mardi, décembre 09, 2008

Revue de presse du mardi 9 décembre 2008

Un verdict qui pourrait bien inciter les instances administratives à mieux prendre en compte le malaise des enseignants face à la violence scolaire. Trois ans après avoir été poignardée en plein cours par un élève, Karen Montet-Toutain, anciennement professeur dans un lycée d'Etampes (Essonne), va toucher 15 000 euros de dommages et intérêts. L'Etat a été condamné à verser cette somme pour n'avoir pas su protéger l'enseignante, qui avait signalé à plusieurs reprises se "sentir en danger" à sa hiérarchie. Son avocat témoigne dans le JDD.fr

Le 13 août 2004, les députés adoptaient une loi mettant en place le forfait communal pour les écoles privées. Concrètement, la commune de résidence d'un élève scolarisé dans une école privée d'une autre collectivité devait participer aux frais de scolarité. C'est ce que dit l'article 89. Quelque 300 000 écoliers du privé seraient « non résidants ». La commune où ils habitent doit donc payer un forfait d'environ 300 à 600 € par élève et par an. Rapidement, de nombreux maires protestent : pas question de financer des écoles privées, alors qu'ils doivent déjà faire vivre leur école communale. Ouest France nous rappelle que les sénateurs examinent, mercredi, une proposition de loi abrogeant cet article 89 et faisant évoluer significativement le financement des écoles privées. Ces établissements toucheraient des fonds communaux dans certains cas.

C’est classe ! ”, encore un nouveau blog de journaliste sur l’éducation. Après celui ouvert par Luc Cédelle du journal Le Monde, c’est au tour de Véronique Soulé de Libération Libération sous le nom de “C’est classe ! ”. Bienvenue à elle !

Rappelons enfin que des dizaines de rassemblements, d'actions et de manifestations se dérouleront mercredi dans toute la France pour demander au gouvernement d'"investir dans l'éducation" à l'heure de la crise, à l'initiative du collectif "l'Education est notre avenir".

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 09/12/08


Des milliers de manifestants à Athènes et Salonique
Etudiants, professeurs et militants de gauche protestent contre la mort d’un adolescent de 15 ans tué samedi par un policier. Depuis, des violences urbaines secouent les villes du pays.
Lire la suite de l’article


Parents flippés à l’autre bout du fil
Bébés. Enfance et Partage a lancé une ligne d’écoute pour calmer les angoisses
Lire la suite de l’article


Le silence de la hiérarchie
Un message sur mon répondeur téléphonique. La voix d’une enseignante de lycée pro en Seine-Saint-Denis: «A nouveau la bagarre. Une bande a déboulé dans le lycée. Ils avaient préparé leur coup. Ils sont arrivés juste au moment où la grille automatique du lycée s’ouvrait pour laisser sortir les élèves qui ont fini les cours. Tous encapuchonnés, certains avec des bâtons. Ils cherchaient un élève qui a réussi à s’enfuir. Mais son copain est resté. Ils l’ont tabassé. Nous, les enseignants, nous nous sommes interposés. Des moments où on ne voit plus rien, on ne pense plus à rien . Cela a duré peut-être cinq, dix minutes. On est encore sous le coup. Et ce n’est pas la première fois. Mais notre hiérarchie ne veut pas faire de bruit.»
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 09/12/08


Sursis pour un professeur qui avait fait frapper un élève
L'homme avait encouragé plusieurs adolescents à s'en prendre à l'un de leurs camarades de classe. Il pourra continuer à enseigner si aucune sanction administrative ne l'en empêche.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 09/12/08



Dans l'université polytechnique d'Athènes transformée en place forte, des jeunes Grecs parlent de "guerre civile"
Leur citadelle n'a pas de miradors, mais des salles de cours. Ils en ont fait leur mur d'enceinte. C'est l'université polytechnique d'Athènes, 13 000 étudiants en temps normal. Trois jours après la mort d'un jeune garçon de 15 ans, tué par un policier, le 6 décembre, à quelques centaines de mètres de là, l'université est devenue la principale place forte de ce que certains d'entre eux appellent déjà leur "guerre civile".
Lire la suite de l’article


Pas touche à la dissertation !, par Catherine Clavier
Haro sur l'épreuve de culture générale dans les concours administratifs. L'offensive remonte à la désormais fameuse déclaration de Nicolas Sarkozy. Pour le président de la République, il est ridicule d'exiger d'une "guichetière" qu'elle ait lu La Princesse de Clèves. Depuis le ministère de la fonction publique travaille sur cette question et a annoncé sa volonté de réformer les concours de la fonction publique. Le ministre André Santini veut remplacer dès 2009 les épreuves de culture générale "trop académiques et ridiculement difficiles" par des "questions de bon sens". (Le Monde du 3 décembre 2008). La dissertation telle qu'elle se pratique actuellement favoriserait une sélection défavorable aux enfants d'immigrés mal préparés à l'expression écrite portant sur des sujets d'ordre général. Ne faut-il pas voir un peu plus loin ?
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------
L’Humanité du 09/12/08 (un jour de retard)



Levée de boucliers contre le rapport Varinard
Justice des mineurs . Les réactions se multiplient contre les propositions de la commission, qui remettent en question l’ordonnance de février 1945.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 09/12/08



Rien vu...



------------------------------------------------
La Croix du 09/12/08



Rien vu...


------------------------------------------------
Les échos du 09/12/08



Budget 2009 : les facs de sciences humaines gagnantes
De l'argent frais pour accompagner les multiples réformes. Comme chaque automne, les 85 universités viennent juste de prendre connaissance de leurs dotations pour 2009. Et déjà, le futur budget leur réserve quelques surprises. Outre les opérations de rénovation immobilière (Plan campus, plan de relance, mise en sécurité....), le ministère va leur distribuer 114 millions d'euros supplémentaires pour le fonctionnement et la mise en place de la réforme de la licence. Une somme loin d'être négligeable.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 09/12/08



Rien vu...


------------------------------------------------
Rue89 du 09/12/08



Rien vu...


------------------------------------------------
Ouest-France du 09/12/08



Écoles privées : le financement va évoluer
Les sénateurs examinent, mercredi, une proposition de loi en ce sens. Ces établissements toucheraient des fonds communaux dans certains cas.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 09/12/08



Montet-Toutain: "Le sentiment d'avoir été lâchée"
Trois ans après avoir été poignardée en plein cours par un élève, Karen Montet-Toutain, anciennement professeur dans un lycée d'Etampes (Essonne), va toucher 15 000 euros de dommages et intérêts. L'Etat a été condamné à verser cette somme pour n'avoir pas su protéger l'enseignante, qui avait signalé à plusieurs reprises se "sentir en danger" à sa hiérarchie. Son avocat témoigne.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 09/12/08


Brest : une manifestation lycéenne dégénère
Selon la police, un groupe "de casseurs" a brisé plusieurs vitrines, abribus et magasins en marge de ce rassemblement contre la réforme de l'éducation. Trois jeunes ont été interpellés.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 09/12/08


Rien vu...



----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 09/12/08


Lycée : une grande réforme ?
Où en est la réforme du lycée ? Quel modèle pourrait suivre le système éducatif français ? Qu'en pensent les acteurs ? A une semaine de la publication des derniers arbitrages de la nouvelle classe de seconde, le Café invite à comprendre les points de vue, les espoirs et les critiques des différents acteurs.
On trouve dans ce dossier aussi bien des éléments de comparaison internationale que les points de vue du directeur de la Dgesco, JL Nembrini, de Philippe Meirieu, Denis Meuret, d'un lycéen invité à une réunion ministérielle, d'enseignants, de chef d'établissement… Tous nous aident à comprendre les enjeux de cette réforme.
Lire la suite de l’article


Quelle mobilisation le 10 décembre ?
La forte mobilisation électorale va-t-elle renforcer ou éteindre le mouvement ? Réponse le 10 décembre où 25 organisations, des syndicats (Fsu, Cgt, Sgen, Sud, Unsa), des mouvements lycéens et étudiants (Fidl, Unl, Unef), des mouvements pédagogiques (Cemea, Crap, Francas, Gfen, Occe, etc.) appellent à l'action. Pour eux, "cette politique va détériorer sur le long terme le service public d’Education. Elle porte tous les ingrédients pour que se développe une école à deux vitesses dans une société minée par les injustices et les inégalités. De ce projet, nous ne voulons pas ! Nous voulons une politique éducative ambitieuse faisant avancer notre Ecole publique en mettant au cœur la réussite de tous les jeunes. Nous voulons pour cela d’autres choix".
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 09/12/08



Mobilisations mercredi pour demander au gouvernement d'investir dans l'Education
Des dizaines de rassemblements, d'actions et de manifestations se dérouleront mercredi dans toute la France pour demander au gouvernement d'"investir dans l'éducation" à l'heure de la crise, à l'initiative du collectif "l'Education est notre avenir".
Lire la suite de l’article


Réforme du lycée: blocages d'établissements par des élèves
Plusieurs lycées étaient bloqués lundi ou leurs cours perturbés dans plusieurs villes, dont Caen, Amiens ou Bordeaux, par des élèves opposés aux réformes voulues par le ministre de l'Education nationale Xavier Darcos, a-t-on appris auprès des rectorats et un proviseur a été légèrement blessé à Brest.
Lire la suite de l’article


Les sciences économiques et sociales pourraient être obligatoires en seconde
Le ministère de l'Education "pencherait" pour rendre obligatoires en seconde les Sciences économiques et sociales (SES), mais la décision définitive ne sera annoncée que la semaine prochaine dans le cadre de la réforme du lycée, a-t-on indiqué mardi au ministère.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.