mardi, juin 30, 2009

Revue de presse du mardi 30 juin 2009


les collégiens passent le Brevet – le médiateur et les examens- Les EVS : quel gâchis !




les collégiens passent le Brevet
Libération comme beaucoup d’autres journaux nous rappelle que ce mardi 30 juin, 778.000 collégiens passaient le brevet. Le matin était consacré à l’épreuve de français et l’après-midi à l’histoire-géographie-éducation civique. Mercredi aura lieu l’épreuve de mathématiques. Rappelons que le brevet est accordé sur la base des trois examens écrits mais aussi du contrôle continu.
Pour l'avenir, le ministère de l'Education nationale envisage une réforme du brevet. Après avoir proposé un changement assez radical, rejeté par certains syndicats, le ministère a présenté dans son dernier projet une réforme plus limitée et pour tout dire assez décevante: aux actuelles épreuves écrites de français, mathématiques et histoire-géographie s'ajouterait une épreuve orale en histoire des arts mais pas d’oral de langue vivante…

Le Médiateur et les examens
Ouest France revient dans son édition de mardi sur le rapport du médiateur de l’éducation nationale. Publié lundi, le rapport annuel du médiateur de l'Éducation nationale, Bernard Thomas, met en cause une administration rigide, qui peut priver un jeune de diplôme pour une erreur de formulaire.
Quelques exemples. Un lycéen redouble sa terminale. Mais, il omet de cocher sur sa feuille d'inscription au bac la case qui lui permet de conserver les notes obtenues aux épreuves anticipées de français, en première. La conscience tranquille, il fait l'impasse sur le français. Et il rate son bac.
Inscrit à l'examen du BTS, en mai, un candidat doit plancher sur une épreuve d'espagnol... alors qu'il n'a jamais appris la langue. Là encore, il n'avait pas coché la bonne case. Il se précipite au service des examens, mais celui-ci ne veut rien entendre : le logiciel interdit une modification de l'inscription.
Le médiateur déplore cet excès de formalisme qui, au final, est très coûteux car il oblige pour des erreurs mineures à prendre en charge une nouvelle année de formation. e médiateur de l'Éducation nationale demande une plus grande souplesse dans l'application des textes. Pour éviter les erreurs de report de notes, il propose que les candidats puissent consulter leurs copies et appréciations. Il suggère enfin de retarder le début des épreuves, pour tous, en cas de problèmes de transport. Le médiateur a désormais la possibilité d'améliorer le système : le nouveau ministre, Luc Chatel, vient de le prendre comme conseiller.

EVS en danger
Comme nous le rappelions hier, ce sont près de 5.000 auxiliaires de vie, s'occupant d'enfants porteurs de handicap à l'école qui arrivent en fin de contrat cette année. Ils seront remplacés par des nouveaux, sans expérience, ni formation. «C’est vraiment dommage… D’abord pour ces collègues expérimentés qui aiment leur boulot et qui vont se retrouver au chômage. Mais c’est triste aussi pour tous ces enfants qui vont devoir s’habituer à un nouvel accompagnant pas forcément formé», regrette Véronique Boyrie, secrétaire générale de l’association des accompagnants de vie scolaire, l’Unaïsse, interrogée par Libération .
Le président de la région Ile-de-France Jean-Paul Huchon (PS) va plus loin dans la dénonciation. Il a qualifié lundi de "plus grand plan social de la crise" la suppression de 30.000 postes d'auxiliaires et d'emplois de vie scolaire (AVS et EVS). Il ajoute que le gouvernement fait subir une "double peine" à ces personnels qui, "après avoir attendu en vain la professionnalisation et la pérennisation de ces emplois", "se voient aujourd'hui offrir comme seule issue le chômage". M. Huchon "demande que ces personnels puissent poursuivre leur mission, seule solution humaine, tant vis-à-vis des enfants qu'ils accompagnent que des agents concernés". Par ailleurs, une délégation syndicale a remis mardi à 11H00 à l'Elysée une pétition signée par 100.000 personnes demandant le prolongement des contrats de ces EVS. On pourra lire sur Médiapart, le blog de Muriel, une de ces EVS qui écrit un billet bien émouvant. De même dans Le Monde.fr on pourra lire des témoignages emplois vie scolaire ou enseignants, qui disent leur écœurement devant la suppression de 30 000 emplois vie scolaire, estimant que leur rôle est fondamental auprès des élèves.Le titre à lui seul résume bien le sentiment général : “Quel gâchis !


Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 00/00/09


Ces élèves handicapés priés de changer d'accompagnant
Quelque 5.000 auxiliaires de vie, s'occupant d'enfants porteurs de handicap à l'école, arrivent en fin de contrat cette année. Ils seront remplacés par des nouveaux, sans expérience, ni formation.
Lire la suite de l’article


Accompagnant d'élèves handicapés: «Il est temps que notre métier soit reconnu»
Mona Bordeau, une auxiliaire de vie scolaire en charge d'élèves handicapés, dénonce son statut précaire et le manque criant de formation.
Lire la suite de l’article


778.000 collégiens passent le brevet
En 2008, 96% des élèves inscrits s'étaient présentés aux épreuves, et 82,1% d'entre eux avaient obtenu le Diplôme national du brevet (DNB). Une réforme de l'examen est à l'étude pour l'an prochain.
Lire la suite de l’article


L’affaire Geisser agite les universitaires
Par ESTHER BENBASSA directrice d’études à l’EPHE, membre du Collectif pour la sauvegarde de la liberté intellectuelle des chercheurs et enseignants-chercheurs de la fonction publique ; ANNETTE LÉVY-WILLARD

Le cas du chercheur Vincent Geisser, convoqué devant le conseil de discipline du CNRS pour «manquement à l’obligation de réserve», divise le monde universitaire. Une pétition en sa faveur, lancée par Esther Benbassa, a été refusée par Libération (et les autres quotidiens français) : il s’agit d’un appel pour le droit à la liberté intellectuelle - nous sommes tous pour, bien sûr - mais très vague. L’historienne Elisabeth Roudinesco a pris position dans Libération le 25 juin, expliquant qu’elle aurait signé cette pétition si on n’avait pas «oublié» de présenter ce chercheur qui défend l’islamisme radical, et attaque d’autres intellectuels comme «ennemis de l’islam vendus à l’Occident.» Esther Benbassa tente de montrer, ici, que Geisser n’est pas un islamiste. Chacun se déterminera.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 00/00/09


Absentéisme : les instituteurs en mal de thérapie
Par Yves Thréard

Voici un rapport propre à mettre le feu aux poudres alors que le ministre de l'Éducation nationale vient juste de prendre ses fonctions. Un instituteur sur deux (45 %) a posé au moins un congé maladie pendant l'année 2007-2008. Soit le double du taux observé chez les salariés du secteur privé (22 %).
Quand on connaît la susceptibilité des syndicats d'enseignants, qui font la pluie et le beau temps dans les enceintes scolaires, on se dit que les vacances arrivent à point pour apaiser les esprits. Gérard Aschieri, opiniâtre détracteur en chef des réformes, porte-voix éternel des pleureuses de la laïque, sait faire feu de tout bois.
Mais cette étude, réputée confidentielle jusqu'à hier, émane du ministère lui-même. Luc Chatel ne pouvait l'ignorer. Il a donc un intérêt à la rendre publique. Est-ce une tactique pour souligner le malaise du corps professoral - près d'un million de fonctionnaires - et signifier à celui-ci qu'il peut compter sur sa compréhension ? Commentant ces statistiques, le ministre s'est empressé de dire qu'il refusait de « stigmatiser » les maîtres d'école pour « optimiser le niveau » de leur remplacement.
L'opération de câlinothérapie fera-t-elle oublier son prédécesseur, peu en odeur de sainteté en maternelle ? Xavier Darcos s'était demandé s'il était bien utile de faire bac + 5 pour « changer les couches » des tout-petits. Indignation assurée. Darcos le mal-aimé qui a confirmé, avant son départ, la suppression de 16 000 postes en 2010 dans l'Éducation nationale. Inutile de préciser que Luc Chatel est attendu avec des baïonnettes. Il le sait.
Mais il ne doit pas ignorer, non plus, que le mammouth éducatif a besoin d'être revu et corrigé de fond en comble. Puisque le gouvernement parie sur l'investissement pour hisser le pays à la hauteur des défis de demain, l'effort doit également porter sur la formation de la jeunesse. Et, partant, sur ceux qui ont la lourde charge d'enseigner.
Lire la suite de l’article


45% des instituteurs ont posé un congé maladie l'an dernier
Selon une enquête du ministère de l'Education nationale révélée par RTL, les 283.000 enseignants du primaire ont cumulé quelque 3 millions de jours d'absence en 2007-2008.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 00/00/09



30 000 postes d'emplois aidés dans l'éducation non renouvelés
Retour à la case chômage pour 30 000 personnes qui occupaient un poste d'emploi aidé. "Vendredi dernier [19 juin], mon téléphone sonne. Je décroche, c'est une employée de l'Académie : 'Vous faites partie des personnes dont le contrat se termine le 30 juin. Vous ne serez pas renouvelée'", raconte Céline Benslim, assistante de direction en emploi vie scolaire (EVS) à l'école élémentaire Michelet de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) depuis trente-quatre mois. "Mes trois années d'investissement n'ont servi à rien. Je retourne à Pôle emploi. On nous jette comme des papiers, on nous abandonne."
Lire la suite de l’article


Les 30 000 emplois vie scolaire non renouvelés, "un véritable gâchis !"
Des internautes du Monde.fr, emplois vie scolaire ou enseignants, témoignent majoritairement leur écœurement devant la suppression de 30 000 emplois vie scolaire, estimant que leur rôle est fondamental auprès des élèves.
Lire la suite de l’article


Grippe A : après les écoles, c'est au tour des centres de vacances et de loisirs d'être sur le qui-vive
L'école est finie mais la progression de la grippe A (H1N1) se poursuit en France, alors qu'une grande part des 12 millions de jeunes du pays s'apprêtent à passer à d'autres formes de vie collective : plusieurs millions sont inscrits dans les centres de loisirs municipaux ; 1,2 million partira en centre de vacances en France ; 100 000 partiront en séjour linguistique, etc. Bref, la mobilisation change de camp : après les directeurs des établissements scolaires, c'est au tour des animateurs et des associations d'être sur le qui-vive.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 00/00/09 (un jour de retard)



Un petit coup de matraque pour fêter le bac ?
Des lycéens se seraient fait matraquer, mercredi, à Paris, le soir de la fête de fin de bac. L’un d’eux a porté plainte.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 00/00/09



Bac: des croix dans des salles d'examen
Deux examinatrices à l'oral du baccalauréat de français se sont plaintes jeudi et vendredi de la présence de croix dans des salles d'examen du lycée privé Saint-André de Choisy-le-Roi (Val-de-Marne), selon des sources concordantes.
«Deux professeurs ont demandé à retirer les croix mais c'est chose impossible car il n'y a pas de raison de le faire, comme me l'a indiqué le directeur de la maison des examens d'Arcueil (SIEC)», a déclaré Gérard Meunier, le proviseur de ce lycée catholique.
«Je comprends, je suis d'une grande tolérance mais il est difficile de retirer tous les signes religieux d'une école catholique», a-t-il ajouté, en précisant qu'il s'agissait du «premier» incident de ce type dans son établissement, qui est un centre d'examen depuis une dizaine d'années.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 00/00/09



Rien vu...


------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 00/00/09



Rien vu...


Lire la suite de l’article


Absentéisme des enseignants : Chatel choisit la prudence
Ministre de l'Education nationale depuis moins d'une semaine, Luc Chatel ne veut pas prendre les enseignants de front. Interrogé sur RTL sur l'absentéisme dans les écoles, le porte-parole du gouvernement a surtout insisté sur le remplacement des personnes manquantes. « Le vrai sujet, c'est qu'il y ait continuité du service public, c'est-à-dire quand les enseignants sont amenés à être absents (...), il faut qu'il y ait des remplaçants », a répondu Luc Chatel, refusant la « stigmatisation » de la profession.
Lire la suite de l’article


Coup d'envoi mardi des épreuves du brevet pour 778.000 élèves
Les quelques 778.000 élèves inscrits en classe de troisième cette année débutent mardi les épreuves du brevet des collèges, alors qu'une réforme de l'examen est à l'étude pour l'an prochain.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 00/00/09



Près de 780.000 collégiens passent le brevet
Une réforme de l'examen, prévue pour 2010, devrait augmenter le nombre d'épreuves...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 00/00/09



Un lycée où l'on vit « poétiquement », la bonne idée d'Edgar Morin
Par Nestor Romero, Ancien enseignan

L'important est de vivre poétiquement, c'est-à-dire dans l'épanouissement de soi, la communion et la ferveur.
Ne seraient-ils pas nombreux les « réalistes » et les « pragmatiques » à rire au nez de ce quidam ?
Edgard Morin, lui, peut le dire et il le dit dans Le Monde du 13 juin. Dans ce texte, l'un des plus importants sans doute publié ces dernières années, car il dessine un horizon à la lueur duquel il sera désormais possible d'observer toute proposition politique. Voyons alors, sous ces lumières, ce qui se trame dans le monde de l'éducation.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 00/00/09



Examens : l'Éducation nationale trop tatillonne
Le médiateur met en cause une administration rigide, qui peut priver un jeune de diplômepour une erreur de formulaire.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 00/00/09



Les instits sèchent-ils l'école?
Près de la moitié des instituteurs, 45% exactement, ont posé un congé maladie l'année passée, soit deux fois plus que les salariés du privé, révèle RTL. Pas question pour autant de "stigmatiser la profession", pour le nouveau ministre de l'Education, Luc Chatel. Il rappelle que les instituteurs sont particulièrement exposés aux épidémies.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 00/00/09


778.000 élèves passent le brevet des collèges
C'est l'épreuve de français qui ouvre l'examen à 9h. Les élèves de troisième plancheront sur l'histoire-géographie au cours de l'après-midi. Puis viendront les mathématiques, mercredi matin.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 00/00/09


Racontez-nous vos cahiers de vacances
Français, maths, anglais... Chaque année, 5 millions de cahiers de vacances sont vendus en France. Une habitude qui fait le bonheur des parents mais pas nécessairement celui des enfants! Racontez-nous vos pires et vos meilleurs souvenirs de devoirs de vacances...
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 00/00/09


Enseignant, feignant
Selon une étude de l'Agence nationale du remplacement, dévoilée par RTL, un professeur du primaire sur deux (45%) aurait posé au moins un jour de congé en 2007-2008, un pourcentage double des salariés du privé. La durée des congés serait plus importante également. Ces chiffres ont fait le tour des médias avant d'être commentés par Luc Chatel. "On a plus de chance d'être malade lorsqu'on travaille en contact du public, des enfants, que lorsqu'on est seul dans son bureau. On n'attrape pas la grippe quand on travaille sur un ordinateur tout seul dans son coin".
Lire la suite de l’article


Dura Lex
Par Michel Sapiès

Les multiples rappels à « l’obligation de réserve » qui frappent aujourd’hui les fonctionnaires accusés de s’épancher publiquement sur leurs états d’âme sont-ils légaux ?
Lire la suite de l’article


Démissions groupées aux Dossiers de l'ingénierie éducative
Sept membres du comité d'orientation des Dossiers de l'ingénierie éducative font connaître leur démission dans une lettre ouverte adressée au directeur du CNDP. Celui-ci avait annoncé dans le n°66 de la revue le renvoi du rédacteur en chef et le lancement d'une nouvelle formule avant de manifester son souci de concertation le 25 juin.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 00/00/09


Conseil de discipline pour les enseignants «désobéisseurs»
Alors que les vacances scolaires approchent, l’éducation nationale solde ses comptes avec ses «désobéisseurs». Au moment même de l’annonce du départ de Xavier Darcos du ministère de l’éducation, deux d’entre eux ont reçu une convocation devant une commission disciplinaire, les 7 et 9 juillet, et un troisième s’est vu interdire l’accès aux médias «pour tout sujet ayant rapport avec [ses] fonctions».
Lire la suite de l’article


Mardi 30 juin, je dépose à l'Elysée 100.000 signatures de soutien aux emplois vie scolaire
Par Muriel Michelin

30 juin – 30.000 emplois vie scolaire seront licenciés – prolongez leurs contrats, M. le Président. Depuis plusieurs années maintenant, des personnels sous contrats aidés type CAE ou CAV interviennent dans les écoles pour effectuer des tâches aussi variées que l'aide administrative aux directrices et directeurs d'école ou l'accompagnement des élèves en situation de handicap. Ils sont à l'heure actuelle 42.500. Les contrats des deux tiers de ces salariés, soit près de 30.000 personnes, arrivent à leur terme en ce 30 juin 2009.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 00/00/09



Au "collège des sciences", maths et physique comme devoirs de vacances
Bien que déjà en vacances, une quarantaine de lycéens des académies de Reims et de Dijon fréquentent à Colombey-les-deux-Eglises (Haute-Marne) un "collège des sciences" censé faire éclore chez ces jeunes la vocation scientifique.
Lire la suite de l’article


L'école peut continuer pendant les vacances, mais le sujet divise
"Ecole ouverte", stages de remise à niveau ou d'anglais: l'école peut continuer pendant l'été, mais syndicats d'enseignants et parents d'élèves sont partagés, certains estimant que les vacances sont d'abord faites pour se reposer.
Lire la suite de l’article


Universités: l'Unef dénonce la hausse des frais d'inscriptions
L'Unef, première organisation étudiante, a dénoncé mardi la hausse des frais d'inscription à l'université, annoncée la veille par le ministère de l'Enseignement supérieur, et mis en garde contre "une nouvelle dégradation du pouvoir d'achat des étudiants".

Lire la suite de l’article


Bac: deux examinatrices se plaignent de la présence de croix dans des salles d'examen
Bac: deux examinatrices se plaignent de la présence de croix dans des salles d'examen
Lire la suite de l’article


Suppression d'emplois de vie scolaire: "le plus grand plan social de la crise" (Huchon)
Le président de la région Ile-de-France Jean-Paul Huchon (PS) a qualifié lundi de "plus grand plan social de la crise" la suppression de 30.000 postes d'auxiliaires et d'emplois de vie scolaire (AVS et EVS).
Lire la suite de l’article


Jeunes: dernière réunion mardi de la commission Hirsch
La commission de concertation sur la jeunesse présidée par le Haut commissaire Martin Hirsch se réunira mardi, probablement pour la dernière fois, afin de conclure son Livre vert rassemblant des propositions pour refonder la politique en faveur des 16-25 ans.
Lire la suite de l’article


Maintien du nombre d'emplois de vie scolaire à la rentrée (Chatel)
Le ministre de l'Education nationale Luc Chatel a assuré mardi qu'il y aurait à la rentrée "autant d'emplois de vie scolaire" (EVS) qu'auparavant, affirmant que 18.000 contrats, qui arrivent prochainement à expiration, allaient être renouvelés.
Lire la suite de l’article


Jeunes: l'emploi et les ressources au menu de la commission Hirsch
La commission de concertation sur la jeunesse, présidée par le haut commissaire Martin Hirsch, devait boucler mardi son Livre vert, destiné à refonder la politique en faveur des 16-25 ans, en s'attaquant aux thèmes essentiels de l'emploi et des ressources des jeunes.
Lire la suite de l’article


L'Assemblée vote un nouvel arsenal contre les violences en bandes et à l'école
L'Assemblée nationale a adopté mardi, dans un climat houleux, un nouvel arsenal contre la violence en bandes et à l'école, le gouvernement ayant finalement renoncé à y ajouter la fouille des cartables, décriée par la communauté éducative.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.