vendredi, février 27, 2009

Revue de presse du jeudi 26 et vendredi 27 février 2009

Après trois semaines de grève dans les facs, François Fillon a fait de nouvelles propositions mais on peut douter qu'elles calment vraiment les revendications.
La principale proposition concerne les effectifs : François Fillon assure qu'« aucune suppression d'emploi d'enseignant-chercheur ne sera effectuée en 2010 et 2011 ». Pas question, toutefois, de revenir sur la suppression d'environ 900 postes prévue cette année. On notera aussi que cela ne remet pas en question les suppressions dans les autres secteurs de l'éducation nationale. On peut même dire que si le gouvernement exonère les universités l'effort sera plus important pour les autres.
François Fillon a aussi développé une autre piste. Pour assurer un meilleur accompagnement des étudiants de licence, il suggère, comme l'avait fait avant lui Nicolas Sarkozy, de mettre à la disposition des universités davantage de professeurs agrégés du second degré. Ces « Prag », comme on les appelle dans le supérieur, sont déjà au nombre de 15 000 et constituent ainsi un quart des effectifs enseignants à l'université.
En revanche, rien sur la formation des enseignants dont on peut craindre qu'elle ne soit passée par pertes et profits dans ce mouvement. Le premier ministre promet simplement la mise en place d'une « commission de suivi permanent ». Il invite aussi son ministre de l'éducation, Xavier Darcos, coarchitecte de la réforme, à « renforcer l'accompagnement des enseignants au début de leur parcours professionnel, en prévoyant un temps de formation complémentaire pendant l'année de stage », celle suivant l'obtention du diplôme. En d'autres termes, on peut juste espérer pour l'instant que le jeune diplômé ne sera pas à temps plein pendant sa première année.
Alors que le conflit se poursuit, on apprend que le PCF, le PS et les Verts lanceront bientôt une consultation publique sur l'enseignement supérieur et la recherche. . Ils souhaitent notamment définir les orientations d'une politique de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Palmare PlayStation Hidradenitis”, c'est le nom d'une nouvelle maladie diagnostiquée par des médecins suisses.
Une adolescente présentait des lésions douloureuses sur la paume des mains depuis quatre semaines. "Il s'agissait de gros nodules rouges très spectaculaires", a expliqué le médecin suisse à l'origine de la dénomination de cette maladie.
Il a fallu mener une enquête approfondie pour découvrir l'origine de la maladie : la fillette cachait en effet à ses parents qu'elle jouait pendant des heures avec sa console de jeu. Les médecins suisses sont arrivés à la conclusion que la crispation des mains sur la manette et l'appui frénétique sur les touches ont provoqué de minuscules blessures cutanées. Celles-ci ont pu s'aggraver avec la transpiration. La fillette s'est vu imposer dix jours d'abstinence de PlayStation et les lésions ont disparu spontanément.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 26 et 27/02/09


Le PS, le PCF et les Verts lancent une consultation sur l’Université et la recherche
La gauche politique se relance sur l’Université et la recherche. Alors que de nombreux acteurs de la mobilisation en cours s’interrogent sur les perspectives politiques de leur mouvement, le PS, le PCF et les Verts ont pris l’initiative de lancer une «consultation nationale sur l'Université et la recherche».
Lire la suite de l’article


Les présidents d’université ont rencontré Valérie Pécresse
Ce matin, Valérie Pécresse a reçu le bureau de la CPU, la Conférence des Présidents d’université. La médiatrice nommée par la ministre sur le sujet du décret relatif au statut des universitaires devait présenter les principes de sa nouvelle rédaction.
Lire la suite de l’article


Pendant la grève, la science continue
Publier dans Nature et faire la grève, manifester, proposer une autre politique universitaire ? C'est possible, répond une équipe de physiciens de l'université Paris-7 Diderot.
Lire la suite de l’article


A quoi servent les humanités ? La réponse du président de la Sorbonne
Au centre de cette photo, on voit Georges Molinié, le président de l’université Paris-4 Sorbonne. Entouré d’autres présidents d’université, il animait le 9 février, dans l’amphi Richelieu, une réunion de contestation des réformes gouvernementales.Il vient de publier sur le site La faute à Diderot, un texte qui répond à cette simple question : à quoi servent les humanités ?
Lire la suite de l’article


Pécresse reçoit les enseignants-chercheurs
Après une nouvelle journée de mobilisation jeudi, la ministre a donné rendez-vous vendredi matin au bureau de la Conférence des présidents d’université et aux organisations syndicales représentatives.
Lire la suite de l’article


Pécresse: «Pas de suppression d’emplois en 2010-2011 dans l’université»
Cela sera valable pour tous les postes et pas seulement ceux des enseignants-chercheurs, a expliqué la ministre.
Lire la suite de l’article


Université: Fillon amorce un premier recul
Le gouvernement promet de ne pas supprimer de postes en 2010 et 2011 et demande que le décret réformant le statut des enseignants-chercheurs soit «entièrement réécrit»
Lire la suite de l’article


Profs, chercheurs, étudiants et parents, même combat ! (Blog Véronique Soulé)
Ca y est. Bordeaux a fait la "jonction": des parents d'élèves et des enseignants du primaire comme du secondaire, des universitaires et des étudiants, tous hostiles aux réformes en cours, viennent de se regrouper et de créer un collectif commun "Sauvons l'Education 33"(le département de la Gironde). Un signal qui devrait inquiéter le gouvernement.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 26 et 27/02/09


Opération remotivation
En primaire, il était dans les premiers. Mais depuis son entrée au collège, ses notes baissent… et son implication aussi. Aidez-le à reprendre le train en marche.
Lire la suite de l’article


Faible mobilisation 
dans le monde universitaire
La mobilisation des étudiants et enseignants-chercheurs contre les différentes réformes de l'université semble marquer le pas. Jeudi, à peine plus de 20.000 personnes ont été recensées dans les cortèges.
Lire la suite de l’article


Enseignants-chercheurs : Pécresse fait un geste
La ministre a annoncé qu'il n'y aurait aucune suppression de postes en 2010-2011.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 26 et 27/02/09


Une fillette victime d'une nouvelle maladie liée aux jeux vidéo
Des médecins suisses ont prescrit à une fillette de 12 ans un arrêt total de jeu vidéo durant une dizaine de jours pour venir à bout d'une inflammation de la peau des mains causée par l'utilisation excessive d'une manette de jeu.
Lire la suite de l’article



Mobilisation à Paris-VII contre la loi sur l'autonomie des universités
On doit tenir jusqu'au 19 mars [journée d'action unitaire programmée par les syndicats]." Réunis en assemblée générale, les grévistes de l'université Paris-Diderot (Paris-VII) cherchent à amplifier leur mobilisation contre la loi LRU. Jeudi 26 février, l'amphi est à moitié vide, et les étudiants craignent un essoufflement de ce mouvement qui dure depuis six semaines. "La position du gouvernement est fragile, mais on n'a obtenu aucune avancée réelle." Le groupe de grévistes est particulièrement hétérogène : étudiants de première année d'histoire, physiciens du CNRS, personnels de maintenance. Chercheurs et étudiants semblent d'accord pour demander l'abrogation de la loi LRU.
Lire la suite de l’article


Universités : le mouvement de protestation marque le pas
Pour un mouvement qui aime se référer à la lutte de 2006 contre le CPE, le compte n'y était pas. La journée de manifestations, jeudi 26 février, des universitaires et des étudiants contre les réformes du gouvernement a réuni des cortèges sensiblement moins nombreux que lors de la précédente journée d'action le jeudi 19 février. Au total, selon un décompte réalisé jeudi par l'AFP dans une quinzaine de villes, cette quatrième journée d'action a réuni entre 17 000 et 33 000 personnes selon les sources. A titre de comparaison, ils étaient entre 43 000 et 100 000 le 10 février au niveau national.
Lire la suite de l’article


Universités : les syndicats attendent plus du gouvernement
Le gel des suppressions de postes à l'université en 2010-2011, la réécriture du décret sur le statut des enseignants-chercheurs et l'annonce d'aménagements dans la réforme de la formation des maîtres, ont suscité des réactions intéressées mais prudentes de la part des principaux protagonistes du mouvement de protestation universitaire.
Lire la suite de l’article


Grandes manœuvres pour officialiser le recul (Blog Luc Cédelle)
L’accentuation de la crise universitaire ces derniers jours et la perspective d’une mobilisation encore montante ont conduit le gouvernement à d’importantes modifications de ses positions sur le statut des enseignants-chercheurs et sur la réforme de la formation des maîtres (la mastérisation). La journée du mercredi 25 février est à cet égard marquée de plusieurs pierres blanches.
Lire la suite de l’article


Le gouvernement cherche à en finir avec le conflit dans les universités
Pas une contre-attaque, un déminage. Alors qu'une quatrième journée de manifestations à l'appel des enseignants chercheurs et des étudiants est prévue jeudi 26 février, le premier ministre a pris les devants, mercredi, et tenté de désamorcer le conflit en faisant un geste qui est loin d'être anodin sur le plan politique.

Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 26 et 27/02/09 (un jour de retard)


« Un peu de lecture pour ce soir, messieurs ?
Après une série d’actions auprès du public pour expliquer leurs revendications, profs et étudiants manifestent aujourd’hui. Reportage.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 26 et 27/02/09


Universités : moins de mobilisation dans les cortèges
Les vacances parisiennes ou bordelaises seraient-elles la cause d'une mobilisation moindre des enseignants-chercheurs ? Pour la quatrième semaine consécutive, ces derniers avaient appelé à manifester ce jeudi contre les réformes gouvernementales. Au total, les manifestations auraient réuni entre 17 000 et 33 000 personnes, selon les sources et d'après un décompte toutefois non exhaustif des bureaux de l'AFP à 18 heures.
Lire la suite de l’article


Pécresse tente de rassurer
Avant une rencontre déterminante ce vendredi avec les présidents d'université puis les organisations syndicales, Valérie Pécresse a tenté de déminer le terrain ce matin dans le conflit qui l'oppose depuis plus d'un mois aux étudiants chercheurs.
Lire la suite de l’article


« Il faudra interdire le portable pour les petits »
Chantal Jouanno, secrétaire d’Etat à l’Ecologie, nous dit ses craintes sur les ondes des portables. Elle préconise l’interdiction chez les plus jeunes et l’oreillette pour tous.
Lire la suite de l’article


Le gouvernement donne des gages sur l'emploi dans les universités
Le gouvernement a tenté mercredi de trouver une sortie de crise au conflit dans les universités en promettant qu'aucune suppression de postes n'interviendrait en 2010 ni en 2011.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 26 et 27/02/09



« Bretagne vivante » apprend la nature aux enfants
Un partenariat entre l’association, les collectivités et le conservatoire du littoral permet de sensibiliser les enfants à la protection de l’environnement
Lire la suite de l’article


Les annonces de Fillon laissent les universitaires sur leur faim
Les concessions faites mercredi 25 février par le premier ministre ne semblent pas avoir entamé la détermination des enseignants-chercheurs
Lire la suite de l’article


Pas de suppression d'emplois en 2010-2011 dans l'université
La ministre de l'enseignement supérieur Valérie Pécresse a affirmé mercredi 25 février sur France Info qu'il n'y aurait pas de "suppression d'emplois en 2010-2011 dans l'université "
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos du 26 et 27/02/09


La mobilisation des universitaires faiblit, mais pour combien de temps?
Les vacances et les récentes annonces du gouvernement peuvent expliquer cette désaffection...
Lire la suite de l’article


Universités : mobilisation en baisse avant l'ouverture des négociations
Au lendemain des annonces de François Fillon, les manifestations d'universitaires n'ont pas fait le plein. Mais les syndicats ne désarment pas, les négociations sur le statut des enseignants-chercheurs s'ouvrant aujourd'hui.
Lire la suite de l’article


Les associations craignent de faire les frais d'une baisse des subventions
Suppression de lignes de crédits, non-renouvellement de conventions pluriannuelles : la crise n'épargne pas les associations, notamment les plus dépendantes des financements publics. Une tendance qui les pousse à développer leurs propres ressources.
Lire la suite de l’article


Universités: journée de manifestations contre les réformes
La coordination nationale des universités appelle ce jeudi à une journée de manifestations partout en France pour protester contre les réformes dans l'éducation.
Lire la suite de l’article


Universités : comment rater une réforme
Le meilleur moyen de bloquer une réforme, c'est d'entretenir autour d'elle la cacophonie. Les adversaires de la réforme des universités s'y emploient avec talent - mais il faut reconnaître que nos gouvernants les ont généreusement aidés. On était pourtant parti de quelques idées simples. D'abord, l'autonomie des universités est hautement souhaitable, parce qu'elle facilitera le développement de pôles d'excellence et le rapprochement avec les grandes écoles, et parce qu'elle permettra d'adapter l'offre d'enseignement aux besoins. Ensuite, la possibilité de moduler les charges des enseignants entre formation, recherche et administration répond à une exigence de bonne gestion. Enfin, dans un système où la sanction du marché (horrible mot !) n'existe pas, l'évaluation est une nécessité à la fois pratique et morale.
Lire la suite de l’article


Universités : pas de suppressions de postes en 2010 et 2011
A la veille d'une manifestation, le gouvernement fait un nouveau geste pour tenter de calmer le jeu. « Les conditions du dialogue sont en train d'être rétablies », se sont félicités les présidents d'université reçus à Matignon.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 26 et 27/02/09


Pécresse fait un geste
Valérie Pécresse, la ministre de l'Enseignement supérieur, a affirmé, hier sur France Info, qu'il n'y aurait pas de « suppression d'emplois en 2010-2011 dans l'université ». « Cette décision est de nature à rassurer tous les enseignants-chercheurs à un moment où on est en train de changer leur statut », a-t-elle ajouté. Le gouvernement ne revient pas, en revanche, sur la suppression de 900 postes prévue en 2009, dénoncée par la communauté universitaire. Elle estime notamment que le plan « réussir en licence » demande plus d'encadrement des élèves.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 26 et 27/02/09



Pour répondre à Sarkozy, les chercheurs se mettent à nu
Le documentaire "Cherche toujours" retrace le quotidien des labos, où la mobilisation est repartie de plus belle ce jeudi. Témoignages.
Lire la suite de l’article


Universités : quand la loi LRU rappelle le code du commerce
Par François Turq, maître de conférences

Les mouvements actuels dans l'université ont essentiellement pour cible des problèmes de définition et de répartition des charges de services pour les universitaires, appelés également "enseignants-chercheurs". Un universitaire a une double vocation: l'enseignement et la recherche et le projet de décret soulève des questions en matière d'évaluation de ces deux activités et de répartition de la charge de travail.
Le projet de décret est en discussion depuis l'automne 2008. Son principe découle du vote de la loi du 10 août 2007 relative aux libertés et responsabilités des universités (LRU). Cette loi introduit le concept d'autonomie par rapport au ministère des universités et traite essentiellement de problèmes de gouvernance. C'est surtout sous cet angle qu'elle a été perçue dans les milieux universitaires, qu'il ait été choisi d'entrer dans le nouveau système ou d'attendre la limite. La loi prévoit que dans un délai de cinq ans, toutes les universités accèderont à ce statut d'autonomie, que certaines ont appliqué début 2009. Sauf exceptions, l'intérêt des personnels s'est alors porté sur ce problème de pouvoir: qui serait dans les instances de décision des nouvelles structures ou fallait-il attendre l'autonomie imposée? Une réflexion précise sur le cadre général de cette réforme importante n'a généralement pas été menée.
Lire la suite de l’article


Thésarde et banquière, je ne me sens pas la bienvenue à l'université
Par Peggy Cherré, doctorante en ethnologie

Je suis doctorante en ethnologie et je fais partie d’une population à qui l’allégorie universitaire ne peut être une fin en soi, et qui se voit contrainte de sortir de la caverne. Il semblerait que l’université ne retienne en son sein, non pas, les plus méritants, mais ceux qui lui ressemblent… Il ne s’agit pas d’un problème "d’inégalité sociale", "gros mot" et concept inappropriés à cette problématique. Mais il règne une certaine hypocrisie dans ce système narcissique, qui essaie de se reproduire à l’identique. Alors qu'une société, dynamique, ne se reproduit jamais à l’identique!
Je suis donc sortie de la caverne. Ma thèse ne pouvant prétendre à un financement universitaire, je me suis salariée. Depuis la licence, j’accumule et j’insère dans mon emploi du temps les missions et les remplacements en banque. Une démarche difficile et ingrate parfois, qui se révélera enrichissante, mais je ne le comprendrai que plus tard. En attendant, je joue sur deux tableaux. Et l’université, elle, me reproche cette dispersion et m’enjoint à choisir cette autre voie.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 26 et 27/02/09


Du boulot pour les jeunes dans la ferme France
« Génération agriculture : produire aujourd'hui, nourrir demain ! » C'est le message du Salon.Les métiers de l'agriculture et de l'alimentation embauchent. Des milliers de postes sont à pourvoir.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 26 et 27/02/09


Facs: Pécresse calme le jeu
Nouveau recul du gouvernement dans sa frénésie de réformes ou ouverture au dialogue ? François Fillon a annoncé mercredi qu'aucune suppression de poste ne serait effectuée en 2010 et 2011, et que le décret sur le statut des enseignants-chercheurs allait être réécrit. Les syndicats restent toutefois prudents, craignant de simples aménagements techniques.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 26 et 27/02/09


Valérie Pécresse consulte la CPU et les syndicats
"Je souhaite que d'ici la fin de la journée, nous puissions nous mettre d'accord sur les grandes orientations du nouveau décret", a déclaré Valérie Pécresse lors de l'ouverture d'une réunion boycottée par le SNESUP.
Lire la suite de l’article


Une femme à la mer
Par Jacques Julliard

Quand les maladresses de Sarkozy vis-à-vis des chercheurs se retournent contre une ministre qui était loin d’avoir démérité.
Lire la suite de l’article


Pécresse reçoit ce matin les enseignants-chercheurs
Syndicats et présidents d'université sont invités, en présence d'une médiatrice, à fixer "les orientations et principes" permettant d'écrire un nouveau décret sur le statut des enseignants-chercheurs.
Lire la suite de l’article


Enseignants-chercheurs : Pécresse va "retravailler" le décret
Le gouvernement a promis aucune suppression de postes en 2010 ni en 2011. Les syndicats, qui ont appelé à de nouvelles manifestations ce jeudi, notent ces "premiers gestes".
Lire la suite de l’article


Les adolescentes japonaises, "accros" à leurs portables
Une récente étude s'interroge sur les usages et les risques du téléphone portable dont le taux de possession est très élevé chez les collégiens et lycéens nippons.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 26 et 27/02/09


Universités: la gauche lance une consultation publique
Le PCF, le PS et les Verts lanceront bientôt une consultation publique sur l'enseignement supérieur et la recherche. Ils souhaitent notamment définir les orientations d'une politique de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 26 et 27/02/09


Les Clés c'est fini
"Dernier numéro". A 17 et 14 ans, les Clés de l'actualité et les Clés junior ne grandiront pas : ces deux titres du groupe Milan cessent de paraître. Les Clés se signalaient particulièrement aux enseignants par l'attention portée à l'éducation citoyenne des jeunes. Nous apprécions également la qualité des dossiers qui savaient captiver un jeune public tout en donnant la possibilité à des experts de s'exprimer. La crise économique a finalement eu raison de ces excellentes revues.
Lire la suite de l’article


Vous avez dit Culture ?
"Il y a un enjeu social majeur à ce que l'école poursuive sa mission d'ouverture culturelle". Oui mais comment faire ? Comment éviter les pièges de la culture délit et d'un égalitarisme culturel ? Le numéro Hors série n°2 de la revue Echanger, revue de l'académie de Nantes, présente des projets qui ont su échapper à ces difficultés.
Ainsi, par exemple, G Lavrilleux, collège de la Tour de Nantes, part d'une série américaine, Angela 15 ans, pour un véritable travail en classe de français. A Challans (85), une équipe pluridisciplinaire a su récupérer les magazines pour ados (Closer, Jeux vidéo magazine etc.) au bénéfice de leurs disciplines.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 26 et 27/02/09


"On craque!": les raisons de la révolte des universités (II)
Deux jours après l'annonce par François Fillon de la suspension des suppressions de postes dans l'enseignement supérieur en 2010 et 2011, de la compensation l'année prochaine des suppressions de postes de 2009, et la confirmation de la complète réécriture du décret sur le statut des enseignants-chercheurs, Valérie Pécresse tente de reprendre la main. Vendredi 27 février, elle reçoit les représentants de la conférence des présidents d'université (CPU) puis des syndicats pour chercher une sortie de crise.
Lire la suite de l’article


Faute de profs titulaires, les rectorats draguent l'étudiant
De suppressions de poste en suppressions de poste, certains rectorats, en panne de remplaçants, vont recruter parmi les étudiants pour combler les trous. Alors que 3.000 nouvelles suppressions de postes d'enseignants remplaçants sont prévues pour la rentrée 2009, Xavier Darcos promet une agence nationale de remplacement pour gérer la pénurie en ayant recours à davantage de contrats précaires.
Lire la suite de l’article


«On s'en fout de Harvard»: les raisons de la révolte des universités
Alors que la grève à l'université entre dans sa quatrième semaine, le conflit s'est élargi: parti des enseignants-chercheurs et de leur opposition à la réforme de la modulation de services, le mouvement est désormais porté par les étudiants, les personnels non enseignants et certains présidents d'université. Pas sûr que les premiers signes de recul, encore imprécis, de François Fillon mercredi soir sur les suppressions de postes dans l'enseignement supérieur et la recherche suffisent à l'apaiser.[…]
Reportage à Dunkerque, Calais et Boulogne à l'université du littoral-côte d'Opale (Ulco), jeune (créée en 1992) université de proximité. Les conditions d'étude et de travail de cet établissement contredisent bien des aspects du discours de Valérie Pécresse.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 26 et 27/02/09



La CPU espère une formation continue la 1ère année d'exercice des futurs enseignants
Le président de la Conférence des présidents d'université (CPU) a affirmé jeudi qu'il avait "bon espoir" que les futurs enseignants tout juste recrutés aient du "temps libéré" la première année de leur exercice pour continuer à se former, en alternance.
Lire la suite de l’article


Réactions de la CPU, de l'Unef et du Snesup-FSU aux annonces sur l'université
Réactions de la Conférence des présidents d'université (CPU), du syndicat étudiant Unef et du Snesup-FSU, premier syndicat de l'enseignement supérieur, à l'annonce du gel des suppressions de postes dans les universités en 2010-2011.
Lire la suite de l’article


Snalc-Csen: les stages d'anglais en lycée sont de la "poudre aux yeux"
Le syndicat d'enseignants Snalc-Csen a estimé jeudi, dans un communiqué, que les stages d'anglais proposés par le gouvernement pendant les vacances aux lycéens volontaires n'étaient que de la "poudre aux yeux pour amuser la galerie".
Lire la suite de l’article


Fonctionnaires: un geste pour l'université mais le cap des 30.000 suppressions maintenu
Le gel annoncé de la suppression de postes dans les universités marque une première brèche dans la politique de réduction du nombre de fonctionnaires, selon les syndicats, même si le gouvernement entend maintenir son objectif de 30.000 emplois en moins en 2009.
Lire la suite de l’article


CPU: de nouvelles rencontres avec Pécresse en début de semaine prochaine
Le président de la Conférence des présidents d'université (CPU) Lionel Collet a estimé que la réunion vendredi avec la ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Pécresse était "une première étape".
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

mercredi, février 25, 2009

Revue de presse du lundi 23 au mercredi 25 février 2009

Un repas, un “article” qui n’en est pas un, des profs du secondaire dans le supérieur, un retour sur la maternelle. Voilà le menu de ce début de semaine. Auquel, il faut ajouter toujours la mobilisation dans les universités et une petite phrase de Sarkozy sur les enseignants…

Commençons par les universités.
Le très prolifique spécialiste des universités à Libération, Sylvestre Huet, tient un blog {sciences2} où on trouve de très nombreuses analyses et compte-rendus. Il faut d’ailleurs souligner l’effort fait ce journal dans le domaine de l’éducation ces dernier mois. Dans ce blog, donc, on peut lire un bon texte de synthèse produit par des universitaires de Grenoble : La «mastérisation» des enseignants expliquée à ma fille. A lire par tous ceux qui auraient raté des épisodes de la mobilisation actuelle.

Pouvez me passer le sel, M'sieur le Président?
Nicolas Sarkozy, a déjeuné lundi 23 février 2009 avec onze enseignants des premier et second degrés, en présence de Xavier Darcos, ministre de l'Éducation nationale et Richard Descoings, chargé d'une mission de concertation sur la réforme du lycée. Les enseignants ont été sélectionnés par Xavier Darcos et Dominique Antoine (le conseiller éducation du président), "en fonction d'une certaine notoriété". En voici la liste : Mara Goyet ; Sébastien Clerc ; Bruno Descroix, ; Rachel Boutonnet ; Céline Lamy ; Laurine Parnaud ; Iannis Roder ; Christian Muzyk ; Sophie Audoubert ; Cyril Delhay Cécile Ladjali .
Donc, pour être invité à la table de Nicolas Sarkozy (dont une brève dans Le Canard enchaîné nous dit qu’il considère les enseignants comme “insupportables, infréquentables, haïssables,…”), il vaut mieux être jeune et avoir écrit au moins un livre. Cela rend t-il leur parole légitime ? Voilà un débat possible. On notera aussi que dans le plan de table, même si il y a quelques exceptions notables (Descroix, Audoubert, Delhay,…), la tendance est plutôt à la déploration et la parole donnée aux déclinologues. La figure la plus emblématique étant Rachel Boutonnet, membre du groupuscule conservateur “sauver les lettres” .
On peut aussi analyser, comme le font plusieurs articles, cette opération comme une volonté de chercher à contourner les syndicats et autres organisations représentatives.

Lundi, Nicolas Sarkozy a évoqué lors de ce déjeuner, l’idée que des professeurs agrégés du secondaire pouvaient avoir vocation à enseigner dans les premières années d'université. Hier, le ministère de l'Enseignement supérieur a confirmé « explorer » cette piste avec Xavier Darcos. A l'heure actuelle, 15.000 professeurs du secondaire (les « PRAG ») sont déjà détachés dans les universités. Développer ces PRAG faciliterait la tâche de Xavier Darcos, qui doit supprimer plusieurs centaines de postes dans les lycées. Pour les universités, c’est aussi un statut intéressant car on peut leur demander plus d’heures de cours que les autres enseignants de l’université. Certains parlent alors d’une « secondarisation » de l'université. Faut-il s’en réjouir ou le déplorer ? Cela nous ramène à la question de la pédagogie à l’université et des réponses à apporter à l’échec dans les premières années à la fac… Mais qu’on ne s’y trompe pas, l’objectif principal de cette opération est d’abord économique…

Dans le Monde.fr depuis avant hier, se trouve un "article interactif" sur les IUFM. C'est en fait un ensemble de témoignages sur ce sujet. Même si cet “article” est divisé en deux parties, le titre "L'IUFM, ce que l'éducation nationale a de pire" donne le ton...
C'est bien d'ailleurs pour cela que je mets des guillemets au mot “article”. Ce n'est pas du journalisme ! Il s'agit de recueil de témoignages envoyés par les internautes. Aucune enquête ou vérification là dedans. Et dans ces conditions de témoignages où les lecteurs ou les auditeurs “ont la parole”, c'est toujours celui qui parle le plus fort qui a raison.
Finalement, ce pseudo-article n’est pas très loin de la probématique du déjeuner de l’Élysée…


Dans son dossier du mercredi, La Croix pose la question : L'école maternelle est-elle vraiment menacée ?
On sait que depuis les déclaration de Xavier Darcos, les projets de réforme de l'école maternelle soulèvent des craintes. Avant cette petite phrase, il y eut d’autres attaques. Point de départ de la polémique, un rapport remis au ministère de l’éducation nationale par le linguiste Alain Bentolila, «L’école maternelle au front des inégalités linguistiques et sociales» Quelques mois plus tard, un inspecteur de l’éducation nationale écrit (sous un pseudonyme), Il faut fermer les écoles maternelles. En août dernier, Michèle Tabarot, députée UMP des Alpes-Maritimes, chargée d’une mission sur le droit opposable à la garde d’enfant, remet en cause l’école à 2 ans, en suggérant de créer pour les 2-3 ans une structure intermédiaire (payante pour les familles ?) : les « jardins d’éveil » – une idée relancée en novembre dernier par deux sénateurs.
Si La Croix revient sur ce dossier, c’est aussi parce que le 7 février dernier, Enfant Magazine, mensuel de Bayard Presse, publiait sur son site (www.enfant.com) un manifeste pour que l’école maternelle reste «une école à part entière», « un lieu où les enfants apprennent à vivre ensemble » et « où ils construisent leur savoir en s’appuyant sur la réflexion et la créativité plutôt que sur la répétition ». La pétition a pour l’instant recueilli 2000 signatures.

Je souhaite de bonnes vacances à tous les “insupportables, infréquentables, haïssables,…” qui y sont encore et bon courage à tous les autres…
Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 23/02/09 au 25/02/09


La «mastérisation» des enseignants expliquée à ma fille
L’une des revendications les plus fortement exprimée par les manifestations récentes demande le retrait de la «mastérisation». Que signifie ce terme barbare ? De nombreuses tentatives de l’expliquer aux étudiants, à la population... et aux journalistes ont été réalisées depuis un mois.
En voici une qui me semble particulièrement réussie, claire et courte, écrite par un groupe d’universitaires de Grenoble. La voici…
Lire la suite de l’article


Universités : le vrai exemple américain
Pourquoi avoir peur de mes réformes ?, interroge Valérie Pécresse. Il ne s’agirait, selon la ministre, que de mettre les universités française au diapason de l’autonomie qui leur est accordée dans la plupart de grands pays scientifiques. Pour mieux comprendre les termes de ce débat... qui a tourné au conflit ouvert entre le gouvernement et la majeure partie de la communauté universitaire, voici l’éclairage apporté à partir du système américain par quatre professeurs d'université français mais... exerçant aux Etats-Unis de manière pérenne.
Lire la suite de l’article


Valérie Pécresse sur France Inter : l’évaluation d’experts
Hier matin, Valérie Pécresse était sur France-Inter, dans l’émission de Nicolas Demorand. Deux universitaires ont décidé de mettre en pratique l’idée de Nicolas Sarkozy et de François Fillon d’évaluer le travail des ministres. Voici leur rapport, envoyé à Matignon, sur l’exercice oral de la ministre.
Le prmier, Eric Dufour, spécialiste de Kant, enseigne la philosophie à l’Université Pierre Mendes France de Grenoble. Le second, Christophe Mileschi, professeur à l’université Stendhal de Grenoble est spécialiste de littérature italienne.
Lire la suite de l’article


Université: flash mob, manifs... une grève toujours active
Voici, ci contre, une image de la flash mob de l’Inalco hier, place Saint Sulpice à Paris. On a pu y entendre des multiples langues : chinois, japonais, thaï, arabe, yoruba et hébreu, entre autres.
Un des multiples exemples d’initiatives prises pour maintenir la pression sur le gouvernement. Les personnels et les étudiants de la région parisienne sont appelés à participer demain jeudi 26 au "non enterrement de l'enseignement supérieur et de la recherche" au Panthéon . Le cortège partira de Port Royal à 15h. Chacun est appelé à venir vêtu de noir ou à porter un brassard noir. L'intersyndicale compte sur l'imagination des collègues pour que ce cortège soit animé et visible.
Lire la suite de l’article


Pouvez me passer le sel, M'sieur le Président?
Hier, onze enseignants ont eu l’insigne honneur de déjeuner à l’Elysée avec le Président-soi-même et le encore-un-peu-ministre-de-l’éducation-nationale.
 Attention, pas n’importe quels profs : «>des profs militants», précise Darcos, «assez connus pour les projets éditoriaux ou pédagogiques, qui se sont déjà exprimés et qui sont pour beaucoup d'un bord politique différent du mien». C’est l’ouverture, quoi… Comme dirait Léo, les temps sont difficiles : quand on veut faire carrière à droite, il faut se proclamer de gauche.
Lire la suite de l’article


Valérie Pécresse convoque les syndicats au ministère vendredi
Ce matin, au ministère de Valérie Pécresse, scène de genre. Les porteurs de «projets» dans le cadre de l’opération Campus (les milliards provenant de la vente d’actions EDF) rivalisent de mètres carrés, ambitions, logements étudiants, laboratoires...
Lire la suite de l’article


Universitaires fainéants ? Une réponse à Jean-Robert Pitte
Ardent défenseur des réformes gouvernementales, Jean-Robert Pitte, ex-président de l'université Paris-4 s'est signalé par de virulentes déclarations. Il a ainsi propagé avec fougue l'affirmation selon laquelle 40% des universitaires ne font pas de recherches, puisqu'ils ne publieraient pas[…]
Ce propos de Jean-Robert Pitte n’est toutefois pas resté sans réponse de ses propres collègues qui, non contents de l’avoir éliminé de la présidence de Paris-4 aux dernières élections en réaction à ses propositions et au profit de Georges Molinié qui s’est vigoureusement engagé dans le mouvement actuel, lui ont envoyé la lettre ouverte que je reproduis ci-dessous.
Lire la suite de l’article


L'Unef rejoint le mouvement de jeudi
Le premier syndicat étudiant soutient les actions organisées jeudi par les enseignants-chercheurs. Et appelle à une journée nationale de manifestations le 5 mars.
Lire la suite de l’article


Des primes de 20.000 euros minimum pour les présidents d'université
Une annonce de Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur.
Lire la suite de l’article


Le Point en pointe contre les universitaires
Les universitaires ont aussi leur honneur. Franz-Olivier Giesbert, le directeur du Point, vient de l'apprendre à ses dépens. Choqué par son édito, Olivier Beaud, juriste en pointe dans la contestation, a décidé d'arrêter net sa collaboration avec l'hebdomadaire (lire sa lettre ouverte à la fin).
Lire la suite de l’article


Université : grève active et note de conjoncture politique
La troisième semaine de grève des universités est toujours aussi active. Cours publics, débats, conférences, happenings... (l’exemple de Paris-1 Panthéon-Sorbonne), les universitaires multiplient les initiatives pour populariser leur action, tout en entretenant la pression sur le gouvernement par des manifestations à répétition. Et que le Snesup appelle à «amplifier l'embarras du pouvoir».
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 23/02/09 au 25/02/09


Deux garçons soupçonnés 
de viols dans leur collège
Alerté par la jeune victime, l'établissement n'aurait pas prévenu la justice. Le rectorat de Lille annonce une enquête administrative.
Lire la suite de l’article


La cohésion sociale passe par une dotation pour les jeunes
Christine Boutin, présidente du Forum des républicains sociaux (FRS) et ministre du Logement prône la mise en place d'une aide financière destinée aux plus vulnérables à la crise.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 23/02/09 au 25/02/09



Une fillette victime d'une nouvelle maladie liée aux jeux vidéo
Des médecins suisses ont prescrit à une fillette de 12 ans un arrêt total de jeu vidéo durant une dizaine de jours pour venir à bout d'une inflammation de la peau des mains causée par l'utilisation excessive d'une manette de jeu.
Lire la suite de l’article


Les étudiants en ordre dispersé derrière les enseignants-chercheurs
C'est l'un des enjeux de la mobilisation des enseignants-chercheurs contre la réforme de leur statut : les étudiants se mobiliseront-ils assez pour accentuer le rapport de force en leur faveur ? Alors que Valérie Pécresse, ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, a proposé une rencontre aux syndicats et aux présidents d'universités, vendredi 27 février, pour rediscuter des orientations du décret, les manifestations prévues jeudi donneront la mesure de l'engagement étudiant. Pour l'heure la mobilisation apparaît très variable d'une université à l'autre. Aperçu de la situation sur quelques campus.
Lire la suite de l’article


L'Elysée envisage d'affecter à l'université des professeurs du secondaire
Des professeurs exerçant actuellement dans le secondaire pourraient être affectés, en service complet ou partiel, à l'université afin de créer des "passerelles" entre le lycée et l'enseignement supérieur. C'est une des pistes évoquées lors d'un déjeuner à l'Elysée, lundi 23 février, auquel Nicolas Sarkozy avait convié onze professeurs du primaire et du secondaire, dont certains auteurs de livres sur l'éducation, comme Rachel Boutonnet, Sébastien Clerc, Bruno Descroix, Mara Goyet, Cécile Ladjali ou Christian Muzyk.
Lire la suite de l’article


Valérie Pécresse invite les syndicats universitaires à négocier le 27 février
La seule issue est le dialogue." Alors que le mouvement de protestation contre la politique universitaire du gouvernement entre dans sa quatrième semaine, la ministre de l'enseignement supérieur, Valérie Pécresse, a annoncé, mardi 24 février, sur France Inter, sa volonté de réunir, vendredi 27février, les syndicats d'enseignants-chercheurs et la Conférence des présidents d'université.
Lire la suite de l’article


L'Elysée envisage d'affecter à l'université des professeurs du secondaire
Les professeurs exerçant actuellement dans le secondaire pourraient être affectés, en service complet ou partiel, à l'université afin de créer des "passerelles" entre le lycée et l'enseignement supérieur. C'est une des pistes évoquées lors d'un déjeuner à l'Elysée, lundi 23 février, auquel Nicolas Sarkozy avait convié onze professeurs du primaire et du secondaire, dont certains auteurs de livres sur l'éducation, comme Rachel Boutonnet, Sébastien Clerc, Bruno Descroix, Mara Goyet, Cécile Ladjali ou Christian Muzyk.
Lire la suite de l’article


Valérie Pécresse : "Ma porte est toujours ouverte"
La ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche estime qu'il y a un problème de représentativité parmi les organisations d'enseignants-chercheurs, mais se dit ouverte au dialogue.
Lire la suite de l’article


Autonomie, que de crimes on commet en ton nom !, par Bruno Latour
Vous souvenez-vous du temps où la gauche défilait pour le changement ? Où les intellectuels n'essayaient pas encore de mimer les chauffeurs de taxi dans la défense obstinée du statu quo ? La querelle de l'université fournit peut-être une occasion de reprendre les bonnes habitudes et de rejoindre enfin le parti du mouvement.
Lire la suite de l’article


"L'IUFM, ce que l'éducation nationale a de pire"
Des enseignants témoignent sur LeMonde.fr de leur période d'apprentissage en IUFM. S'ils ne sont pas favorables à leur fermeture, conséquence de la réforme de la mastérisation des concours de l'enseignement, tous sont critiques envers cette institution qui les a formés.
Lire la suite de l’article


La filière ES n'est pas une voie de garage
A l'heure où les élèves de seconde font leur choix d'orientation pour la première, les propos du président de la République ne sont pas de nature à les encourager à choisir la filière économique et sociale (ES). "Il y a une filière économique pour vos enfants. C'est une blague, avait déclaré Nicolas Sarkozy, mardi 27 janvier, en déplacement à Châteauroux (Indre). Mettez vos enfants dans la filière ES, ils ne pourront pas se permettre de se présenter dans les meilleures écoles économiques." La réalité est autre.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 23/02/09 au 25/02/09 (un jour de retard)


Le mouvement s’étend à l’ensemble de l’éducation
La quatrième semaine de mobilisation commence sous le signe d’une convergence active et accrue du primaire et du secondaire.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 23/02/09 au 25/02/09


Entre deux manifs, étudiants et profs amusent la rue
Demain, profs et étudiants manifesteront de nouveau partout en France contre les réformes Pécresse. Entre deux défilés, ils continuent d’occuper la rue, à leur façon.
Lire la suite de l’article


Des primes d'au moins 20 000 euros pour les présidents d'université
Valérie Pécresse a annoncé mardi, lors d'une conférence de presse, que les primes annuelles que recevront les présidents d'université dans le cadre de la revalorisation des carrières des personnels universitaires seront supérieures à 20 000 euros. 

Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 23/02/09 au 25/02/09


L'école maternelle est-elle vraiment menacée ?
Création de jardins d'éveil pour les plus petits, exigence de performances pour les plus grands : les projets de réforme de l'école maternelle soulèvent des craintes
Lire la suite de l’article


Près de Poissy, l’informatique aide des jeunes à se réinsérer
La Protection judiciaire de la jeunesse a présenté mardi 24 février un dispositif original de réinsertion
Lire la suite de l’article


Les universités entendent guider leurs étudiants vers l’emploi
Petite révolution,la loi sur l’autonomie a donné aux universités une mission d’insertion professionnelle. Les rendez-vous avec les entreprises intéressées se multiplient
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos du 23/02/09 au 25/02/09


Enseignants-chercheurs : de nouvelles concessions vendredi
Alors qu'une manifestation est prévue demain, la ministre de la Recherche présentera vendredi les « orientations » de son nouveau texte. Le gouvernement réfléchit à l'idée d'affecter des professeurs du secondaire dans les universités.
Lire la suite de l’article


Université : les primes des présidents seront supérieures à 20.000 euros,
Valérie Pécresse a affirmé que les primes annuelles que recevront les présidents d'université dans le cadre de la revalorisation des carrières des personnels universitaires seront supérieures à "20.000 euros", lors d'une conférence de presse mardi.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 23/02/09 au 25/02/09




Les petites leçons en extérieur des enseignants-chercheurs
Assis sur des marches de pierres, ils tiennent leur bloc-notes dans leurs mains gantées...
Lire la suite de l’article


Des actions pour maintenir la pression
Un second souffle. La coordination nationale des universités a appelé à « densifier » la grève active par la multiplication de conférences et de cours hors les murs aujourd'hui. Avec deux zones scolaires sur trois encore en vacances, le mouvement des universités craint un essoufflement de la mobilisation cette semaine, surtout de la part d'enseignants-chercheurs parfois en grève depuis quatre semaines et aspirant à reprendre les cours.
Lire la suite de l’article


Pécresse veut se mettre d'accord avec les présidents d'universités et les syndicats
La ministre les recevra vendredi dans son ministère pour trouver «les futurs orientations du nouveau texte» sur les enseignants-chercheurs...
Lire la suite de l’article


Les appels à manifester se multiplient dans les universités
Quatre journées de mobilisation ont été fixées d'ici la mi-mars alors que Valérie Pécresse doit recevoir les syndicats vendredi…
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 23/02/09 au 25/02/09


Non, les profs de fac ne font pas que 128 heures par an !
Outré du discours ambiant sur le temps de travail d'un enseignant-chercheur et la méconnaissance de la réalité du quotidien d'un enseignant à la fac, ce professeur des universités en information et communication a listé pour Rue89 l'ensemble de ses activités sur la semaine du 2 février.
Lire la suite de l’article


Science et recherche : la vidéo qui oppose Sarkozy à Obama
Sarkozy et Obama n'ont pas exactement le même discours sur la recherche. C'est ce qu'un jeune chercheur a voulu démontrer en superposant deux de leurs interventions dans une vidéo postée sur YouTube. Le résultat: un président Obama offensif et remotivant, un président Sarkozy défensif et cherchant à diviser la communauté scientifique.
Lire la suite de l’article


A table, Sarkozy refait l'école avec les nostalgiques de l'autorité
Lundi midi, Sarkozy a reçu à déjeuner 11 enseignants du primaire et du secondaire, officiellement chargés d’éclairer sa lanterne sur les questions éducatives. Selon Darcos, ces enseignants ont été sélectionnés en "en fonction d’une certaine notoriété", apprend-on dans une dépêche de l'AEF du 23 février.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Ouest-France du 23/02/09 au 25/02/09


Éducation : pour une réforme globale
Par Alain Bentolila

[…] Si l'on ne peut demander à l'Éducation nationale de faire disparaître les inégalités individuelles et sociales, on ne peut se résigner à ce qu'elle en soit le reflet fidèle. Sa vocation est d'essayer, dans la limite de ses contraintes, d'amener des jeunes à donner un sens culturel et moral au tumulte du monde et de les rendre moins vulnérables aux discours simplistes ou sectaires.
Évitons l'erreur qui consiste à vouloir transformer le système éducatif, morceau par morceau, sans se préoccuper des autres composantes qui le soutiennent et l'alimentent. Ce serait ignorer que nos étudiants ont été enfants de maternelle, élèves du primaire et du secondaire.
Lire la suite de l’article


Les journaux avec les jeunes
« Les journaux doivent remplir ce rôle fondamental : former des citoyens et les aider à prendre part à la vie de la démocratie », déclarait le président de l'Association mondiale des journaux au Forum des jeunes lecteurs, à Helsinki.
Lire la suite de l’article


Universités : la défiance s'est installée
Par Jacques le Goff

« Ce qui perd toujours le vainqueur, c'est de croire en sa supériorité et de céder à l'ivresse du triomphe. » Voilà un sage conseil de Pierre Juillet, l'ancien mentor de Georges Pompidou, qui aurait pu éviter au président de la République bien des déconvenues dans le traitement du dossier universitaire. Tout avait bien commencé avec l'autonomie des universités obtenue de haute lutte. Mais Nicolas Sarkozy a voulu pousser l'avantage jusqu'au bout en menant la charge contre le statut des universitaires. Après les institutions, le personnel. Dans son esprit, c'était la logique même. Il a simplement oublié que l'on ne traite pas une dame âgée - et plutôt instruite - sans égards.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 23/02/09 au 25/02/09


Rien vu...


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 23/02/09 au 25/02/09


Enseignants-chercheurs : le Snesup-FSU boude la réunion
Le syndicat annonce qu'il ne se rendra pas, vendredi, à la réunion prévue par Valérie Pécresse sur le statut des enseignants-chercheurs. Car l'ordre du jour est insuffisant, dénonce-t-il.
Lire la suite de l’article


L'Unef appelle les étudiants à manifester le 5 mars
Son président, Jean-Baptiste Prévost, exhorte "les étudiants à poursuivre les mobilisations cette semaine et à maintenir la pression sur le gouvernement."
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 23/02/09 au 25/02/09


Au moins 20 000 euros de primes pour les présidents d'université
Les présidents d'université recevront des primes annuelles supérieures à "20 000 euros" a annoncé Valérie Pécresse. Cette mesure devrait entrer en vigueur à la rentrée 2009.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 23/02/09 au 25/02/09


Trop de fondamentaux tue l'éducation
Quels savoirs, quelles compétences l'Ecole doit-elle transmettre ? Ed Balls, le secrétaire d'état aux écoles, est furieux. Au terme de la plus grande enquête menée sur l'école primaire, le professeur Robin Alexander a prononcé un verdict sans appel : "L'éducation et dans une certaine mesure les vies (des jeunes anglais) sont appauvries s'ils reçoivent une éducation aussi déficiente".
L'accusé dans cette affaire c'est le retour aux fondamentaux promu ces dernières années en Angleterre et fortement soutenu par les batteries de tests officiels, "l'éléphant dans le curriculum" pour le professeur Alexander. Si les jeunes Anglais ont obtenu de très bons scores dans les évaluations internationales (en maths par exemple) c'est en acceptant une éducation rétrécie à quelques sujets.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 23/02/09 au 25/02/09


Sarkozy et le monde enseignant: de l’ignorance et de l’approximation comme méthode de gouvernement.
[…] on apprend aujourd’hui dans Le Monde (édition électronique du 24 février ; édition papier du 25 février) que « L’Elysée envisage d’affecter à l’université des professeurs du secondaire ».
Moi-même enseignant dans le secondaire et chercheur-doctorant, ayant exercé à l’université comme chargé de cours et comme attaché temporaire d’enseignement et de recherche (ATER), me voilà plus qu’intrigué. Je lis donc que l’idée d’affecter (à temps complet ou partiel) à l’université des enseignants exerçant dans le secondaire fut au menu des conversations lors d’un déjeuner à l’Elysée lundi dernier ; déjeuner auquel furent conviés, en compagnie de Xavier Darcos et Richard Descoings, onze enseignants du primaire et du secondaire.
Bonne idée ? En tout cas, comme c’est trop souvent le cas pour tout ce qui touche à l’éducation, redécouverte de l’eau chaude… Car les passerelles entre secondaire et supérieur existent déjà !
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 23/02/09 au 25/02/09



Pas de suppression d'emploi d'enseignant-chercheur en 2010 et 2011 (Fillon)
Le Premier ministre François Fillon s'est engagé à ce qu'"aucune suppression d'emploi d'enseignant-chercheur" ne soit "effectuée en 2010 et 2011", a annoncé Matignon à l'issue d'une réunion avec Valérie Pécresse et la Conférence des présidents d'universités.
Lire la suite de l’article


Des enseignants du secondaire dans les universités, piste du gouvernement
Le gouvernement réfléchit à l'idée de "récupérer" des postes d'enseignants des collèges et lycées pour les affecter dans les universités, afin d'avoir davantage d'encadrement, a rappelé mardi l'entourage de Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur.
Lire la suite de l’article


Réunion avec Pécresse: le Sgen veut négocier sur l'"ensemble des questions"
Le Sgen-CFDT a affirmé mardi dans un communiqué qu'il ferait tout pour que la réunion de vendredi au ministère de l'Enseignement supérieur "débouche sur des négociations" portant sur "l'ensemble des questions" au coeur du conflit actuel dans les universités.
Lire la suite de l’article


Universités: une intersyndicale appelle à manifester le 5 mars
Une intersyndicale de l'enseignement supérieur et de la recherche, regroupant notamment des syndicats de la FSU, CGT, FO, Unsa Education, Sgen-CFDT, Solidaires, les collectifs Sauvons l'université, Sauvons la recherche, et l'Unef, a appelé à manifester le 5 mars.
Lire la suite de l’article


Vente aux enchères symbolique des concepts philosophiques devant la Sorbonne
Des enseignants-chercheurs et des étudiants en philosophie de Paris I-Sorbonne ont participé mardi à une vente aux enchères simulée de concepts comme la liberté ou l'érudition, devant la célèbre enceinte parisienne dans le cadre de la mobilisation des universités, a constaté une journaliste de l'AFP.
Lire la suite de l’article


Le Snesup-FSU ne se rendra pas vendredi à la réunion lancée par Pécresse
Le Snesup-FSU, principal syndicat de l'enseignement supérieur, "ne se rendra pas, en l'état" actuel de l'ordre du jour, à la réunion de vendredi à laquelle Valérie Pécresse a convié mardi syndicats et présidents d'université sur le statut des enseignants-chercheurs.
Lire la suite de l’article


Nicolas Sarkozy discute réforme et éducation avec des enseignants
Nicolas Sarkozy a reçu lundi à déjeuner à l'Elysée une dizaine d'enseignants du primaire et du secondaire de Mayenne, du Nord, de la Vienne et de région parisienne, pour une discussion à bâtons rompus sur la situation de l'éducation et des réformes contestées en cours.
Lire la suite de l’article



-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

samedi, février 21, 2009

Revue de presse du samedi 14 février au samedi 21 février 2009

Que s’est-il passé cette semaine ?
François Fillon s’est adressé aux universités dans Libération le 18 février dernier, sans grand effet...
Le même jour, Xavier Darcos a déclaré qu’il avait “pleuré“ quand la réforme du lycée a été stoppée. Durant le même déplacement à Corbeil-Essonnes, il a également avoué Peut-être nous avons tort de vouloir à tout prix faire partir du haut des systèmes et des réformes alors qu'il faudrait accompagner ce qui se passe dans les établissements”. Ce qui peut être considéré comme un méa-culpa…
On a vu aussi Nadine Morano déclarer son intérêt pour le ministère de l’éducation qu’elle voudrait fusionner avec le secrétariat d’état à la Famille....
Toujours cette semaine, on a vu 100 personnes se mettre à lire Place Saint-Michel à Paris. Thomas Piketty dans Libération à propos des réformes dans l’éducation nationale et à l’Université écrit“ Cela n’avait strictement aucun sens de se lancer dans de telles réformes avec des moyens humains et financiers en baisse, ou au mieux en stagnation. ”. Ce qui est assez bien vu….
On a vu aussi de nouvelles manifestations importantes jeudi 19 février partout en France. Ce même jour, les présidents d’université ont fait un pas de plus dans la contestation en réclamant, en plus de la suspension des réformes, le rétablissement des postes supprimés.
La coordination, quant à elle, demande – pour la première fois - «l'abrogation de la loi LRU» de 2007 sur l'autonomie des universités . Et ce même si plusieurs aspects de cette loi sont d'ores et déjà entrés en vigueur, avec notamment 20 des 83 universités françaises passées à l'autonomie au 1er janvier 2009. Sont programmées aussi trois nouvelles manifestations. Les 26 février et 5 mars, l'organisation appelle à des manifestations partout en France. Le 10 mars, elle appelle à une manifestation nationale à Paris, à laquelle sont conviés les enseignants du primaire et du secondaire.

Durant cette semaine, on a pu lire de très nombreuses tribunes et contributions notamment dans Le Monde qui y a consacré un dossier spécial sur la crise dans les universités.
On retiendra surtout, la prise de position de Jean Houssaye. Le professeur en sciences de l’éducation y dénonce la “révolution conservatrice” que constitue selon lui la réforme de la formation des professeurs. Pour lui “Cette révolution signe enfin un refus, celui de la pédagogie ; c'est en ce sens qu'elle est conservatrice. On sera déclaré capable d'enseigner et mis en demeure de le faire quand on aura fait la preuve qu'on maîtrise les programmes du primaire ou du secondaire, qu'on sait théoriquement les adapter à un niveau de classe et qu'on connaît les règles de l'institution scolaire. On est alors prêt à faire la classe... Faire la preuve des savoirs tient lieu de mise à l'épreuve dans la classe. Nous sommes là dans une logique d'enseignement qui omet la logique de l'apprentissage, celle des élèves et celle des enseignants.

Le Figaro revient sur cette enquête menée par le rectorat de Paris et la Caisse primaire d'Assurance-maladie auprès de 7 912 élèves de la 6e à la 3e dans 30 collèges parisiens. Les statistiques donnent à réfléchir : 82 % des élèves de 3e se couchent après 22 heures et un quart des filles et près d'un tiers des garçons se couchent carrément après minuit. Selon cette même étude, en classe de 3e, 45 % des filles et 55 % des garçons déclarent passer plus de trois heures par jour devant un écran - télévision, ordinateur. Des habitudes qui commencent tôt : dès la 6e, ce sont 26,2 % des filles et 36,6 % des garçons qui passent plus de trois heures devant les écrans.
Profitons des vacances pour “décrocher”…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 14/02/09 au 21/02/09



Les universités ne lâchent pas le pavé
La coordination nationale des universités s’est réunie vendredi à l’université Paris-X à Nanterre, a appelé à trois nouvelles journées de manifestations, les 26 février, 5 mars et 10 mars.
Lire la suite de l’article


Quand les cours font le trottoir (Blog de Véronique Soulé)
Un journaliste, ça court toujours, ça passe d'un sujet à un autre, enchaîne interviews, reportages, confs de presse. Alors voilà: vendredi après-midi, fait exceptionnel, je n'avais rien à faire. J'ai alors décidé de prendre le temps, de me poser un peu et d'aller suivre des cours dans tout Paris.
Lire la suite de l’article


Acheter son diplôme (carnets de voyage aux USA d’Yves Michaud)
Tout au long de mon voyage, j'ai pu constater la bataille féroce que se livrent toutes les institutions d'enseignement pour avoir des clients, pardon des étudiants.
Qu'il s'agisse de collèges pour devenir plombier ou vendeur ou des grandes, moyennes ou petites universités.

Lire la suite de l’article


Universités : manifestation imposante à Paris
Nouvelle manifestation importante à Paris aujourd’hui. Et de nombreuses en province (plusieurs milliers à Marseille). C'est le premier bilan que l’on peut tirer d’une nouvelle journée de mobilisation des universitaires, des chercheurs et des étudiants.
Lire la suite de l’article


La Sorbonne occupée par 200 étudiants... Une courte nuit
Hier soir, après la manifestation parisienne, environ 200 étudiants ont pénétré par surprise dans la Sorbonne pour l’occuper. Est-ce le signe de ce que Jean-Baptise Prévost, président de l’UNEF pressentait lorsqu’il me confiant, hier, «si Valérie Pécresse persiste dans son silence coupable, les choses vont devenir incontrôlables» ? On peut voir des images de cette initiative sur Rue89. Les étudiants ont été évacués durant la nuit par la police.
Lire la suite de l’article



«On ne lâchera rien, l’université est en danger de mort»
A Paris, les étudiants étaient nombreux jeudi après-midi pour soutenir les enseignants-chercheurs. Avec un mot d'ordre: «continuons à faire du bruit, la ministre va craquer.»
Lire la suite de l’article


Les enseignants-chercheurs toujours là
Et c'est reparti. Trois semaines après le début de leur mouvement contre la réforme des statuts, les enseignants-chercheurs, rejoints par les étudiants, ont manifesté aujourd'hui un peu partout en France.
Lire la suite de l’article

Université et recherche: notre défi républicain
Par FRANÇOIS FILLON, Premier ministre

Je veux m’adresser à la communauté scientifique et universitaire qui détient une part de cet avenir. Avec elle et pour elle, nous avons avec le président de la République fait de l’enseignement supérieur et de la recherche notre première priorité budgétaire. D’ici 2012, ce sont près de 20 milliards d’euros supplémentaires qui seront engagés. Avec Valérie Pécresse, nous avons parallèlement renforcé l’autonomie des universités. C’était une réforme attendue de longue date et je ne veux pas ici reprendre tout ce qui nous a conduits à faire ce que –à gauche comme à droite– on savait nécessaire. Non, ce qui aujourd’hui m’importe, c’est de dissiper les malentendus. C’est de créer les conditions d’un dialogue constructif pour avancer ensemble en laissant de côté les crispations et les surenchères qui nous affaiblissent collectivement.
Lire la suite de l’article


Xavier Darcos reprend langue avec les lycées
Le ministre visitait hier un établissement mettant en œuvre les stages d’anglais gratuits qu’il a créés.
Lire la suite de l’article


Enseignants-chercheurs: l'évaluation permanente
Des chercheurs qui ne sont jamais évalués ! Pour Nicolas Sarkozy, c'est un scandale ! Les principaux concernés n'en reviennent toujours pas: mais où le président a-t-il bien pu pêcher cette idée-là ? Du coup les témoignages affluent. Comme celui de Fabienne Berthier, chercheure à l'université Paris Sud-Orsay (ou encore Paris XI): sa vie professionnelle a été ponctuée de dossiers ... d'évaluation.
Lire la suite de l’article


Un marathon-lecture de la «Princesse de Clèves» pour Sarkozy
Le président de la République moque dans ses discours le livre de Madame de La Fayette? Des enseignants-chercheurs opposés à la réforme de l'université ont organisé une lecture publique.
Lire la suite de l’article


Et d'un seul coup, 100 personnes se mirent à lire place St-Michel
Combien de mots peut-on lire en cinq minutes? Les universitaires en grève organisaient mercredi midi à Paris une lecture éclair. Histoire de se faire entendre.
Lire la suite de l’article


Etudiants: des amphis pleins de questions
Cette fois ce sont les profs qui font grève, et les étudiants qui se solidarisent et défilent avec eux. C'est un peu le monde à l'envers. Ce qui explique un certain flottement dans le mouvement étudiant. Quelles sont les revendications à mettre en avant ? Faut-il reprendre celles des enseignants-chercheurs ou plutôt privilégier des demandes propres aux étudiants ? Faut-il élargir la lutte à l'abrogation de la LRU (la loi sur l'autonomie des universités votée en août 2007), au combat des sans-papiers, aux effets de la crise en général et aux soubresauts en Guadeloupe ? Comment, enfin, mobiliser dans des facs qui tournent déjà au ralenti en raison de la grève des profs ?
Lire la suite de l’article


Une grève très active dans les Universités
Faire grève n'est pas faire rien. La grève «active» des universités se traduit par la multiplications d'initiatives locales, de happenings, lectures et cours publics, débats, conférences, projections de films... en voici une petite sélection et, pour donner une idée de la densité des initiatives locales, le programme des grévistes de Paris-1 Panthéon Sorbonne de ce jour.
Lire la suite de l’article


Enseignants-chercheurs: le député UMP Fasquelle propose un nouveau décret
Cet après midi le député UMP Daniel Fasquelle (Pas de Calais) a rencontré Valérie Pécresse pour lui remettre ses propositions pour la réécriture du décret sur le statut des universitaires. Ce projet de décret fait partie des causes de la crise qui secoue les universités et de la grève des enseignants chercheurs depuis le 2 février.
Lire la suite de l’article


Autonomie des universités : l’imposture
Par Thomas PIKETTY

Pourquoi l’autonomie des universités, idée séduisante en théorie, provoque-t-elle une telle colère ? Par quel prodige Nicolas Sarkozy et Valérie Pécresse ont-ils réussi à réunir tout le monde contre eux, des mandarins de gauche aux mandarins de droite, des étudiants aux jeunes enseignants chercheurs, sur ce qu’ils considèrent pourtant comme le «chantier prioritaire du quinquennat», la «priorité des priorités» ? Tout simplement parce que l’idéologie, l’incompétence et l’improvisation règnent en maître au sommet de l’Etat.
Cela n’avait strictement aucun sens de se lancer dans de telles réformes avec des moyens humains et financiers en baisse, ou au mieux en stagnation.
Lire la suite de l’article


IUFM : tollé après la charge de Darcos
Enseignants et universitaires dénoncent «le mépris» du ministre.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 14/02/09 au 21/02/09



Le monde universitaire prévoit trois nouvelles manifestations
Pour la première fois, la coordination des universités, qui dit représenter 65 universités et 18 associations ou syndicats, a demandé explicitement l'abrogation de la loi sur l'autonomie.
Lire la suite de l’article


Universitaires et étudiants
maintiennent la pression
Valérie Pécresse a tenté de rassurer les milliers d'étudiants et d'enseignants-chercheurs qui ont de nouveau manifesté jeudi, en annonçant qu'un nouveau texte de réforme serait proposé dans les prochaines semaines. Dans la nuit de jeudi à vendredi, les forces de l'ordre ont évacué des dizaines d'étudiants de la Sorbonne.
Lire la suite de l’article


Nouvelle mobilisation jeudi dans les universités
Enseignants-chercheurs et étudiants sont de nouveau appelés à descendre dans la rue jeudi contre la réforme du statut des universitaires, les suppressions de postes ou encore les restrictions budgétaires.
Lire la suite de l’article


Les adolescents prennent
le pouvoir à la maison
Couché tard, fatigué, accro à l'ordinateur : le rectorat de Paris et l'Assurance-maladie dressent le portrait type du collégien parisien.
Lire la suite de l’article


Réforme du lycée :
Darcos fait son mea culpa
Alors que le ministre confesse ses doutes sur son premier projet de réforme, les consultations sur l'évolution du lycée se poursuivent.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 14/02/09 au 21/02/09



La coordination nationale des universités demande l'abrogation de la loi LRU
La coordination nationale des universités a demandé pour la première fois, vendredi 20 février, "l'abrogation de la loi LRU" de 2007 sur l'autonomie des universités. Cette coordination, qui dit représenter 65 universités, 15 autres établissements et 18 associations et syndicats, appelle également à trois nouvelles journées de manifestations, les 26 février, 5 mars et 10 mars.
Lire la suite de l’article


Opération séduction des facs québécoises pour attirer les étudiants de banlieue
Dans le hall de l'Institut Galilée de l'université Paris-XIII, située à Villetaneuse (Seine-Saint-Denis), à deux pas d'une "AG" d'étudiants, une douzaine d'universités québécoises ont installé des stands.
"Etudier au Québec", peut-on lire sur une large banderole. Université du Québec à Montréal, université Laval, université de Sherbrooke... en ce mois de février, tous ces établissements se sont engagés dans une opération séduction auprès des étudiants français de banlieue.
Lire la suite de l’article


La Sorbonne occupée par deux cents étudiants pendant la nuit
Entre 200 et 250 étudiants ont occupé un amphithéâtre de l'université de la Sorbonne, dans la nuit de jeudi à vendredi 20 février, après avoir manifesté à Paris. Les forces de l'ordre se sont postées autour de l'université et ne sont pas intervenues pour les évacuer, n'ayant pas reçu de demande du rectorat. Vers minuit, un certain nombre de jeunes se préparaient à dormir sur place.
Lire la suite de l’article


Les présidents d'université posent leurs conditions pour sauver la réforme
Pour tenter de sortir de la crise qui touche les universités depuis trois semaines, l'heure est aux négociations. Jeudi 19 février, le jour même de la troisième manifestation nationale, la Conférence des présidents d'université (CPU) s'est posée en interlocuteur principal du gouvernement.
Lire la suite de l’article


Universités : des dizaines de milliers de manifestants dans toute la France
Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont à nouveau manifesté dans une vingtaine de villes, jeudi 19 février, à l'appel de la coordination nationale des universités pour protester contre la réforme du statut des enseignants-chercheurs. A Paris, le rassemblement a attiré entre 15 000 personnes, selon la préfecture de police, et 25 000, selon le Snesup, syndicat majoritaire de l'enseignement supérieur. Plusieurs universités parisiennes et franciliennes étaient représentées, ainsi que l'Inserm, le CNRS ou la faculté de droit de Rennes.

Lire la suite de l’article


Les universitaires se sentent peu ancrés dans leur établissement
La communauté universitaire se retrouve une nouvelle fois dans la rue, jeudi 19 février, pour protester contre les réformes éducatives du gouvernement. Au coeur de cette contestation, le décret réformant le statut des enseignants-chercheurs. La ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, Valérie Pécresse, a nommé une médiatrice pour écrire un nouveau texte. Christine Musselin, directrice du Centre de sociologie des organisations (CNRS-Sciences Po), compare la situation des universitaires français avec celle de leurs collègues à l'étranger.
Lire la suite de l’article


Mathias Fink : "L'autonomie est la solution pour sauver les universités"
Physicien à l'Ecole supérieure de physique et de chimie industrielles de Paris (ESPCI), Mathias Fink a créé quatre entreprises. Titulaire de la chaire d'innovation technologique-Liliane Bettencourt au Collège de France, il a donné, jeudi 12 février, sa leçon inaugurale. Il approuve la réforme du statut des enseignants-chercheurs et des universités. A certaines conditions.
Lire la suite de l’article


Valérie Pécresse déterminée à poursuivre la réforme de l'enseignement supérieur
La ministre de l'enseignement supérieur, Valérie Pécresse, a réaffirmé, dimanche 15 février, qu'elle entendait mener à bien la réforme de l'enseignement supérieur, et notamment la mise en place d'un décret qui changerait le statut des enseignants-chercheurs. Ce projet de décret, qui doit être retravaillé pendant deux mois par la médiatrice nommée par le gouvernement, n'est pas "caduc", a assuré Mme Pécresse sur Radio J.
Lire la suite de l’article


Les présidents d'université "travaillent sur un nouveau projet de décret"
Lionel Collet, président de la Conférence des présidents d'université, a expliqué dans un chat au Monde.fr, mardi, que "la CPU n'a pas l'intention de laisser pourrir le mouvement".
Lire la suite de l’article


Universités, la crise
Les enseignants-chercheurs, rejoints par des étudiants, étaient très nombreux à manifester, le 6 février, dans toutes les villes universitaires de France. Ils s'apprêtent à redescendre dans la rue, jeudi 19 février, pour exprimer à nouveau leur opposition aux projets du gouvernement.
Deux projets de réforme sont à l'origine de leur mobilisation : d'une part un décret modifiant leur statut et leurs obligations d'enseignement et de recherche et accordant aux présidents d'université un pouvoir nouveau d'évaluation et d'organisation de leur travail ; d'autre part la refonte du système de formation des professeurs des écoles, collèges et lycées, au détriment de la formation pédagogique et de l'apprentissage du métier devant des classes.
Mais au-delà de ces deux motifs, la colère du monde universitaire et de la recherche est beaucoup plus profonde. Le doublement en vingt-cinq ans des effectifs d'étudiants, l'insuffisance des moyens des universités pour les accueillir et les former, la remise en cause des grands organismes de recherche français, le sentiment d'être incompris, voire méprisés par le pouvoir politique : tout contribue à ce ras-le-bol des universitaires. Nous leur donnons la parole.
Lire la suite de l’article


Le management du savoir, par Jean-François Bayart
Soumettre au marché et au pouvoir la production et l'enseignement de la connaissance, tel est le but de la réforme en cours. Nicolas Sarkozy avait annoncé sa volonté de donner "à l'exécutif les moyens de fixer les orientations de la recherche à long terme". Il entend aussi l'assujettir au "New Public Management" grâce à l'étalonnage de ses performances en termes quantitatifs et financiers, selon la logique de l'Espace européen de la recherche et de la stratégie de Lisbonne. D'où son insistance sur l'"évaluation", omniprésente dans les pratiques effectives des métiers scientifiques, quoi qu'on en dise, mais qui reste trop qualitative pour être néolibéralement honnête.
Lire la suite de l’article


S'agit-il d'évaluation ou de dévaluation des enseignants-chercheurs ?, par Antoine Coppolani
nous voici entrés dans l'ère de l'évaluation obsessionnelle, dont le dernier avatar est le décret réformant le statut d'enseignant-chercheur. Ce texte a d'ores et déjà réussi un tour de force : celui de rassembler contre lui de très larges pans de la communauté scientifique française, toutes disciplines confondues et, par-delà, les clivages politiques ou syndicaux. Affreux réflexe corporatiste ? Il faut y regarder de plus près et considérer les arrière-pensées ou, au minimum, les risques de dérive, qui se cachent derrière ce document.
Lire la suite de l’article


Une semaine dans la vie d'un universitaire, par François Clément
Etonné par les propos du président de la République le 22 janvier, et voulant vérifier si nous autres, chercheurs et enseignants-chercheurs, étions nuls à ce point (car on peut se tromper sur son propre compte), j'ai pris mon agenda et voici ce que j'ai trouvé.
Lire la suite de l’article


Monsieur le Président, vous ne mesurez peut-être pas la défiance..., par Wendelin Werner
Je ne pensais pas un jour me retrouver dans la situation qui est la mienne aujourd'hui, à savoir écrire une lettre ouverte au président de la République française : ce qui m'intéresse avant tout, et ce à quoi j'ai choisi de consacrer ma vie professionnelle, c'est de réfléchir à des structures mathématiques, d'en parler avec mes collègues en France et à l'étranger et d'enseigner à mes étudiants. J'ai eu le privilège de voir mes travaux aboutir et récompensés par un prix important. Cela me donne une certaine responsabilité vis-à-vis de ma communauté et me permet aussi d'être un peu plus écouté par les médias et le pouvoir politique.
Lire la suite de l’article


La formation des professeurs, une révolution conservatrice, par Jean Houssaye
La réforme de la formation des enseignants, qui entre en vigueur cette année, est bien une révolution, au moins sur deux points. Le premier réside dans l'incorporation de la formation des enseignants à l'université. Jusqu'ici, les enseignants étaient formés à côté de l'université, dans les écoles normales (EN) et les centres pédagogiques régionaux (CPR) d'abord, dans les instituts universitaires de formation des maîtres (IUFM) ensuite. Désormais ils le seront au sein même de l'université. Le second tient au niveau du recrutement. Il faudra maintenant un master (et non plus une licence), soit une formation de cinq ans après le baccalauréat, pour être intégré comme enseignant. On ne pourra pas aller plus loin. C'est une révolution.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 14/02/09 au 21/02/09 (un jour de retard)



Les facs attendent un recul en bonne et due forme
Malgré les vacances, la deuxième grande journée de mobilisation des universitaires, prévue pour jeudi, s’annonçait bien suivie.
Lire la suite de l’article


Darcos : mea culpa sur le lycée, pas sur la formation
Une pétition réclame la démission du ministre de l’Éducation, après des propos jugés insultants pour les enseignants.
Lire la suite de l’article


. Cours magistraux non-stop
à Bordeaux, les enseignants-chercheurs transmettent leurs savoirs pendant 24 heures.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 14/02/09 au 21/02/09


Facs : 3 nouvelles manifestations prévues
La coordination nationale des universités, réunie vendredi à l'université Paris-X à Nanterre, a appelé à trois nouvelles journées de manifestations, les 26 février, 5 mars et 10 mars, et demandé pour la première fois «l'abrogation de la loi LRU» de 2007 sur l'autonomie. 

Lire la suite de l’article


Les collégiens plébiscitent les cours d’allemand par iPod
«Auf wieder sehen, iPod ! » A la fin du cours d’allemand, hier matin, les élèves de 3 e du collège George-Sand, à Crégy-lès-Meaux, ont rendu les baladeurs numériques qui leur étaient prêtés depuis deux mois. Françoise Touitou, professeur d’allemand, et sa classe ont goûté avec plaisir à l’expérience lancée par le rectorat de l’académie de Créteil dans le cadre d’une expérience d’innovation pédagogique.
Lire la suite de l’article


1 heure : la Sorbonne évacuée
Une heure du matin dans la nuit de jeudi à vendredi : la Sorbonne est évacuée. Dix minutes avant, les forces de l'ordre sont entrées en nombre dans l'université symbole du quartier Latin. Il ne restait plus alors que quelques dizaines de manifestants. Ils sont sortis sans résister, encadrés par des policiers, en scandant : «Parce qu'on est chez nous, on reviendra».
Lire la suite de l’article


Facs : 15 à 30.000 manifestants à Paris
«Moins de chercheurs = moins de progrès» ou «Lycéens, étudiants, personnels et enseignants, c'est tous ensemble qu'on doit lutter, c'est tous ensemble qu'on va gagner» : voici quelques slogans que l'on pouvait entendre jeudi après-midi dans les rues parisiennes. 

Lire la suite de l’article


La Princesse de Clèves au secours des enseignants-chercheurs
Lundi 16 février, les étudiants et enseignants de Paris III organisaient une lecture-marathon de la Princesse de Clèves devant le Panthéon à Paris. Une façon de tourner en dérision les propos de Nicolas Sarkozy qui ironisait sur le célèbre roman de Madame de la Fayette. "Un sadique ou un imbécile avait mis dans le programme d'interroger les concurrents sur la Princesse de Clèves, avait déclaré le président à Lyon en 2007. Je ne sais pas si cela vous est souvent arrivé de demander à la guichetière ce qu'elle pensait de la Princesse de Clèves". Pendant huit heures, chacun - à commencer par les comédiens Marcel Bozonnet et Louis Garrel - était invité à monter sur une estrade pour lire un passage du roman. Pour les enseignants-chercheurs, cette manifestation est surtout un moyen de rassembler plus largement autour de leur fronde contre la réforme de leur statut voulu par la ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Pécresse.

Lire la suite de l’article


Pécresse : le décret n'est pas «caduc»
Non, il n'est pas caduc ! Malmenée par la forte mobilisation des universitaires rejoints par leurs étudiants, la ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, s'est refusée dimanche à déclarer «caduc» son projet de décret sur le statut des enseignants-chercheurs. C'est ce qu'elle a répondu lorsqu'on lui a demandé si ce texte, qui doit être retravaillé pendant deux mois par Claire Bazy-Malaurie, la médiatrice nommée lundi par la ministre, était caduc.
Lire la suite de l’article


Enseignants-chercheurs: propositions d'un député UMP pour un nouveau décret
Le député UMP Daniel Fasquelle, également doyen de la faculté de droit de Boulogne-sur-mer (Pas-de-Calais), a souhaité dimanche que le gouvernement dise clairement qu'il renonce au décret controversé sur la réforme du statut des enseignants-chercheurs et prépare un nouveau texte.
Lire la suite de l’article


Les lycéens de Levallois jugés
L'un des deux lycéens de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) poursuivis pour rébellion après une intervention policière en plein conseil municipal a été relaxé jeudi par une juge des enfants. Son camarade a été condamné pour rébellion mais relaxé pour violences par le tribunal de Nanterre. 

Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 14/02/09 au 21/02/09



La jeunesse guadeloupéenne gagnée par le désespoir
La violence s’est installée en Guadeloupe, où des représentants des forces de l’ordre ont été blessés et où un syndicaliste est mort mercredi matin 18 février
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos du 14/02/09 au 21/02/09



Les universités continuent de réclamer des changements au gouvernement
Universitaires, chercheurs et étudiants ont à nouveau défilé jeudi par dizaines de milliers dans le pays contre les réformes, alors que les présidents d'université ont demandé des gestes au gouvernement sur l'emploi et la réforme de la formation des enseignants.
Lire la suite de l’article


Universités : la mobilisation persiste, le gouvernement joue l'apaisement
Entre 32.000 et 53.000 manifestants ont défilé hier à l'appel de leurs organisations pour réclamer le retrait des réformes des universités et le gel des suppressions de postes.
Lire la suite de l’article


Universités : des manifestations... et des propositions de réforme
Alors qu'une nouvelle manifestation est prévue aujourd'hui, universitaires et politiques fourbissent leurs propositions pour réécrire le décret sur les enseignants-chercheurs. Les députés UMP ont remis hier leur projet.
Lire la suite de l’article


La formation des enseignants, l'autre sujet explosif
De plus en plus de voix s'élèvent, au sein des universités, pour demander le report de cette réforme, jugée trop précipitée. Au grand dam du ministre de l'Education nationale, Xavier Darcos, qui avait pourtant prudemment conduit le chantier.
Lire la suite de l’article


Universités : le MoDem fait ses contre-propositions
Le Mouvement Démocrate (MoDem) a appelé jeudi à "l'annulation" des projets de décrets actuels dans le cadre de la réforme de l'enseignement supérieur, et fait ses contre-propositions pour "une sortie de crise vers le haut". Selon le MoDem, "la méthode utilisée par la présidence de la République a cristallisé l'ensemble des oppositions. Elle est exactement à l'opposé des conditions nécessaires à une réforme pourtant réclamée par de nombreux responsables universitaires".
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 14/02/09 au 21/02/09



Nadine Morano lorgne sur le ministère de l'Education
Nadine Morano n'est pas rasasiée. Secrétaire d'Etat à la Famille, placée sous la coupe de Brice Hortefeux, le ministre des Affaires Sociales, elle souhaite maintenant s'émanciper et obtenir un grand ministère à elle toute seule.
Lire la suite de l’article


Valérie Pécresse promet un nouveau texte garantissant l'indépendance des enseignants-chercheurs
Valérie Pécresse a annoncé ce jeudi au Sénat «un nouveau texte dans les semaines qui viennent» sur le statut des enseignants-chercheurs. La ministre de l'Enseignement supérieur a expliqué que la médiatrice Claire Bazy-Malaurie y travaillait, avec «pour mission de lever tous les malentendus dans la communauté universitaire».
Lire la suite de l’article


Balkany trouvait les lycéens rebelles et violents, la justice lui donne tort
La relaxe pour les deux lycéens de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) poursuivis après un conseil municipal orageux en novembre dernier. Relaxe totale pour le premier, jugé pour «rébellion», et partielle pour son camarade contre lequel la «rébellion» a été retenue, mais pas les «violences».
Lire la suite de l’article


Manifestations: De la musique à Marseille, des clowns à Strasbourg
Alors que Nicolas Sarkozy recevait mercredi les partenaires sociaux à l'Elysée, le bras de fer avec les universités ne faiblit pas. Une vingtaine de manifestations sont prévues ce jeudi en France dans le cadre de la journée de mobilisation des universitaires. Cette journée est organisée à l'appel de la coordination nationale des universités et d'une intersyndicale (FSU, CGT, FO, Solidaires, Sauvons la recherche, Sauvons l'université, Unef), rejointes par l'Unsa Education et le syndicat du supérieur AutonomeSup.
Lire la suite de l’article


Les Facs repartent à l'attaque
Une vingtaine de manifestations sont prévues aujourd'hui à l'appel de la coordination nationale des universités et de syndicats. A Paris, le cortège partira à 15 h de la place d'Italie, avec comme objectif une mobilisation aussi forte que jeudi dernier et le retrait des réformes proposées par Valérie Pécresse.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 14/02/09 au 21/02/09



Quand le conseiller social de Sarkozy retourne à la presse
L'info est tombée en douce, juste avant la grande grève du 29 janvier: Arfilia et Kifilia montent au capital d'AEF à hauteur de 70%. En clair: Raymond Soubie, le conseiller social de Nicolas Sarkozy, devient le principal actionnaire d'une agence de presse spécialisée sur l'actualité sociale. Conflit d'intérêt en vue? Pas du tout, répondent en choeur les intéressés.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Ouest-France du 14/02/09 au 21/02/09



Réformes: les universitaires n'en démordent pas
Enseignants-chercheurs et étudiants ont à nouveau défilé hier. Les présidents d'université passent à l'offensive, alors que la ministre joue l'apaisement et la concertation.
Lire la suite de l’article


Formation des maîtres : rébellion à l'université
Les futurs professeurs seront bientôt formés dans les facultés. Les universités doivent transmettre à la ministre leurs projets de masters. Ce que nombre d'entre elles refusent de faire.
Lire la suite de l’article


Justice des mineurs : loi « illisible »
Un avant-projet de réforme doit être présenté, fin mars,sur la base du rapport de la commission Varinard.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 14/02/09 au 21/02/09



Universités: Pression maintenue
Les vacances scolaires n'y changent rien. Le mouvement des enseignants, chercheurs et étudiants maintient la pression, demandant l'abandon des réformes du gouvernement dans l'enseignement supérieur. Plusieurs milliers de personnes -entre 15 000 et 30 000 à Paris - ont défilé jeudi. Quelques Parisiens ont joué les prolongations en occupant la Sorbonne une partie de la nuit.
Lire la suite de l’article


Chercheurs: "Un climat de défiance absolue
Jean-François Bonastre est professeur en informatique et vice-président de l'université d'Avignon. Il est l'un des rédacteurs de la lettre ouverte envoyée par les 122 enseignants-chercheurs de l'Institut universitaire de France (IUF) à Nicolas Sarkozy le 12 février dernier. Il explique au JDD.fr les raisons qui fédèrent la colère des enseignants-chercheurs et leurs attentes.
Lire la suite de l’article


Apparu: "J'assume mes ambitions"
Benoist Apparu se fait un nom dans les rangs de la majorité. Spécialiste des questions d'éducation, le député de la Marne, 39 ans, a été appelé à la rescousse par l'UMP pour, avec d'autres, tenter de trouver une issue au conflit qui oppose le gouvernement aux enseignants chercheurs. Une mission au service de ses ambitions. "Entrer au gouvernement m'intéresse", affirme-t-il au JDD.fr.
Lire la suite de l’article


Comment parler à sa mère de la "première fois"?
Pas facile pour les adolescentes, comme dans le film Lol, de Lisa Azuelos, de discuter de leur première expérience sexuelle, surtout avec leur mère. Difficile parce que touchant à l'intimité, le dialogue est pourtant indispensable selon les spécialistes pour l'épanouissement des jeunes femmes. Enquête dans l'intimité parfois conflictuelle des mères et des filles.
Lire la suite de l’article


"Il faut respecter l'intimité des adolescentes"
Sylvain Mimoun, gynécologue et andrologue, est responsable du centre d'andrologie de l'hôpital Cochin (Paris). Il a publié l'an dernier Ce que les femmes préfèrent (Albin Michel).
Lire la suite de l’article


Un Anglais, père à 13 ans
Il en paraît trois de moins. Pourtant, Alfie Patten, un Anglais de 1,22 m domicilié à Eastbourne, a bien 13 ans. Et il est depuis quelques jours papa d'une fillette baptisée Maisie Roxanne. Chantelle Steadman, la mère, n'a, elle, que 15 ans. Vendredi, la photo du gamin, allongé à côté de son bébé, faisait en exclusivité la une du Sun, qui titrait "Père à 13 ans"
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 14/02/09 au 21/02/09


Pour 2 Français sur 3, les suppressions de poste affaiblissent l'Education
68% des sondés contestent en outre l'argument du gouvernement selon lequel ces suppressions permettraient de "dégager des fonds pour améliorer la rémunération et les conditions de travail des enseignants".
Lire la suite de l’article


Fonctionnaires : la FSU épingle le rapport Le Bris
Le secrétaire général de la FSU, Gérard Aschieri, dénonce "la vision un peu étroite de la formation" de l'Etat qu'il accuse de vouloir "supprimer la formation initiale" des fonctionnaires.
Lire la suite de l’article


Universités : appel à 3 nouvelles manifestations
A son cahier de revendications, la coordination nationale ajoute désormais l'abrogation pure et simple de la loi sur l'autonomie des universités.
Lire la suite de l’article


Universités : 15.000 à 30.000 manifestants à Paris
Les présidents d'universités ont réclamé, de leur côté, au gouvernement une série d'engagements nécessaires à une "sortie de crise".
Lire la suite de l’article


« L’enterrement de la recherche » : faute de goût à Normale Sup
Pas sûr que les élèves de Normale Sup – enfin une soixantaine d’entre eux - se soient grandis en organisant, hier, dans la prestigieuse cour intérieure de leur somptueuse école, au sommet de la Montagne Sainte Geneviève, une « cérémonie d’enterrement de l’enseignement supérieur et de la recherche », avec cercueil, marche funèbre de Chopin et lecture du poème de Victor Hugo à sa fille défunte.

Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 14/02/09 au 21/02/09


La recherche en question
Par Jean-Didier Vincent

La recherche est devenue une Eglise: un pouvoir autonome, qui revendique la liberté pour lui-même et s'impose aux autres comme modèle d'autorité, au nom de la "vérité" dont il est dépositaire. Elle est semblable en cela à l'Eglise catholique (du xixe siècle), qui n'a cessé de batailler avec l'Etat afin de mieux asseoir son pouvoir sur celui-ci. Ses "prêtres", souvent qualifiés d'experts et regroupés en clans adverses, mais finalement solidaires, se partagent la distribution des budgets et le pouvoir sur les membres du "clergé" de la recherche. Ce sont eux, prélats ambitieux, qui ont la charge de dire le bon et le mauvais. Cette nouvelle Rome est formée d'un collectif de grands chercheurs dont l'autorité repose sur des bras séculiers incarnés par des journaux scientifiques (Nature, Science...) contrôlés par les mêmes, toujours les mêmes, renouvelés par cooptation en dehors de véritables choix démocratiques. Le Nobel est une sorte de précanonisation, attribuée de son vivant au futur saint. La liberté de chercher, d'inventer, de créer est gravement compromise par la recherche militante, qui parle au nom d'une vertu que lui confère la possession du savoir, celui que détiennent des adeptes authentifiés par la liste de leurs publications et leurs classements "indexés": système d'autoévaluation auquel n'ont accès que les évêques consacrés et les petits prêtres ambitieux bruissant de complaisance autour de ces grands prélats autoritaires.[…]
La science a plus que jamais besoin de se réformer. Au prix, peut-être, d'une de ces révolutions qui détruisent de temps à autre les institutions devenues impotentes et bouffies de suffisance. C'est dans l'université, seule structure où peut survivre et s'épanouir la liberté de chercher, que devront se livrer les futurs combats. Peut-être y a-t-il, dans la période actuelle de troubles, une occasion à ne pas manquer.
Lire la suite de l’article


Le métier d'enseignant-chercheur face aux préjugés
Les enseignants-chercheurs seront à nouveau mobilisés jeudi 19 février contre la réforme de leur statut. Un statut trop peu connu du grand public qui alimente préjugés et confusions. Pour y voir plus clair, LEXPRESS.fr a soumis les remarques des internautes à deux enseignants-chercheurs Sylvie Pittia et Jean Fabbri.
Lire la suite de l’article


Jeux en réseau, danger réel
De plus en plus d'adolescents sont cyberdépendants. A 13 ans, en moyenne un adolescent sur deux passe, en moyenne, plus de trois heures par jour devant un écran. Marc Valleur, psychiatre et chef de service de soins aux toxicomanes de l'hopital Marmottan à Paris, répond aux questions de LEXPRESS.fr.
Lire la suite de l’article


Les universitaires défilent à nouveau contre les réformes
Une vingtaine de manifestations sont prévues, la plupart ce jeudi après-midi. Enseignants-chercheurs, étudiants et enseignants des écoles restent mobilisés contre les réformes dans l'enseignement supérieur et la recherche.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 14/02/09 au 21/02/09


Les masters d'enseignement dans l'impasse
"Ce dont, nous-mêmes, les personnels qui sont sous notre autorité, et la communauté universitaire, les étudiants et leurs parents ont besoin ce ne sont pas des propos désobligeants, mais des réponses claires à des questions que tous, aujourd’hui, se posent". La Conférence des directeurs d'IUFM fait allusion aux propos tenus par Xavier Darcos sur la formation des enseignants sur RMC […]Les syndicats (Snes, Se-Unsa, Sgen Cfdt) ont manifesté eux aussi leur vive réprobation des propos ministériels, jugés "méprisants" ou "scandaleux". Le Snes demande le report. Pour le Se-unsa, "la vision gouvernementale de la mastérisation de la formation des enseignants est totalement dans l'impasse". Le Se Unsa critique les contenus trop disciplinaires, des stages sous calibrés, des conditions matérielles insuffisantes pour les étudiants à revenus modestes.
Lire la suite de l’article


Numéro 100
Nous publions aujourd'hui le numéro 100 du Café mensuel, une de nos deux revues mensuelles. Ce numéro "100", nous avons surtout voulu que ce soit un numéro "avec". Le résultat, que vous découvrirez sur ce site, c'est un mensuel encore plus copieux que d'habitude.
Lire la suite de l’article


Jean-Louis Auduc : Pourquoi il faut repousser la réforme de la formation des maîtres
"La sagesse et la raison imposent de ne pas mettre en œuvre la réforme de la formation des maîtres à la rentrée 2009" déclare Jean-Louis Auduc, directeur adjoint de l'IUFM de Créteil au Café pédagogique.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 14/02/09 au 21/02/09


L'université peut-elle décréter son indépendance?
Que signifie le terme «université»? D'après le petit Robert 2008, il s'agit d'un «établissement d'enseignement supérieur constitué par un ensemble d'unités de formation et de recherche, d'instituts, de centres et de laboratoires de recherche.» Et après? Quels sont les principes qui distinguent cet «établissement» d'une entreprise ou d'une administration? Aucun texte ne parle de cet aspect.
C'est sur ce constat que se sont basé des enseignants de l'université Paris 8 pour rédiger la «déclaration d'indépendance de l'université», un préambule qu'adopterait chaque ensemble de facultés affirmant ainsi les traits qui les caractérisent.
Treize articles ont donc été rédigés par le «Groupe XVII», auto-nommé ainsi en référence à ceux qui le composent et qui sont membres de la section 17 c'est-à-dire les chercheurs en philosophie de Paris VIII.
Lire la suite de l’article


Comment sont déjà évalués les chercheurs
Quel point commun entre Nicolas Sarkozy, Christophe Barbier (sur LCI), Sylvie Pierre-Brossolette (sur France 2 et France Info), Laurent Joffrin (sur France Info) et Yves Calvi (France 2)? Une phrase, à quelques mots près: «les chercheurs ne sont pas évalués». L'affirmation a semé stupeur et colère dans la communauté universitaire.
Lire la suite de l’article


Universités: combien de temps encore sans négocier ?
Entre exécutif et communauté universitaire, la tension est à son comble après trois semaines de «grève illimitée» et en cette nouvelle journée de mobilisation nationale, jeudi 19 février. Même si la mobilisation promet d'être limitée à cause des vacances scolaires, le conflit s'étend : le Snuipp-Fsu, représentant les enseignants du premier et second degré, appelle à manifester avec les syndicats du supérieur, la coordination nationale des universités, les associations Sauvons la recherche (Slr) et Sauvons l'université (Slu).
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 14/02/09 au 21/02/09



Les professeurs de plus en plus confrontés à des critiques d'inspiration créationniste de leurs élèves
L'idée que le monde est d'essence divine, véhiculée par des lycéens créationnistes, nourrit une contestation de plus en plus fréquente de l'enseignement de la théorie darwinienne de l'évolution, témoignent des professeurs de sciences de la vie et de la terre (SVT) et de philosophie, interrogés par l'AFP.
Lire la suite de l’article


La coordination des universités prévoit trois nouvelles manifestations
La coordination nationale des universités, réunie vendredi à l'université Paris-X à Nanterre, a appelé à trois nouvelles journées de manifestations, les 26 février, 5 mars et 10 mars, et demandé pour la première fois "l'abrogation de la loi LRU" de 2007 sur l'autonomie.
Lire la suite de l’article


Former des fonctionnaires coûte trop cher à l'Etat, le gouvernement refléchit
Les 169 écoles de la Fonction publique, qui forment magistrats, militaires ou ingénieurs sont accusées de reproduire les élites et de coûter trop cher à l'Etat dans un rapport préconisant une réduction de leur nombre et dont le gouvernement s'est distancié vendredi.
Le document de plus de 200 pages a été remis au ministre de la Fonction publique Eric Woerth lundi par son auteur Raymond-François Le Bris, ancien directeur de l'ENA.
Lire la suite de l’article


Ecoles de la Fonction Publique: les chiffres du rapport Le Bris
Voici les chiffres sur la formation dans les écoles de la Fonction publique, recensés par le rapport Le Bris, remis au ministre de la Fonction publique Eric Woerth et rendu public jeudi.
Lire la suite de l’article


Fonctionnaires: Aschieri (FSU) juge "discutables" les conclusions du rapport Le Bris
Le secrétaire général de la FSU, syndicat majoritaire dans la fonction publique d'Etat, a estimé vendredi que les conclusions du rapport Le Bris diffusé à la presse jeudi, prônant une réduction du nombre d'écoles de la fonction publique, sont "discutables".
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.
 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.