jeudi, décembre 03, 2009

Revue de presse du jeudi 3 décembre 2009


enseignants = feignants absents – jeu du foulard - jargon - cantoche -



Les enseignants : des feignants toujours absents…
Luc Chatel est un pro de la com’. Mais là, c’est peut-être une erreur qui vient d’être commise avec la question des remplacements.
Un rapport du ministère de l’Education nationale souligne les «dysfonctionnements» du système de remplacement des instituteurs malades, a rapporté mercredi Le Monde . Au delà de considérations auxquelles on peut souscrire, il y a aussi quelques implicites déplaisants dans ce rapport. Comme par exemple cette phrase "55 % des congés de 24 heures et 81 % des congés de 48 heures ont lieu juste autour du week-end et suggèrent un léger potentiel de réduction " dit cet audit qui souligne par ailleurs la remontée des maladies en plein mois de mai. Manière d’insinuer sans le dire que les enseignants seraient des feignants toujours malades à la veille des week-ends… Ca va pas plaire dans les salles des maîtres….
Au delà de ce seul aspect, les syndicats accusent le ministère de mal organiser les remplacements et d'avoir supprimé trop de postes, ces dernières années. « Nous n'avons aucun détail sur les conditions de faisabilité de l'étude : on diffuse des chiffres sans connaître l'échantillon, ce n'est pas sérieux »,relève Christian Chevalier, secrétaire général de l'Unsa. Pour Thierry Cadart, secrétaire général du SGEN-CFDT, le résultat ne serait pas étonnant.« Avec les coupes budgétaires actuelles, les effectifs de remplaçants ont fondu. Ils voient donc leurs conditions de travail se dégrader et doivent couvrir des zones de plus en plus étendues »,relève-t-il.
Syndicats et ministère le reconnaissent : le système du remplacement dans l'Education n'est pas satisfaisant et doit évoluer. Une mission visant à réformer le système doit rendre ses conclusions d'ici à la fin du mois.
Hier soir, le ministère semblait modifier sa communication et affirmait : « Il ne faut pas stigmatiser les enseignants et dresser les gens les uns contre les autres. » Il assurait même qu'« il n'y a pas de problème pour la plupart des remplacements dans le premier degré ».

Jeu du foulard
Le "jeu du foulard" a tué 13 enfants en 2009.
Ce jeu (appelé aussi “tomate” ou “rêve indien”) qui consiste à bloquer sa respiration jusqu'à l'évanouissement est de plus en plus populaire dans les cours de récréation. . A l’occasion du premier colloque international sur le jeu du foulard qui s’est tenu à Paris Le Figaro interviewe Marie-France Le Heuzey, psychiatre à l'hôpital Debré. Pour elle, ce jeu est assimilable à une addiction. “ En le pratiquant, les enfants éprouvent un sentiment de vertige, la sensation de planer. Certains ont même des visions, un peu comme avec des drogues. Des enfants y prennent donc goût et se retrouvent à le pratiquer de façon quotidienne, à l'école mais également chez eux, dans leur chambre. ”. Cette pratique est très difficile à prévenir et détecter. Toutefois quelques indices existent. “un enfant qui met tout le temps des cols roulés [pour dissimuler les traces de strangulation, ndlr], qui joue sans cesse avec ses ceintures, ou qui éprouve de fréquents maux de tête et qui a souvent les yeux rouges... Tout comme un enfant qui s'enferme trop souvent à clé dans sa chambre. Mais il ne faut pas non plus céder à la paranoïa.


Jargon
Natacha Polony, avec tout le sens de la nuance qu’on lui connaît, s’attaque dans le Figaro au “jargon” qui, selon elle, aurait envahi les manuels et les cours de Français. Au risque de dégoûter les jeunes des œuvres littéraires et de décourager les parents qui gardent comme référence le «Lagarde et Michard».
Elle considère que ces notions importées de la linguistique et du structuralisme tels qu'on les étudie à l'université, ont peu de sens pour des gamins de 12 ans, qui plus est maîtrisant mal la langue. Et elle conclut “Rien de plus compliqué pour une institution comme l'éducation nationale que de susciter le plaisir de lire. Au point que les professeurs de français s'interdisent d'en rêver. Mais l'instrumentalisation de la littérature pour définir des situations de communication a peu de chances d'y parvenir.
Plusieurs arguments semblent entendables mais il faut se méfier des excès dans tous les sens. Quelle est la réalité de ce “jargon” et son importance réelle dans les pratiques de classe ? Méfions nous des caricatures.

Je préfère manger à la cantine, avec les copains et les copines…
Une majorité des écoliers du primaire et des élèves du secondaire (pour 70,2% des écoliers et pour 51,5% des collégiens et lycéens )trouve que les repas qu'ils mangent dans les cantines scolaires sont bons, mais collégiens et lycéens (52,8%) considèrent aussi en majorité qu'ils ne mangent pas à leur faim, selon une enquête de l'association CLCV .
Concernant le cadre, le principal désagrément constaté est le bruit: neuf écoliers du primaire sur dix et sept élèves sur dix dans le secondaire considèrent que le restaurant scolaire est bruyant. Plus globalement, 63% des primaires considèrent que c'est un endroit agréable contre seulement 34% des convives du secondaire.
Il apparaît aussi que les repas préparés sur place sont davantage appréciés que ceux livrés depuis une cuisine centrale, et ce aussi bien dans le primaire que dans le secondaire, détaille l'association de défense des consommateurs.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 03/12/09 (certains articles payants)


Sarkozy et les universités: bobards, mention très bien
Selon le Président, les Universités françaises ont progressé pour la première fois depuis 25 ans au classement de Shanghaï, du fait de la réforme de l'autonomie. Gros culot et triple intox.
Lire la suite de l’article


Des vacataires pour remplacer les instits absents?
45% des enseignants du primaire ont au moins un arrêt maladie par an selon un rapport du ministère de l'Education. Le ministre Luc Chatel planche sur une réorganisation du système de remplacement.
Lire la suite de l’article


Vénissieux : enfin de l’animation dans les cours
«Là, vous pouvez pas plus zoomer, madame ?», demande une élève. «Non, justement, je dézoome», réplique la professeure. Sur le tableau blanc interactif face à la classe, le quartier des Minguettes, que l’on voyait distinctement, devient une tache dans la ville de Vénissieux, puis un point perdu dans l’agglomération lyonnaise…
Anne-Sophie Piejak-Milko, 30 ans, utilise des photos aériennes et des images satellites du site Google Earth.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 03/12/09


L'enseignement du français ou le règne du jargon
Les termes techniques ont envahi les cours de collège et de lycée. Au risque de dégoûter les jeunes des œuvres littéraires et de décourager les parents qui gardent comme référence le «Lagarde et Michard».
Lire la suite de l’article


Jeu du foulard : «Comme une drogue pour certains enfants»
A l'occasion du premier colloque international sur le jeu du foulard, Marie-France Le Heuzey, psychiatre à l'hôpital Debré de Paris, revient sur cette pratique à risques, qui a officiellement fait treize victimes cette année en France.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 03/12/09



A Paris, les grandes écoles intensifient leur rapprochement
Les grandes manoeuvres s'accélèrent dans le cadre de la restructuration des grandes écoles parisiennes. Sur fond de mondialisation et de course à la taille critique, mais aussi pour répondre aux demandes toujours plus complexes des entreprises, les écoles d'ingénieurs et de commerce de la capitale intensifient leurs rapprochements. Et deux pôles impliquant les grandes écoles émergent.
Lire la suite de l’article


Les universités européennes en manque d'autonomie
En Europe, "les universités ne bénéficient souvent pas de réelle autonomie dans certains domaines essentiels". Le constat émane de l'Association européenne des universités (EUA) – c'est-à-dire l'équivalent, au niveau européen, de la Conférence des présidents d'université (CPU) en France. Il est tiré d'un "panorama" inédit de l'autonomie des universités européennes que l'EUA vient de rendre public, lundi 30 novembre, et pour lequel l'association, a "ausculté" 33 pays.
Lire la suite de l’article


Les IAE, une alternative aux écoles de commerce
Méconnus du grand public, les instituts d'administration des entreprises (IAE) sont devenus des alternatives aux écoles de commerce. Créés dans les années 1950 pour donner une compétence en gestion aux ingénieurs et autres diplômés à une époque où la France manquait de cadres, ils ont fini par s'imposer comme de véritables écoles de management au sein des universités.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 03/12/09



Rien vu...


----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 03/12/09



Rien vu...


------------------------------------------------
La Croix du 03/12/09



Rien vu...


------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 03/12/09



Enseignants : l'absentéisme des remplaçants fait débat
Voici une contribution qui pourrait venir alimenter un débat déjà bien polémique. Selon un rapport mené par un cabinet d'audit extérieur à l'Education nationale et publié dans « Le Monde », les remplaçants d'enseignants dans le premier degré sont absents près de 17,4 jours par an en moyenne. Un chiffre particulièrement élevé comparé aux enseignants titulaires, qui comptent quelque 11,1 jours d'absence par an (maladies, maternités ou formations inclus). Surtout,« 55 % des congés de 24 heures et 81 % des congés de 48 heures ont lieu juste autour du week-end »,laissant entendre que certains remplaçants ont tendance à profiter de la situation.
Lire la suite de l’article


Ecoles d'ingénieurs : l'offre de formation en plein boom
Gare à l'indigestion de l'offre éducative. Tel est le message délivré par la Commission des titres de l'ingénieur (CTI) - qui habilite les formations délivrées par les établissements -dans son premier rapport sur son activité 2008-2009. Le document est une première : dans le cadre de son intégration comme membre à part entière d'ENQA (European Association for Quality Assurance in Higher Education) en juin dernier, la CTI s'est engagée notamment à publier chaque année des avis sur les offres de formation.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 03/12/09



Opération de sensibilisation pour les jeunes fumeurs
Le rectorat et la préfecture de police de Paris lance une semaine d'action et de prévention dans les collèges et lycées parisiens...
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Rue89 du 03/12/09



Rien vu...


------------------------------------------------
Ouest-France du 03/12/09



Instits absents : quels remplaçants ?
Un rapport du ministère de l'Éducation souligne les « dysfonctionnements » du système, notamment dans le primaire.
Lire la suite de l’article


Cannabis: si on essaie une fois, devient-on accro ?
Les jeunes Français sont parmi les plus gros consommateurs en Europe. Hier, à la Sorbonne à Paris, des experts ont analysé les effets de la « fumette ».
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 03/12/09



Rien vu...


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 03/12/09


Rien vu...


----------------------------------------
L’Express.fr du 03/12/09


Le "jeu du foulard" a tué 13 enfants en 2009
Ce jeu qui consiste à bloquer sa respiration jusqu'à l'évanouissement est de plus en plus populaire dans les cours de récréation.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 03/12/09


Les régions devant l'incertitude
Tribune de Jacques Auxiette

Bouclier ou parachute ? Les deux sans doute. Les régions vont au-delà de leurs obligations pour assurer le droit à l'éducation. Président de la région Pays-de-la-Loire, Jacques Auxiette en donne un exemple concernant la formation professionnelle dans cette tribune accordée au Café. Il montre ainsi les difficultés que créerait la réforme des collectivités territoriales qui sous prétexte d'économies déshabillerait aussi l'Ecole.
Lire la suite de l’article


L'Etat, l'Ecole et la décentralisation
Adoptée le 1er décembre, la loi sur le Grand Paris a pour objectif officiel la constitution d'un réseau de transport public de voyageurs en Ile-de-France. En réalité l'article 7 donne un large droit de préemption sur les zones traversées par ce réseau à la Société du Grand Paris. Et l'article 8 donne le pouvoir à l'Etat dans cette société.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 03/12/09



"Masterisation" : les présidents d'université préparent un contre-projet
La Conférence des présidents d'universités (CPU), opposée au projet gouvernemental de réforme dit de "masterisation" de la formation des enseignants, annoncera le 17 décembre une contre-proposition en la matière, a indiqué jeudi à Strasbourg son président.
Lire la suite de l’article


Cantines scolaires: une majorité d'élèves trouve que les repas sont bons (enquête)
Une majorité des écoliers du primaire et des élèves du secondaire trouve que les repas qu'ils mangent dans les cantines scolaires sont bons, mais collégiens et lycéens considèrent aussi en majorité qu'ils ne mangent pas à leur faim, selon une enquête de l'association CLCV.
Lire la suite de l’article


Formation des enseignants: "journée de mobilisation" dans les IUFM lundi
Les directeurs des Instituts universitaires de formation des maîtres (IUFM) ont appelé jeudi à "une journée nationale de mobilisation dans les IUFM" lundi 7 décembre, contre l'actuel projet gouvernemental de réforme de la formation des enseignants.
Lire la suite de l’article


Manifestation de lycéens à Nîmes contre la réforme du lycée
Environ 300 lycéens ont défilé jeudi dans les rues de Nîmes pour protester contre la réforme du lycée, a constaté un correspondant de l'AFP.
Lire la suite de l’article


Manifestations de lycéens à Rennes, au Mans et à Nantes
Plusieurs centaines de lycéens ont défilé jeudi dans les rues de Rennes, du Mans et de Nantes pour protester contre la réforme du lycée et les suppressions de postes.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.