vendredi, février 06, 2009

Revue de presse du vendredi 6 février 2009

Nicolas Sarkozy se fait modeste mais reste droit dans ses bottes. Ce titre de 20 minutes résume assez bien la tonalité de vos journaux après l’intervention télévisée du chef de l’État. On ne reviendra pas ici sur les annonces économiques et sociales, ce n’est pas l’objet de cette chronique. En ce qui concerne l’éducation, le dossier a été évoqué à plusieurs reprises et notamment au début de l’entretien. La réforme du lycée, elle, «se fera», a-t-il affirmé, se défendant d'avoir reculé sur le sujet au mois de décembre. «Cette réforme des lycées n'était pas assez claire. Je ne comprenais pas tout. C'est pour cela que j'ai demandé son report», a-t-il déclaré. Les qualités “pédagogiques” de son ministre seraient-elles remises en cause ?
Il a dénoncé une nouvelle fois la suprématie du bac scientifique, expliquant qu'un lycée inscrit au bac économique ne pouvait pas accéder aux grandes écoles de commerce.
Ce qui est faux… Sur ce sujet, je resignale un article de LibérationSarkozy, piètre conseiller d’orientation où on reprend les vrais chiffres des débouchés de cette série.
On ne peut que saluer la presse lorsqu’elle fait ce travail de vérification des affirmations et qu’elle exerce son droit de suite. Ce que Libération appelle plaisamment une opération de “désintox

Au quatrième jour de la mobilisation des enseignants-chercheurs, lancée lundi par une coordination nationale, les manifestants étaient entre 30.000 et 53.000 selon les sources, et les étudiants, jusqu'alors à l'écart du mouvement, ont participé en force aux manifestations de Jeudi.
Nicolas Sarkozy a indiqué dans son intervention que le gouvernement était prêt à discuter des "modalités" de l'évaluation des enseignants/chercheurs mais que son principe était "incontournable".
"Je crois que les (enseignants) chercheurs ont quelques craintes sur l'évaluation. On est prêt à évoluer sur ces modalités, mais le principe de l'évaluation, non", a-t-il déclaré. Pas sûr que cela calme les universitaires…
En revanche rien n’a été dit explicitement sur l’autre dossier, celui de la formation des enseignants. L’occasion de signaler un article paru jeudi dans Ouest France qui offre une synthèse pertinente de cette question complexe. On y trouve aussi une illustration concrète avec des interviews d’étudiants et de formateurs. « Jusqu'ici, on commençait par une première année de théorie. Suivie d'une seconde de professionnalisation, alternant cours et stages en classe, sur le terrain, suivis par nos formateurs, explique Émilie, une étudiante La réforme ne prévoit que de «possibles stages d'observation»: pratiquer et observer, ce n'est pas la même chose ! » Autre nouveauté : en 2e année, les étudiants ne seront plus rémunérés comme professeurs stagiaires. Aurélie Fauvel grimace. « Je ne pourrai pas assumer car, l'an prochain, je ne toucherai plus de bourse. Être rémunérée est essentiel pour que je puisse poursuivre mes études. Je suis ici par vocation. Mais je redoute une sélection par l'argent. ». Pour Bruno Lebouvier, formateur IUFM, qui criant une dégradation de la formation « Enseigner est un métier qui ne s'improvise pas : le savoir universitaire ne suffit pas !»
Rajoutons aussi que dans ces conditions, on peut craindre un fort taux de démissions dans les premières années d’enseignement (c’est ce qui se produit dans les pays qui ont le même système). Ce qui est en plus un moyen de “dégraisser” sans que ça ne se voie !

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 06/02/09


L'interview télévisée de Sarkozy
Les principaux points de l’intervention de Nicolas Sarkozy ce soir sur TF1, France 2, M6 et RTL.
Lire la suite de l’article


Les enseignants-chercheurs ont réussi leur journée
Ils étaient plusieurs milliers à descendre dans la rue jeudi, rejoints par de nombreux étudiants. Du coup, la ministre tente de calmer le jeu, en réunissant la communauté universitaire mercredi 11 février. Le point sur la mobilisation, ville par vil
Lire la suite de l’article


Marcel Gauchet: «Nous nous opposons à une réforme absurde»
Le philosophe fait partie des enseignants de l'Ecole des hautes études en sciences sociales qui ont décidé de "changer le programme", en donnant des cours sur la réforme qu'ils contestent.
Lire la suite de l’article


Les chercheurs maintiennent la pression
Le principal syndicat des enseignants-chercheurs refuse de rencontrer la ministre tant qu'il n'est pas question de retirer la réforme sur leur statut.
Lire la suite de l’article


Sauvons l'Universite repond à NICOLAS SARKOZY
En quelques minutes, hier soir, Nicolas Sarkozy a réussi à se mettre encore plus à dos les universitaires. L'association Sauvons l'Université, dont l'action joue un grand rôle dans le mouvement de contestation actuel, vient de rendre publique une analyse critique des propos du Président de la République sur la réforme des Universités. Je la publie ci-dessous.
Lire la suite de l’article


Nicolas Sarkozy, piètre conseiller d'orientation
C'est une des marottes de Nicolas Sarkozy: les filières éducatives en forme de voie de garage (selon lui), qui coûtent cher à la collectivité (encore selon lui) et mènent des étudiants vers le chômage (toujours selon lui).
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 06/02/09


Chercheurs : Sarkozy prêt
à discuter des «modalités»
Le chef de l'Etat a néanmoins rappelé jeudi, au soir d'une journée nationale de manifestation contre la réforme du statut des enseignants-chercheurs, que le « principe de l'évaluation est incontournable».
Lire la suite de l’article


Université : mobilisation réussie pour les chercheurs
A l'appel des enseignants-chercheurs, rejoints par les étudiants, des milliers de personnes ont manifesté jeudi. Déterminée à ne pas retirer son projet modifiant le statut des chercheurs, Valérie Pecresse réunit mercredi prochain la communauté universitaire pour bâtir une «charte de bonne conduite».
Lire la suite de l’article


La discrimination positive divise le gouvernement
Plusieurs ministres s'opposent à cette politique, prônée notamment parle Conseil des associations noires qui a organisé jeudi son dîner annuel.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 06/02/09



Pourquoi Valérie Pécresse (et d’autres) ne comprennent rien
par Jean Pierre Dufoyer, Maître de Conférences Université Paris Descartes

alérie Pécresse sort d’H.E.C. On y apprend plein de choses « enrichissantes ». Mais ce n’est pas un grand institut de recherche.
Elle a donc développé, dans sa ligne, une conception « commerciale » : la recherche est destinée à obtenir des brevets. Et à faire des affaires.
L’université s’est développée depuis des siècles autour d’un statut d’indépendance scientifique : les « franchises » universitaires qui garantissaient la liberté de penser, d’imaginer et de critiquer. Ce que les régimes totalitaires n’aiment guère. Ces régimes-là veulent qu’on pense dans le sens qu’ils indiquent. C’est bien sûr. Il fut un temps béni où la police n’entrait pas à la Sorbonne. La France a bien changé !
Mais les universitaires ne s’intéressent guère à la pensée « guidée ». Les universitaires recherchent la connaissance. La vraie. Pas celle des gourous. Celle qui est vérifiable ! Qu’elle soit agréable ou non à entendre. Qu’elle soit utile aujourd’hui ou seulement demain. Ou dans cent ou mille ans. Car la connaissance n’est jamais inutile. C’est elle qui depuis les origines de l’humanité a fait le progrès.
Lire la suite de l’article


Succès de la mobilisation des enseignants-chercheurs
La première journée d'action lancée par la coordination nationale des universités pour protester, notamment, contre la réforme du statut des enseignants-chercheurs a été un succès, jeudi 5 février. Plus de 50 000 personnes (enseignants, personnels, étudiants), selon le Snesup-FSU, le syndicat majoritaire chez les universitaires, et 36 000, selon la police, ont manifesté dans toute la France.

Lire la suite de l’article


"Une remise en cause du sens du métier d'universitaire"
Entre 3 600 et 10 000 enseignants-chercheurs et étudiants ont manifesté, jeudi 5 février, à Paris, de l'université de Jussieu au ministère de l'enseignement supérieur.
Lire la suite de l’article


Etudiants et chercheurs font entendre leur mécontentement
Portfolio
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 06/02/09 (un jour de retard)



Universités. La grève est lancée, Pécresse ne plie pas
La ministre de l’Enseignement supérieur annonce la mise en place d’une charte d’application de ses réformes pour « rassurer » les enseignants-chercheurs.
Lire la suite de l’article


Université. Une mobilisation par étapes
Jean-Baptiste Prévost, président de l’UNEF, explique le ralliement progressif des étudiants au mouvement initié par les enseignants-chercheurs.
Lire la suite de l’article


Université. À Strasbourg, profs et étudiants font front commun
Alors que la colère gronde dans les universités, la capitale alsacienne accueille Valérie Pécresse. Au menu : l’inauguration de la nouvelle faculté et la colère des enseignants et des étudiants.
Lire la suite de l’article


Université. La fronde s’amplifie à Rouen
Une manif est organisée aujourd’hui à 14 heures.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 06/02/09



Enseignants et étudiants défilent main dans la main
La grogne se poursuit de plus belle contre le projet de réforme de l'université voulu par Valérie Pécresse, la ministre de l'Enseignement supérieur. Jusqu'à présent à l'écart du mouvement, les étudiants ont massivement rejoint jeudi les enseignants-chercheurs très mobilisés contre les réformes universitaires du gouvernement. Au quatrième jour de la grève «illimitée» lancée par une coordination nationale des universités, ils ont participé en force aux défilés des grandes villes de France. Une alliance inédite alors que dans les mouvements récents, seuls les étudiants se mobilisaient.
Lire la suite de l’article


Réforme de l'enseignement supérieur : les raisons de la protestation
Les réformes lancées dans l'Enseignement supérieur suscitent l'opposition d'une partie des enseignants-chercheurs. A l'origine de de la grève illimitée lancée lundi dans les universités, voici le détail de ces réformes et les critiques qu'elles suscitent en général.

Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 06/02/09



Rien vu...


------------------------------------------------
Les échos du 06/02/09



Chercheurs : la réforme maintenue malgré la forte mobilisation
De mémoire d'universitaire, il y avait longtemps qu'ils n'avaient pas été aussi nombreux à arpenter le bitume. Des dizaines de milliers d'enseignants-chercheurs (30.000 selon la police, 53.000 selon les organisateurs) ont déserté hier laboratoires et amphithéâtres pour manifester dans les grandes villes à l'appel d'une coordination d'universités et de la quasi-totalité des syndicats. Ils étaient entre 3.500 et 10.000 à Paris, 3.800 à 6.000 à Toulouse, et 3.000 à Nantes. A Strasbourg, la ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, qui était hier en visite de terrain pour annoncer le montant de l'opération Campus (375 millions d'euros), a été chahutée : des chaussures et des oeufs ont été lancés contre les vitres du palais universitaire et les CRS sont intervenus pour déloger un groupe de manifestants. Fait nouveau, les étudiants ont massivement rejoint les cortèges.
Lire la suite de l’article


Evaluation des chercheurs: Sarkozy prêt à discuter les modalités, pas le principe
Nicolas Sarkozy a indiqué jeudi que le gouvernement était prêt à discuter des "modalités" de l'évaluation des enseignants/chercheurs mais que son principe était "incontournable", au soir d'une forte mobilisation de la communauté universitaire.
"Le principe de l'évaluation, il est incoutournable. Les modalités de l'évaluation, on peut en discuter et (la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche) Valérie Pécresse en discutera", a déclaré M. Sarkozy lors de son intervention radio-télévisée.
"Je crois que les (enseignants) chercheurs ont quelques craintes sur l'évaluation. On est prêt à évoluer sur ces modalités, mais le principe de l'évaluation, non", a-t-il poursuivi.
Lire la suite de l’article


Forte mobilisation des enseignants et étudiants, Pécresse cherche à rassurer
Des dizaines de milliers d'enseignants-chercheurs et d'étudiants ont manifesté jeudi contre les réformes universitaires du gouvernement, alors que Valérie Pécresse prévoit de réunir mercredi toute la communauté universitaire pour rassurer sur les futurs pouvoirs des présidents.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 06/02/09



Nicolas Sarkozy promet des mesures sociales, mais maintient le cap
Au final, une seule véritable annonce, sur la taxe professionnelle des entreprises, et un rendez-vous, le 18 février, avec les partenaires sociaux. Tour d'horizon des thèmes abordés. Mais d'abord, une question, à laquelle Nicolas Sarkozy s'est employé à répondre: C'est quoi un président de la République?
Lire la suite de l’article


Nicolas Sarkozy se fait modeste mais reste droit dans ses bottes
Plus à l'écoute, le Président a maintenu le cap, jeudi soir, sans faire de propositions concrètes...
Lire la suite de l’article


Les étudiants rejoignent leurs profs dans la rue
Les étudiants, jusqu'à présent à l'écart du mouvement, ont massivement rejoint hier les enseignants-chercheurs, très mobilisés depuis lundi contre les réformes universitaires du gouvernement. Entre 27 000 et 56 000 manifestants ont défilé hier dans tout le pays, notamment contre la modification du statut des professeurs des universités. Ces défilés « revêtent une ampleur exceptionnelle », a estimé hier le Snesup (gauche), pronostiquant « une journée de grève et de manifestation sans précédent mardi 10 février ».
Lire la suite de l’article


Les étudiants pensent avenir
Ils veulent éviter de s'engouffrer dans une voie de garage. Au total, 81 % des étudiants aimeraient savoir ce que leurs prédécesseurs sont devenus, afin de faire leur choix de cursus en connaissance de cause. C'est ce qui ressort notamment de l'enquête « Qu'est-ce qui change pour nous ? », menée par la Confédération étudiante auprès de 70 000 étudiants, et dont les résultats sont rendus publics aujourd'hui.
Lire la suite de l’article


Moi, Julie, enseignante-chercheur et fière de l'être
Une jeune universitaire témoigne pour 20minutes.fr de la réalité du quotidien d'un enseignant-chercheur en France...
Lire la suite de l’article


Pécresse cherche à rassurer les enseignants-chercheurs, après une journée de forte mobilisation
Les manifestations ont rassemblé des dizaines de milliers de personnes ce jeudi...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 06/02/09



Enseignants-chercheurs : après la grève dans les facs, la manif
La manifestation des enseignants-chercheurs d'Aix-Marseille a réuni entre 2000 et 5000 personnes jeudi 5 février dans les rues de Marseille. Une mobilisation importante pour dénoncer la politique de "casse du service public", le démantèlement du CNRS ou encore la réforme du statut d'enseignant-chercheur.
Lire la suite de l’article


Plan de relance : et les jeunes dans tout ça ?
Par Michel Wieviorka

La grève et les manifestations du 29 janvier dernier ont marqué une inflexion dans notre vie sociale et politique. Exception française? En tout cas, notre pays est le seul en Europe à avoir connu une telle mobilisation.
Ailleurs, les gouvernants, en ces temps de crise, semblent mieux compris par les gouvernés que chez nous, leur action ne suscite pas les mêmes protestations, voire la même indignation, au contraire.[…]
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 06/02/09



Formation des professeurs : la réforme contestée
Enseignants et étudiants manifestent aujourd'hui, dans de nombreuses villes. Parmi les raisons :la transformation du cursus universitaire des futurs professeurs. Témoignages.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 06/02/09



Pécresse chahutée à Strasbourg
Valérie Pécresse a pu mesurer l'ampleur du mécontentement dans les universités à l'occasion de son passage à Strasbourg. La ministre de l'Enseignement supérieur, qui conduit une réforme contestée du secteur, a été accueillie par des jets d'oeufs et de chaussures venus d'enseignants chercheurs et d'étudiants en colère. D'autres manifestations ont eu lieu dans toute la France.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 06/02/09


Sarkozy : les réformes restent "d'actualité", conduites "au même rythme"
"Est-ce que les réformes que la France doit mettre en oeuvre, pour avoir le même emploi lorsque nous seront sortis de la crise, est-ce que ces réformes restent d'actualité? La réponse est oui", a déclaré le chef de l'Etat, précisant qu'elles devaient être conduites "au même rythme". "Si on doit arrêter, comme cela s'est si souvent fait dans le passé, chaque réforme quand il y a une manifestation, alors mieux vaut ne faire aucune réforme. Et comme cela on est tranquille", a-t-il dit. La rupture, "c'est la rupture avec cette habitude".
Lire la suite de l’article


Evaluation des chercheurs : pas de discussions sur le "principe"
Les "modalités" de l'évaluation des enseignants/chercheurs pourront être discutées, a indiqué Nicolas Sarkozy, au soir d'une forte mobilisation de la communauté universitaire. Mais son principe est "incontournable".
Lire la suite de l’article


Les profs de fac craquent

Les enseignants chercheurs récusent la logique des réformes de Valérie Pécresse. Explications
Lire la suite de l’article


Delanoë : Sarkozy a "privilégié la polémique" sur le SMA
Le maire de Paris estime que Nicolas Sarkozy a "privilégié le registre de la polémique" en évoquant l'application dans la capitale de la loi sur le service minimum d'accueil dans les écoles.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 06/02/09


Enseignants-chercheurs: "Le gouvernement fait des réformes à la va-vite"
Ce jeudi, les enseignants-chercheurs manifestaient dans toute la France pour contester les réformes de Valérie Pécresse. Bertrand Monthubert, secrétaire national au PS chargé de la recherche et de l'enseignement supérieur, s'est rendu à Lille au côté de Martine Aubry pour soutenir la mobilisation. Il nous dit pourquoi.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 06/02/09


Sarkozy droit dans ses bottes
"Si on doit arrêter chaque réforme quand il y a une manifestation, on ne réformera rien". Jeudi 5 février, le président de la République a confirmé sa volonté d'aller au bout de la réforme du lycée et plaidé en faveur des réformes faites par son gouvernement dans l'éducation.
Lire la suite de l’article


Réforme des lycées : la FSU refuse les expérimentations
Les syndicats de la FSU concernés par la réforme des lycées (Snes, Snep, Snuep, Snetap et Snupden) exposaient à la presse le 5 février leur position : pas d’expérimentation à la rentrée et demande d’acter ce qui avait été acquis dans les discussions précédentes.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 06/02/09


Réformes de l'université: huée à Strasbourg, Pécresse fait face à une véritable fronde
Venue inaugurer, jeudi 5 février, l’université unique de Strasbourg, Valérie Pécresse, la ministre de l'enseignement supérieur, a dû apprécier sa visite alsacienne: entre 1.600 et 2.000 enseignants-chercheurs et étudiants strasbourgeois en grève s'étaient réunis devant le palais universitaire pour protester contre la réforme des universités. «Une bonne mobilisation pour Strasbourg», affirme Michael Gutnic, maître de conférences en mathématique et membre du collectif «Sauvons la recherche».
Lire la suite de l’article


Le vrai-faux entretien de Nicolas Sarkozy
Dans le contexte actuel de crise historique du capitalisme, sur fond de très forte envolée du chômage et de régression du pouvoir d'achat, les Français avaient de bonnes raisons d'écouter avec beaucoup d'intérêt la prestation télévisée, jeudi soir, de Nicolas Sarkozy. Pour être confortés dans leur sentiment : au choix, que la politique économique et sociale du gouvernement va permettre d'amortir l'onde de choc de la crise ou alors qu'elle risque de l'aggraver. Pour savoir si des mesures nouvelles étaient en gestation. Pour soupeser la pertinence de tel ou tel dispositif déjà annoncé. Au lendemain des manifestations massives du 29 janvier, l'inquiétude dans le pays est perceptible ; et le rendez-vous télévisuel pouvait être l'occasion d'apporter des réponses aux préoccupations du pays.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 06/02/09



La FSU opposée aux expérimentations de la réforme de la seconde dès 2009
Les syndicats des collèges et lycées de la FSU (Snes, Snetap, Snuep, Snep, Snupden) ont critiqué le fait que le ministère de l'Education mène, à la rentrée prochaine, des expérimentations sur la réforme de la seconde, alors que la réforme a été reportée d'un an.
Lire la suite de l’article


Forte mobilisation enseignants/étudiants, Pécresse cherche à rassurer
Des dizaines de milliers d'enseignants-chercheurs et d'étudiants ont manifesté jeudi contre les réformes universitaires du gouvernement, alors que Valérie Pécresse prévoit de réunir mercredi toute la communauté universitaire pour rassurer sur les futurs pouvoirs des présidents.
Lire la suite de l’article


Pas de suppression de postes dans les centres psychopédagogiques de Paris
Le rectorat de Paris a annoncé jeudi que les 37 postes d'enseignants en centres municipaux d'aide psychopédagogique (CAPP) dont la suppression était envisagée pour la rentrée, seraient maintenus.
Lire la suite de l’article


Insertion : les étudiants attendent beaucoup de l'université (enquête)
Les étudiants manquent d'informations sur les débouchés professionnels de leurs filières et expriment une forte attente à l'égard de l'université en matière d'insertion professionnelle, selon une enquête de la Confédération étudiante (Cé) rendue publique vendredi à Créteil.
Lire la suite de l’article


Le Snesup n'ira pas discuter d'une charte sur le décret des enseignants-chercheurs
Le Snesup-FSU, premier syndicat d'enseignants du supérieur, a affirmé vendredi qu'il ne se rendrait pas à la réunion de mercredi avec Valérie Pécresse, à laquelle il n'a pas encore été invité, s'il s'agit de discuter d'une charte d'application du décret sur les enseignants-chercheurs.
Lire la suite de l’article


Universités: SLU dénonce la "myopie" et la "surdité" de Nicolas Sarkozy
Le collectif Sauvons l'Université (SLU) a estimé vendredi dans un communiqué que Nicolas Sarkozy a fait preuve jeudi soir de "myopie" et de "surdité", notamment en résumant de façon "caricaturale" les questions sur le statut des enseignants-chercheurs à leur "évaluation".
Lire la suite de l’article


Universités : la présidente de Paris-X demande à Pécresse d'"écouter"
La présidente de l'université Paris-X Nanterre Bernadette Madeuf a adressé une lettre à la ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Pécresse, dans laquelle elle lui demande d'"écouter" l'opposition au décret réformant le statut des enseignants-chercheurs.
Lire la suite de l’article



-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.