lundi, juin 20, 2011

Revue de presse du lundi 20 juin 2011




- Bac - éducation de l’ombre – les mirages du libre choix scolaire – du vent dans les voiles – passées les bornes, il n’y a plus de limites -



Le marronnier du Bac
Même si ce n’était pas voulu, cette interruption de quelques jours de la revue de presse s’est faite au moment d’un des deux “pics” d’actualité pour l’éducation. En effet, si l’on schématise un peu, il y a deux moments où la presse s’intéresse à l’éducation : la rentrée et le bac…
Mais bien souvent les sujets sur le bac sont peu passionnants et constituent un « marronnier » c’est à dire un sujet récurrent et prévisible. Il s’agit alors pour les journalistes de varier les angles pour être un peu originaux et sortir de l’éternel sujet sur “le plus jeune candidat” ou le plus âgé ou encore les sujets traités par les “people”… Beaucoup de nos journaux se sont lancés dans la comparaison internationale pour évoquer la manière dont on passe le bac ou son équivalent dans plusieurs pays. Ainsi Libération propose un tour en Espagne, en Tunisie ou encore en Chine. Dans un reportage spécifique, on s’attarde sur la Tunisie à l’heure de la Révolution. On notera que le sujet de philo proposé était «L'Etat de droit garantit-il le droit à la citoyenneté?». Autre angle : le bac en prison. Le journaliste de Ouest France souligne un cruel paradoxe : pour passer le bac en prison, il faut s’inscrire en “candidat libre”…
D’autres articles évoquent les principaux chiffres du bac 2011. On apprend que le nombre de candidats est de 654.458 (âgés de 12 à 71 ans, on vous le dit quand même…). C’est un chiffre en augmentation de 6,28% par rapport à 2010. L’essentiel de l’explication tient à l’augmentation des élèves de la voie professionnelle. Ils étaient 131 582 à présenter le bac en 2010. Cette année ils sont 171 702. Aujourd’hui si 50% des candidats sont inscrits au bac général, 24% le sont au bac technologique et 26% au bac professionnel. Dans le Café Pédagogique, le sociologue Vincent Troger explique le boom du bac pro d’abord par un effet de cumul. Alors que le bac pro a été réformé pour passer en trois ans à partir de 2008, on a en même temps les dernières sessions du bac en 4 ans qui se tiennent cette année. Mais, dit Troger, il y a aussi un véritable engouement pour le bac pro qui va se faire au détriment du bac technologique.
Dans la masse d’articles sur le Bac, on échappera pas aux éternelles déplorations peu fondées sur le “niveau qui baisse” d’un diplôme “donné à tout le monde”. A cet égard, la lecture du Figaro est sans surprises. Comme si dans l’imaginaire collectif des Français, l’évaluation était forcément synonyme de sélection et qu’on confondait concours et examen. Comme s’il y avait un ”vrai” bac qui serait le bac général (et tant qu’à faire le bac scientifique..) et les autres qui seraient des “sous-bac”… C’est énervant, finalement j’aurais du reprendre cette revue de presse plus tard...

éducation de l’ombre
Dans des chroniques antérieures, j’utilisais l’expression de “marché de l’angoisse”, dans un rapport remis fin mai à la Commission européenne on parle plutôt de l’éducation de l’ombre” pour désigner le soutien scolaire privé. Cette étude intitulée Le défi de l'éducation de l'ombre. Le soutien scolaire privé et ses implications pour les décideurs politiques dans l'Union européenne montre que la France est championne d’Europe de cette pratique (avec 2,2 milliards d’euros de Chiffre d’affaire) dont les rapporteurs estiment qu’elle bénéficie surtout aux élèves privilégiés et qu’elle renforce les inégalités. Pour un des auteurs “le soutien scolaire privé ne consiste pas tant à offrir un soutien à des élèves ayant réellement besoin d'une aide qu'ils ne peuvent pas trouver à l'école que de maintenir les avantages concurrentiels des élèves privilégiés qui réussissent déjà.”. En Europe occidentale, c'est surtout "la compétition imposée par la société, la course aux résultats scolaires" (d’où mon expression de marché de l’angoisse…) et "les restrictions budgétaires" qui expliquent le développement du phénomène, alors qu'à l'Est, c'est davantage "le déclin du pouvoir d'achat des enseignants dans les années 1990". On rappellera aussi qu’en France, ce marché est favorisé par les déductions fiscales qui ont permis aux officines privées de prospérer.
Essayons d’aller plus loin dans l’analyse du développement de ce marché. Si l’on pose comme principe que l'école devrait être son propre recours alors le développement des cours et du soutien privés apparaît bien comme un des symptômes d'un échec de l'école. Et cela dessine en creux les carences de l' “école officielle”. Peut-être aurait-on à s’inspirer de ce qui est mis en avant en termes de suivi, d'individualisation, de bilan de compétences. Dans Le Monde, on donne la parole à des enseignants qui interviennent dans ces structures. Si beaucoup mettent en avant le fait que l'activité est devenue un complément de salaire non négligeable, ils insistent aussi sur le fait que c’est une autre forme de relation avec les élèves. Plus personnalisée et plus à l’écoute. Mais il ne faut pas idéaliser non plus, dans beaucoup de cas, les intervenants de ces séances de soutien privés, ne sont pas véritablement formés. Il y a beaucoup plus d’étudiants que d’enseignants diplômés que ce que disent les responsables de ces officines. le Monde note aussi que dans ce marché très actif on voit aujourd’hui des agences “low cost où la qualité est encore moindre.
Ce marché continuera à prospérer sur l’angoisse tant que la pression scolaire sera aussi forte. Il se développera aussi si l’on ne propose pas des alternatives au sein de l’École mais aussi dans les associations complémentaires pour offrir une plus grande personnalisation et une réponse plus adaptée aux difficultés des élèves. C’est un véritable enjeu démocratique

les mirages du libre choix scolaire
Un autre domaine où l’on a voulu introduire du “marché”, c’est celui de la carte scolaire Nicolas Sarkozy en avait fait une promesse de campagne : 
l’assouplissement de la carte scolaire, soit la possibilité laissée aux familles de s’affranchir de la sectorisation, devait “ être une mesure de justice sociale, permettant aux élèves boursiers brillants d’intégrer un bon établissement. ”. Un dossier de l’Humanité revient sur cette question en s’appuyant sur une étude inédite du sociologue Choukri Ben Ayed sur la carte scolaire à paraître en septembre dans la Revue française de pédagogie.
Le bilan de l’assouplissement de la sectorisation est fait à travers l’analyse des résultats au brevet des collèges de milliers d’élèves qui sont allés, dès la sixième, dans un établissement hors secteur ou privé. Conclusion : cette « mobilité scolaire » n’a pas du tout été un gage de réussite. Bien au contraire. Un élève qui a changé une fois d’établissement aura, en moyenne, un point de moins aux épreuves de maths-français du brevet des collèges. Et plus encore s’il a changé plusieurs fois d’établissements. “ Le présupposé selon lequel la mobilité serait plus bénéfique au plan scolaire que la stabilité en ressort affaibli ”, conclut Choukri Ben Ayed. « Le collège de secteur protège mieux de la mobilité subie, souligne le chercheur. Tandis que la migration vers un autre établissement ne s’accompagne non seulement pas d’un redressement des résultats, mais aggrave même la situation des élèves de milieux populaires puisque débouchant sur des évictions plus nombreuses.” Au bout du compte, les enfants défavorisés qui sont restés dans le collège de secteur sont ceux qui obtiennent de meilleurs résultats au brevet par rapport à ceux qui ont tenté leur chance ailleurs. Pour lui, les promoteurs du « libre choix » de l’école ont le tort, au fond, de trop minorer certaines conséquences de la mobilité scolaire. Comme l’allongement du temps de transport, qui fatigue les élèves et complique les rencontres parents-professeurs, ou encore, pour l’enfant, la déstabilisation liée à la perte de son réseau d’amis côtoyé en primaire.

du vent dans les voiles
Selon Le Figaro, le Premier ministre s'oppose au ministre de l'Éducation nationale qui "souhaite que les parents qui encadrent des visites de musées ou des colonies organisées par l'école publique soient soumis aux règles de neutralité, comme les fonctionnaires". On s’en souvient, Luc Chatel " avait annoncé au Figaro qu'il préparait une circulaire pour clarifier la situation. Mais depuis, la rédaction est suspendue.".
Car François Fillon, le premier ministre y est opposé. "Ce serait très douloureux pour les enfants de voir leurs mères écartées des sorties". Le quotidien rappelle qu'en 2004, François Fillon, alors ministre de l'Éducation, "avait refusé que la loi qui interdit le port de tenues religieuses ostensibles aux élèves de l'école publique soit appliquée aux parents qui intervenaient dans l'école". De plus, il y a des incertitudes sur la réalité juridique de ce statut de “collaborateurs occasionnels” invoqué par Chatel. Il y a une certitude en tout cas, c’est que le débat est loin d’être clos en ces temps de stigmatisation et de surenchère comme nous allons le voir avec le sujet suivant…

Passées les bornes, il n’y a plus de limites…
Si on enlève des statistiques les enfants issus de l'immigration, nos résultats ne sont pas si mauvais ni si différents de ceux des pays européens. Nous avons beaucoup d'enfants de l'immigration et devons reconnaître notre difficulté à les intégrer. Commençons par combattre l'illettrisme de leurs parents... ”. Qui est l’auteur de cette citation ? Claude Guéant ? Marine le Pen ? Non mais cela aurait pu être la bonne réponse. En fait, il s’agit des propos de la Rectrice d’Orléans Tours relevés dans un article de la Nouvelle République publié le 17 juin dernier
Face à une telle méconnaissance des statistiques indigne d’une universitaire (spécialiste de l’intelligence artificielle…) et qui confine surtout à la mauvaise foi la plus servile, que faire ? Rappeler qu’à milieu social comparable, les enfants d'étrangers réussissent aussi bien leurs études que les jeunes Français, comme l’explique le sociologue et démographe Jean-Luc Richard dans le Nouvel Obs ? Malheureusement, il n’y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre… Comme le disait un vrai scientifique, Albert Einstein “ deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 20/06/11(certains articles payants)


Bac philo: orphelines, plus de 3000 copies dissertent dans le vide
Ce qui devait arriver est arrivé. Depuis des années, la situation est critique : les professeurs de philosophie étant peu nombreux et tous les candidats au bac passant l’épreuve de philosophie, on donne, à chaque correcteur, un nombre de copies considérable par rapport aux enseignants des autres disciplines. La politique de réduction des postes de professeurs (il y en a par exemple trente de moins dans l’académie de Créteil) et le non-remplacement des professeurs partis à la retraite ne pouvaient guère laisser espérer une amélioration.
Lire la suite de l’article


Une rectrice stigmatise les fils d’immigrés
Les propos que Marie Reynier, la nouvelle rectrice de l’académie Orléans-Tours, a confiés vendredi à la Nouvelle République, ont provoqué ce week-end de nombreuses réactions
Lire la suite de l’article


L’apprentissage, une filière très classe
Il séduit de plus en plus d’étudiants. Mais universités et écoles s’inquiètent du financement, alors que le gouvernement veut toujours plus d’apprentis. Enquête.
Lire la suite de l’article


L’exemplarité allemande
Outre-Rhin, le système fonctionne. Moins de 10% des 16-25 ans sont au chômage.
Lire la suite de l’article


«Une expérience très valorisante sur le CV»
Etudiantes, présidente d’université, ministre… Toutes s’entendent pour vanter les mérites de l’apprentissage.
Lire la suite de l’article


Un été riche en jobs
Alimentaires, altruistes, initiatiques ou obligatoires, typologie des stages et petits boulots à faire pendant les vacances.
Lire la suite de l’article


Les écoliers aussi passent le bac philo
Jeudi, atelier philo à l'école primaire Langevin de Romainville (Seine-Saint-Denis). Les enfants planchent sur un sujet du bac: «Ressentir l'injustice m'apprend-il ce qui est juste?»
Lire la suite de l’article


Une dissertation de philosophie est-elle unique ? par Robert Maggiori
Nous avons demandé à notre philosophe maison de cogiter sur cinq sujets tombés hier au bac. Mais pas de panique, les possibilités de traitement sont infinies…
Lire la suite de l’article


Les jeunes Tunisiens passent le «bac de la révolution»
Cinq mois après la chute de Ben Ali, l'organisation des épreuves représente un défi et un test pour les Tunisiens, qui accordent beaucoup d'importance à l'enseignement.
Lire la suite de l’article


Candidats de tous les pays, comment planchez-vous?
Bac de révolution, bac de crise, compétition, couperet social: que représente l'examen de fin de lycée dans d'autres pays? Visite en Espagne, en Tunisie ou encore en Chine.
Lire la suite de l’article


En Seine-et-Marne, le bac en première classe
Lire la suite de l’article


Le poids nouveau de la filière professionnelle
La réforme du bac pro, qui est désormais préparé en trois ans au lieu de quatre, a entraîné la multiplication des candidats cette année.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 20/06/11


Pas d'interdiction pour les mères voilées
Luc Chatel souhaite proscrire le port du voile par les mères d'élèves lors des sorties scolaires, mais Matignon retarde la décision.
Lire la suite de l’article


Comment se «fabriquent» les notes du baccalauréat
Les commissions qui garantissent l'harmonie entre les différents correcteurs proposent exclusivement des rectifications à la hausse.
Lire la suite de l’article


Des taux de réussite records pour le bac à l'étranger
Environ 12.500 élèves de terminale passent le bac hors de l'Hexagone et des DOM-TOM, dans près de 90 pays différents.
Lire la suite de l’article


654.548 élèves présentent le bac
La session 2011 est marquée par une hausse du nombre des candidats grâce à la filière professionnelle.
Lire la suite de l’article


Les sujets de philo commentés par des personnalités
Le Figaro a demandé à des personnalités issus du monde de la littérature, des sciences, de la religion ou encore de la politique de réagir aux sujets de philosophie du bac.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr (certains articles payants) du 20/06/11



Le bac sert-il encore à quelque chose ?
Le bac 2011 a commencé avec l'épreuve de philosophie. Et on attend comme d’habitude les commentaires acerbes sur sa dévalorisation. Tout le monde l’aurait, il serait trop facile... Et de sortir ce chiffre de plus de 80% de réussite des candidats en le confondant bien souvent avec les 80% de jeunes au niveau bac, l’objectif en 1985 du ministre de l’Éducation nationale de l’époque, Jean‐Pierre Chevènement.
Lire la suite de l’article


Des "profs" de soutien scolaire témoignent
Selon une étude de la Commission européenne publiée le 30 mai, le soutien scolaire payant, devenu un "phénomène européen", semble avoir trouvé en France une terre d'élection. "L'industrie des cours particuliers y progresse au rythme de 10 % par an", affirme Mark Bray, l'auteur du rapport, directeur du Centre de recherche en éducation comparée de l'université de Hongkong (CERC).
Lire la suite de l’article


La philosophie bientôt enseignée dès la seconde dans 297 lycées
Alors que les élèves de terminale s'apprêtent à plancher sur l'épreuve de philosophie du baccalauréat, il sera bientôt possible à certains d'entre eux de s'initier au maniement des concepts "dès la classe de première voire de seconde", selon des informations recueillies par Le Figaro auprès du ministère de l'éducation nationale.
Lire la suite de l’article


Le "low cost" fait son entrée sur le marché de la leçon privée
Portailprof, Profexpress, Teacheo.com, Directprof, Learnisys, Educastream..., les sociétés sont nombreuses à parier sur le soutien scolaire en ligne. Le fonctionnement est simple : deux ordinateurs connectés, deux webcams, des casques équipés d'un micro, Skype ou MSN (les messageries instantanées les plus utilisées), et la leçon peut débuter.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 20/06/11



Echec scolaire et immigration : une rectrice enfonce le clou
Immigration et échec scolaire, après Claude Guéant le mois dernier, c'est Marie Reynier, la nouvelle rectrice de l'académie d'Orléans-Tours qui s'est attirée les foudres après avoir expliqué, dans une inter­view, les mau­vais résul­tats de son aca­dé­mie par la pré­sence d'enfants "issus de l'immigration".
Lire la suite de l’article


Claude Guéant baratine sur l’échec scolaire…
Contrairement aux allégations du ministre de l’Intérieur, les études démontrent que les enfants issus de l’immigration ne sont pas prédisposés à l’échec scolaire. Bien au contraire.
Lire la suite de l’article


Éric Fassin « Ils ont renoncé aux euphémismes »
Pour le sociologue de l'ENS Éric Fassin, en visant l'immigration légale, Claude Guéant renonce aux euphémismes et valide la mise en place d'une politique lepéniste.
Lire la suite de l’article


Une philosophie de l’école
Editorial Par Jean-Paul Piérot

Philosophez ! C’est par cette invite que débutent en France les épreuves du baccalauréat. Une bonne tradition en vérité, et à la fois une singularité nationale héritée de l’esprit des Lumières et de la Révolution. Quelque angoissantes que soient les minutes qui précèdent la distribution des sujets, il est à l’honneur des enseignants français de préparer ainsi les élèves à penser par eux-mêmes. Concevoir pour agir, considérer toute chose dans ses contradictions, refuser le prêt-à-penser : ce ne sont pas des suppléments d’âme dans un monde où prévaut la compétition marchande, mais des moyens de le transformer, de l’émanciper.
Lire la suite de l’article


Parents, gare au mirage du « libre choix » scolaire !
En décidant d’assouplir la carte scolaire, Nicolas Sarkozy espérait séduire les parents d’élèves. Une enquête inédite du sociologue Choukri Ben Ayed démontre pourtant que les dérogations n’améliorent pas les résultats scolaires, bien au contraire. Notamment pour les élèves des milieux populaires.
Lire la suite de l’article


Témoignage « La pression des profs et le niveau des autres m’ont complexée »
Lucile et Cécile ont quitté leur lycée de secteur pour un établissement coté de centre-ville. Une expérience choquante pour toutes deux, qui ont réussi autrement. Témoignages.
Lire la suite de l’article


Des propos scandaleux de la Rectrice d'Orléans-Tours sur les enfants issus de l'immigration ! (PCF)
Dans un article de la Nouvelle République publié ce jour, au sujet des causes de difficultés scolaires à l’issue du cycle primaire, madame la Rectrice d’Orléans-Tours déclare : « Si on enlève des statistiques les enfants issus de l'immigration, nos résultats ne sont pas si mauvais ni si différents de ceux des pays européens. Nous avons beaucoup d'enfants de l'immigration et devons reconnaître notre difficulté à les intégrer.
Lire la suite de l’article


Quatre ans après,
la concurrence
crée des désastres
Aucune étude n’a été menée par l’État sur l’assouplissement de la carte scolaire. À Avignon et ailleurs, il fait, hélas, des ravages.
Lire la suite de l’article


Carte scolaire. « Cela ne bénéficie qu’aux mieux informés »
Marc Ouvrard, proviseur retraité d’un lycée polyvalent de Champagne-Ardenne.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 20/06/11



Les propos d'une rectrice sur les « enfants issus de l'immigration » font polémique
Moins d'un mois après la sortie de Claude Guéant, assurant que « les deux tiers des échecs scolaires, c’est l’échec d’enfants immigrés », la rectrice de l'académie d'Orléans-Tours, fraîchement nommée, fait polémique à son tour.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------------------
France Soir du 20/06/11



Rien vu...


------------------------------------------------
La Croix du 20/06/11



Rien vu...


------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 20/06/11



La France, championne du soutien scolaire privé, facteur d'inégalités
Le soutien scolaire privé, dont la France est la championne d'Europe, est en plein essor et "risque de maintenir et d'exacerber les inégalités, si on l'abandonne aux forces du marché", ce qui est largement le cas actuellement, s'alarme un rapport remis fin mai à la Commission européenne.
Lire la suite de l’article


Sarkozy en Lozère sur le thème de l'école, avec des propositions à la clé
Nicolas Sarkozy effectuera mardi un déplacement à La Canourgue (Lozère), sur les thèmes de la réforme de l'école élémentaire et de la maîtrise des savoirs fondamentaux, au cours duquel il pourrait faire des propositions en faveur du primaire.
Lire la suite de l’article


Polémique sur l'immigration à l'académie d'Orléans-Tour
La rectrice de l'académie d'Orléans-Tours, critiquée pour avoir montré du doigt les résultats scolaires des enfants d'immigrés lors d'interviews, s'est dite "choquée" lundi de voir ses propos sortis de leur contexte dans le cadre d'une "désinformation partiale".
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
20 minutes du 20/06/11



Les classements mondiaux des universités ont "de nombreux défauts"
Les classements mondiaux des universités ont "de nombreux défauts, biais et imperfections", notamment d'être trop centrés sur la recherche au détriment des autres missions, selon un rapport de l'Association européenne des universités (EUA) qui vient d'être mis en ligne.
Lire la suite de l’article


Bac: Les Terminales planchent sur le français ce lundi
Les élèves de première aussi...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 20/06/11



Recrutement des profs : elle a des rêves, il a de l'ambition
Le ministère de l'Education nationale, « premier employeur de France », recrute cette année 17 000 personnes « dans un contexte où l'ensemble de ses métiers évolue en profondeur ». Il lance une campagne destinée à tous les étudiants qui réfléchissent à leur avenir professionnel. Il s'agit « d'attirer les meilleurs talents au service de la plus noble des missions : assurer la réussite de chaque élève ».
Lire la suite de l’article


Martha, prof particulière à Athènes pour 900 € non déclarés
Martha, 29 ans, a accepté de dévoiler ses comptes à Eco89. Mais sans photo, par peur d'être dénoncée au fisc grec.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 20/06/11



« Si j’ai le bac, j’espère sortir de prison »
Pour passer le bac, Fabrice, 19 ans, s’est inscrit en candidat libre. Enfin, pas tout à fait… Incarcéré au centre de détention d’Argentan, il livre ses impressions, ses doutes, ses espoirs.
Lire la suite de l’article


La commune qui cultive bio pour ses enfants
Près de Cannes, Mouans-Sartoux a acheté des terres et embauché une agricultrice pour produire les légumes servis dans ses cantines scolaires. Cultures biologiques certifiées.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 20/06/11



Echec scolaire : une rectrice fait polémique
Rectrice de l'académie Orléans-Tours, Marie Reynier a créé la polémique ce week-end, en estimant, dans un entretien accordé à la presse locale, que les mauvais résultats scolaires de la région Centre étaient imputables aux "enfants issus de l’immigration".
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 20/06/11


Lettre ouverte à Luc Ferry, à propos de l’image des universitaires dans les médias
Pour Virginie Spies, maître de conférence, la défense de Luc Ferry - qui continuait de toucher son salaire d'enseignant alors qu'il ne donnait plus de cours - est dramatique pour l'image des universitaires.

Lire la suite de l’article


"Les enfants d'immigrés ? Aussi bons que les autres !"
A milieu social comparable, les enfants d'étrangers réussissent aussi bien leurs études que les jeunes Français, explique le sociologue et démographe Jean-Luc Richard.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 20/06/11


Sarkozy sur les bancs de l'école en Lozère
Le président, accompagné par le ministre de l'Education Luc Chatel, pourrait faire des propositions en faveur du primaire.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 20/06/11


Comment expliquer le boom du bac pro ?
Va-t-on briser le plafond des 66% d'une génération reçue au bac ? Après 15 années de quasi stabilité, la vague des bacheliers pourrait de nouveau monter et dépasser peut-être 70% d'une génération. Les responsables : les bacheliers professionnels. Une hausse brutale, comparable à celle du début des années 1990, se manifeste cette année. Ils étaient 131 582 à présenter le bac en 2010. Cette année ils sont 171 702. Comment expliquer ce phénomène ? Vincent Troger, qui a publié il y a quelques semaines une enquête sur les bacheliers professionnels, nous montre les enjeux de ce phénomène.
Lire la suite de l’article


Quand la rectrice se lâche
"La nouvelle rectrice a des idées pour faire progresser l'académie, des méthodes pour y parvenir et aucune langue de bois pour le faire savoir", écrit (au second degré ?) La Nouvelle République du 17 juin. Avec Le Berry, la N.R. rend compte d'un entretien avec Marie Reynier, la toute nouvelle rectrice de l'académie d'Orléans Tours. Des idées et des méthodes qui suscitent de vives réactions. Jugez en.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Touteduc (accès payant) du 20/06/11


Justice des mineurs: des organisations très inquiètes avant le vote de l'Assemblée nationale
De nombreuses associations et syndicats, de la magistrature, d'avocats ou de la PJJ (protection de la jeunesse des mineurs) appellent à un rassemblement, le 23 juin, pour tenter d'infléchir le vote par les députés du projet de loi qui réforme la justice des mineurs.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 20/06/11


«Le bac»: une fiction persistante et des réalités maussades
Si l’on se réfère aux origines du baccalauréat et aux évolutions historiques qui ont eu lieu depuis deux siècles, que reste-t-il au delà d’un ‘’nom’’ commun ?

Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Slate.fr du 20/06/11



Rien vu...


----------------------------------------------
ÉducPros du 20/06/11


La rectrice d'Orléans-Tours estime que les élèves issus de l'immigration font chuter les statistiques de son académie
Après Claude Guéant le mois dernier, c'est au tour de la rectrice d'Orléans-Tours d'affirmer qu'il y a un lien entre les mauvais résultats scolaires et les élèves issus de l'immigration.
Lire la suite de l’article


Egalité des chances : tout se joue à la crèche et la maternelle !
Pendant que leurs camarades planchaient sur le nucléaire ou les nanotechnologies, Gilles Tauzin (ENS Ulm) et Valérian Pham Ngoc (X), deux ingénieurs du corps des Mines de 25 et 26 ans, ont écrit un mémoire de recherche sur l'égalité des chances dans l'enseignement supérieur. Elaboré au cours de leur dernière année d'étude à partir de lectures, d'entretiens et de déplacements sur le terrain, leur travail, réalisé sous la direction de Christian Forestier, devrait être publié aux Presses des Mines. Il propose de cibler les politiques sur la crèche et la maternelle.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
VousNousIls du 20/06/11



Hérault: la collégienne agressée a succombé à ses blessures
Une jeune fille de 13 ans a succombé à ses blessures lundi après-midi, après avoir été frappée devant son collège de Florensac (Hérault), vers 12h30, par un adolescent d'une quinzaine d'années, a-t-on appris auprès du parquet de Béziers.
Lire la suite de l’article


Sarkozy en Lozère sur le thème de l'école, avec des propositions à la clé
Nicolas Sarkozy effectuera mardi un déplacement à La Canourgue (Lozère), sur les thèmes de la réforme de l'école élémentaire et de la maîtrise des savoirs fondamentaux, au cours duquel il pourrait faire des propositions en faveur du primaire.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.



La démocratie a besoin de la presse.

La presse a besoin de lecteurs pour vivre…

Lisez et achetez des journaux !

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.