mardi, janvier 31, 2006

Revue de presse du mardi 31 janvier 2006

Le Parisien s’intéresse aujourd’hui à l’évaluation. Gilles de Robien a annoncé que ses services travaillaient à un projet de circulaire qui, s’inspirant des travaux d’André Antibi, proposerait de tester une nouvelle procédure de notation. Baptisé EPCC (évaluation par contrat de confiance) le système est en fait très simple et fera dire à beaucoup de mes lecteurs « mais, je le fais déjà ! ». Il s’agit de donner à l’avance aux élèves la quasi-totalité du contenu du contrôle auquel ils seront soumis plus tard . Bref, de rendre explicite et clair, ce qui est trop souvent implicite.
On peut d’ailleurs s’interroger sur la très grande modestie de ce qui est présenté comme une innovation. Mais on sait aussi que la question des pratiques d’évaluation est au cœur du système et souvent un verrou qui empêche son évolution. « Changez l’évaluation, vous changez l’école» a dit un jour Philippe Meirieu.
Les enseignants ont d’ailleurs déjà pas mal évolué sur cette question, notamment au primaire et au collège. Mais il reste beaucoup à faire. Si, déjà, on parvenait à faire comprendre que l’école n’est pas faite pour « classer » mais pour faire réussir tous les élèves, et que l’évaluation doit être au service des apprentissages on aurait au moins fait un peu bouger les lignes…. Si en plus on arrivait à comprendre qu’évaluation et notation ne sont pas forcément synonymes. Si, enfin, on cessait de considérer qu’un prof exigeant c’est celui qui met des « sales notes » aux élèves mais que la véritable exigence c’est de les faire réussir tous, alors l’évaluation deviendrait un levier de la transformation de l’école.

Sur ce sujet de l’évaluation, j’ai été interviewé sur la radio Europe 1 dans une émission où intervenaient aussi des questions d’auditeurs. Vous pouvez écouter cette interview sur le site d’Europe 1. Attention : il faut aller à plus de la moitié du flux car il y avait deux sujets avant un sur l'ADN et un autre sur la Pologne.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 31/01/06


Débat sur l'école ce soir à Pantin
L'Appel des 93 organise une série de débats publics intitulés «les Mardis du 93» sur des thèmes comme la formation, l'accès au travail, les jeunes, la police et la justice. Le prochain débat, intitulé «On n'est pas des cancres !», sur l'école et l'insertion professionnelle, se déroule aujourd'hui à partir de 18 heures au restaurant associatif Le Relais, 61, rue Victor-Hugo, à Pantin (métro Eglise-de-Pantin).
Lire la suite de l’article


Le suicide des jeunes en recul de 40%
Françoise Facy, épidémiologiste à l'Inserm, analyse les tendances de ces dernières années
Lire la suite de l’article


Le 10 mai, Nouveau devoir de mémoire
Chirac a choisi ce jour pour commémorer, dès cette année, l'abolition de l'esclavage, contre l'avis d'associations qui préféraient le 23 mai.
Lire la suite de l’article


Les historiens restent sur leur faim
Ils saluent le choix d'une date mais certains d'entre eux exigent toujours l'abrogation des lois mémorielles.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 31/01/06


Mémoire : les historiens demandent à toiletter d'autres lois
Après l’article 4 de la loi du 23 février 2005, les historiens signataires de la pétition ayant déclenché les débats qui ont amené au retrait de l’alinéa reconnaissant « le rôle positif » de la colonisation, repartent en campagne.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------
L'Humanité du 30/01/06 (un jour de retard)



Les lycéens partent en croisade contre le CPE
En congrès ce week-end, la FIDL et l’UNL appellent à des assemblées générales dès cette semaine afin de préparer la journée nationale d’action du 7 février.
Lire la suite de l’article


« On apprend à banaliser les tensions quotidiennes »
Après l’agression, mardi, d’une enseignante par un élève de sixième, retour au collège Lenain-de-Tillemont, à Montreuil (Seine-Saint-Denis).
Lire la suite de l’article


Paroles d’élèves
Loïse (élève de quatrième). « Je n’insulte les profs que s’ils m’insultent. Il y en a qui nous traitent d’andouille ou d’imbécile quand on donne une mauvaise réponse... »
Sandra (élève de cinquième). «Une prof m’a dit "T’es mal éduquée". Comment peut-elle juger mes parents ? Elle ne les connaît pas... »
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 31/01/06 ( payant)



La fin des notes injustes
Fini les notes sanctions, considérées comme injustes et démotivantes. Une nouvelle procédure de notation va être testée à la rentrée prochaine. Une circulaire du ministère de l'Education est sur le point de sortir pour encourager...

Lire la suite de l’article


A Sartrouville, trois évaluations au lieu d'une
AU COLLÈGE Romain-Rolland à Sartrouville (Yvelines), les enseignants mènent depuis cinq ans l'une des expériences de notation les plus audacieuses de France. Dans cet établissement ZEP de 620 élèves niché sous les barres de la cité des Indes, la note...
Lire la suite de l’article



Pensez-vous que vos enfants sont bien notés ?
Voix express (témoignages de parents)
Lire la suite de l’article




Parents, prenez vos précautions
DANS DEUX JOURS, jeudi, les enseignants, comme l'ensemble des personnels de la fonction publique, seront en grève. Et elle promet d'être bien suivie de la maternelle au lycée d'autant que l'ensemble des principaux syndicats appellent à la mobilisation....
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 31/01/06



Les historiens craignent pour leur liberté
L'action politique et la pression de réseaux communautaires tentent de pousser à une certaine écriture de l'histoire
Lire la suite de l’article



------------------------------------------------
20 minutes du 31/01/06



L’égalité des chances en débat
Le projet de loi pour l’égalité des chances, qui est une réponse du gouvernement aux émeutes de l’automne, arrive à l’Assemblée aujourd’hui. Il comprend notamment la création du contrat première embauche pour les moins de 26 ans avec une période de consolidation de deux ans. Une idée combattue par lycéens et syndicats qui se mobilisent dès aujourd’hui avec des actions un peu partout en France. Le texte de loi prévoit aussi la mise en place de l’apprentissage junior, la création de quinze nouvelles zones franches ou d’un service civil volontaire. Il permettra aussi de recourir au testing.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Ouest-France du 31/01/06



Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 01/02/06



Des étrangers parents d'élèves continuent d'être expulsés
Huit cas de reconduite à la frontière d'étrangers parents d'enfants scolarisés ont été relevés depuis l'engagement de Nicolas Sarkozy d'attendre la fin de l'année scolaire avant de procéder à de nouvelles reconduites, selon la Cimade (serviceœ cuménique d'entraide). Le Réseau éducation sans frontières (RESF) appelle à des rassemblements devant les préfectures, mercredi 1er février, pour protester contre le sort réservé aux élèves étrangers sans papiers et à leurs familles, et demander leur régularisation.
Lire la suite de l’article


Le Conseil constitutionnel a déclassé l'alinéa litigieux sur la colonisation
Le Conseil constitutionnel a déclassé, mardi 31 janvier, l'alinéa litigieux sur la colonisation française inclus dans la loi sur les rapatriés de février 2005, en déclarant qu'il avait un caractère "réglementaire" et non législatif, a-t-on appris auprès du Conseil. Cette décision ouvre la voie à la suppression, par décret et sans retour au Parlement, de l'alinéa 2 de l'article 4 de la loi du 23 février 2005 sur les rapatriés. Elle devrait mettre fin à la polémique autour de cette disposition.
Lire la suite de l’article


Le tabou de la sélection à l'entrée en première année de médecine pourrait être levé
L'académie nationale de médecine préconise une réforme des études de médecine qui imposerait une sélection des étudiants à l'entrée en première année. Réfléchissant à l'inscription future des études de médecine dans le système européen licence-master-doctorat (LMD), l'Académie propose, dans une recommandation rendue publique mardi 31 janvier, de remettre en cause l'inscription libre des étudiants en instaurant un système "dérogatoire" de concours d'entrée à la première année.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 31/01/06


Etudiants et syndicats
mobilisent contre le CPE
Tandis que les députés étudient le contrat première embauche, des assemblées sont attendues dans les universités et lycées. La CGT appelle à manifester.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
L’Express quotidien du 31/01/06


Les profs ne veulent pas être "ghettoïsés"
Les enseignants étaient nombreux à faire grève jeudi en Seine-Saint-Denis pour dénoncer le climat d'insécurité dans lequel ils exercent et les réponses inadaptées du gouvernement
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 31/01/06



Prix "main à la pâte" récompensant l'expérimentation scientifique à l'école
Les prix "main à la pâte" 2006 récompensant les meilleures expérimentations scientifiques dans les écoles ont été décernés mardi et huit lauréats ex-aequo ont été choisis, représentant 206 élèves d'écoles élémentaires et 94 enfants de maternelle.
Lire la suite de l’article


Villepin: esclavage trouvera sa juste place dans manuels scolaires dès 2006
Dominique de Villepin a annoncé lundi que les directives de Jacques Chirac visant à donner à l'esclavage sa "juste place" dans les manuels scolaires "seront mises en oeuvre dès cette année".
Lire la suite de l’article


Droit de retrait dans un lycée après des coups contre un enseignant
Les professeurs du collège Gibraltar de Marseille ont cessé les cours mardi matin et invoqué leur droit de retrait, après un incident survenu la veille au cours duquel un élève a frappé un enseignant, a-t-on appris auprès d'un professeur.
Lire la suite de l’article


Aucun collège ne sortira du dispositif ZEP avant la rentrée 2006 (ministère)
Le ministère de l'Education nationale a précisé mardi à l'AFP que Gilles de Robien renonçait à faire sortir des établissements scolaires du dispositif d'éducation prioritaire "avant la rentrée 2006". Dans un communiqué, le ministère avait assuré auparavant qu'"aucun établissement ne sortirait du dispositif d'éducation prioritaire", mais sans préciser d'échéance.
Lire la suite de l’article


Robien et les ZEP: une "manoeuvre en recul", selon Aschieri
Le secrétaire général de la FSU, Gérard Aschieri, a déclaré mardi que la décision du ministre de l'Education nationale, Gilles de Robien, de renonçer à faire sortir des établissements scolaires du dispositif ZEP "avant la rentrée 2006" signifiait une "manoeuvre en recul".
Lire la suite de l’article


Apprentissage: les jeunes issus de l'immigration victimes de discrimination (rapport)
Les jeunes issus de l'immigration formés en apprentissage subissent toujours des discriminations dans leur insertion professionnelle, selon un rapport que son auteure, une consultante et membre du cabinet du ministre délégué à l'Egalité des chances, a rendu public mardi. L'auteure, Nora Barsali, a réalisé cette étude de janvier à juin 2005 notamment avec un chercheur de l'Iscra (Institut social et coopératif de recherche appliquée). Ils ont mené 70 entretiens et travaillé auprès de sept CFA (Centre de formation des apprentis) représentatifs de la diversité de l'apprentissage par niveau et par filière de métiers.
"Les jeunes issus de l'immigration se heurtent à des obstacles importants pour s'insérer dans le monde de l'entreprise, que ce soit par l'emploi direct, par l'intermédiaire d'une formation en alternance ou par simple recherche de stage", constate l'étude.
Lire la suite de l’article


Robien vient rassurer la Seine-Saint-Denis sur ses mesures pour les ZEP
Le ministre de l'Education nationale, Gilles de Robien, a annoncé mardi qu'"aucun collège ne sortira de l'éducation prioritaire en Seine-Saint-Denis", à l'occasion d'une visite surprise à Bobigny destinée à mettre fin à la "désinformation" qu'il dit observer sur son plan ZEP.
"En Seine-Saint-Denis, aucun collège ne sortira de l'éducation prioritaire" et "en France, il y aura plus d'établissements en éducation prioritaire à la rentrée 2006 qu'à la rentrée 2005", a déclaré le ministre devant environ 25 chefs d'établissements invités à le rencontrer à l'Inspection d'académie.
"C'est pas la mort des Zones d'éducation prioritaire (ZEP) ou le cercueil, comme on peut le lire sur des écrits qui se baladent d'établissements en établissements", a insisté le ministre, très remonté contre des tracts récents diffusés par le Snes-FSU, le principal syndicat des collèges et lycées.
Lire la suite de l’article



-----------------------------------------------------------------------

Pour en savoir plus




Le site de VousNousIls (Rubrique dépêches de l’éducation AFP)


Les dépêches AFP sur lesite Voila.fr



Le site Yahoo Actualités, rubrique éducation



La maison des enseignants



L’indispensable café pédagogique

lundi, janvier 30, 2006

Revue de presse du lundi 30 janvier 2006

Notre ministre est allé à Londres ce week-end. Il est allé y faire ses courses… Il est allé, en fait, chercher des idées en matière de présence policière dans les établissements et de prévention de la violence. Il a amené avec lui des chefs d’établissements et, bien sûr, des journalistes. Ceux-ci se font donc l’écho de cette viiste mais montrent aussi clairement (voir Libération et le Monde) les limites de ce genre d’initiative.

Le Parisien revient, trois mois après, sur les émeutes en banlieue. Il tente de faire le bilan des mesures qui ont été prises. Sont-elles suffisantes ? La réponse des français interrogés dans le sondage est nette. 82% des sondés n'ont pas "le sentiment que des solutions ont été apportées aux problèmes des banlieues". En outre, 86% des Français jugent "certain" (33%) ou "probable" (55%) que des événements semblables se reproduiront dans les mois à venir. Le « tout répressif » et la démagogie qui sont à l’œuvre ne semblent donc pas considérées comme des solutions suffisantes. Voilà une information utile et qui pourrait faire réfléchir nos politiques. On peut rêver…

Ouest France nous donne aujourd’hui envie de lire. Le quotidien de l’Ouest interviewe un jeune professeur de français, François Bégaudeau. Il vient de publier « Entre les murs » qui relate son vécu en collège ZEP. Voilà un discours lucide mais bien loin de la déploration que l’on trouve malheureusement trop souvent. On appréciera particulièrement sa prise de position très nette contre le discours passéiste et corporatiste : « Et pourtant, je suis un pur produit de cet élitisme républicain : fils de professeur, khâgne, agrégation. Mais je trouve obscène d'entendre qu'on est en train de tuer les lettres, alors qu'on a des élèves dont les parents ne parlent pas le français ! […] Arrêtons de prendre de haut la langue de banlieue. Elle est imaginative, en perpétuel renouvellement, souvent drôle. Je dis à mes élèves : votre langue est très bien, mais apprenez aussi à parler celle des intellectuels comme moi. »


Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 30/01/06


Cours de discipline dans une école anglaise pour Robien
Le ministre a observé l'action d'un policier dans un collège de Londres.
Lire la suite de l’article


En France, une idée toujours écartée
En appelant à la rescousse le modèle britannique, Gilles de Robien tente de conjurer quinze années de tentatives avortées de rapprocher police, justice et école. Tous ses prédécesseurs se sont heurtés à l'opposition du monde éducatif qui, dans sa globalité, estime que l'école a davantage besoin de moyens que d'un cordon sécuritaire. [... ]
Lire la suite de l’article


Des tout-petits et des hommes
Milieu féminin, les crèches jouent peu la carte de la parité. Contre-exemple.
Lire la suite de l’article


---------------------------------------------
Le Figaro du 30/01/06


Une vidéo érotique dans un lycée bordelais
Une bien embarrassante affaire de mœurs éclabousse un lycée professionnel du centre de Bordeaux, où des images vidéo à caractère pornographique circulent depuis quelques jours parmi les élèves. La séquence, manifestement réalisée avec un téléphone portable et largement diffusée dans l'établissement, mettrait en scène les ébats d'une enseignante de 23 ans avec l'un de ses élèves, tout juste majeur.
Lire la suite de l’article


L'avenir incertain des élèves surdoués
Les jeunes au QI supérieur à 130 ne connaissent pas forcément des vies d'adultes couronnées de succès.
Lire la suite de l’article


Colonisation : pour Arno Klarsfeld, la loi peut dire l'histoire
L'avocat mandaté par l'UMP aurait préféré la réécriture de l'article de loi contesté plutôt que sa suppression.
Lire la suite de l’article



-------------------------------------------
L'Humanité du 28/01/06 (un jour de retard)



« Que nos atouts et nos talents soient reconnus »
Hervé Bramy, président (PCF) du conseil général, revient sur l’Appel des 93, qu’il a lancé en avril 2005.
Lire la suite de l’article


« Donner à tous les enfants le même rapport au savoir »
« Je demeure à Montreuil, je ne pouvais donc que signer l’appel. D’autant que stigmatiser comme " violent(e) " ou " pauvre " une ville ou un département, leur donner le même éclairage m’insupporte, me fatigue. La paupérisation et la violence existent, mais, moi qui suis née dans une ville de métissage, à Marseille, j’estime que le mélange est fondamental. Je n’aurais pas pu habiter ailleurs que dans un endroit de mélange. On me regardait avec de grands yeux, il y a une vingtaine d’années, quand je disais que j’habitais à Montreuil. Aujourd’hui, Montreuil passe pour une commune branchée. Mais pourquoi ne pas dire tout simplement que c’est une ville où il existe un métissage !
Lire la suite de l’article


Contre le CPE le mouvement social s’élargit
Chaque jour, la mobilisation pour exiger le retrait du contrat première embauche grossit. Une semaine après avoir annoncé la création d’un contrat spécifique pour les jeunes de moins de vingt-six ans, le gouvernement a réussi à s’attirer les foudres de toutes les organisations de jeunesse, de sept syndicats de salariés sur huit, de tous les partis politiques de gauche et d’une partie du mouvement associatif.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------------------
Le Parisien du 30/01/06 ( payant)



Sondage explosif
Trois mois après le début des violences urbaines, notre sondage montre l'impatience et l'inquiétude des Français.
Lire la suite de l’article


Les leçons du sondage
1 L'angoisse des jeunes. 86 % des Français interrogés par l'institut CSA - chiffre impressionnant - craignent que des événements semblables à ceux qui, pendant un mois, ont enflammé les banlieues recommencent demain.
Lire la suite de l’article


La force des élus de terrain
GERARD MERMET, sociologue, auteur de « Révolutions, pour en finir avec les illusions françaises », Ed. Audibert. Vous observez les Français depuis vingt ans, estimez-vous possibles de nouvelles explosions sociales ? Gérard Mermet. Oui...
Lire la suite de l’article



Cherche étudiants pour aider leurs « petits frères »
«Pas de quartier pour les inégalités ». C'est le slogan de la nouvelle campagne de l'Afev (Association de la fondation étudiante pour la ville) qui débute avec affichage et distribution de 400 000 cartes postales dans les universités.
Lire la suite de l’article



------------------------------------------------
La Croix du 30/01/06



Le CPE provoque des raidissements
Les députés examinent à partir de mardi 31 janvier le contrat première embauche (CPE), dans le cadre du projet de loi pour l'égalité des chances. Une nouvelle étape vers la réforme du contrat de travail annoncée par le premier ministre
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 30/01/06



Le CPE mobilise les lycéens
L’Union nationale lycéenne (UNL) et la Fédération indépendante et démocratique lycéenne (Fidl), se sont chacune réunies en congrès ce week-end à Paris et ont réaffirmé leur opposition au contrat première embauche. La Fidl a voté une motion condamnant le CPE et appelé à une journée d’action demain ainsi qu’à une manifestation le 7 février.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Ouest-France du 30/01/06



Bataille de mots en classe de troisième
DansEntre les murs, François Bégaudeau, professeur de français, raconte l'usante guerre des mots qu'il livre, chaque jour, avec ses élèves de troisième, dans un quartier populaire de Paris. Interview d'un enseignant de Zep lucide, mais pas désespéré...
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 31/01/06



M. de Robien prend des cours de prévention
ans l'école secondaire de Pimlico, à Londres, le policier David Atherfold anime plusieurs fois par semaine des cours d'éducation à la citoyenneté. Vendredi 27 janvier, il explique au ministre français de l'éducation nationale, Gilles de Robien, tout l'intérêt de sa présence. En poste depuis quatre ans dans cet établissement public où plus d'un tiers des élèves ne parlent pas anglais à la maison, l'agent de police assure qu'il a permis de réduire fortement l'absentéisme. A l'occasion, l'homme de 32 ans n'hésite pas à aller lui-même dans le quartier chercher les adeptes de l'école buissonnière.Lancée à la rentrée 2002 dans une centaine d'établissements scolaires, l'expérience vise à combattre, et surtout prévenir, les comportements délictueux.

Lire la suite de l’article


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 30/01/06


Crise des banlieues : peu de choses faites
Une très large majorité des Français pense que peu de choses ont été faites pour améliorer la situation après la crise des banlieues en octobre et novembre derniers, et moins du tiers font confiance à l'action gouvernementale en la matière, selon une enquête CSA publié lundi par Le Parisien/Aujourd'hui en France. Selon cette enquête, 82% des sondés n'ont pas "le sentiment que des solutions ont été apportées aux problèmes des banlieues". En outre, 86% des Français jugent "certain" (33%) ou "probable" (55%) que des événements semblables se reproduiront dans les mois à venir.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------
L'Express Quotidien du 30/01/06


Une affaire de viols à l'internat .

Un aide-cuisinier d'un lycée agricole d'Evreux a avoué une quarantaine de viols et d'agressions sexuelles sur des élèves
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 30/01/06



Jet d'acide dans lycée de l'Oise: arrêt des cours prolongé jusqu'à mercredi
Les professeurs du lycée professionnel Lavoisier de Méru (Oise), qui avaient décidé vendredi d'exercer leur droit de retrait jusqu'à mardi après le jet de deux bouteilles d'acide dans la cour de leur établissement, ont annoncé lundi qu'ils prolongeaient l'arrêt de leurs cours jusqu'à mercredi, à l'issue d'une assemblée générale. La majorité des enseignants a voté pour prolonger cet arrêt en signe de protestation, a constaté un correspondant de l'AFP.
Lire la suite de l’article


Un instituteur condamné à 18 mois ferme pour attouchements sur 14 élèves
Un instituteur d'école maternelle de 49 ans a été condamné lundi par le tribunal correctionnel de Lille à quatre ans de prison dont 18 mois ferme, pour des attouchements sur quatorze de ses élèves.
Lire la suite de l’article


Dispute autour d'une coiffe musulmane: un enseignant agressé par un étudiant
Un enseignant de l'Institut universitaire de technologie (IUT) de Blois a été insulté et frappé jeudi par un étudiant auquel il avait demandé d'enlever sa coiffe musulmane, a-t-on appris vendredi de source policière.
Lire la suite de l’article


Droits de l'Homme: une lycéenne martiniquaise récompensée pour sa plaidoirie
Une lycéenne martiniquaise a remporté le premier prix du 9e Concours lycéen de plaidoiries sur les droits de l'Homme, dont la finale s'est tenue vendredi au Mémorial de Caen. [...]Aurélie Bayimbi, élève du lycée Pernock du Lorrain, en Martinique, a été récompensée pour sa plaidoirie, consacrée aux conséquences culturelles de l'abolition de l'esclavage aux Antilles et intitulée "Brisons ce silence trop longtemps maintenu!". Elle gagne un séjour de trois jours à New-York incluant une visite du siège de l'Onu.
Lire la suite de l’article


Le CPE attire les syndicats au congrès des lycéens de l'UNL
L'Union nationale lycéenne (UNL), réunie samedi en congrès à Paris, a répété son opposition au contrat première embauche (CPE), sous l'oeil intéressé des responsables syndicaux, conscients de l'importance des jeunes pour réussir à mobiliser dans la rue.
Lire la suite de l’article


Lettre à Robien des enseignants en "droit de retrait" à l'EREA Jean-Jaurès
Les enseignants de l'Etablissement régional d'enseignement adapté (EREA) Jean-Jaurès à Paris, qui exercent leur "droit de retrait" depuis une semaine contre la violence, expriment leur "désarroi" dans une lettre ouverte au ministre de l'Education, Gilles de Robien, rendue publique lundi.
Lire la suite de l’article


Poursuite des occupations nocturnes de collèges en Seine-Saint-Denis
Les professeurs et personnels éducatifs de Seine-Saint-Denis qui ont entamé il y a une semaine le mouvement d'occupations nocturnes des établissements où ils travaillent, afin de dénoncer la politique éducative du gouvernement, ont décidé de poursuivre ces occupations.
Une dizaine de collèges et un lycée devraient se mobiliser mardi soir, selon le Snes-FSU, à l'origine de ce type d'actions destinées à "inscrire dans la durée" la grogne des enseignants du département, après une journée de grève, le 26 janvier, suivie par 50 à 60% des personnels selon les syndicats (33% selon le rectorat).
Lire la suite de l’article



-----------------------------------------------------------------------

Pour en savoir plus




L’indispensable café pédagogique



Le site de VousNousIls (Rubrique dépêches de l’éducation AFP)



La maison des enseignants



Les dépêches AFP-Éducation sur le site Voila.fr



Le site Yahoo Actualités, rubrique éducation

vendredi, janvier 27, 2006

Revue de presse du vendredi 27 janvier 2006

Aurait-on changé de ministre jeudi 26 à Montbéliard ? Le nouveau s’appelle Nicolas Sarkozy.
C’est l’impression qu’on peut avoir en lisant le compte-rendu de cette conférence de presse où il faisait part de ses propositions pour la prévention de la délinquance.Mais il va plus loin et il développe des éléments de ce que l’on peut qualifier de « projet éducatif ».
En premier lieu, il propose que les règlements intérieurs soient adoptés « "de façon solennelle, en y associant les enseignants, les parents et les élèves qui doivent être informés précisément de son contenu". ». Grande découverte ! Ca doit bien faire rire les élèves qui ont déjà un carnet de correspondance avec le règlement intérieur signé dans leur sac… Bon, passons…
Ce qui est plus inquiétant, c’est la suite puisque le ministre a proposé l'institution d'un "carnet de développement de l'enfant" qui le suivra de sa naissance à sa vie adulte. Sentant bien que ça ne va pas passer tout seul, il prend soin de dire quand même que "Il ne s'agit pas de “ficher“ les jeunes", mais de "leur donner plus de chances d'être pris en charge". Mais est-on rassuré pour autant ? les précisions données ne vont pas dans ce sens. L'ensemble de ce suivi devrait être ponctué de "rendez-vous fixes", a-t-il ajouté, citant un "bilan à trois ans (qui) est une étape clé pour dépister précocement les troubles du comportement et des apprentissages", l'étape suivante étant l'âge "de six ans", selon lui. Brrr… d’un seul coup, on a des frissons et c’est pas à cause du froid.
Comme disait un chroniqueur illustre : « nous vivons une époque moderne », on rajoutera qu’elle est inquiétante….


Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 27/01/06


Grève contre «l'école à deux vitesses»
Forte mobilisation en Seine-Saint-Denis contre la réforme. Le gouvernement réplique sur l'insécurité.
[…]A droite, le gouvernement capitalise sur le thème de l'insécurité. Un sondage payé par l'Education nationale et rendu public la semaine passée préparait le terrain : 74 % des parents d'élèves souhaiteraient l'installation de permanences policières dans les établissements. Sitôt sondé, sitôt annoncé : Gilles de Robien a indiqué hier au Sénat que «d'ici à la fin de l'année, chaque établissement devra être muni d'un plan de prévention contre les violences scolaires», incluant un «partenariat plus resserré» avec police et gendarmerie. Le ministre se rend d'ailleurs aujourd'hui à Londres (Angleterre) où il doit notamment aller à l'école Pimlico, que Xavier Darcos, alors ministre, avait visitée voici trois ans (Libération du 27 janvier 2003) ; un succès qui s'explique entre autres par la présence d'un bobby à demeure dans les murs.
Lire la suite de l’article


27 210 000
Français de 11 ans et plus se sont connectés à l'Internet en décembre 2005.
Lire la suite de l’article


Courrier : Auditionnons les enseignants
Quelle force, la télé qui nous jette à la figure ce qu'on a tu pendant soixante ans les faiblesses de notre système judiciaire sans fard, avec des mots de tous les jours, avec une émotion palpable, loin des clivages politiques et des récupérations. On en redemande.
[…]Cela m'amène à une autre réflexion : une autre institution mériterait d'être décortiquée ainsi dans la lucarne : le système éducatif. A quand les témoignages des enseignants, à cru, sans omerta ? Quand verra-t-on s'exprimer ceux que l'on broie tous les jours ? Qui craquent, jetés dans la fosse aux lions, qui ne trouvent aucun appui auprès de l'Etat employeur, qui sont traités de feignants dans certains journaux, à qui l'on reproche de prendre des congés de maladie alors qu'ils n'en peuvent plus. Quand l'Education nationale, tiraillée entre les idées des nouveaux pétainistes pour qui tout est mieux dans les pays plus libéraux et celles des nostalgiques qui n'ont pas accepté de se remettre en question à la chute du Mur dont je parlais au début de mon propos, s'ouvrira-t-elle à la critique citoyenne et aux exigences du XXIe siècle ?
Lire la suite de l’article


«Si les jeunes qui font confiance à l'école ne trouvent pas de travail, c'est désastreux»
Bruno Descroix, professeur de mathématiques

Dans le cadre de la semaine de conférences-débats organisées par l'EHESS, Bruno Descroix, professeur de mathématiques en Seine-Saint-Denis et auteur de «Demain les profs», s'est exprimé jeudi soir sur le thème «rupture du lien social: l'école à l'épreuve». Voici des extraits de son intervention.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 27/01/06



Les professeurs de Seine- Saint-Denis défilent contre la violence
SI CÉCILIA a décidé de manifester hier devant l'inspection de l'académie de Bobigny, accompagnée de la plupart de ses jeunes collègues du collège Joliot-Curie de Stains, c'est en raison d'une «recrudescence de la violence physique et verbale», explique cette enseignante de mathématiques. Les récentes agressions qui ont retenu l'attention des médias ne seraient pas des cas isolés. Depuis les émeutes de novembre dernier, les tensions se seraient accrues, selon plusieurs témoignages.
Lire la suite de l’article


La grève des enseignants du 93 bien suivie selon les syndicats
Les enseignants de Seine-Saint-Denis veulent dénoncer une politique qui «sacrifie l'éducation des jeunes de milieux populaires».
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L'Humanité du 26/01/06 (un jour de retard)



La Seine-Saint-Denis résiste au ministre Robien
Les syndicats appellent à faire grève aujourd’hui dans les établissements du département contre les politiques éducatives facteurs d’exclusion.

Lire la suite de l’article


« Le CPE va à l’encontre des batailles de l’école »
Gérard Aschièri, secrétaire général de la FSU.

Faire savoir que, quels que soient leurs efforts, tous en passeront par la précarité altère forcément leur appétit à être formés. Donc notre capacité à y travailler. La désillusion à l’égard de l’école est déjà présente dans les zones "sensibles". Les discriminations à l’embauche, entre autres, agissent immédiatement sur la vision qu’ont les élèves de l’école.
Lire la suite de l’article


« On n’est pas délinquant à vie quand on a seize ans »
Lieu d’accueil d’adolescentes présentant des troubles du comportement, le foyer de la Villa Préaut, dans le Val-de-Marne, leur permet de stabiliser un parcours chaotique.
Lire la suite de l’article


les STAPS maintiennent la pression
Plus de 500 manifestants à Dijon, plus de 200 à Marseille : les étudiants en STAPS, filière universitaire de formation sportive, continuent de lutter contre la suppression de postes au CAPEPS
Lire la suite de l’article


CPE : 70 % des jeunes inquiets
Une majorité estime que ce contrat va accroître la précarité et raréfier les CDI, révèle notre sondage CSA.
Lire la suite de l’article


La littérature vivante chassée de l’école ?
PÉTITION . Auteurs, illustrateurs et médiateurs culturels se mobilisent contre l’exclusion de la littérature de l’éducation artistique.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------------------
Le Parisien du 27/01/06 ( payant)



Comment calmer les profs ?
Les professeurs de Seine-Saint-Denis, victimes ces derniers jours de plusieurs actes de violence, ont bien suivi, hier, l'appel à la grève des syndicats. Face à cette grogne qui risque de s'amplifier, le gouvernement tente de...
Lire la suite de l’article



« Du personnel éducatif en plus, pas des policiers »
NOIR DE MONDE. Le parvis de l'inspection académique de Bobigny (Seine-Saint-Denis), décoré hier d'autant de fanions multicolores que de revendications, n'avait pas connu telle affluence depuis les dernières manifestations de lycéens du printemps dernier....
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 27/01/06



Rien vu...


------------------------------------------------
20 minutes du 27/01/06



Colonisation : vers l’apaisement
Chirac a tranché. En demandant mercredi la « suppression » de l’article controversé sur le « rôle positif » de la colonisation, Jacques Chirac a tenté de mettre fin à près de deux mois de polémique dans le pays. L’article 4 de la loi du 23 février 2005 stipulait que « les programmes scolaires reconnaissent le rôle positif de la présence française outre-mer, notamment en Afrique du Nord ». Une phrase qui avait suscité l’indignation, notamment en Martinique où un millier d’habitants avaient manifesté le 8 décembre, empêchant le voyage sur place de Nicolas Sarkozy.
Lire la suite de l’article


Violences et ZEP au programme des profs grévistes
Journée « école déserte » en Seine-Saint-Denis. La grève des enseignants contre les récentes violences et les mesures gouvernementales a été assez suivie dans le département. Les écoles, collèges et lycées affichaient, hier, 50 à 60 % de grévistes, d’après les syndicats Snes et FSU, 33,9 %, selon le rectorat. Rejoints par des parents d’élèves de la FCPE, des enseignants occupent depuis le début de la semaine des collèges
Lire la suite de l’article


«Le corps enseignant vulnérable»
Maryse Hedibel, de conférences en sciences de l’éducation à l’IUFM du Nord-Pas-de-Calais.

Objectivement, il n’y a pas de recrudescence des violences à l’école. Mais depuis le drame d’Etampes (Essonne), j’observe une construction politique et médiatique autour d’un fait divers absolument exceptionnel, qui n’est pas représentatif du tout. Et cet incident a entraîné le recueil d’un certain nombre d’autres faits divers moins graves.
Trop de crédit serait donc accordé à des gestes mineurs depuis cette agression ?
Oui, et c’est inquiétant. Les appels au secours des enseignants ne sont pas entendus par la hiérarchie, alors qu’il suffit d’un simple coup de pied d’un élève pour que tout s’arrête et que les profs exercent leur droit de retrait. Je ne les critique pas, car le ministre de l’Education lui-même les incite à porter plainte. Ce qui revient à déléguer à l’extérieur la gestion disciplinaire des élèves.
Lire la suite de l’article


Grève ou droit de retrait, une question d’image et d’argent
Faire grève ou invoquer le droit de retrait, les enseignants hésitent souvent entre les deux options. Question d’efficacité, de porte-monnaie et de légitimité.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Ouest-France du 27/01/06



Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 27/01/06



Enfants, mariages, divorces : la révolution familiale
En un demi-siècle à peine, la famille a accompli sans tapage une véritable révolution. Déclin du mariage, croissance de l'union libre, fragilisation des couples, développement des familles recomposées : la famille des années 2005 est loin de ressembler à celle des lendemains de la seconde guerre mondiale. Pour analyser les mutations qui se sont produites en moins de deux générations, le président de l'Assemblée nationale, Jean-Louis Debré, a créé, il y a un peu plus d'un an, une mission d'information présidée par l'un des artisans du pacs, le député (PS) de Paris Patrick Bloche. Dans le document final, qui comporte plus de 400 pages, Valérie Pecresse, rapporteure de la mission et porte-parole de l'UMP, dresse le portrait des familles d'aujourd'hui.
Lire la suite de l’article


Colonisation : Chirac évite un débat au Parlement
Il aura fallu onze mois à Jacques Chirac pour corriger le tir. Onze mois de polémiques, manifestations — notamment outre-mer — et pétitions en tout genre contre la loi du 23 février 2005 sur les rapatriés, et son désormais fameux article 4, qui entend consacrer le "rôle positif" de la colonisation.
Lire la suite de l’article


Avec Jean-Louis Debré, président de l'Assemblée nationale
"J'assume, et j'assume seul, la responsabilité de cette suppression"

J'ai souhaité que le message politique soit clair, précis et sans ambiguïté. Ce n'est pas à la loi de porter un jugement sur des faits historiques. Ce n'est pas au législateur de fixer le contenu des programmes scolaires. Je n'ai cessé, depuis un certain temps, de demander le respect de la Constitution et de ce qui sépare le domaine de la loi du domaine du règlement. L'alinéa 2 de l'article 4 de la loi du 23 février 2005 n'est pas du ressort de la loi. Aussi, j'ai proposé au président de la République de supprimer cet alinéa. Pour aller vite, pour éviter les divisions, ne pas ressusciter les polémiques, la meilleure voie était d'avoir recours à la Constitution, à la faculté donnée au premier ministre de saisir le Conseil constitutionnel pour qu'il constate que cette disposition législative est du domaine réglementaire. Et j'ai souhaité qu'alors le gouvernement, dans un souci d'apaisement, supprime cette disposition.
Lire la suite de l’article


Les étudiants en sports réclament plus de postes
Depuis début janvier, pour protester contre le peu de postes de professeurs en éducation physique et sportive (EPS) proposés au concours 2006, les étudiants se mobilisent. Manifestation devant le rectorat à Paris, barrages filtrants à Poitiers, chahut lors des épreuves du Capeps interne à Aix-en-Provence, où l'examen a finalement été annulé mardi 24 janvier... tous les moyens sont bons pour dénoncer la baisse de 50 % des postes au concours externe et de 57 % à l'agrégation.
Lire la suite de l’article


L'histoire n'appartient pas aux historiens, par Arno Klarsfeld
a confrontation de la France avec son passé s'exprime avec d'autant plus de complexité que la France n'a compté longtemps que des Français de souche ou des immigrants chrétiens qui se sont rapidement intégrés. Pendant des siècles les seuls éléments extérieurs à la chrétienté ont été les juifs. On enseignait alors légitimement à chaque jeune français : "Nos ancêtres les Gaulois..." Aujourd'hui la France compte aussi en son sein de nombreux descendants des anciens colonisés et d'anciens esclaves ainsi que des rapatriés des colonies et une importante communauté d'origine arménienne. Toutes ces mémoires sont différentes, parfois antagonistes, mais toutes ont été meurtries et font partie de la mémoire collective française.
Les historiens signataires de la pétition du 13 décembre se disent "émus par les interventions politiques de plus en plus fréquentes dans l'appréciation des événements du passé...". Ils estiment qu'il appartient aux seuls historiens "d'écrire l'histoire". Les historiens n'écrivent pas l'histoire. Les hommes, les peuples font l'histoire ; les historiens se contentent d'écrire sur l'histoire.[…]
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 27/01/06


Un employé de lycée
 soupçonné de viols
L'ancien aide-cuisinier d'un lycée d'Evreux, déjà écroué depuis 2004, est soupçonné de viols et d'agressions sexuelles sur plus de quarante mineurs.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
L’Express quotidien du 27/01/06


Nouvelles agressions dans le 93
Moins d'une semaine après celle d'une professeure d'anglais par un collégien de Bagnolet, deux nouvelles agressions ont eu lieu mardi dans des établissements de Seine-Saint-Denis. De nombreux enseignants du département devraient faire grève aujourd'hui contre la "politique de renoncement au service public d'éducation" du gouvernement
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 27/01/06



Education prioritaire: Gilles de Robien recueille les réactions syndicales
Le ministre de l'Education nationale Gilles de Robien a reçu mercredi et jeudi des représentants syndicaux dont il a recueilli les "réactions" et "propositions" au sujet de son "plan de relance pour l'Education prioritaire" présenté le 13 décembre, selon un communiqué du ministère publié jeudi soir.
Lire la suite de l’article


Collège de Montreuil: les parents solidaires après l'agression du professeur
Au collège Lenain de Tillemont de Montreuil (Seine-Saint-Denis), les parents d'élèves réclamaient jeudi "davantage de moyens" et soutenaient majoritairement les professeurs, après l'agression mardi d'une enseignante enceinte par un élève de 6e.
Lire la suite de l’article


Première Université de tous les savoirs des lycéens le 22 février
L'Université de tous les savoirs (UTLS), qui suscite un grand engouement en organisant des conférences scientifiques gratuites et ouvertes à tous à Paris depuis l'an 2000, inaugurera le 22 février son premier cycle dédié aux lycéens. Cette première "UTLS des lycéens" s'adressera au public des 14-19 ans, avec pour enjeux de renforcer leur culture scientifique, de leur présenter les métiers de la science très souvent méconnus et de susciter des vocations, expliquent ses organisateurs.
Lire la suite de l’article


La réforme des Zep vilipendée par les enseignants du 93 en grève
La disparition programmée des Zones d'éducation prioritaire (Zep) au profit d'un nombre restreint de collèges "Ambition réussite" révolte les professeurs de Seine-Saint-Denis, en grève jeudi, qui redoutent un contre-effet de ghettoïsation.
Lire la suite de l’article


Collège de Montreuil: les parents solidaires après l'agression du professeur
Au collège Lenain de Tillemont de Montreuil (Seine-Saint-Denis), les parents d'élèves réclamaient jeudi "davantage de moyens" et soutenaient majoritairement les professeurs, après l'agression mardi d'une enseignante enceinte par un élève de 6e.
Lire la suite de l’article


Prévention délinquance: Sarkozy décline ses propositions
D'un "carnet de l'enfant" à la "comparution immédiate" pour les mineurs, en passant par un classement sans suite "sous conditions" de certaines infractions, Nicolas Sarkozy a exposé jeudi à Montbéliard ses propositions pour la prévention de la délinquance.[…]
Dans les établissements scolaires, il a proposé que les règlements intérieurs soient adoptés "de façon solennelle, en y associant les enseignants, les parents et les élèves qui doivent être informés précisément de son contenu".
Le ministre, qui a reçu mercredi Karen Montet-Toutain, le professeur poignardé par un élève le 16 décembre dans un lycée professionnel d'Etampes (Essonne), entend ne "pas laisser les enseignants seuls" dans les établissements les plus difficiles
"Je propose qu'un policier ou un gendarme, sur la base du volontariat de la communauté éducative, puisse être à temps partiel dans ces établissements pour aider les enseignants, les parents".
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------

Pour en savoir plus




Le site de VousNousIls (Rubrique dépêches de l’éducation AFP)


Les dépêches AFP sur lesite Voila.fr



Le site Yahoo Actualités, rubrique éducation



La maison des enseignants



L’indispensable café pédagogique

jeudi, janvier 26, 2006

Revue de presse du jeudi 26 janvier 2006

« L'escalade » , « Le cocktail est explosif ! », ce sont deux titres qu’on trouve dans Le Parisien à propos de la violence. J’ai déjà dit ici la prudence qu’il fallait avoir par rapport à un effet « boule de neige » dû à l’écho que les médias ont fait à l’agression d’Étampes. Aujourd’hui le moindre fait de violence fait l’objet d’une dépêche AFP ! Avec même quelquefois des excès et des précipitations. Mais au delà de cet effet d’optique bien connu dans les médias, il y a cependant le signe d’une vraie question. Gisèle Jean, co-secrétaire générale du SNES interviewée dans le Parisien, le dit très bien « Ces élèves difficiles, voire violents, il faut quand même bien que l'école s'en préoccupe, leur donne un vrai avenir. Or, la nouvelle politique d'éducation prioritaire du gouvernement donne le signal inverse : on va retirer des moyens à des établissements qui en ont un besoin urgent. » Tout cela révèle donc aussi un certain désarroi, voire un vrai ras-le-bol, contre la politique éducative du gouvernement. Ce mouvement fera-t-il tache d'huile ? Si toute prévision reste hasardeuse depuis l'échec des grandes grèves enseignantes de 2003, de nombreux analystes et notent un ras-le-bol général.

Pour Emmanuel Davidenkoff dans Libération, le mouvement social peut partir aussi du CPE et de la lutte pour les salaires dans la fonction publique : « Un scénario se dessine donc dans les états-majors syndicaux, celui d'une convergence avec le mouvement de contestation du contrat première embauche et la grève du 2 février dans la fonction publique. Occasion rêvée, espèrent certains syndicalistes, d'oublier l'annus horribilis 2003 où les enseignants s'étaient mobilisés, certains plus de deux mois, sans obtenir la moindre inflexion du gouvernement. ».
Et le journal de poser la question : « La gueule de bois post-mouvement social du printemps 2003 se dissiperait-elle à l'Education nationale ?»



Bonne Lecture... et achetez des journaux !
----------------------------------------------
Libération du 26/01/06


La banlieue bouillonne d'idées contre l'exclusion
Deux mois après les émeutes, le collectif A.C.L.E.F.E.U. cherche des solutions à la crise, avec les habitants. Un cahier de doléances sera remis aux députés.
Lire la suite de l’article


Mobilisations et tensions à l'école
La gueule de bois post-mouvement social du printemps 2003 se dissiperait-elle à l'Education nationale ? Deux mouvements offriront un début de réponse aujourd'hui. [...]

Lire la suite de l’article


Devenir des êtres humains
par Yves SIMON

Quelques jours avant l'agression qu'elle eut à subir de la part d'un de ses élèves, la jeune professeure d'arts plastiques d'Etampes, Karen Montet-Toutain, avait demandé à sa classe du lycée Blériot ce que chacun attendait de ses études. «Je veux devenir tireur d'élite», dit l'un. Ne nous y arrêtons pas. «Je t'aime», dit un autre. Sans gravité. Et puis, il y a celui qui écrit: «Je veux travailler et devenir un être humain.» Je fus bouleversé en lisant cette phrase dans le Libération du 11 janvier.[...]
Le corps social français n'a jamais été aussi hétérogène. Il hurle dans les banlieues où l'assimilation, si chère à la République, vient de prendre un sacré coup de blues. Les jeunes qui disent «les Français» pour nommer «les autres», ceux qui ne sont pas de leur appartenance de quartier, ne se reconnaissent pas dans la France, le territoire où la quasi-majorité est pourtant née. Qui a exclu l'autre ? De quelle histoire indécente naît une telle fracture, quelles habitudes de pensée, quels modes de vie, quelles exclusions liées à l'origine, aux prénoms et aux noms, à la couleur de la peau, au lieu de résidence, ont pu permettre cela ? Deux responsables majeurs, l'éducation, qu'elle soit nationale ou parentale, et le logement. L'école, par manque de moyens, de personnel, de temps, ne peut à elle seule pallier les carences familiales et homogénéiser un corps social rebelle, sans repères ni devenir lisible. Pourtant, c'est sa mission de donner, en amont, un maximum de chances de réussite à tous les enfants vivant sur un même territoire.
Lire la suite de l’article


---------------------------------------------
Le Figaro du 26/01/06


Rien vu...




-------------------------------------------
L'Humanité du 25/01/06 (un jour de retard)



Jeunes et syndicats dans l’action le 7 février contre le CPE
Alors que Dominique de Villepin veut faire passer le contrat première embauche à la hussarde, des convergences se construisent pour son retrait.
Lire la suite de l’article


Editorial par Maurice Ulrich
Le plus bel âge de la vie

En voulant faire adopter à marche forcée par l’Assemblée le contrat de première embauche, le premier ministre Dominique de Villepin voulait éviter ce qu’il vient de récolter. Les confédérations syndicales et les mouvements étudiants viennent d’appeler à une journée d’action dans toute la France le 7 février contre ce nouveau dispositif étendant d’une manière sans précédent la précarité des jeunes.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 26/01/06 ( payant)



L'escalade
Mardi, en Seine-Saint-Denis, deux incidents graves se sont produits à l'école. Au Blanc-Mesnil et surtout à Montreuil où un élève de 6e a tenté d'étrangler une prof enceinte.
Lire la suite de l’article


« Le cocktail est explosif ! »
Une nouvelle agression vient de se produire. Comment réagissent les enseignants à cette série noire ? Gisèle Jean. Nous avons l'impression que les dérapages se multiplient dans les établissements, et notamment dans les salles de classe.
Lire la suite de l’article


Il tente d'étrangler une prof enceinte
VOILA TROIS JOURS que le collège Lenain-de-Tillemont, à Montreuil, est en état de crise. Assemblées générales, discussions avec les élèves, information des parents ont été menées tambour battant par des professeurs sous le choc.
Lire la suite de l’article



« Un élève a tiré dans ma direction avec un pistolet à gaz »
L'INCIDENT de trop. Désabusés, les professeurs du lycée professionnel Jean-Moulin, au Blanc-Mesnil, ont renvoyé leurs élèves chez eux hier matin. La bagarre de mardi soir, après les cours, durant laquelle un élève s'est servi d'un pistolet à gaz devant...
Lire la suite de l’article


LES PRÉCÉDENTS EN ILE-DE-FRANCE
INSULTES, menaces, agressions... Depuis la rentrée, les violences se multiplient dans les établissements scolaires. ESSONNE. Le 16 décembre, Karen Montet-Toutain, professeur au lycée professionnel Louis-Blériot d'Etampes, est poignardée en plein cours...
Lire la suite de l’article


Les syndicats appellent à la grève dans le 93
JOUR J aujourd'hui pour les enseignants des écoles, collèges et lycées de Seine-Saint-Denis (93) appelés à une grève départementale par la FSU, la CGT et SUD-Education. Alors que des établissements sont déjà occupés la nuit depuis lundi,
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 26/01/06



Rien vu...


------------------------------------------------
20 minutes du 26/01/06



Des départements contre la punition des parents
Cinq départements franciliens sont inquiets pour leurs enfants. Aujourd’hui à Créteil (Val-de-Marne), les conseils généraux gouvernés par des majorités de gauche se rencontrent pour dire « non » au « contrat de responsabilité parentale », qui instaurerait la suspension des allocations familiales aux parents de délinquants.
Lire la suite de l’article


En Seine-Saint-Denis, trop de violence, profs en colère
Violence et manque de moyens font grimper la tension dans des établissements de Seine-Saint-Denis. Les enseignants du collège Lenain-de-Tilmont à Montreuil sont en grève aujourd’hui pour dénoncer l’agression d’une enseignante enceinte mardi. Cette dernière s’était interposée dans une bagarre, et un élève de 6e à qui elle réclamait son carnet lui a sauté à la gorge, sous les applaudissements de ses camarades. L’enseignante n’est pas blessée, mais elle a porté plainte.
Lire la suite de l’article



-------------------------------------------------
Ouest-France du 26/01/06



Colonisation : vers la suppression de l'article contesté
Jacques Chirac a saisi le Conseil constitutionnel en vue de la suppression de l'article de loi qui reconnaît le « rôle positif » de la colonisation française dans les programmes scolaires.
Lire la suite de l’article


Plutôt un Contrat première embauche que rien du tout
Le débat sur le Contrat première embauche est lancé. « Chance » pour l'emploi des jeunes ou « précarité organisée » ? Avant la bataille parlementaire, mardi, amorcée, dès hier, et les manifestations syndicales, le 7 février, les réactions désabusées de cinq demandeuses d'emploi, ou franchement hostiles d'étudiants.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 26/01/06



Un élève de 6e a tenté d'étrangler une enseignante à Montreuil
Un élève de 6e a tenté, mardi 24 janvier, d'étrangler une enseignante du collège Lenain-de-Tilmont, à Montreuil (Seine-Saint-Denis), entraînant une grève des enseignants ce jeudi et un possible exercice de leur droit de retrait vendredi.
Mardi matin, une enseignante d'une trentaine d'année, enceinte, s'était interposée dans une bagarre et avait réclamé son carnet à un élève de 6e. Alors qu'elle insistait, l'élève lui a sauté à la gorge, applaudi par ses quelques camarades présents dans le couloir, a raconté Sandra Briffon, professeure d'anglais et déléguée SNES-FSU dans ce collège difficile.
Lire la suite de l’article


Les actes de violence à l'école en 2003-2004
Infographie parue le 13 janvier 2006

Lire la suite de l’article


Partisans et adversaires du contrat première embauche se mobilisent sur le Net
Article interactif et revue des sites
Depuis que les syndicats ont appelé, mardi 24 janvier, à manifester contre le contrat première embauche (CPE) dans toute la France, le 7 février, le nouveau contrat de travail proposé par le premier ministre fait la "une" de la plupart des sites Internet de syndicats étudiants et lycéens
Lire la suite de l’article


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 26/01/06


Enseignants : appel à la grève dans le 93
Le SNUIpp, le SNES, la CGT et SUD appellent à une journée de grève contre le "démantèlement du service public" et "l'aggravation des exclusions".
Lire la suite de l’article


----------------------------------------
L'Express Quotidien du 26/01/06


Chirac veut supprimer l'article 4
Jean-Louis Debré a remis au président de la République ses conclusions concernant le "rôle positif" de la colonisation mentionné dans la loi de février 2005. Le chef de l'Etat souhaite sa suppression afin de "retrouver les voies de la concorde"
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 26/01/06



A Marseille, les enfants mendiants et Roms retrouvent le chemin de l'école
Il y a quelques jours Sylvana, 10 ans, une Tzigane de Bosnie, accompagnait sa mère mendier dans la rue; aujourd'hui, la fillette fréquente la "petite école", une structure unique créée à Marseille pour scolariser les enfants en errance dont de nombreux Roms d'Europe de l'Est. "Avec la petite école, nous combattons le travail des enfants", explique Malik Koudil, éducateur de l'association marseillaise Jeunes Errants qui a créé cette structure.
Lire la suite de l’article


Chikungunya: rentrée des classes reportée à la Réunion à cause de l'épidémie
La rentrée des classes dans l'Ile de la Réunion a été reportée dans les collèges et lycées, en raison de la progression majeure de l'épidémie de chikungunya, a annoncé jeudi le préfet de ce département d'Outre-mer Laurent Cayrel. La rentrée scolaire des grandes vacances de l'été austral a été reportée dans le secondaire pour pouvoir démoustiquer les établissements scolaires, a précisé le préfet.
Lire la suite de l’article


Robien: un plan de prévention des violences dans chaque établissement
Le ministre de l'Education nationale Gilles de Robien a annoncé jeudi au Sénat que "d'ici la fin de l'année, chaque établissement devra être muni d'un plan de prévention contre les violences scolaires", incluant un "partenariat plus resserré" avec police et gendarmerie.
Ce plan de prévention comprendra "des rapprochements et un partenariat plus resserré avec la police ici, la gendarmerie là", a précisé le ministre interrogé par la sénateure Monique Papon (UMP), lors des questions au gouvernement.
Lire la suite de l’article


L'enseignante de Montreuil n'a pas parlé d'"étranglement", selon Robien
Le ministre de l'Education nationale, Gilles de Robien, a affirmé jeudi au Sénat que l'enseignante agressée mardi par un élève de 6e au collège Lenain de Tilmont, à Montreuil (Seine-Saint-Denis), "n'a en aucun cas qualifié l'agression d'étranglement".
Lire la suite de l’article


Violences: une manifestation d'"auto-destruction" des ados (pédopsychiatre)
Les violences scolaires sont une manifestation de "l'auto-destruction" de certains adolescents en souffrance, face à des personnages "importants" dans leur vie, selon le professeur Marie-Rose Moro, chef du service de psychopathologie de l'enfant et de l'adolescent à l'hôpital Avicenne de Bobigny.
Lire la suite de l’article


Ecoles: Sarkozy pour une "adoption solennelle" des règlements intérieurs
Le ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy a proposé jeudi à Montbéliard que les règlements intérieurs des établissements scolaires soient adoptés "de façon solennelle" par tous les intervenants, des élèves à leurs parents.
"Il faut que l'école ait une loi: le règlement intérieur", a relevé le ministre de l'Intérieur dont le déplacement dans le Doubs et à Belfort est fortement marqué par les questions de la violence à l'école et de la délinquance des mineurs.
Lire la suite de l’article


Argenteuil: les profs d'un collège en retrait après une tentative d'incendie
Les enseignants du collège Carnot d'Argenteuil (Val d'Oise) exercent leur droit de retrait depuis lundi pour protester contre des vols d'ordinateurs et une tentative d'incendie commis dans la nuit de dimanche à lundi, a-t-on appris jeudi auprès de leur porte-parole.
Lire la suite de l’article


La grève des établissements scolaires du 93 suivie à 60% (syndicats)
La grève des professeurs des écoles, collèges et lycées de Seine-Saint-Denis était suivie jeudi de 50 à 60% en moyenne, selon les syndicats qui veulent dénoncer une politique du gouvernement qui "sacrifie l'éducation des jeunes de milieux populaires".
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------

Pour en savoir plus




L’indispensable café pédagogique



Le site de VousNousIls (Rubrique dépêches de l’éducation AFP)



La maison des enseignants



Les dépêches AFP-Éducation sur le site Voila.fr



Le site Yahoo Actualités, rubrique éducation

mercredi, janvier 25, 2006

Revue de presse du mercredi 25 janvier 2006

"Stoppez la casse de l'école publique",c’est ce qui est écrit à l’entrée du collège Travail à Bagnolet (Seine-Saint-Denis). Depuis le 23 janvier parents et enseignants occupent jour et nuit leur établissement en réaction à des actes de violences. A lire les dépêches, on a l’impression que ceux ci se multiplient ces derniers jours. Ou n’est-ce qu’un effet d’optique généré par l’attention que porte aujourd’hui les médias à ce phénomène ?
L’autre mobilisation, qui commence à se préciser, c’est celle contre le CPE. C’est la journée du 7 février qui a été choisie comme journée de mobilisation bien qu’elle se situe pendant les vacances scolaires de la zone C. Mais l’UNL, syndicat lycéen, propose aussi que le 31 janvier devienne une « journée banalisée » dans les lycées. La course contre la montre avec le gouvernement continue.
Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 25/01/06


CPE: Villepin accélère et sème la colère
La décision de faire passer en urgence le débat sur le contrat première embauche fait réagir vivement étudiants, syndicats et partis de gauche.
Lire la suite de l’article


Le 7 février, jour de mobilisation
Une semaine d'action et un appel à manifester dans toute la France ont été décidés hier.
Lire la suite de l’article


A ECOUTER • «Il faut pas tout mettre sur le dos des élèves»
Racket, insultes, agressions, bagarres : c'est le lot quotidien de l'EREA Jean-Jaurès, un établissement régional d'enseignement adapté, dans le XIXe arrondissement de Paris.
Lire la suite de l’article


«Parfois, brûler des voitures relève du politique»
Denis Merklen, sociologue et professeur à l'université Paris-VII, s'est exprimé mardi soir lors de la deuxième conférence sur le thème du «quartier populaire, espace de la protestation» • Voici des extraits de son intervention •
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 25/01/06


Les facultés dans l'expectative
Des affiches anti-CPE apparaissent dans les universités parisiennes. Si leurs syndicats s'agitent, les étudiants ne paraissent pas encore mobilisés.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L'Humanité du 25/01/06 (un jour de retard)



Volée de réactions contre la violence à l’école
Mobilisés, plus d’une dizaine d’établissements dénoncent l’absence de mesures efficaces pour faire face au problème.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 25/01/06 ( payant)



Au collège où les mamans apprennent le français
IL EST 14 HEURES au collège Erasme. Depuis quinze bonnes minutes, les élèves ont regagné leur classe. Dans cet établissement ZEP de Hautepierre, un des quartiers chauds de Strasbourg, les couloirs sont enfin calmes. C'est l'heure des mamans
Lire la suite de l’article


L'initiative au crible
Où : au collège Erasme à Strasbourg (Bas-Rhin), classé ZEP et sensible (480 élèves dont 70 % issus de milieux défavorisés, 28 nationalités, 53 % de réussite au brevet). Quand : le collège dispense des cours gratuits d'initiation au français
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 25/01/06



Rien vu...


------------------------------------------------
20 minutes du 25/01/06



Rien vu...


-------------------------------------------------
Ouest-France du 25/01/06



La mobilisation s'organise contre le CPE
Le Contrat première embauche est attaqué de toutes parts. Dominique de Villepin joue la montre pour le faire passer coûte que coûte. Syndicats et étudiants appellent à manifester le 7 février.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 26/01/06



Jacques Chirac ouvre la voie à la suppression de l'article sur le "rôle positif" de la colonisation
Jacques Chirac a demandé, mercredi 25 janvier, la saisine du Conseil constitutionnel pour qu'il se prononce sur le caractère réglementaire de l'article de loi controversé sur le "rôle positif" de la colonisation française, "en vue de sa suppression", a indiqué l'Elysée. Il suit ainsi la proposition que lui a faite aujourd'hui Jean-Louis Debré, qu'il avait missionné le 9 décembre pour trouver une issue mettant fin à la polémique.
Lire la suite de l’article


Au collège Travail, le ras-le-bol des parents et des enseignants
Depuis le 23 janvier, parents et enseignants occupent, jour et nuit, la loge d'entrée du collège Travail à Bagnolet (Seine-Saint-Denis). "Stoppez la casse de l'école publique", lit-on sur une banderole. Cette initiative, rare dans un établissement du second degré, intervient à la suite de l'agression par un élève d'une professeure d'anglais, le 17 janvier. Le même jour, l'équipe enseignante avait exercé son droit de retrait, ne reprenant les cours que le 23 janvier. Inscrit dans le code du travail, ce droit individuel permet à un salarié de cesser son activité en cas de "danger grave et imminent".[…]
Les principaux syndicats d'enseignants du département appellent à la grève, jeudi 26 janvier, pour réclamer des moyens et protester contre la nouvelle politique de zones d'éducation prioritaire prévue pour la rentrée 2006.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Quotidien du 25/01/06


Un élève de 6e
 agresse une prof
Un élève de 6e a tenté mardi d'étrangler une enseignante du collège Lenain de Tilmont, à Montreuil (Seine-Saint-Denis), entraînant une grève des enseignants jeudi et un possible exercice de leur droit de retrait vendredi, a fait savoir une professeure de cet établissement mercredi 25 janvier.
Mardi matin, une enseignante d'une trentaine d'année, enceinte, s'est interposée dans une bagarre et a réclamé le carnet d'un élève de 6e. Alors qu'elle insistait, l'élève lui a sauté à la gorge, applaudi par ses quelques camarades présents dans le couloir, a raconté Sandra Briffon, professeure d'anglais et déléguée Snes-FSU dans ce collège très difficile.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’express.fr Quotidien du 25/01/06



Mobilisation générale le 7 février
Les principaux syndicats et mouvements lycéen et étudiant appellent à manifester partout en France contre le contrat première embauche. La date retenue est le 7 février... en plein milieu des vacances scolaires
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 25/01/06



Un homme fait irruption dans un lycée d'Issy-les-Moulineaux hache à la main
Un homme de 20 ans a été interpellé mardi après avoir fait irruption dans un lycée d'Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) une hache à la main, alors qu'il disait vouloir récupérer le lecteur MP3 de son cousin, dérobé par un élève, a-t-on appris de source judiciaire.
Lire la suite de l’article


Une réforme du système d'évaluation des élèves "encouragée" par le ministère
Le mouvement lancé en février 2005 par syndicats, associations et spécialistes de l'Education pour réformer le système d'évaluation des élèves a annoncé mercredi avoir reçu le "soutien officiel et très encourageant" du ministère de l'Education. A l'origine du mouvement, André Antibi, professeur à l'université Paul Sabatier de Toulouse, figure, a-t-il précisé à l'AFP, une lettre du directeur de cabinet de Gilles de Robien adressée à la sénatrice de la Marne Françoise Ferat dans laquelle il assure porter "une attention particulière" aux propositions de l'enseignant. "On a eu plusieurs rendez-vous avec le cabinet du ministre et la direction de l'Enseignement scolaire, qui s'est engagée à écrire aux rectorats et inspecteurs d'académie pour recommander d'encourager les expérimentations sur le terrain", a expliqué M. Antibi.
Lire la suite de l’article


Professeur agressé à Montpellier: reprise des cours après 3 jours d'arrêt
Les cours ont repris mercredi au collège Las Cazes de Montpellier après une interruption de trois jours dûe à l'agression d'un professeur par un élève de 14 ans, le corps enseignant ayant fait valoir son "droit de retrait", a-t-on appris auprès de la direction de l'établissement.
Lire la suite de l’article


Blanc-Mesnil: droit de retrait dans un lycée après un tir d'arme de défense
Les professeurs du lycée Jean Moulin au Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis) ont cessé les cours mercredi et invoqué leur droit de retrait, après un incident la veille au cours duquel un élève a tiré au pistolet à gaz, à proximité de l'établissement, a-t-on appris de sources concordantes.
Selon le proviseur Danielle Morel, "des élèves qui s'étaient battus précédemment ont continué leur règlement de compte à proximité de l'établissement. L'un d'eux a semble-t-il ensuite sorti une arme de défense du type pistolet à gaz lacrymogène. Il a tiré un jet en direction d'un camarade, qui n'a pas été atteint, un autre a été légèrement incommodé mais il n'y a pas de blessés".
Lire la suite de l’article


L'UNL appelle à "une journée banalisée" le 31 dans les lycées contre le CPE
L'Union nationale lycéenne (UNL) a appelé mercredi à une "journée banalisée" contre le contrat première embauche (CPE) le 31 janvier --jour où la Fidl, l'autre syndicat lycéen, appelle à "des actions"--, afin de de préparer la mobilisation nationale syndicats-étudiants-lycéens du 7 février.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------

Pour en savoir plus




L’indispensable café pédagogique



Le site de VousNousIls (Rubrique dépêches de l’éducation AFP)



La maison des enseignants



Les dépêches AFP-Éducation sur le site Voila.fr



Le site Yahoo Actualités, rubrique éducation

mardi, janvier 24, 2006

Revue de presse du mardi 24 janvier 2006

Va t’on assister à une mobilisation et à la naissance d’un mouvement social ? Les syndicats, lycéens et étudiants appellent à manifester dans toute la France le 7 février pour exiger le retrait du contrat première-embauche (CPE), choisissant ainsi de prendre le temps d'informer les jeunes afin de parvenir à une mobilisation à la hauteur de l'enjeu. D'ici là, ils "mèneront des actions de sensibilisation", notamment le 31 janvier où des assemblées générales seront organisées dans universités et lycée.
Pourtant dans le même temps, le gouvernement choisit d’accélérer le rythme et de faire passer son projet au parlement précisément le 31 janvier sous forme d’amendement. Le chef du gouvernement espère ainsi prendre de vitesse les jeunes qui seront difficilement mobilisables durant les vacances scolaires. Cette manœuvre suffira t-elle ? Plus qu’une question de date, l’enjeu est surtout dans la prise de conscience par les jeunes des conséquences de ce projet.
Dans l’actualité de l’école, on pourra aller voir du côté du Parisien qui s’intéresse toujours aux initiatives contre la violence . La Croix consacre également un reportage inquiétant sur la violence dans un collège du Blanc Mesnil.

Bonne Lecture et n’oubliez pas d’acheter des journaux...
----------------------------------------------
Libération du 24/01/06


Toxicomane, «mon fils est mon agresseur»
Impuissante face à la violence verbale et physique de son enfant de 16 ans, cette mère s'est résolue à lui faire quitter le domicile familial.
Lire la suite de l’article


Un plan Marshall pour l'université
par Sylvain KAHN

Disons le tout net : la récente proposition de la Fondation pour l'innovation politique de créer une université de l'Europe à Strasbourg, par la voix de Bronislaw Geremek, est élitiste, trompeuse et dangereuse. Elitiste, car elle postule résoudre le discrédit de l'Europe par la création d'un établissement d'excellence à Strasbourg. Trompeuse, car elle postule que l'Europe des universités est un espace désertique dont les rares oasis seraient des universités stéréotypées, cloisonnées dans d'étroites bornes nationales, peuplées de chercheurs et d'étudiants sédentaires, immobiles et déconnectés. Dangereuse car cette cathédrale universitaire, tel un revival médiéval des grands ordres monastiques, rayonnerait via un réseau d'universités placé sous son autorité et discipliné.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 24/01/06


Villepin tend la main au monde associatif
Lors de la première conférence nationale de la vie associative, le premier ministre a proposé aux associations «un nouveau contrat».
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------
L'Humanité du 23/01/06 (un jour de retard)



100 000 étudiants sous le seuil de pauvreté
par Bruno Julliard, président de l’UNEF

Aujourd’hui, la situation des jeunes ne correspond plus à l’image d’Épinal d’une jeunesse dorée et insouciante que certains ne cessent de véhiculer. La massification et l’allongement de la durée des études sont des données sociologiques oubliées dans l’élaboration des politiques publiques. La jeunesse constitue désormais une nouvelle période de la vie, entre l’enfance et l’accès au premier emploi stable. Cet âge, qui devrait être celui de tous les choix possibles est aujourd’hui celui de tous les risques : (...)
Lire la suite de l’article


Les mineurs dans le viseur de Nicolas Sarkozy
Le ministre de l’Intérieur veut durcir l’ordonnance de 1945. En fait, la vider de sa volonté éducative, en accumulant des textes à vocation répressive.
Lire la suite de l’article


Les assocs mobilisées
« Solde sur les subventions : - 25 %, - 50 % et bientôt - 100 % », scandaient, samedi, dans les rues de Metz, les 2 000 membres et bénévoles des associations lorraines de jeunesse et d’éducation populaire venus manifester contre « ces décisions gouvernementales, qui étranglent financièrement les associations », comme le précise Salvatore La Rocca, directeur du Carrefour des organisations de jeunesse et d’éducation populaire.

Lire la suite de l’article


Inquiétude de la protection judiciaire de la jeunesse
Le principal syndicat de la protection judiciaire de la jeunesse, le SNPES-PJJ, est inquiet de la volonté de Nicolas Sarkozy de « toiletter » l’ordonnance de 1945
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 24/01/06 ( payant)



Le collège où l'on s'engage à venir chercher ses enfants
LS SONT ARRIVÉS un peu à l'avance, blottis dans leur manteau, dansant d'un pied sur l'autre dans le hall d'entrée du collège Maurice-Utrillo, porte de Clignancourt à Paris. Quatre parents d'élèves venus hier, pour la première fois de l'année...
Lire la suite de l’article



C'est le premier livre pour les dyslexiques
IL COMMENCE par « Il était une fois » et s'achève joyeusement par l'hyper classique « Ils vécurent heureux »... Sauf que « l'Enfant et l'oiseau », livre enchanteur, un brin étrange, présenté aujourd'hui par les éditions Danger Public/La Martinière, est...
Lire la suite de l’article



«Montrer aux jeunes que notre Terre est une oeuvre d'art» YANN ARTHUS-BERTRAND lance dans les écoles l'opération le Développement durable, pourquoi ?
SES CLICHES immortalisant « la Terre vue du ciel » ont fait le tour du monde, exposés en très grand dans près d'une centaine de pays. Désormais, ils vont faire le tour des classes de l'Hexagone. Ce matin, au collège Robert-Doisneau à Montrouge...
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 24/01/06



La violence scolaire au Blanc-Mesnil
Plusieurs établissements scolaires de la région parisienne sont perturbés par des problèmes de violence scolaire alors que le ministère prépare une nouvelle carte des établissements classés ZEP. […]Le 10 janvier, un élève s’est présenté sans motif au domicile parisien d’une jeune enseignante. Six jours plus tard, un mot a été glissé sous la porte de la salle des professeurs avec la menace : «Vous allez tous mourir.» Les jours suivants, une bombe lacrymogène éclatait dans un gymnase, tandis qu’une enseignante se faisait voler sa carte de crédit par deux élèves alors qu’elle faisait cours.
Lire la suite de l’article



------------------------------------------------
20 minutes du 24/01/06



Violence : des profs du 19e cessent le travail
Ils estiment ne plus pouvoir assurer leur propre sécurité, ni celle de leurs élèves. La majorité des enseignants du lycée professionnel et de l’établissement régional d’enseignement adapté (Erea) Jean-Jaurès, rue Clavel (19e), a décidé hier matin d’exercer son droit de retrait pour dénoncer la violence dans l’enceinte scolaire et le manque de moyens. La situation s’est dégradée il y a dix jours. « Une assistante d’éducation et une enseignante ont été agressées physiquement. Un élève a menacé un de ses camarades avec un cutter dans la cour de récréation. Et lors de la pause déjeuner, une cantinière a évité de justesse une pile jetée par l’un des élèves »[…]
Lire la suite de l’article


Bordeaux : Des parents s’élèvent contre la carte scolaire
« Nos enfants sont des “sans collège fixe”, et nous ne pouvons pas l’accepter. » Bertrand Dubois, père de famille de Farges-Saint-Hilaire, a endossé l’habit de porte-parole, hier matin, pour exprimer la colère des parents d’élèves aux représentants du conseil général. Celui-ci étudie en ce moment de possibles modifications de la carte scolaire des collèges pour la rentrée prochaine, afin de désengorger certains établissements saturés.
Lire la suite de l’article


Marseille : Le secondaire se serre la ceinture
Plus d’instits et moins de profs. Le rectorat a présenté vendredi les affectations d’enseignants pour la rentrée de septembre 2006 dans l’académie d’Aix-Marseille. Comme annoncé par les syndicats, c’est le secondaire qui doit se serrer la ceinture : avec 1 900 élèves en moins (sur 243 000 au total), Aix-Marseille perd 37 professeurs.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Ouest-France du 24/01/06



Face à moi, Tom, un « capitaine » de 12 ans
300 000 enfants-soldats ont été recensés dans le monde. Les armées occidentales commencent à s'interroger sur ces combattants qui mettent à mal leur éthique. Le capitaine Éric de La Presle a été confronté à des enfants en armes à l'été 2003, en République démocratique du Congo. Il témoigne.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde daté du 24/01/06



La France accueille mal ses étudiants étrangers
Dans les pays industrialisés qui connaissent un déficit démographique persistant, les étudiants étrangers présentent l'avantage de répondre aux besoins économiques et de maintenir des filières universitaires dont les effectifs sont en baisse. Alors que la plupart des pays concernés l'assument largement, la France marque "une forte prévention quant à ce phénomène", souligne une étude du Conseil économique et social (CES) rendue publique lundi 23 janvier.
Lire la suite de l’article


Ce que nous avons appris sur les nuits de novembre,
de Hugues Lagrange, sociologue

es émeutes de novembre 2005 ont un caractère inédit en France. Les épisodes analogues n'ont jamais eu cette extension ni dans le temps ni dans l'espace. Ceux du début des années 1980 portaient une adresse aux politiques, notamment à travers ce qui se passait dans les quartiers de Lyon. Ceux du début des années 1990 ont marqué une rupture avec la gauche municipale et les institutions. Ensuite, nous avons connu deux phases de violences urbaines diffuses. La première, de 1993 à 1997, voit l'affrontement des jeunes avec la police se durcir. Au cours de la deuxième, de 1998 à 2002, la violence s'enfonce dans la délinquance : c'est le moment des rixes entre bandes, du développement des violences envers les filles.
Les nuits de novembre marquent un retour de l'exigence politique. La plupart des acteurs mineurs de ces émeutes ne sont pas connus des services de police, et les 20 % suivis par l'autorité judiciaire le sont dans la moitié des cas au titre de l'enfance en danger, de problèmes familiaux. S'il y a eu des actes graves comme des tirs au fusil à grenaille, des violences envers des personnes — parfois criminelles —, nous ne sommes pas dans un épisode de délinquance. Les pillages ont été peu nombreux. Les jeunes ont brûlé des gymnases ou des écoles d'abord parce que c'étaient les institutions les plus accessibles à leur colère.
[…]Les émeutiers de novembre ont envoyé un message de désespoir qui est apparu d'une telle légitimité qu'il a amené en moins de dix jours les pouvoirs publics à renverser leur propre politique (financement des associations, internats scolaires, bourses). On ne prend pas la mesure des émeutes de novembre si l'on ne se demande pas comment les jeunes des quartiers peuvent reconquérir l'estime de soi. Le retour de l'ordre est précaire. Si l'on veut renouer les fils, il faut instaurer un autre fonctionnement de la police, reconstruire les médiations associatives, établir une nouvelle solidarité des espaces urbains les mieux dotés.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 24/01/06


Colonisation : Six Français sur dix pour le "rôle positif"
Selon CSA, six personnes sur dix estiment que la mention du rôle positif de la colonisation française doit effectivement figurer dans les programmes scolaires.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
L’Express quotidien du 24/01/06


Cités : le malheur d'être homo
Humiliations, insultes, passages à tabac, viols... Dans certains quartiers, les homosexuels vivent un calvaire. Surtout les jeunes d'origine maghrébine[…]
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 24/01/06



Un collège de Bagnolet occupé 24h/24h en soutien à ses profs mobilisés
Un professeur, une mère et une surveillante occupaient lundi soir la loge d'entrée du collège Travail à Bagnolet (Seine-Saint-Denis), en écho à la mobilisation des professeurs de cet établissement où une enseignante a été agressée le 17 janvier, a constaté une journaliste de l'AFP.Les personnels et les parents ont décidé en assemblée générale de s'organiser "dans la durée" pour occuper "de jour et de nuit" l'entrée du collège, écrivent-ils dans un communiqué transmis à l'AFP où ils demandent la satisfaction des demandes de moyens supplémentaires formulées par les enseignants.
Lire la suite de l’article


Les Français pour une place "importante" des langues étrangères dans les établissements scolaires
Plus d'un Français sur deux estime qu'une place "importante" doit être accordée à l'apprentissage des langues étrangères dans les établissements scolaires, selon un sondage Ifop publié dans "Dimanche Ouest-France".
Au total, 55% des personnes interrogées considèrent que cet apprentissage doit être "important", tandis qu'elles sont 33% à estimer qu'il doit être "prioritaire". Sept pour cent des sondés plaident pour qu'une place "importante mais sans plus" lui soit accordée. Ils sont 5% seulement à demander qu'il soit "secondaire".
Par ailleurs, 48% des Français affirment "comprendre à peu près" l'anglais, mais "ne pas le parler vraiment couramment". Ils sont 34% à avouer ne pas le parler et ne pas le comprendre du tout, tandis que 6% comprennent et parlent couramment la langue de Shakespeare.
Lire la suite de l’article


Olin et Robien lancent une expo sur le développement durable dans les écoles
Les ministres de l'Ecologie et de l'Education, Nelly Olin et Gilles de Robien, ont inauguré mardi matin à Montrouge (Hauts-de-Seine) une exposition consacrée au développement durable, qui sera présentée dans 50.000 écoles primaires, collèges et lycées français.
Lire la suite de l’article


"Manuel scolaire, bouc émissaire?": les éditeurs se rebiffent
Quinze éditeurs scolaires déplorent les attaques contre les manuels scolaires et affirment qu'ils "ne sauraient être considérés comme responsables de tous les problèmes de la société aujourd'hui imputés à l'Ecole", dans une déclaration commune publiée mardi.
"Qu'il s'agisse de l'antisémitisme, de la mémoire de l'esclavage ou de la colonisation, de la place des femmes dans la société ou de l'illettrisme en France, il ne se passe plus un jour sans que les manuels scolaires soient attaqués publiquement. Ils deviennent responsables de tous les maux de la société, boucs émissaires faciles", écrivent-ils.
Lire la suite de l’article


Un mouvement d'occupation nocturne de collèges naît en Seine-Saint-Denis
Des professeurs et personnels éducatifs de Seine-Saint-Denis ont décidé d'occuper leurs collèges la nuit, parfois avec l'aide de parents, pour manifester autrement que par la grève, leur opposition à la politique gouvernementale.
Lire la suite de l’article


Sarkozy : un seul ministre pour la culture et l'éducation
Nicolas Sarkozy s'est prononcé pour le regroupement de la culture, la communication et l'éducation nationale sous l'égide d'"un seul ministère", lors d'une convention de l'UMP sur la culture, mardi à Paris. Regrettant que la France compte "un si grand nombre de ministères", le président de l'UMP a suggéré que "le ministre de la Culture soit également responsable de l'Education nationale". De cette façon, "l'enseignement artistique serait prioritaire".
Lire la suite de l’article


CPE: les lycéens de la FIDL appellent à des actions le 31 janvier
La Fédération indépendante et démocratique lycéenne (FIDL) a appelé mardi, dans un communiqué, à "des actions et rassemblements" le 31 janvier, jour où l'Assemblée nationale commencera l'examen du projet de loi sur le CPE (Contrat première embauche) et l'apprentissage à 14 ans.
Lire la suite de l’article


CPE : étudiants et syndicats appellent à manifester le 7 février
Dans une déclaration commune, l'Unef, l'UNL (principaux syndicats étudiant et lycéen), la CGT, la CFDT, FO, la CFTC, la FSU et l'Unsa, ont appelé mardi leurs "structures locales à des manifestations communes le 7 février, sur un seul mot d'ordre: retrait du CPE!", sans appel à la grève.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------

Pour en savoir plus




Le site de VousNousIls (Rubrique dépêches de l’éducation AFP)


Les dépêches AFP sur lesite Voila.fr



Le site Yahoo Actualités, rubrique éducation



La maison des enseignants



L’indispensable café pédagogique
 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.