mardi, mai 04, 2010

Revue de presse du mardi 4 mai 2010


Absentéisme et amnésie - Autisme - Programme – Programmes… -



Absentéisme et amnésie
C’est la proposition de loi du député Eric Ciotti qui continue à faire l’actualité éducative. Comme nous l’indiquions hier, cette proposition très électoraliste et simpliste vise à supprimer les allocations familiales des parents d’enfants absentéistes. On a évoqué dans notre précédente chronique les fortes critiques sur l’efficacité de cette mesure. Dans un article de synthèse, Le Monde évoque aussi l’amnésie du gouvernement. Car le projet de loi Ciotti tue toute réflexion sur des solutions alternatives pourtant en cours d’expérimentation. Et Le Monde s’interroge : “qu’est devenue la "mallette des parents" de Martin Hirsch”, “Où sont passés les "médiateurs de la réussite scolaire" ? ” et rappelle aussi comme d’autres journaux avant lui, que la suspension des allocations est une disposition qui existe depuis longtemps (2004, voire même 1959…)

autisme
C’est aujourd’hui la journée mondiale de l’autisme. Le Monde consacre un dossier à ce sujet avec plusieurs articles évoquant la place de ces personnes dans la société et en particulier celle des enfants autistes à l’école. A l'occasion de cette journée deux députés UMP ont déposé, une proposition de loi visant à faire de l'autisme une grande cause nationale en 2011, notamment pour permettre de "développer l'accompagnement des enfants autistes, et favoriser leur intégration et leur maintien en milieu scolaire ordinaire".
L'éducation nationale a envers eux – comme envers tous les enfants – une obligation de scolarisation, qui passe en général par l'accueil de ces enfants en classe d'intégration scolaire (CLIS). Mais, le plus souvent, explique Marcel Hérault, président de la fédération Sésame autisme "les enfants sont scolarisés seulement une demi-journée ou une journée par semaine". Certains enfants bénéficient de service d'éducation spécialisée et de soins à domicile (Sessad) ou se rendent dans un institut médico-éducatif (IME), mais, leur nombre est insuffisant et la majorité du temps, les parents doivent s'occuper seuls de leurs enfants.
Sans changer complètement de sujet, j’en profite pour glisser un mot sur l’usage du mot “autisme” dans le vocabulaire des médias et dans celui de la revendication. Et si on profitait aussi de cette journée pour s’interdire dorénavant d’utiliser ce terme d’“autiste” pour qualifier toutes les situations de mauvaise communication et de refus de dialogue ?
C’est aussi indécent et inconvenant que de parler d’“otages” à tort et à travers pour parler des usagers des transports…

Programme
Dans Le Monde on apprend que François Hollande présentait aujourd’hui mardi 4 mai, son “pacte éducatif” (lisible sur le site “Répondre à gauche”) . Dans le contexte de la préparation des présidentielles et plus particulièrement des primaires, l’ancien premier secrétaire se positionne en déclinant les différents thèmes d’une politique globale.
En matière d’éducation, il se dit persuadé qu'"un système scolaire performant contribue à améliorer la richesse du pays, mais aussi à en réduire les inégalités". Il s’est inspiré des travaux de François Dubet, Marie Duru-Bellat ou encore Eric Maurin. Il insiste sur la nécessité de lutter très tôt contre les difficultés par une pédagogie adaptée et prône même d’abandonner les redoublements. Pour ce qui concerne les enseignants, François Hollande prône l'arrêt des suppressions d'emplois et rappelle qu'il convient de "leur donner la formation initiale et continue nécessaire au bon exercice de leur fonction".
Espérons maintenant que ces propositions amorcent une dynamique de réflexion à l’intérieur du PS et de toute la gauche. Il faut souhaiter que celle ci parvienne à élaborer une vraie réflexion sur l'évolution du système éducatif. Et qu’on parvienne à dépasser la seule rhétorique (nécessaire pas suffisante) des moyens qui tient souvent lieu de seul discours pour aller vers un vrai projet d'une école de la réussite de tous...

Programmes… de Première
Les projets de programmes de la future classe de première sont soumis jusqu'au 28 mai à la consultation des enseignants sur le site “Eduscol” du ministère de l'Education nationale . Les programmes sont rénovés dans le cadre de la mise en oeuvre de la réforme du lycée général et technologique à la rentrée 2011 pour la classe de première, après la classe de seconde à la rentrée 2010. Il s'agit des programmes d'histoire-géographie, langues vivantes, littérature étrangère en langue étrangère, mathématiques (séries ES, L et S), physique-chimie, sciences (séries ES et L), sciences de la vie et de la Terre et de sciences de l'ingénieur. Sont aussi soumis à consultation les programmes de seconde d'éducation civique, juridique et sociale, ceux de seconde et première de français et ceux de littérature en première L. Les enseignants sont invités à "envoyer leur contribution" au ministère. Parallèlement, les recteurs vont organiser, dans chaque académie et d'ici le 28 mai, des consultations avec les établissements. Les programmes ont été élaborés pour chaque discipline par une commission de spécialistes (universitaires, professeurs de lycées et inspecteurs). Ces groupes d'experts devront ensuite "prendre en compte" les contributions émanant des consultations, éventuellement apporter des modifications puis présenter les programmes en conseil supérieur de l'éducation qui donne son avis. Au final, le ministre peut trancher même contre l’avis du CSE (ce qui avait été le cas pour les programmes de SES et de PFEG de seconde.
Le ministère précise que le projet de programme de sciences économiques et sociales (SES) en classe de première de la série économique et sociale (ES) sera "mis en consultation ultérieurement". Dans un contexte de précipitation de l’élaboration et de la consultation, doit-on se réjouir ou au contraire s’inquiéter de ce traitement particulier pour les Sciences économiques et Sociales ? N’est-ce pas un moyen de retarder le moment de la consultation et donc d’une éventuelle et probable contestation ?

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 04/05/10 (certains articles payants)


Une partie des étudiants toucheront un dixième mois de bourse
La ministre Valérie Pécresse a annoncé ce mardi qu'un 10e mois de bourse, promis de longue date par Nicolas Sarkozy, serait distribué à la rentrée prochaine aux étudiants ayant plus de neuf mois de cours.
Lire la suite de l’article


L’école durcit la loi antisèche
Le texte contre l’absentéisme scolaire qui sera débattu en juin propose de suspendre les allocations des parents.
Lire la suite de l’article


A contre-courant, miser sur les parents
Depuis 2008, une expérience menée dans l’académie de Créteil favorise un rapprochement avec les familles.
Lire la suite de l’article


Absentéisme scolaire. Repères
Il y a eu 7 % d’élèves absentéistes en collèges et lycées en 2007-2008, en hausse de deux points par rapport à 2006-2007, selon la direction statistique (Depp) du ministère de l’Education. L’absentéisme est très inégalement réparti : il atteint 30 % dans 10 % des établissements et il est plus élevé dans les lycées pros.
Lire la suite de l’article


Pécresse promet un dixième mois de bourse
La ministre de l’Enseignement supérieur Valérie Pécresse a assuré mardi qu’un dixième mois de bourse serait versé à la rentrée prochaine aux étudiants boursiers ayant plus de neuf mois de cours.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 04/05/10


Un dixième mois de bourse pour les étudiants à la rentrée
La ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, a réitéré son engagement pour rassurer les associations d'étudiants qui s'impatientent de voir appliquée cette mesure.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 04/05/10



Absentéisme : Martin Hirsch et les amnésies gouvernementales
Le député UMP Eric Ciotti présente son projet de loi contre l'absentéisme scolaire, qui prévoit une suspension automatique des allocations familiales pour les parents d'enfants trop souvent absents à l'école. (Lire le projet de loi.) Depuis des années, les dispositifs de lutte contre l'absentéisme se multiplient, sans aucun bilan.
Lire la suite de l’article


François Hollande fait de la réforme du système éducatif un enjeu majeur pour 2012
François Hollande écrit son contrat de l'après-crise, qui paraîtra sous forme d'un fascicule en juin. Sur les rangs pour les primaires qui sélectionneront le candidat socialiste à la présidentielle de 2012, le député de Corrèze présente, mardi 4 mai, son pacte éducatif. Le troisième de la série, après un pacte de redistribution - portant sur la fiscalité - et un pacte productif qui s'intéresse au développement de l'économie française.
Lire la suite de l’article


Les autistes cherchent leur école
Que deviendront les petits Abdelrezak, Camerone et Alexandre, tous les trois enfants autistes ? Quelle place la société leur réservera-t-elle quand ils auront grandi ? Leurs parents savent que pour qu'ils soient "intégrés socialement", voire "autonomes" - leur voeu le plus cher -, ils doivent au plus tôt être en relation avec "les autres", ces enfants qu'ils disent "standards", "classiques", voire "ordinaires" (en tout cas jamais normaux). Car les autistes doivent "apprendre" à évoluer dans un environnement pour lequel ils n'ont, au départ, pas de curiosité.
Lire la suite de l’article


Les associations défendent une société accessible aux handicapés mentaux
Rampes d'accès pour les fauteuils roulants, messages sonores dans les bus pour les aveugles… La vie des handicapés a été facilitée ces dernières années, mais ceux qui souffrent de déficience intellectuelle, soit 700 000 personnes, restent peu concernés par ces progrès.
Lire la suite de l’article


Journée mondiale de l'autisme : Morano veut encourager les "méthodes comportementalistes"
La secrétaire d'Etat à la famille, Nadine Morano, a souligné jeudi sa volonté d'encourager les "méthodes comportementalistes" dans le traitement de l'autisme, à la veille d'une journée mondiale de sensibilisation à cette maladie. "La France était en retard sur les méthodes comportementalistes", a affirmé Mme Morano, lors de la visite à Paris d'une école expérimentale recourant à une méthode éducative, fondée sur l'analyse du comportement appliqué, dite ABA (Applied Behavior Analysis).
Lire la suite de l’article


De la difficulté de scolarisation des enfants autistes
A l'occasion de la Journée mondiale de l'autisme, le 2 avril, deux députés UMP ont déposé, jeudi 1er avril, une proposition de loi visant à faire de l'autisme une grande cause nationale en 2011, notamment pour permettre de "développer l'accompagnement des enfants autistes, et favoriser leur intégration et leur maintien en milieu scolaire ordinaire".
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 04/05/10 (un jour de retard)



Rien vu...


----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 04/05/10



Marseillaise «ordurière» dans un collège à Tours : l'affaire est close
L'affaire avait agité le département du Loir-et-Cher, il y a quelques jours. Elle vient de trouver son épilogue après une mise au point du président du département et de l'inspecteur d'académie, comme le révèle mardi matin le quotidien de La Nouvelle République à Tours. Dans le collège de Mondoubleau, l'initiative d'un comédien, chargé d'animer un atelier musique dans l'établissement, avait soulevé un tollé. En guise de texte, il avait remis aux élèves des paroles de l'hymne national de "La Marseillaise" qualifiées d'ordurières et plutôt crues par le journal sans qu'on en connaisse la teneur.
Lire la suite de l’article


Enfants : les effets négatifs du «trop de télévision»
Selon une étude de l'Université de Montréal, la télévision peut faire des ravages pendant des années. Exposés trop longtemps et trop jeunes face au petit écran, les enfants développent des handicaps, comme la baisse de l'intérêt en classe, des résultats médiocres en maths et rejet par les autres enfants.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 04/05/10



Rien vu...


------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 04/05/10



L'UMP monte au créneau contre l'absentéisme scolaire
Après Nicolas Sarkozy, lors d'un déplacement en Seine-Saint-Denis, le 20 avril, l'UMP a apporté hier son soutien à la proposition de loi du député des Alpes-Maritimes Eric Ciotti visant à suspendre les allocations familiales aux parents d'un enfant absent de l'école de façon répétée. Lors d'un point de presse, le secrétaire général du parti présidentiel, Xavier Bertrand, a défendu cette mesure « efficace » et « équilibrée ». Critiqué par les inspecteurs d'académie, les syndicats d'enseignants, les associations de parents d'élèves et l'opposition, ce texte de loi devrait être discutée à l'Assemblée le 16 juin pour être « applicable à la rentrée prochaine », a indiqué Eric Ciotti. « Je fais confiance à la communauté éducative pour appliquer les lois de la République. C'est pour cela que nous avons souhaité que l'inspecteur d'académie soit l'acteur principal qui va activer ce dispositif », a insisté le député UMP. « Il est en lien avec les parents et avec les enfants. » La sénatrice UMP des Hauts-de-Seine, Isabelle Debré, « référente du texte au Sénat », a, elle, plutôt insisté sur la « dissuasion » plus que la « sanction » en soulignant la nécessité de mettre en place les contrats de responsabilité parentale.
Lire la suite de l’article


Hollande propose un "pacte éducatif" pour une "génération sacrifiée"
L'ex-numéro un du PS, François Hollande, qui "se prépare" à la présidentielle de 2012, a présenté mardi ses propositions pour un nouveau "pacte éducatif", estimant que la jeunesse, "génération sacrifiée" avec un sentiment de "déclassement", doit être la priorité de la politique publique.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 04/05/10



Rien vu...


------------------------------------------------
Rue89 du 04/05/10



Les nouveaux avatars de la lutte idéologique contre les musulmans
Quel est le point commun entre deux réformes de l'Education nationale, une règlementation administrative civile, un débat national et… le mitraillage d'une mosquée ? A priori rien. Pourtant, à mieux y regarder…
En 2005, l'Education nationale décide de supprimer le Certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement du second degré (Capes) en langue arabe. La décision, même circonscrite à l'année en cours, peut paraître surprenante, étant donné l'importance géopolitique, historique, culturelle et économique, de cette langue pour la France. Après une mobilisation des étudiants de l'Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco), l'Education nationale décidera de revenir sur sa décision.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 04/05/10



Rien vu...


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 04/05/10



Rien vu...


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 04/05/10


La télé néfaste pour les très jeunes enfants
L’exposition excessive des jeunes enfants à la télévision a des effets négatifs pendant des années: baisse de l’intérêt en classe, résultats médiocres en maths, rejet par les autres enfants, indique une étude réalisée à l’Université de Montréal, publiée lundi 3 mai. Si l’impact négatif de la télévision sur les enfants est connu, l’étude publiée dans le périodique Archives of Pediatrics & Adolescent Medicine constitue une première, portant sur des sujets très jeunes et donnant des évaluations très précises des dommages.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 04/05/10


Rien vu...


----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 04/05/10


Les programmes de première mis en consultation
Du 3 au 28 mai les programmes de première sont publiés sur le site Eduscol et soumis à l'avis des enseignants.
Lire la suite de l’article


Et si les filtres Internet dans les écoles envoyaient le mauvais signal ?
"Les gouvernements, les entreprises et les lieux citoyens s'adaptent à la réalité de l'omniprésence des nouveaux médias de communication et en tirent parti. Pourquoi l'école refuserait de prendre avantage des opportunités que ces moyens offrent ?" Consultant écouté des deux cotés de l'Atlantique, rédacteur d'un blog célèbre, Mario Asselin est aussi un ancien directeur d'école. Alors qu'un mouvement se dessine au Québec pour retirer des réseaux des écoles les filtres Internet, Mario Asselin interpelle l'Ecole : vaut-il mieux censurer ou éduquer ?
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 04/05/10


Rien vu...


----------------------------------------------
ÉducPros du 04/05/10


Expo universelle de Shanghai : l'enseignement supérieur français en quête de visibilité
Cent millions de visiteurs, essentiellement chinois, sont attendus du 1er mai au 31 octobre 2010 à l'Exposition universelle de Shanghai. Si les écoles et universités françaises participant à l'Exposition espèrent capter un petit peu ce vaste public, elles viennent surtout pour rencontrer leurs homologues chinois et les entreprises. En jeu : l'attractivité de la recherche et de l'enseignement supérieur français et l'approfondissement des coopérations franco-chinoises.
Lire la suite de l’article


Les profs, ces héros : un nouveau blog de la rédaction de l’Etudiant
« Parler des livres (ou films) où les héros sont des profs (que les auteurs le soient ou pas…), que leur histoire soit réelle ou inventée. Et comme il n’y a pas de profs sans élèves…, ce blog s’intéressera également aux ouvrages écrits par des étudiants, des lycéens ou des collégiens qui racontent leur parcours scolaire ». Tel est le projet du nouveau blog de la rédaction lancé sur Educpros. Un blog baptisé Fac story Les profs sont-ils des héros (de fiction) ? et nourri par Céline Manceau, rédactrice en chef adjointe à l’Etudiant.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 04/05/10



Les projets de programme de la future classe de première soumis à consultation
Les projets de programmes de la future classe de première sont soumis jusqu'au 28 mai à la consultation des enseignants sur le site internet du ministère de l'Education nationale, a affirmé celui-ci à l'AFP mardi.
Lire la suite de l’article


Un professeur tente d'aller à la nage sur une île bretonne pour faire classe
Un professeur de collège a tenté de rejoindre à la nage l'île de Batz (Finistère) où il devait faire classe, afin de protester contre le fait que ses frais de déplacement ne lui sont plus remboursés depuis plusieurs mois, a-t-il annoncé mardi.
Lire la suite de l’article


Hollande propose un "pacte éducatif" pour une "génération sacrifiée"
L'ex-numéro un du PS François Hollande, qui "se prépare" à la présidentielle de 2012, a présenté mardi ses propositions pour un nouveau "pacte éducatif", estimant que la jeunesse, "génération sacrifiée" avec un sentiment de "déclassement", doit être la priorité de la politique publique.
Lire la suite de l’article


Un écolier dans le coma après s'être étouffé avec un ballon de baudruche
Un enfant de 11 ans est dans le coma depuis une semaine après s'être étouffé avec un ballon de baudruche dans la cour de récréation de son école de Pamiers (Ariège), a-t-on appris mardi auprès de la police.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.