vendredi, février 16, 2007

Revue de presse du vendredi 16 février 2007

Où il est question de l’école, des enseignants, et de porte-avion…
"La France, son dynamisme et son rayonnement, c'est à l'école qu'elle le doit. La culpabilisation, ça suffit! Nous devons être fiers de notre école et de tous ceux qui s'y dévouent sans relâche". "C'est grâce à vous que je suis là devant vous. Moi qui viens d'une famille nombreuse traditionnaliste où les filles étaient destinées aux tâches domestiques (...), ce sont les professeurs qui m'ont poussée, motivée, encouragée.". Voilà pour l’hommage appuyé de Ségolène Royal aux enseignants ce jeudi 15 février à Dunkerque . Ce discours, très attendu, prononcé devant 8000 à 9000 militants est un exercice d’équilibre. La question des moyens est mise en avant : J'ai décidé de rétablir pour la rentrée 2007, les moyens qui ont été retirés à l'école", . Mais c’est aussi un appel à l’innovation pédagogique : «Il faut avoir l'audace de rompre avec les approches uniformes. Favoriser les pédagogies sur mesure, le travail en équipe, l'expérimentation.»
Si, dans Libération on résume le discours de Dunkerque ainsi : Ségolène Royal préfère l’école au porte-avions , on voit bien que la candidate ne fait pas du débat sur l’école qu’une question de moyens…

Restons dans le même sujet avec cette interpellation : « Ou bien nous maintenons l'ambition énoncée voilà plus de trois décennies, et constamment reprise depuis, d'ouvrir le collège à tous et de tirer chaque élève vers le haut. C'est possible, mais au prix d'importantes réformes et pas seulement du sempiternel accroissement des moyens. Ou bien nous nous contentons de dire « Que le meilleur gagne ! » C'est un choix, mais sachons que « le meilleur » ne sera pas le plus démuni. » Hervé Hamon dans Ouest France pose la (bonne) question en ces termes aux candidats.

Pendant la campagne et même pendant les vacances, la mobilisation continue. Plusieurs journaux reviennent sur les différents mouvements de protestation dans les collèges et lycées. Dans Libération, on s’intéresse au lycée de Saint Cloud où Jean-François Couet, prof de SES explique la mobilisation par l’attitude du ministre : «Robien est le ministre du soupçon , déclare t-il dès qu'il parle, il instille le soupçon dans l'opinion à notre égard . »

Cette chronique prend un rythme moins soutenu durant les vacances de la région parisienne. Bonnes vacances aux uns et bon courage aux autres.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 16/02/07


Ségolène Royal préfère l'école au porte-avions
Jeudi soir lors d’un mee ting à Dunkerque, la candidate socialiste s'est prononcé contre la construction d’un second porte-avions • Et a dit préférer investir dans l'éducation •
Lire la suite de l’article


Les professeurs ne trouvent pas leur compte d'heures...
A Saint-Cloud, ils s'opposent à la suppression de l'heure de «décharge».
Lire la suite de l’article


Plusieurs collèges débraient
Quatre collèges de Seine-Saint-Denis devaient être occupés dans la nuit de jeudi à vendredi par des enseignants pour protester contre la réforme des statuts et la baisse des moyens à la prochaine rentrée, a annoncé hier le Snes, principal syndicat du secondaire. Dans les deux autres collèges du département touchés par des grèves, les cours ont repris.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 16/02/07


Feu vert pour le lycée musulman de Décines
Le tribunal administratif de Lyon considère que l'établissement peut ouvrir, en dépit des recours engagés par ses opposants.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------
L’Humanité du 15/02/07 (un jour de retard)



Le 9-3 veut « décoller l’étiquette »
Pour restaurer l’image de la Seine-Saint-Denis, « l’appel des 93 » interpelle les jeunes à travers une campagne d’affiches.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 16/02/07 ( payant)



François Bayrou : un bilan terne à l’éducation
SUR QUOI juge-t-on le bilan d'un ministre de l'Education ? Si c'est sur la longévité, chapeau bas : François Bayrou a occupé quatre ans (de 1993 à 1997) ce siège éjectable où la survie moyenne n'excède pas deux ans ! Si c'est sur la capacité de ne pas faire de vagues, là encore, bravo : champion zélé de la concertation, il a choyé les syndicats enseignants. Pour ce qui est des réformes, en revanche, sa copie ressemble à un brouillon inachevé.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 16/02/07



Rien vu...


-------------------------------------------------
20 minutes du 16/02/07



Rien vu...


-------------------------------------------------
Métro (Paris) du 16/02/07



Royal promet des moyens aux enseignants
Ségolène Royal a prononcé jeudi à Dunkerque (Nord) un éloge de "l'école de la République", promettant qu'avec son élection, l'Education "retrouvera la première place", notamment par le vote d'une "loi de programmation" sur le recrutement des enseignants.
Lire la suite de l’article


Les jeunes s’inquiètent pour la planète
Menée sur plusieurs continents auprès de milliers de jeunes, une étude exclusive dissèque les peurs, les attentes, les rêves et les frustrations des adultes de demain
Lire la suite de l’article


“En France, la flexibilité pèse sur les jeunes"
La parole à Olivier Galland, sociologue
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Ouest-France du 16/02/07



Sortir de l'hypocrisie scolaire
par Hervé Hamon

En matière d'éducation, la polémique l'emporte souvent sur l'examen des faits. Il a suffi, par exemple, qu'un candidat évoque l'opportunité d'une plus ample présence des maîtres dans les établissements, pour qu'on récolte une controverse ringarde sur le temps de travail global des enseignants. De l'énergie perdue et un vrai sujet gâché. Le premier impératif est de se mettre d'accord sur des constats. On divergera ensuite. Nous ne sommes pas démunis en la matière. Les évaluations, les recherches, les comparatifs sont disponibles. Le tout est d'en prendre connaissance et de s'en servir.
Lire la suite de l’article


Royal : l'école prioritaire, pas le porte-avions
A Dunkerque, la candidate socialiste a présenté ses objectifs pour l'école et annoncé, qu'élue, elle ne lancerait pas la construction d'un second porte-avions.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 17/02/07



A Dunkerque, Ségolène Royal promet de "rétablir les moyens retirés à l'école"
« J'ai décidé de rétablir pour la rentrée 2007, les moyens qui ont été retirés à l'école", a promis Ségolène Royal, devant 8 000 à 9 000 militants et sympathisants, réunis jeudi 15 février à Dunkerque. En pleine polémique autour de la démission du secrétaire national à l'économie du PS, Eric Besson, l'ancienne ministre déléguée à l'enseignement scolaire s'est appliquée à maintenir le cap et faire des propositions.
Lire la suite de l’article


Vidéo : Mme Royal promet des moyens pour "l'école de la République"
Lors de son premier discours thématique depuis la présentation de son programme présidentiel, et devant 8 000 à 9 000 militants et sympathisants réunis à Dunkerque, jeudi 15 février, la candidate du Parti socialiste s'est dit "fière de l'école" et "de tous ceux qui y travaillent.
Lire la suite de l’article


Les universités veulent diversifier leur financement et maîtriser leur budget
La conférence des présidents d'université (CPU) devait présenter vendredi 16 février ses propositions aux candidats à la présidentielle. Elles s'articulent autour de quatre thèmes : "Réussite du plus grand nombre", "recomposition du paysage universitaire", "autonomie, gouvernance et responsabilisation des universités" et "révolution budgétaire". La CPU veut instituer, à la fin du premier semestre, "un contrat individualisé de réussite" qui impliquerait, côté étudiant, un engagement d'assiduité et de travail et, coté université, un suivi personnalisé, des stages ou l'aide à la réalisation de projets professionnels. Elle propose de "faire de la licence, aux volumes horaires augmentés (...) et à l'encadrement renforcé, le vecteur premier de la réussite à l'université" et d'intégrer les classes préparatoires aux grandes écoles aux universités.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 16/02/07


Ségolène Royal mise sur l'Education Nationale
Evoquant les moyens supplémentaires à accorder au budget de l'Education Nationale, la candidate socialiste a déclaré n'être "pas favorable" à la construction d'un second porte-avions.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 16/02/07


Royal: l'Education, pas de porte-avions
Lors d'un meeting à Dunkerque tenu jeudi soir, la candidate socialiste s'est déclarée contre la construction d'un deuxième porte-avions nucléaire, s'engageant à ce que la somme correspondante aille à l'Education nationale
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 16/02/07



Suppressions de postes: la colère monte dans les établissements scolaires
La colère monte dans les établissements scolaires où les enseignants, prenant la mesure des suppressions de postes à la rentrée prochaine, avec des classes qui s'annoncent surchargées, réagissent par des grèves, boycotts de bacs blancs ou en observant le silence aux conseils de classe.
Lire la suite de l’article


Gilles de Robien "choqué" par les propos de Mme Royal sur l'Ecole
Le ministre de l'Education Gilles de Robien a été "choqué" par les déclarations de Ségolène Royal notamment sur les moyens et le manque de "reconnaissance" des enseignants, a déclaré vendredi à l'AFP son cabinet.
Lire la suite de l’article


François Hollande soutient la priorité à l'éducation de Ségolène Royal
Le premier secrétaire du PS, François Hollande, a déclaré vendredi que Ségolène Royal avait "raison" de "dégager autant que possible des marges de manoeuvre pour que l'Education soit vraiment la priorité des priorités d'une politique de gauche".
Lire la suite de l’article


Roland Veuillet poursuit sa grève de la faim, soutenu par José Bové
Roland Veuillet, un conseiller d'éducation en grève de la faim depuis 55 jours pour protester contre une sanction, a indiqué qu'il entendait poursuivre son action dans un local du syndicat Sud et a reçu le soutien de José Bové, lors d'une conférence de presse vendredi.
Lire la suite de l’article


Un collégien met le feu à 68 cartables pour partir en vacances plus tôt
Un collégien de 15 ans a mis le feu à soixante-huit cartables avec de l'essence qu'il avait apportée dans son sac, mercredi au collège Alfred Mauguin de Gradignan (Gironde), pour "partir en vacances un peu plus tôt", a-t-on appris vendredi de source policière.
Lire la suite de l’article


L'école doit être associée à la prise en charge de la dyslexie (Inserm)
L'Inserm dresse dans une expertise collective "un bilan des données scientifiques" sur la dyslexie, la dyscalculie, la dysorthographie, recommandant d'associer étroitement l'école à la prise en charge de ces troubles.
Lire la suite de l’article


Un lycéen en grève de la faim pour empêcher l'expulsion d'un camarade
Un lycéen de 17 ans mène depuis lundi une grève de la faim devant son lycée à Châteauroux (Indre) pour empêcher l'expulsion d'un camarade de classe d'origine macédonienne, âgé de 19 ans, a constaté un correspondant de l'AFP.
Lire la suite de l’article
-----------------------------------------------------------------------

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.