vendredi, novembre 16, 2007

Revue de presse du vendredi 16 novembre 2007

Pendant la grève, le vote du budget continue. L'Assemblée nationale a adopté jeudi les crédits de la mission "enseignement scolaire" pour 2008 qui s'élèvent à 59,26 mds d'euros (stable comparé à 2007)
Le projet de budget de M. Darcos pour 2008 prévoit 1.022.641 ETPT (emplois équivalents temps plein) ce qui confirme donc la suppression nette de 11.200 postes dans l'enseignement scolaire public et privé. Depuis 2003, ce sont près de 40 000 postes qui ont été supprimés dans l’éducation nationale.
Si le ministre justifie les réductions de postes par la “contribution de l’Éducation Nationale) à la maîtrise de la dépense publique”, l’opposition a dénoncé un budget “inefficace économiquement à court comme à moyen terme” comme l’a déclaré Sandrine Mazetier (PS).
Rappelons que les organisations syndicales de l’éducation appellent à participer au mouvement de grève de la fonction publique du 20 novembre prochain avec un mot d’ordre de revendication d’un budget sans réductions de postes et permettant une augmentation du pouvoir d’achat.

Bataille de chiffres entre Pécresse et l’Unef
Alors que la ministre Valérie Pécresse annonce vendredi matin que le mouvement touche 32 universités, dont 7 bloquées, l’Unef compte 67 établissements «mobilisés» dont 32 bloquées. L’AFP pour sa part compte 41 sites perturbés.
Pour Bruno Julliard de l'UNEF : "Le gouvernement ne tient pas ses promesses et n’octroie pas à l'université les moyens financiers promis qui devaient accompagner cette réforme.



Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 16/11/07


Universités : Pécresse persiste, l’Unef insiste
Face aux blocages de facs, la ministre a organisé une réunion pour faire «le point» hier. Sans rien céder.
Lire la suite de l’article


Les CRS et gendarmes ont évacué Lyon 2
Peu après 22 heures, jeudi soir, les forces de l'ordre ont pénétré sur le site de Lyon 2, sur les quais du Rhône, dans le centre ville de Lyon, pour évacuer la centaine d'étudiants qui occupaient l'université. Ils s'étaient retranchés calmement, sans panique, dans l'un des amphis de la fac barricadée. LibeLyon a vécu avec les étudiants les dernières heures de l'occupation, l'évacuation entre deux rangs de CRS et de gendarmes, puis la manif sauvage dans la ville...
Lire la suite de l’article


Universités : bataille de chiffres entre Pécresse et l’Unef
Alors que la ministre Valérie Pécresse annonce ce matin que le mouvement touche 32 universités, dont 7 bloquées, l’Unef compte 67 établissements «mobilisés» dont 32 bloquées.
Lire la suite de l’article


L’Unef demande à l’Etat de tenir ses «promesses»
Récusant l’idée que le syndicat étudiant ait changé d’avis sur la réforme des universités, Bruno Julliard demande à l’Etat de tenir ses «annonces budgétaires.»
Lire la suite de l’article


Le blues du reporter
Hier, en début d’après-midi à l’étage du plateau France du journal. Une reporter du service Société a mal au ventre, ou plutôt à son métier : la veille, elle était à l’université de Saint-Denis, où se tient une assemblée générale. Elle raconte ce dialogue entre deux étudiants : «T’as vu, il y a quelqu’un qui filme», dit l’un. «Ce doit être quelqu’un de la fac. Les médias, ça ne les intéresse pas de venir aux AG. Eux, c’est quand il y a de la castagne», répond l’autre.[…]
Lire la suite de l’article


---------------------------------------------
Le Figaro du 16/11/07


Rien vu...


-------------------------------------------
L’Humanité du 15/11/07 (un jour de retard)



Facs : le mouvement franchit un cap
La mobilisation contre la loi Pécresse prend de l’ampleur. La ministre reçoit les présidents d’universités et les étudiants, aujourd’hui.
Lire la suite de l’article


Étudiants, oui, clients, non
À l’université Paul-Sabatier, à Toulouse, une énorme AG a voté la poursuite de la grève et du blocage des bâtiments.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 16/11/07 ( payant)



Et si vous parrainiez un enfant ?
Vous voulez aider un petit qui en a besoin, en le recevant par exemple un week-end ? Pour la première fois en France, un espace SOS parrainage, inauguré hier, permet de se renseigner.
Lire la suite de l’article


L'Unef veut « amplifier la mobilisation »
A L'ISSUE d'une entrevue de trois quarts d'heure avec Valérie Pécresse , l'Unef appelle à poursuivre et amplifier le mouvement... tout en rappelant ses réticences face aux blocages sauf « s'ils sont le fait d'une majorité ». « La ministre a pris note de nos revendications mais ne s'est engagée sur aucun sujet », déplore Bruno Julliard, pour qui les déclarations des présidents d'université « mettent de l'huile sur le feu »
Lire la suite de l’article


Blocage des universités : inquiétudes pour les examens
LA CONTESTATION étudiante n'en finit pas de s'étendre, perturbant de plus en plus de facs. Alors que le budget de l'enseignement supérieur doit être examiné aujourd'hui à l'Assemblée nationale, une intersyndicale d'étudiants, enseignants et personnels (Unef, FSU, Sgen-CFDT, SUD) appelle à manifester cet après-midi. Hier, Valérie Pécresse s'est encore employée à défendre sa loi en recevant les syndicats étudiants représentatifs . Après un état des lieux avec la conférence des présidents d'université , passablement alarmée, comme en témoigne son porte-parole, de l'université de Tours, Michel Lussault.
Lire la suite de l’article



Une quarantaine de sites perturbés
LE MOUVEMENT a beau ne pas faire l'unanimité, il s'étend de jour en jour. Hier soir, sur 85 facs, on décomptait 46 sites perturbés, dont près de 30 bloqués à des degrés divers. Paris-X Nanterre était à nouveau préservé de toute nouvelle tentative de blocage par la grève des transports. A Grenoble-III, l'administration a préféré maintenir les lieux fermés. Même chose à Aix-Marseille-I, où deux cents étudiants environ sont entrés par une porte restée ouverte en début d'après-midi, le temps de tenir une AG et de décider d'aller bloquer plutôt des autoroutes, tandis que sur le site de Saint-Charles, 148 étudiants (contre 35) votaient la suspension des cours jusqu'à la journée d'action des fonctionnaires mardi. La fac de lettres de Brest et deux sites de Lyon-II ont fermé à leur tour en début d'après-midi. Le président de Montpellier-III (lettres) a porté plainte hier matin et a demandé l'évacuation avant fermeture du campus.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 16/11/07



Rien vu...


-------------------------------------------------
20 minutes du 16/11/07



Pour Valérie Pécresse, il n’y a que «deux» facs bloquées
Quand les chiffres font le grand écart. Alors qu’un dernier comptage de l’AFP et de l’Unef faisait état de 46 sites universitaires perturbés, dont 30 bloqués, jeudi soir, la ministre de l'Enseignement supérieur a assuré vendredi sur France 2 que le mouvement étudiant de contestation de sa loi «touchait à des degrés divers 32 universités» sur 85, dont «deux bloquées»
Lire la suite de l’article


Les étudiants verrouillent leur blocage
Le bras de fer s'intensifie. Valérie Pécresse a reçu hier les cinq organisations étudiantes représentatives, ainsi que les représentants de la conférence des présidents d'universités (CPU).
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Métro (Paris) du 16/11/07



Vacances forcées à la fac Saint-Charles
Les étudiants de la faculté Saint-Charles ont voté l’arrêt des cours, hier, avec l’objectif de pouvoir préparer la participation à la mobilisation des fonctionnaires le 20 novembre. La suspension des cours a été approuvée par 148 étudiants et rejetée par 35 (10 ne se sont pas prononcés et 18 se sont abstenus) au cours d'un vote à main levée dans le grand amphithéâtre de la faculté.
Lire la suite de l’article


Contestation étudiante: l'Unef appelle à amplifier le mouvement
a contestation étudiante de la loi Pécresse s'est accentuée jeudi perturbant une grosse quarantaine de sites universitaires, alors que le mouvement pourrait encore gagner en puissance avec l'appel de l'Unef à l'"amplifier".
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 16/11/07



Les étudiants de Tolbiac votent contre le blocage sur le Net
La présidence de l’université Paris-I Panthéon-Sorbonne aurait-elle trouvé la parade au bras de fer qui l’oppose aux étudiants bloqueurs du centre Tolbiac? Entre mardi 8h00 et hier 16h00, l’administration a mis en place un "dispositif de consultation en ligne sur les modalités des actions en cours". En faisant la démarche de se rendre sur un site web dédié au scrutin, tous les étudiants inscrits ont pu s’exprimer sur le blocage. Le dépouillement s’est déroulé jeudi soir, sous constat d’huissier. Les anti-bloqueurs l’emportent haut le clic...
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 16/11/07



L'image contradictoire des jeunes
À chaque mouvement étudiant, à chaque crise sur les contrats d'embauche style CPE, reviennent les questions : que veulent les jeunes ? De quoi ont-ils peur ? Les responsables qui avancent les réformes comprennent-ils cette génération, du moins la partie qui s'oppose publiquement aux projets gouvernementaux ?
On dit souvent que les jeunes deviennent plus violents, ne paraissent plus à la hauteur des espérances, s'intègrent mal à la société telle qu'elle évolue, etc. Ils cassent, volent, agressent... plus qu'avant, bien sûr. Un peu de recul montre que ces discours, eux, sont particulièrement stables. L'historienne Michelle Perrot sous-titrait ainsi, en 1986 : « Quand la société prend peur de sa jeunesse en France au XIXe siècle » un ouvrage intitulé Les jeunes et les autres.
Pourquoi une telle perception ?
Lire la suite de l’article


Crise étudiante : le dialogue tourne court
La rencontre d'hier entre la ministre, Valérie Pécresse, et le leader de l'Unef, Bruno Julliard, n'a servi à rien. Le mouvement de contestation se poursuit dans les universités...
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Sud-Ouest du 16/11/07



Rien vu...


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 16/11/07



Facs: Le mouvement se durcit
Malgré l'entretien, jeudi, entre la ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Pécresse et son président, Bruno Julliard, l'Unef, premier syndicat étudiant, a appelé à amplifier le mouvement contre la loi d'autonomie sur les universités, qui provoquait jeudi soir le blocage de 37 sites. François Fillon a quant lui appelé les étudiants à "choisir le changement."
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde daté du 16/11/07



Etudiants : un mouvement décevant, par Alain Renaut
J'ai longtemps pensé, devant les mouvements étudiants de ces quarante dernières années, qu'il s'y jouait toujours, parfois si peu que ce fût, quelque chose de positif. Parce que la situation, institutionnellement, apparaissait bloquée, parce que les universités semblaient figées à tout jamais sur un statut d'universités d'Etat, qui y pétrifiaient les initiatives, ces mouvements pouvaient laisser espérer qu'au moins ils parviendraient à susciter pour l'immense appareil académique une forme d'attention de la part de la société et de ses gouvernants.
[…] Le mouvement en cours ne peut à mes yeux susciter les mêmes espoirs. Loin de contribuer à débloquer une situation figée, il risque en effet de contribuer à geler à nouveau, dès le début de l'hiver, ce que la loi d'autonomie votée durant l'été avait fait bouger.
D'où vient qu'en France l'idée de redonner à un secteur de la société une autonomie de fonctionnement par rapport au pouvoir de l'Etat peut apparaître comme menacer les valeurs démocratiques et, au premier rang d'entre elles, celle de la liberté ?[…]
Lire la suite de l’article


Le mouvement des étudiants se durcit après la rencontre organisée par Valérie Pécresse
Le gouvernement espère que la mobilisation étudiante contre la loi sur l'autonomie des universités va se calmer. Mais Bruno Julliard, le président de l'UNEF, a indiqué, jeudi 15 novembre, à l'issue de sa rencontre avec la ministre de l'enseignement supérieur, que la mobilisation était "dans une phase ascendante".
Lire la suite de l’article


Bruno Julliard de l'UNEF : "Le gouvernement ne tient pas ses promesses
Après avoir été reçu par la ministre de l'enseignement supérieur, Valérie Pécresse, le président de l'UNEF, Bruno Julliard, a appelé les étudiants à "poursuivre et à amplifier la mobilisation" de contestation contre la loi sur l'autonomie des universités. Il a indiqué que le "blocage" des universités pouvait être un "moyen d'action, s'il est voté démocratiquement". M. Julliard a déploré que le gouvernement n'ait pas octroyé à l'université les moyens financiers promis qui devaient accompagner cette réforme.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 16/11/07


Evacuations sans incident de la Sorbonne et de l'université de Nantes
La police a délogé, dans le calme, environ 130 étudiants occupant une partie de la faculté parisienne, et 150 étudiants bloquant les facs de sciences et de lettres et sciences humaines nantaises.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 16/11/07


Des facultés en grève évacuées par la police
Une demi-douzaine de sites universitaires bloqués ont été évacués jeudi soir et vendredi à Paris et en province par les forces de l'ordre. Le conflit se durcit et la coordination étudiante a prévu de se réunir pour la troisième fois le week-end prochain.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 16/11/07



L'Assemblée vote les crédits 2008 de l'enseignement scolaire (59,26 mds EUR)
L'Assemblée nationale a adopté jeudi les crédits de la mission "enseignement scolaire" pour 2008 qui s'élèvent à 59,26 mds d'euros (stable comparé à 2007) dans le projet de budget, soit le plus gros poste de dépenses de l'Etat pour l'exercice 2008
Lire la suite de l’article


Adoption d'un budget universités et recherche en hausse mais très contesté
L'Assemblée a adopté vendredi les crédits alloués à la Recherche et l'Enseignement supérieur, en augmentation de 1,8 milliard mais en pleine contestation étudiante et alors qu'une intersyndicale étudiants-personnels en dénonce la répartition.
Lire la suite de l’article


Nouvelle grève dans des établissements scolaires de Grigny contre la violence
Trois écoles et un collège de Grigny (Essonne) étaient en grève vendredi contre la violence, après les agressions et vols de voitures dont ont été victimes deux institutrices ces dernières semaines dans le quartier de la Grande-Borne, a-t-on appris auprès de l'inspection académique.
Lire la suite de l’article


Gréve dans les universités : 43 sites perturbés vendredi à l'approche d'une semaine charnière
Le mouvement étudiant de contestation de la loi Pécresse, qui a pris de l'ampleur ces derniers jours, touchait vendredi 43 sites universitaires à l'approche d'une semaine charnière, la journée de grève des fonctionnaires mardi s'annonçant décisive pour la suite de la mobilisation.
Lire la suite de l’article


Budget universités et recherche: 600 manifestants devant l'Assemblée
Quelque 600 personnes, en majorité des étudiants, se sont rassemblées vendredi aux abords de l'Assemblée nationale pour protester contre le budget 2008 pour les universités et la recherche, qui devait être voté dans l'après-midi, a constaté un photographe de l'AFP.
Lire la suite de l’article


Gratification des stages: étudiants, salariés, stagiaires s'impatientent
Deux syndicats étudiants (Unef, Cé), trois syndicats de salariés (FO, CGT, CFE-CGC) et le collectif Génération Précaire, ont manifesté leur impatience vendredi, sur fond de contestation étudiante, de voir le gouvernement imposer "une gratification minimale pour tous les stages".
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.