mardi, mars 11, 2008

Revue de presse du mardi 11 mars 2008

Le bac, une loterie ?
Le Figaro se fait l’écho d’une étude menée par un chercheur de l’IREDU Bruno Suchaut. En 2006 et 2007, il a soumis trois copies d'élèves passant l'épreuve de sciences économiques et sociales à la correction d'une trentaine de professeurs, dans deux académies (Dijon et Besançon d’après mes sources). Puis il a recueilli les notes et les appréciations sur chaque copie. Selon cette étude, il existe, pour chaque dissertation, des variations très fortes d'un correcteur à l'autre (de 5 à 16 sur 20 pour l'une d'entre elles ou de 8 à 18 pour une autre).L'écart de notation peut aller jusqu'à onze points. En moyenne, il est cependant plus proche de deux ou trois points. La conclusion du chercheur et de l’article du Figaro vont dans le même sens : “ L'arbitraire de la notation pose la question de la suppression de l'examen”. QCM, double correction des copies, suppression pure et simple de l'examen mais également abandon du principe de la notation figurent parmi les pistes envisagées en conclusion de ces travaux.
Les questions posées par la docimologie (l’étude des biais de la notation) ne sont pas neuves. Les résultats pour les maths par exemple montrent très bien que là aussi, il y a des écarts importants et ne parlons pas de la philo ! On pourra, sur ce sujet, relire utilement le petit “Que sais je” (n°3278) de Pierre Merle intitulé “Sociologie de l’évaluation scolaire”. Il y a donc des biais qu’on ne peut nier. En revanche conclure abusivement, comme le fait l’article du Figaro que le Bac est une loterie est excessif. Élisabteh Chatel a montré dans sa thèse à Paris X “Une analyse économique de l’action éducative : évaluation et apprentissage dans les lycées” que pour les lycéens qui obtiennent la moyenne pendant l’année de terminale aux matière de l’écrit, leurs chances d’avoir le bac sont de 80% dès le 1er groupe et de 95% après les oraux. Autrement dit, le bac n’est nullement une loterie : leurs bons résultats scolaires au cours de l’année permettent aux élèves de prédire leur réussite au bac.
Par ailleurs, des voix s’élèvent contre les conditions de passation de l’étude. Il ne s’agirait pas de notes de bac mais de notes données à l’occasion d’un stage de formation (la note aurait pu être différente) et le chercheur n’aurait pas eu accès à la totalité de l’échantillon des corrections. Au passage, (d’après les propos de la collègue de SES qui animait ce stage), signalons que le stage (qui a servi de support à l’étude) a débouché sur des modifications de la grille de correction utilisée au bac dans l’académie pour limiter les écarts de notation, ce qui était son objectif On est loin ici des conclusions du Figaro

Le journal Métro et L’Express.fr reviennent sur la mise en place de la base de données informatisée, baptisée "base élèves", dans des écoles maternelles et primaires inquiète enseignants, parents et associations de défense des droits de l'homme qui y voient une dérive vers le "fichage" des enfants. L'inquiétude est d'autant plus forte que dans un premier temps, le ministère avait demandé que la nationalité, la langue parlée à la maison, la culture d'origine... figurent dans ce fichier, avant de faire marche arrière devant un avis défavorable de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil).



Finissons avec les municipales. Le ministre de l'Education nationale Xavier Darcos (UMP) a déclaré lundi à RTL qu'il resterait "membre du gouvernement" s'il était réélu dimanche à la mairie de Périgueux. "Ca fait maintenant 12 ans que je suis maire, j'ai toujours travaillé à Paris. J'ai exercé divers mandats et j'ai toujours pu combiner le suivi attentif de ce qui se passe à Périgueux et une responsabilité ministérielle", a-t-il affirmé.

En référence à la promesse de Christian Estrosi, candidat à Nice de quitter son poste de ministre, il a ajouté "Est-ce que Périgueux peut être considérée comme une très grande ville? Non, ce n'est pas le cas".
Reste à voir si ses administrés sont d’accord avec ses deux affirmations…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 11/03/08


Rien vu...


---------------------------------------------
Le Figaro du 11/03/08


Une étude dévoile
la loterie des notes du bac
L'arbitraire de la notation pose la question de la suppression de l'examen, selon une récente étude.
Lire la suite de l’article


Maîtrise du français : 
par Michel Mathieu-Colas
Pour Michel Mathieu-Colas, linguiste, université Paris-XIII, la maîtrise de la langue, un symptôme de la crise de l'Éducation nationale.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 11/03/08 (un jour de retard)



Supplément de travail et de colère dans les bahut
L’augmentation des heures supplémentaires dans les collèges et les lycées aiguise une tension déjà forte chez les enseignants.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 11/03/08 ( payant)



Rien vu...


------------------------------------------------
La Croix du 11/03/08



Rien vu...


-------------------------------------------------
20 minutes du 11/03/08



Rien vu...


-------------------------------------------------
Métro (Paris) du 11/03/08



Parents et enseignants inquiets du "fichage" des enfants en primaire et maternelle
La mise en place d'une base de données informatisée, baptisée "base élèves", dans des écoles maternelles et primaires inquiète enseignants, parents et associations de défense des droits de l'homme qui y voient une dérive vers le "fichage" des enfants.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 11/03/08



Racisme, identité nationale... Alertez les adolescents!
Par CEDHIC (Travailleur social-formateur)

J'ai animé pendant 5 ans des débats aux thèmes variés avec des adolescents en collège, lycée ou CFA de l'Ile de France, Paris et banlieue donc(sexualité, consommation de drogues, violences, mal-être etc.). Le nombre de ces débats s'est élevé à environs 600, à 25-30 élèves par classe. Ce faisant, j'ai vite réalisé l'importance fondammentale que prenait la question du racisme dans les paroles des jeunes et surtout de l'identité nationale. Un jour, au fil d'un débat, j'ai demandé à une classe de seconde, combien de Français jouaient dans l'équipe de France de football.
Réponse: 2 (Coupet et Ribery).
J'ai alors systèmatiquement posé cette question. Les réponses ont toujours été du même ordre, avec une prédominance pour cette réponse: 0 […]
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 11/03/08



Rien vu...


------------------------------------------------
Sud-Ouest du 11/03/08



Rien vu...


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 11/03/08



Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 11/03/08



Pour des cursus plus professionnalisés,
par Guy Le Boterf, directeur de Le Boterf Conseil, professeur associé à l'université de Sherbrooke (Canada)

ans l'enceinte des universités, certains mots sentent parfois le soufre : l'autonomie en est un ; la professionnalisation en est un autre. Evoquer devant des universitaires ce que pourrait être une approche professionnalisante ou "par compétences" des cursus universitaires entraîne souvent une levée de boucliers contre une supposée dégradation de la vocation de l'université. Il suffit d'évoquer la mission d'orientation et d'insertion professionnelle attribuée par la loi Pécresse au service public de l'enseignement supérieur ou le rapport Hetzel (2006) pour créer des crispations intellectuelles.Il est plus que temps de sortir du marasme des confusions.
[…] L'évolution et l'ouverture internationale du marché du travail, les exigences de compétitivité auxquelles ne peut se soustraire la France, entraînent pour les universités la nécessité de concevoir les cursus de formation et des parcours permettant aux étudiants :
- de disposer de solides chances de réussite dans leur insertion et dans leur vie professionnelle ;
- de se positionner, dès leur sortie de l'université, comme des offreurs de compétences et non pas comme de simples demandeurs d'emploi ou diplômés ;
[…]
Lire la suite de l’article


Ados plus grands, plus tôt
Augmentation de la taille, puberté plus précoce, mais aussi tendance croissante au surpoids. Les adolescents d'aujourd'hui ne sont plus ceux d'hier. Une expertise collective publiée fin février par l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) présente les principales évolutions de la croissance et les interactions entre puberté et obésité
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 11/03/08


Le bac serait une "loterie" à notation "aléatoire"
L'Institut de recherche sur l'Education de l'université de Dijon publie une étude sur la notation des copies du bac révélant des écarts allant jusqu'à 10 points pour la même copie.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 11/03/08


Primaire: parents et profs contre un fichage des enfants
La création d'une base de données "élèves" dans des écoles maternelles et primaires inquiète syndicats d'enseignants et parents d'élèves. Ils y voient une dérive vers le "fichage" des enfants.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 11/03/08



Sa notation reste "aléatoire", le bac est une "loterie", selon une étude
Les notes attribuées aux copies de bac sont "aléatoires" car elles diffèrent considérablement d'un correcteur à l'autre, s'apparentant à une "loterie" pour les candidats, selon une étude de l'Institut de recherche sur l'Education (Iredu) de l'université de Dijon.
Lire la suite de l’article


Parents et enseignants inquiets du "fichage" des enfants en primaire et maternelle
La mise en place d'une base de données informatisée, baptisée "base élèves", dans des écoles maternelles et primaires inquiète enseignants, parents et associations de défense des droits de l'homme qui y voient une dérive vers le "fichage" des enfants.
Lire la suite de l’article


Enseignante poignardée dans l'Essonne: le parquet fait également appel
Kévani Wansale, qui a fait appel de sa condamnation à 13 ans de réclusion pour avoir poignardé son enseignante en plein cours en décembre 2005, pourra être condamné à une peine plus lourde lors du prochain procès, le parquet ayant déposé "un appel incident", a-t-on appris lundi de source judiciaire.
Lire la suite de l’article


Yvelines : "Collège mort" à Mantes-la-Ville et nouvelles mobilisations prévues
Aucun professeur, ni élève n'a fait la rentrée lundi au collège de la Vaucouleurs de Mantes-la-Ville (Yvelines) pour dénoncer la perte de 55 heures de cours, et d'autres établissements du département comptent également poursuivre leur protestation contre la réduction des moyens pour septembre.
Lire la suite de l’article


Tokio Hotel décale son concert pour cause de... baccalauréat
Le groupe allemand Tokio Hotel a reporté au lendemain le concert qu'il devait donner le vendredi 20 juin au Parc des Princes, en raison, selon l'organisateur de ses spectacles, de demandes de fans qui doivent passer des épreuves du bac à la date initialement prévue.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.