vendredi, mars 21, 2008

Revue de presse du vendredi 21 mars 2008

Un “chat” en travers de la gorge…
Faut-il supprimer 
les écoles maternelles ?
On a déjà vu cette question posée dans un livre récent. écrit par un inspecteur sous pseudonyme. Le Figaro magazine la repose à Alain Bentolila et Jack Lang. On ne peut s’ empêcher de voir dans cette insistance médiatique comme une volonté de mettre cette question à l’agenda. On peut aussi y voir comme un ballon d’essai dans une perspective globale de recherche d’économie…
Ballon que s’empresse de saisir Xavier Darcos dans le chat réalisé jeudi 20 avec le site Le Monde : “ Comment fait-on ailleurs ? puisque nous avons plus d'heures d'enseignement dans le primaire que dans tous les pays comparables. En commençant plus tôt, et en préscolarisant tout le monde à 3 ans. Comment font les pays où l'école commence à 7 ans et qui ont moins d'heures ? Et qui sont devant nous dans tous les classements.
Puisqu’on reparle du chat de Xavier Darcos, on y trouve d’autres réponses inquiétantes. A propos des Rased, le ministre déclare : “ [ils] ont une grande utilité, mais on observera que les deux heures dégagées dans le service des enseignants ont pour but l'aide et le soutien aux élèves en difficulté. ”. Autre déclaration à noter c’est la déclaration qui est faite en réponse à une question sur la généralisation des Sciences économiques et sociales en 2nde : “Dans une certaine mesure, par le biais de diverses disciplines, l'économique et le social sont déjà abordés, notamment en ECJS [éducation civique, juridique et sociale] et en histoire et géographie.”.
Enfin à la rumeur persistante reprise sur de nombreuses listes et blogs de la disparition des concours de recrutement, le ministre répond Les concours ne disparaîtront pas. Mais le président de la République a pris deux engagements : 1) que les professeurs soient recrutés au niveau du mastère ; 2) que le début de leur carrière soit revalorisé. Ces deux exigences conduiront à faire des propositions pour le recrutement à partir de 2009. Mais, je le répète, les concours ne disparaîtront pas. ”.
On peut donc dire que le ministre continue à faire des déclarations et annoncer un échéancier des réformes comme si il n’y avait pas eu de défaite électorale. Il insiste : "Les réformes sont décidées par le gouvernement et votées par la majorité politique. Elles sont faites dans l'intérêt du système éducatif".
Mais FrançoisJarraud dans le Café Pédagogique pose la bonne question : “ Est-il vraiment en situation d'imposer toutes ces réformes ?”.

40 ans…
Signalons l’initiative de Libération qui propose le numéro de ce vendredi sur Mai 68 et réalisé par des étudiants de Nanterre . A noter un article consacréau 22 mars qui est souvent considéré comme le vrai départ de Mai 68. La commémoration commence…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 21/03/08


22 mars, les racines de Mai
1968 dans le monde, le déclic. A la nouvelle fac de Nanterre, le mouvement étudiant lancé au printemps cristallisera les luttes et fournira le terreau de la mobilisation de la jeunesse deux mois plus tard.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 21/03/08


Faut-il supprimer 
les écoles maternelles ?
VIDÉO - «C'est une idée saugrenue !» s'exclame Jack Lang. « Sans doute ! Mais il faut refonder la maternelle comme une école à part entière», réplique le linguiste Alain Bentolila. Un face-à-face à retrouver dans Le Figaro Magazine.
Lire la suite de l’article


«L'école maternelle
creuse les inégalités»
INTERVIEW - «Il faut fermer les écoles maternelles» : dans un pamphlet au titre volontairement provocateur, un inspecteur de l'Education nationale critique sévèrement l'enseignement dispensé aux jeunes enfants.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 21/03/08 (un jour de retard)



. Il y a 100 000 étudiants pauvres en France
Longtemps considérés comme des privilégiés, parce qu’ils entraient dans l’enseignement supérieur, symbole d’une certaine réussite sociale, les étudiants voient leur situation se dégrader sur les campus.
Lire la suite de l’article


Wengo, le site qui prend les jeunes pour des gogo
Il n’aura pas fallu 24 heures au site Wengo pour ricocher sur les poncifs vaseux bordant les jours de grève. Mardi, les profs étaient appelés à cesser le travail pour protester contre les suppressions de postes. Le jour même, Wengo, site de coaching en ligne, proposait les services d’enseignants aux lycéens soucieux de récupérer le retard pris ce jour.
Lire la suite de l’article


Bonnet d’âne pour Darco
Le SNUIPP appelait hier les enseignants à une journée d’action contre les mauvaises orientations du gouvernement.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 21/03/08 ( payant)



Rien vu...


------------------------------------------------
La Croix du 21/03/08



Rien vu...


-------------------------------------------------
20 minutes du 21/03/08



Aldo Naouri: «Quand on donne un ordre à un enfant, on n’explique pas, sinon on tombe dans la justification»
Dans une interview dans «Elle», Aldo Naouri, pédiatre reconnu, conseille aux parents de ne pas trop dire «je t’aime» à leurs enfants et de supprimer doudou, tétine et biberon dès 2 ans et demi, sans explication. Parents et spécialistes jugent certains de ces propos archaïques et inappropriés.
Lire la suite de l’article



Comment appliquer l’autorité parentale aux enfants?

Ne pas baigner un frère et une sœur ensemble au-delà des 4 ans de l’aîné, supprimer tétine et doudou sans explication, stopper le biberon dès 2 ans et demi, ne pas abreuver l’enfant de «je t’aime». Lors d’une interview parue dans «Elle» cette semaine, les recommandations d’Aldo Naouri, pédiatre, ont fait bondir plus d’un parent.
Lire la suite de l’article


Les langues vivantes en live de Londres
A l'école primaire Danton de Montreuil (93), hier après-midi, une classe de CM2, très concentrée, converse en anglais avec Célia. Cette enseignante n'est pas tout à fait parmi eux, seule son image apparaît sur l'écran de projection grâce à un système de visioconférence.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Métro (Paris) du 21/03/08



Rien vu...


------------------------------------------------
Rue89 du 21/03/08



Education: 11 000 postes en moins! ZEP-peur!
A quoi ressemblera l'école de demain? A une école sans temps pour apprendre, avec moins d'heures, sans aide, sans le temps de penser, avec moins de professeurs, sans enfance…
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 21/03/08



Rien vu...


------------------------------------------------
Sud-Ouest du 21/03/08



Rien vu...


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 21/03/08



Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 21/03/08



Bataille sur le trésor immobilier des universités parisiennes
Jean-Charles Pomerol, le président tout juste réélu de l'université Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie, ne cache pas son irritation. Il estime être empêché de disposer des possibilités offertes par la nouvelle loi sur l'autonomie des universités. "Je n'aurai pas la dévolution immobilière car les énarques de Bercy ne veulent pas lâcher 13 hectares en bord de Seine", estime-t-il.
Lire la suite de l’article


M. Darcos : "la question des postes n'est pas la pierre angulaire de la qualité de l'enseignement"
Invité en "chat", le ministre de l'éducation a précisé qu'"il n'y a aucun projet de fusion ou de refonte des filières du lycée". Il a indiqué que "la réflexion sur les filières du lycée aboutira à moyen terme à une évolution du baccalauréat". M. Darcos rencontre le socialiste Jack Lang jeudi 20 mars, au sujet de l'école primaire.
Lire la suite de l’article


Quatre mois de prison ferme pour avoir frappé un instituteur
Un homme de 32 ans récemment sorti de prison a été condamné, jeudi 20 mars, à Alençon, à quatre mois de prison ferme pour avoir frappé l'instituteur de son fils dans la cour d'une école primaire, a-t-on appris, vendredi 21 mars, de source judiciaire.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 21/03/08


Rien vu...


----------------------------------------
L’Express.fr du 21/03/08


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 21/03/08



Darcos envisage une "évolution" du bac, refuse l'idée d'une "fusion" des filières
Le ministre de l'Education Xavier Darcos a estimé que son projet de réformer "les filières du lycée" aboutirait "à moyen terme" à "une évolution du baccalauréat" en excluant "tout projet de fusion ou de refonte" de ces filières, jeudi lors d'une discussion sur lemonde.fr.
Lire la suite de l’article


Une intersyndicale des collèges et lycées appelle à "poursuivre les actions"
Une intersyndicale des collèges et lycées, à l'origine d'une journée de grève mardi pour protester contre les suppressions de postes, a appelé vendredi à "poursuivre les actions" et demandé au ministre de l'Education "de les recevoir dans les plus brefs délais".
Lire la suite de l’article


Rassemblement du lycée Voltaire à Paris contre les suppressions de postes
Entre 50 et 150 personnes --enseignants, élèves et parents d'élèves-- du lycée Voltaire de Paris ont manifesté vendredi devant le rectorat, dans le XXe arrondissement, pour protester contre les suppressions de postes prévues pour la rentrée 2008, a-t-on appris de sources concordantes.
Lire la suite de l’article


Le professeur ayant giflé un collégien refuse le plaider-coupable du 27 mars
Le professeur qui avait giflé un collégien, le 28 janvier à Berlaimont (Nord), souhaite une audience publique et refuse la procédure de plaider-coupable prévue initialement le 27 mars, a-t-on appris vendredi auprès de son avocat.
Lire la suite de l’article


Suppressions de postes : plusieurs centaines de manifestants à Créteil
Plusieurs centaines de personnes, enseignants et lycéens, ont manifesté dans le calme vendredi matin devant le rectorat de Créteil, où se devait se tenir le comité technique paritaire académique (CTPA), pour protester contre les suppressions de postes annoncées pour la prochaine rentrée, a constaté une journaliste de l'AFP.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.