lundi, février 04, 2008

Revue de presse du lundi 4 février 2008

C’est donc aujourd’hui que sort le rapport Pochard, comme le rappelle plusieurs journaux. Ce texte a déjà pas mal circulé la semaine dernière et suscité beaucoup de réserves de la part des syndicats enseignantscomme le rappelle Libération qui énumère les quatre points qui focalisent les critiques : la logique de la “performance”, la flexibilité du temps de travail, le retour de la bivalence et la non prise en compte du primaire dans ce rapport.
En le recevant ce lundi matin, Xavier Darcos a expliqué que le texte "n'est pas un programme de gouvernement" mais "un constat qui n'engage pas ce qui va venir par la suite". "Je ne m'interdis rien, nous réformerons ce ministère", a-t-il ajouté. "Le système éducatif fonctionne grâce aux enseignants", a-t-il répété, promettant qu'"il n'y aura pas de réforme de l'école sans les enseignants".
Rappelons que Xavier Darcos avait déjà produit un rapport du même genre à la demande du candidat Sarkozy lors de la campagne présidentielle

La démission de Michel Rocard n’a pas réussi à calmer les inquiétudes. A ce sujet, L’Express publie la lettre manuscrite de Michel Rocard aux membres de la commission Pochard pour expliquer sa démission de cette commsion . Il y écrit “Je plaide depuis quelques années maintenant que le système médiatique contemporain est en train de détruire la démocratie. Nous venons de vivre des travaux pratiques tout à fait instructifs à une micro-échelle. ”. Et c’est en effet à une véritable analyse du fonctionnement des médias que se livre l’ancien premier ministre qui voit dans la manipulation du Figaro, la preuve que “ la presse vivant de drames nous sommes en fait dans l’incitation à la guerre civile”. Il est même plus clair, dénonçant le rôle du nouveau directeur de la rédaction (Étienne Mougeotte) dans ces manipulations en série. Une lettre à lire comme un cours d’éducation aux médias.

Un autre exemple de manipulation par le Figaro nous est offert avec la publication de la lettre rédigée par 59 auteurs de manuels de Sciences économiques et sociales en réponse aux articles parus dans le même journal et qui dénigraient ces manuels
Le texte collectif avait déjà été publié quelques jours plus tôt dans Les Échos avec le titre initial “A ceux qui attaquent les manuels de sciences économiques et sociales
” et avec la mention du nombre de signataires.
Dans Le Figaro de samedi 2 février, cela donne : Manuels d'éco: le point de vue de directeurs de collection avec le chapô “Joëlle Bails, Rémi Jeannin, Mireille Nivière et Adeline Richet, s'adressent aux détracteurs des manuels de sciences économiques et sociales.”.
On notera l’emploi du “de” au lieu de “des” et la restriction aux directeurs de collection L’évocation du nombre de co-signataires a tout bonnement disparu ! On regrettera enfin qu’il soit toujours question de “manuels d’éco” et pas de Sc.Eco et Sociales...
“Petite” manipualtion mais manipulation quand même…
Toujours à propos des SES, il faut signaler dans les pages Week-end de Libération, un dialogue entre Jean-Paul Fitoussi , économiste et Sylvain David, président de l’APSES . Ils reviennent sur la polémique à propos des manuels et tombent d’accord sur la nécessité de tenir la construction des programmes à l’écart des pressions. Comme le dit JP Fitoussi “Le problème est de savoir si l’on va demander à tous les groupes de pression de définir les manuels ou si on va laisser ceux dont la compétence est reconnue, c’est-à-dire les professeurs, définir pédagogiquement et scientifiquement leur contenu. Le risque est que les bases que l’on veut enseigner à nos enfants deviennent des objets de forum et de débat politique, ce qui est tout à fait contre-productif en matière pédagogique.

Pierre Bourdieu disait que “les faits divers font diversion”. Mais ils peuvent être aussi quelquefois analysés comme des symptômes ou des révélateurs d’un malaise. La gifle donnée par un enseignant à un de ses élèves rentre t-elle dans cette catégorie ?
En tout cas toute cette affaire semble disproportionnée depuis le début. Le Parisien de samedi 2 février titrait : Les profs sont au bord au bord de la crise de nerfs et en tirait des conclusions générales sur le malaise enseignant. Sur le journal en ligne Rue89, on se livre à une petite revue des blogs avec pour titre « un bien grand bruit pour une si petite claque ».
A chacun de se faire son opinion sur cette triste affaire…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 04/02/08


Enseignants : une revalorisation qui a tout pour déplaire
Tollé des syndicats après des fuites sur le rapport de la commission Pochard.
Lire la suite de l’article


Paris-IX-Dauphine veut faire payer ses étudiants
L’annonce d’une hausse substantielle des frais d’inscription à l’université de Dauphine a provoqué un tollé dans le monde étudiant. Selon le projet de la direction, diffusé sur le site http://dauphinepourtous.free.fr chaque étudiant paiera en moyenne 800 euros de plus. Une réforme «choquante» et «injuste», a dénoncé le président de l’Unef, Jean-Baptiste Prévost, car Dauphine - qui a un statut de «grand établissement» et peut, à ce titre, sélectionner ses 8 500 étudiants - «est financée à 85 % par l’argent public».
Lire la suite de l’article


Elève giflé : Darcos vole au secours des professeurs
Le ministre de l'Education nationale Xavier Darcos a souhaité rappeler jeudi soir que dans la majorité des cas, ce sont les enseignants qui sont les victimes de violences.
Lire la suite de l’article


Et paf ! Une autre baffe…
Et la gifle d'un candidat à un môme qui lui faisait les poches, on s'en souvient ?
Lire la suite de l’article


Pauvres lycéens des lycées professionnels !
(blog d’Yves Michaud!)

Quoi ? De la philosophie dans les lycées professionnels ? Vous n'y pensez pas ! Si tous les lecteurs qui déplorent le niveau culturel lamentable des lycéens des LP avaient lu l'article de la revue Diotime que je signalais dans mon post précédent, ils auraient vu que, comme l'auteur, je ne recommande nullement l'introduction de la «philosophie des professeurs» dans ces lycées, mais une autre pratique, une pratique de la réflexion, du raisonnement, du dialogue et de l'argumentation qui est précisément absente des cours de philosophie tels qu'on les célèbre... mais qui n'intéressent pas grand monde.
Lire la suite de l’article
---------------------------------------------
Le Figaro du 04/02/08


Manuels d'éco: le point de vue de directeurs de collection
Joëlle Bails, Rémi Jeannin, Mireille Nivière et Adeline Richet*, s'adressent aux détracteurs des manuels de sciences économiques et sociales.
Lire la suite de l’article


Enseigner la littérature de l'europe aux élèves français
Par Guy Fontaine, créateur de la Villa Mont-Noir (59), résidence pour écrivains européens.

[…]En juillet 2008, c'est à la France que reviendra la présidence de l'Union européenne. Durant ce même été se­ront connus les résultats de l'agrégation et du capes confiant à des centaines de jeunes professeurs de lettres une mission de transmission profondément civilisatrice. Il leur appartiendra de conforter le socle de connaissances humanistes des classes qu'ils auront en charge pendant quarante ans et plus. De donner aux jeunes générations l'amour de notre langue, de nos auteurs. Et d'appliquer des instructions officielles qui demeurent (malgré quelques élargissements transfrontaliers) in­croyablement ethnocentriques : les ­listes de textes et d'œuvres présentés par les candidats au bac français restent quasi hermétiquement franco-françaises. […]
Lire la suite de l’article


Le plan Darcos pour améliorer l'anglais à l'école
Face aux résultats plutôt médiocres des élèves, le ministère veut développer les visioconférences qui permettent de converser avec des anglophones.
Lire la suite de l’article


La piste de la visioconférence
Via Internet et depuis Oxford, Peter donne des cours aux enfants d'Elancourt.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 04/02/08 (un jour de retard)




24 heures de garde à vue pour une claque

Les organisations s’interrogent quant à la disproportion de la sanction infligée à l’enseignant qui a giflé son élève de onze ans.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 04/02/08 ( payant)



Les profs sont au bord au bord de la crise de nerfs
L'affaire de « la gifle de Berlaimont » fait causer dans les salles des profs et dans les familles. D'abord décrié, l'enseignant fautif voit des soutiens arriver de toute part, y compris des élèves et de leurs parents. Enquête sur des vies de prof de plus
Lire la suite de l’article


« Certains élèves prennent du plaisir à nous voir craquer »
LES ENFANTS DIFFICILES, les ados provocateurs et les insultes, c'est le quotidien des profs et instits de Grigny. Dans cette ville qui regroupe deux des cités les plus difficiles de l'Essonne, où le chômage bat tous les records, l'école n'est plus un sanctuaire. Ici, on ne compte plus les cambriolages dans les classes et les agressions d'enseignants.
La situation est devenue si préoccupante que parents, enseignants et élus ont monté un collectif, baptisé Stop la violence. Hier midi, entre deux cours, ils tenaient leur assemblée générale. Et la gifle du prof de Berlaimont était dans tous les esprits.
Lire la suite de l’article


« A 11 ans, on ne doit pas traiter un adulte de connard »
XAVIER DARCOS, ministre de l'Education nationale

[…]Comment aider les enseignants à se faire respecter ? 

Il faut restaurer leur autorité, je ne cesse de le dire. Les collégiens ne font plus la différence entre les rapports sociaux du monde des copains et de la rue, où on se « traite » à tout bout de champ, et le rapport d'autorité qu'il doit y avoir, selon un code de politesse, entre enfant et adulte à l'école. Lorsque l'on discute aujourd'hui avec un élève en faute, il est frappant de voir à quel point il ne comprend pas ce qu'il a fait de mal. A 11 ans, pourtant, on ne doit pas traiter un adulte de « connard ». Cette affaire ne fait en tout cas que me conforter dans l'idée, initiée il y a quelques semaines, de faire rédiger pour la rentrée prochaine un code de la paix scolaire.
Lire la suite de l’article


Les soutiens affluent pour « José »
SUR LES FENETRES du collège flambant neuf Gilles-de-Chin, des élèves ont collé des affichettes A4 qui mentionnent en noir rouge bleu « Nous te soutenons, José ». Au-delà de ce geste symbolique, la mobilisation pour l'enseignant s'organise tous azimuts.
Lire la suite de l’article


Stress, fatigue chronique et dépressions..
LE PLUS BEAU métier du monde, vraiment ? A lire la dernière enquête de la Mutuelle générale de l'Education nationale (MGEN), il y a de quoi en douter sérieusement. Publiée en 2006, cette étude menée auprès de 2 500 enseignants dévoile un tableau bien sombre de cette profession. Ainsi, 34 % des profs de collège ou de lycée déclarent avoir consulté un médecin dans l'année à cause de lésions physiques ou psychiques au travail.Et un sur trois déclare un état anxieux ! 

Lire la suite de l’article


PAROLES DE PROFS
Benoît, 35 ans, prof d'histoire-géo à Saint-Denis 

« Je n'ai jamais mis de gifle, mais ce n'est pas l'envie qui manque certains jours. J'ai déjà attrapé plusieurs élèves par le col ou les vêtements, plaqué un au mur, et jeté de ma classe un gamin. J'ai même été plus loin, avec un gamin qui venait de traiter une fille de pute et moi d' enculé , et qui refusait de venir chez le principal. Je l'ai fait descendre l'escalier sur les fesses en le tirant par la jambe, devant ses camarades. Cela dit, je sais que c'est un signe d'impuissance.
Lire la suite de l’article


Les lycéens racontent leur émotion après leur voyage à Auschwitz
La neige, le froid, un vent mordant qui tenaille doigts, oreilles, et jusqu'à la colonne vertébrale, malgré l'épaisseur des vêtements. Visiter le camp de concentration d'Auschwitz-Birkenau, en Pologne, est aussi une épreuve physique. Et c'est exprès.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 04/02/08



Rien vu...


-------------------------------------------------
20 minutes du 04/02/08


Elève giflé, la thèse de l'alcool sème le trouble
« L'alcool pourrait être un début de réponse. » Voilà l'une des explications avancées, hier, par le procureur de la République d'Avesnes-sur-Helpe pour expliquer le geste de l'enseignant de technologie de Ber-laimont. Auteur d'une gifle sur l'un de ses élèves lundi, ce dernier a été mis en examen, mercredi, pour « violence aggravée sur mineur ».
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Métro (Paris) du 04/02/08



Suppression de certaines publicités alimentaires lors des émissions jeunesse
La ministre de la Santé Roselyne Bachelot a annoncé lundi la suppression d'ici avril de la publicité pour certains aliments pendant les programmes télévisés pour enfants, dans un premier temps sur la base d'engagements volontaires des professionnels
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 04/02/08



Sur les blogs: un bien grand bruit pour une si petite claque
Gros contraste, vendredi, sur le Web, quant au traitement de "l'affaire de la gifle", révélée la veille. Les sites de médias ont abondemment relayé l'incident au cours duquel un prof de technologie près de Maubeuge a giflé un élève de sixième qui l'aurait traité de "connard". Les blogueurs, eux, ont pris fait et cause pour l'enseignant.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 04/02/08



Xavier Darcos reçoit le rapport Pochard : "pas de réforme sans les enseignants"
La commission Pochard, par les mains de son président Marcel Pochard, a remis ce matin au ministre de l'Éducation son rapport sur la condition enseignante
Lire la suite de l’article


Quels remèdes au malaise enseignant ?
Le rapport de la commission Pochard, un « livre vert » sur la condition enseignante, est remis, ce matin, au ministre de l'Éducation, Xavier Darcos. En avant-première, l'essentiel du rapport.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Sud-Ouest du 04/02/08



« Redonner leur place aux parents »
Les Francas des Landes lancent les « conseils de parents ». Le point avec leur président, Maurice Testemale
Lire la suite de l’article


À l'école du cinéma
Landes : -L'opération Du cinéma plein mon cartable va se poursuivre pendant trois semaines avec les écoles du département
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 04/02/08



Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 04/02/08


Ce mois-ci, grand carnaval pour la jeunesse, par Sophie Gherardi
Il est un carnaval d'aujourd'hui sans cris, ni rires, ni cotillons. Les masques sont blancs, inexpressifs. La finesse des silhouettes trahit l'âge de ceux qui les portent : ils sont jeunes. Ils ne célèbrent pas le Boeuf gras, et leur carnaval dure toute l'année, parfois des années. Leur bande s'est trouvé un nom : Génération précaire.
Lire la suite de l’article


Enseignants : état des lieux avant travaux

a commission pour l'évolution du métier d'enseignant, présidée par le conseiller d'Etat Marcel Pochard, n'a pas encore officiellement rendu son Livre vert que, déjà, les remous s'annoncent. Son membre le plus connu, l'ancien premier ministre socialiste Michel Rocard, a présenté sa démission, jeudi 31 janvier, pour, geste inhabituel, protester contre l'interprétation faite par Le Figaro de ses propos sur l'évaluation des enseignants. Dans un prérapport révélé par la presse, la commission parle prudemment de mesurer la "performance" des établissements scolaires, mais se garde d'user d'expressions boutefeux comme "salaire au mérite". "L'éducation nationale, a commenté M. Rocard, il ne faut pas trop la bousculer", car "900 000 enseignants, c'est fragile, ça ne se traite pas à la tronçonneuse, c'est plutôt de l'arboriculture..." C'est pour cette raison que le texte définitif, qui devrait en principe être remis lundi 4 février, est si délicat à arrêter.
Après le Livre vert, qui dresse un état des lieux tout en formulant ses propositions, le ministre de l'éducation, Xavier Darcos, prendra le relais. Dans un Livre blanc, il devra indiquer, d'ici au printemps, les mesures retenues et qui, a-t-il promis, seront discutées avec les représentants des enseignants. Ce dialogue s'annonce ardu
Lire la suite de l’article


Radiographie d'une profession (article interactif)
le primaire mieux loti
Un pouvoir d'achat érodé
Plus de 40 heures hebdomadaires
Evaluation des résultats : des méthodes perfectibles
Une mobilité réduite et une formation continue minimale
Lire la suite de l’article


Enseignants : état des lieux
Infographie
Lire la suite de l’article


Attention, école !, par Robert Solé
Les collectivités locales n'arrêtent pas de pleurnicher sur leur manque de moyens. Or il suffit d'un peu d'imagination pour remplir les caisses, comme le démontre aux Etats-Unis le sénateur Billy Wayne Bailey. Sa proposition de loi, qui sera examinée ces jours-ci en Virginie-Occidentale, vise à instituer des cours de chasse dans les écoles. Cela permettrait de susciter des vocations de chasseurs et de lutter ainsi contre la baisse préoccupante du nombre de permis, qui rapportent encore à cet Etat rural quelque 1,5 milliard de dollars par an.
Lire la suite de l’article


L'université Paris-Dauphine souhaite augmenter ses frais d'inscription
La décision n'est pas encore prise mais suscite déjà une polémique, ainsi qu'une nette hostilité de la part du ministère de l'enseignement supérieur : l'université Paris-IX-Dauphine envisage d'augmenter ses frais d'inscription sur les diplômes d'université (DU), non reconnus au niveau national et dont la tarification est libre. Le conseil d'administration devrait se prononcer le 25 février sur ce projet, que l'université espère appliquer progressivement à partir de la rentrée 2009.
Lire la suite de l’article



----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 04/02/08


Commission Pochard : Fillon regrette la démission de Rocard
"C'est tout à fait dommage parce que Michel Rocard a apporté beaucoup à la commission Pochard" sur la revalorisation du métier d'enseignant, estime le Premier ministre qui affirme que "le gouvernement n'est en rien concerné par cette démission. Il s'agit d'un débat entre Michel Rocard et un grand journal".
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 04/02/08


Michel Rocard: "Une démission absurde"
L'ancien Premier ministre a démissionné jeudi de la Commission Pochard, après une interview publiée par le Figaro qui laissait entendre qu'il soutenait la rémunération des enseignants au mérite. LEXPRESS.fr s'est procuré la lettre adressée aux 12 membres de la commission et son président pour s'expliquer sur sa décision.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 04/02/08



Rapport Pochard: Darcos promet de "réformer l'école avec les enseignants"
Le ministre de l'Education Xavier Darcos a assuré lundi, en recevant le rapport de la commission sur l'évolution du métier d'enseignant des mains de son président Marcel Pochard, qu'il ne s'interdisait "rien" sur le sujet, promettant de "réformer l'école avec les enseignants".
Lire la suite de l’article


Inscriptions à Paris IX-Dauphine: Pécresse veillera "à ce que la loi soit appliquée"
La ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, a affirmé vendredi dans un communiqué qu'elle veillerait "à ce que la loi soit appliquée" à Paris IX-Dauphine, où une "contribution complémentaire" de 800 euros en moyenne pourrait être demandée pour l'inscription des étudiants.
Lire la suite de l’article


Education: six fédérations appellent à la poursuite de la mobilisation
Six fédérations de l'Education (FSU, Unsa-Education, Sgen-CFDT, Ferc-CGT, FAEN, FNEC-FP-FO) ont appelé leurs troupes à "maintenir la mobilisation" contre les choix budgétaires du gouvernement et le service minimum d'accueil dans les écoles.
Lire la suite de l’article


Le syndicat lycéen Fidl élit sa nouvelle présidente
La Fédération indépendante et démocratique lycéenne (Fidl) a élu dimanche comme présidente Alix Nicolet, lycéenne du Rhône de 16 ans, à l'issue d'un congrès marquant les 20 ans du deuxième syndicat lycéen.
Lire la suite de l’article


Métier enseignant: pas besoin de "carotte" et de "concurrence"
Le secrétaire général de la FSU, majoritaire, Gérard Aschieri, a estimé samedi que la prise en compte de la "performance" des enseignants, évoquée par la commission Pochard, "n'a pas grand sens" car l'Education n'a "pas besoin" de "carottes" et de "concurrence".
Lire la suite de l’article


Les professeurs des écoles du SNUipp-FSU inquiets de la politique de Darcos
Le SNUipp-FSU, principal syndicat du primaire, a exprimé vendredi, dans une lettre ouverte au ministre de l'Education Xavier Darcos, son "sentiment d'inquiétude" sur la méthode mais aussi sur le contenu de sa politique.
Lire la suite de l’article


Nomination d'un nouveau délégué national à la vie lycéenne
Le ministre de l'Education nationale Xavier Darcos a nommé Alexandre Trocmez, 24 ans, nouveau délégué national à la vie lycéenne, a annoncé vendredi le ministère dans un communiqué.
Lire la suite de l’article



-----------------------------------------------------------------------

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.