vendredi, février 27, 2009

Revue de presse du jeudi 26 et vendredi 27 février 2009

Après trois semaines de grève dans les facs, François Fillon a fait de nouvelles propositions mais on peut douter qu'elles calment vraiment les revendications.
La principale proposition concerne les effectifs : François Fillon assure qu'« aucune suppression d'emploi d'enseignant-chercheur ne sera effectuée en 2010 et 2011 ». Pas question, toutefois, de revenir sur la suppression d'environ 900 postes prévue cette année. On notera aussi que cela ne remet pas en question les suppressions dans les autres secteurs de l'éducation nationale. On peut même dire que si le gouvernement exonère les universités l'effort sera plus important pour les autres.
François Fillon a aussi développé une autre piste. Pour assurer un meilleur accompagnement des étudiants de licence, il suggère, comme l'avait fait avant lui Nicolas Sarkozy, de mettre à la disposition des universités davantage de professeurs agrégés du second degré. Ces « Prag », comme on les appelle dans le supérieur, sont déjà au nombre de 15 000 et constituent ainsi un quart des effectifs enseignants à l'université.
En revanche, rien sur la formation des enseignants dont on peut craindre qu'elle ne soit passée par pertes et profits dans ce mouvement. Le premier ministre promet simplement la mise en place d'une « commission de suivi permanent ». Il invite aussi son ministre de l'éducation, Xavier Darcos, coarchitecte de la réforme, à « renforcer l'accompagnement des enseignants au début de leur parcours professionnel, en prévoyant un temps de formation complémentaire pendant l'année de stage », celle suivant l'obtention du diplôme. En d'autres termes, on peut juste espérer pour l'instant que le jeune diplômé ne sera pas à temps plein pendant sa première année.
Alors que le conflit se poursuit, on apprend que le PCF, le PS et les Verts lanceront bientôt une consultation publique sur l'enseignement supérieur et la recherche. . Ils souhaitent notamment définir les orientations d'une politique de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Palmare PlayStation Hidradenitis”, c'est le nom d'une nouvelle maladie diagnostiquée par des médecins suisses.
Une adolescente présentait des lésions douloureuses sur la paume des mains depuis quatre semaines. "Il s'agissait de gros nodules rouges très spectaculaires", a expliqué le médecin suisse à l'origine de la dénomination de cette maladie.
Il a fallu mener une enquête approfondie pour découvrir l'origine de la maladie : la fillette cachait en effet à ses parents qu'elle jouait pendant des heures avec sa console de jeu. Les médecins suisses sont arrivés à la conclusion que la crispation des mains sur la manette et l'appui frénétique sur les touches ont provoqué de minuscules blessures cutanées. Celles-ci ont pu s'aggraver avec la transpiration. La fillette s'est vu imposer dix jours d'abstinence de PlayStation et les lésions ont disparu spontanément.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 26 et 27/02/09


Le PS, le PCF et les Verts lancent une consultation sur l’Université et la recherche
La gauche politique se relance sur l’Université et la recherche. Alors que de nombreux acteurs de la mobilisation en cours s’interrogent sur les perspectives politiques de leur mouvement, le PS, le PCF et les Verts ont pris l’initiative de lancer une «consultation nationale sur l'Université et la recherche».
Lire la suite de l’article


Les présidents d’université ont rencontré Valérie Pécresse
Ce matin, Valérie Pécresse a reçu le bureau de la CPU, la Conférence des Présidents d’université. La médiatrice nommée par la ministre sur le sujet du décret relatif au statut des universitaires devait présenter les principes de sa nouvelle rédaction.
Lire la suite de l’article


Pendant la grève, la science continue
Publier dans Nature et faire la grève, manifester, proposer une autre politique universitaire ? C'est possible, répond une équipe de physiciens de l'université Paris-7 Diderot.
Lire la suite de l’article


A quoi servent les humanités ? La réponse du président de la Sorbonne
Au centre de cette photo, on voit Georges Molinié, le président de l’université Paris-4 Sorbonne. Entouré d’autres présidents d’université, il animait le 9 février, dans l’amphi Richelieu, une réunion de contestation des réformes gouvernementales.Il vient de publier sur le site La faute à Diderot, un texte qui répond à cette simple question : à quoi servent les humanités ?
Lire la suite de l’article


Pécresse reçoit les enseignants-chercheurs
Après une nouvelle journée de mobilisation jeudi, la ministre a donné rendez-vous vendredi matin au bureau de la Conférence des présidents d’université et aux organisations syndicales représentatives.
Lire la suite de l’article


Pécresse: «Pas de suppression d’emplois en 2010-2011 dans l’université»
Cela sera valable pour tous les postes et pas seulement ceux des enseignants-chercheurs, a expliqué la ministre.
Lire la suite de l’article


Université: Fillon amorce un premier recul
Le gouvernement promet de ne pas supprimer de postes en 2010 et 2011 et demande que le décret réformant le statut des enseignants-chercheurs soit «entièrement réécrit»
Lire la suite de l’article


Profs, chercheurs, étudiants et parents, même combat ! (Blog Véronique Soulé)
Ca y est. Bordeaux a fait la "jonction": des parents d'élèves et des enseignants du primaire comme du secondaire, des universitaires et des étudiants, tous hostiles aux réformes en cours, viennent de se regrouper et de créer un collectif commun "Sauvons l'Education 33"(le département de la Gironde). Un signal qui devrait inquiéter le gouvernement.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 26 et 27/02/09


Opération remotivation
En primaire, il était dans les premiers. Mais depuis son entrée au collège, ses notes baissent… et son implication aussi. Aidez-le à reprendre le train en marche.
Lire la suite de l’article


Faible mobilisation 
dans le monde universitaire
La mobilisation des étudiants et enseignants-chercheurs contre les différentes réformes de l'université semble marquer le pas. Jeudi, à peine plus de 20.000 personnes ont été recensées dans les cortèges.
Lire la suite de l’article


Enseignants-chercheurs : Pécresse fait un geste
La ministre a annoncé qu'il n'y aurait aucune suppression de postes en 2010-2011.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 26 et 27/02/09


Une fillette victime d'une nouvelle maladie liée aux jeux vidéo
Des médecins suisses ont prescrit à une fillette de 12 ans un arrêt total de jeu vidéo durant une dizaine de jours pour venir à bout d'une inflammation de la peau des mains causée par l'utilisation excessive d'une manette de jeu.
Lire la suite de l’article



Mobilisation à Paris-VII contre la loi sur l'autonomie des universités
On doit tenir jusqu'au 19 mars [journée d'action unitaire programmée par les syndicats]." Réunis en assemblée générale, les grévistes de l'université Paris-Diderot (Paris-VII) cherchent à amplifier leur mobilisation contre la loi LRU. Jeudi 26 février, l'amphi est à moitié vide, et les étudiants craignent un essoufflement de ce mouvement qui dure depuis six semaines. "La position du gouvernement est fragile, mais on n'a obtenu aucune avancée réelle." Le groupe de grévistes est particulièrement hétérogène : étudiants de première année d'histoire, physiciens du CNRS, personnels de maintenance. Chercheurs et étudiants semblent d'accord pour demander l'abrogation de la loi LRU.
Lire la suite de l’article


Universités : le mouvement de protestation marque le pas
Pour un mouvement qui aime se référer à la lutte de 2006 contre le CPE, le compte n'y était pas. La journée de manifestations, jeudi 26 février, des universitaires et des étudiants contre les réformes du gouvernement a réuni des cortèges sensiblement moins nombreux que lors de la précédente journée d'action le jeudi 19 février. Au total, selon un décompte réalisé jeudi par l'AFP dans une quinzaine de villes, cette quatrième journée d'action a réuni entre 17 000 et 33 000 personnes selon les sources. A titre de comparaison, ils étaient entre 43 000 et 100 000 le 10 février au niveau national.
Lire la suite de l’article


Universités : les syndicats attendent plus du gouvernement
Le gel des suppressions de postes à l'université en 2010-2011, la réécriture du décret sur le statut des enseignants-chercheurs et l'annonce d'aménagements dans la réforme de la formation des maîtres, ont suscité des réactions intéressées mais prudentes de la part des principaux protagonistes du mouvement de protestation universitaire.
Lire la suite de l’article


Grandes manœuvres pour officialiser le recul (Blog Luc Cédelle)
L’accentuation de la crise universitaire ces derniers jours et la perspective d’une mobilisation encore montante ont conduit le gouvernement à d’importantes modifications de ses positions sur le statut des enseignants-chercheurs et sur la réforme de la formation des maîtres (la mastérisation). La journée du mercredi 25 février est à cet égard marquée de plusieurs pierres blanches.
Lire la suite de l’article


Le gouvernement cherche à en finir avec le conflit dans les universités
Pas une contre-attaque, un déminage. Alors qu'une quatrième journée de manifestations à l'appel des enseignants chercheurs et des étudiants est prévue jeudi 26 février, le premier ministre a pris les devants, mercredi, et tenté de désamorcer le conflit en faisant un geste qui est loin d'être anodin sur le plan politique.

Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 26 et 27/02/09 (un jour de retard)


« Un peu de lecture pour ce soir, messieurs ?
Après une série d’actions auprès du public pour expliquer leurs revendications, profs et étudiants manifestent aujourd’hui. Reportage.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 26 et 27/02/09


Universités : moins de mobilisation dans les cortèges
Les vacances parisiennes ou bordelaises seraient-elles la cause d'une mobilisation moindre des enseignants-chercheurs ? Pour la quatrième semaine consécutive, ces derniers avaient appelé à manifester ce jeudi contre les réformes gouvernementales. Au total, les manifestations auraient réuni entre 17 000 et 33 000 personnes, selon les sources et d'après un décompte toutefois non exhaustif des bureaux de l'AFP à 18 heures.
Lire la suite de l’article


Pécresse tente de rassurer
Avant une rencontre déterminante ce vendredi avec les présidents d'université puis les organisations syndicales, Valérie Pécresse a tenté de déminer le terrain ce matin dans le conflit qui l'oppose depuis plus d'un mois aux étudiants chercheurs.
Lire la suite de l’article


« Il faudra interdire le portable pour les petits »
Chantal Jouanno, secrétaire d’Etat à l’Ecologie, nous dit ses craintes sur les ondes des portables. Elle préconise l’interdiction chez les plus jeunes et l’oreillette pour tous.
Lire la suite de l’article


Le gouvernement donne des gages sur l'emploi dans les universités
Le gouvernement a tenté mercredi de trouver une sortie de crise au conflit dans les universités en promettant qu'aucune suppression de postes n'interviendrait en 2010 ni en 2011.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 26 et 27/02/09



« Bretagne vivante » apprend la nature aux enfants
Un partenariat entre l’association, les collectivités et le conservatoire du littoral permet de sensibiliser les enfants à la protection de l’environnement
Lire la suite de l’article


Les annonces de Fillon laissent les universitaires sur leur faim
Les concessions faites mercredi 25 février par le premier ministre ne semblent pas avoir entamé la détermination des enseignants-chercheurs
Lire la suite de l’article


Pas de suppression d'emplois en 2010-2011 dans l'université
La ministre de l'enseignement supérieur Valérie Pécresse a affirmé mercredi 25 février sur France Info qu'il n'y aurait pas de "suppression d'emplois en 2010-2011 dans l'université "
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos du 26 et 27/02/09


La mobilisation des universitaires faiblit, mais pour combien de temps?
Les vacances et les récentes annonces du gouvernement peuvent expliquer cette désaffection...
Lire la suite de l’article


Universités : mobilisation en baisse avant l'ouverture des négociations
Au lendemain des annonces de François Fillon, les manifestations d'universitaires n'ont pas fait le plein. Mais les syndicats ne désarment pas, les négociations sur le statut des enseignants-chercheurs s'ouvrant aujourd'hui.
Lire la suite de l’article


Les associations craignent de faire les frais d'une baisse des subventions
Suppression de lignes de crédits, non-renouvellement de conventions pluriannuelles : la crise n'épargne pas les associations, notamment les plus dépendantes des financements publics. Une tendance qui les pousse à développer leurs propres ressources.
Lire la suite de l’article


Universités: journée de manifestations contre les réformes
La coordination nationale des universités appelle ce jeudi à une journée de manifestations partout en France pour protester contre les réformes dans l'éducation.
Lire la suite de l’article


Universités : comment rater une réforme
Le meilleur moyen de bloquer une réforme, c'est d'entretenir autour d'elle la cacophonie. Les adversaires de la réforme des universités s'y emploient avec talent - mais il faut reconnaître que nos gouvernants les ont généreusement aidés. On était pourtant parti de quelques idées simples. D'abord, l'autonomie des universités est hautement souhaitable, parce qu'elle facilitera le développement de pôles d'excellence et le rapprochement avec les grandes écoles, et parce qu'elle permettra d'adapter l'offre d'enseignement aux besoins. Ensuite, la possibilité de moduler les charges des enseignants entre formation, recherche et administration répond à une exigence de bonne gestion. Enfin, dans un système où la sanction du marché (horrible mot !) n'existe pas, l'évaluation est une nécessité à la fois pratique et morale.
Lire la suite de l’article


Universités : pas de suppressions de postes en 2010 et 2011
A la veille d'une manifestation, le gouvernement fait un nouveau geste pour tenter de calmer le jeu. « Les conditions du dialogue sont en train d'être rétablies », se sont félicités les présidents d'université reçus à Matignon.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 26 et 27/02/09


Pécresse fait un geste
Valérie Pécresse, la ministre de l'Enseignement supérieur, a affirmé, hier sur France Info, qu'il n'y aurait pas de « suppression d'emplois en 2010-2011 dans l'université ». « Cette décision est de nature à rassurer tous les enseignants-chercheurs à un moment où on est en train de changer leur statut », a-t-elle ajouté. Le gouvernement ne revient pas, en revanche, sur la suppression de 900 postes prévue en 2009, dénoncée par la communauté universitaire. Elle estime notamment que le plan « réussir en licence » demande plus d'encadrement des élèves.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 26 et 27/02/09



Pour répondre à Sarkozy, les chercheurs se mettent à nu
Le documentaire "Cherche toujours" retrace le quotidien des labos, où la mobilisation est repartie de plus belle ce jeudi. Témoignages.
Lire la suite de l’article


Universités : quand la loi LRU rappelle le code du commerce
Par François Turq, maître de conférences

Les mouvements actuels dans l'université ont essentiellement pour cible des problèmes de définition et de répartition des charges de services pour les universitaires, appelés également "enseignants-chercheurs". Un universitaire a une double vocation: l'enseignement et la recherche et le projet de décret soulève des questions en matière d'évaluation de ces deux activités et de répartition de la charge de travail.
Le projet de décret est en discussion depuis l'automne 2008. Son principe découle du vote de la loi du 10 août 2007 relative aux libertés et responsabilités des universités (LRU). Cette loi introduit le concept d'autonomie par rapport au ministère des universités et traite essentiellement de problèmes de gouvernance. C'est surtout sous cet angle qu'elle a été perçue dans les milieux universitaires, qu'il ait été choisi d'entrer dans le nouveau système ou d'attendre la limite. La loi prévoit que dans un délai de cinq ans, toutes les universités accèderont à ce statut d'autonomie, que certaines ont appliqué début 2009. Sauf exceptions, l'intérêt des personnels s'est alors porté sur ce problème de pouvoir: qui serait dans les instances de décision des nouvelles structures ou fallait-il attendre l'autonomie imposée? Une réflexion précise sur le cadre général de cette réforme importante n'a généralement pas été menée.
Lire la suite de l’article


Thésarde et banquière, je ne me sens pas la bienvenue à l'université
Par Peggy Cherré, doctorante en ethnologie

Je suis doctorante en ethnologie et je fais partie d’une population à qui l’allégorie universitaire ne peut être une fin en soi, et qui se voit contrainte de sortir de la caverne. Il semblerait que l’université ne retienne en son sein, non pas, les plus méritants, mais ceux qui lui ressemblent… Il ne s’agit pas d’un problème "d’inégalité sociale", "gros mot" et concept inappropriés à cette problématique. Mais il règne une certaine hypocrisie dans ce système narcissique, qui essaie de se reproduire à l’identique. Alors qu'une société, dynamique, ne se reproduit jamais à l’identique!
Je suis donc sortie de la caverne. Ma thèse ne pouvant prétendre à un financement universitaire, je me suis salariée. Depuis la licence, j’accumule et j’insère dans mon emploi du temps les missions et les remplacements en banque. Une démarche difficile et ingrate parfois, qui se révélera enrichissante, mais je ne le comprendrai que plus tard. En attendant, je joue sur deux tableaux. Et l’université, elle, me reproche cette dispersion et m’enjoint à choisir cette autre voie.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 26 et 27/02/09


Du boulot pour les jeunes dans la ferme France
« Génération agriculture : produire aujourd'hui, nourrir demain ! » C'est le message du Salon.Les métiers de l'agriculture et de l'alimentation embauchent. Des milliers de postes sont à pourvoir.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 26 et 27/02/09


Facs: Pécresse calme le jeu
Nouveau recul du gouvernement dans sa frénésie de réformes ou ouverture au dialogue ? François Fillon a annoncé mercredi qu'aucune suppression de poste ne serait effectuée en 2010 et 2011, et que le décret sur le statut des enseignants-chercheurs allait être réécrit. Les syndicats restent toutefois prudents, craignant de simples aménagements techniques.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 26 et 27/02/09


Valérie Pécresse consulte la CPU et les syndicats
"Je souhaite que d'ici la fin de la journée, nous puissions nous mettre d'accord sur les grandes orientations du nouveau décret", a déclaré Valérie Pécresse lors de l'ouverture d'une réunion boycottée par le SNESUP.
Lire la suite de l’article


Une femme à la mer
Par Jacques Julliard

Quand les maladresses de Sarkozy vis-à-vis des chercheurs se retournent contre une ministre qui était loin d’avoir démérité.
Lire la suite de l’article


Pécresse reçoit ce matin les enseignants-chercheurs
Syndicats et présidents d'université sont invités, en présence d'une médiatrice, à fixer "les orientations et principes" permettant d'écrire un nouveau décret sur le statut des enseignants-chercheurs.
Lire la suite de l’article


Enseignants-chercheurs : Pécresse va "retravailler" le décret
Le gouvernement a promis aucune suppression de postes en 2010 ni en 2011. Les syndicats, qui ont appelé à de nouvelles manifestations ce jeudi, notent ces "premiers gestes".
Lire la suite de l’article


Les adolescentes japonaises, "accros" à leurs portables
Une récente étude s'interroge sur les usages et les risques du téléphone portable dont le taux de possession est très élevé chez les collégiens et lycéens nippons.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 26 et 27/02/09


Universités: la gauche lance une consultation publique
Le PCF, le PS et les Verts lanceront bientôt une consultation publique sur l'enseignement supérieur et la recherche. Ils souhaitent notamment définir les orientations d'une politique de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 26 et 27/02/09


Les Clés c'est fini
"Dernier numéro". A 17 et 14 ans, les Clés de l'actualité et les Clés junior ne grandiront pas : ces deux titres du groupe Milan cessent de paraître. Les Clés se signalaient particulièrement aux enseignants par l'attention portée à l'éducation citoyenne des jeunes. Nous apprécions également la qualité des dossiers qui savaient captiver un jeune public tout en donnant la possibilité à des experts de s'exprimer. La crise économique a finalement eu raison de ces excellentes revues.
Lire la suite de l’article


Vous avez dit Culture ?
"Il y a un enjeu social majeur à ce que l'école poursuive sa mission d'ouverture culturelle". Oui mais comment faire ? Comment éviter les pièges de la culture délit et d'un égalitarisme culturel ? Le numéro Hors série n°2 de la revue Echanger, revue de l'académie de Nantes, présente des projets qui ont su échapper à ces difficultés.
Ainsi, par exemple, G Lavrilleux, collège de la Tour de Nantes, part d'une série américaine, Angela 15 ans, pour un véritable travail en classe de français. A Challans (85), une équipe pluridisciplinaire a su récupérer les magazines pour ados (Closer, Jeux vidéo magazine etc.) au bénéfice de leurs disciplines.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 26 et 27/02/09


"On craque!": les raisons de la révolte des universités (II)
Deux jours après l'annonce par François Fillon de la suspension des suppressions de postes dans l'enseignement supérieur en 2010 et 2011, de la compensation l'année prochaine des suppressions de postes de 2009, et la confirmation de la complète réécriture du décret sur le statut des enseignants-chercheurs, Valérie Pécresse tente de reprendre la main. Vendredi 27 février, elle reçoit les représentants de la conférence des présidents d'université (CPU) puis des syndicats pour chercher une sortie de crise.
Lire la suite de l’article


Faute de profs titulaires, les rectorats draguent l'étudiant
De suppressions de poste en suppressions de poste, certains rectorats, en panne de remplaçants, vont recruter parmi les étudiants pour combler les trous. Alors que 3.000 nouvelles suppressions de postes d'enseignants remplaçants sont prévues pour la rentrée 2009, Xavier Darcos promet une agence nationale de remplacement pour gérer la pénurie en ayant recours à davantage de contrats précaires.
Lire la suite de l’article


«On s'en fout de Harvard»: les raisons de la révolte des universités
Alors que la grève à l'université entre dans sa quatrième semaine, le conflit s'est élargi: parti des enseignants-chercheurs et de leur opposition à la réforme de la modulation de services, le mouvement est désormais porté par les étudiants, les personnels non enseignants et certains présidents d'université. Pas sûr que les premiers signes de recul, encore imprécis, de François Fillon mercredi soir sur les suppressions de postes dans l'enseignement supérieur et la recherche suffisent à l'apaiser.[…]
Reportage à Dunkerque, Calais et Boulogne à l'université du littoral-côte d'Opale (Ulco), jeune (créée en 1992) université de proximité. Les conditions d'étude et de travail de cet établissement contredisent bien des aspects du discours de Valérie Pécresse.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 26 et 27/02/09



La CPU espère une formation continue la 1ère année d'exercice des futurs enseignants
Le président de la Conférence des présidents d'université (CPU) a affirmé jeudi qu'il avait "bon espoir" que les futurs enseignants tout juste recrutés aient du "temps libéré" la première année de leur exercice pour continuer à se former, en alternance.
Lire la suite de l’article


Réactions de la CPU, de l'Unef et du Snesup-FSU aux annonces sur l'université
Réactions de la Conférence des présidents d'université (CPU), du syndicat étudiant Unef et du Snesup-FSU, premier syndicat de l'enseignement supérieur, à l'annonce du gel des suppressions de postes dans les universités en 2010-2011.
Lire la suite de l’article


Snalc-Csen: les stages d'anglais en lycée sont de la "poudre aux yeux"
Le syndicat d'enseignants Snalc-Csen a estimé jeudi, dans un communiqué, que les stages d'anglais proposés par le gouvernement pendant les vacances aux lycéens volontaires n'étaient que de la "poudre aux yeux pour amuser la galerie".
Lire la suite de l’article


Fonctionnaires: un geste pour l'université mais le cap des 30.000 suppressions maintenu
Le gel annoncé de la suppression de postes dans les universités marque une première brèche dans la politique de réduction du nombre de fonctionnaires, selon les syndicats, même si le gouvernement entend maintenir son objectif de 30.000 emplois en moins en 2009.
Lire la suite de l’article


CPU: de nouvelles rencontres avec Pécresse en début de semaine prochaine
Le président de la Conférence des présidents d'université (CPU) Lionel Collet a estimé que la réunion vendredi avec la ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Pécresse était "une première étape".
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.