mardi, mai 25, 2010

Revue de presse du mardi 25 mai 2010


Cours le matin/sport l’après midi ?– Rabâchage – Blues des agrégés ? (précautions de lecture) – Professeurs = profiteurs ? -



Cours le matin/sport l’après midi
Le ministre de l'Education Luc Chatel a l'intention d'expérimenter, dès la rentrée de septembre dans une centaine de collèges et lycées volontaires, un nouveau rythme scolaire favorisant le sport, (et pourquoi pas les arts ?) révèle ce mardi Aujourd'hui en France/Le Parisien .

Selon le quotidien, "deux à quatre établissements par académie seront retenus", à charge pour eux d'aménager des semaines "où les élèves auront cours le matin et se consacreront à des activités sportives l'après-midi".

"Il s'agit d'expérimenter un nouveau rythme scolaire", déclare Luc Chatel au journal, et "ne seront retenus que les établissements volontaires et qui disposent des équipements adaptés".
 Luc Chatel dit s’inspirer des exemples allemands 
 et anglais. Là-bas, de l’école primaire au lycée, les cours ont lieu du lundi au vendredi et ils s’arrêtent tous les jours à 13 h 30. Les élèves ont alors le choix de rentrer chez eux ou de rester dans l’établissement pour travailler ou pratiquer les activités culturelles et sportives proposées sur place. On sait aussi cependant qu’en Allemagne on commence à s’interroger sur le bien fondé de ce système rappelle François Testu, spécialiste des rythmes scolaires, à Libération
Pour le ministre de l'Education, "il s'agit d'une expérimentation qui, pour d'évidentes raisons d'organisation, ne concernera qu'une à trois classes dans chaque établissement concerné".Et c’est bien là, le problème, c’est, me semble t-il, tout simplement infaisable à grande échelle. Les contraintes sont telles, les emplois du temps d’une telle complexité , qu’on voit mal cette répartition horaire pouvoir être généralisée. Attention donc aux titres trompeurs. Quand on lit qu’une centaine d’établissements est concernée, il s’agit à chaque fois d’une ou deux classes dans ces établissements…
Il ne faudrait pas non plus que l’on réduise le débat sur les rythmes scolaires à ce seul aspect (comme le dit d’ailleurs le président de la FCPE dans une interview à Libération ). Rappelons que les parents, les associations, les chrono-biologistes demandent une réflexion sur l’ensemble de l’année scolaire.
Alors, peut-être est-ce du mauvais esprit mais on peut se demander si ce n’est pas une opération de diversion pour enterrer avant même qu'elle ne commence la conférence sur les rythmes scolaires et des discussions trop complexes et potentiellement conflictuelles sur l'organisation de l'année scolaire...

Rabâchage
Cette semaine commence décidemment très fort en matière de communication gouvernementale sur l’école. Nicolas Sarkozy était en déplacement à Beauvais pour “rabâcher” (selon Véronique Soulé de Libération ) son discours sécuritaire sur l’école. La journaliste de Libé fait la liste et constate qu’“en l’espace de deux mois, ce sera la quatrième fois que Nicolas Sarkozy traite du sujet”. Nicolas Sarkozy a donc dénoncé une nouvelle fois le “cancer de l’absentéisme” et fait la promotion des policiers référents pour lutter contre la violence.
Mais, à force de parler de la violence à l’école, gare aux effets pervers. C’est qu’exprime Véronique Soulé : “Personne ne nie qu’il existe un problème de violence à l’école. Mais encore faut-il savoir de quoi on parle. Dans ses discours, le Président renvoie une image angoissante du climat scolaire et des établissements où les enseignants et les élèves arrivent la peur au ventre et où le prof n’ose pas fermer la porte pendant son cours. Durant les Etats généraux de la sécurité à l’école, les experts ont renvoyé une vision plus nuancée ” Ce sont souvent les incendiaires qui crient au feu…

Agrégés toujours… (précautions de lecture)
La couverture médiatique de l’ “enquête” de la société des agrégés continue. Après Le Monde, vendredi , c’est au tour du Figaro, de La Croix et même de Libération de revenir sur ce document. Mais aucun ne semble s’interroger sur la validité de cette enquête. Il s’agit de questionnaires renvoyés par 400 adhérents de la société des agrégés. Il semble difficile dans ces conditions de généraliser avec des titres comme “les profs n’ont pas le moral” ou même sur le “grand malaise des agrégés”. Car la société des agrégés, même si elle a visiblement un poids médiatique important voire démesuré, ne représente que à peu près 8000 adhérents (et donc seulement 400 qui ont répondu) sur 45 000 agrégés. Poursuivons le calcul : 400 réponses sur 45000 personnes = moins de 1%... ! Cela relativise quand même pas mal la portée et même la légitimité scientifique de cette enquête.
Car les biais sont nombreux. A commencer par le mode de recueil des réponses. On peut penser que ceux qui ont répondu sont ceux qui en avaient “gros sur le cœur” et avaient envie d’exprimer leur malaise ; d’où une sur-représentation. Répétons le, il ne s’agit pas ici de nier le malaise de ceux qui s’expriment mais de le nuancer et le relativiser.
La vraie information et ce que nous devrions commenter c’est plutôt la capacité de la SDA a mobiliser ses réseaux et à obtenir un tel “buzz” médiatique et un écho aussi important chez les journalistes…

Professeurs = profiteurs ?
J’avais signalé vendredi dernier une tribune d’Éric Le Boucher dans Les Échos où l’éditorialiste entre autres considérations estimait que l'école ne travaillerait bien "que pour elle-même", c'est-à-dire au profit quasi exclusif des enseignants et de leurs enfants.
Emmanuel Davidenkoff , directeur de la rédaction de l’Étudiant répond à ce billet sur son blog.. Impeccable.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 25/05/10 (certains articles payants)


A l’école, Sarkozy rabâche son ordre
Le Président, en déplacement aujourd’hui à Beauvais, parlera absentéisme et violence scolaire.
Lire la suite de l’article


Chatel veut mettre les ados au sport
Sur fond de débat sur les rythmes scolaires, le ministre a l'intention de tester à la rentrée dans une centaine de collèges et lycées une journée mi-cours mi-sport.
Lire la suite de l’article


Les profs n’ont pas le moral
Plus de 45% des professeurs interrogés disent avoir eu envie un jour de démissionner et plus de 73% avouent songer à une reconversion : dans une enquête menée auprès de 400 enseignants du secondaire, la Société des agrégés de l’université tente de comprendre les racines du malaise.
Lire la suite de l’article


«Au collège, la journée ne doit pas dépasser six heures d'enseignement»
Jean-Jacques Hazan, président de la Fédération des parents d'élèves FCPE, réagit après la proposition, ce mardi matin, du ministre de l'Education, Luc Chatel, de tester dans une centaine de collèges et lycées volontaires, une journée avec des cours le matin et du sport l'après-midi.
Lire la suite de l’article


«Dans le secondaire, je suis atterré par la demande au niveau des devoirs»
Après-midi consacré au sport, retour à la semaine de quatre jours et demi... François Testu, spécialiste des rythmes scolaires, professeur à l'université de Tours, a répondu à vos questions.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 25/05/10


Chatel lance le débat sur les rythmes scolaires
Des dizaines d'établissements expérimenteront l'an prochain un système à l'allemande : cours le matin, sport l'après-midi.
Lire la suite de l’article


Le grand malaise des professeurs agrégés
Minée par le stress et le manque de reconnaissance, près de la moitié de ce corps d'élite aurait déjà envisagé de démissionner.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 25/05/10



Absentéisme scolaire : Nicolas Sarkozy se répète encore
Ne pas changer un message qui fonctionne, tel semble être le mot d'ordre de l'Elysée à propos de la violence scolaire. Lors d'un déplacement à Beauvais, mardi 25 mai, le chef de l'Etat a en effet purement et simplement répété ce qu'il avait déjà proposé à la fin avril pour lutter contre "ce cancer" de l'absentéisme : policiers référents dans les établissements et suppression des allocations familiales en cas d'absences répétées.
Lire la suite de l’article


Les après-midi sportifs à l'école, est-ce une si bonne idée ?
Le ministre de l'éducation nationale, Luc Chatel, a annoncé l'expérimentation d'après-midi consacrés aux sports au sein d'une centaine de collèges et de lycées répartis sur toute la France. Six questions sur cette mesure.
Lire la suite de l’article


Le ministre de l'éducation dévoile sa réforme des rythmes scolaires
Le ministre de l'éducation, Luc Chatel, a l'intention d'expérimenter, dès la rentrée de septembre, dans une centaine de collèges et lycées volontaires un nouveau rythme scolaire favorisant le sport, révèle, mardi 25 mai, Le Parisien-Aujourd'hui en France.
Lire la suite de l’article


Rythmes scolaires : "Ne rien faire est aussi source de développement"
René Clarisse, chronopsychologue, professeur à l’université de Tours, spécialiste des rythmes scolaires
Lire la suite de l’article


Rythmes scolaires : "Pourquoi du sport et pas des activités culturelles ?"
Luc Chatel, ministre de l'éducation, a annoncé mardi 25 mai le lancement d'une large expérimentation sur les rythmes scolaires. Dans une centaine de collèges et de lycées, les élèves auront cours le matin et pourront consacrer leurs après-midi à des activités sportives. Pour Eric Charbonnier, analyste à la direction de l'éducation de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), cette expérimentation fait prendre à la France une bonne voie vers la personnalisation des cours, qui est, selon lui, une des clefs de la réussite des systèmes éducatifs. Mais il s'étonne que l'expérience se limite au sport.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 25/05/10 (un jour de retard)



Formation des maîtres : la FSU alerte
Journée d’action, hier, de la fédération syndicale pour dénoncer la réforme de la « mastérisation ».
Lire la suite de l’article


----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 25/05/10



Luc Chatel : «Expérimenter un nouveau rythme scolaire»
Comme nous le dévoile Luc Chatel, ministre de l’Education, les élèves français seront incités à faire plus de sport dès la rentrée prochaine.
Lire la suite de l’article


Rythmes scolaires : place au sport l'après-midi !
Dès la rentrée, une centaine de collèges et lycées vont réaménager leur journée, avec cours le matin et sport l’après-midi. Une petite révolution que nous annonce Luc Chatel.
Lire la suite de l’article


Les limites de ce système
L’expérimentation, qui doit être menée dans une centaine de collèges et lycées de France dès la rentrée prochaine, doit être en principe « sauf catastrophe constatée dès la première année », selon l’entourage du ministre menée sur trois ans. C’est le temps d’un cursus en lycée, de la seconde à la terminale.
Lire la suite de l’article


Les Allemands précurseurs
L’école à mi-temps, les Allemands et les Anglais connaissent depuis longtemps. Là-bas, de l’école primaire au lycée, les cours ont lieu du lundi au vendredi et ils s’arrêtent tous les jours à 13 h 30. Les élèves ont alors le choix de rentrer chez eux ou de rester dans l’établissement pour travailler ou pratiquer les activités culturelles et sportives proposées sur place.
Lire la suite de l’article


Des cours uniquement le matin
Voici, selon le vœu du ministère de l’Education, l’emploi du temps type qui sera proposé aux élèves de la centaine de collèges et lycées qui adopteront le nouveau rythme calqué sur celui expérimenté depuis un an au lycée Jean-Vilar de Meaux (Seine-et-Marne). 

Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 25/05/10



Près d’un agrégé sur deux songe à démissionner
Selon une enquête menée par la Société des agrégés, ces professeurs déplorent avant tout le manque d’ambition intellectuelle qui caractérise l’enseignement secondaire
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 25/05/10



Encore 100.000 postes de fonctionnaires de moins dans les trois ans qui viennent
Nicolas Sarkozy promet 34.000 suppressions de postes de fonctionnaires, en moyenne, au cours des trois prochaines années, soit 100.000 en tout. Jusqu'alors épargnés, les opérateurs de l'Etat (musées, Météo-France, etc.), où les départs en retraite sont moins nombreux, devront réduire leurs effectifs de 3.000 par an, en moyenne, jusqu'en 2013... après l'élection présidentielle. Un conseil de modernisation des politiques publiques sera tenu cet été pour préciser les réformes permettant d'aboutir à ces baisses d'effectif. Il s'agira aussi de dire comment réduire les dépenses de fonctionnement et d'intervention de l'Etat en trois ans.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 25/05/10



Fadela Amara: «Il faut nettoyer au Kärcher l'insécurité qui tue nos enfants dans les quartiers»
La secrétaire d'Etat à la politique de la Ville entend rester le «poil à gratter» du gouvernement...
Lire la suite de l’article


Nicolas Sarkozy dans l'Oise pour parler de l'absentéisme scolaire
Il sera de nouveau question d'absentéisme scolaire ce mardi. Nicolas Sarkozy se rend à Beauvais (Oise) dans la matinée pour aborder ce thème ainsi que celui des violences scolaires.
Lire la suite de l’article


Le sport à l'école l'après-midi, comment ça peut marcher?
Beaucoup de questions restent en suspens, 20minutes.fr fait le point...
Lire la suite de l’article


Un nouveau rythme scolaire expérimenté dans les collèges et les lycées à la rentrée
Luc Chatel se met à l’heure anglo-saxonne. Le ministre de l'Education a l'intention d'expérimenter, dès la rentrée de septembre dans une centaine de collèges et lycées volontaires, un nouveau rythme scolaire favorisant le sport, révèle ce mardi Le Parisien.
Lire la suite de l’article


Les activités extra-scolaires font école à Bordeaux
Au lycée du Mirail, à Bordeaux, c’est cours le matin et activités l’après-midi...
Lire la suite de l’article


Ecole le matin: le contre-exemple allemand
Ce système a favorisé les inégalités...
Lire la suite de l’article


Absentéisme scolaire: les allocations seront rendues si l'élève retourne à l'école
Le chef de l'Etat était en visite dans un collège de l'Oise ce mardi...
Lire la suite de l’article


Un collégien jette une bouteille sur Nicolas Sarkozy
Dans le cadre du déplacement du chef de l'Etat sur l'absentéisme scolaire...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 25/05/10



Accusé de dîner à prix d'or, un conseiller de Chatel porte plainte
Le site de ragots politiques LesIndiscrets.com continue de faire parler de lui. Sa cible ce mardi : Alexandre Gelbard, cité dans un article au titre explicite : « Le conseiller de Chatel claque 10 000 euros par mois de restaurant. » Direction le tribunal, a fait savoir l'intéressé à Rue89.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 25/05/10



Luc Chatel veut expérimenter un nouveau rythme scolaire
Cours le matin, sport l'après-midi. Voilà comment pourraient être organisées les journées au collège et lycée.
Lire la suite de l’article


Facebook, le pilori des temps modernes
Une Sarthoise a créé une page sur Internet pour y épingler sans retenue un ex-ami, sans se douter des risques judiciaires qu'elle encourt. Des dérapages de plus en plus fréquents sur les réseaux sociaux.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 25/05/10



Ecole: Après-midi sportive
Luc Chatel annonce mardi dans Le Parisien l'expérimentation d'un nouveau rythme scolaire. Une centaine de collèges et lycées essaieront ainsi les cours en matinée et le sport en après-midi.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 25/05/10


Luc Chatel veut expérimenter la fin des cours l'après-midi
A la rentrée, dans une centaine d'établissements, les élèves auront cours le matin et se consacreront à des activités sportives l'après-midi.
Lire la suite de l’article


Sport l'après-midi : "un effet d'annonce"
Bernadette Groison, secrétaire générale de la Fédération syndicale unitaire (FSU) et Claire Krepper secrétaire nationale SE-UNSA, reviennent sur l'annonce du ministre de l'Education de tester à la rentrée dans une centaine de collèges et lycées volontaires des journées mi-cours, mi-sport.
Lire la suite de l’article


Absentéisme scolaire : des allocations rendues
C'est ce que Nicolas Sarkozy a promis en cas de retour de l'élève sur les bancs de l'école. Une proposition de loi sur le sujet sera débattue le 16 juin.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 25/05/10


"Les collégiens ont trop d'heures de cours"
Luc Chatel veut revoir le rythme scolaire et augmenter la place du sport à l'école. Un dispositif jugé inapplicable par le syndicat national des personnels de direction de l'éducation nationale (SNEPDEN).
Lire la suite de l’article


Les leçons du sport dans un collège de ZEP
Alors que Luc Chatel veut renforcer l'éducation physique, l'expérience d'un collège de Melun montre les leçons à tirer de cette pratique. Dans toute la vie scolaire.
Lire la suite de l’article


Au collège et au lycée, Chatel veut tester le sport l'après-midi
Dans un entretien au Parisien, le ministre de l'Education nationale, Luc Chatel, annonce qu'une centaine d'établissements vont expérimenter à la rentrée de nouveaux rythmes scolaires
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 25/05/10


Une revue pour ceux qui aiment l'Ecole…
Connaissez-vous une autre revue qui, chaque mois, vous donne à la fois l'actualité de l'éducation et celle précisément de votre discipline ? C'est le pari du Café pédagogique Mensuel dont nous publions le 113ème numéro.
Lire la suite de l’article


Malaise dans la société des agrégés
La publication par la Société des agrégés (SDA) d'une "enquête" sur le "malaise" de ce corps interroge sur sérieux de cette association.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 25/05/10


Redoublements: le temps des décisions
La fin de l’année scolaire peut être un moment de doute et d’incertitude dans les familles dont certains enfants éprouvent des difficultés scolaires plus ou moins sensibles. Et la question du redoublement, de son opportunité et de ses modalités, revient, lancinante.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
ÉducPros du 25/05/10


Les enseignants responsables de la crise de l'école ? Un billet d'Emmanuel Davidenkoff
L'école ne travaillerait bien "que pour elle-même", c'est-à-dire au profit quasi exclusif des enseignants et de leurs enfants. C'est la thèse que défend Eric Le Boucher dans Les Echos.
Emmanuel Davidenkoff lui répond sur son blog.
Lire la suite de l’article


Grande-Bretagne : les conservateurs imposent leur compromis sur l'enseignement supérieur
A l'issue des élections générales du 6 mai 2010 au Royaume-Uni - visant à élire le nouveau Premier ministre -, les conservateurs ont dû s'allier avec les libéraux-démocrates pour obtenir la majorité nécessaire pour gouverner le pays. Dans le cadre de cette coalition, la nouvelle politique en matière d'éducation sera dominée par le programme des conservateurs.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 25/05/10



Luc Chatel veut expérimenter un nouveau rythme scolaire (presse)
Le ministre de l'Education national Luc Chatel a l'intention d'expérimenter, dès la rentrée de septembre dans une centaine de collèges et lycées volontaires, un nouveau rythme scolaire favorisant le sport, révèle mardi Aujourd'hui en France/Le Parisien.
Lire la suite de l’article


Ecole: FCPE milite pour la semaine de 4 jours et demi et les remplacements
La Fédération des conseils de parents d'élèves (FCPE), première fédération de parents, entend poursuivre sa mobilisation en faveur du passage à la semaine de quatre jours et demi dans les écoles et sur les remplacements des absences d'enseignants, a dit samedi son président.
Lire la suite de l’article


Prison avec sursis pour une mère dont les filles séchaient le collège
Une mère de 43 ans, qui n'avait pas daigné répondre aux convocations de la justice, a été condamnée jeudi par le tribunal de Laon à deux mois de prison avec sursis pour l'absentéisme répété de ses filles au collège, a-t-on appris de source proche de l'enquête.
Lire la suite de l’article


Sarkozy à Beauvais sur le thème de la lutte contre les violences scolaires
Le président Nicolas Sarkozy se rendra mardi à Beauvais afin de présider une réunion de travail sur la lutte contre l'absentéisme et les violences dans les établissements scolaires, a annoncé vendredi l'Elysée dans un communiqué.
Lire la suite de l’article


Sport l'après-midi: le modèle allemand "n'a pas fait ses preuves"
Le modèle scolaire allemand avec les cours le matin et des activités sportives et culturelles l'après-midi "n'a pas fait ses preuves", a jugé mardi sur AFPTV la secrétaire générale de la FSU, Bernadette Groison, alors que ce rythme va être testé à la rentrée en France.
Lire la suite de l’article


Absentéisme: allocations familiales versées rétroactivement si retour de l'élève à l'école (Sarkozy)
Le président Nicolas Sarkozy a annoncé mardi à Beauvais (Oise) que les allocations familiales seraient "versées rétroactivement" dans le cas du retour de l'élève sur les banc de l'école, lors d'un déplacement consacré à la lutte contre l'absentéisme scolaire.
Lire la suite de l’article


Absentéisme/allocations : la proposition de loi UMP le 16 juin à l'Assemblée
L'Assemblée nationale examinera le 16 juin la proposition de loi d'Eric Ciotti (UMP) visant à lutter contre l'absentéisme scolaire par une suspension des allocations familiales, a-t-on appris mardi à l'issue de la Conférence des présidents, qui fixe l'ordre du jour.
Lire la suite de l’article



-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.