mercredi, juin 01, 2011

Revue de presse du mercredi 1er juin 2011



Vocation - Innovation - Poésie - Inde – Jupe trop courte -

Vocation
Revenons sur ce que nous développions déjà hier avec l’interview de Luc Chatel dans le JDD.fr qui annonçait “J’embauche 17.000 personnes alors qu’il ne remplace pas un fonctionnaire sur deux partant à la retraite. Mais je voudrais aujourd’hui m’attarder sur une expression utilisée dans cette interview et reprise dans le titre d’un article du Figaro qui parle, comme le ministre, de “crise des vocations.
Ce mot de “vocation, volontiers utilisé par les médias est un mot piégé… Il se situe dans le même registre que l'idée que l'enseignement est un " art", qu'il y a une autorité "naturelle", que l'on est "doué" ou "fait" pour ce qui apparait à peine comme un métier....Il me semble que tant qu'on restera dans ce type de vocabulaire, on aura beau faire, on ne pourra pas vraiment envisager l'idée d'une formation, ni même d'un métier qui s'apprend...
Autre version voisine mais sur le même registre : considérer l’enseignement comme un « art ». Il est bien différent de se considérer comme de bons artisans maîtrisant des tours de main et des savoirs faire avec autonomie, expérience et discernement , plutôt que comme des "artistes" avec l'idée que cela suppose une bonne part de génie et d'indicible.
Car si l’on parle de “métier”, il faut alors se préoccuper de la transmission de ce métier qui suppose un apprentissage une réelle formation , un retour sur les pratiques et une autonomie vécue collectivement. S’il s’agit d’un métier il faut aussi que celui-ci soit attractif et non pas vécu dans l’abnégation.
On peut ajouter aussi, avec un peu de malice, que lorsqu’on parle de vocation, on laisse entendre aussi qu’il n’est pas forcément nécessaire de bien payer des gens qui ont la chance d’exercer cette vocation. A quoi bon verser un salaire à des moines….


Innovation
Mardi 31 mai et mercredi 1er juin se tenaient à Paris, à l’UNESCO les premières journées de l’innovation . Ces journées étaient organisées par la Degesco (Dir. Gale des établissement scolaires) et plus particulièrement par le département recherche-développement, innovation et expérimentation. Sa directrice, Bénédicte Robert, est interviewée par le site ÉducPros.fr Elle précise que “ L’innovation n’est pas le fait d’une personne en particulier mais c’est une compétence désormais intégrée au métier de l’enseignant. Dans le référentiel métier, il y ainsi la compétence «se former et innover » qui doit être largement partagée par l’ensemble des acteurs. ”. Un des enjeux selon elle est en effet de passer des innovations individuelles à l’expérimentation systémique. “ Il s’agit d’aborder l’innovation dans une dynamique collective, à l’échelle d’un établissement tout entier et non d’un enseignant ou d’une classe en particulier.”.
Comme le souligne François Jarraud dans le Café Pédagogique Cette nouvelle place accordée à l'innovation rue de Grenelle interroge. S'agit-il du retour officiel des sciences de l'éducation rue de Grenelle ou d'une nouvelle opération de communication ? ”. On rajoutera qu’on pourrait presque parler de provocation d’ailleurs tant la question de l’innovation et de l’expérimentation devient inaudible dans un contexte de suppression de postes. Toujours dans Le Café Pédagogique, Monique Royer pointe aussi le décalage entre ces “journées de l’innovation” et le Forum des enseignants innovants organisé il y a deux semaines par le Café pédagogique. Le titre de son éditorial résume bien ce décalage : “Vous innovez ? Eh bien, manageons maintenant ”. Et il est vrai que le contraste est frappant pour celui qui (comme votre serviteur) se rendait à ces journées où les “costume cravate” l’emportaient largement sur les innovateurs échevelés et à l’allure plus relâchée qu’on s’attend à trouver dans les rendez vous d’enseignants innovants. Même si le questionnement des tables rondes portait sur les leviers pour permettre de diffuser l’innovation, il ne faut pas oublier qu’en général, comme le rappelle Monique Royer que “le manque de reconnaissance est flagrant pour les enseignants innovants, reconnaissance des collègues, de la hiérarchie, de l’inspection des parents, il manque souvent un acteur à l’appel. Les innovations soulèvent des inquiétudes parce qu’elles visent des objectifs qui débordent le cadre académique, bousculent l’échafaudage disciplinaire. ”. Un autre grand absent de ces journées a été le mot de “formation”. On souhaite que les innovations se développent mais comme si elle naissait par “génération spontanée”. Alors que c’est bien par une formation pédagogique et interdisciplinaire que l’on pourra vraiment développer cette compétence “Innover et se former”. Et c’est en levant cette hypothèque des moyens qu’on permettra aussi de développer l’esprit d’innovation si nécessaire à la transformation de l’École.

Poésie
A signaler dans Ouest France, un reportage sur le collège Léo-Delibes à Fresnay-sur-Sarthe, dans la Sarthe et l’atelier poésie qui y est organisé. Malgré les images négatives que l’on peut avoir quelquefois de la poésie avec les récitations imposées et les commentaires de textes quelquefois ennuyeux. À quelques jours d'aller passer leur diplôme national du brevet, ces adolescents sarthois ont reçu la visite de Christian Poslaniec, prof de lettres lui-même, pédagogue, essayiste, auteur de romans, spécialiste de littérature jeunesse, poète... Il est venu animer un atelier d'écriture. « Qu'est-ce qui vous touche ?», lance-t-il. Un ado répond « racisme » ; un autre parle de « cancer ». Christian Poslaniec retient le mot ; demande ce qu'il évoque. Les réponses fusent : « Enfer, incurable, irrémédiable, décès, souffrance, méchanceté, solitude, impuissance, peur... » « La peur de quoi ? », renchérit l’animateur. « Peur de mourir, peur de laisser les autres, peur de la souffrance... » Le poète encourage : « C'est dans cette recherche de mots que le poème va prendre forme. On ne fait pas un poème impunément, sans prendre de risques. » Le voici au tableau, craie à la main. Il écrit sous la dictée : « Solitude impénétrable/La peur mijote/L'impuissance tronçonne l'espoir/J'angoisse : la mort est une prison/D'où on ne sortira jamais. »
« Qui a écrit ? », demande t-il, en bon pédagogue. « Vous », répondent les collégiens. « L'organisation, c'est moi. Mais les mots, c'est vous », répond-il.

École en Inde
Mon père dit: « deviens chiffonnier » mais moi je veux aller à l'école ”, c’est le témoignage poignant de Suleiman, un petit garçon de 9 ans qui suit les cours de l’école Aviva's Street, un programme géré par l'organisation humanitaire Save the Children à New Dehli évoqué dans un article du journal Les Échos
Ce programme cible les enfants des rues pour les préparer à une scolarisation normale. "C'est parfois difficile de leur faire classe, ils sont tellement fatigués", témoigne Pradeep Kumar, qui travaille sur ce programme, en contemplant Deepchand, endormi, aux mains déjà calleuses. Réussir à donner une éducation aux millions d'enfants des rues est l'un des plus gros défis du gouvernement qui a des difficultés à faire appliquer sa loi pour le droit à l'éducation (Right to Education Act), votée voici juste un an. “ Les parents sont tellement focalisés sur l'argent pour survivre que la valeur de l'éducation n'a pas de sens pour eux ”relève une enseignante de cette école.
Mais les difficultés sont aussi liées à la pénurie d’enseignants. Elle est estimée à 1,4 million dans tout le pays et les classes bondées sont devenues la norme. Des Etats comme l'Uttar Pradesh, le plus peuplé d'Inde, souffrent de plus de 200.000 vacances de postes d'instituteurs, selon l'organisation Right to Education Forum. Selon les experts, la jeunesse indienne -- la moitié de la population de 1,2 milliard d'habitants a moins de 25 ans -- pourrait être un formidable moteur du développement économique mais elle pourrait aussi devenir une menace si le gouvernement échoue à offrir une éducation aux plus jeune


Jupe trop courte
C’est pour avoir porté une jupe jugée trop courte que Lola et Maïa, des jumelles scolarisées en 6e au collège Gérard-Philipe de Villeparisis (Seine-et-Marne), ont eu un petit conflit avec les surveillantes qui considéraient que leur tenue ne correspondait pas avec le règlement de l’établissement public, nous apprend Le Parisien . Lola, une des deux jumelles, a donc du porter alors une blouse prévue par le règlement intérieur de l’établissement. Celui-ci, "voté par le conseil d'administration", exige "une tenue décente cachant les parties intimes". Ce que conteste la mère, qui s’étonne : « On prête à des enfants une sexualité qu’ils n’ont pas, regrette t-elle. Elle vient d’écrire à la principale et à l’inspection académique. Et elle ajoute Dans ce cas, je ne vois pas où est l’indécence. La jupe ou la robe ne sont pas des vêtements forcément liés à la vulgarité. »
Pour l'inspecteur d'académie, c'est "un débat de règlement intérieur". "La principale de cet établissement va réunir ses équipes pour voir s'il y a eu ou non une erreur d'appréciation et une réponse sera apportée à la famille", a-t-il assuré.




Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 01/06/11(certains articles payants)


17000
C’est le nombre d’agents, essentiellement des enseignants, que l’Education nationale va embaucher en 2011. Le ministre, Luc Chatel, lance aujourd’hui une campagne de recrutement très médiatique de 1,3 million d’euros «afin d’attirer les meilleurs talents». Il supprime en même temps 16 000 postes, puisqu’il ne remplace pas la moitié des 33 000 départs à la retraite prévus.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 01/06/11


Crise des vocations dans l'enseignement
Une campagne de communication est lancée mercredi pour attirer de nouvelles recrues. Le ministre Luc Chatel fait face aux critiques des syndicats, des associations de parents d'élèves et des maires.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Le Monde.fr (certains articles payants) du 01/06/11



Un collégien blessé à l'arme blanche par un camarade près de Lille
Un collégien a été blessé à l'arme blanche, mercredi 1er juin devant le collège Jean-Zay de Faches-Thumesnil, près de Lille (59). Il a été hospitalisé mais son pronostic vital n'est pas engagé, selon la préfecture du Nord. Son agresseur - un collégien du même établissement - a été interpellé peu après l'altercation.
Lire la suite de l’article


Cyber attaque passe le Bac à ma place
Le billet d’aujourd’hui voudrait mettre l’accent sur le vocabulaire qu’il conviendra à l’impétrant d’utiliser si la guerre constituait, sous une forme ou une autre, un sujet à l’écrit d’Histoire au Bac… Or le jury trouvera sans doute quelque intérêt à lire dans votre copie que s’agissant des conflits armés, les grandes évolutions ne sont pas seulement technologiques ou stratégiques, elles sont également idéologiques, les termes utilisés pour la définir révélant ainsi l’esprit d’une époque.
Lire la suite de l’article


Admission-postbac: comment les voeux sont gérés par les établissements
Au-delà du large choix initial, le classement des formations sur le site admission-postbac est crucial puisque l’élève sera automatiquement admis dans l’établissement d’enseignement supérieur le plus haut classé qui l’aura accepté. Attention donc à ne pas mettre haut placé un établissement dans lequel on n’a pas dû tout envie d’entrer et qui pourrait vous prendre… Certes vous pouvez vous désister mais vous ne serez alors plus prioritaire.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 01/06/11



SOS pour l’éducation
En quatre ans, près de 55 000 salariés de l’éducation auront été sacrifiés. Et l’on nous parle encore d’égalité 
des chances ?
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 01/06/11



Punies à cause de leurs jupes trop courtes
Cachez ce genou qu’on ne saurait voir. C’est pour avoir porté une jupe jugée trop courte que Lola et Maïa, des jumelles scolarisées en 6e au collège Gérard-Philipe de Villeparisis (Seine-et-Marne), ont eu maille à partir avec les surveillantes qui considéraient que leur tenue ne correspondait pas avec le règlement de l’établissement public.
Lire la suite de l’article


Courbevoie : cinq collégiennes intoxiquées au Lexomil
Cinq collégiennes ont été retrouvées intoxiquées, mardi vers 15 h 30, dans un collège de Courbevoie (Hauts-de-Seine). Les adolescentes avaient absorbé des cachets de Lexomil, un calmant. Quatre d’entre elles ont été amenées par leurs parents à l’hôpital de Neuilly-Courbevoie. La cinquième a été évacuée par les sapeurs-pompiers.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
France Soir du 01/06/11



Stopper la fuite des étudiants français en Belgique
La ministre de l’Enseignement supérieur prend des mesures pour rendre les facs belges moins attractives.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 01/06/11



L’éducation nationale veut redorer le blason des enseignants
e ministère lance mercredi 1er juin une vaste campagne de communication pour attirer de nouveaux candidats aux métiers de l’enseignement.Le secteur est confronté à une crise des vocations, notamment dans les disciplines scientifiques.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 01/06/11



En Inde, les enfants des rues aux mains calleuses rêvent d'école
A 14 ans, Deepchand devrait être en train de suivre les cours mais il est profondément endormi à même le sol de son école de New Delhi, épuisé par son travail matinal de collecte des ordures. Donner une éducation à ces enfants des rues constitue l'un des grands défis de l'Inde.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 01/06/11



En Inde, les enfants des rues aux mains calleuses rêvent d'école
NEW DELHI - A 14 ans, Deepchand devrait être en train de suivre les cours mais il est profondément endormi à même le sol de son école de New Delhi, épuisé par son travail matinal de collecte des ordures. Donner une éducation à ces enfants des rues constitue l'un des grands défis de l'Inde.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 01/06/11



Rien vu...


------------------------------------------------
Ouest-France du 01/06/11



L’étudiante de Rennes 2 avait piraté le système informatique pour augmenter ses notes
Une étudiante de Rennes 2 a été placée en garde à vue ce mardi au commissariat de Rennes. En juin 2010, elle s’était introduite dans le système informatique de l’université de Rennes 2 afin de modifier ses notes et obtenir son master en psychologie.
Lire la suite de l’article


Les ados ont toujours la poésie fichée en plein coeur
Nous nous sommes faits tout petits pour suivre, dans un collègede la Sarthe, l'atelier d'écriture animépar un poète. La poésie, cette voix du dedans, s'exprime dans ce siècle-ci. Mais à la manière de ce temps. Elle foisonne sur Internet. C'est làque les adolescents d'aujourd'hui vont la découvrir.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 01/06/11



Chatel : "J’embauche 17.000 personnes"
Le ministre lance mercredi une campagne de recrutement dans l’Éducation nationale tout en maintenant la suppression de 16.000 postes.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 01/06/11


Rien vu...


----------------------------------------
L’Express.fr du 01/06/11


Rien vu...


----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 01/06/11


L'éducation nationale ouvre ses premières Journées de l'innovation
Luc Chatel devrait clore mercredi 1er juin, les premières Journées de l'innovation du ministère de l'éducation nationale organisées par la Dgesco. Cette nouvelle place accordée à l'innovation rue de Grenelle interroge. S'agit-il du retour officiel des sciences de l'éducation rue de Grenelle ou d'une nouvelle opération de communication ?-
Lire la suite de l’article


Vous innovez ? Eh bien, manageons maintenant
Au forum des enseignants innovants succèdent les journées de l’innovation. Deux modes de reconnaissance de l’innovation différents, l’un porté par le réseau associatif, l’autre officiel, qui se rejoignent sur la place conquise par les initiatives qui font évoluer le système.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Touteduc (accès payant) du 01/06/11


L'Education nationale encourage l'innovation pédagogique
"Ces 'Journées de l'innovation' constituent un signal que le ministère de l'Education nationale donne aux académies: nous encourageons les initiatives, soyez sensibles aux aménagements qu'elles peuvent nécessiter."
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 01/06/11


Vous avez dit «compétence»? par Claude Lelièvre
A partir des résultats d’un récent sondage CSA, on peut soutenir que la notion de «compétence» est actuellement l’objet de rejets indéniables dans l’enseignement secondaire, mais aussi d’appréhensions différentes.

Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Slate.fr du 01/06/11



Rien vu...


----------------------------------------------
ÉducPros du 01/06/11


Jeunesse : entre Fête à la Sorbonne et Indignés à Bastille
La première « Fête de la jeunesse » organisée à l’initiative de Jeannette Bougrab, secrétaire d’Etat chargée de la jeunesse et de la Vie associative, mardi 30 mai 2011, s'ouvrait par un colloque à la Sorbonne suivi d’un concert au Zénith à Paris. Un évènement qui fait l'actualité avec les Indignés de la "french revolution". Reportages à la Sorbonne et à la Bastille
Lire la suite de l’article


Bénédicte Robert (Dgesco) : «L’innovation est une compétence désormais intégrée au métier d’enseignant »
Les premières Journées de l’innovation, organisées par le ministère de l’Education nationale et l’UNESCO se déroulent à Paris les 31 mai et 1er juin 2011 autour de tables-rondes, conférences et exposition de projets innovants. Bénédicte Robert, chef du département recherche-développement, innovation et expérimentation à la DGESCO en explique les enjeux.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
VousNousIls du 01/06/11



Le port d'une blouse comme punition pour avoir porté une jupe trop courte
Une élève de 11 ans d'un col­lège public de Villeparisis (Seine-et-Marne) a dû por­ter une blouse sur sa jupe, qu'une sur­veillante avait jugée trop courte au regard du règle­ment inté­rieur de l'établissement, a-t-on appris mer­credi de sources concordantes.
Lire la suite de l’article


Education/campagne de recrutement: Luc Chatel est un "pompier-pyromane" (Snep-FSU)
Le Snep-FSU, principal syndicat des professeurs d'éducation physique et sportive (EPS), a estimé mercredi que le ministre de l'Education natio­nale Luc Chatel était un "ministre pompier-pyromane", au lendemain de l'annonce d'une campagne de recrutement de 17.000 personnes.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.