vendredi, décembre 04, 2009

Revue de presse du vendredi 4 décembre 2009


Série ES et SES - IUFM : journée de mobilisation Lundi - Le creux des maths -


Réforme du lycée et série ES
Véronique Soulé est journaliste “éducation” à Libération et on peut dire que son ancienneté dans ce poste lui donne un point de vue éclairé et pertinent.
Or, pour elle, la réforme proposée par Luc Chatel avec pour objectif de rééquilibrer les séries contribue à créer un nouveau déséquilibre au détriment de la série ES et des sciences économiques et sociales. Même si le discours officiel promet de “l’économie pour tous”, elle rappelle qu’en fait les lycéens devront choisir “’une de leurs deux options obligatoires d’«exploration» entre les SES et une nouvelle matière : «économie appliquée et gestion»” dont on ne connaît pas encore le programme et les enseignants chargés de l’appliquer (probablement les enseignants d’économie-gestion). Mais si cette introduction de l’“économie” peut apparaître comme un progrès, il faut rappeler que “les élèves de seconde qui prenaient l’option SES (43% du total) avaient droit jusqu’ici à deux heures trente par semaine. C’était une vraie plongée dans une discipline transversale qui mêle économie, sociologie, anthropologie et science politique. Avec la réforme, ils n’auront plus qu’une heure trente, ce qui est peu pour choisir, en connaissance de cause, la série ES, et qui ravale les SES au rang de matière mineure.”. Et Véronique Soulé de considérer, en évoquant la manifestation des profs de SES du mercredi 2 que la série ES “paye le prix fort de la réforme

IUFM : journée de mobilisation Lundi
Les directeurs des Instituts universitaires de formation des maîtres (IUFM) ont appelé jeudi à "une journée nationale de mobilisation dans les IUFM" lundi 7 décembre, contre l'actuel projet gouvernemental de réforme de la formation des enseignants.
Cette journée, sur le thème "Enseigner, un métier qui s'apprend", prévoit débats et portes ouvertes dans "plus d'une centaine de sites IUFM" et "de nombreux IUFM interrompront leurs activités pour se consacrer à ces actions", a expliqué la Conférence des directeurs d'IUFM (CDIUFM) dans un communiqué . "Par cette journée commune, les IUFM souhaitent alerter l'opinion publique car les mesures annoncées hypothèquent gravement l'avenir scolaire et l'éducation des enfants", selon le communiqué. "Si les annonces ministérielles du 13 novembre se confirment, ce sont des enseignants sans formation professionnelle qui pourront être face aux élèves, de l'école primaire au lycée. Les professeurs titulaires d'un master disciplinaire ou généraliste, et sélectionnés par un concours très peu professionnel, ne seront pas formés à la transmission des savoirs", ont jugé les directeurs d'IUFM.
Rappelons aussi qu’ à l’initiative de l’UNEF, une action intersyndicale aura lieu le 15 décembre sur la formation des enseignants

le creux des maths
Après la bosse des maths, le creux des maths…
Les mathématiciens français tenaient à Paris, les 1er et 2 décembre, les Etats généraux de leur discipline . Avec, au centre des discussions de ce colloque baptisé "Maths à venir", un surprenant paradoxe : alors qu'elles sont plus que jamais nécessaires au fonctionnement du monde, les mathématiques sont, dans les pays riches au moins, de plus en plus boudées par les étudiants. En effet, à l'instar de toutes les filières scientifiques, les mathématiques séduisent pourtant de moins en moins. "Nous avons cru pendant un temps que nous échapperions à ce déclin, mais il nous touche désormais de plein fouet", explique M. Bourguignon, directeur de l'Institut des hautes études scientifiques (IHES). "Au niveau L3 (bac + 3), nous sommes passés en six ans de 6 000 étudiants à 4 000 environ", précise Marie-Françoise Roy, professeur à l'université Rennes-I.
Mais la question n’est pas seulement liée à un cursus long et difficile et des débouchés limités. "Il y a chez les jeunes une vraie interrogation sur la manière dont la science au sens large façonne la société et sur la manière dont la société a, ou n'a pas, le contrôle sur ces changements, diagnostique M. Bourguignon. C'est en somme une question d'acceptabilité de la science.". Cette question se pose avec plus d’acuité encore depuis la crise financière. Les mathématiques ont en effet été rendues responsables de la déconnexion grandissante entre l'économie réelle et les marchés financiers.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 04/12/09 (certains articles payants)


La réforme du lycée fait l’économie de la série ES
Enfin, tous les élèves français vont avoir des cours d’économie. Ils deviendront ainsi des citoyens éclairés, capables de comprendre une crise et d’y réagir au mieux. C’est, en substance, ce que le ministre de l’Education nationale, Luc Chatel, a annoncé triomphalement en détaillant la réforme du lycée. En réalité, la série ES (économique et sociale) en sort franchement affaiblie. S’ils reconnaissent que d’autres disciplines sont touchées - comme l’histoire-géo qui n’est plus obligatoire en terminale S -, les enseignants de SES (sciences économiques et sociales), qui manifestaient mercredi à Paris, estiment «payer le prix fort de la réforme». Ils n’ont pas vraiment tort.
Lire la suite de l’article


A Nice, les moins de 13 ans soumis à un couvre-feu
Officiellement, il s'agit de repérer les mineurs en danger. Mais en cas de récidive, les parents pourraient se voir supprimer une partie des allocations familiales.
Lire la suite de l’article


Manifestations de lycéens à Rennes, au Mans et à Nantes
Plusieurs centaines de lycéens ont défilé jeudi dans les rues de Rennes, du Mans et de Nantes pour protester contre la réforme du lycée et les suppressions de postes.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 04/12/09


Ce que deviennent les étudiants après la fac
Le ministère de l'Enseignement supérieur lance une vaste enquête sur les débouchés.
Lire la suite de l’article


Incitation aux jeux dangereux: vers une sanction
Depuis le début de l'année, 14 adolescents sont morts en se livrant à ces pratiques.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 04/12/09



Nice à l'heure du couvre-feu pour les mineurs de moins de 13 ans
Les mineurs de moins de 13 ans non accompagnés seront tenus d'observer, à partir de vendredi 4 décembre, un couvre-feu à Nice. Ce couvre-feu, devenu exécutoire jeudi après contrôle de légalité par le préfet des Alpes-Maritimes, stipule que les mineurs de moins de 13 ans seront reconduits à leur domicile.
Lire la suite de l’article


Les maths en quête de mathématiciens
Pour la première fois depuis vingt-deux ans, les mathématiciens français tenaient à Paris, les 1er et 2 décembre, les Etats généraux de leur discipline. Avec, au centre des discussions de ce colloque baptisé "Maths à venir", un surprenant paradoxe : alors qu'elles sont plus que jamais nécessaires au fonctionnement du monde, les mathématiques sont, dans les pays riches au moins, de plus en plus boudées par les étudiants.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 04/12/09



Rien vu...


----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 04/12/09



Les collégiens apprennent à respecter les filles
L’initiative est unique en Ile-de-France. Un collège classé en ZEP de Dammarie-les-Lys mène depuis 2007 des actions sur le respect entre garçons et filles.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 04/12/09


Mise en place d'un couvre-feu pour les moins de 13 ans à Nice
Le couvre-feu est instauré à Nice à partir de vendredi 4 décembre pour les mineurs de moins de 13 ans
Lire la suite de l’article


Bernard Perret : « Les jeunes optent pour le don ,leurs aînés valorisent le don de soi »
En vieillissant, notre rapport à la gratuité évolue, analyse Bernard Perret. Ce qui explique les différentes manières de s’engager dans la société, selon l’âge. Entretien avec Bernard Perret, socio-économiste
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 04/12/09



Enseignants : l'absentéisme des remplaçants fait débat
Voici une contribution qui pourrait venir alimenter un débat déjà bien polémique. Selon un rapport mené par un cabinet d'audit extérieur à l'Education nationale et publié dans « Le Monde », les remplaçants d'enseignants dans le premier degré sont absents près de 17,4 jours par an en moyenne. Un chiffre particulièrement élevé comparé aux enseignants titulaires, qui comptent quelque 11,1 jours d'absence par an (maladies, maternités ou formations inclus). Surtout,« 55 % des congés de 24 heures et 81 % des congés de 48 heures ont lieu juste autour du week-end »,laissant entendre que certains remplaçants ont tendance à profiter de la situation.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 04/12/09



A Nice, Christian Estrosi instaure un couvre-feu pour tous les moins de treize ans
Il s'appliquera les mardi, vendredi et samedi hors période scolaire, ainsi que durant toutes les vacances scolaires et la période du carnaval de Nice (du 12 au 28 février 2010)…
Lire la suite de l’article


Grippe A (H1N1): Guerre des chiffres autour de la vaccination des collégiens et lycéens
Le ministre de l'Education nationale annonce une participation des élèves qui ne colle pas avec les statistiques du ministère de la Santé...
Lire la suite de l’article


Les élèves mettent la piqûre au piquet
Les premiers élèves des lycées et collèges de Haute-Garonne ont reçu leur dose de vaccin hier matin. Audrey, Marion, Sophie et Fanny, élèves de première au lycée hôtelier s'y sont prêté de bonne grâce malgré « une petite peur d'effets secondaires ». « Je suis volontaire car je fais des bronchites chroniques », avance Audrey. La flambée du nombre de cas de grippe A dans leur établissement a aussi influencé leur choix. Et pourtant, seuls 29 des 850 élèves faisaient la queue pour se faire vacciner. « Pour l'instant nous avons moins de 10 % de retours d'autorisations parentales au niveau académique », souligne le recteur, Olivier Dugrip.
Lire la suite de l’article
------------------------------------------------
Rue89 du 04/12/09



Rien vu...


------------------------------------------------
Ouest-France du 04/12/09



Amandine : bac + 5 et 140 CV. En vain…
À 25 ans, cette titulaire d’un master 2 (bac + 5) cherche du travail depuis onze mois. Avec cinq réponses positives sur 140 candidatures, la jeune fille se désespère.
Lire la suite de l’article


Le « jeu du foulard », un jeu mortel
Un colloque international se tient, à Paris, sur un « jeu » qui tue quinze à vingt jeunes chaque année, en France.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 04/12/09



Rien vu...


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 04/12/09


Sarkozy laïc ou tartuffe ?
Laïc, vis-cé-ra-le-ment laïc. Foin des minarets, des mosquées et autre voiles qui portent atteinte à notre «identité nationale», depuis qu'il a lancé le brillante idée de ce très démocratique débat, il n'est de jour ou de semaine où le gouvernement ne clame haut et fort son indéfectible attachement au principe de la laïcité.[…] Quelle bonne nouvelle, sauf que, loin des discours publicisés, des flamboyantes prises de positions face aux médias, la chanson change singulièrement. Bizarre, bizarre, notre gouvernement, si féru de laïcité vient tout juste d'offrir à l'enseignement confessionnel privé -en France presqu'exclusivement catholique-davantage de subsides. En toute discrétion, le parlement a récemment réformé la loi régissant les obligations des municipalités dans ce domaine. Désormais, les maires sont tenus de subventionner à égalité écoles publiques et privées, même lorsque celles-ci accueillent des enfants venant d'autres communes. En effet, malgré une forte mobilisation de la gauche, le parlement a voté le 29 septembre dernier la Loi Carle, qui impose cette nouvelle obligation franchement ni très laïque, ni très républicaine…
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 04/12/09


"Cher Père Noël, je voudrais un fer à repasser et un aspirateur"
Elles ne sont pas encore en maternelle qu'elles se préparent déjà à être de vraies fées du logis. Pour Noël, elles veulent des mini fers à repasser et des aspirateurs... Comment s'étonner qu'ensuite 80% des tâches ménagères reviennent aux femmes?
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 04/12/09


Grippe : Le ministère accorde "l'absence rémunérée" à l'enseignante qui s'était retirée
En rendant public dans L'Expresso du 2 décembre le cas de Mme A, une professeure enceinte qui a usé du droit de retrait alors que ses élèves étaient porteurs du virus H1N1, alors que le Se-Unsa lançait une campagne pour une véritable gestion médicale des enseignants, nous avons contribué à soulever un tabou : l'absence de prise en compte des enseignants "à risque" en pleine phase pandémique. 48 heures plus tard nous avons revu Mme A et fait le point avec elle.
Lire la suite de l’article


Lycée : Choisir l'autonomie ou pas
La publication par le Snes, opposé à la réforme, des projets de décrets qui seront soumis au Conseil supérieur de l'éducation le 10 décembre a l'avantage de donner à chacun l'occasion de se faire une opinion éclairée. Deux types de textes encadrent la réforme : l'organisation générale de l'établissement et les horaires par cycle et filière.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 04/12/09


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 04/12/09



Grenoble: un garçon de 13 ans probablement mort du "jeu du foulard"
Le corps d'un garçon de 13 ans a été retrouvé pendu à une corde au domicile familial, près de Grenoble, par ses parents qui ont laissé entendre que leur fils "s'intéressait au jeu du foulard", a-t-on appris vendredi auprès de la gendarmerie de l'Isère.
Lire la suite de l’article


Formation des enseignants: "journée de mobilisation" dans les IUFM lundi
Les directeurs des Instituts universitaires de formation des maîtres (IUFM) ont appelé jeudi à "une journée nationale de mobilisation dans les IUFM" lundi 7 décembre, contre l'actuel projet gouvernemental de réforme de la formation des enseignants.
Lire la suite de l’article


Pas de vaccination des enseignants dans les collèges et lycées (syndicat)
Les enseignants du secondaire ne se feront pas vacciner contre la grippe A dans leurs établissements, contrairement à ce qui est possible pour les élèves, a indiqué vendredi à l'AFP le secrétaire général de la FSU, Gérard Aschieri, à l'issue d'une réunion au ministère de l'Education.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.