mercredi, juin 08, 2011

Revue de presse du mercredi 8 juin 2011



- Crise du recrutement - Handicap - Promesses -


Crise du recrutement
Dans l’éditions “abonnés” du Monde, on revient sur la crise du recrutement dans l’Éducation Nationale. Malheureusement, on se croit obligé d’utiliser le terme de “vocation” dont j’ai déjà dit ici tout le mal qu’il fallait penser de ce terme très connoté.
Le journal du soir rappelle que malgré la campagne de publicité (Laura “rêve” et Julien a “de l’ambition”) le ministère n'a pas l'intention de remettre en cause la règle du non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite. Le calcul est vite fait : 33 000 enseignants partent à la retraite cette année. 17 000 seront embauchés, parmi lesquels 8 600 professeurs de collège et de lycée, 3 000 professeurs des écoles et 5 400 personnels administratifs, médicaux et sociaux. 16 000 ne seront pas remplacés.
Mais si cette campagne est jugée par tous les syndicats comme un “faux semblant”, elle est aussi le signe d’une véritable crise du recrutement. "L'érosion des candidats dans certaines disciplines nous a motivés à mettre en avant l'intérêt de nos métiers", reconnaît Josette Théophile, directrice générale des ressources humaines de l'éducation nationale. Au Capes de mathématiques, les candidats sont six fois moins nombreux cette année qu'en 1997, 4,5 fois moins en lettres modernes, selon les données officielles.
Pourquoi une telle baisse. La réponse semble évidente : on s’inscrit moins au concours quand les postes baissent. Mais il n’y a pas que cela. "L'image du métier se dégrade", rapporte Patrick Rayou, professeur en sciences de l'éducation à l'université Paris-VIII. Cette dégradation de l’image de l’enseignant est d’ailleurs confirmée aussi par une enquête OpinionWay. "La précarité, le malaise des enseignants, la souffrance au travail, sont des thématiques émergentes", ajoute Patrick Rayou. L’article du Monde précise que la tendance est mondiale. "Aux Etats-Unis, la moitié des enseignants ont changé de profession au bout de cinq ans", poursuit P. Rayou. En Europe, c'est la Grande-Bretagne qui est la plus touchée. "L'incitation par des primes aux néo-enseignants n'a même pas suffi à combler la pénurie..."

Handicap
Aujourd’hui se tenait la deuxième conférence nationale Handicap. Nicolas Sarkozy a annoncé que “150 millions d'euros seront débloqués pour rendre accessibles les écoles de la Fonction publique, et aménager davantage de postes pour les agents handicapés, tout particulièrement dans les petites communes”. Il a également annoncé un effort en faveur des enfants scolarisés via le recrutement "dès la rentrée 2011 d'auxiliaires de vie scolaire (AVS) plus nombreux, mieux formés, mieux payés et disposant de véritables perspectives de carrière". La question des AVS est en effet au coeur d'un bras de fer entre l'Etat et certaines associations qui réclament un statut pérenne pour ces personnels précaires et qui sont en effet en nombre insuffisant.
Profitons d’ailleurs de cette conférence sur le handicap pour attirer l’attention sur un cas particulier mais emblématique. C’est un article dans Marianne qui médiatise le cas de mon collègue Yann Fiévet. Celui ci est professeur de sciences économiques et sociales et enseigne dans un lycée de Sarcelles. Il est atteint depuis de nombreuses années d’une rétinoptahie qui le conduit inexorablement à la cécité. Il est reconnu travailleur handicapé en 1999. “Handicapé certes, mais travailleur... Apte au travail. Je ne vois pas, mais j'ai un regard ” tient-il à préciser. L’accompagnement des professeurs et élèves handicapés se fait par le biais des Auxiliaires de Vie Scolaire (AVS), des Emplois de Vie Scolaire (EVS) et des Assistants d’Éducation (AED), contrats précaires non renouvelables allant de quelques mois à six ans... au maximum. Salaire mensuel moyen : 900 € pour 35 heures par semaine. Les heures supplémentaires ne sont jamais payées. C’est Yann lui même qui a du trouver l’ assistante qui lui permet de continuer à assurer ses cours. Depuis 2005, c’est Émilie qui l’accompagne et elle a acquis au fil des années une véritable expertise. Oui mais voilà... Émilie ne bénéficie d'aucun statut. Et donc d'aucun droit. Et comble de malheur, son contrat de trois ans a déjà été renouvelé une fois. Son renouvellement équivaudrait à transformer son contrat à durée déterminée (CDD) en contrat à durée indéterminée (CDI). Autrement dit à pérenniser un emploi durable. Son contrat ne sera donc pas renouvelé…Pour Yann Fiévet, cette situation fragilisera vraisemblablement l’exercice de son métier tant sur le plan humain que pédagogique (nécessité de devoir
reformer un assistant et de le garder les 6 prochaines années avant son départ en retraite). Cette situation risque, par là même, de fragiliser la scolarité de ses élèves dès la prochaine rentrée scolaire.
« Au delà de mon cas personnel c'est le défaut général d'intégration dans l’Éducation Nationale, cette véritable maltraitance faite aux élèves et aux professeurs handicapés et à leurs assistants - quand ils en ont - que je veux dénoncer. Combien de mes collègues, reconnus aptes au travail, ont été dissuadés de poursuivre leur enseignement faute de soutien suffisant ? », pointe Yann Fiévet. « Sans jeu de mots... Je me verrais mal, à quelques années de la retraite, repartir à zéro avec un nouvel assistant novice. Je ne tiendrais pas ce langage si mon assistante actuelle, qui m'accompagne depuis six années, avait une chance de trouver un autre emploi alors qu'elle a acquis une expérience à mes côtés, mais ce n'est pas le cas. Quel gâchis que de ne pas le reconnaître ! », ajoute encore Yann Fiévet, désormais épaulé par un comité de soutien. (on peut signer une pétition sur ce site ).
Et comme le rappelle cet article de Marianne les élèves handicapés ne sont, en effet, pas mieux lotis. Pourtant, la loi affirme le droit pour chacun à une scolarisation en milieu ordinaire au plus près de son domicile, à un parcours scolaire continu et adapté.
La cause des handicapés, malgré les belles promesses, résiste mal à la logique budgétaire…

Promesses…
Ca sent la campagne électorale...
"Il ne faut pas céder sur le non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, comme je n'ai pas cédé sur les retraites", a dit M. Sarkozy lors d'un déjeuner mercredi à l'Elysée avec les députés UMP, selon Lionel Tardy (Haute-Savoie). "Mais nous ferons des propositions sur le (problème spécifique) dans le primaire et dans le secondaire avant fin juin", a annoncé le président de la République.
Le ministre de l'Education natio­nale Luc Chatel avait indiqué fin mai qu'il "veillerait à fermer le moins de classes possibles" et qu'il "demanderait au Premier ministre et au président de la République un traitement différencié pour le primaire". Un peu plus tard, il avait souhaité qu'il y ait "autant de classes" en 2012 qu'en 2011.
Une citation pour finir : “les promesses n’engagent que ceux qui y croient” (Charles Pasqua)…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 08/06/11(certains articles payants)


Classe fermée dans les Alpes : les parents vont payer un instituteur
A Puy-Saint-Vincent, dans les Hautes-Alpes, les villageois sont prêts à payer leur instituteur pour maintenir leur classe unique de maternelle.
Lire la suite de l’article


Où sont les femmes? Pas dans les universités françaises en tout cas Par VINCENT BERGER Président de l’université Paris-Diderot
L’université reste à la traîne en matière d’égalité entre femmes et hommes. Alors que 59% des diplômés de l’enseignement supérieur sont des femmes, au grade le plus élevé, celui de professeur, on trouve moins de 20% de femmes. Dans les conseils centraux des universités, on compte à peine plus de 20% de femmes. Moins de 10% des universités européennes sont dirigées par des femmes (11% en France). Les sciences réputées plus féminines, comme la médecine, n’échappent pas au constat : les femmes représentent 65% des étudiants, mais seulement 17% des professeurs au sein de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris, moins de 8% des chefs de pôles. Certaines sections du Conseil national des universités dans les disciplines médicales ne comptent aucune femme ! L’université se prive ainsi de la richesse qu’apporte la diversité humaine en termes de créativité, de qualité du travail en équipe, quand on associe des hommes et des femmes. Plus encore, l’université s’obstine à renvoyer à la jeunesse l’image masculine et stéréotypée de son vieux professeur, et celle d’un monde injuste envers les femmes. Les professeurs étant garants de l’autorité scientifique, pédagogique et politique, l’accès aux postes de professeurs constitue certainement le plus important des verrous à faire sauter et d’abord à comprendre. Comment expliquer le manque de femmes à ce niveau ?
Lire la suite de l’article


---------------------------------------------
Le Figaro du 08/06/11



Ferry reçu à Matignon pour avoir séché des cours
L'ancien ministre a été reçu par le directeur de cabinet de François Fillon pour s'expliquer sur des cours de philosophie qu'il n'a pas dispensés à Paris VII, mais pour lesquels il a été payé. La situation serait en voie de règlement, selon l'établissement.
Lire la suite de l’article


«Le portable ne peut pas interférer avec la vie scolaire»
Le directeur général de l'enseignement scolaire Jean-Michel Blanquer annonce «des sanctions disciplinaires dans les établissements scolaires».
Lire la suite de l’article


Les tricheurs utilisent aussi des recettes déjà éprouvées
Une enquête administrative a été ouverte lundi après des accusations lancées par 80 professeurs qui ont refusé de corriger des épreuves en Ile-de-France pour dénoncer des «fraudes» massives.
Lire la suite de l’article


La fraude par portable, nouveau fléau des examens
À l'approche du bac, l'Éducation nationale redouble de vigilance sur un phénomène qui concerne un nombre croissant d'élèves. Dans la circulaire aux recteurs pour le baccalauréat, l'attention est attirée sur ce nouveau type de triche.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr (certains articles payants) du 08/06/11



Luc Ferry reçu à Matignon pour évoquer sa situation à l'université Paris-VII
Le philosophe et ancien ministre Luc Ferry a été reçu, mercredi matin, par le directeur de cabinet de François Fillon pour s'expliquer sur les cours de philosophie qu'il est censé assurer à l'université Paris-VII. "J'ai été reçu par [Jean-Paul Faugère] au sujet de l'article du Canard enchaîné", a déclaré l'ex-ministre de l'éducation nationale à l'issue de l'entretien qui a duré environ 30 minutes.
Lire la suite de l’article


"La dégradation de l'image de l'enseignant n'a jamais été aussi forte"
Julien Goarant, directeur d'études à l'institut Opinionway
Lire la suite de l’article


Enseignants : vocations en berne
Plongée dans un recueil de nouvelles, "Laura" exerce le métier "de ses rêves". "Julien", aux allures de chef d'entreprise devant son écran d'ordinateur, "a trouvé un poste à la hauteur de ses ambitions". Ils sont jeunes et ont confiance en l'avenir. Le bel avenir que leur promet le métier de professeur... "Laura" et "Julien" sont les égéries de la campagne de recrutement du ministère de l'éducation nationale, lancée mercredi 1er juin.
Lire la suite de l’article
-------------------------------------------
L’Humanité du 08/06/11



Quand Luc Ferry sèche ses propres cours
Le professeur de philosophie Luc Ferry est convoqué ce 8 juin par le président de l'Université Paris-Diderot (Paris 7), où il était censé donner des cours de philosophie à la rentrée 2010, selon le Canard Enchaîné à paraître mercredi.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 08/06/11



Stains: un collégien à l’hôpital, victime d’un jeu dangereux
Les deux jambes entièrement bandées, immobilisé sur son lit d’hôpital, Mamady oscille entre rancœur et désarroi. L’adolescent de 14 ans, élève de 3e au collège Maurice-Thorez de Stains (Seine-Saint-Denis), risque de garder d’irréversibles séquelles du passage à tabac qu’il a subi mercredi dernier à quelques mètres de son établissement. Selon sa famille, qui vient de déposer plainte pour « violences volontaires en réunion », il a fait les frais d’un jeu qui veut que le dernier d’une course affronte en combat un ou plusieurs de ses camarades… « Le principe est simple, explique un policier. Il faut dévaler les escaliers du troisième étage au premier le plus vite possible. Le dernier arrivé se fait massacrer. » Plusieurs élèves auraient ainsi obligé Mamady et un de ses copains à participer à ce jeu dangereux, à la mode dans ce collège d’après certains témoignages. Ce jour-là, il n’y a pas eu bagarre, mais passage à tabac. Selon la plainte déposée par la famille de l’adolescent, après les cours, à midi, plusieurs collégiens l’ont attrapé et traîné de force vers le hall d’une cage d’escalier où ils l’ont frappé violemment à plusieurs reprises.
Lire la suite de l’article


Du frais à la cantine, c’est possible
Jusqu’au 12 juin, 32 collèges du département participent à l’opération Fraîch’attitude. Le but : (re)donner aux élèves le goût des légumes et des fruits frais.
Lire la suite de l’article


« Ça change des desserts habituels »
ROMAIN 13 ans, élève en cinquième à Mormant
Lire la suite de l’article


« Je préfère les légumes de ma grand-mère »
LAURINE 13 ans, élève en cinquième à Mormant
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
France Soir du 08/06/11



“Il faut un Grenelle du vivre ensemble”
Jean-Marc Stebé, sociologue à l’université Nancy-2, auteur de La Ville au risque du ghetto, éd. Lavoisier.
Lire la suite de l’article


Zones sensibles : “Il faut des moyens d’impressionner”
Xavier Raufer, criminologue, auteur de Violences et insécurité urbaines, PUF.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 08/06/11



Patrice Huerre: Baccalauréat 2011, «les parents sont davantage stressés que les jeunes»
Pour le psychanalyste Patrice Huerre, rien ne sert de stresser les candidats avant le passage du fameux baccalauréat : les parents doivent apprendre à relativiser, y compris un éventuel échec.
Lire la suite de l’article


Courir ensemble renforce les liens
Économique et facile à organiser, le jogging est adapté à tous. En couple, avec de grands ou de petits enfants, en compétition ou en loisir, il permet de partager des moments de complicité
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 08/06/11



Luc Ferry rappelé à ses obligations d'enseignement à Paris-VII
L'ancien ministre de l'Education et professeur de philosophie Luc Ferry est, selon « Le Canard enchaîné », convoqué aujourd'hui par l'université Paris-VII Diderot où, en tant que professeur des universités, il était censé donner des cours de philosophie depuis la rentrée 2010, date à laquelle sa dispense de charges de cours pour autres services a pris fin. Malgré trois courriers successifs de l'université, le philosophe n'a pas effectué ses 192 heures d'enseignement, tout en touchant 4.499 euros net par mois.
Lire la suite de l’article


L'évaluation des profs sur la sellette
Après l'expérimentation lancée cette année sur des entretiens professionnels, le ministre de l'Education ouvre ce mois-ci des négociations pour réformer l'évaluation des enseignants à la fin de l'année 2011.
Lire la suite de l’article


Un collégien du 93 hospitalisé après un passage à tabac par des camarades
Un collégien âgé de 14 ans a été hospitalisé récemment après avoir été passé à tabac par des camarades à Stains (Seine-Saint-Denis) dans le cadre d'un "jeu" dangereux, a-t-on appris mardi auprès du parquet de Bobigny, confirmant une information du Parisien.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 08/06/11



Handicap: des efforts pour la scolarisation des enfants, les associations déçues
PARIS - Le président Nicolas Sarkozy a annoncé mercredi des fonds pour aider les fonctionnaires handicapés et le recrutement de nouveaux personnels pour accompagner les enfants handicapés dans leur scolarité, des annonces qui ont laissé les associations sur leur faim.
Lire la suite de l’article


Handicap: Les associations affichent leur déception après le discours de Nicolas Sarkozy
Le chef de l'Etat a fait peu d’annonces lors de la Conférence national du handicap…
Lire la suite de l’article


Handicap: Nicolas Sarkozy annonce 1.000 postes supplémentaires dans les entreprises adaptées
Nicolas Sarkozy a clos ce mercredi après-midi la conférence nationale du handicap à Paris...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 08/06/11


Rien vu...


------------------------------------------------
Ouest-France du 08/06/11




Le sort des écoles primaires suscite une profonde inquiétude
Les mobilisations croissantes de parents d’élèves et d’élus face aux suppressions de postes ou aux fermetures de classes en primaire révèlent une inquiétude profonde dans le pays, plaçant le gouvernement dans une position difficile avant les élections sénatoriales et présidentielle.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 08/06/11



Rien vu...


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 08/06/11


Education : le point sur les annonces de Luc Chatel
Il ne se passe pas une semaine sans une annonce ou une promesse du ministre de l'Education. Comment s'y retrouver ? Faire la part entre ce qui marche et ce qui patine ? Par Caroline Brizard et Véronique Radier
Lire la suite de l’article


Ferry s'est expliqué à Matignon sur ses activités de professeur à Paris-VII
"Tout ça est absurde", a affirmé l'ancien ministre de l'Education après avoir été accusé par le Canard enchaîné de ne pas remplir ses obligations envers la faculté.
Lire la suite de l’article


Luc Ferry : quand le prof de philo sèche ses propres cours
L'enseignant de l'université de Paris VII préfèrerait disserter sur les plateaux télé que devant ses étudiants, selon le Canard Enchaîné.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 08/06/11


Rien vu...


----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 08/06/11


BTS NRC : Les correcteurs posent leurs conditions
Réunis ce matin au SIEC, les correcteurs franciliens du BTS NRC devaient décider de leur position suite à la fraude qui a eu lieu durant l’épreuve E5. La fraude est attestée : le directeur du Siec a déclaré avoir reçu des témoignages en ce sens. Ils ont décidé de ne pas corriger les copies tant que le SIEC n’aurait pas communiqué les résultats de l’enquête administrative notamment aux médias et n’aurait pas pris des engagements sur l’organisation des épreuves à l’avenir. La surveillance de l’épreuve avait été confiée à du personnel intérimaire.
Lire la suite de l’article


RAR : Le ministère confirme l’entrée dans ECLAIR
« Les RAR ont bien vocation à entrer dans les réseaux ECLAIR en septembre », nous a confirmé le 8 juin Jean-Michel Blanquer, directeur général de l’enseignement scolaire. « Mais ils ne perdront pas leurs avantages bien au contraire ils disposeront de moyens supplémentaires ». Pour JM Blanquer, « il est faux de dire le dispositif ECLAIR ne concerne que la violence scolaire. Il a une forte motivation pédagogique » Il a précisé que « tous les RAR seraient intégrés sauf quelques rares exceptions », certains RAR « ne souhaitant pas » y entrer ou « ayant vu leurs caractéristiques sociales changer ». L’OZP avait annoncé le 7 juin la suppression des RAR en septembre.
Lire la suite de l’article


Les professionnels des TIC formeront les professeurs à la culture numérique
Comment intégrer une véritable culture du numérique dans l'éducation ? L'association Pasc@line se propose de former les enseignants aux technologies et à la culture numériques. C'est un des aspects du rapport qu'elle a dévoilé le 7 juin. Un accord avec le ministère devrait être signé prochainement. Il sera l'amorce d'un plan de formation des enseignants à une culture numérique qui devrait mettre l'accent davantage sur le systémique et le développement du sens critique et moins sur les algorithmes.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Touteduc (accès payant) du 08/06/11


Les compétences nous obligent à réexaminer les savoirs scolaires (R-F Gauthier)
Les savoirs scolaires "se présentent souvent sous le jour de la neutralité", sans que soit justifié leur enseignement. Or "ils répondent à des choix et définissent une certaine 'vérité' (...) et procèdent toujours à une sélection et une hiérarchisation des connaissances", explique Roger François Gauthier
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 08/06/11


Rien vu...


----------------------------------------------
Slate.fr du 08/06/11



Rien vu...


----------------------------------------------
ÉducPros du 08/06/11


Les syndicats de l’éducation sont d’accord pour l’autonomie des lycées mais pas celle proposée par le ministère
Conseil pédagogique présidé par le chef d'établissement, heures laissées à la discrétion des lycées... La réforme du lycée a remis l'autonomie au centre des débats. Si les syndicats de l’éducation et les représentants de parents d’élèves sont d’accord pour donner plus de responsabilités aux établissements scolaires, ils n'adhèrent pas à l’autonomie proposée par le ministère de l’Éducation nationale. Surtout à l’heure des suppressions de postes. Le club Alain Savary a mis ces divergences en perspective.
Lire la suite de l’article


Réaction à "l'emploi fictif" de Luc Ferry : " les manquements des enseignants-chercheurs à leur service restent rares" selon la CPU
«Problème embarrassant » : c’est le qualificatif employé par Vincent Berger, président de Paris VII, pour qualifier la situation de Luc Ferry, professeur de philosophie aux abonnés absents de son employeur depuis septembre 2010. Malgré son salaire mensuel de 4500€ nets, ce dernier n’a assuré aucune des 192 heures d’enseignement prévues à son service. Après plusieurs lettres de rappel du président, un ultimatum était fixé au 8 juin 2011, afin de trouver une "solution". Sophie Béjean, présidente de l’université de Bourgogne et présidente de la commission des moyens et des personnels à la Conférence des présidents d'université, rappelle le cadre réglementaire des décharges d'enseignement.

Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
VousNousIls du 08/06/11



Immigration: les "écoles ouvertes aux parents" vont tripler (Guéant)
Le nombre de classes accueillant des étrangers dans le cadre du dispositif "L'école ouverte aux parents" va passer l'année prochaine de 250 à 750, a annoncé mercredi le ministre de l'Intérieur et de l'Immigration, Claude Guéant, à Goussainville (Val d'Oise).
Lire la suite de l’article


Education: Sarkozy va faire des propositions avant fin juin sur le primaire
Nicolas Sarkozy reste ferme sur le principe du non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite mais fera avant fin juin des propositions sur le primaire, dont la situation inquiète fortement les élus, et sur le secondaire, ont indiqué plusieurs députés UMP.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.