mardi, mars 20, 2007

Revue de presse du mardi 20 mars 2007

Quatre enseignants sur dix en grève,ce mardi 20 mars, selon les syndicats , 17,5 % selon le ministère qui détaille selon les types d’établissements : 13 % pour les enseignants de lycées professionnels, 21 % dans le lycées généraux et 19 % dans les collèges.
On pourrait se dire qu’il y a peu d’éléments dans les journaux produits hier soir sur ce mouvement social mais ce qui est formidable aujourd’hui avec la presse, c’est que les sites des journaux offrent une véritable valeur ajoutée. Sur le site Libération.fr (et pas dans le journal), on trouve un récit de l’occupation du lycée Lakanal à Sceaux ou des instantanés de la manifestation parisienne . Sur le site Le Monde.fr, une interview audio de Francis Berguin, responsable du SNES qui résume bien les enjeux du mouvement social.

En revanche dans l’édition “papier” de Libération on lira un reportage avec un titre vraiment pas terrible : « Quand la salle des professeurs devient “bureau des pleurs” ». Aujourd’hui, les profs ne pleuraient pas, ils ne “grognaient“ pas non plus (je déteste cette expression journalistique imbécile), ils revendiquaient.
Et ces revendications se font entendre dans la campagne présidentielle. Ségolène Royals'est engagée mardi à retirer le décret Robien, à l'origine de la grève des enseignants, si elle accède à l'Elysée., François Bayrou a fait de même en se déclarant lui aussi favorable à une abrogation . Quant à Nicolas Sarkozy, son porte-parole Xavier Bertrand a indiqué qu’il ferait "la semaine prochaine" des propositions sur l'école et les enseignants. . « Plusieurs dossiers seront sur la table, "dès juin", si Nicolas Sarkozy est élu: "le pouvoir d'achat, le déroulement de carrière". "On a besoin qu'ils soient profondément motivés", a-t-il insisté. Une question : MM. Sarkozy, Bertrand et De Robien sont bien (encore) membres du même gouvernement ?

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 20/03/07


Quatre enseignants sur dix en grève aujourd'hui, selon les syndicats
De son côté, le ministère de l'Education ne compte que 12 à 21% de grévistes. Les professeurs protestent contre des suppressions de poste et contre le "décret Robien" qui allonge le temps de travail de certains d'entre eux.
Lire la suite de l’article


«En grève dans l'intérêt des élèves»
Les professeurs des collèges et des lycées défilent aujourd'hui dans toute la France. Ils demandent l'abrogation du décret supprimant certaines de leurs décharges horaires. Choses vues et entendues dans la manif parisienne.
Lire la suite de l’article


«France 3 est venu filmer le petit déjeuner»
Récit d'une nuit d'occupation au lycée Lakanal de Sceaux.
Lire la suite de l’article


Quand la salle des professeurs devient «bureau des pleurs»
Les enseignants des collèges et lycées sont dans la rue aujourd'hui, à l'appel notamment du Snes-FSU, leur principal syndicat, et bien décidés à rappeler aux candidats à la présidentielle leur poids électoral et leur audience dans l'opinion, un mois avant le 1er tour. Ils protestent contre la suppression de 5 000 postes dans le secondaire à la rentrée et contre un décret dont ils n'hésitent pas à mettre l'abrogation dans la balance électorale. Ce texte allonge sans contrepartie le temps de travail de certains profs, et instaure leur possible bivalence (enseignement de deux matières). Libération leur donne la parole.
Lire la suite de l’article


Boycott et opérations «tam-tam»
Pour la troisième fois depuis décembre, les enseignants du secondaire sont appelés à faire grève aujourd'hui, à l'appel notamment du Snes, leur principal syndicat. Dans le cadre de cette «semaine de mobilisation», ils ont en outre recours à de multiples formes de protestation. Le boycott du bac blanc a déjà touché 300 à 400 établissements. D'autres ont préféré la rétention des notes du brevet blanc ou celles destinées au bulletin scolaire, le boycott des oraux de stage en entreprise, la non-participation à la note de vie scolaire, le silence lors des conseils d'administration et, plus bruyantes, les «opérations tam-tam» dans les gares ou dans les zones piétonnes, pour expliquer au public les raisons de la colère enseignante
Lire la suite de l’article


Thésard, une vie de loser
Par Clarisse Buono docteur en sociologie et chercheuse à l'EHESS-CNRS. Auteure de Félicitations du jury, Ed. Privé, collection les Clandestins, 2007.

Devenir chercheur en sciences humaines, un véritable parcours du combattant.
Lire la suite de l’article


«Désoviétiser» les universités
Par Bernard Bobe professeur à l'Ecole nationale supérieure de chimie de Paris.

Plus que des promesses électorales de moyens pour les facs, il faut reconstruire l'enseignement supérieur.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 20/03/07


La grande panne des savoirs fondamentaux (l’audit de la France)
Orthographe, grammaire, calcul, histoire... Notre système scolaire n’apprend plus les bases aux élèves. Et c’est toute la société qui en subit les conséquences.
Lire la suite de l’article


Le grand malaise des universités au cœur du débat politique (l’audit de la France)
Longtemps négligée au profit du secondaire, l’université est désormais au centre des préoccupations.
Lire la suite de l’article


Les enseignants en proie à un profond malaise
Les professeurs manifestent aujourd'hui contre une réforme de leur temps de travail. Mais leurs doutes quotidiens dépassent cette simple revendication.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 19/03/07 (un jour de retard)



Guillaume, fiévreusement de droite
Ce jeune militant des “Jeunes populaires” du Var est partagé entre idéalisme et discipline de parti.
Lire la suite de l’article


Sarkozy squatte les ondes
« Si vous venez de vous réveiller, ce n’est pas un rêve, n’ayez pas peur ! » Si l’animateur Difool prévenait ses auditeurs, samedi, c’est qu’entendre Nicolas Sarkozy sur Skyrock tiendrait plutôt du cauchemar pour eux, plus fans de Diam’s que de Michel Sardou. Le passage du candidat UMP fait partie de son plan « com jeunes »
Lire la suite de l’article


----------------------------------------------------
Le Parisien du 20/03/07 ( payant)



Journée test pour les profs
A L'APPEL de trois syndicats, les profs seront en grève aujourd'hui, dans les collèges et les lycées, pour protester contre des suppressions de poste, à la rentrée, et pour demander l'abrogation d'un décret qui prévoit un allongement de leur temps de...
Lire la suite de l’article


Des professeurs agressés devant leur lycée
VENDREDI SOIR, un petit groupe d'enseignants quitte le lycée situé rue de Vaugirard à Paris, dans le XV e arrondissement. Six individus surgissent, visages cachés, armés de barres de fer et de matraques. L'agression est brève, mais violente.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 20/03/07



Rien vu...


-------------------------------------------------
20 minutes du 20/03/07



Les profs veulent peser dans le débat
La tension monte d'un cran entre les enseignants du secondaire et le ministre de l'Education, Gilles de Robien. Les professeurs descendent aujourd'hui dans la rue, répondant à l'appel de plusieurs organisations syndicales, dont le Snes-FSU.
Lire la suite de l’article


«Il n’y a pas de consigne de vote»
Les enseignants des collèges et lycées redescendent dans la rue mardi, à l'appel notamment du Snes-FSU, leur principal syndicat, pour protester contre la suppression de 5.000 postes dans le secondaire, à la rentrée. Dans leur ligne de mire, un décret qui allonge le temps de travail de certains d'entre eux, sans contrepartie, instaure leur possible bivalence (enseignement de deux matières) et facilite les nominations dans plusieurs établissements.Claudie Martins, co-secrétaire général du Snes, revient sur cet appel à la grève.
Lire la suite de l’article


Deux profs agressés à Paris
Deux enseignants, dont un a été sérieusement blessé à la main, ont été agressés vendredi soir devant un lycée du XVe arrondissement de Paris, a-t-on appris lundi de source policière.
Vendredi vers 20H00, deux professeurs qui sortaient du lycée Autogéré, situé rue de Vaugirard (XVe), ont été attaqués par six individus casqués et armés de barres de fer et de matraques. L'un des enseignants a été roué de coups alors que son collègue était aspergé de gaz lacrymogène.
Lire la suite de l’article


Un parent d'élève menace un enseignant avec un couteau
Un enseignant d'une école élémentaire du quartier du Neuhof à Strasbourg a été menacé avec un couteau vendredi par un parent d'élève, a-t-on appris lundi auprès de la police.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Métro (Paris) du 20/03/07



Rien vu...


------------------------------------------------
Ouest-France du 20/03/07



Sécuriser les premiers pas sur Internet
Adapté aux enfants et aux enseignants, le site Takatrouver est né dans une école angevine. Ludique, sécurisé, il favorise l'apprentissage au Net.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde daté du 21/03/07



38 % d'enseignants en grève selon le SNES, 17,5 % selon le ministère
Selon le SNES-FSU, principal syndicat des enseignants du second degré, près de quatre enseignants sur dix seraient en grève dans les collèges et les lycées, mardi 20 mars, pour protester notamment contre la suppression de 5 000 postes à la rentrée.
Le ministère de l'éducation nationale a lui avancé des chiffres proches de 13 % pour les enseignants de lycées professionnels, 21 % dans le lycées généraux et 19 % dans les collèges, soit une moyenne de 17,5 %.
Lire la suite de l’article


Les enseignants se mobilisent contre le "décret Robien"
La grève du mardi 20 mars
Pourquoi ce mouvement de grève ?
Quelles conséquences pour les élèves ?
Lire la suite de l’article

Francis Berguin (SNES) : "la colère des enseignants explose" (interview audio)
Pour Francis Berguin, professeur de sciences économique et sociale au lycée Evariste Galois à Sartrouville (Yvelines) et secrétaire national du Syndicat national des enseignants du second degré (SNES), les professeurs de collèges et de lycées, en grève mardi 20 mars, sont déterminés à aller au bout de leur mouvement. Jusqu'au boycott du baccalauréat ?
Lire la suite de l’article


Deux enseignants agressés devant un lycée parisien vendredi
Deux enseignants ont été agressés, vendredi 16 mars, devant un lycée du 15e arrondissement de Paris par six individus casqués et armés de barres de fer et de matraques, a-t-on appris lundi. L'un d'eux a été sérieusement blessé à la main et s'est vu prescrire une interruption totale de travail de 70 jours.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 20/03/07


Trois lycées occupés
par leurs enseignants
Trois lycées des Hauts-de-Seine, les établissements Lakanal et Marie Curie à Sceaux et le lycée Maurice Genevoix à Montrouge, sont occupés depuis lundi 19 mars dans la nuit par des enseignants pour protester notamment contre le "décret Robien".
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 20/03/07


38% des enseignants en grève
Selon le Snes-FSU, la participation à la grève est en moyenne de 36% en collège et 42% en lycée. Plusieurs manifestations en ordre dispersé sont prévues aujourd'hui, à Paris et partout en France
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 20/03/07



Collèges-lycées: 17,57% de grévistes selon le ministère, 38% selon le Snes-FSU
Entre 17,57% (ministère) et 38% (syndicat) des enseignants de collèges et lycées étaient en grève mardi matin, à l'appel de plusieurs syndicats pour protester contre les 5.000 suppressions de postes attendues à la rentrée et le décret dit "Robien"
Lire la suite de l’article


François Bayrou entend "préserver les moyens" de l'éducation nationale
François Bayrou, candidat centriste à la présidentielle, s'est inscrit en faux contre toute idée de "rentabilité" de l'école, appelant lundi soir sur France 2 à "préserver les moyens" de l'éducation nationale.
"Je ne suis pas sûr que le mot rentabilité soit adapté. L'école, ce n'est pas marchand, ce n'est pas pour faire de l'argent", a souligné M. Bayrou, selon le script de l'émission "Complément d'enquête", transmis à l'avance à l'AFP par la chaîne.
Lire la suite de l’article


Sarkozy fera des propositions sur l'école "la semaine prochaine" (Bertrand)
Le porte-parole de campagne de Nicolas Sarkozy, Xavier Bertrand, a indiqué mardi que le candidat de l'UMP à la présidentielle ferait "la semaine prochaine" des propositions sur l'école et les enseignants. Alors que les enseignants manifestent mardi contre les suppressions de postes et le décret Robien allongeant leur temps de travail, Xavier Bertrand a distingué sur LCI "la gestion des semaines qui viennent", qui relève de l'actuel ministre Gilles de Robien, et "la vision des années qui viennent".
Lire la suite de l’article


Royal s'engage à "retirer le décret Robien"
Ségolène Royal, candidate du PS à la présidentielle, s'est engagée mardi à retirer le décret Robien, à l'origine de la grève des enseignants, si elle accède à l'Elysée.
Lire la suite de l’article


Grèvistes dans les collèges-lycées: "de moins en moins nombreux" (Robien)
Les enseignants sont "de moins en moins nombreux" à se mettre en grève contre les suppressions de postes, a estimé mardi sur LCI le ministre de l'Education, Gilles de Robien, convaincu qu'"ils ont compris" que sa politique se composait de "mesures de justice sociale".
Lire la suite de l’article


Présidentielle: l'éducation, une délicate priorité
Les principaux candidats à la présidentielle sont d'accord pour faire de l'éducation une priorité, mais leurs propositions divergent.
BAYROU prévoit la convocation d'une session extraordinaire du Parlement tout l'été, pour traiter des "domaines de l'urgence", dont l'éducation.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------

1 commentaire:

soutien a dit…

Le samedi 31 mars, grand meeting national avec Philippe de Villiers. C’est une occasion unique de le voir en chair et en os, tel qu’en lui-même, libéré du carcan politico-médiatique, des journalistes pas toujours bien intentionnés à son égard, des questions tordues, des caméras, des cadrages délibérément dévalorisants.
Pour beaucoup d’entre vous; citoyens du Val d’Oise, de Bezons, d’Argenteuil, ce sera une révélation. La révélation d’un authentique homme d’Etat aux convictions affirmées, au caractère solide comme l’acier, mais en même temps emprunt d’une grande humanité.
Pour que ce soit plus sympa je propose aux val d’oisiens et val d’oisiennes de se grouper en un même endroit du palais des congrès pour communier ensemble dans un même élan patriotique et populaire.
Pour ma part j’aurais un badge du comité de soutien d’Argenteuil Bezons. Rendez-vous donc :
SAMEDI 31 MARS, PALAIS DES CONGRES, porte Maillot, 14 h 30 PARIS

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.