mercredi, juin 03, 2009

Revue de presse du mercredi 3 juin 2009


Quelles suites au rapport Descoings ? - Par qui remplacer Darcos ? - Mindmapping


Quelles suites au rapport Descoings ?

Dans la chronique éducation du mardi 2 juin,, nous posions la question de savoir ce que retiendra finalement le gouvernement des propositions Descoings. Un article du Figaro pose la même question. Selon la journaliste, certaines préconisations, reconnaît-on à l'Élysée, sont particulièrement consensuelles, telles l'aide à l'orientation, la revalorisation de la voie technologique, la maîtrise des langues vivantes étrangères ou la valorisation de l'engagement des jeunes. Ces sujets, qui ont fait l'objet de multiples rapports, sont dans l'air du temps depuis des années.
Deux autres risquent en revanche, selon Le Figaro de faire polémique : la proposition de rendre plus «scientifique» la série S, accusée d'être trop généraliste, pour y limiter le nombre d'inscrits et revaloriser, de facto, les séries L et ES laisserait, pour l'instant, dubitatif à l'Élysée. L'idée de développer un temps d'accompagnement à côté des cours magistraux nécessiterait une importante réorganisation du lycée. Trois heures d'accompagnement par semaine en seconde, c'est 20 000 emplois, observe en effet un conseiller. La journaliste note que cette mesure risque aussi de rencontrer l'opposition d'une partie des enseignants à une remise en question de leurs statuts et à une redéfinition de leurs service.
Luc Cédelle dans Le Monde est plus mesuré. Il note que le rapport n'a donné lieu à aucun tir de barrage et que l'Elysée et le gouvernement ont donné l'assurance qu'il y aura une suite. Le SNES-FSU, juge que le texte de M. Descoings contient "peu de propositions concrètes", mais apprécie que l'on "laisse du temps au débat". Le SE-UNSA, partisan d'une "réforme ambitieuse", est plus déçu en notant que des sujets tels que l'organisation de la scolarité, de l'emploi du temps des lycéens et des missions des enseignants "sont esquivés".
Benoist Apparu, qui a remis son propre rapport mercredi dernier est interviewé par L'Express.fr et aussi par Le Monde. Il considère que l'on ne peut pas comparer ses propositions à celles de M. Descoings. "Moi, dit-il, je peux décrire le lycée tel que je voudrais le voir, lui, il a une feuille de route pour déterminer ce qui peut être fait ou non pour 2010." Plutôt que de critiquer la modération des propositions de M. Descoings, le député souligne que "si, déjà, on arrive à faire ça, ce serait une vraie première étape".
Quoi qu'il en soit, si on en croit Laurence Albert des Echos, l'Élysée considère que Richard Descoings a réalisé, jusque là, un “sans faute”. Pour faire passer le message - changement de méthode, mais continuité sur le fond -, le directeur de Sciences po a déployé tout au long des six mois qu'a duré sa mission ses talents de communicant, renouant le fil avec une partie de la communauté enseignante et avec la jeunesse. Il avait pour cela reçu une assurance précieuse - car publique - du chef de l'Etat que les suppressions de postes d'enseignant prévues au budget 2010 n'auraient pas lieu dans le cadre de la réforme du lycée. Mais on sait bien que cette promesse ne tient plus aujourd'hui. Une nouvelle vague de suppressions de postes d'enseignants (près de 20 000) est prévue pour 2010. C'est peut-être d'ailleurs là la vraie raison du refus actuel de R. Descoings du poste de ministre...

Remplacer Darcos... ?
Alors, Qui pour remplacer Darcos ? , c'est la question que pose le journaliste de Libération.fr Alain Auffray sur son blog. Car, dit-il ,les candidats ne se pressent pas et aucun ministre en place n'a fait savoir qu'il pourrait être intéressé. Et en dehors du trop jeune Benoît Apparu, l'UMP compte peu de parlementaires qui s'investissent dans la politique éducative. Si Richard Descoings était bien pressenti, ses dernières déclarations au Bondy Blog expriment nettement un refus (confirmé sur RMC) . Dans un article assez injurieux et peu objectif de Marianne.fr , le “journaliste” Philippe Cohen évoque cependant l'hypothèse d'une entrée au gouvernement mais avec un poste de "haut commissaire" lui permettant de cumuler son poste de directeur de Sc.Po et ses fonctions gouvernementales. Est-ce vraiment crédible ?
Alors qui ? Comme le dit Alain Auffray, si Descoings ne change pas d'avis, Nicolas Sarkozy peut toujours confier le ministère de l'Education nationale à un poids lourd. L'intéressé pourra difficilement refuser. C'est ainsi que les deux prédécesseurs de Darcos, Gilles de Robien (2005) et François Fillon (2004) se sont retrouvés rue de Grenelle contre leur gré.
Alors qui va se dévouer ?

Mind mapping

Késaco ? En français, on dit aussi « schémas heuristiques ». Il s'agit d'une méthode d'apprentissage fondée sur des associations logiques d'idées . Le journal Le Parisien nous emmène au lycée Joliot Curie à Dammarie Les Lys (77) où une classe de seconde utilise cette méthode. « Le principe consiste à écrire le sujet du cours au centre d'une feuille A 3 et de dessiner, comme un paysage, les idées afférentes avec des couleurs et des symboles qui parlent à notre imaginaire », explique un des professeurs à l'initiative de ce projet. Bien utilisée, la carte sert à la fois à structurer la pensée et à faire jaillir de nouvelles idées.
Et si on faisait une carte heuristique du lycée idéal ?

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 03/06/09


Remplacer Darcos, le casse-tête de Sarkozy
Qui à l'Education nationale? Dans le puzzle ministériel, c'est l'une des pièces les plus compliquées à placer. Surtout quand le pouvoir est à droite. Raffarin avait cru régler le problème en faisant appel à un expert de la société civile, Luc Ferry. Sarkozy pourrait faire de même en nommant Richard Descoings, le directeur de Sciences-Po.
Lire la suite de l’article


Le Mirail: évacuation des derniers des Mohicans
Un coup de fil ce mercredi matin à 5h14. C'est l'étudiant gréviste Jean-François: «Nous sortons de la fac. Il y a 20 véhicules devant, gardes mobiles et Brigade Anti Criminalité. Nous évacuons. Nous ne sommes pas contrôlés».
Lire la suite de l’article


Réforme du lycée: Descoings rend sa copie
Orientation, année de césure à l'étranger pour les bacheliers...: le directeur de Sciences Po Paris, chargé de consulter lycéens, parents et profs, a remis ce mardi ses propositions de réforme.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 03/06/09


La police met fin au blocage 
de l'université du Mirail
L'évacuation par les forces de l'ordre de 30 étudiants grévistes dans la nuit de mardi à mercredi a mis un terme au blocage de la faculté, débuté il y a trois mois. Toulouse-II était la dernière université encore perturbée par la grève.
Lire la suite de l’article


Lycée : quel avenir pour les propositions de Descoings ?
La réforme du lycée entrera bien en vigueurà la rentrée 2010 mais,d'ici là, le directeur de Sciences Po a été chargé de poursuivre le «débat».
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 03/06/09



M. Descoings attente au droit de rêve
“Il faut arrêter de rêver au Grand Soir de l’éducation” vient de déclarer au Monde M. Descoings, directeur de Science Po. Nous nous sommes consolés en constatant qu’il n’était pas encore interdit d’y rêver…
Lire la suite de l’article


Lycée : le rapport Descoings sera "largement débattu"
Aucun tir de barrage n'a accueilli les "préconisations" sur la réforme du lycée rendues publiques mardi 2 juin par Richard Descoings, le directeur de Sciences Po Paris. Son projet a suscité des critiques, souvent motivées par son manque d'audace, mais aussi des marques d'intérêt. En outre, l'Elysée et le gouvernement ont donné l'assurance qu'il y aura une suite.
Lire la suite de l’article


Orientation : "C'est du chacun pour soi, et tant pis pour ceux qui ne trouvent pas"
Une des pistes évoquées par le rapport sur le lycée remis mardi 2 juin par Richard Descoings au président de la République concerne l'amélioration de l'orientation des élèves. Beaucoup d'internautes du Monde.fr estiment que "les conseillers sont souvent incapables de diriger les élèves vers les bonnes filières".
Lire la suite de l’article


Enquête à Lyon sur des inscriptions d'étudiants chinois
Chinoise naturalisée française, installée dans le pays depuis dix-neuf ans, Florence Yao, 51 ans, est placée en détention provisoire depuis le 8 mai. On lui prête un rôle d'intermédiaire dans une filière d'étudiants chinois, dont la scolarité en France n'aurait été qu'un prétexte pour obtenir un titre de séjour.
Lire la suite de l’article


Il faut abaisser le droit de vote à 16 ans, par Julien Damon
La France s'inquiète pour sa jeunesse. On cherche des idées neuves. En voici une : abaisser le droit de vote à 16 ans, au moins pour les élections locales. Cette mesure, dont le principe ne manquera pas de provoquer le débat, rajeunit le corps électoral. Elle peut également rajeunir, mais dans une moindre proportion, le corps des votants. En effet, les plus jeunes votent sensiblement moins que les plus âgés.
Abaisser le droit de vote à 16 ans, c'est prendre acte du caractère de plus en plus précoce de l'autonomie. Certes, les jeunes restent dépendants financièrement de leurs parents plus longtemps, mais ils sont aujourd'hui, plus que jamais, capables d'autonomie dans leurs contacts et leurs modes de socialisation, ne serait-ce qu'en raison de leur niveau de maîtrise des technologies modernes (portables) de communication. Sont-ils plus matures ? Rien ne permet de l'assurer ni de le réfuter. En tout état de cause, il est certain qu'un abaissement du droit de vote à 16 ans serait un instrument pour les responsabiliser, car il leur offrirait l'opportunité de prendre part aux décisions collectives.
Lire la suite de l’article


Les universités pourront mieux valoriser leurs inventions
La complexité du système français de dépôt de brevet par les laboratoires publics freinait considérablement la valorisation des inventions émanant de ces derniers. Ce verrou devrait sauter dans les prochains jours.
Lire la suite de l’article


Les forces de l'ordre mettent fin au blocage de l'université Toulouse-II
Une trentaine d'étudiants qui assuraient le blocage de l'université Toulouse-Le Mirail ont été délogés dans la nuit de mardi à mercredi par des CRS et des gendarmes mobiles, qui contrôlaient mercredi matin les accès au campus, ont indiqué des sources concordantes. L'université toulousaine était la dernière faculté encore totalement paralysée par un mouvement de grève.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 03/06/09 (un jour de retard)



Réforme du lycée : "s'adapter au monde globalisé", selon Descoings
Richard Descoings, directeur de Sciences-Po Paris, dresse les conclusions de son rapport au Président de la République, dans lequel il insiste notamment sur la nécessité de s’adapter au contexte d’un monde globalisé.
Lire la suite de l’article


Auditionné par les gendarmes à huit ans
Sécuritaire . Pour s’être battu avec un camarade dans une cour d’école, un élève de CE2 a été entendu par les forces de l’ordre.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 03/06/09



Ecolier chez les gendarmes : Darcos évoque une dérive
La polémique ne semble pas retomber après la convocation d'un écolier de 8 ans dans une gendarmerie du Val-d'Oise pour une bagarre entre élèves. L'enfant a été auditionné samedi 30 mai
Lire la suite de l’article


Ces lycéens qui apprennent en dessinant
Une classe de seconde expérimentale a adopté le mind mapping. Cette méthode pour prendre des notes en dessinant tout en écoutant les cours est déjà adoptée en Finlande.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 03/06/09



Pour un lycée plus juste, Richard Descoings propose d’agir en deux temps
Le directeur de Science Po a remis, mardi 2 juin, ses préconisations sur l’avenir du lycée. Parmi les priorités : l’orientation, ainsi que la revalorisation de la voie technologique.
Lire la suite de l’article


La police met fin au blocage de Toulouse-II
Une trentaine d'étudiants qui assuraient le blocage de l'université Toulouse-Le Mirail ont été délogés dans la nuit de mardi à mercredi par des CRS et des gendarmes mobiles, qui contrôlaient mercredi matin les accès au campus.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 03/06/09



Lycées : Descoings propose une réforme consensuelle à Sarkozy
Le directeur de Sciences po a remis hier au chef de l'Etat ses préconisations sur la réforme des lycées, qui devraient, selon l'Elysée, entrer totalement ou partiellement en vigueur « dès la rentrée 2010 ».
Lire la suite de l’article


Un sans-faute aux yeux de l'Elysée
Le directeur de Sciences po Paris s'est acquitté habilement de la mission délicate qui lui avait été confiée par Nicolas Sarkozy.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 03/06/09



La police met fin au blocage de l'université Toulouse-II
La veille, le conseil d'administration avait définitivement décidé du report des examens en septembre...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 03/06/09



La Sorbonne à Abu Dhabi, mirage français au pays de l'or noir ?
« Une parcelle de génie français », un « pont entre les civilisations ». En 2006, lorsque la Sorbonne s'implante à Abu Dhabi, les qualificatifs élogieux de la presse et de Gilles de Robien, alors ministre de l'Education, n'ont pas manqué. Mais les filières lettres et sciences humaines créées sur place n'attirent que très peu d'étudiants.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Ouest-France du 03/06/09



Réforme du lycée : Descoings prudent
Le directeur de Sciences Po Paris a remis, hier, à l'Élysée,ses « préconisations » sur la réforme du lycée.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 03/06/09



L’université de Toulouse évacuée
L'université de Toulouse II-Le Mirail, la dernière université encore occupée par des étudiants, a été débloquée par des CRS mercredi matin, vers 5 heures. La trentaine de grévistes a été évacuée dans le calme. Cette évacuation intervient au lendemain de la décision du conseil d'administration de la facultté de reporter définitivement les examens au mois de septembre.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 03/06/09


Blocage levé à l'université Toulouse-II
CRS et gendarmes mobiles ont délogé dans la nuit une trentaine d'étudiants bloquant la dernière faculté encore totalement paralysée par le mouvement de grève.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 03/06/09


"Le rapport Descoings pose une première brique"
Le député UMP Benoist Apparu, auteur de 30 propositions sur la réforme du lycée, commente le rapport de Richard Descoings, consacré au même thème et remis le mardi 2 juin à Nicolas Sarkozy.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 03/06/09


Le rapport Descoings débouche sur un lycée ravalé
Richard Descoings a remis au président de la République son rapport sur la réforme du lycée le 2 juin. Il recommande de remettre à plus tard une refondation du lycée et de " concentrer la « réforme du lycée » sur un certain nombre de sujets précis". L'Elysée a fait savoir que certains points feraient l'objet d'une application à la rentrée 2010.
Lire la suite de l’article


Un peu plus de rêve, Monsieur Descoings…
Gérard Moreau, Président de la ligue de l’enseignement de l’Ille-et-Vilaine, membre du comité national pour l’école de tous et Philippe Watrelot, président des Crap-Cahiers Pédagogiques

Comme beaucoup d’observateurs, nous découvrons ce soir le rapport de Richard Descoings. Nous voulons d’emblée signifier notre déception. Ce rapport manque d’ambition.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 03/06/09


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 03/06/09



Loi hôpital: diplôme sages-femmes au niveau master d'ici 2010 (Bachelot)
La ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, s'est engagée mercredi devant les sénateurs à la reconnaissance du diplôme d'Etat de sage-femme au niveau master "d'ici 2010", par voie réglementaire.
Lire la suite de l’article


Jeunes: la commission Hirsch demande un service public de l'orientation
La commission sur la jeunesse de Martin Hirsch recommande la création d'un véritable service public de l'orientation pour les scolaires, et dévoilera fin juin son Livre vert reprenant l'ensemble de ses propositions pour les jeunes, a-t-on appris mercredi de sources concordantes.
Lire la suite de l’article


Une professeur maghrébine victime de provocations racistes de ses élèves
Une professeur d'origine maghrébine d'un collège d'Estrée-Saint-Denis (Oise), près de Compiègne, s'est plainte d'avoir subi des provocations racistes de la part d'élèves de sa classe et une enquête a été ouverte, a-t-on appris mercredi de sources concordantes.
Lire la suite de l’article


Descoings a dit à Sarkozy qu'il ne voulait pas être ministre de l'Education
Le directeur de Sciences-Po Paris, Richard Descoings, a affirmé mercredi sur RMC avoir expliqué à Nicolas Sarkozy les raisons pour lesquelles il ne voulait pas devenir ministre de l'Education nationale, lors du remaniement envisagé après les élections européennes.
Lire la suite de l’article


Financement communal des écoles privées: feu vert à la solution du Sénat
La commission des Affaires sociales de l'Assemblée a adopté mercredi une proposition de loi sénatoriale, pour résoudre le problème récurrent du financement des écoles privées accueillant des élèves habitant dans une autre commune que celle de leur école, a-t-on appris mercredi de source parlementaire.
Lire la suite de l’article


Haute-Savoie : un lycéen assigné après avoir blessé une enseignante
Un lycéen de 18 ans, qui a fracturé deux côtes à une conseillère d'éducation à Contamine-sur-Arve (Haute-Savoie) en refermant violemment une porte sur elle, est cité à comparaître en correctionnelle à Bonneville pour outrage et violence, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.
Lire la suite de l’article


Auxiliaire de vie scolaire: Létard promet un suivi individuel
La secrétaire d'Etat à la Solidarité, Valérie Létard, a promis mardi à l'Assemblée un "suivi individuel" à chaque auxiliaire de vie scolaire (AVS, qui aident les enfants handicapés à l'école) en fin de contrat mais elle a écarté leur pérennisation.
Lire la suite de l’article



-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.