vendredi, mars 23, 2007

Revue de presse du vendredi 23 mars 2007

La directrice d’une école maternelle du XXe arrondissement de Paris proche du lieu où s’étaient produits mardi des incidents violents entre parents d’élèves et policiers lors de l’arrestation d’un parent sans papiers d’enfants scolarisés, a été interpellée vendredi matin pour «outrage et dégradation de biens public en réunion »et placée en garde à vue, Libération nous apprend qu’elle aurait été libérée. .
Rappelons que les policiers avaient interpellé mardi vers 18H00 dans un café appelé «le petit Rampal», le grand-père chinois et sans papiers d’enfants scolarisés. Les policiers n'auraient pas hésité à utiliser la violence physique et à asperger la rue de gaz lacrymogène pour disperser les parents qui s’opposaient à cette interpellation (on peut voir sur le site web de 2O minutes un film de ces incidents). Ces faits suscitent beaucoup d’émotion et de réactions, (même Le Figaro en parle, c’est vous dire !)
Après ce tollé, le ministère de l'intérieur a annoncé vendredi soir avoir écrit aux préfets pour leur "rappeler" que "l'exécution des mesures d'éloignement d'étrangers en situation irrégulière ne doit en aucun cas donner lieu à des interpellations (...) de police ou de gendarmerie dans l'enceinte ou à proximité immédiate d'un établissement scolaire". Autrement dit “faites ça plus loin, plus discrètement, mais continuez votre sale besogne…”
J’ai écrit à plusieurs reprises que les mots sont importants mais aujourd’hui le mot qui me vient pour désigner ce qui s’est passé devant plusieurs école de l’Est parisien, c’est bien celui de “rafles”…

C'est, selon lui, une « vraie petite révolution tranquille » qui s'est amorcée grâce à ses mesures. Peu de temps après son arrivée le 2 juin 2005 à la tête du plus grand ministère de France, il avait lancé une trentaine de chantiers pour réformer l'éducation,
Et il continue sa frénésie de circulaires : une circulaire sur l'acquisition du vocabulaire à l'école primaire qui officialise la mise en place des "leçons de mots" est parue jeudi au Bulletin officiel de l'Education nationale (BOEN)
Existe t-il de la Ritaline pour l’hyper-activité ministérielle ?

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 23/03/07


Sans-papiers: la directrice d'école interpellée à Paris a été libérée
La directrice d'une école maternelle du XIXe à Paris, interpellée ce matin pour «outrage et dégradation de biens publics en réunion», a été remise en liberté dans l'après-midi. Des incidents violents entre parents d’élèves et policiers s'étaient produits devant l'école Rampal mardi lors de l’arrestation d’un parent sans papiers d’enfants scolarisés.
Lire la suite de l’article


A Belleville, travaux pratiques policiers devant les écoliers
Les écoles de l'Est parisien vont-elles se transformer en terrain de chasse ? Au 77, boulevard de Belleville, la rentrée des classes se déroule au milieu des banderoles déployées jusqu'en travers de la chaussée. Des prénoms d'enfants sans papiers, menacés d'expulsion, sont apposés sur la rambarde. En ce jeudi matin, ils sont plus de deux cents parents à dénoncer la traque des étrangers aux abords des établissements scolaires. «Les enfants à l'école, pas en rétention», scandent-ils d'une seule voix. Lundi, le père d'un élève, monsieur Huang, a été arrêté, puis libéré. Le même jour, une femme, madame Sun, également sans papiers, était interpellée un peu plus haut devant la maternelle de la rue Rampal, au moment où elle venait chercher sa nièce. Elle a été relâchée quelques minutes plus tard sous la pression des parents.
Lire la suite de l’article


Ecole Rampal: la version de la police
Selon la préfecture de police, les policiers procédaient à un contrôle dans un bar mardi quand ils auraient été agressés par les parents d'élèves et la directrice à la sortie...
Lire la suite de l’article


L'Unef, une centenaire toujours à la fac et de plus en plus sociale
Les étudiants de l'Unef ont ouvert hier à Lille leur 80e congrès, qui marque le centenaire de l'organisation. Plusieurs candidats à la présidentielle sont attendus : Ségolène Royal dimanche, après Dominique Voynet, Olivier Besancenot et Marie-George Buffet. Libération a rencontré plusieurs figures qui ont marqué l'histoire de l'Unef.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 23/03/07


Émotion après la garde à vue d’une directrice d’école
Une directrice d'école maternelle a été interpellée et brièvement placée en garde à vue vendredi après des incidents violents entre parents d'élève et policiers à propos d'enfants sans papiers en début de semaine.
Lire la suite de l’article


La "petite révolution" de Gilles de Robien à l'Éducation
Lecture, grammaire, calcul, temps de travail des profs : le ministre n'a pas hésité à bousculer l'institution scolaire.
Lire la suite de l’article
-------------------------------------------
L’Humanité du 22/03/07 (un jour de retard)



Les étudiants sont-ils prêts à repartir ?
Un an après la lutte contre le CPE, la jeunesse oscille toujours entre peur de l’avenir et volonté de s’en sortir. Reportage à Lille, où se tient le congrès de l’UNEF.
Lire la suite de l’article


À Lyon, l’éviction du recteur fait du bruit
Pour avoir résisté aux ministres de l’Éducation et de l’Intérieur, le recteur de l’académie de Lyon, Alain Morvan, a été démis de son poste hier.
Lire la suite de l’article


Lycéens, étudiants, jeunes : un an après, ils attendent toujours de vrais changements
Paupérisation, droit égal à l’éducation, accès au logement, à la santé, aux transports, à la culture sont les principaux thèmes revendiqués par les organisations de jeunesse.
Lire la suite de l’article


« Les candidats ne peuvent plus ignorer la jeunesse »
Entretien avec Bruno Julliard, président de l’UNEF, dont le congrès du centenaire s’ouvre aujourd’hui à Lille, et qui publie Génération CPE
Lire la suite de l’article


Mariyat, « modèle » d’intégration
« Si j’avais su dès le début que cet enfant s’exprimait dans un français parfait et qu’elle était première de sa classe, j’aurais considéré que cette intégration réelle méritait un nouvel examen». Français parfait, intégration réelle... Voici donc comment il est désormais possible d’être accepté sur le territoire français, selon les règles d’immigration choisie défendues par le ministre de l’Intérieur. Le cynisme de ces propos a été tenu par le préfet de la Marne, un certain Philippe Deslandes lorsqu’il recevait hier Mariyat, une jeune Tchétchène de seize ans et sa mère, menacée d’expulsion voici à peine quelques jours. Brillante élève de 4e d’un collège de Reims, Mariyat s’est vu remettre le prix de la francophonie mardi et un prix à l’Académie française samedi des mains de l’helléniste Jacqueline de Romilly.
Lire la suite de l’article


Politiquement, ils s’avouent « perdus »
Les étudiants lillois n’ont pas tous fait leur choix pour la présidentielle.
Lire la suite de l’article


L’après-CPE dans les programmes des candidats à la présidentielle
Si la gauche fait de l’emploi des jeunes une priorité et le CDI la norme, la droite, elle, se verrait bien réimposer le CPE en douceur.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 23/03/07 ( payant)



« Je ne veux pas être un surgé ! »
A FORCE d'avoir traqué les absentéistes ou distribué les heures de colle, beaucoup ont vu leur nom, accolé à une rime peu flatteuse, tagué dans les WC. D'autres sont l'objet de railleries assassines en salle des profs. Certains s'épuisent à suivre les...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 23/03/07



Un Observatoire de la laïcité sera installé dans les prochains jours
« La Croix » s’est procuré le projet de décret instituant l’Observatoire de la laïcité, voulu par Jacques Chirac
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 23/03/07



La directrice arrêtée, la gauche remontée, l'Intérieur s'en mêle
La réponse de l’Intérieur ne s'est pas fait attendre. Le ministère vient d'adresser un télégramme aux préfets leur rappelant qu'une mesure d'éloignement d'étrangers sans papiers ne doit «en aucun cas» donner lieu à des interpellations dans les écoles où à leur proximité. Cet ordre intervient après l'arrestation puis la remise en liberté de Valérie Boukobza, directrice de l'école maternelle Rampal à Paris (XIXe), où s'étaient produits mardi des incidents violents entre parents d'élève et policiers à propos d'enfants sans-papiers.
Lire la suite de l’article


La note de vie scolaire a son bêtisier
Si être délégué de classe rapporte, subir une grève des profs ôte des points… Ces deux «perles» font partie du bêtisier de la note de vie scolaire publié par la FCPE. La principale fédération de parents dénonce ainsi une notation arbitraire qui frise l’absurde, citant des cas partout en France où cette note de comportement, mise en place lors de la dernière rentrée de septembre, est appliquée de façon «arbitraire».
Lire la suite de l’article


Les incidents de la rue Rampal filmés

Les incidents entre parents d'élève et policiers à propos d'enfants sans-papiers devant une école du XIXe arrondissement à Paris a été filmée par la Télélibre.
Lire la suite de l’article


Paris : Douze écoles toutes portes ouvertes
Ayoub, 19 ans, est en première année de BEP maintenance automobile. En septembre 2005, il ne savait pas vraiment quelle filière professionnelle choisir. « Design automobile, tourisme... J'hésitais. » C'est la Mairie qui l'a dirigé vers le cycle préparatoire à l'apprentissage de la chambre de commerce et d'industrie de Paris. Comme les onze autres écoles de la CCI, l'établissement organise demain une journée portes ouvertes pour présenter son fonctionnement
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Métro (Paris) du 23/03/07



Sans-papiers: une directrice d'école en garde à vue, indignation à gauche
La directrice d'une école maternelle du XIXème arrondissement de Paris a subi vendredi près de sept heures de garde à vue après des incidents violents mardi lors de l'interpellation d'un parent sans papiers d'élève, une affaire qui a indigné le monde éducatif et la gauche.
A la suite de ce tollé, le ministère de l'Intérieur a annoncé avoir écrit aux préfets pour leur "rappeler" que "l'exécution des mesures d'éloignement d'étrangers en situation irrégulière ne doit en aucun cas donner lieu à des interpellations (...) de police ou de gendarmerie dans l'enceinte ou à proximité immédiate d'un établissement scolaire".
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Ouest-France du 23/03/07



Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 24/03/07



Emotion dans des écoles à Paris depuis l'arrestation d'un sans-papiers et la garde à vue d'une directrice (audio)
La directrice d'une école maternelle du 19e arrondissement de Paris a été retenue en garde à vue près de sept heures, vendredi 23 mars, après des incidents violents survenus mardi lors de l'interpellation d'un sans-papiers, grand-père d'un élève du quartier. Des événements qui ont vivement fait réagir les parents d'élèves des écoles du quartier, profondément choqués. Ils se sont rassemblés en signe de soutien toute la journée devant le commissariat où était retenue la directrice, comme en témoignent les enfants et deux mères, Maria Clark et Chrystel Laporte-Roy.
Lire la suite de l’article


Tollé à gauche et dans le milieu éducatif après la garde à vue d'une directrice d'école
Le maintien en garde à vue pendant près de sept heures, vendredi 23 mars, de la directrice d'une école maternelle du 19e arrondissement de Paris a suscité l'indignation du monde éducatif et de la gauche. Convoquée vendredi matin au commissariat, Valérie Boukobza a été placée en garde à vue pour "outrage et dégradation de biens public en réunion".
Lire la suite de l’article


L'indignation de parents d'élèves après l'interpellation violente d'un Chinois sans-papiers à Paris
Plus d'une centaine de parents ont bloqué pendant plus d'une heure, jeudi 22 mars, une partie du boulevard de Belleville, à Paris. Les collectifs Réseau éducation sans frontières (RESF) de soutien aux enfants scolarisés de parents sans-papiers protestent contre "l'arrestation musclée", mardi, d'un grand-père d'origine chinoise aux abords d'une école du quartier.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 23/03/07


"La chasse aux enfants,
aux militants, s'intensifie"
par Richard Moyon,
président du Réseau éducation sans frontières (RESF)
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 23/03/07


Directrice arrêtée: la gauche charge Sarkozy
Après la garde à vue puis la libération d'une directrice d'école parisienne, à la suite de l'interpellation d'un sans-papiers chinois à la sortie des cours, les candidats de gauche dénoncent le tout-répressif du ministre de l'Intérieur
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 23/03/07



De Robien défend son bilan, ne voit aucun projet éducatif chez les candidats
Le ministre de l'Education Gilles de Robien, s'enorgueillit d'avoir lancé une "petite révolution" en "700 jours" au sein du plus gros ministère de France et affirme ne pas avoir encore vu de vrai projet éducatif chez les présidentiables, à un mois du scrutin.
Lire la suite de l’article


Une circulaire vocabulaire parue jeudi officialise les "leçons de mots"
Une circulaire sur l'acquisition du vocabulaire à l'école primaire parue jeudi au Bulletin officiel de l'Education nationale (BOEN) officialise la mise en place des "leçons de mots" à l'école et recommande la constitution d'un "cahier de mots".
Lire la suite de l’article


Le bilan Robien: "passéisme" et "rigidité" selon les syndicats
Son arrivée au ministère de l'Education avait suscité un certain optimisme mais deux ans plus tard le ton des syndicats n'est plus le même et ils voient en Gilles de Robien "passéisme" et rigidité" et seulement parfois de la "courtoisie".
Lire la suite de l’article


Royal: "les enseignants ne sont pas des auxiliaires de police"
Ségolène Royal a déclaré vendredi à Nice que "les enseignants ne sont pas des auxiliaires de police" dénonçant la mise en garde à vue durant près de 7 heures de la directrice d'une école maternelle parisienne.
Lire la suite de l’article


Bayrou condamne la mise en garde à vue d'une directrice d'école maternelle
François Bayrou a condamné vendredi la mise en garde à vue d'une directrice d'école maternelle parisienne, estimant que "dans cette affaire, on a franchi des limites".
Lire la suite de l’article


Directrice d'école arrêtée: Sarkozy s'attaque aux valeurs de la République (Voynet)
La mise en garde à vue d'une directrice d'école maternelle parisienne après des incidents impliquant des sans papiers est une attaque de Nicolas Sarkozy contre les valeurs de la République, s'est indignée vendredi la candidate des Verts à la présidentielle Dominique Voynet.
Lire la suite de l’article


Directrice d'école gardée à vue à Paris: Delanoë écrit à Villepin
Le maire socialiste de Paris, Bertrand Delanoë, a jugé vendredi "inacceptable d'organiser des formes +d'embuscades+ près des établissements scolaires afin d'interpeller des personnes qui viennent y chercher leurs enfants".
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.