vendredi, février 13, 2009

Revue de presse du vendredi 13 février 2009

Bonne Saint Baratin !
C'est un des slogans lus dans la manifestation parisienne de “non remise des maquettes”. Selon une manifestante, interviewée par Libération l'essentiel est que «la grande majorité des universités n'enverront pas de maquettes d'ici la date limite du 15 février, même celles qui étaient en concurrence et qui se sont entendues pour ne pas se tirer dans les pattes
En tout cas c'est le désamour entre les universitaires et Valérie Pécresse. Et entre les enseignants du secondaire et Xavier Darcos. Dans son intervention à RMC durant l'émission “Les Grandes Gueules, il tient des propos mensongers qui ont scandalisé au sein du monde enseignant. Il y affirme "Aujourd'hui (...) les professeurs passent un examen, un concours, ils sont mis dans l'Institut de formation des maîtres, où on leur apprend des théories générales sur l'éducation et puis de temps à autre ils vont remplacer un professeur absent. Ce n'est pas comme ça qu'on forme des gens. Autrement dit, ils sont sans arrêt devant un simulateur de vol. Alors que dans le système que je propose, ils ne seront pas dans un simulateur de vol, ils s'installeront dans le cockpit avec un copilote et ils entreront dans la carrière.". Tout cela est complètement faux et insultant (voir le billet consacré à ce sujet sur mon blog ). Cela a donné lieu à des réactions très vives de la part des directeurs d'IUFM et des syndicats (lire par exemple le communiqué du SGEN ).
Mais curieusement, cette partie des propos de X.Darcos n'a pas été reprise par la presse. Ce sont les blogs et autres forums qui les ont diffusés et qui ont abouti à ces vives réactions. Peut-être parce que ces affirmations de Xavier Darcos demandaient une bonne connaissance du système éducatif et une vérification attentive ?
Le désamour, au final, est aussi avec le chef de l'État. Les propos tenus le 22 janvier à propos des chercheurs, que nous évoquions dans une précédente chronique, sont qualifiés aujourd'hui, dans l'éditorial du Monde de “faute lourde”. Ce qui est clair c'est que le “baratin” , lui, ne passe plus...

L'actualité du jour c'est aussi la réforme du lycée avec cette note de cadrage mise en ligne par le Café Pédagogique où Xavier Darcos invite les recteurs à consulter "très largement les autorités civiles, intellectuelles,professionnelles, les leaders d'opinion" sur la réforme du lycée. La note entend aussi inviter les syndicats et les organisations lycéennes à participer à la consultation. L'essentiel du document concerne la consultation des élus lycéens qui se fera de mars à juin. Elle envisage des ateliers sur des points précis : orientation, vie lycéenne, aide personnalisée, lutte contre l'échec, égalité des chances, socle commun, décloisonnement, autonomie etc. Chaque réunion donnera lieu à une synthèse. Elles seront mises enligne à partir du mois de mars sur un site national et aboutiront à une synthèse nationale. On y évoque aussi les expérimentations qui sont actuellement en discussion dans un certains nombre d'établissements. Le ministre fixe à ses recteurs la candidature d'une dizaine d'établissements par académie d'ici le premier mars. Le ministère en retiendra 100. Le document fixe les objectifs prioritaires de ces expérimentations : taux de réussite au bac, diminution des redoublements en seconde, accompagnement individualisé, semaine de bilan et d'orientation, préparation à l'enseignement supérieur, association des parents. Les critères sont assez larges pour que de nombreux établissements puissent proposer un projet.
Cela n'est pas sans créer des polémiques. Le SNES, syndicat majoritaire est contre ces expérimentations. On peut s'étonner que ces expérimentations soient accompagnées de moyens supplémentaires (3 ou 4 postes en plus) alors qu'on est dans un contexte de suppression de 13 500 postes. A ce propos, cela peut aussi fournir un argument : si le MEN estime à 3 ou 4 postes les moyens nécessaires à l'expérimentation - dans cette période de vaches maigres - c'est effectivement ce que coûte cette réforme !
On notera aussi que normalement l'expérimentation telle qu'elle est prévue dans l'article 34 de la loi Fillon prévoit que les expérimentations viennent des équipes et des projets des établissements. Ici c'est un peu l'inverse . Mais si ces projet permettent de lever la critique souvent émise du “c'est pas faisable, ça peut pas marcher”, peut-être que les équipes pourront se saisir des des opportunités pour innover.
Mais ici dans le cas précis, ces expérimentations ajoutent de la confusion sur le pilotage de la réforme. Ce point devrait être éclairci et cela suppose aussi qu'un cadrage national soit rendu public et permette de lever les ambiguités et d'aboutir à une évaluation rigoureuse

Puisque cette revue de presse va s'arrêter un peu pendant les vacances, on va se fixer des rendez vous. Prenez vos agendas !
Le 19 mars prochain, sept fédérations de l'Education appellent à cesser le travail et à défiler lors de la prochaine journée d'action interprofessionnelle.
Avant cela, il y aura eu le “sommet social" à l'Elysée, le 18 février, avec les confédérations syndicales. Signalons que Sud, l'UNSA et la FSU ne sont pas invitées...
Plus proche dans le temps, des manifestations sont prévues le jeudi 19 février à l'appel de la coordination nationale des universités mais rejoint aujourd'hui par une large intersyndicale.
Entre toutes ces dates, un peu de repos s'impose. Cette revue de presse s'arrête quelques jours (sauf actualité urgente), elle reprendra un rythme quotidien dans quinze jours après les vacances de la zone C.
Bonnes vacances pour les uns, bon courage pour les autres et...

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 13/02/09


Recherche profs non qualifiés désespérément
Il parait qu'on peut faire mieux avec moins de profs. C'est en tout cas ce qu'affirme Xavier Darcos pour justifier les suppressions de postes. Pourtant les Rectorats sollicitent de plus en plus des étudiants, quand ce n'est pas des retraités, pour combler des trous.
Lire la suite de l’article


Université de Strasbourg : un appel au dialogue
L'Université de Strasbourg (UdS) appelle la ministre à l'Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, à rouvrir un "dialogue approfondi" avec les UFR et les organisations représentatives. Le conseil d'administration de l'UdS indique avoir "pris acte des motions" des UFR actuellement en grève concernant les réformes en cours et les avoir transmises à la ministre. Selon lui, ces motions "traduisent leurs légitimes préoccupations et leur souci de faire progresser l'Université au bénéfice de tous".
Lire la suite de l’article


Dure pré-Saint Valentin pour Valérie Pécresse
Venus de plusieurs universités parisiennes et de l'IUFM de Paris, des centaines d’enseignants et d’étudiants ont manifesté devant le ministère de Valérie Pécresse. Objectif : une cérémonie de «non remise des maquettes» des cursus de préparation aux concours de recrutement des enseignants du primaire et du secondaire. 
Selon une manifestante, l'essentiel est que «la grande majorité des universités n'enverront pas de maquettes d'ici la date limite du 15 février, même celles qui étaient en concurrence et qui se sont entendues pour ne pas se tirer dans les pattes.»
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 13/02/09


Les enseignants en grève
le 19 mars
Sept fédérations de l'Education appellent à cesser le travail et à défiler lors de la prochaine journée d'action interprofessionnelle.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 13/02/09



Au Cambodge, les Khmers rouges font leur entrée dans les manuels scolaires
Trente ans après la chute du régime de Pol Pot, le génocide commis par les Khmers rouges entre 1975 et 1979 fait son entrée officielle dans les programmes scolaires cambodgiens. Le gouvernement a dévoilé, jeudi 12 février, le premier manuel d'histoire à destination des lycéens évoquant les "trois ans, huit mois et vingt jours" au cours desquels périrent 1,7 million de Cambodgiens
Lire la suite de l’article


Une intersyndicale de l'enseignement supérieur se joint à la mobilisation du 19 février
Une large intersyndicale de l'enseignement supérieur et de la recherche – réunissant des syndicats comme la FSU, la CGT, FO, Solidaires, ainsi que des associations dont Sauvons la recherche et Sauvons l'université – a appelé à participer à la journée nationale de manifestations contre les réformes du gouvernement, le jeudi 19 février.

Lire la suite de l’article


Axel Kahn se défend de soutenir le décret sur les enseignants-chercheurs
En entendant Nicolas Sarkozy parler de son "approbation du décret" modifié sur les enseignants-chercheurs, le 5 février à la télévision, Axel Kahn est "devenu blême". Il le racontait, vendredi 13 février, au micro de RMC. "Je ne suis pas Eric Besson, on ne me prend pas en otage", lance, en colère, le généticien de renom et président d'université.

Lire la suite de l’article


Universités, organismes de recherche, enseignement scolaire : la grogne se propage
Loin de s'apaiser, les tensions se sont renforcées, jeudi 12 février, dans la communauté universitaire. Celle-ci est toujours agitée par la contestation des projets de réforme du gouvernement, et la menace d'une contagion vers l'enseignement scolaire reste entière.
Lire la suite de l’article


L'impossible recensement des universitaires grévistes
Le 2 février, la coordination nationale des universités appelait à la grève "totale, reconductible, illimitée". Depuis dix jours, de nombreux enseignants-chercheurs se sont mis en grève. Combien ? Mystère. "Ils étaient 30 000 en grève le 10 février", assure le Snesup (FSU), syndicat majoritaire dans le supérieur. Soit pas moins d'un universitaire sur deux. Les autres syndicats sont plus prudents. Pour le SGEN-CFDT, il est impossible de connaître ce chiffre, car "personne ne peut contrôler le service des universitaires". L'UNSA Sup-recherche estime que "la plupart des grévistes le sont de façon intermittente : ils font grève les jours de manifestation, et quand ils n'ont pas cours". Car la hantise des universitaires est d'annuler un cours, ensuite très difficile à rattraper.
Lire la suite de l’article


Edito du Monde
Faute lourde

Nicolas Sarkozy se targue volontiers de dire tout haut ce qu'il pense, sans les prudences de rosière de ses prédécesseurs. Mieux vaut, à ses yeux, un débat ouvert, direct, voire musclé, plutôt que les ambiguïtés et les malentendus. Cette témérité lui a déjà valu quelques déboires ; elle est en train de le conduire au désastre avec les universitaires et les chercheurs.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 13/02/09 (un jour de retard)



À Marseille, les chercheurs écrivent à Sarkozy
Universités en grève. Environ 50 000 enseignants-chercheurs et étudiants ont défilé mardi à Paris pour protester contre les réformes du gouvernement dans l’enseignement supérieur et l’éducation. Reportage à Marseille.
Lire la suite de l’article


Université. « Élargir la lutte des maternelles aux facs »
La coordination nationale des universités a voté hier la reconduction de la grève, avec un mot d’ordre : la convergence des mobilisations étendues à toute l’éducation nationale.
Lire la suite de l’article


Université. Les jeunes chercheurs se rebiffent
À Lyon, un appel a été lancé hier contre le projet de « contrat doctoral unique », qui prévoit notamment une mise en concurrence des thésards.
Lire la suite de l’article


Nouvelle polémique après une opération antidrogue
Une centaine d’élèves du petit collège d’Arthez-de-Béarn ont été contrôlés mardi matin à la descente du bus, devant leur établissement.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 13/02/09



Enseignement : le ton se durcit
La tension s'est renforcée jeudi entre le monde de l'enseignement et le gouvernement. Contre les réformes en cours, les présidents d'université ont durci le ton, les chercheurs ont exprimé leur défiance et les syndicats ont appelé la mobilisation. 

Lire la suite de l’article


Le recours aux médiateurs : une méthode contestée
Le recours aux médiateurs que le gouvernement vient de nommer dans plusieurs dossiers brûlants - éducation, recherche, Outre-mer - sonne, selon des experts, comme un échec des politiques, même s'il allège à court terme la pression subie par les ministres concernés. 

Lire la suite de l’article


Les parents en stage pour comprendre leur ado
Depuis novembre, l’académie de Créteil propose des stages aux parents pour mieux comprendre le comportement de leur enfant et l’aider ainsi à mieux réussir sa scolarité.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 13/02/09



La réforme de la formation des enseignants à son tour contestée
La réforme de la formation des enseignants est devenue à son tour la cible des mécontentements: les universités ont boycotté vendredi la remise des projets de masters nécessaire à cette réforme, alors que le ministre de l'Education Xavier Darcos a été jugé "insultant" à ce sujet.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos du 13/02/09



Les présidents d'université lâchent l'exécutif
Le gouvernement compte de moins en moins de soutien dans le monde de la recherche pour mener à bien ses réformes. Hier, c'est la Conférence des présidents d'université (CPU), qui regroupe 83 universités françaises et plusieurs directeurs de grandes écoles et établissements du supérieur, qui a nettement durci le ton sur les trois principaux dossiers actuellement en débat.
Lire la suite de l’article


Le fossé s'élargit entre le monde de l'enseignement et le gouvernement
Le fossé s'est élargi jeudi entre le monde de l'enseignement et le gouvernement: les présidents d'université ont nettement durci le ton contre les réformes en cours, tandis que chercheurs et syndicats de l'éducation ont chacun de leur côté exprimé leur défiance.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 13/02/09



Divorce entre la recherche et l'État
Le fossé s'est élargi, hier, entre le monde de l'enseignement et le gouvernement : les présidents d'université ont durci le ton contre les réformes en cours, tandis que sept fédérations de l'Education ont appelé à la grève et à défiler lors de la journée du 19 mars.
Lire la suite de l’article


Enseignants-chercheurs: Sarkozy reprend la main
Le Président veut que de nouvelles pistes soient rapidement explorées...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 13/02/09



La tendance à tout évaluer, signe d'une marchandisation de l'école
Par Nestor Romero

Voici donc que les voix se font plus nombreuses pour dénoncer "l'entreprenalisation" et la réification généralisées c'est-à-dire grosso modo la transformation de l'humain en chose, en chose de nos jours monnayable et pour cela, pour en estimer la valeur marchande, évaluable.
Tel est le maître mot: évaluation.
Tout doit être évalué, du gamin de maternelle et de cours moyen jusqu'au chercheur chenu en passant par le chômeur jeune ou moins jeune dont il convient d'évaluer sa capacité à trouver un introuvable travail, le médecin hospitalier qui aurait tendance à consacrer trop de temps à ses patients au prix de la rentabilité de l'hôpital-entreprise, et le malade qui aurait tendance à l'être un peu trop.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 13/02/09



Rien vu...


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 13/02/09



"Darwin, jamais remis en cause par l'expérience"
A l'occasion de la célébration du bicentenaire de la naissance de Darwin et du 150e anniversaire de son ouvrage L'origine des espèces, leJDD.fr fait le point sur la théorie darwinienne de l'évolution avec Gérard Cobut, zoologiste et membre du service éducatif du Muséum des Sciences naturelles de Bruxelles. Face au créationnisme et aux religions, Darwin tient bon.
Lire la suite de l’article


Bye bye Darwin
C'est la plus récente victoire des créationnistes: le premier "Musée de la Création" vient d'ouvrir et il raconte dans les moindres détails comment nous sommes passés du Jardin d'Eden à notre mode de vie actuel en à peine 6 000 ans.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 13/02/09


Vienne : un lycéen frappe un professeur au visage
L'élève, en première génie mécanique, avait été exclu du cours donné par cet enseignant en raison d'un comportement perturbateur
Lire la suite de l’article


Universités : une intersyndicale appelle à manifester le 19 février
FSU, CGT, FO, Solidaires, Sauvons la recherche, Sauvons l'université et Unef fustigent la "parodie de concertation" organisée par la ministre Valérie Pécresse.
Lire la suite de l’article


La CFDT juge des propos de Darcos "insultants"
"Les professeurs apprennent des théories générales sur l'éducation et, de temps à autre, ils vont remplacer un professeur absent.C'est pas comme ça qu'on forme des gens", avait déclaré le ministre de l'Education.
Lire la suite de l’article


Une période de glaciation intellectuelle commence
Voici le texte de Christophe Mileschi, Professeur à Paris Ouest Nanterre, président de la Société des Italianistes de l’Enseignement Supérieur. Ce texte a été soumis à l'ensemble des adhérents de la SIES, qui l'ont amendé et entériné.
Lire la suite de l’article


Chercheurs : un site de l'UMP sur la réforme
Le groupe UMP à l'Assemblée nationale a lancé un site destinée à "recueillir les idées, remarques et propositions des internautes".
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 13/02/09


Rien vu...


----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 13/02/09


La consultation des lycéens et les critères des expérimentations dévoilés
"Créer les conditions d'un consensus aussi large que possible pour permettre à la réforme nécessaire du lycée de s'accomplir", telle est l'instruction donnée par Xavier Darcos dans une note de cadrage destinée aux recteurs que le Café s'est procurée.
Lire la suite de l’article


Lycée : Les réformistes cherchent un interlocuteur
"Quels sont les véritables interlocuteurs ? Où se trouve le véritable pilote ? " interrogent les 20 organisations (Association des Régions de France, Cemea, Confédération Etudiante, Crap-Cahiers Pédagogiques, Eclaireurs et Eclaireuses de France, Education&Devenir, FCPE, FESPI, Fédération des AROEVEN, Francas, Icem-Pédagogie Freinet, JPA, Ligue de l’enseignement, OCCE, PEP, Se-Unsa, Sgen-Cfdt, UNL) du groupe "Ambitions pour la réforme des lycées"."Convaincus de la nécessité d'une réelle et ambitieuse réforme du lycée général, technologique et professionnel", ils s'inquiètent de l'absence de cahier des charges des expérimentations et souhaitent être reçues par R. Descoings.
Lire la suite de l’article


Pour Denis Meuret, la baisse de niveau des écoliers s'explique par l'incohérence du pilotage du système éducatif
A qui est imputable la baisse de performances du système éducatif français ? A un manque de gouvernance estime Denis Meuret. Auteur de "Gouverner l"école", un des meilleurs livres sur le système éducatif français, père de quelques uns des outils d'évaluation utilisés par l'Education nationale, Denis Meuret réfléchit à l'évaluation du système éducatif depuis 20 ans. Il analyse les résultats alarmants de l'école française et les lie à un défaut de gouvernance. "En France, les formes traditionnelles de régulation de l’enseignement, comme l’inspection des enseignants, se sont affaiblies, tandis que (des) formes nouvelles n’ont pas été mises en place".
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 13/02/09


Université: à Paris VIII, cours de linguistique sarkozyenne pour étudiants en grève
«Traumatisant», «choquant». Les mots de Violaine Roussel, enseignante-chercheuse au département de science politique de l'Université de Saint-Denis (Paris VIII), sont sans ambiguïté. Le discours tenu par Nicolas Sarkozy sur la recherche, le 22 janvier, elle l'a vécu comme une «insulte». Alors, c'est le thème qu'elle a choisi pour cette conférence participative, au nombre de différentes séances organisées dans le cadre d'une «grève active» à Paris VIII. La projection du discours doit précéder un décryptage de Philippe Riutort, professeur en sciences sociales et auteur de Sociologie de la communication, paru en 2007 (La Découverte).
Lire la suite de l’article


Darcos comme il nous parle
Par Nicole Orthous

Xavier Darcos s'est livré, jeudi 12 février 2009, à un exercice de style qu'il faut analyser – dans une infime partie: Il est sur RMC, à 13 heures, dans une émission qui s'appelle "Les grandes gueules". Le ministre se prend pour le ministère. Non. Le ministre veut qu'on le prenne pour le ministère. Phase avancée de la sarkozyte. Pendant une heure, il pratique le double mépris : envers les enseignants qui luttent contre les mesures qu'il prend, et envers les auditeurs de RMC.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 13/02/09



Les IUFM également partie prenante de la mobilisation
Les Instituts universitaires de formation des maîtres (IUFM) sont partie prenante de la mobilisation contre le projet de réforme de la formation des enseignants, avec des blocages, des grèves reconductibles ou des actions de "désobéissance pédagogique".
Lire la suite de l’article


L'Unef appelle les étudiants à se mobiliser les 17 et 19 février
L'Unef a appelé jeudi les étudiants à "augmenter la mobilisation" le 17 février et à participer aux manifestations dans l'Enseignement supérieur le 19 février, estimant que Valérie Pécresse n'avait pas apporté de "réponses" aux étudiants, lors d'une déclaration à la presse.
Lire la suite de l’article


Deux associations condamnent les "descentes de police dans les collèges"
Deux associations de réduction des risques liés aux drogues condamnent vendredi dans un communiqué commun les "descentes de police dans les collèges", soulignant que la "politique de la peur" ne peut "faire office de prévention".
Lire la suite de l’article


Axel Kahn: "je ne suis pas Eric Besson, on ne me prend pas en otage"
"Je ne suis pas Eric Besson, on ne me prend pas en otage", a déclaré vendredi sur RMC Axel Kahn, interrogé sur les propos de Nicolas Sarkozy qui avait assuré le 5 février à la télévision que ce président d'université approuvait la réforme du statut des enseignants-chercheurs.
Lire la suite de l’article


Masters d'enseignement: délai supplémentaire accordé aux universités
L'Agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur (AERES), chargée d'évaluer les projets de futurs masters d'enseignement, a annoncé vendredi que les universités avaient un délai supplémentaire, jusqu'au 31 mars, pour rendre leurs projets.
Lire la suite de l’article


Présidents d'universités et d'IUFM dénoncent les "contrevérités" de Darcos
Les présidents d'universités et les directeurs d'IUFM ont "dénoncé" vendredi les "contrevérités" et le "caractère méprisant" des déclarations, jeudi, du ministre de l'Education Xavier Darcos sur la formation des enseignants.
Lire la suite de l’article


Cérémonie symbolique de "non remise" des projets de masters d'enseignement
Quelques centaines de personnes ont organisé vendredi à Paris une cérémonie symbolique et festive de "non remise" au gouvernement des projets des futurs masters d'enseignement, pour s'opposer à la réforme de la formation des enseignants, a constaté un journaliste de l'AFP.
Lire la suite de l’article



-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

1 commentaire:

gp a dit…

Le gouvernement prépare une réforme de la justice des mineurs. Nous sommes un groupe pluridisciplinaire qui voulons témoigner de la complexité de ces questions et peser, avec vous, dans le débat qui va s’ouvrir :

http://quelfuturpourlesjeunesdelinquants.fr

 
Licence Creative Commons
Chronique éducation de Philippe Watrelot est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://philippe-watrelot.blogspot.fr.