jeudi, novembre 08, 2007

Revue de presse du jeudi 8 novembre 2007

Nouvelles assemblées générales, mot d'ordre de manifestation jeudi : la contestation de la loi Pécresse s'est étendue mercredi à dix universités bloquées sur 85, alors que le gouvernement minimisait l'ampleur de la contestation. Reçu mercredi soir par la ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Pécresse, l'Unef, syndicat étudiant leader de la contestation du CPE au printemps 2006, a appelé à "amplifier le mouvement" et à "décider de la grève dans un maximum d'universités".
Tout cela appelle plusieurs questions : pourquoi maintenant alors que la loi a été votée le 10 aout dernier ? Quelle est l’attitude des principaux syndicats étudiants ?
C’est Le Monde qui répond à la première et aussi à la deuxième question. C'est tout simplement pour une question de calendrier universitaire, expliquent les syndicats étudiants. "La préparation de la loi s'est faite pendant les vacances d'été", dit une responsable du syndicat SUD-Etudiant. "La rentrée a eu lieu fin septembre-début octobre et il faut un temps pour informer, préparer et mobiliser les étudiants.". le journal précise aussi que les organisations du Collectif contre l'autonomie des universités n'avaient pas participé aux concertations lancées en mai-juin par Valérie Pécresse avant l'approbation de la loi. Seuls avaient été conviés les syndicats siégeant au Conseil national supérieur de l'enseignement et de la recherche (Cneser) : l'UNEF, la FAGE, l'UNI, la PDE et la Confédération étudiante. C’est ce qui explique aujourd’hui la position ambiguë de l’UNEF. Après avoir participé activement à la concertation avec la Ministre, le principal syndicat étudiant se trouve amené à contester la loi pour ne pas perdre le contact avec la base. Pour sa part la Cé (Confédération étudiante) estime que “ le problème des étudiants n'est pas la loi sur l'autonomie puisque nous avons obtenu cet été, avec les autres syndicats étudiants, des garanties” mais dans le même temps précise
"Nous voulons que notre action soit efficace et gagnante, pour cela il faut qu'elle soit soutenue par la majorité des étudiants. Les grèves et les blocages ne peuvent être le fait d'une fraction minoritaire. De telles décisions doivent être prises suite à un référendum qui débouche sur une décision majoritaire des étudiants de l'université"
C’est toujours la question du “blocage” qui fait débat. Dans quelle mesure les assemblées générales sont-elles démocratiques et légitimes ? Telles sont les questions posées par bon nombre de vos journaux. Ceux-ci s’interrogent aussi sur les motivations des manifestants. Alors que la ministre continue à parler de manifestations “politiques” et que les syndicats étudiants, on l’a vu, cherchent à reprendre le contrôle en légitimant l’inquiétude des étudiants.

Pour calmer le jeu –mais cela sera t-il suffisant ?- le gouvernement a suggéré à un député de déposer un amendement portant les crédits pour le logement étudiant à 11 millions d'euros, contre 5,7 millions prévus initialement..
Les jours qui viennent, marqués par la proximité avec les grèves à venir, vont être décisifs…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 08/11/07



«Loi Pécresse, mes fesses»
Reportage devant les portes (fermées) de Tolbiac après l’évacuation de la fac par les forces de l’ordre mercredi soir. Quelques étudiants, parmi les banderoles et les slogans, organisent la manif de jeudi après midi.
Lire la suite de l’article


Aujourd'hui, le «Libé» des philosophes
Le journal a confié ses pages aux philosophes. Une autre manière de traiter l'actu ? A vous de juger.
Lire la suite de l’article


Le beau-parent, ce tiers encore hors la loi
La Cour de cassation – le choix d’un lieu n’est jamais innocent – a accueilli hier, à Paris, un débat sur le statut des tiers au cœur des nouvelles parentalités, du point de vue de la défense des enfants. D’emblée, on pouvait se réjouir de voir cette assemblée penser la famille sous le signe de la recomposition et de l’homoparentalité. Même si jamais ne fut questionnée cette naïveté qui consiste à croire que parler au nom de l’enfant suffit à garantir sa voix
Lire la suite de l’article


L'Unef appelle les étudiants à «amplifier le mouvement»
Alors que François Fillon «ne croit pas» à une «contagion», Nantes, Lille I ou Lyon II rejoignent les nombreuses facs bloquées. Et le principal syndicat étudiant fait monter la pression.
Lire la suite de l’article


Des étudiants grévistes à nouveau délogés de leurs facs
Les forces des l'ordre ont évacué cette nuit des universités bloquées par des étudiants opposés à la loi Pécresse sur l'autonomie des universités. La ministre estime que le mouvement est instrumentalisé par l'extrême gauche.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 08/11/07


Universités bloquées : l’Unef appelle à grossir les rangs
Après une rencontre avec la ministre de l’Enseignement Valérie Pécresse, le président du plus gros syndicat étudiant a appellé à «amplifier le mouvement» de grogne contre la réforme des universités.
Lire la suite de l’article


La police déloge des étudiants grévistes
La faculté de lettres de Nantes et Paris-Tolbiac ont été évacuées dans la nuit de mercredi à jeudi. Des blocages d’abord «politiques» pour Valérie Pécresse.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------
L’Humanité du 08/11/07 (un jour de retard)



Rien vu...


----------------------------------------------------
Le Parisien du 08/11/07 ( payant)



L'Unef appelle à «l'amplification du mouvement»
Le président de l'Unef, Bruno Julliard, a appelé aujourd'hui les étudiants à «amplifier le mouvement» et à «décider de la grève dans un maximum d'universités», à l'issue d'une rencontre avec Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur.
Lire la suite de l’article


La grève reconduite à Tolbiac, de nouvelles facs bloquées
Réunis en assemblée générale en début d'après midi, les étudiants de la faculté de Tolbiac ont voté la poursuite de la grève jusqu'à mardi prochain tandis qu'à Aix-Marseille; Lilles I ou encore à Nantes, le blocage a été voté.
Lire la suite de l’article


Dix facs bloquées hier
SELON le ministère de l'Enseignement supérieur, dix facs étaient entièrement ou partiellement bloquées hier soir, alors que de nouvelles AG doivent se tenir aujourd'hui. 

Lire la suite de l’article


Tolbiac : la police évacue 75 étudiants
L'ENTRÉE A DES ALLURES de poste de sécurité. Quatre vigiles contrôlent scrupuleusement les portes de l'université Pierre-Mendès-France, plus connue sous le nom de Tolbiac, une annexe de la Sorbonne
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 08/11/07



Rien vu...


-------------------------------------------------
20 minutes du 08/11/07



La police évacue Tolbiac dans la nuit
La police a évacué mercredi soir, après 22 heures, environ 75 étudiants opposés à la loi Pécresse sur l'autonomie des universités qui occupaient les locaux de Paris I situés rue de Tolbiac, dans le XIIIe arrondissement.
Lire la suite de l’article


Bruno Julliard: «Il faut amplifier le mouvement»
Les étudiants continuent leur grève contre la loi Pécresse sur l'autonomie des universités.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Métro (Paris) du 08/11/07



Dix universités bloquées mercredi, l'Unef appelle à "amplifier le mouvement"
Nouvelles assemblées générales, mot d'ordre de manifestation jeudi et appel de l'Unef à "amplifier le mouvement" : la contestation de la loi Pécresse s'est étendue mercredi à dix universités bloquées sur 85, alors que le gouvernement minimisait l'ampleur de la grogne.
Lire la suite de l’article


Les étudiants font bloc
Leur mouvement contre la loi sur l’autonomie des facs prend de l’ampleur... http://metrofrance.com/fr/article/2007/11/08/09/1046-38/index.xml
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 08/11/07



Rien vu...



------------------------------------------------
Ouest-France du 08/11/07



Jour de test pour la fronde étudiante
De nouvelles universités ont été bloquées, hier. Des manifestations sont prévues aujourd'hui. Le gouvernement minimise.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Sud-Ouest du 08/11/07



Pau : Grève à l'université
Un mouvement de grève destiné à dénoncer la loi Pécresse a été décidé hier lors d'une assemblée générale qui réunissait sur le campus plus de 500 étudiants
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 08/11/07



Les élèves manquent à l'appel
Deux mois après la rentrée, la possibilité offerte aux collégiens de profiter d'activités encadrées à la fin des cours connait des difficultés de mise en route. Principal écueil: le manque d'élèves! Jeudi, Xavier Darcos pourra se rendre compte par lui-même sur le terrain de cette situation. Le ministre devrait également être sondé sur le budget alloué au dispositif.
Lire la suite de l’article


Universités: La grogne monte
Pour l'heure circonscrite à quelques campus, la grogne des étudiants contre la loi sur l'autonomie des universités n'en est pas moins déterminée. Bloquée dès mardi matin, la faculté du Mirail à Toulouse a connu une journée animée. A Paris, Tours ou Rennes, des mouvements de fronde étudiants se sont organisés. Valérie Pécresse en appelle au dialogue.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde daté du 08/11/07



"La loi Pécresse ne répond pas aux attentes des étudiants"
Article interactif
Lire la suite de l’article


Valérie Pécresse pourrait faire un geste pour le logement étudiant
Valérie Pécresse, la ministre de l'enseignement supérieur, défendra son budget devant l'Assemblée nationale au moment même où débutera, jeudi 8 novembre, la manifestation à l'appel du collectif étudiant contre l'autonomie des universités (CECAU), composé d'organisations de jeunesse d'extrême gauche.
Lire la suite de l’article


Evacuation des universités à Tolbiac et à Nantes, avant une journée de mobilisation
La police a évacué dans la soirée de mercredi 7 novembre, après 22 heures, environ 75 étudiants opposés à la loi Pécresse sur l'autonomie des universités qui occupaient les locaux de Paris I, situés rue de Tolbiac, dans le 13e arrondissement, a-t-on appris de sources concordantes
Lire la suite de l’article


La grève étudiante, "un mouvement inadmissible" (audio)
Jean-Robert Pitte, président de la Sorbonne, s'exprimait ainsi sur RMC, au sujet du mouvement naissant contre la loi sur l'autonomie des universités. Ailleurs ce matin, les critiques convergent contre la politique d'immigration de Brice Hortefeux et, sur Europe 1, François Hollande dit craindre une escalade militaire de la part de Nicolas Sarkozy.
Lire la suite de l’article


Le mouvement de contestation dans les universités en cinq questions
a contestation étudiante se cristallise autour de la loi relative aux libertés et responsabilités des universités (LRU), votée le 10 août dernier par le Parlement. Le mouvement est parti de quelques universités : les facultés de lettres, psychologie et sociologie de Rouen et de Toulouse-Le-Mirail, en grève depuis le 30 octobre, et celles de Tolbiac (Paris-I) et d'Aix-Marseille, fermées administrativement. Il a été lancé par un Collectif contre l'autonomie des universités (CCAU), rassemblant plusieurs syndicats minoritaires, SUD-Etudiant, la Fédération syndicale étudiante (FSE), quelques membres de l'UNEF et d'autres organisations d'extrême gauche. Le collectif réclame l'abrogation pure et simple de la loi.
La direction de l'UNEF, principal syndicat étudiant, s'est pour sa part montrée en retrait par rapport à cette mobilisation. Si le syndicat conteste les dispositions de la loi, il ne veut pas d'une"mobilisation exclusivement sur l'abrogation, car c'est un objectif qui ne nous semble pas atteignable", argumente Bruno Julliard, son président. Le syndicat incite les étudiants à participer aux assemblées générales et à s'informer, mais n'a pas appelé pour l'instant à la grève dans les facultés.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 08/11/07


Une trentaine d'universités touchées par la contestation étudiante
Dix universités sont d'ores et déjà bloquées. Des assemblées générales sont prévues dans 35 universités, selon l'UNEF. Plusieurs organisations étudiantes appellent à une journée d'action.
Lire la suite de l’article


Grève des étudiants : les principaux points de contestation
Voici les trois points de la loi Pécresse du 11 août 2007 sur l'autonomie des universités contestés par les étudiants lors des assemblées générales.
Lire la suite de l’article


Valérie Pécresse : "les blocages"
sont d'abord politiques"
La ministre de l'Enseignement supérieur a, par ailleurs, répété que "chaque blocage entrave la réussite de centaines d'étudiants". Environ 30 universités sont touchées par le mouvement, 10 d'entres elles sont bloquées.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 08/11/07


Université: la grève prend de l'ampleur
Les blocages des facs se sont étendus. Les étudiants protestent contre la loi sur l'autonomie des universités. Pour François Fillon, le mouvement n'aura "pas de suite".
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 08/11/07



Pécresse: les blocages d'université sont d'abord "politiques"
La ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, a estimé jeudi sur LCI que les opérations de blocage d'universités, qui concernaient dix d'entre elles mercredi, étaient "d'abord des blocages politiques".
Lire la suite de l’article


Dix universités bloquées mercredi, l'Unef appelle à "amplifier le mouvement"
Nouvelles assemblées générales, mot d'ordre de manifestation jeudi et appel de l'Unef à "amplifier le mouvement" : la contestation de la loi Pécresse s'est étendue mercredi à dix universités bloquées sur 85, alors que le gouvernement minimisait l'ampleur de la grogne.
Lire la suite de l’article


La FCPE 94 veut une "école pendant l'école" à la veille d'une visite de Darcos
La fédération de parents d'élèves FCPE du Val-de-Marne a réclamé mercredi "une école pendant l'école" à la veille d'une visite dans le département de Xavier Darcos, ministre de l'Education nationale, portant notamment sur le dispositif "L'école après l'école".
Lire la suite de l’article


La Fidl appelle les lycéens à participer aux mobilisations du 20 novembre
La Fédération indépendante et démocratique lycéenne (Fidl) a appelé mercredi l'ensemble des lycéens à "se réunir en assemblées générales pour participer aux mobilisations du mardi 20 novembre" aux côtés des fonctionnaires.
Lire la suite de l’article


La Cé demande que les blocages ne soient pas le fait d'une minorité
La présidente de la Confédération étudiante (Cé), Julie Coudry, a demandé jeudi à Valérie Pécresse des "réponses concrètes aux préoccupations" des étudiants et appelé à ce que les grèves et blocages ne soient pas le "fait d'une fraction minoritaire".
Lire la suite de l’article


Logement étudiant: amendement UMP pour porter l'enveloppe 2008 à 11 M EUR
Le député UMP Jean-Paul Anciaux a annoncé jeudi à l'AFP le dépôt d'un amendement destiné à porter les crédits pour le logement étudiant à 11 millions d'euros, contre 5,7 millions prévus dans le projet de budget 2008.
Lire la suite de l’article


Blocages de facs: l'Uni (droite universitaire) attend de la "fermeté" de Pécresse
Les étudiants de l'Uni (droite universitaire) ont demandé jeudi à la ministre de l'Enseignement supérieur de faire preuve de "fermeté" à l'encontre de "la poignée de militants agressifs" qui bloquent les universités.
Lire la suite de l’article



-----------------------------------------------------------------------

2 commentaires:

Stella a dit…

Votre blog est très réussi : un résumé clair et personnel de l'actualité.
Etudiante en journalisme, à la Sorbonne (donc très concernée par vos propos), vous me comptez au rang de vos lecteurs fidèles.

A bientôt

Philippe Watrelot a dit…

Merci Stella,
C'est grâce à des compliments comme cela que je trouve l'énergie pour poursuivre ce travail entrepris depuis plus de quatre ans !
PhW

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.