lundi, février 09, 2009

Revue de presse du lundi 9 février 2009

Les universitaires entrent dans leur deuxième semaine de mobilisation
Entamant lundi une deuxième semaine de mobilisation contre la réforme de leur statut, les enseignants-chercheurs manifesteront mardi à Paris à l’appel d’une large intersyndicale (FSU, CFDT, CGT, FO, Solidaires, Sauvons la recherche, Sauvons l'université, Unef) relayant la proposition lancée le 2 février par une coordination nationale des universités.
Libération publie une interview de la ministre Valérie Pécresse qui persiste et maintient sa réforme. Pour elle “les craintes se focalisent sur la façon dont le décret doit être appliqué. ” mais il ne s’agit pas de revenir sur le principe qui est, dit-elle, largement accepté par les universitaires.
Cela reste à voir…Une analyse de Gérard Courtois dans Le Monde résume assez bien l’ampleur de la rupture. “ Entre un gouvernement qui veut lui appliquer les règles de l'entreprise (concurrence, performance, utilitarisme) et une communauté universitaire dont les credo sont aux antipodes (autonomie du savoir, pensée critique, autogestion) ; […] bref, entre le pouvoir et l'université, il y a plus qu'un malentendu : une fracture entre deux modèles, un affrontement entre deux philosophies. L'un des deux devra céder. Il n'est pas encore dit lequel. Ce sont probablement les étudiants qui en décideront, en rejoignant ou non la révolte des professeurs.

Dans cette interview à Libération, Valérie Pécresse aborde également la réforme de la formation. Elle affirme “C’est une bonne réforme pour nos élèves, aussi. Une carrière à bac + 5, cela n’a rien à voir avec une carrière à bac + 3, comme aujourd’hui, en termes de rémunération et de perspectives dans la fonction publique. ” Elle poursuit en parlant au nom de son collègue de l’éducation nationale : “Xavier Darcos organisera des stages en responsabilité de trois mois rémunérés. Et pour financer l’année d’études supplémentaire, il a prévu des bourses et des postes d’assistants d’éducation. Après, il y a la question de la mise en œuvre de la mastérisation. ” Mais sa détermination est nuancée avec cette interrogation : ”Est-ce que l’on aura des «maquettes» (les projets de nouveaux masters Enseignement) de qualité d’ici au 15 février, date à laquelle les universités doivent les transmettre à mon ministère ? Mon engagement est d’assurer de bonnes formations aux étudiants pour les préparer aux concours.”.
A la question que se pose à elle même la ministre, Jean Louis Auduc, directeur adjoint de l’IUFM de Créteil, répond dans Le Café Pédagogique : "Si le calendrier annoncé par les ministres de l’éducation nationale et du supérieur était mis en œuvre, les étudiants passeraient dans onze mois les épreuves écrites de concours dont les textes officiels concernant le contenu des épreuves, les programmes n’ont toujours pas été publiés". Pour lui, il est urgent de repousser la masterisation à 2011, "laisser croire à des étudiants qu’ils pourraient en 2009-2010, préparer en quelques mois les nouvelles épreuves du concours dont la passation est prévue à la fin du premier semestre, suivre les cours et rédiger un mémoire pour obtenir un master2, participer à des stages en établissements scolaires, obtenir, par exemple pour présenter le concours de professeur des écoles, les pré-requis nécessaires en langues, EPS et en informatique, et….pour les étudiants de milieux modestes, exercer en plus comme assistants d’éducation,…. est une profonde mystification ! "

Dans La Croix, on fait le point, deux ans après le vote de la loi, sur la protection de l’enfance. C’est l’Observatoire national de l’enfance en danger (Oned) qui publie mardi 10 février son rapport annuel qui en donne l’occasion. Le bilan est plutôt négatif : la plupart des décrets sont restés dans les tiroirs et les crédits manquent. Pour Philippe Bas, ancien ministre délégué à la famille: «Il faut dégager des moyens supplémentaires ».

Le “freezing” vous connaissez ?
C’est un nouveau mode d’action lancé en France par les enseignants chercheurs de Bordeaux. Pour illustrer le mot d'ordre du mouvement "L'Université s'arrête", ils sont resté figés sans broncher plusieurs minutes vendredi dernier, lisant un livre.
La première grande action de "freezing" s'est déroulée en janvier 2008 dans la gare Grand Central de New York (voir la vidéo ). Après s'être données le mot sur internet, des centaines de personnes se sont brusquement immobilisées au même moment, pendant cinq minutes.
Regardez la vidéo
, l 'effet est saisissant.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 09/02/09


«La communauté universitaire est acquise à l'autonomie»
Malgré une contestation de plus en plus vive, Valérie Pécresse n'entend pas changer de cap. La ministre s'explique à la veille d'une grande journée de manifestations.
Lire la suite de l’article


Les enseignants-chercheurs ont-ils raison de protester?
C'est le duel du jour entre Laurent Joffrin (Libération) et Sylvie Pierre-Brossolette (Le Point). Avec France Info.
Lire la suite de l’article


La revue scientifique internationale Nature critique Nicolas Sarkozy
Dans son édition de jeudi dernier, la revue scientifique internationale Nature critique vivement la politique universitaire et de recherche de Nicolas Sarkozy et son discours du 22 janvier dernier.
Lire la suite de l’article


Les présidents en porte-à-faux
Les dirigeants d’université s’opposent aux suppressions de postes, pas à la réforme.
Lire la suite de l’article


À la fac d'Orléans, «journée blanche» pour une contestation capitale
Sur le campus d’Orléans, les jours se suivent et se ressemblent. À ceci près que la contestation avance et touche aujourd’hui toutes les strates de la pyramide décisionnaire
Lire la suite de l’article


Les enseignants-chercheurs de Bordeaux, un grand cru
A côté de la manif, de la grève et de la pétition, voici venu le "freezing" ? Les enseignants chercheurs de Bordeaux 3 mobilisés contre les réformes, en tout cas, s'y sont mis. Pour illustrer le mot d'ordre du mouvement "L'Université s'arrête", ils sont resté figés sans broncher plusieurs minutes vendredi dernier, lisant un livre.
Lire la suite de l’article


La grève des universités se donne un site web
Un nouveau site web vient de voir le jour, entièrement consacré à réunir sur une sorte de portail l'offre du web sur le mouvement actuel qui secoue les universités. Ce site, universités et universitaires en lutte, propose des liens vers...
Lire la suite de l’article


Le Snesup-FSU boycotte la réunion convoquée par Valérie Pécresse
Le Snesup-FSU annonce que Jean Fabbri ne se rendra pas au ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche mercredi, à la réunion convoquée par Valérie Pécresse. Il s'en explique dans le communiqué publié ci-dessous dans lequel il dénonce les «manoeuvres» de la ministre.
Lire la suite de l’article


Les désarrois de l'enseignante Hervieu-Léger (présidente de l'EHESS)
Le désarroi ne touche pas que l'élève Törless... Danièle Hervieu-Léger, présidente de l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales en souffre aussi.
Nommée à la tête du comité de pilotage pour une Stratégie Nationale de la Recherche et de l'Innovation, elle a dû subir en direct le discours prononcé le 22 janvier dernier par Nicolas Sarkozy. Un discours qu'elle a qualifié de "brutal et chargé de mépris
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 09/02/09


«Sortir d'un tête à tête entre la ministre et les enseignants-chercheurs»
Député UMP du Pas-de-Calais et doyen de l'université de Boulogne-sur-Mer, Daniel Fasquelle critique le décret de Valérie Pécresse, et va déposer mardi une proposition de loi visant à garantir l'indépendance des enseignants-chercheurs.
Lire la suite de l’article


Paris-X se met en "grève active"
Enseignants-chercheurs, étudiants et personnels IATOS de l'université Paris-X à Nanterre ont voté aujourd'hui en assemblée générale la "grève active" et reconductible jusqu'à jeudi pour réclamer le retrait des réformes sur le statut des enseignants-chercheurs et sur les IUFM.

Lire la suite de l’article


Chercheurs : un mouvement «sans perspective rationnelle»
Jean-Charles Pomerol, le président de l'université de Paris-VI (Jussieu), analyse la crise actuelle dans l'université.
Lire la suite de l’article


Chercheurs : Sarkozy prêt
à discuter des «modalités»
Le chef de l'Etat a néanmoins rappelé jeudi, au soir d'une journée nationale de manifestation contre la réforme du statut des enseignants-chercheurs, que le « principe de l'évaluation est incontournable».
Lire la suite de l’article


Universités-grandes écoles : 
comment choisir
Université ou grande école ? Hier encore, la question ne se posait pas vraiment. Si le choix s'avère plus difficile aujourd'hui, c'est parce que les deux systèmes collaborent de plus en plus, en puisant chacun chez l'autre ce qu'il a de meilleur.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 09/02/09



Le gouvernement recevra cinq syndicats sur huit pour le sommet social du 18 février
Le gouvernement entamera mardi avec la CFDT et la CFTC ses entretiens pour préparer le "sommet social" à l'Elysée du 18 février, mais ne prévoit finalement aucun rendez-vous avec la FSU, l'UNSA ou SUD, selon un calendrier transmis, lundi 9 février, par le ministère de l'économie.

Seuls les numéros un des cinq confédérations dites représentatives seront reçus, ainsi que deux représentants du patronat (Medef et CGPME). Ni la FSU, ni l'UNSA, ni SUD ne sont conviés, alors que ces derniers sont dans l'intersyndicale ayant organisé les manifestations du 29 janvier pour l'emploi, le pouvoir d'achat et la défense des services publics.
Lire la suite de l’article


Valérie Pécresse ouvre le dialogue avec les enseignants-chercheurs
Valérie Pécresse, la ministre de l'enseignement supérieur, joue le dialogue. "Je passe toute ma semaine sous le signe du dialogue parce que je crois que ces malentendus peuvent être levés", a déclaré la ministre sur Canal+. "On va dialoguer. Il y a des voies de passage", a-t-elle affirmé.
Lire la suite de l’article


La fracture universitaire, par Gérard Courtois
Ce pouvoir nous méprise et veut nous humilier", "ils veulent notre peau comme Thatcher a eu celle des mineurs anglais". Qui tient ces propos rageurs ? Des sidérurgistes de Gandrange désespérés ? Des Guadeloupéens en colère ? Les plus virulents des cheminots de SUD ? Non, ce sont des universitaires chevronnés, des chercheurs réputés, de solides patrons de laboratoire : le projet de réforme de leur statut les fait littéralement disjoncter ; quant à la réforme annoncée de la formation des professeurs d'école ou de lycée, qui supprime l'essentiel de l'apprentissage devant des élèves, ils la jugent désastreuse.
[…] Entre un gouvernement qui veut lui appliquer les règles de l'entreprise (concurrence, performance, utilitarisme) et une communauté universitaire dont les credo sont aux antipodes (autonomie du savoir, pensée critique, autogestion) ; entre une logique ouvertement libérale et une tradition républicaine qui est tout sauf irréprochable ; entre un président qui fustige volontiers son "immobilisme", son "recul" même dans la bataille mondiale de l'intelligence, et un monde universitaire ulcéré par ces accusations tant il se sent peu soutenu ; bref, entre le pouvoir et l'université, il y a plus qu'un malentendu : une fracture entre deux modèles, un affrontement entre deux philosophies.
L'un des deux devra céder. Il n'est pas encore dit lequel. Ce sont probablement les étudiants qui en décideront, en rejoignant ou non la révolte des professeurs.
Lire la suite de l’article


Enseignants-chercheurs : la fronde s'étend
Après une première mobilisation réussie la semaine dernière, les enseignants-chercheurs seront à nouveau dans la rue, mardi 10 février. Dans les universités, des plus remuantes aux moins revendicatives, mais aussi dans les Instituts d'études politiques ou les écoles d'ingénieurs, ils s'inquiètent de la réforme de leur statut, de la formation des enseignants du premier et second degré et des coupes budgétaires.
Lire la suite de l’article


Les ambitions contrariées d'une ministre-candidate
l y a le feu !", s'est écrié Valérie Pécresse, samedi 7 février, à Saint-Maurice (Val-de-Marne). "Ma seule obsession, a-t-elle insisté, c'est de trouver les voies de passage" pour lever l'hostilité des enseignants-chercheurs au décret modifiant leur statut. Veste style "battle dress" sur le dos, la ministre de l'enseignement supérieur était venue présenter son projet pour la région Ile-de-France aux 150 militants UMP présents. Mais pressée de s'éclipser, elle confiait : "Ma campagne des primaires pour les régionales passe au deuxième plan. Ma mission, c'est celle que le président m'a confiée. Il faut que je me batte !"
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 09/02/09 (un jour de retard)



Universités. La grève est lancée, Pécresse ne plie pas
La ministre de l’Enseignement supérieur annonce la mise en place d’une charte d’application de ses réformes pour « rassurer » les enseignants-chercheurs.
Lire la suite de l’article


Dans les facs, la colère revient en deuxième semaine
Avant même la mobilisation nationale prévue demain, les enseignants-chercheurs ont déjà marqué des points. Illustration : la fronde, plus ou moins marquée, de certains présidents d’université.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 09/02/09



Les parents d’élèves sur tous les fronts
Ils étaient 300 à manifester samedi à Argenteuil. A Saint-Ouen-l’Aumône la semaine dernière , ils ont bloqué des tests en CM 2. Les parents d’élèves multiplient les actions.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 09/02/09



En France, l’enfance n’est pas suffisamment protégée
L’Observatoire national de l’enfance en danger (Oned) publie mardi 10 février son rapport annuel. Deux ans après le vote de la loi de protection de l’enfance, la plupart des décrets sont restés dans les tiroirs. Et les crédits manquent
Lire la suite de l’article


Dominique Versini : "Nous notons une régression en ce qui concerne la justice des mineurs"
Dominique Versini, la Défenseure des enfants, s’exprimait mercredi 4 février, à Genève, devant le comité des droits de l’enfant des Nations unies, une audition qui a lieu tous les quatre ans et qui est l’occasion de faire le point sur la situation française
Lire la suite de l’article


Philippe Bas : « Il faut dégager des moyens supplémentaires »
L’ancien ministre délégué à la famille revient sur la loi de la protection de l’enfance, adoptée en 2007, dont il est à l’origine, et sur son application aujourd’hui
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos du 09/02/09



Semaine test pour Valérie Pécresse
Suspension d'un front pour une ministre sous pression. Confrontée à une grogne croissante du monde universitaire, la ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, n'aura pas à affronter, en sus, le secrétaire d'Etat chargé des relations avec le Parlement, Roger Karoutchi, son concurrent pour l'investiture de l'UMP aux régionales en Ile- de-France. Le secrétaire général du parti majoritaire, Xavier Bertrand, a annoncé, samedi, dans « Le Figaro » une « mise entre parenthèses » des deux débats contradictoires programmés cette semaine. La reprise de leurs face-à-face est reportée à début mars (deux semaines avant le vote des adhérents).
Lire la suite de l’article


Statut des enseignants-chercheurs: "des voies de passage" existent selon Pécresse
Valérie Pécresse, la ministre de l'Enseignement supérieur, a déclaré lundi sur Canal + qu'il y avait des "voies de passage" dans le conflit sur le décret réformant le statut des enseignants-chercheurs.
Lire la suite de l’article


Education: les universitaires entrent dans leur deuxième semaine de mobilisation
Entamant lundi une deuxième semaine de mobilisation contre la réforme de leur statut, les enseignants-chercheurs manifesteront mardi à Paris, alors que Valérie Pécresse mise sur une rencontre mercredi avec la communauté universitaire pour déminer le conflit.
Lire la suite de l’article


Manifestation à Paris de futurs enseignants et de personnels des IUFM
Une cinquantaine de personnes ont manifesté dans le centre de Paris samedi pour réclamer le retrait de la réforme supprimant les instituts universitaires de formation des maîtres (IUFM), a constaté une journaliste de l'AFP.
Lire la suite de l’article


Enseignants-chercheurs: le généticien Axel Kahn réclame le retrait du projet décret modifiant le statut
Le généticien Axel Kahn, président de l'Université Paris-Descartes, réclame un "retrait" du projet de décret réformant le statut des enseignants-chercheurs, comme condition nécessaire à "la reprise du dialogue", dimanche dans un communiqué.
M. Kahn, qui a été cité jeudi par le Président Sarkozy, lors de son interview télévisée, comme une personnalité soutenant la réforme, a précisé à l'AFP qu'il était tout à fait "contre la manière de procéder du président" alors même qu'il est "favorable depuis longtemps, dans son principe, à la modification du Décret de 1984 fixant les services des enseignants-chercheurs à l’Université".
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 09/02/09



Vos questions sur le mouvement des enseignants-chercheurs
Dimitri Houtcieff est professeur à la Faculté de droit d'Evry et il a été membre du Conseil scientifique de l'Université Evry Val d'Essonne. Engagé dans le mouvement des enseignants-chercheurs, il répond maintenant en direct à vos questions sur les raisons de cette mobilisation:
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 09/02/09



Désobéir à Darcos : pourquoi je refuse d'évaluer mes élèves
Depuis la rentrée des vacances de Noël, plusieurs enseignants nous ont écrit pour expliquer ce qui les scandalisait dans les évaluations des élèves de CM2 qu'on leur demande de faire en plein milieu d'année scolaire. Voici le témoignage de l'un d'eux, qui dénonce les choix pédagogiques de Xavier Darcos.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 09/02/09



Rien vu...


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 09/02/09



Veillée d'armes dans les facs
Eviter le syndrome Darcos. Ne pas être obligée d'annoncer à son tour le report d'une réforme, comme le ministre de l'Education nationale a dû le faire pour le lycée. Telle est l'obsession de Valérie Pécresse, au coeur d'une grogne universitaire qui prend chaque jour de l'ampleur (la moitié des 83 universités sont touchées par le conflit). L'inquiétude gagne même les députés UMP.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 09/02/09


Universités : nouvelles manifestations mardi
Quelque 70.000 manifestants sont attendus dans la capitale mardi pour exiger le retrait du décret modifiant le statut des enseignants-chercheurs. Valérie Pécresse doit recevoir les représentants de la communauté universitaire mercredi et jeudi.
Lire la suite de l’article


Il y a "des voies de passage", affirme Pécresse
"Je ne préempte pas le dialogue (...), je vais d'abord écouter, et je répondrai", affirme la ministre de l'Enseignement supérieur, qui recevra mercredi la communauté universitaire.
Lire la suite de l’article


Xavier Bertrand réclame un "vrai dialogue" avec les enseignants-chercheurs
"Prendre du temps pour le dialogue, ce n'est jamais perdre son temps", assure le secrétaire général de l'UMP tout en jugeant "indispensable" la réforme du statut des enseignants-chercheurs.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 09/02/09


Education: Sarkozy "n'apporte aucune réponse concrète"
Malgré les appels au boycott qui circulaient sur Internet, près de 15 millions de téléspectateurs ont regardé l'intervention de Nicolas Sarkozy jeudi 5 février. Sur le chapitre de l'éducation, alors que la mobilisation des enseignants se poursuit, le discours présidentitel n'a pas vraiment convaincu.
Lire la suite de l’article


Enseignement: des parents attachés à leur école
Des dizaines de parents se sont attachés symboliquement à l'école de leurs enfants partout en France ce vendredi. L'EXPRESS.fr a suivi ceux de l'école maternelle Louis-Blanc, à Paris.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 09/02/09


Formation des enseignants : "Il faut revoir le calendrier" explique JL Auduc
"Si le calendrier annoncé par les ministres de l’éducation nationale et du supérieur était mis en œuvre, les étudiants passeraient dans onze mois les épreuves écrites de concours dont les textes officiels concernant le contenu des épreuves, les programmes n’ont toujours pas été publiés" relève Jean-Louis Auduc, directeur adjoint de l'IUFM de Créteil, ce qui lui semble… irréalisable.
Pour lui, "laisser croire à des étudiants qu’ils pourraient en 2009-2010, préparer en quelques mois les nouvelles épreuves du concours dont la passation est prévue à la fin du premier semestre, suivre les cours et rédiger un mémoire pour obtenir un master2, participer à des stages en établissements scolaires, obtenir, par exemple pour présenter le concours de professeur des écoles, les pré-requis nécessaires en langues, EPS et en informatique, et….pour les étudiants de milieux modestes, exercer en plus comme assistants d’éducation,…. est une profonde mystification ! " Pour lui il est urgent de repousser la masterisation à 2011.
Lire la suite de l’article


Qu'est ce qui marche dans l'éducation des immigrés ?
Que nous apprennent les études menées dans les pays de l'OCDE sur la scolarisation des enfants issu de l'immigration ? Deborah Nusche, de l'OCDE, passe en revue les travaux disponibles, énumère les dispositifs qui fonctionnent et, ce faisant interpelle tous les acteurs de l'Ecole et au-delà.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 09/02/09


Réformes de l'université: Axel Kahn rejoint les rangs des présidents contestataires
C'est un nouveau revers pour Valérie Pécresse dont les soutiens dans le monde universitaire semblent s'effriter chaque jour davantage. Samedi 7 février, invité d'Europe 1, Axel Kahn, président de l'université Paris V, a déclaré que le projet de décret modifiant le statut des enseignants-chercheurs était en l'état voué à l'échec.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 09/02/09



Neuf universités demandent le retrait des réformes controversées
Les présidents ou vice-présidents de neuf universités ont demandé lundi au gouvernement, dans un appel solennel lancé à la Sorbonne, de retirer ses projets de réforme controversés sur le statut des universitaires et la formation des enseignants.
Lire la suite de l’article


Paris-X Nanterre rejoint le mouvement de grogne des universités
Enseignants-chercheurs, étudiants et personnels IATOS de l'université Paris-X à Nanterre ont voté lundi en assemblée générale la "grève active" et reconductible jusqu'à jeudi pour réclamer le retrait des réformes sur le statut des enseignants-chercheurs et sur les IUFM.
Lire la suite de l’article


Le Collectif pour la Défense de l'Université réitère sa demande de retrait du décret
Le Collectif pour la Défense de l'Université, réuni samedi à Paris, a réitéré sa demande de retrait du projet de décret relatif au statut des enseignants-chercheurs et appellé à la grève et à la manifestation nationale de mardi, selon un communiqué dimanche.
Lire la suite de l’article


Darcos: les "positions fortes" de l'extrême gauche "embarrassent" le ministre mais aussi les syndicats
Le ministre de l'Education nationale, Xavier Darcos, a évoqué samedi sur France Culture, les "positions fortes" acquises par l'extrême-gauche dans le système éducatif, affirmant qu'elles "embarrassent" autant les syndicats que le ministre.
Lire la suite de l’article


Les universitaires entrent dans leur deuxième semaine de mobilisation
Entamant lundi une deuxième semaine de mobilisation contre la réforme de leur statut, les enseignants-chercheurs manifesteront mardi à Paris, alors que Valérie Pécresse mise sur une rencontre mercredi avec la communauté universitaire pour déminer le conflit.
Lire la suite de l’article


Début des stages d'anglais gratuits lundi pour les lycéens de la zone A
Les stages d'anglais gratuits pour les lycéens volontaires pendant les vacances commencent lundi pour les vacanciers de la zone A, mais tous les établissements ne le proposent pas, selon des sources concordantes vendredi.
Lire la suite de l’article


L'Unef inquiet des propos tenus par Sarkozy sur les universités autonomes
Le syndicat étudiant Unef s'est élevé vendredi contre les propos tenus jeudi par Nicolas Sarkozy affirmant que les universités autonomes pouvaient "choisir" leurs étudiants, demandant un "démenti ferme" qu'il ne s'agira pas d'instaurer une sélection à l'entrée de l'université.
Lire la suite de l’article



-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.