mercredi, mars 14, 2007

Revue de presse du mercredi 14 mars 2007

Le tabou de la carte scolaire” titre Le Monde. On se rappelle que c’est ce thème qui a servi de point de départ à la campagne présidentielle. Ségolène Royal, avant même d’être investie par son parti avait abordé ce sujet. Mais sa position n’est pas celle d’une suppression comme on l’a dit mais d’un “assouplissement”, “Assouplir la carte scolaire permettra de desserrer les contraintes et d'attribuer des moyens supplémentaires” précisera t-elle. Ce n’est donc pas la même chose que la posture très libérale de Nicolas Sarkozy de supprimer la carte scolaire pour instituer la concurrence entre les établissements. Quant à François Bayrou, il propose de ne rien changer.
Cette question de la carte scolaire est, en tout cas, un bon révélateur de l’état de l’opinion vis-à-vis des inégalités sociales. Soit on se résigne à l’existence d’inégalités et de ghettos scolaires et sociaux soit on essaye de remettre de la mixité dans nos villes et nos établissements scolaires. C’est en substance ce que dit le sociologue Marco Oberti dans un débat avec des internautes sur le site du Monde. Il précise que “ce sont les élèves les plus en difficulté qui sont davantage pénalisés par l'homogénéité scolaire des classes. Cela dit, il ne s'agit pas d'idéaliser la mixité, qui représente un véritable défi pédagogique. La question est bien de savoir comment faire de la mixité une ressource et pas un obstacle ou une difficulté.
En ce mercredi le site du journal Le Monde est décidément très riche sur le sujet puisqu’on peut aussi y lire un article interactif présentant les programmes des candidats pour l’éducation . On y prendra aussi des nouvelles de l’hyperactivité de Gilles de Robien qui continue à prendre des mesures (contradictoires d’ailleurs) à quarante jours de l’élection présidentielle . Ces annonces sont intervenues au moment où Xavier Darcos, secrétaire national à l'UMP, remettait à Nicolas Sarkozy son rapport sur "la situation morale et matérielle des professeurs en France". Avant toute discussion sur les obligations statutaires des enseignants, qu'il juge indispensable de mettre à plat, M. Darcos pose comme préalable "un moratoire ou une suspension du décret de Robien du 14 février 2007 sur les décharges horaires", qui, selon lui, "cristallise toutes les oppositions".
Si ce n’est pas un désaveu….

Dans l’hyperactivité du ministre, il y a la poursuite de sa ”réforme“ du primaire.
En effet,après la lecture, la grammaire et le calcul, voilà venu le temps du vocabulaire. Alain Bentolila (lire son portrait dans Libération) a rendu aujourd'hui son rapport sur l'acquisition du vocabulaire à l'école élémentaire au ministre. Pour faire progresser le niveau, il propose de mettre en place des leçons de mots, deux fois une demi-heure par semaine, d'équiper les élèves d'un cahier de vocabulaire et enfin de déterminer 365 mots à acquérir chaque année. «Un enfant n’apprend pas le langage en grandissant. C’est le langage, en structurant progressivement sa pensée, qui le fait grandir», insiste le linguiste dans un dossier de La Croix consacré à l’acquisition du langage .
Si on peut partager un certain nombre des constats fait par ce chercheur, on a cependant l’impression avec cette mesure, d’une innovation montrant qu’il serait très simple d’enrichir le vocabulaire alors que c’est un phénomène infiniment plus complexe et qui est déjà bien pris en compte par les enseignants.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 14/03/07


Robien veut plus de mots pour les marmots
Un rapport préconise d'enrichir le vocabulaire des élèves du primaire.
Lire la suite de l’article


Le ministre soigne ses enseignants
Le ministre de l'Education, Gilles de Robien, a annoncé hier des mesures, notamment financières, en faveur des enseignants, déclarant comprendre «leur vague à l'âme».
Lire la suite de l’article


Environnement et enseignement, principales préoccupations des Libénautes
Premier volet de notre série «Interviewez les candidats à la présidentielle», avec la publication de vos questions sur les thèmes de société. D'où il ressort que l'environnement et l'enseignement vous préoccupent plus que la sécurité et l'immigration. Les réponses des candidats vendredi sur le site .
Lire la suite de l’article


Mauvaises langues
Alain Bentolila, 57 ans, linguiste, consulté par Gilles de Robien sur la réforme de l'enseignement du français. Ses détracteurs l'accusent de servir de caution à une politique passéiste.
Lire la suite de l’article


L'enseignement réclame du soutien
François Bayrou, l'idole des profs ? C'est peut-être une des données clés des semaines qui viennent. La montée en puissance de l'ancien ministre de l'Education, plus connu pour son immobilisme rue de Grenelle que pour ses accents réformateurs (une fois oubliée la réforme de la loi Falloux), s'appuie notamment sur une profession de moins en moins acquise à la gauche. L'exploitation vidéo des propos de Ségolène Royal sur les 35 heures de présence pour les profs n'a sans doute rien arrangé. Avec d'un côté une profession qui a le moral dans les chaussettes, et de l'autre une opinion publique de plus inquiète sur les performances de l'école, l'éducation est brandie par tous les candidats comme LA priorité. Comme d'habitude. Ou pour de vrai.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 14/03/07


Gilles de Robien s'attaque au vocabulaire des enfants
Après la lecture, le ministre de l’Education veut améliorer le lexique des élèves de primaire.
Lire la suite de l’article


L'enseignement primaire, objet de toute mon attention
Par Gilles de Robien, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. (2 mars 2007)

[…] l'enseignement primaire n'est pas oublié ! Au contraire, il est l'objet de tous les soins du ministère de l'Éducation nationale.
Lire la suite de l’article


Le mouvement de boycott des bacs blancs s'amplifie
Parents d'élève et lycéens se mobilisent contre cette conséquence de la grogne des enseignants, qui touche désormais plusieurs centaines d'établissements.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 14/03/07 (un jour de retard)



Rien vu...


----------------------------------------------------
Le Parisien du 14/03/07 ( payant)



La génération anti-CPE en campagne
Selon un sondage qui paraît aujourd'hui, 81 % des 18-25 ans assurent qu'ils vont certainement voter à la présidentielle. Un score fou... mais pas si étonnant. Depuis avril 2002, les jeunes sont sur tous les fronts, notamment lors de la fronde anti-CPE.
Lire la suite de l’article


Les lycéens mettent les politiques sur le gril
APRÈS LA RUE, les urnes. A entendre les lycéens, la campagne présidentielle doit être l'occasion de traduire en votes les manifestations monstres qu'ils ont menées aux printemps 2005 (contre la loi Fillon sur l'école et sa réforme du bac) et 2006...
Lire la suite de l’article


A la fac de Jussieu, « battre Sarko... »
A LA SORTIE de la fac parisienne de Jussieu (V e ), les étudiants ont eu droit, hier matin, à un comité d'accueil assez...
Lire la suite de l’article



« Voter, c'est notre devoir »
A L'UNIVERSITÉ Paris-X Nanterre (Hauts-de-Seine), nulle trace ou presque de l'élection, si ce n'est ces rares affiches pour Olivier Besancenot ou José Bové dont les partisans sont entre 50 et 200 à participer aux débats... Excepté cette extrême gauche...
Lire la suite de l’article


« Notre appétit pour l'élection présidentielle est énorme »
Un an après la crise du CPE, la jeunesse est-elle devenue une préoccupation politique majeure ? Bruno Julliard . On a marqué des points, c'est évident. Dans cette campagne, les candidats évoquent beaucoup plus des questions importantes pour la jeunesse,...
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 14/03/07



L'acquisition du langage, un défi
Bien que la capacité d'assimiler une langue maternelle soit inscrite dans notre patrimoine génétique, les parents jouent un rôle primordial dans son apprentissage. Entre bienveillance et exigence
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 14/03/07



«Leçon de mots» dès la maternelle
Gilles de Robien poursuit son retour aux fondamentaux à l’école. Après la lecture, le calcul et la grammaire, le ministre de l’Education s’attaque au vocabulaire, très inégal selon les élèves, et propose une «leçon de mots» à mettre en place, dès la maternelle. Le principe est simple: deux fois par semaine, les écoliers se penchent sur des nouveaux mots à intégrer, selon un corpus préétabli. Le but étant d’en apprendre 365 par an.
Lire la suite de l’article


Ces mineurs qui demandent l’asile en France
Parfois âgés de huit ans à peine, ces enfants, dits «mineurs isolés», ont été retrouvés à l'aéroport de Roissy. Envoyés en France pour échapper à la misère ou à la guerre, ils ont pu rentrer sur le territoire en bénéficiant soit d'une erreur de procédure, soit de la rare clémence du Ministère de l'intérieur. Ces jeunes, une centaine par an, sont ensuite conduits au centre de Taverny, unique en France.
Lire la suite de l’article


«Les ados m'ont donné une belle leçon»
Dans un film Hilary Swank donne le goût des études à des adolescents du ghetto de Los Angeles au début des années 1990. Cette chronique efficace,inspirée d'une histoire vraie,délivre un message optimiste.
Lire la suite de l’article


Au château «des enfants de familles sans espoir»
Dans leur salle d'arts plastiques du château de Taverny (Val-d'Oise), ils dessinent sur des plaques en argile leur prénom, le nom de leur pays, leur drapeau. D'eux, on ne connaît rien de plus. Les quelques dizaines d'enfants étrangers qui passent ici chaque année ont une histoire douloureuse qu'ils n'osent pas raconter.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Métro (Paris) du 14/03/07



Rien vu...



------------------------------------------------
Ouest-France du 14/03/07



Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 14/03/07



Le tabou de la carte scolaire
Faut-il réformer la carte scolaire, se contenter de l'assouplir ou envisager de la supprimer ? La question a servi de détonateur aux débats sur l'avenir de l'école dans la campagne pour l'élection présidentielle. Avec, en arrière-plan, les enjeux essentiels que sont, pour l'école, l'égalité des chances et la mixité sociale.
Lire la suite de l’article


Boycott des bacs blancs : Gilles de Robien dénonce une "prise en otage" des lycéens
Le ministre de l'éducation, Gilles de Robien, a fait connaître, mercredi 14 mars, son mécontentement quant au boycott des bacs blancs organisé par des professeurs pour protester contre un décret allongeant leur temps de travail et la suppression de 5 000 postes.
"Comment accepter que des élèves soient pris en otage ?", s'est indigné le ministre lors d'une conférence de presse, précisant qu'il est "possible de déclarer des désaccords mais porter préjudice à la formation des élèves ne doit jamais être la solution".
Lire la suite de l’article


Marco Oberti : "l'assouplissement de la carte scolaire" va à l'encontre de "plus de mixité à l'école"
Débat en direct avec Marco Oberti, sociologue à l'OSC- de Sciences Po, auteur de "L'Ecole dans la ville : ségrégation ou mixité ?" (Presses de Sciences Po, à paraître)
Lire la suite de l’article


Education : les programmes des candidats
Nicolas Sarkozy : L'effort et le mérite
Ségolène Royal : Un service public de la petite enfance
François Bayrou : Garantir les moyens
Jean-Marie Le Pen : Libre choix de l'école
Marie-George Buffet : Ecole obligatoire à 18 ans
Arlette Laguiller : Faire des citoyens actifs
Lire la suite de l’article


Décharges horaires : l'équipe Sarkozy désavoue M. de Robien
Le pouvoir d'achat des enseignants a reçu un coup de pouce, mardi 13 mars, avec l'annonce par le ministre de l'éducation nationale, Gilles de Robien, d'une série de mesures... à quarante jours du premier tour de l'élection présidentielle.[…]
Ces annonces sont intervenues au moment où Xavier Darcos, secrétaire national à l'UMP, remettait à Nicolas Sarkozy son rapport sur "la situation morale et matérielle des professeurs en France". Le 2 février, M. Sarkozy avait chargé l'ancien ministre délégué à l'enseignement scolaire de formuler des propositions pour améliorer la rémunération et les conditions de travail des enseignants. Dans ce document que Le Monde s'est procuré, M. Darcos liste une quinzaine de pistes pour le quinquennat.[…] Avant toute discussion sur les obligations statutaires des enseignants, qu'il juge indispensable de mettre à plat, M. Darcos pose comme préalable "un moratoire ou une suspension du décret de Robien du 14 février 2007 sur les décharges horaires", qui, selon lui, "cristallise toutes les oppositions".
Lire la suite de l’article


La madone et le mammouth, par Dominique Dhombres
La madone sait mordre. Elle le fait même à l'occasion avec beaucoup d'appétit. Ségolène Royal était l'invitée de Patrick Poivre d'Arvor, mardi 13 mars, à la fin du journal télévisé de TF 1.
Le présentateur l'interrogeait sur la décision de Claude Allègre de ne pas la soutenir. "Cela va peut-être m'aider vis-à-vis des enseignants parce que je crois qu'il n'a pas laissé un très bon souvenir", répondait-elle après avoir déclaré qu'elle n'avait "pas de commentaire particulier à faire". Il faut toujours se méfier lorsqu'un ancien ou une ancienne élève de l'ENA commence sa phrase par : "Je n'ai pas de commentaire à faire". Le pire est généralement à venir.[…]
"Cette question ne m'intéresse pas. Je crois que les Français s'en moquent totalement", répliquait-elle.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 14/03/07


Royal : les Français "se moquent"
de la défection d'Allègre
Invitée à réagir sur la défection de l'ancien ministre de l'Education nationale, la candidate socialiste a affirmé : "Je crois que ça va peut-être m'aider vis-à-vis des enseignants, parce que je crois qu'il n'a pas laissé un très bon souvenir".
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 14/03/07


Robien soigne les enseignants
Le ministre de l'Education a annoncé des mesures en faveur du pouvoir d'achat des professeurs du secondaire et des directeurs d'école. Il n'a toujours pas indiqué quel candidat il soutenait
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 14/03/07



Augmentation des indemnités : "annonces électoralistes" selon le Sgen
Le syndicat de l'éducation Sgen-CFDT a qualifié mercredi d'"annonces électoralistes" et de "mesurettes" la revalorisation des primes de directeurs d'école et des salaires de certains enseignants, annoncée mardi par le ministre de l'Education, Gilles de Robien.
Lire la suite de l’article


Donner plus de poids aux mots à l'école pour réduire les inégalités
Les élèves des milieux modestes ont une maîtrise insuffisante du vocabulaire, qui s'avère un facteur d'échec important à l'école, constate un rapport du linguiste Alain Bentolila qui prône des vraies "leçons de mots à l'école" et servira de support à une circulaire ministérielle.
Lire la suite de l’article


Temps de travail des enseignants: multiplication des boycotts de bacs blancs
Plusieurs milliers d'élèves de terminale n'ont toujours pas passé leurs bacs blancs, simulation de l'examen tant redouté, parce que certains enseignants les boycottent pour protester contre le très décrié "décret Robien" sur leur temps de travail.
Lire la suite de l’article


Robien signera "dans les prochains jours" une circulaire sur le vocabulaire
Le ministre de l'Education Gilles de Robien a annoncé mercredi, en recevant le rapport du linguiste Alain Bentolila sur l'acquisition du vocabulaire à l'école primaire, qu'il publiera et signera "dans les prochains jours" une circulaire sur cet apprentissage.
Lire la suite de l’article


Augmentation de salaires des profs loin de compenser les pertes (syndicats)
Deux syndicats enseignants majoritaires, le Snuipp-FSU et le Snes-FSU, ont estimé mardi que les revalorisations salariales des directeurs d'école et des enseignants annoncées mardi par le ministre de l'Education étaient un "calcul menteur", "bien loin de compenser les pertes".
Lire la suite de l’article


Le Codice propose 24 mesures pour aider les Français à décrypter l'économie
Le Conseil pour la diffusion de la culture économique (Codice) a présenté mercredi 24 propositions au ministre de l'Economie, Thierry Breton, qui s'est engagé à en concrétiser certaines, notamment un site internet pédagogique.
Lire la suite de l’article


Villepin veut que les chercheurs puissent gagner "beaucoup plus"
Le Premier ministre, Dominique de Villepin, a appelé mercredi à revoir, "dans une prochaine étape", les rémunérations des chercheurs pour "permettre aux plus méritants de gagner beaucoup plus".
Lire la suite de l’article



-----------------------------------------------------------------------

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.