dimanche, septembre 09, 2007

Défaite des Français face à l'Argentine :c'est à cause d'un communiste !

Le rugby me ramène à l'enfance. Je me rappelle les samedi après-midi à regarder avec mon père le tournoi des Cinq nations. Au début des années 70, nous installions le gros transistor sur la télé du salon. Nous coupions le son du téléviseur et branchions la radio sur Europe n°1 où officiait Roger Couderc (exclu de la télévision pour d'obscures raisons liées à 68). Celui-ci en rajoutait en indiquant dans ses commentaires "vous pouvez voir à la droite de votre transistor..." et autres remarques du même type.
Autant le football me laisse assez indifférent (même si j'apprécie quelques beaux matchs), autant j'ai une tendresse particulière pour le rugby dont je n'apprécie pas qu'il soit galvaudé et dévoyé...
Vendredi soir. Ouverture de la coupe du Monde. Assis sur le canapé, j'ai fait un effort extrême en appuyant sur le bouton de TF1 pour voir le journal de 20h de Claire Chazal et ne pas rater la cérémonie d'ouverture (suis je le seul à avoir trouvé ça nul? Non )
Pendant ce journal, je manque de m'étrangler. Dans un reportage sur la préparation de l'équipe de France, on voit l'homme d'affaires sarkozyste Bernard Laporte réunir ses joueurs en cercle et demander à l'un d'entre eux de lire, la lettre de Guy Môquet. S'en suit un discours ultra-cocardier sur l' "esprit de résistance", la grandeur qu'il y a à servir son pays et tout le tintouin... Les joueurs étaient tous au bord des larmes et visiblement émus.
Pauvre Guy Môquet, décidemment mis à toutes les sauces ! Jouer en plus sur le chauvinisme et parler en termes guerriers des enjeux de ce match alors qu'il aurait fallu leur parler de “jouer” tout simplement et de faire du beau jeu pour eux mêmes. Tout cela confine à la stupidité et constitue aussi une faute tactique, j'y reviendrai.
Cet épisode est également représentatif de la forte tendance à l'oeuvre dans les médias (et aussi dans la communication politique sarkozyenne, mais c'est de plus en plus la même chose) de jouer sur l'émotion et le compassionnel. La larme, c'est du spectacle...
Revenons au match. Tous les commentateurs ont souligné à quel point l'équipe de France était crispée et n'a pas su se libérer du poids de l'enjeu qui était sur leurs épaules. Je fais l'hypothèse que la lecture de la lettre de Guy Môquet a joué son rôle dans cette difficulté. Si la France a perdu c'est peut-être aussi à cause de ce jeune militant communiste mort sous les balles nazies. Je me demande ce qu'il penserait d'une telle récupération !
De même que je me demande s'il apprécierait d'être lu dans les écoles le 22 octobre prochain dans une opération de communication qui risque de gommer la dimension éventuellement pédagogique associée à cette lettre. Sur le site des Cahiers Pédagogiques, on peut lire des réflexions intéressantes sur ce point ici et .

Roger Couderc, reviens, ils sont devenus fous !


----------------------------------------------
Ajout de 16h30

Je me rends compte après un rapide tour sur Blog search que je ne suis pas le seul que ça ait révolté. Voici quelques liens qui vont dans le même sens que ce billet.
(Et qu’on ne vienne pas me dire que ça n’a aucun rapport avec l’éducation…)

Un article du Monde

Bruno Masure dans Rue 89

Lofi (Éducation et politique)

Diner’s room

Dalim

Le charançon libéré

2 commentaires:

Odile Chenevez a dit…

Bien d'accord, Philippe, c'est une honte. Je n'ai aucune passion personnelle pour ces jeux virils, mais sympathiques quand ils restent des jeux. Mais ce que tu décris là touche au ridicule au point qu'on voudrait en rire. Mais il faut se pincer : tout cela est la réalité de 2007, et là on est atterré. Le sarkozysme est une maladie qui détruit jusqu'au rapport au simple bon sens.

AGIT LOG a dit…

En exclusivité : la lettre que le XV de France lira dans les vestiaires avant France-Namibie dimanche:

http://agitlog.zeblog.com/248534-en-exclusivite-la-lettre-que-le-xv-de-france-lira-dans-les-vestiaires-avant-france-namibie-dimanche/

 
Licence Creative Commons
Chronique éducation de Philippe Watrelot est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://philippe-watrelot.blogspot.fr.