lundi, septembre 24, 2007

Revue de presse du lundi 24 septembre 2007

La commission "pour l'évolution du métier d'enseignant", a été installée ce lundi 24 septembre par le premier ministre, François Fillon, en présence du ministre de l'éducation. On y trouve treize membres. Le conseiller d'Etat Marcel Pochard, ancien directeur général de l'administration publique de 1993 à 1998, en est le président, Pierre-Yves Duwoye, secrétaire général du ministère de l'éducation en sera le rapporteur général. On y trouve aussi Michel Rocard dont l’annonce de la participation a fait grand bruit, Il s’explique sur sa place au sein de ce groupe de travail dans le Journal du Dimanche , il a aussi profité de la tribune donnée par l’installation de cette commission pour de nouveau émettre de fortes réserves sur la suppression de 11.200 postes à la rentrée 2008.
Les neuf autres membres sont : Antoine Compagnon , professeur au Collège de France ; Christian Forestier , ancien directeur de cabinet de Jack Lang ; les sociologues Agnès Van Zanten , Éric Maurin et Bertrand Hervieu ; Foucault Lestienne , directeur délégué des ressources humaines de La Poste ; Philippe Manière , directeur de l'Institut Montaigne (un think tank de droite) ; Marie-Christine Soroko , déléguée générale de la fédération de la formation professionnelle, et Véronique Chanut , maître de conférences en sciences de gestion à Paris-II.

Avec ce groupe de travail, Xavier Darcos, répond à une promesse de campagne de Nicolas Sarkozy : "Je revaloriserai la carrière et les revenus des enseignants." La réflexion s'attellera à "redéfinir" le travail enseignant. Quatre axes de travail ont été retenus. Le premier porte sur une "typologie des missions enseignantes", le second sur les déroulements de carrière. Le troisième axe est celui des rémunérations et le quatrième la "reconnaissance de la fonction enseignante dans la société moderne". L'idée directrice du travail de la commission est que celui-ci ne saurait rester "réglementé selon des principes qui datent de 1950", a déclaré au Monde M. Darcos..
Les syndicats qui doivent être consultés sont sceptiques. Tout en admettant qu’il faille faire évoluer le statut de 1950, beaucoup pensent que s’il s’agit seulement de «travailler plus pour gagner plus », la négociation qui suivra risque vite de tourner court…

Dans Libération, on nous affirme que Darcos sonne la fin de l’école le samediA moins d’un retournement de dernière minute, le ministre de l’Education Xavier Darcos annoncerait fin octobre la suppression des cours le samedi, dans le cadre de son grand plan sur l’école primaire. Une mesure, prévue pour la rentrée 2008, qui devrait relancer la question de l’inégalité sociale. En effet, si cette mesure peut arranger la vie des parents divorcés, elle est surtout bénéfique pour les classes moyennes et supérieures qui peuvent partir en week-end. 

Gilles Moindrot du SNUIPP, toujours dans Libération, demande aussi au ministère, avant de prendre une décision, ”de mener un vraie étude de fond sur la question des rythmes scolaires, avec une concertation approfondie. Outre la question du samedi, déclare t-il il faudrait aussi s'intéresser à la durée de la journée de classe, souvent trop longue, et qui pourrait être mieux répartie. La réflexion doit donc englober la question des rythmes scolaires dans leur ensemble : journée, semaine, année.
Et si on veut lutter contre les inégalités, Il faut alors s’intéresser aussi aux moyens d'accompagnement des collectivités locales pour la prise en charge des activités péri et extra-scolaires.
Et sans attendre la semaine des quatre jeudis…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 24/09/07


Darcos sonne la fin de l’école le samedi
A partir de la rentrée 2008, la semaine devrait s’arrêter le vendredi en primaire.
Lire la suite de l’article


Ecole le samedi: «Il faut une étude de fond sur les rythmes scolaires»
Le ministre de l'Education propose de supprimer l'école le samedi matin en primaire. Gilles Moindrot, secrétaire général du SNUIPP, le principal syndicat de professeurs des écoles, appelle à une vraie concertation.
Lire la suite de l’article


Métier d’enseignant : la commission démarre
La nouvelle structure doit aider à revaloriser une profession déconsidérée
Lire la suite de l’article


Un nouveau révélateur de clichés
L’Observatoire des discriminations met en ligne un test évaluant les préjugés.
Lire la suite de l’article


Fabien : «paresseux» ou «frivole» ?
L’efficacité du questionnaire se fonde sur la rapidité des réponses.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 24/09/07


La Sorbonne : un banal produit commercial
Par Valéry Rasplus, sociologue, membre du comité de rédaction de la revue « Des lois et des hommes ».

Le 8 octobre 2006, une antenne de la prestigieuse université française la Sorbonne ouvrait ses portes à Abu Dhabi, capitale des Émirats arabes unis.
Ce petit pays de 2,6 millions d'habitants (dont 70 % d'immigrés) avait acheté quelque temps auparavant la célèbre marque « Louvre » pour un peu plus d'un milliard d'euros.
[…] L'unicité, la rareté, de la Sorbonne était à la fois un repère dans l'espace (Paris) et dans le temps (son histoire).
Sa valeur particulière semble s'effacer comme un banal paquet de lessive au milieu de mille autres, indistinct et froid. Et sa valeur marchande reconnue - pédagogique - de se voir, effet pervers, dévaluée, revue à la baisse, commune et insignifiante.
Lire la suite de l’article


En avant les petits maestros
Alors que l’un de nos plus éminents ténors, il signore pavarotti, nous a quittés récemment, c’est avec émotion que nous livrons le fruit de notre enquête en mélomanie. On y découvre qu’une sensibilisation précoce à la musique et à l’opéra constitue un important capital épanouissement, tant pour le bébé que pour l’adulte en devenir.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 24/09/07 (un jour de retard)



Des bourses en plus, mais plus tar
Valérie Pécresse promet une hausse du nombre et du montant des bourses sociales étudiantes.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 24/09/07 ( payant)



Ils vous décodent le parler des cités
Evry (Essonne)
Lire la suite de l’article


Le sport, c'est bon pour les ados
MILLE COLLÉGIENS alsaciens ont réussi la gageure d'abandonner jeux vidéo et télé pour souffler et suer dans la joie et...
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 24/09/07



La foi au menu des cours Alpha
Lancés à Londres il y a trente ans, les cours Alpha se développent en France. Ils constituent une première annonce de la foi dans un contexte convivial, catholique ou protestant. En Ile-de-France, les paroisses parties prenantes organisent, mercredi 26 septembre, cent dîners de présentation
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 24/09/07



Des jeunes d'Evry publient un "Lexik des cités"
Dix jeunes du quartier du Bois-Sauvage à Evry, des garçons et des filles âgés de 18 à 25 ans, expliquent dans le "Lexik des cités" leurs mots, ceux utilisés par les jeunes dans les banlieues, pour éviter les "quiproquos" entre jeunes et adultes.
Présenté samedi à la fête de l'Essonne à Chamarande, ce livre, qui sortira le 4 octobre, décortique avec beaucoup d'humour 241 mots des cités.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Métro (Paris) du 24/09/07



“Un effort budgétaire très important”
Valérie Pécresse, ministre de l’enseignement supérieur, répond à Metro à l’occasion de la rentrée étudiante.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 24/09/07



L'école accusée de manquer d'esprit d'entreprise
Une association proche du Medef dénonce des manuels orientés à gauche. Les professeurs d'économie réfutent tout parti-pris.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 24/09/07



L'enseignement catholique réaffirme son identité
Le privé revendique de plus en plus ouvertement sa dimension chrétienne. Le débat traverse les écoles, les réunions de parents et certains diocèses.
Lire la suite de l’article


Éditorial : École : fausses idées et vrais problèmes
« Avant, c'était mieux »... par définition. « Baisse du niveau », « inflation des diplômes», échec de la démocratisation : depuis deux ans, les jugements catastrophistes sur l'enseignement en France se succèdent. Un documentaire télévisé comparait, récemment, l'Éducation nationale à un « grand corps malade ».
Eh bien, justement, c'est à voir, dit Éric Maurin dans un livre stimulant, La nouvelle question scolaire (Ouest-France du 13 septembre). Sans prendre systématiquement le contre-pied des idées reçues, il fait, avec rigueur, la lumière sur le sujet.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Sud-Ouest du 24/09/07



Béarn : Tableau noir pour l'école de la République
Pour le syndicat enseignants SE-UNSA, l'avenir de l'école s'annonce sombre dans le département. Le nombre d'élèves par classe augmente et le recrutement des personnels enseignants et non-enseignants est en diminution constante
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 24/09/07



Rocard: "Je n'ai pas la science infuse"
Le très attendu comité sur "la revalorisation du métier d'enseignant", souhaité par Nicolas Sarkozy débute ses travaux ce lundi. Il devra rendre ses conclusions à Noël. Le plus connu de ses membres, l'ancien Premier ministre socialiste Michel Rocard, en dessine les premiers contours tout en affirmant qu'il ne sera qu'un membre de base contrairement à ce que répète Xavier Darcos...
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde daté du 24/09/07



Le "travailler plus, gagner plus" n'effraie pas les professeurs
Les sirènes du "travailler plus pour gagner plus", chères à Nicolas Sarkozy, ne laissent pas insensibles le monde enseignant. La petite musique risque de résonner tout au long des débats de la commission sur l'évolution du métier d'enseignant, installée par François Fillon, lundi 24 septembre.
Lire la suite de l’article


M. Darcos admet qu'"il faudra des crédits" pour revaloriser le métier d'enseignant
La commission "pour l'évolution du métier d'enseignant", qui doit être installée lundi 24 septembre par le premier ministre, François Fillon, en présence du ministre de l'éducation, Xavier Darcos, renoue avec une promesse répétée pendant la campagne présidentielle par Nicolas Sarkozy : "Je revaloriserai la carrière et les revenus des enseignants." La réflexion s'attellera à "redéfinir" le travail enseignant. L'idée directrice est que celui-ci ne saurait rester "réglementé selon des principes qui datent de 1950", a déclaré au Monde M. Darcos.
Lire la suite de l’article


Une étude britannique prône le multilinguisme en affaires
Ernest-Antoine Seillière, le patron des patrons européens, avait provoqué la colère de Jacques Chirac en prenant la parole en anglais, - "la langue des affaires" - devant les chefs d'Etat et de gouvernement réunis à Bruxelles. Le commissaire européen au Multilinguisme, Leonard Orban - il a inauguré ce poste en janvier - aurait-il emboîté le pas à l'ancien président français, qui s'était alors levé pour quitter la salle ? "L'anglais ne suffit pas dans le monde des affaires", estime cet ancien ministre roumain.
[…] Pour M. Orban, les salariés devraient donc maîtriser, pour le plus grand bonheur de leurs employeurs, au moins trois langues : celle de leur pays d'origine, l'anglais bien sûr et un troisième idiome parmi les plus parlés de l'UE - l'allemand, le français, l'espagnol ou l'italien. Sans négliger le russe, l'arabe ou le chinois.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 24/09/07


Les écoliers du primaire n'iraient
plus en classe le samedi
C'est ce qu'affirme le quotidien Libération. Le ministère de l'Education nationale s'est refusé à confirmer.
Lire la suite de l’article


La commission sur le métier
d'enseignant installée lundi
"Travailler plus pour gagner plus ne sera pas le cœur" de la réflexion des membres de la commission, a promis le ministre de l'Education Xavier Darcos.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 24/09/07


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 24/09/07



Les membres de la commission sur le métier enseignant
La commission "sur l'évolution du métier d'enseignant", qui sera installée lundi, sera composée de "personnalités indépendantes et reconnues pour leur contribution au débat public ou leur expertise dans le champ éducatif", a assuré le ministère de l'Education.
Lire la suite de l’article


Ecole: la suppression du samedi matin travaillé "une hypothèse pour la rentrée 2008"
La suppression du samedi matin à l'école primaire est "l'une des hypothèses retenues" par le gouvernement "pour la rentrée 2008", a affirmé lundi à l'AFP le président de la FCPE (parents d'élèves) Faride Hamana, confirmant une information de Libération.
Lire la suite de l’article


François Fillon a installé la commission sur le métier enseignant
François Fillon a installé lundi après-midi la "Commission sur l'évolution du métier d'enseignant", promesse de campagne du président Nicolas Sarkozy, et dans laquelle siège Michel Rocard qui a de nouveau émis des réserves sur la suppression de 11.200 postes dans l'Education. "C'est vrai qu'il y a un problème", a déclaré l'ancien Premier ministre socialiste à sa sortie de Matignon.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.