mardi, juin 23, 2009

Revue de presse du mardi 23 juin 2009


Chaises musicales – Retour sur Versailles – Le sécuritaire, une valeur sûre du sarkozysme – Quel avenir pour les CPE -



Chaises musicales
Nicolas Sarkozy mettait dans l'après midi de mardi 23 juin la dernière main au remaniement ministériel. Une réunion avec François Fillon et le secrétaire général de l'Elysée, Claude Guéant, a permis de caler le dispositif, qui doit être annoncé mercredi 24 juin dans la matinée et qui reste soumis à d'ultimes arbitrages. Le Monde considère même qu’ il pourrait faire des annonces dès ce soir. Selon le quotidien du soir, la ministre de la justice Rachida Dati, élue eurodéputée, serait remplacée par le ministre de l'éducation nationale Xavier Darcos. Ce dernier serait remplacé par Luc Chatel actuel porte parole du gouvernement et secrétaire d'Etat à l'industrie et la consommation. Mais cette information (confirmée cependant par plusieurs journaux dont le JDD.fr) est à prendre encore au conditionnel car d’après Le Figaro, Xavier Darcos resterait à l’Éducation Nationale et Luc Chatel irait à l’Agriculture.
On sait aussi puisqu’ il l'a lui-même annoncé, que Frédéric Mitterrand, directeur de la villa Médicis à Rome et surtout neveu de son oncle, va être nommé ministre de la culture, en remplacement de Christine Albanel, qui quitte le gouvernement après la sanction de la loi Hadopi par le Conseil constitutionnel.
Résultat du jeu de chaises musicales mardi soir ou mercredi.

Retour sur Versailles
Revenons sur le discours prononcé par Nicolas Sarkozy à Versailles. Plus que les déclarations du futur ministre quel qu’il soit, c’est là que se trouve la philosophie générale de l’éducation pour les années à venir.
La première chose que l’on peut souligner c’est la faible place que l’éducation a tenu dans cette intervention et les propos très généraux qui ont été tenus. Peu d’annonces concrètes et même si on déclare que les dépenses d’éducation doivent être considérées ” comme un investissement, on a le sentiment que l’école n’est plus une priorité pour le gouvernement. Les choix budgétaires confirmés lundi à Versailles, limitent la portée des déclarations d’intention.
On peut relever aussi une expression qui en dit long sur les conceptions de Nicolas Sarkozy à propos de l’échec scolaire. A plusieurs reprises, en effet, il a utilisé le mot “goût notamment pour proposer que l’Etat «prenne en charge la scolarité des enfants modestes qui ont un goût pour les études». 

Pour un ancien élève de la série B (aujourd’hui ES), voilà une singulière méconnaissance des mécanismes sociologiques. Comme si l’appétence pour les études, la motivation et la réussite étaient uniquement des phénomènes individuels et psychologiques et n’étaient pas le résultat de déterminismes sociaux. Si les enfants d’ouvriers ont à peu près cinq fois moins de chances d’accéder à un bac scientifique que les enfants de cadres supérieurs, ce serait juste une question de goût ? Et l’échec scolaire, juste une question de motivation ?
Les mots sont importants. Et on voit bien les risques de ce type d’interprétation purement individualiste et libérale sur la politique scolaire.

Le bon vieux ressort sécuritaire
Annoncée par Nicolas Sarkozy au début de la campagne pour les européennes et confiée à l'un de ses fidèles, Christian Estrosi, le député-maire de Nice, la proposition de loi sur les bandes violentes est examinée ce mardi par les députés. Elle vise à renforcer le dispositif pénal en créant un délit d'appartenance à une bande poursuivant le but de commettre des atteintes volontaires contre les personnes”.
Autre mesure contenue dans le texte concernant les établissements scolaires : “Les violences commises sur un agent de l'Education nationale pourraient constituer à l'avenir «des circonstances aggravantes». ”D’autre part, le texte prévoit de protéger spécifiquement les proches de ces personnels, ainsi que toutes les personnes chargées d’une mission de service public, dès lors que les violences seraient commises en raison des fonctions exercées.
Outre les profs, les lieux d’enseignement seront également protégés. Une circonstance aggravante sera considérée lorsque des vols et des extorsions sont commis dans les écoles ou à proximité. Les intrusions dans un établissement scolaire seront punies d'un an de prison et 7.500 euros d'amende et de trois ans de prison et de 45.000 euros d'amendes si elles sont commises en réunion.
La question de l’efficacité de ces mesures qui se rajoutent à une panoplie existante déjà très lourde n’est pas à l’ordre du jour des débats de l’assemblée qui va évidemment entériner cette logique strictement sécuritaire.

Quel avenir pour les CPE ?
les CPE ont une expertise, une qualification en matière éducative qui est indispensable à tous". C’est une affirmation que l’on peut lire dans une interview du Café Pédagogique de Jean Paul Delahaye, inspecteur général et auteur de "Le CPE de la vie scolaire à la politique éducative" qui vient de sortir chez Berger Levrault. . Celui-ci montre qu’on ne peut réduire les CPE à la fonction réductrice du maintien de l'ordre et de la discipline. Ils ont l’avantage d’avoir une vision globale de l’établissement et peuvent favoriser un climat favorable aux apprentissages et donc à la réussite des élèves. Il y a là, affirme Jean Paul Delahaye “comme le socle commun de connaissances et de compétences le demande, le moyen de combattre les cloisonnements dans les apprentissages sociaux, comportementaux et disciplinaires.
Créer avec les enseignants le “goût” pour les études et créer un établissement lieu de vie (et pas un "sanctuaire”), oui, on a besoin des CPE !
Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 23/06/09


«La politique de l’euro fort pénalise la France»
Par BERNARD MARIS, économiste et essayiste

Libération.fr a proposé à plusieurs personnalités de se prêter à un exercice libre à partir des sujets du bac. Ce mardi, l'économiste Bernard Maris a joué le jeu en planchant sur la dissert du bac ES. Voici sa copie.
Lire la suite de l’article


Orsay a voté sur les réformes de Valérie Pécresse
Suivant l'exemple de l’université Paris-13, un vote a été organisé à l’université Paris-11 Orsay sur les réformes en cours. Le résultat est là aussi d’une grande clarté et montre l’ampleur du refus de la politique universitaire et de recherche du gouvernement.
Lire la suite de l’article


L'arsenal anti-bandes à l'Assemblée
Les députés examinent ce mardi le texte de Christian Estrosi qui prévoit notamment de punir de trois ans de prison le fait de participer à «une bande ayant l'intention de commettre des violences». Les principales mesures.
Lire la suite de l’article


---------------------------------------------
Le Figaro du 23/06/09


La tension monte à l'approche du remaniement
En marge du Congrès de Versailles, les ministres s'inquiétaient de leur sort. Nicolas Sarkozy annoncera la composition du nouveau gouvernement mercredi.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 23/06/09



Le gouvernement que pourrait présenter Sarkozy dès ce soir
Nicolas Sarkozy mettait dans l'après midi de mardi 23 juin la dernière main au remaniement ministériel. Une réunion avec François Fillon et le secrétaire général de l'Elysée, Claude Guéant, a permis de caler le dispositif, qui doit être annoncé mercredi 24 juin dans la matinée et qui reste soumis à d'ultimes arbitrages. Il pourrait faire des annonces dès ce soir.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 23/06/09 (un jour de retard)



Les universités américaines dans la tourmente du marché
La réduction des donations ou les déboires de la spéculation ont creusé les déficits des établissements jusqu’aux plus prestigieux.
Lire la suite de l’article


A l’école aussi, la concurrence nuiT
Deux enquêtes du sociologue Choukri Ben Ayed soulignent le rôle positif de la mixité sociale dans la réussite scolaire de tous.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 23/06/09



"Vous avez choisi l'exercice que je déconseille à mes élèves!"
Sept heures, ce lundi, à bachoter, ça use les méninges! Surtout quand on passe du coq à l'âne, du français le matin - épreuve anticipée du bac qui donne des sueurs froides aux élèves de première - à l'anglais l'après-midi.
Lire la suite de l’article


Remaniement : c'est pour ce soir
Selon nos informations, le remaniement gouvernemental devrait être rendu public dès ce soir, et non demain matin. Près d’une dizaine de postes devraient changer de responsables. Outre Frédéric Mitterrand à la Culture (à la place de Christine Albanel), qui s'est chargé lui-même d'annoncer sa nomination, une des surprises sera le maintien au gouvernement, mais dans des responsabilités différentes, de deux actuels ministres que l’on disait « en danger » : Christine Boutin et Rama Yade.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 23/06/09



Une mission parlementaire pour étudier le cas de la burqa
Reprise dans son discours devant le Congrès, lundi 22 juin, par le président Nicolas Sarkozy, la question du port de la burqa va être étudiée à l'Assemblée Nationale. Une mission parlementaire en a été chargée
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 23/06/09



Frédéric Mitterrand annonce son arrivée au ministère de la Culture
Le neveu de François Mitterrand a annoncé son départ de la Villa Médicis de Rome dont il est directeur, pour prendre le poste de ministre de la Culture du gouvernement français, selon l'un de ses collaborateurs. Le remaniement doit être dévoilé demain
Lire la suite de l’article


La loi sur les bandes violentes arrive à l'Assemblée
Annoncée par Nicolas Sarkozy au début de la campagne pour les européennes et confiée à l'un de ses fidèles, Christian Estrosi, le député-maire de Nice, la proposition de loi sur les bandes violentes est examinée aujourd'hui par les députés en séance plénière. Elle vise notamment à renforcer le dispositif pénal en créant un délit d'appartenance à une bande « poursuivant le but de commettre des atteintes volontaires contre les personnes ». Autre mesure contenue dans le texte concernant les établissements scolaires : « Les violences commises sur un agent de l'Education nationale pourraient constituer à l'avenir «des circonstances aggravantes». »
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 23/06/09



Estrosi dévoile son arsenal contre les bandes violentes
Tour d'horizon des principales mesures présentées ce mardi après-midi à l'Assemblée nationale...
Lire la suite de l’article


Une mission d'information pour réfléchir sur le port de la burqa en France
Le président de l'Assemblée nationale s'était déclaré favorable à cette mesure plutôt qu'à une commission d'enquête...
Lire la suite de l’article


Gouvernement Fillon 2, que sait-on?
Alors que le remaniement est imminent, la tension monte parmi les ministres et les prétendants. Selon «Le Monde», Xaxier Darcos irait à la Justice, Luc Chatel à l'Education, Michel Mercier à l'Agriculture, Frédéric Mitterrand à la Culture et Christine Boutin aux Prisons...
Lire la suite de l’article
------------------------------------------------
Rue89 du 23/06/09



Rien vu...


------------------------------------------------
Ouest-France du 23/06/09



Une collégienne d'Hennebont atteinte de la grippe H1N1
Une élève de 6e du collège Saint-Felix de Kerlois à Hennebont a contracté la grippe H1N1. Prise de violente douleur au ventre ce matin, la fillette de 13 ans a été hospitalisée. Les 27 autres élèves de sa classe seront pesés, demain mardi au collège par un médecin, pour connaître la dose de Tamiflu à leur administrer. Les parents, frères et sœurs des élèves sont également convoqués par un médecin scolaire. Les cours pour les 27 élèves de la classe sont également annulés pour les huit prochains jours.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 23/06/09



Darcos vers la Justice
Jeu de dominos au gouvernement. D'après Le Monde, c'est Xavier Darcos qui succèdera à Rachida Dati au ministère de la Justice. Le ministre de l'Education serait remplacé par le secrétaire d'Etat à l'Industrie, Luc Chatel. A l'Agriculture, Nicolas Sarkozy aurait choisi de nommer le centriste Michel Mercier. Christine Boutin, elle, quitte le ministère du Logement pour s'occuper des prisons.
Lire la suite de l’article


Décryptage de la loi anti-bandes
La proposition de loi de Christian Estrosi pour lutter contre les bandes organisées doit être examinée, mardi et mercredi, par les députés. Si le texte est voté tel quel, le simple fait d'appartenir à une bande pourra être puni de 3 ans de prison. Les délits commis en bande seront plus lourdement réprimés: les peines pourront aller jusqu'à l'interdiction de séjour sur le sol français.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 23/06/09


La violence en bandes et à l'école devant les députés
L'Assemblée se penche ce mardi sur le très controversé arsenal réclamé par Nicolas Sarkozy. Parmi les mesures qui font polémique : l'interdiction du port de la cagoule et la fouille des cartables.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 23/06/09


La commission Hirsch peaufine 50 propositions pour la jeunesse
Une dernière réunion ce mardi doit permettre à la commission de concertation sur la jeunesse présidée par le Haut commissaire Martin Hirsch de finaliser son Livre vert. Autonomie financière, alternance, orientation...: il s'agit de repenser l'avenir des 16-25 ans.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 23/06/09


Sarkozy : Quelle ambition pour l'Ecole ?
"Je veux que l’on propose une solution à tous les adolescents qui sortent du système scolaire à 16 ans sans rien. Je dis que cela nous fait dépenser davantage aujourd’hui, mais que cela nous permettra de dépenser beaucoup moins demain parce que ces jeunes seront alors capables de trouver un emploi, de fonder une famille, d’élever leurs enfants plutôt que de rester en marge de la société. C’est un investissement". S'exprimant devant le Congrès réuni à Versailles le 22 juin, le président de la République s'est tenu, sur les questions d'éducation, à des propos généraux sans faire d'annonce concrète.
Lire la suite de l’article


Mot d’ordre
Par Monique Royer

Des cours en ligne gratuit du Cned à l’idée d’une ouverture des établissements scolaires l’été, tous les moyens sont mis à notre disposition pour travailler sans relâche. Les élèves vont-ils devenir des élèves douze mois sur douze et les profs des enseignants toute l’année, sans interruption et même 24 heures sur 24 puisqu’avec les Ent, les réseaux sociaux et le tout simple courrier électronique, le fil pédagogique peut être ininterrompu ?
J’espère bien que non. L’oisiveté, mère de tous les vices ? N’est elle pas plutôt un superbe tremplin à la créativité, à l’imagination ?
Lire la suite de l’article


Les CPE ont un avenir
Quel avenir pour les CPE ? Entre politique répressive et volonté éducatrice, le CPE est un personnage central de l'établissement scolaire. Pour faire le point nous interrogeons Jean-Paul Delahaye, inspecteur général, professeur à Paris Descartes, et directeur d'un remarquable ouvrage qui vient de sortir chez Berger Levrault. "Le CPE de la vie scolaire à la politique éducative".
Lire la suite de l’article


----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 23/06/09


Xavier Darcos: le mot de la fin?
Par Claude Lelièvre

Le bilan du ministre de l’Education nationale Xavier Darcos apparaît pour le moins contrasté, même à l’aune de la politique gouvernementale. Cela l’empêchera-t-il d’entrer dans l’Histoire ?
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 23/06/09



De très nombreux lycéens franciliens écoutent trop fort leur baladeur
Plus de la moitié des lycéens franciliens (54%) écoutent leur baladeur à des niveaux supérieurs à 85 décibels et 7% à plus de 100 décibels ce qui correspond au bruit d'un marteau piqueur, selon le résultat de tests rendu public mardi par Bruitparif.
Lire la suite de l’article


La Halde demande la scolarisation de trois enfants tziganes en Lorraine
La Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (Halde) a réclamé lundi la "scolarisation immédiate" de trois enfants tziganes à Tomblaine (Meurthe-et-Moselle), auxquels le maire (PS) Hervé Féron refusait l'inscription dans une école de la commune.
Lire la suite de l’article


Base élèves: la France "fortement interpellée" par l'Onu, selon FCPE et LDH
Les parents d'élèves de la FCPE et la Ligue des droits de l'Homme (LDH) ont indiqué mardi qu'ils "se réjouissaient des nombreuses réserves exprimées par le Comité des droits de l'enfant de l'Onu" à propos du fichier "Base élèves", ce qui "interpelle fortement le gouvernement".
Lire la suite de l’article


La ville de Montpellier se résoud à organiser le service minimum d'accueil
Le conseil municipal de Montpellier a décidé d'organiser le service minimum d'accueil (SMA) dans les écoles en cas de grève des enseignants, que la Ville avait jusque-là refusé de mettre en place, notamment pour des questions de sécurité, malgré une condamnation du tribunal administratif.
Lire la suite de l’article


Crashs tests scooter et vélo à Paris devant 300 collégiens
Alex avait mal enfilé son casque. L'automobiliste distrait a grillé le stop à 50 km/h. Le choc, très violent, a eu lieu mardi sur le Champ-de-Mars à Paris sous les cris d'effroi de 300 collégiens de 13 à 17 ans. Alex, dont le casque a volé, est mort sur le coup.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.