sciences-po ouvre le bal ce matin.
Lire la suite de l’article


Pour : « Le contribuable sait où son argent va »
RICHARD DESCOINGS, directeur de Sciences-po Paris
Lire la suite de l’article


Contre : « Une immense source d'inquiétude »
BRUNO JULLIARD, président de l'Unef
Lire la suite de l’article


Mode d'emploi
SI VOUS FAITES un don à une grande école ou à une fac d'ici le 31 décembre prochain, 66 % de son montant seront...
Lire la suite de l’article


Et vous, seriez-vous prêt à faire un don à un établissement ?
Voix express
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 01/11 au 06/11/07



Rien vu...


-------------------------------------------------
20 minutes du 01/11 au 06/11/07


Le Renaudot pour Daniel Pennac
«C'est une surprise absolue, a déclaré le romancier. Je m'y attendais d'autant moins que je n'étais pas prévu au programme (...). Ce prix, c'est un joli clin d'oeil. Cela prouve que certains professeurs se sont trompés dans mon enfance et qu'ils n'ont pas vu assez loin, mais on ne peut pas leur en vouloir.» Daniel Pennac s'est plu à rappeler qu'il avait joué pendant un an et demi une pièce intitulée «Merci» où il se «moquait copieusement des prix. Le jury s'est vengé», a-t-il plaisanté.
Lire la suite de l’article


Tolbiac fermée, Tolbiac occupée
Une occupation et des violences? Entre 100 et 200 personnes, principalement d'extrême gauche, occupaient lundi le site de Tolbiac de l'université Paris I pour réclamer notamment l'abrogation de la loi sur l'autonomie des universités.
Lire la suite de l’article


« Intéresser les élèves aux apprentissages scolaires »
Nicolas Delesque, Secrétaire général de l'Association de la fondation étudiante pour la ville (Afev)
Avec la rentrée étudiante, l'Afev a lancé sa campagne de recrutement de bénévoles. Combien en cherchez-vous ?
Notre objectif est de trouver 10 000 étudiants bénévoles cette année, qui suivront tous un élève du primaire ou du collège en grave difficulté scolaire. Sur Paris, nous allons doubler nos effectifs, et passer à 700 ou 800 bénévoles. En revanche, nous avons du mal à recruter des bénévoles en banlieue parisienne.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Métro (Paris) du 01/11 au 06/11/07



Les garçons rendus plus aggressifs par des violences à la télé
Les garçons qui regardent des dessins animés ou des sports de contact à la télévision entre l'âge de 2 et 5 ans ont plus de chance d'être agressifs ou désobéissants plus tard dans leur vie, selon une étude publiée lundi dans le journal medical Pediatrics.
Lire la suite de l’article


François Testu (Pr. en psychologie) : "La semaine de 4 jours casse le rythme de l'enfant"
Le ministre de l'Education Nationale, Xavier Darcos, souhaite réformer l'enseignement primaire. Parmi ses propositions figure la semaine de quatre jours pour les enfants à la rentrée 2008. L'objectif affiché est de favoriser les activités extrascolaires, et de dégager du temps pour prendre en charge les enfants en difficulté. Interrogé par Relaxnews, François Testu, professeur en psychologie et spécialiste du rythme de l'enfant, donne son avis sur la question.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 01/11 au 06/11/07



Facs bloquées: vers un nouveau mouvement étudiant?
Alors que la loi relative aux libertés et responsabilités des universités (LRU) a été adoptée cet été, les étudiants s'organisent depuis quelques jours un peu partout en France pour obtenir son retrait.
De réunions en assemblées générales, à Rouen, Toulouse, Caen et Paris, ils sont plusieurs centaines à avoir voté le blocage de leurs établissements. A Aix-en-Provence, la fac a été fermée sur décision du président de l’université. Même chose à Paris pour le centre Pierre-Mendès France (Tolbiac). Le 31 octobre, une assemblée générale de près de 800 personnes a voté à la majorité (650) le principe du blocage. Feu de paille ou prémisses d'un mouvement d'envergure? Revue de blogs.
Lire la suite de l’article


Pour défendre la pédagogie, Meirieu appelle à la résistance
C'est un manifeste que nous adresse Philippe Mérieu avec son dernier livre, "Pédagogie: le devoir de résister" (ESF éditeur), ou une proclamation si l'on préfère, un acte militant en tout cas, d'un militant de la pédagogie.
Mais ce n'est pas un tract, pas un alignement de slogans, loin de là. Il s'agit plutôt d'une synthèse magistrale (n'ayons pas peur des mots) de tout ce qu'un "honnête" enseignant devrait ne pas ignorer. Une chance, en somme, que ce livre, pour toutes celles et ceux qui entrent dans la carrière et, sans doute aussi, pour bien d'autres. Une chance de pouvoir disposer d'un tel outil grâce auquel il sera plus facile de se forger les siens.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Ouest-France du 01/11 au 06/11/07




Prix d'excellence pour Daniel Pennac, l'ancien cancre
Son père, de son vivant, en aurait sûrement souri. Lui qui avait l'habitude d'ironiser gentiment sur le temps qu'il faudrait à son fils pour apprendre l'alphabet (vingt-six ans, une lettre par an), ne pouvait qu'être sensible au piquant de la situation : Daniel Pennac, ancien cancre avéré, recevant le Renaudot, un des grands prix littéraires, de ceux qui classent aux nues ! De quoi se marrer, ce qu'a d'ailleurs fait l'auteur, hier, jugeant tout cela « gratifiant et drôle. Ce prix, c'est un joli clin d'oeil. Cela prouve que certains professeurs se sont trompés dans mon enfance.»
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Sud-Ouest du 01/11 au 06/11/07



Rien vu...


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 01/11 au 06/11/07



Pennac: "J'étais un cancre, un vrai"
On peut être écrivain à succès et n'avoir pas brillé sur les bancs de l'école. Ainsi en va-t-il de Daniel Pennac, qui raconte dans son dernier livre avoir été un cancre. Il revient pour le Journal du dimanche sur l'événement heureux qui l'a fait basculer, ses souvenirs d'école, et sa conception de l'apprentissage, du côté de l'élève comme de celui du prof.
Lire la suite de l’article


"Mes carnets disaient la réprobation de mes maîtres"
Voici quelques extraits du livre de Daniel Pennac, Chagrin d'école.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde daté du 01/11 au 06/11/07



Wikipédia, ni coupable ni responsable
Le tribunal de grande instance (TGI) de Paris a rendu, lundi 29 octobre, une ordonnance de référé accueillie avec soulagement par les responsables de la Fondation Wikimedia - propriétaire de l'encyclopédie en ligne Wikipédia. L'organisation à but non lucratif basée en Floride était poursuivie, pour la première fois, par trois particuliers pour "atteinte à la vie privée" et "diffamation".
Les plaignants - dont les préférences sexuelles avaient été dévoilées au détour d'un article de l'encyclopédie collaborative - ont été déboutés de leur demande de 68 000 euros de dommages et intérêts. La justice française a ainsi estimé qu'en dépit des apparences Wikipédia ne fait pas oeuvre éditoriale. Elle n'assure, selon cette interprétation, qu'un hébergement technique aux contributions des internautes. En accord avec ses principes fondateurs, l'encyclopédie est, en effet, bénévolement construite, rédigée et amendée par les internautes qui le désirent. "Le juge a estimé que, puisque la fondation n'exerce aucun contrôle sur le contenu des articles, elle n'a pas à supporter une responsabilité de type éditorial", explique Lionel Thoumyre, directeur de la revue en ligne spécialisée Juriscom.net.
Lire la suite de l’article


Un outil à manier avec prudence
Faut-il dénoncer Wikipédia ou l'encenser ? Y voir un dangereux outil de désinformation ou une formidable entreprise de partage du savoir ? Cinq étudiants de Sciences Po Paris ont mené l'enquête, sous la direction d'un de leurs professeurs, l'écrivain et journaliste Pierre Assouline. Leur étude, qui a provoqué un conflit avec l'encyclopédie en ligne avant même d'avoir été publiée, fait l'objet d'un petit livre très éclairant (Pierre Gourdain, Florence O'Kelly, Béatrice Roman-Amat, Delphine Soulas, Tassilo von Droste zu Hülshoff, La Révolution Wikipédia, Mille et Une Nuits, 140 p., 12 €).
"Un brouillon d'encyclopédie", affirme, dans sa préface, Pierre Assouline, qui se montre plus sévère que ses étudiants pour cet outil redoutable. Wikipédia contient en effet beaucoup d'erreurs, commises involontairement par les auteurs anonymes, mais parfois de manière intentionnelle par des manipulateurs ou des vandales. N'a-t-on pas découvert, par exemple, que des employés de la CIA avaient modifié la fiche biographique du président iranien pour le rendre encore plus effrayant ?
Les wikipédiens rétorquent qu'une erreur est rapidement corrigée par l'un ou l'autre d'entre eux, qui n'arrêtent pas de monter la garde. Au lieu de gémir, disent-ils, les censeurs feraient mieux d'intervenir pour améliorer les textes.
Mais le vrai débat est ailleurs. Il tient d'abord à la simplicité de l'outil : en quelques secondes, un élève accède à tout ce qu'il veut et n'a plus qu'à faire un copier-coller. C'est le règne de la fainéantise et du plagiat. Ce système donne l'illusion du savoir, qu'il réduit à une accumulation de données, sans ordre et sans hiérarchie.
Wikipédia a porté un coup terrible aux encyclopédies classiques, en raison de sa gratuité et de sa capacité à s'adapter immédiatement à l'actualité. Ne pouvant s'y opposer, des pédagogues soulignent qu'elle ne doit être qu'un outil parmi d'autres. Et des enseignants commencent à s'en servir pour sensibiliser leurs élèves à... l'esprit critique.
Lire la suite de l’article


"Les petits nègres que nous étions..."
Seule la salle des professeurs sera épargnée. Cela tombe bien, car c'est là que le plus illustre des enseignants a dispensé ses cours. C'est gravé sur une plaque de marbre : "Dans cette salle, de 1939 à 1944, a enseigné Aimé Césaire." Tous les autres bâtiments sont promis aux démolisseurs. Le lycée Schoelcher de Fort-de-France doit être rasé à partir de l'an prochain pour céder la place à un nouvel édifice.
C'est le conseil régional, présidé par un indépendantiste, Alfred Marie-Jeanne, qui a décidé en 2004 de rebâtir de fond en comble ce lieu usé. Il a confié le chantier à deux architectes antillais, Alain Nicolas et Gustavo Torres, qui prévoient des bâtiments alignés dans une rue-balcon protégée de la pluie et du soleil. Mais avant ce bouleversement, le temple du savoir en Martinique fête ses 70 ans.
Lire la suite de l’article


Cancres.com veut décomplexer les familles face à l'échec scolaire
Pourquoi est-il nul en maths ? Comment le motiver à l'école ? Doit-on le faire redoubler ? Autant de questions qui rongent tout parent soucieux de l'avenir de ses enfants. Alors quand, tout à coup, celui-ci se retrouve catalogué dans la case "cancre", la situation peut dégénérer en véritable drame familial.
Et pourtant Alain Sotto l'affirme : "L'échec scolaire n'est pas une fatalité. Non, les éternels premiers de la classe n'ont pas de pouvoirs magiques. Tous les enfants peuvent réussir." Et il sait de quoi il parle. Ce psychosociologue et neuropédagogue, spécialisé dans les stratégies d'apprentissage pour enfants et adultes, est aussi le président de l'Association de recherche en neuropédagogie (ARN) et l'auteur de nombreux ouvrages sur la pédagogie de la réussite (Aidez votre enfant à réussir, Hachette Education, 2006), avec l'écrivain Varinia Oberto.Mais, avant tout, Alain Sotto est un ancien cancre et c'est à ce titre qu'il a créé, avec Varinia Oberto, le site cancres.com.
Lire la suite de l’article


Les boots, version japonaise ou écolo
Inventée le 1er avril 1960, la Doc Martens, courte botte de chantier en cuir noir, façon chic urbain, qui fut plébiscitée par les jeunes rebelles, des skinheads de l'East End londonien aux glam, punks, ska, grunges, jusqu'aux gothiques, reste la chaussure fétiche des adolescents, garçons ou filles, qui les portent avec des jeans, minijupes ou jupons.
Lire la suite de l’article



----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 01/11 au 06/11/07


Appel à la grève dans les prisons pour mineurs
Les éducateurs des quatre établissements pénitentiaires pour mineurs sont appelés par la CGT à se mettre en grève dès lundi.
Lire la suite de l’article


Autonomie des universités : le site de Tolbiac occupé
Entre 100 et 200 personnes ont forcé l'entrée de l'établissement, actuellement fermé, pour demander notamment l'abrogation de la loi sur l'autonomie des universités. L'Unef a lancé la semaine dernière un appel à la grève le 20 novembre, alors que plusieurs universités étaient déjà bloquées.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 01/11 au 06/11/07


Grogne étudiante: Pécresse tend l'oreille
A Tours, Perpignan ou Toulouse, les étudiants ont bloqué des entrées des bâtiments universitaires pour protester contre la réforme des universités. La ministre Valérie Pécresse se déclare "attentive".
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 01/11 au 06/11/07



Service minimum: Darcos table sur un accord "l'année prochaine" au primaire
Le ministre de l'Education Xavier Darcos a indiqué mardi qu'il tablait sur un "accord" avec les partenaires sociaux "l'année prochaine" qui obligera les enseignants du primaire à assurer l'accueil des élèves en cas de grève.
Lire la suite de l’article


Gérard Aschieri (FSU) dénonce "une accumulation de sujets de conflits"
Le secrétaire général de la FSU, Gérard Aschieri, a dénoncé lundi soir à Albi "une accumulation de sujets de conflits en France", citant "un pot commun de mécontentements entre les Cheminots, l'ANPE, les fonctionnaires, les tribunaux".
Lire la suite de l’article


Remise en liberté d'un ancien directeur d'école condamné pour pédophilie
Un instituteur de 57 ans, ancien directeur de l'école élémentaire de Sarras (Ardèche), condamné en septembre à huit ans de prison pour le viol d'une fillette, a été remis en liberté sous contrôle judiciaire par la chambre d'instruction de la cour d'appel de Nîmes. Jean-Paul Degache était aussi accusé d'agressions sexuelles sur une dizaine d'autres fillettes. Il clame son innocence et a fait appel après sa condamnation par la Cour d'Assises de l'Ardèche, selon un membre de son comité de soutien.
Lire la suite de l’article


"Ecole après l'école": le conseil général de Seine-et-Marne veut être défrayé
Le conseil général de Seine-et-Marne a demandé à l'Etat de compenser "l'intégralité des coûts induits par la mise en oeuvre (du) dispositif" d'accompagnement éducatif après l'école, a-t-on appris mercredi auprès du Conseil général.
Lire la suite de l’article


Pécresse: mouvement de grogne contre la loi sur l'autonomie "pas justifié"
La ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, a jugé mardi sur France Info que le mouvement conduit par certains étudiants contre la loi sur l'autonomie des universités n'était "pas justifié", réclamant "un peu de patience" en attendant que la réforme "porte ses fruits"
Lire la suite de l’article


Universités: des étudiants protestent contre les fermetures administratives
Le collectif contre l'autonomie des universités (CCAU) a protesté mardi contre les fermetures administratives décidées par les présidents des universités où "la grève et le blocage sont votés", limitant ainsi fait "la massification du mouvement".
Lire la suite de l’article


Blocage de la Fac de Lettres de Tours pour protester contre la loi Pécresse
Une centaine d'étudiants ont bloqué mardi matin l'entrée des bâtiments de la Faculté de Lettres de Tours, les Tanneurs, pour protester contre la loi Pécresse sur l'autonomie des universités, a-t-on appris de source policière
Lire la suite de l’article


Reconduction du blocage de facultés à Rouen
Les étudiants en grève qui bloquent les facultés de lettres et de psycho-socio de Rouen depuis le 30 octobre pour dénoncer "le manque de moyens et la loi sur l'autonomie des universités" ont reconduit lundi leur mouvement jusqu'à mercredi, a-t-on appris auprès de l'UNEF.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.