jeudi, juin 25, 2009

Revue de presse du jeudi 25 juin 2009


Chatel attendu au tournant - passe-passe - retour de la démographie - dérives du bac -


Chatel attendu au tournant
S'il y a un ministre attendu au tournant, c'est bien Luc Chatel à l'Education nationale, à qui Xavier Darcos, son prédécesseur, a laissé pas mal de chausse-trappes. En cause notamment, la suppression de 16.000 postes en 2010 qui vient d'être annoncée (après 13.500 cette année et 11.200 en 2008). Et cela sachant que le départ de quelque 34.000 agents est également anticipé. Autres sujets de contentieux : la « masterisation » de la formation des maîtres et la réforme des lycées. Conscient de la situation, Luc Chatel s'est montré très prudent, hier, lors de son arrivée rue de Grenelle en déclarant vouloir « prendre le temps de l'écoute, de l'échange ». Mais on ne peut pas dire qu'il bénéficie d'un “état de grâce” auprès des syndicats. Si ceux-ci sont dans l'ensemble, heureux du départ de Xavier Darcos, responsable selon eux du blocage et de l'absence de concertation, ils pointent en même temps les contradictions dans les premières déclarations du nouveau ministre : comment est-il possible de déclarer que la jeunesse et l'éducation sont une priorité et, dans le même temps, vouloir poursuivre les réductions de postes ?
« Luc Chatel arrive dans un climat détérioré. Pourra-t-il réellement renouer le dialogue ? », se demande Patrick Gonthier, secrétaire général de l'Unsa-éducation. Gérard Aschieri, secrétaire général de la FSU, est dans la même tonalité « Changer de ministre n'est pas une mauvaise chose, explique-t-il. Mais je m'interroge sur le choix de Luc Chatel. Jusqu'à présent, dans sa carrière d'homme politique, on ne peut pas dire qu'il se soit distingué d'une manière ou d'une autre par son intérêt pour l'Education nationale. » Thierry Cadart, secrétaire général du SGEN-CFDT, ajoute : « Le fait qu'il reste porte-parole du gouvernement ne va pas l'aider à s'approprier le plus rapidement possible les sujets. »

Tour de passe passe
La suppression des 16 000 postes annoncée est basée essentiellement comme on l'a vu sur la fin de l'année de stage pour les nouveaux enseignants à la rentrée 2010 et donc la fin des IUFM.
« En prétendant supprimer ces emplois, sans effet sur le terrain, le ministre opère un tour de passe-passe. Il oublie que les stagiaires dans le second degré assurent aujourd'hui 8 heures de cours hebdomadaires, soit l'équivalent de 4 500 emplois », dénonce le Snes-FSU.
Le Snuipp s'alarme des menaces sur la formation : "Comment comprendre que la formation professionnelle des enseignants soit réduite à la portion congrue, que les lieux de formation que sont les IUFM soient remis en cause, que la formation en alternance risque d'être réduite à un simple compagnonnage au moment où le métier d'enseignant requiert une plus grande professionnalité pour favoriser la réussite de tous les élèves ? Comment comprendre que des lauréats des concours 2010 puissent être responsables de classes sans avoir jamais effectué de stages en responsabilité dans leur cursus"

Démographie
Plus généralement, la baisse des postes est-elle encore justifiable ? Libération rappelle que la croissance démographique des dernières années va mettre à mal l'argument jusque là utilisé par le ministre. Avec le baby-boom du début des années 2000, les effectifs en primaire sont en effet déjà en hausse. Bientôt, ce sera au collège, puis au lycée. Selon une récente étude d'un chercheur à l'Ecole normale supérieure, Frédéric Caupin, «le creux des effectifs d'élèves devrait se produire en 2009 ou 2010, puis une augmentation de près de 7 % devrait suivre sur les dix ans à venir». L'auteur arrive à la conclusion qu'avec les nombreux départs à la retraite, la baisse régulière des postes au concours et les réductions actuelles, il faudrait au contraire au plus vite «un plan pluriannuel d'augmentation des recrutements». Au risque sinon de connaître «un problème majeur».


Le bac et ses dérives

Changement de sujets
A la dernière minute, les sujets du bac d'histoire-géo ont été changés sur ordre du ministère. La plupart des candidats ont été informés avant que ça démarre, sauf dans certains lycées où des élèves ont été prévenus plus d'une heure après le début de l'épreuve. Ils ont du alors tout recommencer...

Copie égarée
C'est la Dépêche du midi qui nous apprend la mésaventure arrivée à une jeune élève de série L . La jeune fille est convoquée par le lycée Saint Sernin, le centre d'examen. Le personnel éducatif l'informe que sur demande du rectorat, elle doit repasser son épreuve de Littérature. Une matière essentielle, coefficient 4. « J'étais abasourdie. Ils m'ont accusée de ne pas avoir rendu ma copie » explique-t-elle, encore sous le choc. Elle a beau clamer qu'elle a bien remis ledit document, rien n'y fait. Alors hier, à contrecœur, elle a repassé la littérature dans un contexte un peu particulier et avec le sentiment d'avoir moins bien réussi. Mais mardi soir, le rectorat informe ses parents d'une bonne nouvelle: la copie a été retrouvée. Aucune précision supplémentaire ne leur a été fournie. Aucune excuse non plus...

Bac ès-licenciements.
En STG, dans l'épreuve d'économie-droit, le sujet suivant. Soit une employée, en qualité de commerciale dans l'entreprise Sectora. Elle prospecte les grandes surfaces pour tenter de leur vendre des postes de caisses ergonomiques... Mais, la conjoncture morose aidant, elle ne parvient pas à remplir ses objectifs de vente. Après plusieurs formations prescrites par son employeur, la vendeuse n'améliore pas ses performances. Sujet distribué aux candidats de la série STG, épreuve économie-droit, cette année : la salariée reçoit « la lettre jointe en annexe (une convocation pour un entretien préalable au licenciement ) et conteste la décision prise à son encontre. Elle menace de porter l'affaire devant le tribunal. Le directeur de Sectora vous demande conseil »...

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 25/06/09


Cadeau mal venu pour Luc Chatel à l’Education
Juste avant de quitter ses fonctions, Xavier Darcos a annoncé la suppression de 16 000 postes.
Lire la suite de l’article


Un lycéen fraude au bac avec son portable
Un lycéen du Nord-Isère inscrit en filière économique et sociale a été surpris mardi en flagrant délit de fraude, alors qu'il se renseignait par SMS lors des épreuves du baccalauréat.
Lire la suite de l’article


Bac: «Une heure après, on a eu un nouveau sujet»
A la dernière minute, les sujets du bac d'histoire-géo ont été changés sur ordre du ministère. La plupart des candidats ont été informés avant le début de l'épreuve, sauf...
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 25/06/09


Banlieue: prime pour les enseignants?
L'Institut Montaigne, cercle de réflexion libéral réunissant universitaires et dirigeants d'entreprise, préconise dans un rapport de verser aux enseignants une prime équivalant à 100% de leur salaire de base, afin de les inciter à venir travailler dans les quartiers.

Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 25/06/09



Fonction publique : 33 754 suppressions de postes en 2010
Le nombre de postes de fonctionnaires supprimés en 2010 s'élèvera à trente-trois mille sept cent cinquante-quatre, dont seize mille dans la seule éducation nationale, selon un document d'orientation budgétaire publié mercredi 24 juin par le ministère du budget.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 25/06/09 (un jour de retard)



Un bac ès licenciements ?
Un sujet distribué aux candidats au baccalauréat technologique leur demande de justifier… une procédure de licenciement d’une salariée pour défaut de performance. Stupeur…
Lire la suite de l’article


« Les parents doivent dire qu’ils ne veulent plus de violence
Blanc-Mesnil . À la suite d’affrontements entre des jeunes de la cité Germain-Dorel et celle des Tilleuls, parents et associations cherchent à faire baisser la tension.
Lire la suite de l’article


Corrections bloquées pour le bac agricole
À l’appel du SNETAP-FSU, du SYAC-CGT et de SUD rural, les personnels de l’enseignement agricole public ont appelé à bloquer les corrections d’examens qui devaient se dérouler hier et jusqu’à aujourd’hui au lycée agricole de Tours-Fondettes. En cause, les restrictions budgétaires qui frappent de plein fouet ce secteur scolaire. Selon les syndicats, 45 emplois de contractuels devraient être supprimés à la rentrée 2009, auxquels s’ajoutent 88 emplois d’enseignants titulaires et 64 administratifs. « Cela conduit à ne pas pouvoir organiser la rentrée prochaine correctement », s’alarme l’intersyndicale qui réclame, par ailleurs, un « moratoire » sur les suppressions d’emplois envisagées au budget 2010.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 25/06/09



Micmac dans les sujets du bac
Hier à Cergy pendant une demi-heure, des candidats au bac ont planché sur un sujet de géographie qui n’était pas le bon. En cause : une erreur administrative...
Lire la suite de l’article


Flagrant délit au bac : un lycéen trichait par SMS
Le téléphone portable pour les antisèches, c'est déconseillé. Un lycéen isérois qui se faisait aider par SMS lors de l'épreuve économique du baccalauréat ES, a été surpris par un surveillant. Il a reconnu les faits et fait l'objet d'une plainte du rectorat.
Lire la suite de l’article


Fin du bac : état de siège au Champ-de-Mars
Terminé le « stress des exams ». Comme tous les ans, pour marquer la fin des épreuves du bac, le Champ-de-Mars, à Paris, devrait être investi ce soir par des milliers de lycéens venus fêter leur liberté retrouvée. Une tradition qui avait viré au chaos l’an dernier : dans la nuit du 20 au 21 juin, des affrontements entre la police et quelque 300 jeunes avaient abouti à 23 gardes à vue.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 25/06/09



A la recherche de ses amis d’enfance
Des millions de personnes se précipitent sur Internet pour retrouver les traces de leurs amis d’enfance et d’adolescence… et renouer parfois le fil de l’amitié. Comment expliquer un tel engouement ?
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 25/06/09



Chatel arrive à l'Education en pleine suppression de postes
Le nouveau ministre entend renouer le dialogue avec les syndicats. Ceux-ci demandent plus que jamais l'arrêt des réductions d'effectif.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 25/06/09



16 000 postes supprimés à l'éducation
Xavier Darcos laisse à son successeur, Luc Chatel, un cadeau empoisonné. Le nouveau ministre du Travail doit confirmer aujourd'hui la suppression en 2010 de 16 000 postes dans l'Education nationale, « conformément à la règle de non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite ». Xavier Darcos précise qu'il s'agit de « 600 postes d'agents administratifs et de 14 000 postes d'enseignants stagiaires affectés en institut universitaire de formation des maîtres (IUFM) ».
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 25/06/09



Rien vu...


------------------------------------------------
Ouest-France du 25/06/09



Saint-Malo. Un séjour linguistique tourne au drame
Un adolescent originaire du Ghana, en séjour linguistique à Saint-Malo, a fait une chute mortelle en fin de matinée. Il se trouvait au collège privé de Choisy, dans le quartier de Paramé, lorsqu’il est tombé dans la cage d’escalier, alors qu’il se rendait au réfectoire pour le déjeuner. La chute, du troisième étage d’après les premiers témoignages, a été fatale. Il a été tué sur le coup. Ce jeune garçon de 16 ans séjournait à Saint-Malo avec sa sœur, âgée de 14 ans
Lire la suite de l’article


Darcos supprime 15 400 profs-stagiaires
Cadeau d'adieu : l'encore-ministre de l'Éducation applique sa réforme... toujours en cours de discussionavec les syndicats !
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 25/06/09



La gauche se déchire sur le voile
Alors que la droite avance en ordre de bataille contre la burqa et que les députés viennent de mettre en place une mission d'information, la gauche, elle, peine à adopter une position claire. Tiraillée entre le féminisme, la laïcité et la lutte contre l'islamophobie, elle essaie d'éviter le piège de la stigmatisation des musulmans sans occulter pour autant les violences faites aux femmes.
Lire la suite de l’article


Chatel en mission délicate
L'Education nationale perdra 16 000 postes en 2010, a glissé Xavier Darcos en partant de la rue de Grenelle. La confirmation de ces départs à la retraite non remplacés met Luc Chatel sous pression dès son arrivée dans le plus important ministère en termes de budget. Le maire de Chaumont reçoit ainsi une belle promotion mais aussi un grand défi, avec la réforme du lycée.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 25/06/09


Bandes violentes : une loi inutile et dangereuse ?
La proposition de loi du député UMP entend lutter contre le phénomène des bandes violentes, qui serait "en augmentation". Un constat peu partagé par les spécialistes de la délinquance et les magistrats. Un texte qui fait craindre une atteinte aux libertés publiques. Le décryptage de nouvelobs.com.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 25/06/09


Ce qu'aiment les jeunes
Alors que le film Les beaux gosses se taille un joli succès au cinéma, LEXPRESS.fr Styles est allé sonder les goûts des ados dans les rues de Paris. Films, séries, musiques, modes et sites internet, voici leurs préférences.
Lire la suite de l’article


Une trentaine de cas de grippe A dans une école parisienne
Selon la préfecture, trente cas ont été confirmés, dont 28 au groupe scolaire Amette. Les deux autres ont été recensés dans une garderie et une école proches. Tous ces établissements resteront fermés jusqu'à la fin de la semaine.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 25/06/09


Pas d'état de grâce pour Luc Chatel
A peine nommé, Luc Chatel , le nouveau ministre de l'éducation nationale, doit affronter les réactions suscitées par le dernier message de son prédécesseur. L'annonce de la suppression de 16 000 postes d'enseignants à la rentrée 2010, soit 3 000 de plus qu'en 2009, fait lever les syndicats.
Lire la suite de l’article


Luc Chatel : finissons-en avec les procès en sorcellerie pédagogique !
Ce matin encore l'actualité est faite des menaces de sanction qui frappent des enseignants jouissant d'une forte réputation parmi leurs collègues. C'est Pascal Diard, militant syndical Sud et animateur du GFEN, un mouvement pédagogique très connu, qui fait l'objet d'une procédure administrative sévère. On lui reproche "un comportement pédagogiquement scandaleux". C'est aussi le tour d'Alain Refalo, un des fondateurs du mouvement de "résistance pédagogique" qui est convoqué le 9 juillet par l'inspection pédagogique. On lui reproche le refus d'obéissance, le manquement au devoir de réserve, l'incitation à la désobéissance collective et l'attaque publique contre un fonctionnaire.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 25/06/09


Xavier Darcos, dit le DRH
Pouvait-on trouver meilleure affectation pour Xavier Darcos que le ministère du travail? Il aura passé son temps au ministère de l'éducation à annoncer des plans sociaux: 11.200 postes supprimés en 2008, 13.500 en 2009. Et pour son départ, il se surpasse: 16.000 postes en moins au budget 2010. 600 postes d'agents administratifs et 14.000 d'enseignants stagiaires "non renouvelés" et 1.400 dans le privés.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 25/06/09



Fonctionnaires: Hausse générale de 0,5% des salaires en juil 2010 (syndicats)
La hausse générale des salaires des 5 millions de fonctionnaires français sera de 0,5% en juillet 2010, a confirmé aux syndicats jeudi le ministre du Budget Eric Woerth, a-t-on indiqué de sources syndicales en marge de la séance annuelle de négociation sur les salaires.
Lire la suite de l’article


Quartiers: une prime pour attirer les enseignants (Institut Montaigne)
L'Institut Montaigne, cercle de réflexion libéral réunissant universitaires et dirigeants d'entreprise, préconise dans un rapport de verser aux enseignants une prime équivalant à 100% de leur salaire de base, afin de les inciter à venir travailler dans les quartiers.
Lire la suite de l’article


La grippe A peut se propager rapidement en milieu scolaire mais reste bénigne
Trois écoles et un collège ont été fermés en quelques jours à cause de la grippe A/H1N1, ce qui confirme une forte contagion possible en milieu scolaire et pourrait poser problème à la rentrée, même si le virus lui-même n'inspire pas grande inquiétude pour la santé.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------




Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.